www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Partagez

Soleil de Cendres

Date d'inscription : 09/01/2011

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Soleil de Cendres le Ven 21 Jan 2011 - 21:16

Albator_1978 a écrit:Bon vent !!

Et place aux jeunes
^^

C'est un peu simple, ça, Albator !
Roger Holeindre, aussi surprenante que soit sa décision, mérite le plus grand respect.
Ayant oeuvré, dès son plus jeune âge, pour la défense et la grandeur de notre Nation, il est l'un des derniers "grognards" contemporains.
Son engagement incontesté et le rôle qui fût le sien dans la Résistance suffisent, à eux seuls, à légitimer la "dédiabolisation" de notre mouvement.
Ne l'enterrez pas trop vite.
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 21:20

Non mais, ne le prend pas mal !

Mais, je préfère les gens qui sont fidèle au mouvement qu'il sont choisi.
Puis, je comprend que mon propos gène mais, Roger Holeindre n'agis que pour lui et non pour la France.

Quant on n'est dans un mouvement ils faut des fois accepté le vote des adhérents!

De toute façon Roger Holeindre rabacher toujours les même choses sur la Guerre d'Algérie.

A force sa lacent les gens comme j'ai etait lacer d'entendre les mêmes choses.

C'est pas en parlent du passée qu'on peu avancer pour résoudre les problèmes Français.

Car, le Front National a besoin d'hommes nouveaux et de nouveaux discourt! Marine LE PEN a purgé le FN.
et a rajeunie le mouvement. Don le pourquoi j'ai voté pour elle .

Merci Marine d'avoir dé diaboliser le FN.

(Les lang, les mégret, les holeindre etc..) n'en veulent pas la peine !
ils sont des traites de la nations!

Unissons nous avec MARINE LE PEN avant qu'il soit trop tard !!

Soleil de Cendres

Age : 44
Date de naissance : 30/03/1973
Localisation : VAUCLUSE
Bélier Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Cadre commercial dans l'industrie médicale
Humeur : Tout est dit dans le pseudo ...

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Soleil de Cendres le Ven 21 Jan 2011 - 22:29

Albator_1978 a écrit:Non mais, ne le prend pas mal !

Mais, je préfère les gens qui sont fidèle au mouvement qu'il sont choisi.
Puis, je comprend que mon propos gène mais, Roger Holeindre n'agis que pour lui et non pour la France.

Quant on n'est dans un mouvement ils faut des fois accepté le vote des adhérents!

De toute façon Roger Holeindre rabacher toujours les même choses sur la Guerre d'Algérie.

A force sa lacent les gens comme j'ai etait lacer d'entendre les mêmes choses.

C'est pas en parlent du passée qu'on peu avancer pour résoudre les problèmes Français.

Car, le Front National a besoin d'hommes nouveaux et de nouveaux discourt! Marine LE PEN a purgé le FN.
et a rajeunie le mouvement. Don le pourquoi j'ai voté pour elle .

Merci Marine d'avoir dé diaboliser le FN.

(Les lang, les mégret, les holeindre etc..) n'en veulent pas la peine !
ils sont des traites de la nations!

Unissons nous avec MARINE LE PEN avant qu'il soit trop tard !!



Tes propos sont indignes, "Alba ... tort".
Le geste de Holeindre, même si je le déplore, est un geste noble. Il signe le panache dont cet homme est pourvu.
Comment peux-tu oser écrire qu'"il n'agit que pour lui" alors qu'il a consacré sa vie à cet idéal qu'est la France ?!
Sur la guerre d'Algérie : as-tu idée de ce que fut le traumatisme pour cette génération de combattants ?
L'Algérie, l'Indochine ont forgé les coeurs et les âmes.
Quels combats peux-tu revendiquer avoi menés, toi, en dehors de ceux, virtuels, vécus devant ta console, le c.. bien au chaud sur ton canapé ?
Nous sommes du même camp.
Alors ne te trompe pas d'ennemi ...


avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Sam 22 Jan 2011 - 5:10

Soleil de Cendres comment peut tu me jugé mon petit !
Tu ne me connait même pas ses facile de critiqué les gens devant son clavier pour me répondre sur un forum. Mais en face de moi te ne serai quoi dire peur d'en prendre une ^^ lol

Tu sais je suis dans mon pays et j'ai le droit de dire ce que je pense!
C'est pas toi qui va me donner des leçon. tu réagis mal c'est que tu accepte pas certaines vérité. Ni qu'il y'a des gens qui pense pas pareil que toi.

Si je fait une analyse j'ai toute a fait le droit d'en avoir une.
au sein du CNC, mouvement d'anciens combattants qui n'appartient pas au FN le CNC, beaucoup passent leur temps à critiquer Jean-Marie LE PEN et conspuer Marine.
Roger Holeindre a quitté sa fonction de résistant pour le combat de l'Union.
En claquant la porte du Front National pour ses interée personnel.
Marine a toute à fait raison d'évincer les anti Jean Marie LE PEN et Anti Marine.

avatar
Julien Dampierre

Age : 63
Date de naissance : 13/10/1953
Localisation : Mayenne
Balance Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Officier de Reserve
Humeur : Naturel déterminé

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Julien Dampierre le Sam 22 Jan 2011 - 7:33

Camarades, restons calmes sans se menacer les uns et les autres. Concernant le CNC, il n'est pas tout à fait juste de dire qu'il est en dehors du FN. Les anciens combattants du CNC se considèrent comme une partie prenante du FN. J'en suis moi-même adhérent. Toutefois au CNC, comme je l'ai déjà dit, il n'y avait pas accord de vue entre le président, Roger Holeindre et le vice-président, le général Volpelière qui lui, soutenait Marine. Donc pas de jugement hatif. Nous déplorons tous la décision de Roger, mais son passé mérite qu'on ne l'accable pas et surtout qu'on ne l'insulte pas !
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Sam 22 Jan 2011 - 7:55

Julien Dampierre pour te répondre :

Je ne l'insulte pas mais, constate juste le faite qu'il n'appartient plus pour moi a la défense de la Nation.

Il a déserté le FN, alors qu'il en soit ainsi qu'il laisse la place a des nouvelles personnes plus digne de défendre la France.

avatar
wesker

Age : 36
Date de naissance : 31/12/1980
Localisation : Dans la défense des valeurs nationales
Capricorne Date d'inscription : 09/01/2011

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par wesker le Dim 23 Jan 2011 - 11:11

Altatros....Sincèrement, au nom des combats et du soutien que M. Holeindre a porté à notre mouvement ainsi qu'à notre cause, tu ne peux te réjouir et jter ainsi l'opprobre sur ce personnage qui a atant contribué à la reflexion doctrinale de notre idéal.

En revanche, effectivement, tu peux regretter son refus d'accepter le vote des adherants ainsi que son depart qui prive le mouvement de contributions qui auraienbt pourtant été indispensable dans les épreuves à venir.

Concernant son hostilité à l'égard des orientations que Marine Le Pen, tu peux, je crois les comprendre même s'il aurait pû et dû attendre de voir leur deroulement afin de porter sur elles un jugement aussi dur !
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 11:22

wesker ne déforme pas mon pseudo ^^

Et respecte mes pensée! qui peuvent aussi être choquante et la vérité.

J'ai du charisme, avec aussi le courage de dire tout haut ce que pense les Français.

Alors, les leçons je n'aime pas en recevoir de personnes.

Je suis dans mon pays et personne ne pourra me faire taire ^^
avatar
wesker

Age : 36
Date de naissance : 31/12/1980
Localisation : Dans la défense des valeurs nationales
Capricorne Date d'inscription : 09/01/2011

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par wesker le Dim 23 Jan 2011 - 11:30

Je respecte tes pensées et n'ai jamais eu l'intention de te faire taire, bien au contraire.

Tes idées et ton adhesion aux evolutions sont interessantes, je t'informe juste qu'un soutien idolatre, sans esprit critique ne peut aider Marine à construire et à faire du mouvement la machine de guerre que nous attendons tous. L'élargissement de la reflexion ainsi que la prise en compte de plusieurs points de vues amis constituent des valeurs aujoutées à la stratégie que nous avons choisie au travers le vote en faveur de Marine.
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 11:38

Pour te répondre :

Roger Holeindre n'apportera rien de nouveau au Front National.

Seule l'appel a la nouvelle génération comme le veux MARINE LE PEN est le bon choix.

Holeindre est trop vieux, et il devrais arrêter de dire toujours les même choses.

Le passée c'est le passée, ! il a aussi torturé en Algérie et ça on peu aussi le pardonner vu que je n'était pas là a ce moment là. Il l'a fait pour des raison politique de l'époque.

Mais maintenant pensons a l'avenir !!! et arrêtons de justifier son débat.
rassemblons nous entre vrai patriote au FRONT NATIONAL.

Laissons les traites ! et agissons avant qu'il soit trop tard.
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 11:58

Albator_1978 a écrit:

Et respecte mes pensée! qui peuvent aussi être choquante et la vérité.

J'ai du charisme, avec aussi le courage de dire tout haut ce que pense les Français.

Alors, les leçons je n'aime pas en recevoir de personnes.

Je suis dans mon pays et personne ne pourra me faire taire ^^

Bon , vu l'absence des modérateurs (mais ou sont-ils clown ),je me permet d'intervenir , je comprends ta colére envers un homme qui connaissant les résultats à l'avance , profite du congrés pour médiatiser son départ./
Ceci dit , cet homme se nomme Roger Holeindre , et quand on connait son parcours , il serait souhaitable que NOUS , petits hommes que nous sommes à coté de ce géant ,nous n'alimentions pas les critiques gratuites sur son geste , comme aurait-dit mon pére qui etait poéte à ses heures , "quand t'auras été ch... ou je suis allé ch... ,etc ,etc ,etc !"
Donc pour revenir à Roger , acceptons son départ sur le fond même si la forme nous a déplu , mais gardons-nous de nous étriper sur le passé , Marine vient d'être élue , la machine de guerre Front National qu'elle nous avait promis est en marche, alors seul l'avenir nous interesse./

(petit rajout suite au poste intervenu d'albatort intervenu en cours de route :evil: :evil: )
Quand à toi Albator , qui es-tu pour dire que Mr Holeindre a torturé en Algérie , quels sont tes états de service à part baver dérriére un clavier , tu te vantes d'avoir du charisme ,petit prétentieux, tu craches maintenant sur Holeindre , mon petit doigt me dit que tu vas mal finir , profite du dimanche pour aller bruler un cierge , pour que je ne sois jamais modérateur là ou tu seras !
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 12:09

Je voudrait dire que je n'insulte personnes et je respecte ceux qui le défende.

Mais, accepté qu'on ne peu aimer tous Holeindre, chacun a sa vision différente.

A moins qu'il faut être des faux cul et dire l'inverse? je pense pas !!!

Il faut dire se qui est un chat un chat !!

Voila je clos se sujet qui n'aboutis a rien et je ne vois pas pourquoi il y a un sujet sur ce personnage qui a trahie le combat National.

A+ sur d'autres sujets !
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 12:20

Albator_1978 a écrit:

Voila je clos se sujet qui n'aboutis a rien et je ne vois pas pourquoi il y a un sujet sur ce personnage qui a trahie le combat National.
Toi , tu clos le sujet , pas moi , tu affirmes que Roger Holeindre a torturé en Algérie , c'est trés grave de diffamer comme cela ,qui plus est sur un forum Front National , pour moi tu n'as plus ta place ici , ou alors c'est moi qui n'ait plus ma place ! :evil:
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 12:23

Atilla a écrit:
Albator_1978 a écrit:

Voila je clos se sujet qui n'aboutis a rien et je ne vois pas pourquoi il y a un sujet sur ce personnage qui a trahie le combat National.
Toi , tu clos le sujet , pas moi , tu affirmes que Roger Holeindre a torturé en Algérie , c'est trés grave de diffamer comme cela ,qui plus est sur un forum Front National , pour moi tu n'as plus ta place ici , ou alors c'est moi qui n'ait plus ma place ! :evil:

Ce n'est pas une honte d'avoir torturé pour faire parler le FLN ? a ce que je sache!
je suis pas contre les torture en t'en de guerre ! pour faire parler les terrorismes.
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Jupiter le Dim 23 Jan 2011 - 12:24

Albator,

J'interviens car je ne peux laisser dire et écrire certaines choses :

- Je n'approuve pas la décision de Roger Holeindre et je la regrette mais je n'admettrais pas ici qu'on en vienne à l'insulter.
- Il est absolument hors de question de dire que Roger Holeindre a torturé en Algérie sans aucune preuve. Vu ton jeune âge, tu n'étais pas présent à ce moment-là de notre histoire et tu n'as pas à juger ce que ces héros - oui, ces héros - ont fait dans une période de guerre civile, afin de préserver la vie de millions de français. Peut-être, si tu avais été là, aurais-tu fait la même chose, voire pire. Il est si facile de critiquer bien après coup, sans savoir quoi que ce soit de la situation de l'époque. Ta réaction me fait penser à celle de certains qui ont aussi accusé Jean-Marie Le Pen des mêmes choses dans les mêmes lieux, sans avoir été là, sans connaître quoi que ce soit de l'histoire de l'Algérie Française, des Pieds-Noirs et des Harkis, des fellaghas et j'en passe... Que ferais-tu aujourd'hui à un terroriste bardé de bombes, arrêté en pleine rue alors qu'il allait commettre un attentat dans une école ou ailleurs ????
- Si tu es dans ton pays, comme tu le dis si bien, et libre, c'est aussi grâce à ces personnes. Tu devrais leur en être reconnaissant toute ta vie. Un vrai militant nationaliste a le respect des Anciens, quels qu'ils soient, ce qui ne me semble pas être franchement ton cas.
- Je te prie de ne plus jamais utiliser le mot "traître" quand tu parles de ces personnes. Elles mériteraient de te botter le cul pour oser dire et écrire de telles insultes.
- Ensuite, s'il y en a un qui peut clore ce sujet, c'est bien moi, l'administrateur. Je ne te reconnais pas le droit de faire cela.
- Je te demande de rester dans le respect le plus strict, sinon, je me verrais dans l'obligation de te bannir de ce forum. Ceci est un avertissement sans frais, il n'y en aura pas d'autre. Tiens-le toi pour dit.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Jupiter le Dim 23 Jan 2011 - 12:29

Atilla a écrit:
Albator_1978 a écrit:

Voila je clos se sujet qui n'aboutis a rien et je ne vois pas pourquoi il y a un sujet sur ce personnage qui a trahie le combat National.
Toi , tu clos le sujet , pas moi , tu affirmes que Roger Holeindre a torturé en Algérie , c'est trés grave de diffamer comme cela ,qui plus est sur un forum Front National , pour moi tu n'as plus ta place ici , ou alors c'est moi qui n'ait plus ma place ! :evil:

Bien au contraire, Attila, tu as toute ta place, tu l'as toujours eue.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 12:29

Je n'ai insulter personnes sur le forum !

Le mot traite n'est pas une insulte a ce que je sache!

Puis, pour les torture pour faire parler des terrorismes FLN n'est pas une honte mais, était nécessaire pour les faire parlez !

Donc, moi je clos le débat mais, je reste la responsabilité aux autres de continuer le débat s'ils le veulent.
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Jupiter le Dim 23 Jan 2011 - 12:33

Albator_1978 a écrit:Je n'ai insulter personnes sur le forum !

Le mot traite n'est pas une insulte a ce que je sache!

Puis, pour les torture pour faire parler des terrorismes FLN n'est pas une honte mais, était nécessaire pour les faire parlez !

Donc, moi je clos le débat mais, je reste la responsabilité aux autres de continuer le débat s'ils le veulent.

MOI, JE CLOS LE DEBAT !! PERSONNE D'AUTRE.

Encore une fois, tu as insulté Roger Holeindre en l'assimilant à Carl Lang et Bruno Mégret et en le traitant de "traître" à plusieurs reprises.
Traître est une insulte.
Tu as dépassé les bornes, je ne l'accepte pas.
Tu es donc banni pour une semaine, le temps que tu te calmes.
Point.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
wesker

Age : 36
Date de naissance : 31/12/1980
Localisation : Dans la défense des valeurs nationales
Capricorne Date d'inscription : 09/01/2011

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par wesker le Dim 23 Jan 2011 - 13:22

Holeindre ne partage pas les orientations que Marine propose sans les avoir encore mise en application, c'est un fait, en revanche, reconnaissons lui le fait qu'au delà des divergences stratégiques qu'il exprima à sa manière, il continu de servir la cause nationale, au travers ses ouvrages et ne perturbe pas l'action et les perspectives que le mouvement est en train de mettre en oeuvre.
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 14:01

wesker a écrit:Holeindre ne partage pas les orientations que Marine propose sans les avoir encore mise en application, c'est un fait, en revanche, reconnaissons lui le fait qu'au delà des divergences stratégiques qu'il exprima à sa manière, il continu de servir la cause nationale, au travers ses ouvrages et ne perturbe pas l'action et les perspectives que le mouvement est en train de mettre en oeuvre.
Tout à fait Wesker , pour qui connait "Popeye" , on ne peut pas balayer d'un revers de main un personnage comme lui !
On ne laissera pas salir un Homme comme Roger Holeindre , même si son départ nous est en travers de la gorge Crying or Very sad .
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 18:00

Capitaine Nemo a écrit:
Albator_1978 a écrit:Je n'ai insulter personnes sur le forum !

Le mot traite n'est pas une insulte a ce que je sache!

Puis, pour les torture pour faire parler des terrorismes FLN n'est pas une honte mais, était nécessaire pour les faire parlez !

Donc, moi je clos le débat mais, je reste la responsabilité aux autres de continuer le débat s'ils le veulent.

MOI, JE CLOS LE DEBAT !! PERSONNE D'AUTRE.

Encore une fois, tu as insulté Roger Holeindre en l'assimilant à Carl Lang et Bruno Mégret et en le traitant de "traître" à plusieurs reprises.
Traître est une insulte.
Tu as dépassé les bornes, je ne l'accepte pas.
Tu es donc banni pour une semaine, le temps que tu te calmes.
Point.

Tu peux même le bannir à vie Benoit!
Je connais cet agité du bocal,ça fait longtemps qu'il sévi sur la toile !
C'est un fou dangereux!
avatar
wesker

Age : 36
Date de naissance : 31/12/1980
Localisation : Dans la défense des valeurs nationales
Capricorne Date d'inscription : 09/01/2011

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par wesker le Lun 24 Jan 2011 - 13:23

Holeindre ayant defendu et beaucoup apporté au combat national, l'accusation de trahison est effectivement excessive.

Cela dit, je ne souhaite pas le bannissement d'Albator car chacun des nationaux sincères doit être le bienvenu pour participer aux combats nombreux et difficiles à venir....Je crois que si les tensions se comprennent et peuvent être constructives, les excès de ces dernières peuvent aussi conduire à la destruction.....Chacune de ces options doit être prises en compte et l'esprit constructif doit toujours être privilégié.
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Jupiter le Lun 24 Jan 2011 - 13:45

wesker a écrit:Holeindre ayant defendu et beaucoup apporté au combat national, l'accusation de trahison est effectivement excessive.

Cela dit, je ne souhaite pas le bannissement d'Albator car chacun des nationaux sincères doit être le bienvenu pour participer aux combats nombreux et difficiles à venir....Je crois que si les tensions se comprennent et peuvent être constructives, les excès de ces dernières peuvent aussi conduire à la destruction.....Chacune de ces options doit être prises en compte et l'esprit constructif doit toujours être privilégié.


Le bannissement d'Albator est dû à ses propos insultants et irrespectueux.
Et je ne reviendrais pas dessus.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Blanche d'Issy le Lun 24 Jan 2011 - 15:17

Ouf! lire autant de sottises, à la longue, ça devenait lassant! Evidemment, je n'ai pas d'avis à donner, étant frontiste de trop fraîche date, et ne connaissant pas Mr Holleindre! Toutefois, un minimum de décence me semble nécessaire face à des hommes qui, comme vous me l'avez appris, ont oeuvré longtemps pour leur parti et pour la France!On peut respecter sans être d'accord!
avatar
Invité
Invité

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Invité le Lun 24 Jan 2011 - 18:00

Blanche d'Issy a écrit:Ouf! lire autant de sottises, à la longue, ça devenait lassant! Evidemment, je n'ai pas d'avis à donner, étant frontiste de trop fraîche date, et ne connaissant pas Mr Holleindre! Toutefois, un minimum de décence me semble nécessaire face à des hommes qui, comme vous me l'avez appris, ont oeuvré longtemps pour leur parti et pour la France!On peut respecter sans être d'accord!
La sagesse de Blanche Wink
avatar
wesker

Age : 36
Date de naissance : 31/12/1980
Localisation : Dans la défense des valeurs nationales
Capricorne Date d'inscription : 09/01/2011

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par wesker le Lun 24 Jan 2011 - 18:04

Roger Holeindre, au travers l'interview qu'il a donné à Present, sur lequel il s'explique sur sa decision démontre qu'il reste un farouche defenseur de la cause nationale.

A ce titre, je desapprouve les insultes à son égard et estime necessaire, aujourd'hui que la nouvelle équipe reflechisse et cherche à defendre un projet qui corresponde certes à sa légitimité mais qui ne neglige pas les apports des différentes sensibilités qui existent au sein du mouvement.

Marine Le Pen semble d'ailleurs attachés à cela au travers le lancement des CAP mais les proches de Holeidnre doivent aussi accepter les réalités qui poussent à rassembler des personnes qui se sont egarées et non des appareils qui nuisent au mouvement. Etre capable de faire la différence est important pour un President de formation politique.


**********************************************************************************


Il serait presque malséant de présenter Roger Holeindre aux lecteurs de Présent, tant sa personnalité aura marqué le mouvement national depuis des décennies. Grand soldat, grand reporter, écrivain, militant et responsable politique et en même temps homme d’honneur : en quelques traits rapides, voilà tracé un portrait juste avec des mots qui ne conviendraient pas au commun des mortels. Il a participé à la fondation du Front national en 1972 aux côtés de Jean-Marie Le Pen. Aujourd’hui il quitte le FN, sans rien renier. Il l’a annoncé en quelques mots bien carrés après l’élection de Marine Le Pen, dimanche. Il nous a fait l’amitié de réserver à Présentl’exclusivité de ses explications sur ce départ, en nous accordant cet entretien chaleureux. Son rôle dans le mouvement national peut être qualifié d’historique, mais il n’en est pas moins actuel ; il ne part pas pour une place perdue, mais pour des raisons politiques.

— Roger Holeindre, vous avez quitté le Front sans grand bruit. Vous avez dit, tout simplement : « Je ne me reconnais plus dans les idées de Marine Le Pen ».
— J’ai quitté le Front national pour des raisons politiques, et pas pour autre chose. J’ai soutenu, dès sa candidature, Bruno Gollnisch, c’était mon ami et il l’est toujours. Mon attitude à son égard est d’une grande correction et d’une grande amitié. Je l’ai eu au téléphone pendant le congrès alors que j’étais bloqué à la table où je dédicaçais mes livres, la seule chose que je lui ai dite, c’est ceci : « Commence ton discours en reconnaissant la victoire de Marine si c’est elle qui est annoncée comme gagnante, mais n’oublie pas de dire – chose très importante pour moi – que tu regrettes que les résultats aient été diffusés par les médias 24 heures avant d’avoir été annoncés à la tribune, au congrès : je trouve cela proprement scandaleux. »

— Vous avez dit que Marine Le Pen n’incarne en rien ce en quoi vous croyez. Pourquoi dites-vous cela ?
— Que les choses soient claires. Si vous me demandez si je trouve que Marine est une bonne militante, eh bien je trouve que c’est une excellente militante. Elle n’a pas remporté ses victoires à Hénin-Beaumont tout simplement. Les marchés, les contacts avec la population, tout cela ne se fait pas tout seul. Elle a la fibre politique. Ce que je lui reproche, c’est d’avoir une fibre politique un peu trop personnelle, et qui ne correspond plus à ce qui a été le programme du Front national depuis ses débuts – puisque je suis un de ceux qui ont créé le Front national, avec son père, Jean-Marie Le Pen. Je trouve qu’elle a les dents un peu longues. C’est bien quand on est jeune ! Mais on peut se battre en respectant au moins une grande partie du programme, ce qui n’est pas le cas en ce qui la concerne.

— Plus précisément, vous voulez parler de points historiques, de points de doctrine ?
— Pour quoi je me bats, moi, exactement ? Je me bats pour des raisons qui ne me sont pas personnelles. Je me bats en souvenir de tous les copains que j’ai perdus un peu partout, sur toute la planète, dans des guerres que nous ont envoyés faire des gouvernements légaux, démocratiquement élus. Marine, tout cela, ça ne l’intéresse guère. Et quand je dis que cela ne l’intéresse guère, ça ne l’intéresse même pas du tout.
Je ne pense pas qu’on puisse faire de la politique dans un parti nationaliste, dans un parti national, en oubliant une grande partie de l’histoire de France : en l’occurrence cinquante ans de son histoire. On ne peut pas ne pas parler de la guerre de 39-45, de la Libération, de l’Epuration ; on ne peut pas oublier de citer la guerre d’Indochine, la guerre d’Algérie, toutes guerres que nous, nous n’avons pas déclarées, mais que nous sommes allés faire au nom de gouvernements légaux.
Si on ne parle plus de tout cela – cinquante ans d’histoire de France – comment peut-on bâtir quelque chose de nouveau ? Ou alors on bâtit, comme eux, sur le mensonge. La guerre de 39-45 n’a pas été ce qu’ils ont écrit, la Libération n’a pas été ce qu’ils ont écrit, l’Indochine non plus, ni l’Algérie. Or tous ces mensonges permettent à des gens comme M. Gayssot de faire leurs lois, plus trois ou quatre lois qui sont passées dont le seul but est d’empêcher les Français de s’exprimer et de dire ce qu’ils pensent.
En ce qui me concerne, je ne veux pas me battre pour dire que ceux qui étaient de mon camp étaient uniquement les bons et qu’en face, c’étaient des mauvais.
Mais c’est cela qu’ils écrivent : tous les salauds sont dans notre camp, ou celui dont nous avons hérité, et tous les braves types sont dans le leur. Ce n’est pas vrai. Comment peut-on faire une politique pour l’avenir de la France, et pour l’avenir de l’Europe, en oubliant cela ? C’est aussi honteux que d’oublier que la France est une terre chrétienne, que la France a été la fille aînée de l’Eglise !
Dans mes discours, maintenant, en province, devant des salles parfois ébahies, je dis : « Le combat de demain, ce sera notre combat chrétien face à l’islamisme. Parce que les islamistes nous respecteront si nous nous faisons respecter et si nous sommes respectables. »

— Vous n’êtes donc en rien d’accord avec le discours – j’allais dire d’« investiture » – de Marine où elle invoque la laïcité comme le rempart face à l’islam.
— Non, je ne le suis pas. Je pense que c’est la chrétienté qui peut être un rempart. Pas en se battant contre l’islam, mais en se faisant respecter face à l’islam. Ce ne sont pas les islamistes qui ont refusé que l’Europe soit une puissance chrétienne, c’est M. le Premier ministre de l’époque, Lionel Jospin, et M. Chirac. De quoi se mêlaient ces deux individus en disant que l’Europe ne pouvait pas être un bastion chrétien ! En quoi cela serait-il vrai ? C’est totalement faux !

— Marine Le Pen a combattu ce qu’elle a appelé les « ringards ». Qui sont les vrais ringards, alors ?
— Je sais qu’elle veut « déringardiser » le Front national. C’est cela aussi qui dès le départ ne me plaisait pas, et je l’ai dit au Bureau exécutif. On y est gentiment écouté… Ce n’est pas d’aujourd’hui que j’ai pris ces positions : moi, je n’ai pas besoin d’être déringardisé, parce que je ne suis pas un ringard. Si j’étais un ringard, avec les idées que je défends depuis cinquante ans, cela voudrait dire que pendant cinquante ans je n’ai raconté que des conneries, alors que je crois avoir été dans le camp de la France, de la France debout, face aux adversaires de la France.
Je ne suis pas plus bête que M. Longuet, je ne suis pas plus bête que M. Madelin, qui nous ont quittés il y a des décennies pour faire carrière dans la droite molle. Si j’avais voulu changer un peu mes idées – mais juste un peu ! –, je serais député-maire RPR d’une grande ville de France depuis quarante ans.

— Y a-t-il une grande différence entre ce que dit et défend Marine Le Pen et ce que dit et défend son père ?
— Il est bien sûr et certain que lorsque je parlais au Bureau exécutif, ou au Bureau politique – dont je ne disais jamais un mot à l’extérieur, la presse n’en a jamais eu un seul écho par moi – les trois quarts du temps, Jean-Marie Le Pen était entièrement d’accord avec moi. Dernièrement, lorsque j’ai sorti mon livre contre De Gaulle, mon livre contre les communistes, et le dernier, Tout va mal en France, c’est la faute à Pétain, il m’a dit au détour d’un couloir qu’il les avait beaucoup appréciés. Mes trois livres ne sont l’apologie de rien d’autre que de la France. Et des attaques féroces contre ceux qui ont menti et qui ont amené la France à l’état où elle est aujourd’hui.

— Vous avez quitté le Front national au moment où Marine a été élue ; était-ce une décision prise depuis très longtemps, et depuis combien de temps ?
— J’ai rencontré Jean-Marie Le Pen, qui reste mon ami, dans mon bureau voici un mois, et il m’a dit : « Qu’est ce que tu fais ? » Je lui ai dit : « Je m’en vais. » Il m’a demandé pourquoi et j’ai répondu : « Si ta fille est élue, je m’en vais. » Il m’a demandé, encore, pourquoi. « Parce qu’elle ne représente pas mes idées, d’ailleurs elle ne représente pas non plus les tiennes. »

— Qu’a-t-il répondu ?
— Il a eu l’air peiné, mais il n’a rien dit.

— Vous vous reconnaissiez dans les idées de Jean-Marie Le Pen. Est-ce la raison aussi pour laquelle vous êtes resté jusqu’au bout ? Vous vous sentiez chez vous au Front national…
— Je me sentais chez moi au Front national, je n’ai donné ma démission écrite que lundi. J’ai demandé à être libéré des fonctions qui me restent au 15 février. Je passerai des consignes tête haute et mains propres, je n’ai pas craché dans la soupe. Mon soutien à Bruno Gollnisch a été constant, je n’ai pas été au-delà de ce qui était nécessaire – comme diraient certains, je n’ai pas fait claquer ma gueule. J’ai dit une fois : « Moi je vote pour Bruno Gollnisch, vous, vous votez pour qui vous voulez, tout ce que je vous demande, c’est de ne pas faire régner la guerre civile au Front national. » Et je n’ai rien, strictement rien, je le répète encore une fois, à reprocher à Bruno Gollnisch, qui ne me devait rien. Je le répète aussi : je lui ai seulement demandé de contester le fait que les résultats avaient été fournis par les médias 24 heures avant que le congrès ne soit au courant, et ce à la virgule près.
Je n’ai pas fait campagne pour le vote qui a eu lieu à l’assemblée, et je suis quand même arrivé deuxième : il n’y a qu’à voir le pourcentage de voix qui s’est porté sur moi. Dans tous les grands congrès du Front national, j’étais deuxième, et bien souvent premier, et bien souvent on m’a rétrogradé pour que ce soit un autre qui soit en tête. Cette fois-ci je ne sais pas si j’ai été rétrogradé ou pas, je m’en fous, j’ai la deuxième place avec un résultat énorme sans avoir fait campagne, et j’en suis très satisfait pour moi-même et surtout pour mes amis.

— Avez-vous des réactions de militants de longue date du Front national ?
— Oui, beaucoup. Beaucoup se posent la question de savoir pourquoi je suis parti, certains m’ont même téléphoné pour me dire que j’avais été un soutien de Le Pen pendant quarante ans et me demander pourquoi je ne soutenais pas sa fille. J’ai répondu que sa fille s’appelait Marine et que Le Pen s’appelait Jean-Marie. Et que j’ai soutenu Jean-Marie Le Pen parce je partageais une grande partie de ses idées et qu’il partageait une grande partie des miennes. J’ai toujours prôné, pendant des années et des années, sur toutes les tribunes de France, que les gens rejoignent le Front national même s’ils n’étaient pas d’accord à 100 % : si Le Pen et le Front représentaient 87, 88 ou 99 % de leurs idées, cela suffisait largement et il fallait se battre là-dessus. Lorsque j’ai décidé de partir, je n’ai pas fait un appel au peuple, je n’ai pas dit aux gens de partir et je ne le leur demande pas ; tout ce que je sais, c’est que je ne les décevrai pas, parce que je vais mener le combat pour mes idées propres, qui sont aussi celles de beaucoup de mes amis. Je pense créer un mouvement qui ne sera pas électoraliste mais un mouvement de pensée et de défense de la France, de la France chrétienne. Qui pourrait s’appeler : France-Résistance, pour Dieu et la patrie.

— Dieu, pour vous, est bien dans la sphère publique ?
— Je pense qu’aujourd’hui, en l’an 2011, il est nécessaire que les Français se rappellent qu’ils sont les fils de la fille aînée de l’Eglise, que la France est une terre chrétienne, et que face aux musulmans, comme je l’ai dit, si nous voulons être respectés, il faut se faire respecter en étant respectables.

— Jean-Marie Le Pen vous a-t-il contacté après avoir appris votre décision de partir ?
— Non. Je pense qu’il m’a cru quand je lui ai dit, avant, ce que je ferais. Il n’y a pas besoin de se revoir 45 000 fois à ce sujet. Je le reverrai parce que je serai au siège du Front pendant un petit mois encore, pour régler tous mes petits problèmes. Il faut d’abord que je me trouve un petit point de chute à Paris, pour caser les énormes archives accumulées en 40 ans, mon stock de livres. C’est ce qui me manque le plus aujourd’hui : un bureau pour me rapatrier. Mais j’ai annoncé que je quitterai le Front le 15 février, mon déménagement sera fait avant cela.

— Comment voyez-vous l’avenir du Front national tel qu’il se présente maintenant, avec l’organigramme qui est le sien ?
— Je ne vois pas exactement ce que cela pourra donner, dans la mesure où je ne sais pas du tout si les gens qui prétendent rejoindre le Front national vont le faire effectivement. Je souhaite que ceux qui se disent intéressés par le programme de Marine Le Pen rejoignent le FN ; je répète que ce sont des raisons politiques qui m’ont poussé à le quitter, parce que le programme tel qu’il est défini aujourd’hui ne correspond pas à mes idées premières et aux années de combat que j’ai sacrifiées pour la France.

— A votre avis, le programme du Front national, tel qu’il se dessine aujourd’hui, se rapproche-t-il de celui des autres partis mieux en cour médiatiquement et politiquement ?
— Je pense qu’il ne faut jamais trop jongler parce qu’on finit par recevoir des objets sur la tête. Je pense que la droite molle ne laissera pas la montée du Front national se faire normalement. Ce qui m’étonne dans toute cette affaire, c’est que pendant quarante ans nous avons été insultés, alors que nous ne méritions absolument pas ces insultes, pas plus les militants que Jean-Marie Le Pen. On sortait de ses discours un mot par-ci par-là, pour lui faire dire souvent ce qu’il ne voulait pas dire… Je trouve cela aussi anormal que le fait que l’on encense sa fille aujourd’hui. La porte constamment ouverte dans les télévisions, le fait qu’elle ait pu à plusieurs reprises appeler les gens à venir s’inscrire au Front national pour pouvoir voter… De la part de son entourage, on annonce que c’est grâce à cela qu’on a récupéré 2 500 à 3 500 nouvelles signatures. C’est un peu une prise de pouvoir à la Ségolène Royal !
Pour ma part, je pense que ce n’est pas aux médias, ni à l’extérieur, de diriger le Front national ni de faire en sorte que celui-ci dise ceci ou cela.
Maintenant, Marine est loin d’être bête, elle a des conseillers parmi lesquels certains sont très brillants, puisqu’ils arrivent même à jongler en ne sachant pas très bien expliquer qui sont les bons anciens mégrétistes, et qui sont les mauvais. Son conseiller le plus proche a été un des fers de lance du putsch qui cherchait à balancer Jean-Marie Le Pen pour mettre Bruno Mégret à sa place : c’est le propre gendre de Le Pen, qui a été ordurier le jour du congrès vis-à-vis de lui – allant jusqu’à crier : « Vous n’allez pas rester sous la houlette de ce type qui fait sous lui ! » Ce type est aujourd’hui conseiller de Marine, j’aime mieux qu’il le soit pour Marine que pour moi, bien que je n’aie rien contre lui, sinon ces raisons politiques. Et cela ne me donne pas d’explication : comment on peut être un ancien mégrétiste et être bien, ou être un ancien mégrétiste et être mauvais. Au même titre que je vois très mal M. Briois qui était ancien mégrétiste dissident, qui est aujourd’hui secrétaire général du Front national. Ce sont des choses qui me dépassent un peu.

— La situation financière actuelle du Front national ne vous paraît-elle pas être un frein énorme à sa progression et un gros problème pour son avenir ?
— Je pense que le Front national nouvelle mouture aura des problèmes financiers énormes puisqu’ils existent déjà. Il reste ce que représente comme valeur le Paquebot. Malheureusement le Paquebot n’est pas vendu, l’Etat n’y est pas pour rien ; je pense qu’il y a eu des tractations en sous-main pour nous empêcher de vendre. Ce qui est sûr et certain, c’est que ceux qui prennent la succession de Jean-Marie Le Pen, avec l’aide de Jean-Marie Le Pen, auront certainement des problèmes financiers, ce que je ne leur souhaite pas, d’ailleurs. Je ne leur souhaite pas de se casser la gueule pour ce motif-là ! Je les combats parce que leurs idées politiques ne sont plus celles qu’a défendues pendant quarante ans le Front national.

— Quand Marine Le Pen parle de « dédiabolisation » – même si je ne prétends pas avoir totalement compris ce qu’elle visait, encore que je suppose que cela comprend l’attitude à l’égard de l’avortement et du respect de la vie –, pensez-vous que l’opération soit réussie, et pensez-vous d’autre part qu’il y a là un reniement des valeurs fondamentales du Front ?
— C’est en partie un reniement des valeurs fondamentales du Front. Mais la diabolisation, d’après moi, va reprendre. Je pense que Marine est dans le collimateur, y compris de ceux qui l’ont aidée et promue dans les médias. Je pense que le combat sera difficile. C’est pourquoi je pense qu’elle a tout intérêt à faire attention à ce qu’elle déclare et il faudra qu’elle dérape le moins possible.

— Beaucoup d’anciens, de très anciens du FN sont partis, et finalement vous êtes le dernier à partir. Vous êtes resté jusqu’au bout. Est-il concevable de reconstruire un mouvement national sans toutes ces personnes qui, historiquement, représentent tant ?
— Bruno Gollnisch avait entièrement raison lorsqu’il annonçait qu’il allait faire appel, s’il était président, à tous les gens valables qui étaient partis, qui n’ont pas été des renégats, qui n’ont pas craché dans la soupe, et qui ne se sont pas conduits de façon malhonnête. Parmi ceux qui sont partis, cela fait tout de même un bon paquet.

Propos recueillis par Jeanne Smits
Article extrait du n° 7270
du Samedi 22 janvier 2011

Contenu sponsorisé

Re: R Holeindre: "Je quitte le Front national..."

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 23 Sep 2017 - 9:35