www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

bricorama et le travail du dimanche

Partagez

marcfr80

Date d'inscription : 19/01/2012

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par marcfr80 le Mer 30 Jan 2013 - 23:02

@superfrench3 a écrit:Pour ma part,je fais en sorte de ne pas courir les magasins le dimanche.
Si les chiffres d'affaire étaient moins conséquents, il n'y aurait pas de polémique à ce sujet.
Une sorte de boycott à ma manière. C'est ma seule façon de respecter les gens qui aimeraient pouvoir vivre un dimanche normal, en famille, un repas entre amis. I love u

et si je te dit que je travail tous les jours même le dimanche et que j'aime sa, c'est grave doc?
si des gens on envi de travailler le dimanche, qu'il y a des clients et que le salaire est en conséquent je ne voie pas l'utilité de pénaliser une partie de la population. on et soit disant le pays de la liberté, alors pourquoi diable tout interdire
avatar
FANTOMAS1973

Age : 44
Date de naissance : 15/08/1973
Localisation : PAS DE CALAIS
Lion Date d'inscription : 12/03/2012
Passion : LA LECTURE

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par FANTOMAS1973 le Mer 30 Jan 2013 - 23:07

@marcfr80 a écrit:
@superfrench3 a écrit:Pour ma part,je fais en sorte de ne pas courir les magasins le dimanche.
Si les chiffres d'affaire étaient moins conséquents, il n'y aurait pas de polémique à ce sujet.
Une sorte de boycott à ma manière. C'est ma seule façon de respecter les gens qui aimeraient pouvoir vivre un dimanche normal, en famille, un repas entre amis. I love u




et si je te dit que je travail tous les jours même le dimanche et que j'aime sa, c'est grave doc?
si des gens on envi de travailler le dimanche, qu'il y a des clients et que le salaire est en conséquent je ne voie pas l'utilité de pénaliser une partie de la population. on et soit disant le pays de la liberté, alors pourquoi diable tout interdire

pancarte+1 moi aussi j'aime travailler le dimanche.
avatar
sedna

Age : 58
Date de naissance : 13/12/1959
Sagittaire Date d'inscription : 23/12/2012
Passion : la liberté
Humeur : Ras le bol !

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par sedna le Jeu 31 Jan 2013 - 5:23

Marc, la famille Ingalls n’était qu’une image.

Si tu souhaites travailler le dimanche, je n’y vois aucun inconvénient dès lors qu’il s’agit de ton choix, que cela ne t’est pas imposé contre ta volonté et que financièrement tu y trouves ton compte. C’est tout à fait respectable.

Je peux parfaitement concevoir qu’une personne seule par exemple, préfère travailler le dimanche parce qu’elle s’ennuie ferme chez elle et apprécie en contrepartie d’avoir un jour en semaine pour aller tranquillement au cinéma sans faire la queue ou simplement flemmarder pendant que la majorité est en train de s’agiter. A cette personne, je dis ok, pas de problème, vis la vie que tu as choisie et sois heureuse !

J’ai évoqué le cas des caissières car je le trouve particulièrement parlant. Majoritairement des femmes, globalement très peu d’hommes, des mamans, des épouses ou des compagnes. Mal payées. Maltraitées par leur hiérarchie, maltraitées par les clients qui les houspillent. Contraintes, contre leur gré, de bosser le dimanche de plus en plus fréquemment pour pas un rond de plus et désormais les jours fériés, à l’exception de Noël, le jour de l’An et le 1er mai. Pour le moment, en ce qui concerne ces trois jours, la règle est maintenue, mais pour combien de temps encore ?

Autre exemple, les horaires variables. Vaste fumisterie. Le deal semblait pourtant prometteur, il s’agissait de nous permettre d’organiser notre temps de travail. Tout le monde devait y trouver son compte. Quel pied ! Quelle bouffée d’oxygène ! Lorsque les horaires variables ont été instaurés dans ma branche, il y a environ une quinzaine d’années, ils furent présentés par la direction comme la panacée. Amplitude horaire, de 7h à 20h. Obligation de présence entre 9h et 11h30, 14h15 et 16h15, plage horaire incompressible. Soit. Sous le prétexte fumeux de protection du salarié, interdiction de travailler plus de 10h consécutives. Récupération des heures excédentaires, pas d’heures supplémentaires, mais du temps libre en compensation. Re-soit.

Très vite, nous avons pu constater que nous nous étions fait avoir en beauté. Personnellement, lorsque les syndicats nous réunirent pour nous demander notre avis, sanctionné par un vote à main levé, j’optais pour le non et fus alors la seule à lever la main. Les collègues : t’es dingue, mais qu’est-ce qui te prend ? T’en as pas marre de partir de chez toi à 6h30 et de rentrer à 19h30 (nos horaires fixes étaient 8h30/17h30, pause méridienne de 1h, donc 8h par jour et je passais 4h quotidiennement dans les transports en commun).

Aujourd’hui, 15 ans plus tard, je constate que je suis derrière mon pc à 7h30, que je me tape des réunions qui commencent à 17h, que j’avale un morceau sur le pouce parfois en 20 mn et qu’au bout du compte, je travaille en moyenne chaque mois une journée gratuitement, ça, c’est quand je freine des 4 fers, car j’ai littéralement explosé le nombre d’heures excédentaires tolérées par la nouvelle réglementation censée nous offrir tant de liberté. Je rappelle que le paiement d’heures supplémentaires n’est pas prévu. Cerise sur le gâteau, il m’arrive en plus de bosser chez moi… le dimanche ! Le monde du travail étant atteint de réunionite aigüe, il n’est pas possible d’être au four et au moulin et les dossiers s’accumulent pendant que nous discutaillons autour d'une table.

Parce que le boss, pas fou le mec, il a tout compris ! Mme X, réunion dans 15 mn. Heu, dites donc, il est presque 18h. Mais enfin, Mme X, je vous rappelle que la pointeuse s’arrête à 20h et où est le problème, vous pourrez récupérer ! C’est prévu ! Et tu ne récupères jamais, parce que le lendemain, ça recommence exactement à l’identique, jour après jour.

Bilan des courses, je travaille parfois 12h contre 8 jadis, pour par un rond de plus, je ne récupère jamais les heures en trop car hop, tour de magie, comme c’est pratique, on écrête de façon à ce que les statistiques démontrent l’absence totale de dérive, les partenaires sociaux collabos y veillent, et cerise sur le gâteau, mon salaire est bloqué depuis 3 ans pendant que tout augmente drastiquement.

Alors ça, si ce n’est pas du foutage de gueule à grande échelle, j’aimerais que l’on m’explique ce que c’est !

Bien sûr, en considérant le rythme de travail imposé aux chinois, mes collègues et moi sommes très loin d’être les plus à plaindre sur cette pauvre terre. Du reste, les papous, ils bossent combien d’heures par jour ? 16 ? Ah bah alors, ça va ! Je vais te faire une confidence, je sais, c’est mal, mais les papous, je m’en cogne !

Tu vois la différence ? Je n’ai rien décidé. Je n’ai rien choisi. On m’impose de et en plus, on me prend pour une truffe car je ne suis même pas sûre de pouvoir conserver mon boulot. Aujourd’hui, je suis comme Lino Ventura dans les tontons flingueurs, j’en ai un gros bout qui dépasse de leurs sonneries !

avatar
pomcaramel

Age : 40
Date de naissance : 31/07/1977
Localisation : pas très loin de lyon
Lion Date d'inscription : 12/03/2012
Passion : nature, cueillette des champignons mais pas hallucinogènes

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par pomcaramel le Jeu 31 Jan 2013 - 15:58

@marcfr80 a écrit:

et si je te dit que je travail tous les jours même le dimanche et que j'aime sa, c'est grave doc?
si des gens on envi de travailler le dimanche, qu'il y a des clients et que le salaire est en conséquent je ne voie pas l'utilité de pénaliser une partie de la population. on et soit disant le pays de la liberté, alors pourquoi diable tout interdire

C'est pas parce que certaines personnes aiment et veulent travailler le dimanche qu'il faut l'imposer à tous.
Tout comme ce n'est parce que des hommes préfèrent coucher avec des hommes qu'on l'impose à la majorité.
C'est du même acabit.
Si une caissière veut travailler le dimanche, qu'elle choisisse de travailler dans une boulangerie! Son voeu sera exaucé.
Si tu étais en recherche d'emploi, tu te rendrais vite compte que les emplois les moins vite pourvus sont justement ceux avec de grosses contraintes horaires. Et je peux te dire que c'est justifié. Pour ma part 10 ans de commerce en jardinerie à travailler tout les samedis, un dimanche sur deux, 7 jours fériés dans l'année sur les 11, pas un pont cela va de soit. Sur 10 ans , j'ai même travaillé au moins 5 matinées de Noêl, et au moins 8 complètes le premier mai. Donc aujourd'hui en recherche d'emploi, je retournerai dans le commerce que si je ne trouve pas mieux surtout que je vais perdre grave de l'argent car je vais redevenir smicarde comme à mes débuts.
avatar
aliénord'aquitaine

Age : 69
Date de naissance : 21/03/1948
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 31/03/2012
Passion : généalogie, Histoire de France
Humeur : plutôt bonne

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par aliénord'aquitaine le Jeu 31 Jan 2013 - 17:20

Je n'aurais jamais envisagé de travailler le dimanche et je plains sincèrement les employés qui y sont obligés. Je vais rarement faire des courses le dimanche mais cela m'est arrivé d'aller chez BRICORAMA ou CASTORAMA ou IKEA, etc.... Il y a beaucoup de monde.

Pour en revenir au cas de BRICORAMA qui va être obligé de fermer tous ses magasins le dimanche, il y a quand même une injustice ! Pourquoi BRICORAMA devrait fermer et pourquoi toutes les zones commerciales pourraient ouvrir ?? Ce sont des centaines de magasins ! C'est IKEA, FLY, CASA, Maisons du Monde, Boulanger, Castorama, Conforama, et j'en passe beaucoup. Toutes ces zones devraient logiquement fermer.

avatar
pomcaramel

Age : 40
Date de naissance : 31/07/1977
Localisation : pas très loin de lyon
Lion Date d'inscription : 12/03/2012
Passion : nature, cueillette des champignons mais pas hallucinogènes

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par pomcaramel le Jeu 31 Jan 2013 - 19:01

@aliénord'aquitaine a écrit:
Pour en revenir au cas de BRICORAMA qui va être obligé de fermer tous ses magasins le dimanche, il y a quand même une injustice ! Pourquoi BRICORAMA devrait fermer et pourquoi toutes les zones commerciales pourraient ouvrir ?? Ce sont des centaines de magasins ! C'est IKEA, FLY, CASA, Maisons du Monde, Boulanger, Castorama, Conforama, et j'en passe beaucoup. Toutes ces zones devraient logiquement fermer.

Aucun de ces magasins cités n'a le droit d'ouvrir tous les dimanches, ils ont le droit à 4 dimanches par an (si ma mémoire est bonne). scratch
Toutes ces enseignes sont donc fermées le dimanche.
Le cas des enseignes de bricolage est particulier pour une raison très simple. Ceux -ci disposent d'un rayon jardin et ils abusent donc du fait que les jardineries ont le droit d'ouvrir 7j/7 comme le boulanger, le buraliste ou le fleuriste.
avatar
aliénord'aquitaine

Age : 69
Date de naissance : 21/03/1948
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 31/03/2012
Passion : généalogie, Histoire de France
Humeur : plutôt bonne

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par aliénord'aquitaine le Jeu 31 Jan 2013 - 20:37

@pomcaramel a écrit:
@aliénord'aquitaine a écrit:
Pour en revenir au cas de BRICORAMA qui va être obligé de fermer tous ses magasins le dimanche, il y a quand même une injustice ! Pourquoi BRICORAMA devrait fermer et pourquoi toutes les zones commerciales pourraient ouvrir ?? Ce sont des centaines de magasins ! C'est IKEA, FLY, CASA, Maisons du Monde, Boulanger, Castorama, Conforama, et j'en passe beaucoup. Toutes ces zones devraient logiquement fermer.

Aucun de ces magasins cités n'a le droit d'ouvrir tous les dimanches, ils ont le droit à 4 dimanches par an (si ma mémoire est bonne). scratch
Toutes ces enseignes sont donc fermées le dimanche.
Le cas des enseignes de bricolage est particulier pour une raison très simple. Ceux -ci disposent d'un rayon jardin et ils abusent donc du fait que les jardineries ont le droit d'ouvrir 7j/7 comme le boulanger, le buraliste ou le fleuriste.

Désolée, mais toutes ces enseignes sont ouvertes tous les dimanches !!

IKEA PLAISIR 78
Horaires d'ouverture
Lundi à Mercredi: 10h-20h
NOCTURNES
Jeudi et Vendredi: 10h-22h
Samedi : 10h-20h
Dimanche: 10h-20h
Adresse
Centre Ccial Grand Plaisir
202 rue Henri Barbusse
78370 Plaisir

FLY ORSAY 91
HORAIRES D'OUVERTURE
•Lundi10h-12h30, 14h-19h30
•Mardi10h-12h30, 14h-19h30
•Mercredi10h-12h30, 14h-19h30
•Jeudi10h-12h30, 14h-19h30
•Vendredi10h-12h30, 14h-19h30
•Samedi10h-19h30
Dimanche10h-12h30, 14h-19h

CASA
78 Avenue Henri Barbusse
78340 Les Clayes-sous-Bois
Ouvert le Dimanche

pour ne citer que ceux-là ! Il suffit de vérifier sur leur site ! Mais toutes les grandes zones commerciales en IDF sont ouvertes le dimanche.
avatar
FANTOMAS1973

Age : 44
Date de naissance : 15/08/1973
Localisation : PAS DE CALAIS
Lion Date d'inscription : 12/03/2012
Passion : LA LECTURE

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par FANTOMAS1973 le Jeu 31 Jan 2013 - 21:20

@Blanche d'Issy a écrit:Marc, je pense que 38 ans de travail en milieu hospitalier, jours, nuits, dimanches et jours de fête inclus, m'ont donné une idée de ce qu'est " la vraie vie "....Merci de réajuster tes critères de jugement. Cool

:aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement:

Bravo Blanche queen , je m'incline devant votre travail, car, j'ai vécu plus d'un an et demi en milieu hospitalier (pour accompagner, mes deux parents jusqu'à leurs dernière demeure).

J'ai compris votre travail...(des urgences jusqu'au, soins palliatifs.)
avatar
FNation

Age : 23
Date de naissance : 09/01/1995
Localisation : France / Strasbourg
Capricorne Date d'inscription : 15/12/2012
Passion : Technologie, Environnement, Politique, Musique, Astronomie, Economie,...
Humeur : Heureux pour 2017.

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par FNation le Jeu 31 Jan 2013 - 22:00

@FANTOMAS1973 a écrit:
@Blanche d'Issy a écrit:Marc, je pense que 38 ans de travail en milieu hospitalier, jours, nuits, dimanches et jours de fête inclus, m'ont donné une idée de ce qu'est " la vraie vie "....Merci de réajuster tes critères de jugement. Cool

:aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement:

Bravo Blanche queen , je m'incline devant votre travail, car, j'ai vécu plus d'un an et demi en milieu hospitalier (pour accompagner, mes deux parents jusqu'à leurs dernière demeure).

J'ai compris votre travail...(des urgences jusqu'au, soins palliatifs.)

pancarte+1


***************************************************************************************

marcfr80

Age : 27
Date de naissance : 21/06/1990
Gémeaux Date d'inscription : 19/01/2012
Passion : sports mecanique

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par marcfr80 le Jeu 31 Jan 2013 - 22:13

@sedna a écrit:Marc, la famille Ingalls n’était qu’une image.

Si tu souhaites travailler le dimanche, je n’y vois aucun inconvénient dès lors qu’il s’agit de ton choix, que cela ne t’est pas imposé contre ta volonté et que financièrement tu y trouves ton compte. C’est tout à fait respectable.

Je peux parfaitement concevoir qu’une personne seule par exemple, préfère travailler le dimanche parce qu’elle s’ennuie ferme chez elle et apprécie en contrepartie d’avoir un jour en semaine pour aller tranquillement au cinéma sans faire la queue ou simplement flemmarder pendant que la majorité est en train de s’agiter. A cette personne, je dis ok, pas de problème, vis la vie que tu as choisie et sois heureuse !

J’ai évoqué le cas des caissières car je le trouve particulièrement parlant. Majoritairement des femmes, globalement très peu d’hommes, des mamans, des épouses ou des compagnes. Mal payées. Maltraitées par leur hiérarchie, maltraitées par les clients qui les houspillent. Contraintes, contre leur gré, de bosser le dimanche de plus en plus fréquemment pour pas un rond de plus et désormais les jours fériés, à l’exception de Noël, le jour de l’An et le 1er mai. Pour le moment, en ce qui concerne ces trois jours, la règle est maintenue, mais pour combien de temps encore ?

Autre exemple, les horaires variables. Vaste fumisterie. Le deal semblait pourtant prometteur, il s’agissait de nous permettre d’organiser notre temps de travail. Tout le monde devait y trouver son compte. Quel pied ! Quelle bouffée d’oxygène ! Lorsque les horaires variables ont été instaurés dans ma branche, il y a environ une quinzaine d’années, ils furent présentés par la direction comme la panacée. Amplitude horaire, de 7h à 20h. Obligation de présence entre 9h et 11h30, 14h15 et 16h15, plage horaire incompressible. Soit. Sous le prétexte fumeux de protection du salarié, interdiction de travailler plus de 10h consécutives. Récupération des heures excédentaires, pas d’heures supplémentaires, mais du temps libre en compensation. Re-soit.

Très vite, nous avons pu constater que nous nous étions fait avoir en beauté. Personnellement, lorsque les syndicats nous réunirent pour nous demander notre avis, sanctionné par un vote à main levé, j’optais pour le non et fus alors la seule à lever la main. Les collègues : t’es dingue, mais qu’est-ce qui te prend ? T’en as pas marre de partir de chez toi à 6h30 et de rentrer à 19h30 (nos horaires fixes étaient 8h30/17h30, pause méridienne de 1h, donc 8h par jour et je passais 4h quotidiennement dans les transports en commun).

Aujourd’hui, 15 ans plus tard, je constate que je suis derrière mon pc à 7h30, que je me tape des réunions qui commencent à 17h, que j’avale un morceau sur le pouce parfois en 20 mn et qu’au bout du compte, je travaille en moyenne chaque mois une journée gratuitement, ça, c’est quand je freine des 4 fers, car j’ai littéralement explosé le nombre d’heures excédentaires tolérées par la nouvelle réglementation censée nous offrir tant de liberté. Je rappelle que le paiement d’heures supplémentaires n’est pas prévu. Cerise sur le gâteau, il m’arrive en plus de bosser chez moi… le dimanche ! Le monde du travail étant atteint de réunionite aigüe, il n’est pas possible d’être au four et au moulin et les dossiers s’accumulent pendant que nous discutaillons autour d'une table.

Parce que le boss, pas fou le mec, il a tout compris ! Mme X, réunion dans 15 mn. Heu, dites donc, il est presque 18h. Mais enfin, Mme X, je vous rappelle que la pointeuse s’arrête à 20h et où est le problème, vous pourrez récupérer ! C’est prévu ! Et tu ne récupères jamais, parce que le lendemain, ça recommence exactement à l’identique, jour après jour.

Bilan des courses, je travaille parfois 12h contre 8 jadis, pour par un rond de plus, je ne récupère jamais les heures en trop car hop, tour de magie, comme c’est pratique, on écrête de façon à ce que les statistiques démontrent l’absence totale de dérive, les partenaires sociaux collabos y veillent, et cerise sur le gâteau, mon salaire est bloqué depuis 3 ans pendant que tout augmente drastiquement.

Alors ça, si ce n’est pas du foutage de gueule à grande échelle, j’aimerais que l’on m’explique ce que c’est !

Bien sûr, en considérant le rythme de travail imposé aux chinois, mes collègues et moi sommes très loin d’être les plus à plaindre sur cette pauvre terre. Du reste, les papous, ils bossent combien d’heures par jour ? 16 ? Ah bah alors, ça va ! Je vais te faire une confidence, je sais, c’est mal, mais les papous, je m’en cogne !

Tu vois la différence ? Je n’ai rien décidé. Je n’ai rien choisi. On m’impose de et en plus, on me prend pour une truffe car je ne suis même pas sûre de pouvoir conserver mon boulot. Aujourd’hui, je suis comme Lino Ventura dans les tontons flingueurs, j’en ai un gros bout qui dépasse de leurs sonneries !



sache également que j'ai commencé officiellement a travailler il y a 4 ans, donc, toutes les différences entre avant et maintenant je ne les connaît pas, ou en parti. et rassure toi, tu n'est pas le seule a subir ce genre de choses, j'ai également travailler dans une entreprise ou les heures était bidouillés et j’étais largement perdant. je n'y suis plus et je suis dans une boite avec des horaires sont variables mais je ne perd rien. mais on s’éloigne encore du sujet, car une bonne partie de ce que tu dit (est bien vrai) mais relevé de la connerie politico syndicale et patronale (il y a des bon et des mauvais patrons). quand a mon choix de vie, je ne choisi pas de vivre seule, je vous rassure
avatar
pomcaramel

Age : 40
Date de naissance : 31/07/1977
Localisation : pas très loin de lyon
Lion Date d'inscription : 12/03/2012
Passion : nature, cueillette des champignons mais pas hallucinogènes

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par pomcaramel le Jeu 31 Jan 2013 - 22:41

@aliénord'aquitaine a écrit:

Pour ne citer que ceux-là ! Il suffit de vérifier sur leur site ! Mais toutes les grandes zones commerciales en IDF sont ouvertes le dimanche.
affraid affraid affraid
On se demande vraiment à quoi servent les lois dans ce pays!!
Désolée d'avoir mis en doute vos dires. Quelle naïve je fais!!
En région lyonnaise en tout cas c'est fermé, OUF!!
avatar
aliénord'aquitaine

Age : 69
Date de naissance : 21/03/1948
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 31/03/2012
Passion : généalogie, Histoire de France
Humeur : plutôt bonne

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par aliénord'aquitaine le Ven 1 Fév 2013 - 0:04

@pomcaramel a écrit:
@aliénord'aquitaine a écrit:

Pour ne citer que ceux-là ! Il suffit de vérifier sur leur site ! Mais toutes les grandes zones commerciales en IDF sont ouvertes le dimanche.
affraid affraid affraid
On se demande vraiment à quoi servent les lois dans ce pays!!
Désolée d'avoir mis en doute vos dires. Quelle naïve je fais!!
En région lyonnaise en tout cas c'est fermé, OUF!!

Mais, voyons, une loi est faite pour être transgressée !!! Siffle
Il se peut qu'en IDF, il y ait des autorisations d'ouverture le dimanche ? Il faudrait vérifier. Mais si j'ai bien compris, les magasins BRICORAMA ferment aussi en IDF ? Alors, pourquoi pas les autres ? Si toutes ces zones commerciales ferment, que vont faire les gens qui y vont ?? Car, pour y être allée 3 ou 4 fois, je peux dire qu'il y a du monde le dimanche ! Pour beaucoup, c'est soit la télé, soit les magasins !! Quel programme !! Et, bien, je préfère me balader en forêt le dimanche ou s'il pleut aller au cinéma ! Very Happy
avatar
sedna

Age : 58
Date de naissance : 13/12/1959
Sagittaire Date d'inscription : 23/12/2012
Passion : la liberté
Humeur : Ras le bol !

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par sedna le Ven 1 Fév 2013 - 5:24

Marc, je sais bien, tu es si jeune, et à vrai dire, à la lumière de ce qui se passe et surtout se profile, je me dis que je préfère avoir mon âge que le tien, car c'est plus qu'alarmant.

Les services hospitaliers, une p***** de honte. C'en est devenu désespérant. Le personnel travaille avec 3 bouts de ficelle, et encore, pas de la première fraîcheur. Pourtant, ils ne cessent de repousser les limites, mais jusqu'à quand ? Certainement L'effondrement total et malheureusement irréversible. Mal payés avec ça...

Saviez-vous qu'il existait un concours de directeur des hôpitaux ? Les directeurs des hôpitaux sont des gestionnaires et point barre. Le personnel, ils s'en tapent, les patients, ils s'en tapent. Fric et rentabilité, voilà leur crédo. Virez-moi tout ça et à coup de pied dans les fesses en plus !

J'ai le souvenir d'un jeune de 25 ans, venu effectuer un stage chez nous dans l'attente des résultats de son concours, nous exposant toutes les belles idées dont son cerveau détraqué était farci. Il fallait se retenir pour ne pas lui coller des baffes. Il s'est même permis de dénoncer un collègue, atteint d'une fibromyalgie aggravée, qui s'était endormi puisque bourré de médicaments. Cela faisait deux semaines qu'il partageait notre quotidien et il n'avait même pas été foutu de s'apercevoir que notre collègue était malade et se traînait chaque matin en trimballant ses douleurs. Nous avons appris qu'il avait été reçu haut la main à son concours. Je plains sincèrement le personnel de l'établissement où il officie.

Vous le savez, notre charmant précédent président n'a pas cessé au cours de son mandat de s'attaquer au code du travail et pas dans le bon sens évidemment. Certes, cet empilement de réglementations de plus en plus nébuleux mérite grandement d'être toiletté, pour autant, les nouvelles dispositions ne vont pas dans le bon sens, loin de là.

Le travail le dimanche a donc subi tout une série de nouvelles mesures : http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprises/F22606.xhtml

Ca craint.








marcfr80

Age : 27
Date de naissance : 21/06/1990
Gémeaux Date d'inscription : 19/01/2012
Passion : sports mecanique

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par marcfr80 le Ven 1 Fév 2013 - 23:12

Saviez-vous qu'il existait un concours de directeur des hôpitaux ? Les directeurs des hôpitaux sont des gestionnaires et point barre. Le personnel, ils s'en tapent, les patients, ils s'en tapent. Fric et rentabilité, voilà leur crédo. Virez-moi tout ça et à coup de pied dans les fesses en plus !

Désolé de dire ça, mais il faut de la gestion dans un hôpital, comme dans toute entreprise, et ça manque énormément dans les services publics y compris à l’hôpital. Problème, si c'est pour venir taper sur les salariés, les patients ou les moyens de soin, ça ne va pas, mais d'un autre côté il y a tellement d'abus par moments...

Pour mon âge, pas de problème, la vie vaut la peine d’être vécue, nos grands- parents ont connu bien pire, à nous de travailler pour ne pas retomber là-dedans.
avatar
Regina1

Age : 21
Date de naissance : 06/04/1996
Bélier Date d'inscription : 18/02/2013
Passion : lire

Réponse

Message par Regina1 le Mar 19 Fév 2013 - 15:47

Si les salariés veulent travailler le dimanche je ne vois pas pourquoi il faut les en empêcher. Pour ma part je suis pour le principe de liberté et notamment sur le temps de travail. Je pense que les salariés et le patronat doivent trouver un consensus pour le temps de travail dans l'entreprise et sur le travail le dimanche. Ce qui le souhaite travailleront le dimanche et ce qui ne le souhaitent pas ne travailleront pas le dimanche. Mais dire que les syndicats sont pour les salariés après ce qui vient d'être dit dans l'article est faux.

Tu résumes assez bien ma position.

Contenu sponsorisé

Re: bricorama et le travail du dimanche

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 6:43