www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Syrie 1

Partagez

Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Date d'inscription : 09/01/2011

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Ven 3 Aoû - 9:15

Défaites militaires et morales de l’ASL

L’armée syrienne semble avoir fait une grande destruction "d'auto-mitrailleuses maison" de l’ASL, à Alep et ailleurs, ces derniers jours….

Dans son bulletin militaire daté du 2 août et qui donc couvre des événement de la matinée et de la veille, Sana signale….

-sur le front d’Alep :

La destruction d’un « 4×4 automitrailleuse » supplémentaire au village d’al-Qanater, près d’Antareb (ou al-Attareb), et des pertes infligées au groupe qui l’accompagnait ; et parmi ces pertes pas mal d’étrangers.

Un accrochage à al-Hajeb avec une formation rebelle, qui aurait laissé des « dizaines de tués et de blessés » dans l’affaire ; le groupe a été surpris par les militaires alors qu’ils venaient de faire sauter un immeuble dans le centre de la localité.

Il semble que Florence Aubenas, l’envoyée spéciale du Monde à Alep, d’où elle a envoyé des papiers d’un haut niveau de partialité et de sentimentalisme pro-ASL, ait quitté la ville pour se replier au nord de la ville : le 30 juillet, elle se trouvait apparemment à Suran, à une trentaine de kilomètres au nord d’Alep : on peut penser que ce « repli » est un bon signe.

Toujours en ce qui concerne Alep, aux confins de la lutte armée, de l’humanitaire et de la lute politique, l’exécution par les rebelles de membres du clan sunnite pro-Bachar des Berri continue de faire pas mal de vagues et de susciter de nombreuses condamnations. Même I-Télé, c’est dire, est obligée d’y revenir aujourd’hui, quitte à à recycler la thèse opposante (et ridicule) d’une « trahison » de l’ASL par la famille Berri. C’est la première fois après 17 mois d’exactions diverses et variées, de Jisr-al-Choughour en Bab Amr en passant par Hama, que l’opposition armée se retrouve à ce point sur la sellette dans la médiasphère occidentale. La bataille d’Alep, un « tournant » ? À plus d’un titre, semble-t-il.

-al-Qusayr :

Des accrochages quotidiens dans et autour de cette ville stratégiquement située entre Homs et le Nord Liban, et dont le rebelles tiennent une partie ; cette fois, une embuscade de l’armée a permis la destruction de deux véhicules de l’ASL, pick-up équipés de l’habituelle mitrailleuse lourde Douchka, à l’aube de ce jeudi.

-Homs :

Les soldats ont attaqué un groupe de eux véhicules rebelles sur la route Homs-Tartous, qui court parallèlement à la frontière nord du Liban ; un des véhicules a été stoppé, trois de ses occupants tués, et la moisson d’armes est la suivante : un mortier avec 8 obus, 9 roquettes de RPG, 2 Kalashnikov, 3 fusils à lunette et les munitions ad hoc.

-Damas :

Dans le secteur de Jdaidet Artouz – où l’OSDH affrme que les militaires ont exécuté des civils hier – la traque des bandes repoussées de Damas se poursuivait cet après-midi ; on notera que la localitése situe à l’extrême limite sud-ouest de la vaste agglomération damascène, au-delà c’est la campagne : la bataille de Damas est bien lin déjà !

À défaut de combats significatifs, un incident tragi-comique à signaler dans ce secteur : on apprend qu’une bande armée a attaqué le 31 juillet une ferme pilote située à Kharabo et rattachée à la faculté d’agriculture de l’Université de Damas ; sous la menace de leurs armes, les rescapés de la bataille de Dama ont raflé quelque 66 bovins et ovins ; un temps détenu par les insurgés le gardien de la ferme a finalement été relâché par eux. Presque tout est donc bien qui finit bien, sauf pour le bétail… et l’ASL : en effet, le doyen de la fac d’agriculture, Rabi’ el Mersetani, a fait avoir plus tard que les animaux en question avaient fait l’objet de recherche à caractère plus ou moins génétiques et se trouvaient de ce fait impropres à la consommation ! Les rebelles auront-ils eu l’information à temps ?

On demande sa Majesté Abdallah d’urgence !

Nous évoquions Homs où quelques dizaines de rebelles s’accrochent aux ruines de deux ou trois quartiers ou parties de quartiers. Cette vidéo (sous-titrée en anglais) très récente semble indiquer que les jours « glorieux » de Bab Amr sont loin pour les extrémistes religieux de Homs. On y voit en effet un massif et caricatural moudjahidine dûment barbu lancer sur un ton des plus véhément – mais néanmoins respectueux – un véritable SOS au roi d’Arabie séoudite, l’adjurant de faire quelque chose pour les combattants de l’Islam. L’homme vocifère sur fond des ruines que lui et ses pareils ont causées, et il est encadré de deux très jeunes combattants qu’il montre (au potentat séoudien) pour souligner la gravité de la situation des derniers combattants de Homs, pris dans une souricière de plus en plus réduite.

On est désolé pour eux, surtout le plus jeunes embarqués dans cette galère – ou plutôt cette felouque – salafiste, mais ce désarroi fait plaisir à voir, alors que Homs a été, depuis l’été dernier, ravagée et dépeuplée par ces fanatiques dont on voit bien, une fois encore, les véritables références politiques, assez éloignées quand même des exigences démocratiques mises en avant par Juppé et Fabius.

http://www.infosyrie.fr/actualite/homs-2/
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: Syrie 1

Message par Zabou18 le Ven 3 Aoû - 13:04

Les rebelles syriens condamnent l'exécution sommaire de partisans du régime Suspect


Le commandement rebelle rejette toute responsabilité dans l'exécution, le 31 juillet, de partisans du régime par des rebelles à Alep.

Le commandement rebelle à l'intérieur de la Syrie a condamné, vendredi, les exécutions sommaires "inacceptables" de partisans du régime dans la ville d'Alep (nord), rejetant toute responsabilité dans cette affaire. Le 31 juillet, des rebelles ont exécuté des partisans du régime à Alep, en proie à de violents combats pour le contrôle de cette ville stratégique sise à 355 kilomètres au nord de Damas, selon des vidéos diffusées par des militants.

"Nous condamnons avec force ce genre de comportements irresponsables et appelons toutes les forces révolutionnaires et tous les bataillons sur le terrain à condamner de tels actes", a affirmé dans un communiqué l'Armée syrienne libre (ASL) de l'intérieur, formée de déserteurs et de civils armés. "C'est un acte inacceptable, isolé, illégal, pour lequel nous n'assumons aucune responsabilité", a-t-elle poursuivi. "Ces actes répréhensibles ne relèvent pas de l'éthique de l'ASL ou de la révolution syrienne. Nous respectons les lois et les conventions internationales, notamment la convention de Genève portant sur les prisonniers", a affirmé l'ASL en appelant à une enquête sur ces exécutions sommaires.

"Un crime, une vengeance"


Une vidéo diffusée par des militants montre des prisonniers conduits sur une place où crient des hommes armés : "L'ASL pour toujours !" Les rebelles entourent l'un des captifs, au visage ensanglanté, et le mettent face à un mur où sont alignés d'autres prisonniers. Les combattants scandent "Dieu est le plus grand", puis ouvrent le feu sur les prisonniers, identifiés comme étant des membres de la tribu Berri, qui participaient aux combats aux côtés des forces du régime de Bachar el-Assad à Alep.

"Le clan des Berri est fidèle au régime Assad", a commenté Rami Abdel Rahmane, chef de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). "Mais aucune loi - internationale ou islamique - n'autorise l'exécution d'un prisonnier. C'est un crime, une vengeance", a-t-il déploré. Le clan des Berri est de confession sunnite, alors que le régime Assad est dominé par les Alaouites, une émanation du chiisme.


http://www.lepoint.fr/monde/les-rebelles-syriens-condamnent-l-execution-sommaire-de-partisans-du-regime-03-08-2012-1492624_24.php
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Ven 3 Aoû - 13:09

Zabou18 a écrit: Les rebelles syriens condamnent l'exécution sommaire de partisans du régime Suspect


Le commandement rebelle rejette toute responsabilité dans l'exécution, le 31 juillet, de partisans du régime par des rebelles à Alep.

Le commandement rebelle à l'intérieur de la Syrie a condamné, vendredi, les exécutions sommaires "inacceptables" de partisans du régime dans la ville d'Alep (nord), rejetant toute responsabilité dans cette affaire. Le 31 juillet, des rebelles ont exécuté des partisans du régime à Alep, en proie à de violents combats pour le contrôle de cette ville stratégique sise à 355 kilomètres au nord de Damas, selon des vidéos diffusées par des militants.

"Nous condamnons avec force ce genre de comportements irresponsables et appelons toutes les forces révolutionnaires et tous les bataillons sur le terrain à condamner de tels actes", a affirmé dans un communiqué l'Armée syrienne libre (ASL) de l'intérieur, formée de déserteurs et de civils armés. "C'est un acte inacceptable, isolé, illégal, pour lequel nous n'assumons aucune responsabilité", a-t-elle poursuivi. "Ces actes répréhensibles ne relèvent pas de l'éthique de l'ASL ou de la révolution syrienne. Nous respectons les lois et les conventions internationales, notamment la convention de Genève portant sur les prisonniers", a affirmé l'ASL en appelant à une enquête sur ces exécutions sommaires.

"Un crime, une vengeance"


Une vidéo diffusée par des militants montre des prisonniers conduits sur une place où crient des hommes armés : "L'ASL pour toujours !" Les rebelles entourent l'un des captifs, au visage ensanglanté, et le mettent face à un mur où sont alignés d'autres prisonniers. Les combattants scandent "Dieu est le plus grand", puis ouvrent le feu sur les prisonniers, identifiés comme étant des membres de la tribu Berri, qui participaient aux combats aux côtés des forces du régime de Bachar el-Assad à Alep.

"Le clan des Berri est fidèle au régime Assad", a commenté Rami Abdel Rahmane, chef de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). "Mais aucune loi - internationale ou islamique - n'autorise l'exécution d'un prisonnier. C'est un crime, une vengeance", a-t-il déploré. Le clan des Berri est de confession sunnite, alors que le régime Assad est dominé par les Alaouites, une émanation du chiisme.


http://www.lepoint.fr/monde/les-rebelles-syriens-condamnent-l-execution-sommaire-de-partisans-du-regime-03-08-2012-1492624_24.php



Et mon oeil ? Suspect


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Sam 4 Aoû - 3:43

Syrian forces stormed the last rebel stronghold in the capital Damascus in tanks and armored vehicles on Friday and blasted artillery at rebels in Aleppo, where the United Nations said the army was preparing a massive assault.

Les forces syriennes loyalistes ont pris d'assaut le dernier bastion rebelle dans la capitale Damas à l'aide de chars et de véhicules blindés vendredi, et ont détruit (ont fait sauter) l'artillerie des rebelles à Alep, où les Nations Unies ont dit que l'armée syrienne loyaliste préparait un assaut massif. (Traduction Jupiter)



http://www.reuters.com/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Erg41

Age : 60
Date de naissance : 21/11/1956
Localisation : Genève
Scorpion Date d'inscription : 29/03/2011
Passion : Le Léman

Re: Syrie 1

Message par Erg41 le Sam 4 Aoû - 9:45

Ce qui se passe-t-il vraiment en Syrie, et pourquoi ?
http://www.infosyrie.fr/


Manifs & manips
http://www.infosyrie.fr/edito/manifs-manips/



***************************************************************************************
"Ce ne sont point les hommes qui mènent la Révolution, c’est la Révolution qui emploie les hommes."
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: Syrie 1

Message par Zabou18 le Sam 4 Aoû - 19:33

L'armée dit contrôler tout Damas


L'armée syrienne contrôle désormais la totalité de Damas après la reprise aujourd'hui aux rebelles du quartier de Tadamoun (sud), affirme le général en charge des opérations dans ce quartier.

"Nous avons nettoyé tous les quartiers de Damas, de Midane à Mazzé, Qadam, Hajar al Aswad et Tadamoun", a affirmé cet officier supérieur, qui a refusé d'être identifié, en faisant visiter aux journalistes le quartier de Tadamoun, conquis selon lui dans la journée.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/08/04/97001-20120804FILWWW00387-l-armee-dit-controler-tout-damas.php
avatar
MARINICE

Age : 33
Date de naissance : 25/04/1984
Localisation : Côte d'Azur
Taureau Date d'inscription : 15/10/2011

Re: Syrie 1

Message par MARINICE le Sam 4 Aoû - 22:23

C'est lorsqu'ils sont au pied du mur ainsi qu'ils sont prêts à organiser un massacre civile pour l'imputer au régime, et renverser la tendance, avec l'intervention médiatique occidentale, et les pleurnicheries habituelles de nos dirigeants.


***************************************************************************************
Français de coeur et d'adoption.
Adhérent Front National et Les Patriotes.
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Mar 7 Aoû - 11:03

Des officiers turcs et séoudiens capturés à Alep

Hier et cette nuit, l’armée syrienne n’a pas relâché la pression sur les insurgés d’Alep – ou plutôt occupant certains quartiers d’Alep, les rebelles étant tous étrangers (à plus d’un titre) à la ville. Les bombardements et les combats se sont en effet poursuivis sans relâche, notamment à Salaheddine, Chaar et Hanano, ces deux quartuiers se trouvant dans la partie sud-est d’Alep. Les combats ont été jugés assez violents par les observateurs de la mission des Nations-Unies pour que ceux-ci – au nombre d’une vingtaine – décident, lundi, de quitter la ville et regagner Damas.

Progrès de l’armée


En ce qui concerne le quartier, devenu symbolique de la bataille d’Alep, de Salaheddine, la chaîne iranienne d’information arabophone al-Alam et son correspondant sur place Hussein Mortada assurent que les forces gouvernementales ont réalisé des progrès importants, obligeant les miliciens à se replier dans le quartier avoisinant de Seif ed-Dawlé. Dans l’après-midi de lundi, la mort de leur chef militaire Abou Abaïda a été annoncée par les médias.

Par ailleurs, les forces gouvernementales ont détruit le siège du groupe islamiste radical (il se revendique d’al-Qaïda) Jabhat-Nusrat d’Al-Qaida dans le quartier Chaar, quelques temps après que la milice a déclaré le contrôler. Certains sites interne proches de l’insurrection disent que c’est un bombardement aérien qui a détruit ce siège, installé dans un bâtiment officiel. Selon le correspondant de la télévision Al-Alam, il y a eu plusieurs tués et blessés dans les rangs des miliciens. L’armée a aussi récupéré l’école Sleimane Khater qui avait été occupée par les miliciens et transformée en quartier général. En revanche, les militaires n’ont toujours pas repris le contrôle du siège de la Direction des Legs, proche de la citadelle, qui semble toujours aux mains de l’ASL.

A l’aube de lundi, des accrochages ont eu lieu dans la faculté des sciences de la faculté d’Alep, au cours desquels plusieurs miliciens ont été abattus. Alors que se poursuivent les accrochages dans les quartiers Sukkari, Sakhour, Hanano autour desquels l’armée régulière renforce son siège. Un mouvement d’exode massif des habitants y a été signalé.
En illustration, voici un reportage, diffusé lundi 6 août, de la télévision syrienne al-Ikhbaryeh sur Salaheddine : on y voit une personne âgée expliquer que lui et les siens ont été chassés de leur maison par les terroristes, et que c’est l’armée qui les protège ; un soldat rassure un autre habitant chassé par les combats ; on a droit aussi à la désormais traditionnel exhibition de passeports étrangers – en l’occurrence jordaniens, turcs et chypriotes – trouvés sur le corps de combattants dits « ASL ». La journaliste, Yara Abbas, dit que plus de la moitié de Salaheddine est nettoyée et que l’armée poursuit son travail :

Nous vous parlions d’Hussein Mortada. L’envoyé spécial d’al-Alam à Alep, présent pratiquement depuis le début des combats, affirme que des officiers séoudiens et turcs ont été capturés par l’armée à Alep, officialisant par le fait d’incessantes rumeurs. Leur capture serait intervenue au cours d’une embuscade tendue par l’armée dans le quartier qui abrite le bâtiment de la radio et télévision syriennes, a précisé le correspondant d’al-Alam. Mourtada donne les noms des officiers étrangers : deux Turcs, Sultan Oldu et Taher Amnitiu ; cinq Séoudiens : Abdel Wahed Al-Thani, Abdel Aziz Al-Matiri, Ahmad Al-Hadi, Moussa Al-Zahrani, Firas Al-Zahrani.
Ci-dessous, le lien du reportage de Mortada :

Pour sa part, l’agence turque Khabar Turc a assuré que 40 militaires turcs avaient été capturés ce lundi après avoir traversé la frontière. L’agence indique que les auteurs de l’arrestation sont des Kurdes de la milice « Unité de protection du peuple » formée depuis près d’un an pour protéger les habitants kurdes, et travaillant en relation avec le gouvernement syrien. À vérifier, mais plausible, compte tenu et de l’engagement massif et constant du gouvernement turc auprès de l’ASL, et de sa nervosité en ce qui concerne le Kurdistan syrien.

En tous cas l’arrestation d’officiers turcs et séoudiens, sur laquelle, et on les comprend, restent muets pour le moment les médias français, est un pièce accablante de plus au dossier de ces pays, en état de guerre non déclarée avec la Syrie, mais aussi à celui de l’ASL, à appui, recrutement et décidément encadrement étranger.

Décidément, la « greffe » ASL-islamiste ne peut pas prendre à Alep, ville moderne qui n’a rien de commun avec cette armée de « punks » internationaux islamistes. La question qui se pose donc à Alep, n’est pas de savoir si les insurgés seront écrasés, mai quand.

http://www.infosyrie.fr/actualite/action-11/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
mely

Age : 32
Date de naissance : 22/10/1984
Localisation : Nord
Balance Date d'inscription : 02/07/2012
Passion : ma famille
Humeur : « Interpréter consiste toujours à mettre en équivalence deux textes : celui de l'auteur, celui de l'interprète. » de Tzvetan Todorov

Re: Syrie 1

Message par mely le Mer 8 Aoû - 7:59

Syrie : Nicolas Sarkozy s'entretient avec le chef du Conseil national syrien
LE MARDI 7 AOÛT 2012 À 21:59

L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, s'est entretenu par téléphone avec le chef de la principale coalition de l'opposition au régime de Bachar al-Assad. Ils ont constaté la convergence de leurs analyses.

L'entretien téléphonique a duré 40 minutes. L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy et le président du Conseil national syrien, Abdel Basset Sayda, ont ensuite publié un communiqué commun. Ils ont évoqué ensemble la situation dans le pays.

Les deux hommes ont constaté "la complète convergence de leurs analyses sur la gravité de la crise syrienne et sur la nécessité d'une action rapide de la communauté internationale pour éviter des massacres".

http://www.franceinfo.fr/monde/syrie-nicolas-sarkozy-s-entretient-avec-le-chef-du-conseil-national-syrien-700781-2012-08-07

notre très pas cher et très pas regretté ex-président n'a pas tenue fort longtemps tout de même




***************************************************************************************
Il n'y a point de pires sourds que ceux qui ne veulent pas entendre.

Molière.
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: Syrie 1

Message par Zabou18 le Mer 8 Aoû - 8:14

Il s'ennuie. Siffle
avatar
MARINICE

Age : 33
Date de naissance : 25/04/1984
Localisation : Côte d'Azur
Taureau Date d'inscription : 15/10/2011

Re: Syrie 1

Message par MARINICE le Mer 8 Aoû - 8:38

On ne sort jamais vraiment de la politique.
Ces gens sont tous des mondialistes, donc ils resteront à jamais dans des structures mondialistes, où ils seront amenés à se côtoyer ...


***************************************************************************************
Français de coeur et d'adoption.
Adhérent Front National et Les Patriotes.
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: Syrie 1

Message par Zabou18 le Mer 8 Aoû - 11:35

Syrie : Paris cherche à sortir de l'impasse diplomatique

Les efforts déployés par la France à l'ONU suscitent un certain scepticisme.


«Il n'est pas nécessaire de réussir pour entreprendre.» Jamais avare de bons mots, le représentant français à l'ONU, Gérard Araud, a bien résumé, en citant Guillaume d'Orange, la façon dont la France envisage l'impasse diplomatique du Conseil de sécurité sur le dossier syrien. Le blocage russo-chinois empêche toute avancée politique. La militarisation du conflit déplace le débat hors des Nations unies. Il n'en est que plus important, vu de Paris, de tout tenter pour ne pas laisser la situation échapper complément au Conseil.

La France, qui préside cet organe depuis le début du mois, prépare donc une réunion des ministres des Affaires étrangères, le 30 août à New York, sur la situation humanitaire de plus en plus précaire. Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, ou l'un de ses adjoints, présentera un bilan sur le sujet. Quelque trois millions de personnes reçoivent actuellement sur place l'aide du Croissant-Rouge syrien, qui est dépassé par la situation. Les agences onusiennes et les ONG ne sont pas autorisées à intervenir sur place.

Au Conseil, le calcul de la France est simple: si l'on s'en tient à de l'aide humanitaire, il n'y a pas de raison de ne pas aboutir à un consensus. En outre, il devient urgent de casser la dynamique négative qui prévaut entre les pays occidentaux et le duo Russie-Chine en réengageant le dialogue. Les diplomates de plusieurs pays occidentaux ont abordé ensemble, ce lundi à New York, la possibilité de faire adopter une résolution sous chapitre VI, sans menace d'usage de la force, qui rappellerait la nécessité de venir en aide aux populations civiles. Mais Gérard Araud n'a lui-même pas caché son pessimisme, le 2 août, en prédisant «des objections» de la Russie. «La volonté de la Russie à chaque fois est de diluer la question pour détourner l'attention de la crise syrienne», avait-il dit. Le diplomate, pourtant habitué aux joutes verbales avec son homologue russe, Vitaly Tchourkine, ne veut pas d'une nouvelle bataille.

Un certain scepticisme domine aussi chez les autres diplomates occidentaux du Conseil. «Nous soutenons l'initiative de la France, mais nous hésitons à envoyer notre ministre si c'est pour que ça finisse en affrontement à l'ONU avec la Russie. De l'autre côté, nous ne voulons pas d'un texte au rabais qui déçoive le peuple syrien», souligne l'un d'entre eux. Interrogé sur l'impact à attendre de la réunion voulue par la France, un autre diplomate est plus direct: «Aucun, il n'y en aura sûrement aucun.» Les États-Unis ont pratiquement fait un trait sur le Conseil de sécurité. Personne n'ignore que, depuis le précédent libyen, Russes et Chinois soupçonnent les Occidentaux de vouloir les manipuler. «Ils craignent qu'une résolution dite “humanitaire” ne soit une excuse des Occidentaux pour affaiblir Assad et légitimer une intervention militaire future, souligne Richard Gowan, expert au Center for International Cooperation. La pilule de l'intervention “humanitaire” en Libye n'est toujours pas passée.»

Préparer la transition

En attendant, les deux camps se préparent à des négociations difficiles sur la mission onusienne en Syrie (Misnus), dont le mandat expire le 19 août. La plupart des membres du Conseil estiment que ce corps, réduit à 150 observateurs coincés dans leur chambre d'hôtel au cœur d'un environnement de plus en plus dangereux, n'a plus de raison d'être. La Russie veut au contraire qu'elle soit maintenue, voire renforcée avec beaucoup plus d'hommes sur le terrain, car elle apporte, selon elle, un regard «objectif» sur le conflit.

Pour couper court à un éventuel projet russe en ce sens, les Occidentaux, qui soupçonnent Moscou de chercher à faire gagner du temps à Bachar el-Assad, appuient la volonté du secrétaire général de maintenir une présence exclusivement politique sur le terrain pour préparer la transition. La tâche doit incomber au remplaçant de Kofi Annan, qui pourrait être nommé dès la semaine prochaine. Kofi Annan, lui, ne devrait finalement pas envoyer de représentant à la réunion sur le conflit syrien qui aura lieu demain en Iran.

http://www.lefigaro.fr/international/2012/08/07/01003-20120807ARTFIG00554-syrie-paris-cherche-a-sortir-de-l-impasse-diplomatique.php
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Mer 8 Aoû - 11:52

A Alep, l’armée a repoussé, dans les premières heures du mardi 7 août, une attaque de la milice – ouvertement djihado-salafiste – Tawhid de l’ASL contre le bâtiment de l’Armée populaire, qui regroupe des supplétifs pro-gouvernementaux, dans le quartier kurde d’Achrafiyé (nord-ouest d’Alep). Selon le site alépin Taht-l-mijhar, les miliciens venus à bord de 10 pick-up ont utilisé des obus RPG et des mitrailleuses. Ils ont été notamment contrés par les avions : effectivement, des images vues ce matin sur les chaînes d’info françaises montrent un appareil faisant usage de ses armes de bord (canons) et lâcher des rafales. L’OSDH confirme l’attaque contre le QG de l’Armée populaire, qui selon cette officine pro-opposition, était défendu par 3 à 400 soldats, membres de la police et des services de sécurité, et des miliciens pro-régime ; l’OSDH dit que des hélicoptères ont participé à la défense de la position gouvernementale. Selon la même source, l’ASL a attaqué entre 5 heures 30 (02H30 GMT) et 9 heures (6 heures GMT) le quartier général de l’Armée populaire. L’OSDH étant d’accord avec les médias pro-régime pour dire que cette attaque avait donc échoué.

Repoussés, les ASL ont tenté ensuite de prendre l’institut médico-légal, à proximité. De violents combats ont eu lieu et, mis en échec une nouvelle fois, les rebelles ont dû à nouveau se replier vers Achrafiyé, sous contrôle des miliciens kurdes de la branche syrienne du PKK, mouvement séparatiste kurde en Turquie.
« Ils ont laissé les rebelles passer mais leur ont interdit de rester dans leur quartier pour ne pas être bombardés par le régime », a ajouté l’OSDH. Apparemment, et sous réserve que l’information soit vraie, les milices kurdes collaborent toujours, non sans arrière-pensées politiques, avec le gouvernement, et, apparemment, les bandes ASL ne semblent pas souhaiter les affronter…

En revanche, les insurgés ont pu incendier un poste de la police routière.

Selon la correspondante de la télévision al-Mayadeene à Alep, des coups de feu sporadiques sont entendus ce mardi de temps à autres dans plusieurs quartiers de la ville. Selon l’OSDH, l’armée au contraire poursuivait ses bombardements ce mardi matin « avec une violence extrême » sur les quartiers Salaheddine et Soukkari (ouest et sud-ouest) ainsi que Sakhour et Chaar (sud-est). Al-Mayadeene a annoncé aussi la mort, hier ou ce matin, du chef des opérations de l’ASL à Salaheddine.

Une source de sécurité à Damas a affirmé à l’AFP que les frappes aériennes contre des positions rebelles dans l’ouest – Salaheddine, Saif al-Dawla, Sukkari – poussaient les insurgés à migrer vers le centre et l’est pour se protéger. Mardi, des accrochages se déroulaient dans le centre d’Alep, dans les quartiers d’Antakia, d’Aziziya, de Bab Jénine, de Sabat Bahrat, et près du Palais de Justice à l’ouest, a précisé l’OSDH, toujours soucieuse d’étendre à l’infini la zone d’action de ses amis salafistes. Selon la même source partisane et invérifiable, 46 personnes avaient trouvé la mort à Alep lundi 6 août,

Toujours à Alep, le quotidien populaire turc Hürriyet a annoncé sur son site anglophone la mort dans les combats de Usman Karahan, connu comme en Turquie comme l’ "avocat d’al-Qaïda". Ses liens revendiqués avec la nébuleuse d’Oussama ben Laden lui avaient valu d’être arrêté par la justice turque en 2006, avant d’être relâché faute de preuves. En tous cas, ce juriste était assez motivé par la cause islamique radicale pour venir faire le coup de feu à Alep et y mourir.


S’en fout la mort !

Soumis à une rude pression militaire venue du ciel comme du sol, encerclés dans leurs positions, les insurgés bombent le torse. En témoigne cette vidéo datée du 6 juillet censée représenter l’arrivée à Alep d’un renfort à la fameuse brigade salafiste Liwaa al-Tawhid, dans le quartier de Salaheddine dont l’ASL aimerait faire le Bab Amr d’Alep, et qui a en tous cas été déjà bien ravagé par les combats. On voit donc une troupe de plus ou moins barbus alignés sur deux ou trois rangs, brandissant les habituels Kalashnikov et RPG. Deux chef discourent ou lancent des slogans, d’où il ressort que les brigadistes ne quitteront pas Alep "avant sa libération" et que leur chef "pour toujours est le prophète !" Le "commissaire politique" de cette petite troupe – au moins cinquante types mais pas cent – regonfle le moral de ses ouailles avec l’argumentation suivante : "Le régime est en train de tomber, nous sommes plus forts car nous défendons notre religion et eux non".

Retenons tout de même la morale de ces dernières 24 heures : à Alep, les insurgés ont échoué dans les quelques attaques qu’ils ont lancées, et partout ailleurs, ils sont en dépit de leurs rodomontades médiatiques sur la défensive.

http://www.infosyrie.fr/actualite/action-12/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Mer 8 Aoû - 11:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bassam Mohieddine al-Hussein, cinéaste syrien, Syrien alaouite, nouvelle victime de la politique de « tabula rasa » et d’épuration religieuse des nihilistes salafistes soutenus par le gouvernement français



Mardi, Bachar al-Assad a réaffirmé à l’émissaire iranien Said Jalili que le peuple syrien et son gouvernement étaient plus que jamais déterminés à « purger » le pays des terroristes.
Le mot « terroristes » est quotidiennement employé par les dirigeants syriens pour désigner les opposants armés. Eh bien, il se confirme que ce n’est pas qu’une figure de rhétorique propagandiste.. Mardi 7 août, les militaires ont découvert les corps de 16 civils dans une résidence dépendant la compagnie d’électricité de Jandar, à 30 kilomètres au sud de Homs. D »après les premières constatations, ces personnes appartenaient à des familles d’employés de la compagnie : six d’entre elles sont des alaouites, six sont chrétiennes et quatre sunnites. Cette sur-représentation des minorités signe un crime des bandes islamistes. L’OSDH lui-même, et pour une fois, a reconnu la responsabilité de groupes armés d’opposition dans ce massacre. Le directeur de la compagnie d’électricité figure parmi les victimes.
Quelques jours plus tôt, dans la périphérie sud de Damas, les militaires traquant les débris des bandes avaient trouvé les corps, en partie carbonisés, d’une quinzaine de civils victimes des épurateurs ethniques et religieux de l’ASL.
Et dimanche on apprenait l’assassinat du cinéaste syrien Bassam Mohieddine Al-Hussein (57 ans) , abattu devant son domicile dans les environs sud de Damas, à Jdeidet Artouz, localité théâtre récemment de combats entre l’armée et les bandes chassées de Damas. Outre d’être une personnalité syrienne – Al-Hussein était membre de l’Ordre des artistes syriens -, son crime était aussi d’appartenir à la communauté alaouite – il était originaire de Tartous. La semaine passée c’est un animateur de la télévision syrienne, Mohamad Saïd, qui a été tué après avoir été enlevé. Un cameraman de la télévision syrienne a été lui aussi enlevé. Son sort demeure inconnu. À défaut d’en faire toujours leurs grands titres, les médias français comme l’AFP ou le Figaro ont répercuté ces informations, sans chercher mettre en doute l’identité politique des responsables de ces crimes : depuis quelque temps, la nature violente et sectaire de nombre d’activistes s’est imposée dans les salles de rédaction de France, de Navarre et d’Occident. La cause que soutiennent nos journalistes depuis un an et demi est viciée par le meurtre et l’extrémisme religieux, et tout le monde le sait désormais, si tout le monde ne le dit pas encore.

http://www.infosyrie.fr/actualite/autres-fronts-3/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: Syrie 1

Message par Zabou18 le Mer 8 Aoû - 11:59

C'est très bien de pouvoir faire une comparaison entre les versions "officielles" et les "officieuses".

avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Mer 8 Aoû - 12:05

Zabou18 a écrit:C'est très bien de pouvoir faire une comparaison entre les versions "officielles" et les "officieuses".


Dans les médias français, on n'a que des infos, des reportages, des témoignages, etc...uniquement de et sur l'ALS, faussement appelée "libre" alors qu'il s'agit en fait grandement de terroristes islamistes fanatiques, dont une bonne partie d'étrangers. A vomir, tellement c'est une nausée qu'on nous impose.
Je trouve normal que l'on donne la parole ici aux syriens loyalistes et à leur armée, dont les reportages sont, soit-dit en passant, beaucoup plus objectifs.
Ce que me confirme un journaliste français indépendant sur place (Damas) avec qui je suis en contact.

Mais surtout, cherchons à qui profite cette insurrection et les meurtres de ces terroristes armés officiellement par les USA et soutenus honteusement par les occidentaux. Cherchons...


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: Syrie 1

Message par Zabou18 le Mer 8 Aoû - 12:12

Jupiter a écrit:

Dans les médias français, on n'a que des infos, des reportages, des témoignages, etc...uniquement de et sur l'ALS, faussement appelée "libre" alors qu'il s'agit en fait grandement de terroristes islamistes fanatiques, dont une bonne partie d'étrangers. A vomir, tellement c'est une nausée qu'on nous impose.
Je trouve normal que l'on donne la parole ici aux syriens loyalistes et à leur armée, dont les reportages sont, soit-dit en passant, beaucoup plus objectifs.
Ce que me confirme un journaliste français indépendant sur place (Damas) avec qui je suis en contact.

Mais surtout, cherchons à qui profite cette insurrection et les meurtres de ces terroristes armés officiellement par les USA et soutenus honteusement par les occidentaux. Cherchons...


Le pire, c'est que ça marche... J'ai usé ma salive à essayer d'expliquer...
Bravo à ce courageux journaliste, difficile d'être indépendant dans ce monde de requins.
Cherchons... Je pense que ce n'est pas une énigme trop difficile...
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Mer 8 Aoû - 12:13

Syrie et Iran "unis comme au front"

"Le peuple syrien et son gouvernement sont déterminés à purger le pays des terroristes".
C’est le message que Bachar al-Assad a communiqué lundi à son allié iranien, représenté par l’émissaire à Damas du Guide suprême de la Révolution Ali Khamenei, Saïd Jalili. Ce dernier a quant à lui réaffirmé que "l’Iran ne permettra jamais la destruction de l’axe de la Résistance dont la Syrie est un pilier essentiel"; l’ "axe de la Résistance", c’est, faut-il le rappeler ici, ainsi que se désignent les alliés géostratégiques syriens, iraniens et libanais (tendance Hezbollah), fermement opposés aux menées américaines et israéliennes dans la région.

Le président syrien a assuré que le pays était "en mesure de faire échec aux plans extérieurs qui visent cet axe de la résistance et la place que la Syrie y tient".

Évidemment, Bachar et son interlocuteur ne s’apprenaient rien l’un à l’autre. Cette rencontre et les déclarations qui s’en sont suivies étaient à destination de l’extérieur, et singulièrement de l’Occident et de ses prolongements arabes. Le régime syrien, que les perroquets du journalisme français présentent rituellement depuis l’année dernière comme "de plus en plus isolé", peut compter, en cas de coup dur, sur le soutien déclaré de l’Iran, d’une moitié du Liban et de tendances palestiniennes comme le FPLP. Sans compter celui technique et économique, autant que diplomatique, de puissantes puissances comme la Russie et la Chine.

Ré-exprimant l’analyse de son pays sur la crise syrienne, Saïd Jalili a déclaré que celle-ci n’ »est pas une crise interne mais un conflit opposant l’axe de la résistance dans cette région » à Israël et aux États-Unis. Une analyse qui cerne d’assez près selon nous la réalité, même si l’État hébreu laisse les Américains et ses « petites mains » de l’ASL faire le sale boulot de destruction du pays.

Cette réaffirmation de la solidarité – y compris éventuellement militaire – d’une puissance régionale comme l’Iran avec la Syrie est un nouveau feu rouge adressé aux aspirant ingérents de Washington, Ankara ou Doha – sans même parler des mouches du coche françaises. Qui plus que jamais n’ont d’autre ressources que de maintenir la tête hors de l’eau à une ASL qui a joué son, va-tout à Alep.

Une confidence édifiante de Kofi Annan

Dans la conférence de presse qu’il a tenue ensuite à l’ambassade d’Iran à Damas, Saïd Jalili a donné une sorte de petit scoop sur l’état d’esprit de l’émissaire – aujourd’hui démissionnaire – de l’ONU, Kofi Annan. Jalili a en effet rencontré par deux fois Annan, et lui a notamment demandé les raisons de l’échec de sa mission. Ce à quoi Kofi Annan a répondu que "certains pays" qui avaient prétendu être des acteurs du règlement de la crise syrienne s’étaient dans les faits transformés « en une partie du problème en Syrie« .

Pour être "off" cet aveu de l’émissaire de l’ONU – et de la Ligue arabe – n’en est pas moins signifiant et important : Kofi Annan avait conscience, – depuis quand ? – de qui sabotait son plan de paix, et pourquoi.

Justement, Saïd Jalili s’en est également pris à l’administration Obama/Clinton, en lui adressant, par-dessus la tête des journalistes, cette pertinente question : "Si cette administration reconnait explicitement que les terroristes s’infiltrent (en Syrie) depuis les frontières, et sévissent dans ce pays en y tuant et en agressant (…) comment peut-elle offrir une couverture à leurs parrains (turcs et qataro-séoudiens) qui appuient le terrorisme quotidien ?" Le diplomate iranien faisait allusion aux propos tenus mardi par Hillary Clinton, laquelle s’inquiétait subitement de la présence en Syrie "de combattants terroristes" faisant dégénérer le conflit en "guerre religieuse": les incohérences, ou le cynisme, de la diplomatie américaine ne sont plus à établir, mais c’est vrai que cette soudaine mise en garde de la Secrétaire d’État américaine s’apparente à un énième numéro de "pompier pyromane".

Cette rencontre avec l’envoyé spécial du guide Ali Khamenei a été en tous cas l’occasion de la première apparition du président syrien à la télévision depuis le 22 juillet,, date de la prise de fonction officielle du nouveau ministre de la Défense, le général Fahd al-Freij, remplaçant le général Daoud Rajah tué dans l’attentat du 18 juillet.


http://www.infosyrie.fr/actualite/syrie-et-iran-unis-comme-au-front/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Mer 8 Aoû - 14:22


L'armée syrienne aurait pris le contrôle du quartier rebelle de Salaheddine à Alep où elle a pénétré mercredi matin, a annoncé l'agence officielle Sana. Une information immédiatement démentie par les rebelles.

"Nos forces armées ont pris le contrôle total de Salaheddine, infligeant aux groupes terroristes des pertes sévères et faisant un grand nombre de morts et de blessés", dans leurs rangs, selon l'agence officielle Sana. "C'est vrai qu'il y a une attaque barbare et sauvage du quartier mais c'est faux de dire que l'armée du régime à pris le contrôle du quartier", a démenti le colonel dissident Abdel Jabar al-Oqeïdi.

L'armée syrienne avait pénétré mercredi matin avec des chars dans le quartier rebelle de Salaheddine, à Alep, où de très violents combats avaient lieu, a affirmé Wassil Ayoub, un commandant local de l'Armée syrienne libre (ASL, rebelles). "Les forces du régime ont avancé du côté de la rue al-Malaab avec des chars et des blindés et des combats féroces se déroulent actuellement dans cette zone", a-t-il ajouté.
"Nous nous sommes repliés, nous sommes partis", a lancé de son côté un rebelle à un journaliste de Reuters au moment où ce dernier arrivait dans le quartier de Salaheddine. Un point de contrôle qui était gardé par des insurgés la semaine dernière avait disparu, son ancienne présence seulement signalée par un drapeau de l'opposition. Des explosions ainsi que des coups de feu pouvaient être entendus dans le quartier. Une source au sein des services syriens de sécurité a déclaré à la chaîne libanaise Al Manar que l'armée régulière contrôlait désormais le quartier. De son côté, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (opposition) affirme que les combats se poursuivent dans le quartier.

Pilonnage intense

Au moins 13 personnes sont mortes dans la province d'Alep, deuxième ville de Syrie où l'armée pilonnait intensément des quartiers rebelles, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). "Au moins 12 personnes, dont une femme et deux enfants ont été tuées à Alep par une roquette tombée sur leur maison", a indiqué l'OSDH. Le pilonnage "intense" visait notamment les quartiers de Kartadji, Tariq al-Bab et Chaar, selon l'ONG. Une treizième personne a été tuée par des tireurs embusquées dans la localité de Orm, dans la province d'Alep.
Ces nouvelles violences surviennent au lendemain de l'engagement du président Bachar al-Assad de "purger" le pays des "terroristes".



http://lci.tf1.fr/monde/moyen-orient/syrie-pilonnes-les-rebelles-abandonnent-leurs-positions-a-alep-7448275.html


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Mer 8 Aoû - 18:37

L’ASL a évacué Salaheddine

C’est le fait militaire du jour : l’ASL, ou les bandes salafistes qui l’incarnent localement, ont dû évacuer leur bastion alépin de Salaheddine, à partir duquel ils avaient multiplié les incursions dans une petite dizaine de quartier du sud et du sud-est de la ville. C’est un combattant qui a donné la nouvelle ce mercredi matin à un correspondant de Reuters présent dans le quartier : « Nous nous sommes repliés, nous sommes partis » a eu le temps de dire ce combattant d’arrière-garde. Le Figaro qui a donné cette information vers 10 heures ce matin indique par ailleurs qu’une source sécuritaire syrienne avait confirmé à la chaîne libanaise al-Manar que l’armée contrôlait désormais totalement Salaheddine. Et il semble que cette conquête soit le début de la grande offensive espérée ou crainte.

La bataille pour Alep n’est certes pas terminée. Mais l’ASL et les salafistes viennent d’enregistrer un cuisant échec symbolique plus encore que militaire : ils avaient présenté, et toute la presse française à leur suite, Salaheddine comme leur bastion, un nouveau Bab Amr. Très tôt l’armée avait concentré ses moyens terrestre et aériens sur ce quartier, annonçant un peu prématurément voici une dizaine de jours sa reprise ; mais les rebelles s’étaient accrochés au terrain, et les combats s’étaient poursuivis, ainsi que dans les secteurs limitrophes de Saif al-Dawla, Sukkari et Hamadaniyeh, également pratiquement reconquis aujourd’hui par l’armée. La pression s »était donc maintenue, notamment via les airs, sur les activistes de Salaheddine et hier une source sécuritaire indiquaient que ceux-ci semblaient effectuer un déplacement général de leurs positons du sud-ouest vers d’autres quartiers plus au nord et à l’est, et vers le centre d’Alep. Dans son édition de mardi 7 août, Sana, s’appuyant sur des sources militaires, estimait à 200 les activistes tués à Salaheddine au cours des trois derniers jours.

Cet échec s’ajoute à ceux enregistrés ces derniers jours devant la citadelle, le QG de l’Armée populaire, l’Institut médico-légal, le Palais de Justice, le siège de la télévision, les sièges du Tribunal militaire et du Baas, la faculté des Sciences, à la destruction du QG du groupe djihadiste Jahbat al-Nusrat (ou al-Nosra) dans le quartier de Chaar, sans compter les nombreuses et coûteuses interceptions de convois ASL dans les environs de la ville.

Par ailleurs, Sana indique que ce mercredi matin 8 août que l’armée a menée une attaque dans le secteur du rond-point d’Aghiour, près de la citadelle et de la vieille ville : trois pick-up de la rébellion ont été détruits et des dizaines de combattants auraient été tués et blessés. La veille, dans le secteur d’al-Assileh, des combats avec un groupe fort de 150 rebelles avaient entraîné la mise hors de combat de dizaines d’entre eux, et la destruction de quatre pick-up à mitrailleuse lourde. Le même jour, un autre groupe avait été décimé dans le quartier d’al-Jaala (juste à l’ouest de la vieille ville et de la Grande mosquée) un autre à Hanano (est d’Alep) et un autre encore à al-Qasser al-Baladi. En outre, une tentative d’infiltration dans la citadelle d’Alep avait été repoussée avec pertes dans la nuit de lundi à mardi.

Une défaite socio-politique avant que d’être militaire

Bref, comme nous l’avons assez tôt écrit, les 5 000, ou 8 000, ASL et divers djihadistes présents dans le quart méridional d’Alep ne peuvent résister militairement à une armée bien équipée, bénéficiant d’un efficace soutien aérien ; une armée et agissant selon un plan d’ensemble, quand les bandes bougent et attaquent au petit bonheur tel ou tel bâtiment ou bout de quartier, une armée appuyée par des milices locales. Une armée, surtout, qui bénéficie de l’appui, tacite ou exprimée de l’immense majorité des Alépins : ceux-ci, même le Figaro le reconnaissait, n’ont déclenché aucune insurrection populaire en leur faveur, des milliers d’Alépins « votant avec leurs pieds » contre l’ASL en fuyant les quartier sous sa coupe.

Sur ce dernier point (capital) nous avions aussi écrit que l’échec de l’ASL à Alep était inscrit dans les « gênes » sociologiques de la ville : une grande cité moderne et naguère prospère pratiquant naturellement la cohabitation des communautés, ne pouvait évidemment tomber dans l’escarcelle de fous (à lier) de Dieu, partisans d’un fondamentalisme glaçant, pratiquant sitôt arrivés les exécutions sectaires et sommaires, se recrutant dans les franges du lumpenprolétariat de vingt pays différents, et parfois carrément encadrés d’ailleurs par des officiers étrangers, turcs et séoudiens au minimum. Ca ne pouvait tout simplement pas marcher.

La question qui se pose n’est pas de savoir si l’ASL sera écrasée à Alep, mais quand elle le sera définitivement.

http://www.infosyrie.fr/actualite/action-13/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Zabou18
Modérateurs
Modérateurs

Age : 48
Date de naissance : 02/09/1969
Vierge Date d'inscription : 12/04/2012
Passion : Ma famille, mon pays, l'histoire

Re: Syrie 1

Message par Zabou18 le Mer 8 Aoû - 18:47

Ca se prècise... Cool
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Jeu 9 Aoû - 8:23

Alep au soir du 8 août

Comme il était à prévoir, les porte-parole de l’ASL tentent de nier ou de minimiser leurs déboires alépins : un certain colonel dissident Abdel Jabar Oqeidi, responsable ASL pour Alep, a nié mercredi après-midi que l’armée régulière se soit emparée du quartier symbole de Salaheddine, et un autre « officier » local a prétendu que ses « troupes » avaient lancé une contre-offensive leur ayant permis de reprendre « trois des cinq rues (de Salaheddine) perdues« . Cette contre-attaque aurait été rendue possible grâce au renfort de 700 hommes venus des autres quartiers plus ou moins tenus par les insurgés, à savoir Soukkari (sud), Bustane al-Qsar (centre), Chaar et Hanano (est).

Indices concordants d’échec ASL

On est là dans la propagande pure : les affirmations de ces stratèges de l’ASL sont invérifiables, tant en ce qui concerne les opérations que les effectifs qu’elles sont supposées engagées. Constatons que, selon les termes mêmes de leur déclarations, les rebelles ont reconnu avoir perdu du terrain. Et à supposer que cette histoire de 700 hommes de renfort arrivés à Salaheddine soit vraie, il est patent que les ASL et autres islamistes radicaux ont été alors contraints de dégarnir d’autres fronts, également attaqués par l’armée. Bref, ces messieurs n’ont plus l’initiative et sont même rudement pressés par l’armée qui semble bien être passée à la vitesse supérieure ce mercredi 8 août.

En milieu de cette journée, les autorités militaires ont annoncé avoir entièrement repris le contrôle de Salaheddine, infligeant aux activistes « des pertes sévères« , encore aggravées par la reddition de dizaines d’entre eux. Nombre de djihadistes étrangers figurent parmi ces morts et ces prisonniers. Et l’OSDH a reconnu que l’ASL avait opéré, selon l’expression rebelle consacrée, un « repli tactique » du quartier. L’agence de R.A. Rahmane a plus tard précisé que l’armée avait détruit deux bases locales de l’ASL, installées dans des écoles.
Par ailleurs, il n’était plus question aujourd’hui dans les communiqués de la rébellion ou les compte-rendus de l’OSDH d’attaques ou d’offensives ASL contre tel ou tel quartier, ou tel ou tel édifice. Comme si tout cela n’était plus d’actualité depuis quelques heures.

Selon le correspondant de Reuters, les miliciens étaient effectivement en train de plier bagage à Salaheddine en mi-journée, alors que les quartiers de la vieille ville n’ont été, selon la même source, le théâtre d’aucun affrontement.

Dans son édition du 8 août, l’agence Sana évoque elle des combats dans les quartiers de Boustan al-Bacha (est de Salaheddine), Bab Nasr (ouest de la citadelle), Bab al-Nayrab (sud de la citadelle) et de Mayer : au moins trois « auto-mitrailleuses » et sept camions ont été détruits, et des dizaines d’insurgés mis hors de combat dans cette série d’affrontements.

Le petit moral des rebelles

De fait, tous les chefs de bandes d’Alep ne partagent pas l’optimisme déclamatoire du colonel Oqeidi : cet après-midi, le commandant de la « brigade Nour el-Haqq » de l’ASL semblait assez pessimiste. Tout en assurant, contre l’évidence, que « l’armée n’occupe que 15% du quartier », le responsable ASL reconnaissait que l’armée régulière progressait d’une façon continue, indiquant qu’il était « difficile pour l’ASL de contrer cette avancée en raison des snipers qui se trouvent partout ».

Un correspondant de Reuters contredit lui aussi les déclarations triomphalistes, ou en tous cas se voulant rassurantes, des porte-parole rebelles. Lui aussi confirme le « retrait tactique » des insurgés de Salaheddine. Et il en dit plus sur le moral des combattants qu’il a pu croiser.

Ceux-ci, dit-il, montrent de plus en plus des signes de fatigue et semblent à court d’armements et de munitions : « Nous n’avons pas assez de munitions pour les envoyer au front », lui a confié, parlant des volontaires ASL, Abou Jami, un chef militaire de milice. Alors qu’un autre chef milicien indique que les attaques de l’armée syrienne deviennent de plus en plus féroces : « Le régime pense qu’il sera très embarrassé s’il ne prend pas d’assaut Salaheddine. C’est le portail d’Alep, s’il parvient à l’investir, tous les postes de police libérés et les point de contrôle et autres seront sous son contrôle » explique cheikh Toufik qui dirige une milice dans le quartier.

Le correspondant de l’agence a lui-même constaté un changement d’humeur chez les miliciens. « Alors qu’ils buvaient du thé la semaine passée sous les parasols des magasins dans les rues d’Alep, ils sont à la recherche d’abris dans les bâtiments abandonnés et courent dans toutes les directions pour échapper aux tirs de feu ». Le journaliste de Reuters a dit avoir vu deux hommes crier de douleur et saigner parce qu’ils ont été blessés par un obus de char. Un médecin traitant sur place signale quant à lui recevoir par jour cinq cadavres en moyenne à Salaheddine et 25 blessés.

Un combattant de la brigade – pourtant d’orientation déjà nettement salafiste – Tawheed, le plus médiatisé des groupes rebelles d’Alep – et qui avec 2 000 combattants un temps revendiqués, était le plus important -, a en outre confié à l’envoyé spécial de Reuters sa crainte de voir les éléments « djihadistes » se dissocier des éléments plus modérés, au risque de déclencher des affrontements fratricides au sein de la rébellion. Et un autre reconnait que les radicaux, le plus souvent étrangers, n’obéissent absolument pas à l’ASL : « Ils sont trop extrêmes. Ils veulent détruire tous les symboles de l’État, même les écoles » explique ainsi le commandant rebelle Abou Bakr à Reuters.

Au bout des réserves (physiques et militaires)

On peut toujours objecter que le témoignage de l’homme de Reuters est partiel et ponctuel, que d’autres combattants sont peut-être, eux, pleins de flamme guerrière. Mais il est évident que la plupart des ASL embusqués à Alep combattent depuis maintenant depuis une quinzaine de jours, avec une montée en intensité depuis au minimum le 28 juillet. Sous les bombes, les obus et les balles, avec certainement des difficultés de ravitaillement, tant en vivres qu’en matériel sanitaire. Avec aussi des problèmes de communications et de coordination, d’un quartier à l’autre : beaucoup de groupes mènent une guérilla dans leur coin, sans savoir ce qui se passe vraiment quelques rues plus loin.

Ils savent à tous le moins qu’ils sont pratiquement encerclés partout, par un ennemi supérieur en nombre et mieux pourvu en armes lourdes, sans parler des moyens aériens. Et ils sont quand même conscients, en dépit de leur fanatisme, que la population d’Alep ne les épaule pas. Tout ceci est évidemment générateur de stress, et donc de fatigue morale, qui s’ajoute à l’épuisement physique. Ces groupes se battent désormais le dos au mur.

http://www.infosyrie.fr/actualite/alep-ce-soir/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
polosunshine

Age : 78
Date de naissance : 26/06/1939
Localisation : Fin fond de la Creuse
Cancer Date d'inscription : 11/05/2012
Passion : en principe je garde la tête froide
Humeur : Variable

Re: Syrie 1

Message par polosunshine le Jeu 9 Aoû - 9:10

Quand les musulmans s'étripent entre eux, où est le mal ? Siffle
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Syrie 1

Message par Jupiter le Jeu 9 Aoû - 9:24

polosunshine a écrit:Quand les musulmans s'étripent entre eux, où est le mal ? Siffle

Je n'aime pas cette réflexion.
On n'en est pas là du tout. Il y a des musulmans respectables, en France et ailleurs.

Il s'agit ici de guerre civile entre un pouvoir autoritaire certes et certainement pas le meilleur du monde (en existe-t'il un dans le monde d'ailleurs ?) mais laïc, respectueux de son peuple et des minorités religieuses (juifs, chrétiens, ...) et des bandes terroristes islamistes fanatiques soutenues par des états religieux tels le Qatar et d'autres, armées par les USA et certains autres au nom des fumistes droits de l'homme ?
Ces fous là vont nous mettre une 3ème guerre mondiale !
Je n'ai pas peur de le dire : A titre purement personnel, je ne veux pas que ces terroristes puissent l'emporter et donc, je suis beaucoup plus du côté des syriens loyalistes.
De plus, la partialité des médias occidentaux me fait vomir.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
pomcaramel

Age : 40
Date de naissance : 31/07/1977
Localisation : pas très loin de lyon
Lion Date d'inscription : 12/03/2012
Passion : nature, cueillette des champignons mais pas hallucinogènes

Re: Syrie 1

Message par pomcaramel le Jeu 9 Aoû - 9:39

:aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement: Jupiter

Bon résumé de la sitution.
avatar
polosunshine

Age : 78
Date de naissance : 26/06/1939
Localisation : Fin fond de la Creuse
Cancer Date d'inscription : 11/05/2012
Passion : en principe je garde la tête froide
Humeur : Variable

Re: Syrie 1

Message par polosunshine le Jeu 9 Aoû - 10:41

Dans mon raisonnement les gens décents toute cultures et religions confondues ne s'entre'étripent pas.
D'autre part d'un point de vue stratégique il est souvent utile de laisser les vilains pas beau se fatiguer sans dépenser nos forces.
Pour l'heure les choses vont plutôt dans le bon sens.

Contenu sponsorisé

Re: Syrie 1

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep - 0:23