www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Florange : Arcelor/Mittal

Partagez
avatar
Invité
Invité

Florange : Arcelor/Mittal

Message par Invité le Jeu 22 Nov 2012 - 17:11

Le sidérurgiste ArcelorMittal a affirmé jeudi n’avoir «pas connaissance» des deux offres de reprise de son site de Florange (Moselle) évoquées la veille par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

«Nous n’avons pas connaissance de ces deux offres auxquelles Monsieur Montebourg fait référence», a affirmé la direction du groupe dans une déclaration transmise à l’AFP.
«En conséquence, nous ne pouvons pas faire de commentaire», a-t-elle ajouté.
Mercredi, M. Montebourg avait annoncé que le gouvernement avait reçu deux «offres et marques d’intérêts» pour le site lorrain mais sur un périmètre plus vaste que prévu initialement.
Il avait alors renvoyé la balle dans le camp du groupe luxembourgeois, en lui demandant de modifier son offre de cession.
Le 1er octobre, ArcelorMittal avait annoncé son intention de fermer la filière liquide du site (la production d’acier brut à partir de minerai de fer et de charbon) et avait laissé 60 jours au gouvernement pour trouver un repreneur pour les installations qu’il ne souhaitait plus exploiter.
Le groupe avait fait part de sa volonté de conserver le reste du site, notamment le laminoir à chaud et les lignes de traitement de l’acier.
Le ministre demande à présent au groupe d’aller plus loin, probablement en incluant une partie des installations aval, ce qu’ArcelorMittal a toujours exclu, ces lignes représentant pour lui toute la valeur ajoutée.

Selon Le Monde et France Inter, l’un des deux repreneurs potentiel serait le russe Severstal. Le quotidien affirme que l’autre est le français Ascometal, ancienne filiale de Severstal désormais contrôlée par le fonds d’investissement américain Apollo Group.
Interrogé jeudi, Severstal a refusé de commenter ces informations à l’AFP.


http://www.estrepublicain.fr/fil-info/2012/11/22/florange-arcelormittal-n-a-pas-connaissance-des-offres-evoquees-par-montebourg

Encore un coup d'épée dans l'eau, un pan de notre industrie qui s'effondre, un de plus, et pendant ce temps là notre gouvernement se torture les méninges pour savoir comment se sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré avec le mariage des homosexuels, franchement ! sur quelle planète on vit ? Mad

bruniquel

Date d'inscription : 24/11/2011

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par bruniquel le Jeu 22 Nov 2012 - 17:26

Montebourg est perturbé depuis que son oiseau des îles s'est envolé Vert
avatar
chtimi54

Age : 70
Date de naissance : 16/05/1947
Localisation : 54
Taureau Date d'inscription : 18/02/2012
Passion : les chiens
Humeur : selon les jours

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par chtimi54 le Jeu 22 Nov 2012 - 20:34

@bruniquel a écrit:Montebourg est perturbé depuis que son oiseau des îles s'est envolé Vert

Il n'a peut-etre pas voulu prendre en charge le coût de ses lunettes Siffle


***************************************************************************************
VOUS N'AUREZ PAS MA LIBERTE DE PENSER
A ceux qui déblatèrent derrière mon dos, mon cul les contemple (Erick Satie)
avatar
Invité
Invité

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Invité le Ven 23 Nov 2012 - 15:33

C'est presque cela, elle a dit l'avoir quitté pour pouvoir faire son métier,

faut croire que c'est plus gratifiant et plus payant ! Laughing
avatar
Sissou27

Age : 55
Date de naissance : 14/02/1963
Localisation : Eure ( 27 )
Verseau Date d'inscription : 23/08/2011
Passion : Les bons films
Humeur : Ça ira mieux quand Marine sera au pouvoir

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Sissou27 le Ven 23 Nov 2012 - 18:57

Peux-t-on parler d'incompétences dans ces cas-là ??? Vert


***************************************************************************************
Ecrire proprement sa langue est une des formes du patriotisme.
La Liberté, octobre 1933
Citations de Lucie Delarue-Mardrus
avatar
Invité
Invité

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Invité le Sam 24 Nov 2012 - 10:09

Incompétence je ne sais pas, mais inutile c'est certain ! Crying or Very sad

Gil1766

Age : 44
Date de naissance : 08/04/1973
Bélier Date d'inscription : 30/11/2012
Passion : Rugby

Florange

Message par Gil1766 le Sam 1 Déc 2012 - 9:11

Suis scandalise par l attitude du Gouvernement à gérer le dossier Mittal!!!
Pas de nationalisation, encore une reculade lourde de conséquence de ce gouvernement !!!
avatar
Cesar14

Age : 50
Date de naissance : 19/04/1967
Localisation : Marseille
Bélier Date d'inscription : 09/12/2011
Passion : Rugby

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Cesar14 le Sam 1 Déc 2012 - 9:22

LES SYNDICATS DÉÇUS OU PRUDENTS

A Florange, les syndicats ont accueilli froidement les annonces du gouvernement, la CFDT jugeant même que les salariés étaient "une nouvelle fois trahis" et exigeant une réunion tripartite entre gouvernement, syndicats et direction. "Nous avons été le cauchemar de (Nicolas) Sarkozy, on pourrait être celui de ce gouvernement", a menacé vendredi son représentant Edouard Martin. "Les rénovations et les investissements, c'est maintenant que nous les voulons, pas dans cinq ans. Nous exigeons que les travaux de rénovation démarrent tout de suite", a-t-il ajouté. Si le responsable de la fédération de la métallurgie de Force Ouvrière Frédéric Souillot s'est déclaré "satisfait" de l'accord conclu, il a toutefois redouté de la "poudre aux yeux". Le parti communiste estimait que le refus de nationaliser le site laissait Florange et les salariés "dans les griffes de Mittal".

"Les moyens de pression ne disparaissent pas avec l'annonce (de ce vendredi soir). S'il (Mittal) se comportait comme un homme qui ne respecte pas sa parole il y a des moyens de pression", a-t-on prévenu à l'Elysée. "On garde le revolver sur la table", a même déclaré un conseiller de l'Elysée. Le président des députés PS, Bruno Le Roux, s'est enfin réjoui de ces annonces du gouvernement. "Le site de Florange est sauvé", c'est "une très bonne nouvelle pour les salariés et toute la Lorraine", a-t-il déclaré.

L'UMP, par la voix de Jean-François Copé, a affirmé vendredi soir que "les multiples revirements du gouvernement" sur Florange sont "très inquiétants et donnent le sentiment d'une forme d'improvisation au sommet de l'Etat". "La situation de Florange, qui n'est pas réglée ce soir, rappelle avec gravité à François Hollande que notre industrie a besoin de réformes de structures", affirme Jean-François Copé dans un communiqué après les déclarations du premier ministre sur Florange
http://www.lemonde.fr/emploi/article/2012/12/01/florange-les-syndicats-prudents-apres-les-annonces-gouvernementales_1798724_1698637.html

ça fait vraiment AMATEUR cartonrouge


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Liste des abattoirs conventionnels (ni halal ni casher) en France métropolitaine (deuxième adresse après le retrait en ligne de la première.

bruniquel

Date d'inscription : 24/11/2011

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par bruniquel le Sam 1 Déc 2012 - 9:33

Chronique d'un fiasco annoncé dans les 6 mois qui viennet. Les socialos ont comme leur habitude foutu soigneusement
la merde sous les tapis avec des grandes annonces médiatiques fracassantes via l'avocaillon raté people de Bercy.

Seul hic c'est que les syndicats ressortent avec les pancartes les engagements de normal1 er devant le peuple en le prenant à témoin ! Tout cet amateurisme gouvernemental depuis le début nous amène inévitablement au clash avant la fin du CDD de normal 1er.

avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Jupiter le Sam 1 Déc 2012 - 13:04

Réaction de Marine Le Pen sur le dossier Florange

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Le gouvernement n’a pas trouvé de solution de fond pour Florange et l’acier français. Le compromis qu’il a passé avec Mittal, dont on doit espérer qu’il sera le plus productif possible mais dont il faut craindre aussi qu’il ne se termine aussi mal que les précédents, n’est pas à la hauteur des enjeux.

Nous avions prévenu : la nationalisation temporaire n’était qu’un slogan, qui ne pouvait pas aboutir en l’état en raison de notre soumission à l’Union européenne. Mittal le sait et c’est pour cette raison qu’il n’a presque rien concédé sur Florange.

Le mystérieux repreneur et ses 400 millions d’euros d’investissement mis en avant ces derniers jours par le ministre Montebourg ne sont plus évoqués, ce qui fait sérieusement douter de la parole gouvernementale.

Quant à la perspective du projet Ulcos, elle reste malheureusement très hypothétique.

Marine Le Pen regrette que le gouvernement n’ait pas profité de cette nouvelle crise de l’acier lorrain pour définir un plan d’ensemble en faveur de la sidérurgie française. Mittal reste l’interlocuteur privilégié du gouvernement, avec tous les risques qu’on connait.

Surtout, aujourd’hui 60 % de l’acier français est importé : c’est intenable. La relance viendra de la mise en place d’un véritable patriotisme économique : protections intelligentes aux frontières contre la concurrence internationale déloyale sur l’acier et priorité donnée à l’acier produit en France dans la consommation nationale.

http://www.nationspresse.info/?p=195020


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Napoléon I le Sam 1 Déc 2012 - 15:45

J'ai entendu hier soir qu'un accord qui parlait d'un investissement de 800M d'€ pour faire de ce site un truc qui produit de l'acier avec très peu de CO2. Bref une connerie éconlogique incapable d'être compétitive.
Mais le pire, c'est que dans les 800M€ investis, Mittal n'en prendrait en charge que 160M et le reste ce serait pour l'Europe 240M et l'etat français le reste.

Autrement dit, on va financer à Mittal ses investissement avec l'argent du peuple. Un beau cadeau à quelqu'un qui est 21ème fortune mondiale.


C'était sur je ne sais plus quel site sérieux d'information hier. j'espère que c'est pas la vérité.

En tout cas, ça s'excite dur pour sauver les emplois de Florange parce qu'il y a trois gueulards de la CGT mais quand c'est Candia qui ferme 3 sites ou encore Doux, ou la petite usine de 50 personnes au milieu de la Bretagne, il y a personne pour allez sauver les salariés et on n'entend pas parler de nationalisation ni d'investissements. C'est pas des bastions gauchos donc rien à foutre, forcément.


Dans la même veine, on a Amazon et ses plates formes de distribution. Le tout financer à mort avec l'argent public, sans oublier que chaque embauche a été subventionné à hauteur de plus de 6 ou 7000€ avec l'argent du contribuable. Toujours amusant à savoir quand ce groupe refuse de payer les 200M € qu'il doit au fisc français.
avatar
Invité
Invité

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Invité le Dim 2 Déc 2012 - 9:30

Napoléon III a écrit:J'ai entendu hier soir qu'un accord qui parlait d'un investissement de 800M d'€ pour faire de ce site un truc qui produit de l'acier avec très peu de CO2. Bref une connerie éconlogique incapable d'être compétitive.
Mais le pire, c'est que dans les 800M€ investis, Mittal n'en prendrait en charge que 160M et le reste ce serait pour l'Europe 240M et l'etat français le reste.

Autrement dit, on va financer à Mittal ses investissement avec l'argent du peuple. Un beau cadeau à quelqu'un qui est 21ème fortune mondiale.


C'était sur je ne sais plus quel site sérieux d'information hier. j'espère que c'est pas la vérité.

En tout cas, ça s'excite dur pour sauver les emplois de Florange parce qu'il y a trois gueulards de la CGT mais quand c'est Candia qui ferme 3 sites ou encore Doux, ou la petite usine de 50 personnes au milieu de la Bretagne, il y a personne pour allez sauver les salariés et on n'entend pas parler de nationalisation ni d'investissements. C'est pas des bastions gauchos donc rien à foutre, forcément.


Dans la même veine, on a Amazon et ses plates formes de distribution. Le tout financer à mort avec l'argent public, sans oublier que chaque embauche a été subventionné à hauteur de plus de 6 ou 7000€ avec l'argent du contribuable. Toujours amusant à savoir quand ce groupe refuse de payer les 200M € qu'il doit au fisc français.


Il ne faut pas voir ici que ces seuls 600 ouvriers , ils sont les derniers survivants de politiques successives de destruction d'une grande partie de notre force industrielle, pour mémoire :

Hauts Fourneaux de la Senelle


Le bassin de Longwy-Villerupt a connu la plus forte concentration de hauts fourneaux au monde, il n'en reste plus un seul à ce jour, sauf à Longwy, pour seul vestige, une cuve est restée couchée sur le sol.

C'est donc à Longwy que se trouvait l'ancienne usine de la Senelle qui a comporté jusqu' à 6 hauts fourneaux. Le premier est mis à feu en 1846, et presque cent ans plus tard (en 1960), il y en aura 5 de plus comptant 12 cowpers au total, et produisant 80 000 tonnes de fonte par mois.

Pour ceux que ça intéresse :

http://www.exxplore.fr/pages/Siderurgie-Lorraine.php
http://www.matierevolution.fr/spip.php?article1543

34 000 licenciements ! entre 1981 et 1984 ! censuré
avatar
Invité
Invité

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Invité le Mar 4 Déc 2012 - 11:30

Florange : Bernard Serin était le repreneur mystère


Nous l’évoquions dans nos colonnes depuis une semaine ainsi que dans notre édition de vendredi : Bernard Serin, 62 ans, patron de CMI et président du FC Metz, est l’industriel mystère sur lequel le ministre du Redressement productif appuyait l’option d’une prise de contrôle publique temporaire du site ArcelorMittal de Florange. L’information, qui courait comme une rumeur dans le monde de la sidérurgie et dans les cabinets ministériels, nous a été confirmée formellement, hier en début d’après-midi, par une source proche du dossier.

Malgré nos nombreux appels depuis dix jours, Bernard Serin s’est prudemment refusé au moindre commentaire, considérant que sa qualité de fournisseur et prestataire du groupe sidérurgique indien lui imposait une forme « d’obligation de réserve ». Joint par le journal Le Monde hier, Matignon s’est borné à indiquer que l’hypothèse Bernard Serin devait être prise « au sérieux ». Un commentaire qui tranche bizarrement avec l’annonce faite par Jean-Marc Ayrault et les analyses de son entourage, vendredi soir, estimant que la piste de la nationalisation avait été abandonnée en partie en raison de l’absence de « repreneur crédible ». Selon un élu qui a pesé dans les négociations, « il ne pouvait y avoir de meilleur candidat que lui, plus reconnu à l’échelle de la sidérurgie mondiale. C’est détestable qu’on dise dorénavant que ça ne tenait pas route ».
Hollande le recevra…

Le parcours de l’ex-directeur d’Usinor et Sacilor aux USA en dit long sur sa capacité à relever les défis comme aurait pu l’être celui de donner de l’avenir à l’ensemble du site intégré de Florange. Il y croyait dur comme fer à cette hypothèse, confirme un autre acteur du dossier. Au point qu’il aurait également aujourd’hui l’impression d’avoir été lâché…

Il avait notamment une parfaite connaissance du site de Florange dont il a longtemps été un des cadres principaux avant de quitter le groupe au tournant des années 2000 pour prendre les rênes de CMI. Cockerill Maintenance et Ingénierie, 3 400 salariés, basée à Seraing, est devenue, en dix ans, un fleuron de l’industrie wallonne et une entreprise très respectée à l’échelle internationale. Il devrait être prochainement reçu par François Hollande, comme l’a affirmé Arnaud Montebourg, après l’avoir qualifié de « patriote », au 20 h de TF1, samedi soir, en épilogue d’une journée des dupes entre Matignon, Bercy et l’Élysée. Mercredi dernier, le même ministre du Redressement productif avait affirmé au Palais-Bourbon devant les syndicalistes lorrains, qu’un repreneur – « un industriel, pas un financier » – était partant pour investir 400 M€ sur ses propres deniers dans le site sidérurgique intégré lorrain. « L’approvisionnement en matières premières (charbon et minerai) était même assuré », expliquait la semaine passée un spécialiste du dossier.

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/12/04/florange-bernard-serin-etait-le-repreneur-mystere
avatar
yohann

Age : 20
Date de naissance : 13/06/1997
Gémeaux Date d'inscription : 30/07/2012
Passion : la lecture/le débat
Humeur : joyeuse

Réponse

Message par yohann le Mar 4 Déc 2012 - 16:18

Montebourg décridibilise la parole du gouvernement déjà bien affaibli par des promesses non tenu. Je pense que le président doit se débarrasser de lui ainsi que les écologistes. Dans la 5ème République le gouvernement suis les choix stratégiques et la ligne idéologique. S'ils ont une positions divergente fondamentalement qu'ils s'en ayent. Mais bon les places sont tellement bonne qu'ils ne partiront pas.

marcfr80

Age : 27
Date de naissance : 21/06/1990
Gémeaux Date d'inscription : 19/01/2012
Passion : sports mecanique

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par marcfr80 le Mar 4 Déc 2012 - 21:32

@yohann a écrit:Montebourg décridibilise la parole du gouvernement déjà bien affaibli par des promesses non tenu. Je pense que le président doit se débarrasser de lui ainsi que les écologistes. Dans la 5ème République le gouvernement suis les choix stratégiques et la ligne idéologique. S'ils ont une positions divergente fondamentalement qu'ils s'en ayent. Mais bon les places sont tellement bonne qu'ils ne partiront pas.


Moi je trouve que Montebourg est de loin le plus crédible de tout le gouvernement.
Malgré qu'il soit de gauche, un air un peu snob et j'en passe, il milite pour la fabrication Française et l'achat Français, et quoi que l'on en dise, il a bien réussi à trouver un repreneur pour cette usine (entendu le nom ce matin même). Je ne partage pas tout, mais il faut avouer que lui s'est cassé le trognon pour faire quelque chose, pas comme le bras cassé de premier ministre qui a signé l’arrêt de mort de l'usine (même pas 24 heures et mittal démontre encore une fois qu'il est là pour fermer le site point barre).
avatar
yohann

Age : 20
Date de naissance : 13/06/1997
Gémeaux Date d'inscription : 30/07/2012
Passion : la lecture/le débat
Humeur : joyeuse

Réponse

Message par yohann le Mar 4 Déc 2012 - 22:13

Moi je trouve que Montebourg est de loin le plus crédible de tout le gouvernement.
Malgré qu'il soit de gauche, un air un peu snob et j'en passe, il milite pour la fabrication Française et l'achat Français, et quoi que l'on en dise, il a bien réussi à trouver un repreneur pour cette usine (entendu le nom ce matin même). Je ne partage pas tout, mais il faut avouer que lui s'est cassé le trognon pour faire quelque chose, pas comme le bras cassé de premier ministre qui a signé l’arrêt de mort de l'usine (même pas 24 heures et mittal démontre encore une fois qu'il est là pour fermer le site point barre).

Dans la parole peut être mais pas dans les actes. Par exemple sur la nationalisation de Florange l'UE l'aurait empêché de le faire. En le disant il nous a dit un mensonge.
avatar
Orion
Modérateurs
Modérateurs

Date d'inscription : 18/02/2012

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Orion le Mar 4 Déc 2012 - 22:18


Ben moi je ne vois pas comment on peut militer pour l'achat et la fabrication Française en délocalisant massivement en parallèle, mais il est beau parleur, certes.


***************************************************************************************



L'Etat est notre serviteur, et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Albert Einstein
avatar
Invité
Invité

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Invité le Mer 5 Déc 2012 - 8:29

ArcelorMittal à Florange : le ticket Serin-Mordachov

Bernard Serin (CMI) et Alexei Mordachov (Severstal), poids lourds de la sidérurgie mondiale étaient associés pour reprendre Florange. Un duo qui fragilise la position de Jean-Marc Ayrault, hostile à la nationalisation...

Il n’y a pas de repreneur crédible et ferme pour Florange », avait estimé Matignon, vendredi soir. Jean-Marc Ayrault avait alors sonné le glas de la nationalisation temporaire.
LE FAIT DU JOUR

Or, deux poids lourds de la sidérurgie européenne étaient associés dans le ticket Montebourg pour reprendre l’ensemble du site lorrain d’ArcelorMittal, dont les hauts fourneaux avaient été condamnés par Lakshmi Mittal le 1 er octobre : Bernard Serin, patron de CMI (Seraing, Belgique, 3 400 employés dans le monde), comme nous le révélions dès vendredi, et Alexei Mordachov, le milliardaire qui possède le géant russe de l’acier Severstal et dont le nom avait été cité notamment par Les Echos, il y a plusieurs semaines.

Si l’on reconstitue le scénario des derniers jours, cette information est à mettre à l’actif d’Arnaud Montebourg, le bouillant ministre du Redressement productif aujourd’hui dans la tourmente, qui avait annoncé fièrement à l’Assemblée nationale qu’il avait bien « un industriel, pas un financier, capable d’investir 400 M€ » pour reprendre Florange.

Ceci est d’autant plus vrai que nous avons eu la confirmation que le tour de table prévoyait que l’oligarque à la tête du 23 e groupe sidérurgique mondial (69 000 personnes) n’ait qu’une « participation minoritaire » et laissait donc la main à Bernard Serin, ex-cadre de Florange, pour mener sa stratégie industrielle, avec très certainement le soutien du Fonds stratégique d’investissements (FSI). Il semble également que le montant qu’aurait engagé Bernard Serin aurait avoisiné en réalité les 500 M€.
20 000 emplois dans la balance

Cette association de poids lourds explique probablement pourquoi ArcelorMittal a sorti l’artillerie lourde, lundi dernier, mettant en balance les 20 000 emplois du groupe en France si Arnaud Montebourg prolongeait ses menaces. Elle contredit aussi en partie l’analyse de Matignon, dont les principaux conseillers semblaient rétifs de longue date à toute idée de reprise publique temporaire.

Politiquement, d’ailleurs, le sujet est loin d’être clos. De plus en plus de ministres importants – Delphine Batho, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg – ont marqué leur défiance vis-à-vis de Mittal et laissent la porte ouverte à un futur portage public si le groupe venait à manquer à ses engagements.

Hier matin, Aurélie Filippetti a rejoint le chœur (lire par ailleurs). Après avoir laissé entendre que le choix de l’option Serin-Mordachov avait seulement achoppé sur une question de « chronologie », la ministre mosellane de la Culture a estimé « qu’il faudrait revenir à cette solution-là, si Mittal – auquel [elle] ne fait pas confiance – devait ne pas tenir ses engagements ».

Économiquement, la partie ne paraît pas terminée. Severstal pourrait prendre sa revanche: en 2006, l’aciériste russe avait échoué à contrecarrer l’ OPA hostile de Mittal sur Arcelor. Les cartes pourraient être rebattues si Ulcos n’était pas attribué à Florange le 20 décembre ou si Mittal donnait un coup de canif dans le contrat passé avec Matignon...

http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/12/05/arcelormittal-a-florange-le-ticket-serin-mordachov


Oui les menaces on connaît ici dans le bassin, bien que les gouvernements successifs aient constamment baissé leur culotte devant les industriels et les dirigeants d'entreprises en général peu soucieux de l'avenir de notre pays, cela n'a pas empêché les licenciements, 34 000 quand même et cela continuera malgré et dépit de toutes les lâchetés de nos gouvernants...
si le gouvernement avait un quelconque pouvoir face à des géants comme Mittal, cela se saurait non ! cela se verrait, ce sont des NAINS sans importance, sans influence, sans charisme, sans cervelle, sans programme, sans idées, censuré
Ils ont les PIEDS et les MAINS LIES qu'on se le dise ! ce n'est pas 600 ouvriers qui vont faire pencher la balance quand 34 000 n'y sont pas parvenus, et c'était en 1981!
Finalement les ouvriers ont ce qu'ils méritent ils sont trop stupides pour voir plus loin que le bout de leur crédit, de leur famille, de leur emploi....et je suis fille d'ouvrier, je peux le dire...
sans changement radical du gouvernement pas d'issue possible...en tout cas je ne les plains pas, ils sont encore prêts à croire toutes les conneries qu'on va leur asséner et cela fait des années que cela dure... Mad
il fut un temps où nous avions encore la possibilité de faire changer les choses, aujourd'hui c'est bien moins évident... Sad
avatar
chtimi54

Age : 70
Date de naissance : 16/05/1947
Localisation : 54
Taureau Date d'inscription : 18/02/2012
Passion : les chiens
Humeur : selon les jours

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par chtimi54 le Mer 5 Déc 2012 - 20:53



entierement d'accord pancarte+1

les fermetures d'usines mon mari en a subit 3 heureusement la derniere a eu lieu 14 j apres sa retraite j'oserai un ouffffff (il etait dans l'ago alimentaire)

le gouvernement est un ramassi de vendus et de menteurs


***************************************************************************************
VOUS N'AUREZ PAS MA LIBERTE DE PENSER
A ceux qui déblatèrent derrière mon dos, mon cul les contemple (Erick Satie)
avatar
seb890

Age : 46
Date de naissance : 13/01/1972
Localisation : France-IdF
Capricorne Date d'inscription : 30/11/2012
Humeur : Islamo-lucide

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par seb890 le Mer 5 Déc 2012 - 21:13

De toute façon, la question de la compétitivité restera un problème majeure tant que nous subirons la concurrence déloyale. Et l'Europe y tient à sa concurrence déloyale No

marcfr80

Age : 27
Date de naissance : 21/06/1990
Gémeaux Date d'inscription : 19/01/2012
Passion : sports mecanique

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par marcfr80 le Mer 5 Déc 2012 - 22:19

@yohann a écrit:
Moi je trouve que Montebourg est de loin le plus crédible de tout le gouvernement.
Malgré qu'il soit de gauche, un air un peu snob et j'en passe, il milite pour la fabrication Française et l'achat Français, et quoi que l'on en dise, il a bien réussi à trouver un repreneur pour cette usine (entendu le nom ce matin même). Je ne partage pas tout, mais il faut avouer que lui s'est cassé le trognon pour faire quelque chose, pas comme le bras cassé de premier ministre qui a signé l’arrêt de mort de l'usine (même pas 24 heures et mittal démontre encore une fois qu'il est là pour fermer le site point barre).

Dans la parole peut être mais pas dans les actes. Par exemple sur la nationalisation de Florange l'UE l'aurait empêché de le faire. En le disant il nous a dit un mensonge.

il est sur que l’Europe aurait mis un frein a tout sa, mais j'aurais étais curieux de voire si il aurait poussé jusque la nationalisation.
avatar
Invité
Invité

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Invité le Jeu 6 Déc 2012 - 7:20

[quote="marcfr80"]
@yohann a écrit:
Moi je trouve que Montebourg est de loin le plus crédible de tout le gouvernement.
Malgré qu'il soit de gauche, un air un peu snob et j'en passe, il milite pour la fabrication Française et l'achat Français, et quoi que l'on en dise, il a bien réussi à trouver un repreneur pour cette usine (entendu le nom ce matin même). Je ne partage pas tout, mais il faut avouer que lui s'est cassé le trognon pour faire quelque chose, pas comme le bras cassé de premier ministre qui a signé l’arrêt de mort de l'usine (même pas 24 heures et mittal démontre encore une fois qu'il est là pour fermer le site point barre).

Dans la parole peut être mais pas dans les actes. Par exemple sur la nationalisation de Florange l'UE l'aurait empêché de le faire. En le disant il nous a dit un mensonge.

il est sur que l’Europe aurait mis un frein a tout sa, mais j'aurais étais curieux de voire si il aurait poussé jusque la nationalisation. [/quote]

Il n'aurait pas pu tout simplement l'Etat n'a plus de sous ! et il n'aurait pas souhaité provoquer une contagion inévitable avec toutes les boîtes menacées de fermeture en France, impossible, on descend, on descend, doucement mais sûrement ! Sad
avatar
coeurvaillant-p8e

Age : 68
Date de naissance : 01/01/1950
Capricorne Date d'inscription : 24/06/2011
Passion : Retraité

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par coeurvaillant-p8e le Jeu 6 Déc 2012 - 12:30

La misère de l'acier Lorrain n'est pas une nouveauté. Disons que le secteur vivotait depuis le début des années 80, période de l’avènement du plan de démembrement européen de la sidérurgie.

Depuis, certains secteurs semblent y survivre peu ou prou tels St Chely d'Apcher, Fos sur Mer, ...

La France doit maintenir notre sidérurgie, sinon, tant qu'on y est, pourquoi ne pas importer aussi nos pères et mères tant qu'à faire?!


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'Angoumois
Homo sacra res homini
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par CoqGaulois le Jeu 6 Déc 2012 - 12:43

ArcelorMittal c'est, d'après ce que j'ai retenu, 80% de la sidérurgie française soit une situation de quasi monopole, le plus gros fabriquant d'acier au monde, en France on importe 60% de notre acier.
Pourquoi ces "rappels"? Tout simplement parce que j'y vois une volonté de monopole mondial avec des délocalisations massives vers les pays à bas coût.
Bien sûr qu'on aborde les choses sous cet angle il y a les mots magiques pour tenter de faire taire la dissidence: "Théorie du complot" ce sont des mots magiques qui mettent en principe fin à toutes études sérieuses du problème(principe du virus intellectuel)
Alors faisons un peu de fiction (ça on a encore le droit mais peut être plus pour longtemps!)
- ArcelorMittal rachète les usines sidérurgiques en Europe et partout dans le monde.
- Dans les pays à fort coût de main d'oeuvre comme la France il n'est absolument pas question d'entretenir l'outil de travail et la main d'oeuvre, cet achat a juste pour but de mettre hors de concurrence ces entreprises! C'est un peu comme ces équipes de foot qui réchètent un bon joueur à prix d'or non pas pour le faire jouer mais uniquement pour le mettre sur le banc de touche et pour qu'il ne joue pas contre eux.
- En fermant petit à petit les usines d'Europe peu favorable en matière de rentabilité ils s'ouvrent un marché pour leurs usines à faible coût de fabrication qu'ils possèdent ailleurs et importent cet acier plus rentable.
- Le jour ou le reste des concurrents ferment boutique et déposent le bilan alors la situation de monopole permet de remonter les prix à volonté et de s'enrichir sans limite.

Le coût de fabrication fait qu'aujourd'hui sans reprise d'une usine en état de tourner il est quasiment impossible de construire une usine rentable et seul le rachat de celles qui tournent permet une exploitation, si vous rachetez les usines pour les fermer rien ne peut plus vous concurrencer.

Mais comme il s'agit d'une théorie du complot c'est forcément de la paranoïa de ma part! Va falloir que je me soigne! Peut être nos dirigeants vont-ils ouvrir des cliniques psychiatriques pour les opposants au système comme en ex URSS et m'interneront-ils pour me soigner de tout ça? clown


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
chantalful

Age : 55
Date de naissance : 14/02/1963
Verseau Date d'inscription : 13/11/2011

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par chantalful le Jeu 6 Déc 2012 - 12:47

@CoqGaulois a écrit:ArcelorMittal c'est, d'après ce que j'ai retenu, 80% de la sidérurgie française soit une situation de quasi monopole, le plus gros fabriquant d'acier au monde, en France on importe 60% de notre acier.
Pourquoi ces "rappels"? Tout simplement parce que j'y vois une volonté de monopole mondial avec des délocalisations massives vers les pays à bas coût.
Bien sûr qu'on aborde les choses sous cet angle il y a les mots magiques pour tenter de faire taire la dissidence: "Théorie du complot" ce sont des mots magiques qui mettent en principe fin à toutes études sérieuses du problème(principe du virus intellectuel)
Alors faisons un peu de fiction (ça on a encore le droit mais peut être plus pour longtemps!)
- ArcelorMittal rachète les usines sidérurgiques en Europe et partout dans le monde.
- Dans les pays à fort coût de main d'oeuvre comme la France il n'est absolument pas question d'entretenir l'outil de travail et la main d'oeuvre, cet achat a juste pour but de mettre hors de concurrence ces entreprises! C'est un peu comme ces équipes de foot qui réchètent un bon joueur à prix d'or non pas pour le faire jouer mais uniquement pour le mettre sur le banc de touche et pour qu'il ne joue pas contre eux.
- En fermant petit à petit les usines d'Europe peu favorable en matière de rentabilité ils s'ouvrent un marché pour leurs usines à faible coût de fabrication qu'ils possèdent ailleurs et importent cet acier plus rentable.
- Le jour ou le reste des concurrents ferment boutique et déposent le bilan alors la situation de monopole permet de remonter les prix à volonté et de s'enrichir sans limite.

Le coût de fabrication fait qu'aujourd'hui sans reprise d'une usine en état de tourner il est quasiment impossible de construire une usine rentable et seul le rachat de celles qui tournent permet une exploitation, si vous rachetez les usines pour les fermer rien ne peut plus vous concurrencer.

Mais comme il s'agit d'une théorie du complot c'est forcément de la paranoïa de ma part! Va falloir que je me soigne! Peut être nos dirigeants vont-ils ouvrir des cliniques psychiatriques pour les opposants au système comme en ex URSS et m'interneront-ils pour me soigner de tout ça? clown
:aplaudissement: :aplaudissement: :aplaudissement:

Contenu sponsorisé

Re: Florange : Arcelor/Mittal

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Fév 2018 - 12:15