www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Ivan Rioufol : "Pourquoi est-ce si important d'être "céfran" ?"

Partagez
avatar
Invité
Invité

Ivan Rioufol : "Pourquoi est-ce si important d'être "céfran" ?"

Message par Invité le Dim 12 Juin 2011 - 21:09

"Pourquoi est-ce si important d'être "céfran" ?"

J'écrivais ici, lundi, qu'il était urgent d'écouter la société civile, ce spectateur impartial décrit par Adam Smith, afin de redonner un contenu à la nation, à la nationalité, au citoyen, etc. Je n'avais pas encore lu, dans Le Monde de l'après-midi même et sur une pleine page, l'interview de Jamel Debbouze. L'humoriste s'est installé dans le rôle attendu de donneur de leçons, avec rond de serviette dans tous les médias. Il illustre le discours convenu sur l'Homme nouveau, universel et interchangeable, quand il déclare : "On est nés ici, on a grandi ici, on est des < icissiens > (...) Pourquoi est-ce si important d'être < céfran >" ? Or cette vision asséchée, utilitaire, géographique de la nationalité, que des minorités se revendiquant comme telles cherchent à imposer, mériterait au minimum d'être confrontée aux vœux de la France silencieuse. La nationalité requiert aussi un supplément d'âme, un sentiment d'appartenance, l'adhésion à une communauté disparate mais légataire d'une histoire acceptée. Elle n'a pas vocation à se diluer, sauf à disparaître dans un monde plat et indifférencié.

Il reste à expliquer à Debbouze, qui ne cesse de rappeler ses origines marocaines, qu'il n'est ni un icissien ni un céfran, ni même un hexagonal ou un francien, mais un citoyen français qui a toute sa place, à condition de désirer la prendre aux conditions d'intégration et d'assimilation posées depuis toujours par la république une et indivisible. Car, plus généralement, il est plus que temps de rappeler ceci : la France est un vieux pays de plus de mille ans d'âge, dont le peuple a conservé une mémoire collective en dépit des amnésies transmises notamment par l'Ecole. Or il est imprudent, pour un pouvoir ou des groupes de pression, de jouer trop longtemps avec l'identité ou la culpabilité d'une nation, sous prétexte de répondre aux exigences de minorités et du politiquement correct qu'elles ont su habilement imposer. Debbouze est le produit de cette inversion des rôles, qui lui permet d'afficher ses "colères" face à une société qui ne se plie pas à ses attentes. Acceptable ?

C'est dans ce contexte d'une analyse approfondie de ce que devrait être une pleine nationalité que devrait être abordée la question de la double-nationalité, sur laquelle Jean-François Copé vient de déclarer, ce mercredi matin, qu'il "était hors de question de revenir". Je crois nécessaire, au contraire, de poursuivre la réflexion ouverte à l'UMP sur son éventuelle suppression ou, en tout cas, sa limitation (la France compterait près de cinq millions de binationaux). La nouvelle multi-appartenance, quand elle s'ajoute à l'interchangeabilité, ne peut plus consolider, à l'évidence, la solidarité aujourd'hui recherchée par une société civile qui redoute avec raison la perspective de séparatismes ethniques, religieux, culturels au coeur même de la communauté nationale. Et vous, que pensez-vous de la double-nationalité et de son avenir?

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2011/06/pourquoi-est-ce-si-important-d.html

ahele

Age : 64
Date de naissance : 20/12/1953
Localisation : paris
Sagittaire Date d'inscription : 29/04/2011
Passion : sans politique/polars/livres/musiques
Humeur : de plus en plus confiante en l'avenir !

Re: Ivan Rioufol : "Pourquoi est-ce si important d'être "céfran" ?"

Message par ahele le Dim 12 Juin 2011 - 23:40

@patriote64 a écrit:
"Pourquoi est-ce si important d'être "céfran" ?"

J'écrivais ici, lundi, qu'il était urgent d'écouter la société civile, ce spectateur impartial décrit par Adam Smith, afin de redonner un contenu à la nation, à la nationalité, au citoyen, etc. Je n'avais pas encore lu, dans Le Monde de l'après-midi même et sur une pleine page, l'interview de Jamel Debbouze. L'humoriste s'est installé dans le rôle attendu de donneur de leçons, avec rond de serviette dans tous les médias. Il illustre le discours convenu sur l'Homme nouveau, universel et interchangeable, quand il déclare : "On est nés ici, on a grandi ici, on est des < icissiens > (...) Pourquoi est-ce si important d'être < céfran >" ? Or cette vision asséchée, utilitaire, géographique de la nationalité, que des minorités se revendiquant comme telles cherchent à imposer, mériterait au minimum d'être confrontée aux vœux de la France silencieuse. La nationalité requiert aussi un supplément d'âme, un sentiment d'appartenance, l'adhésion à une communauté disparate mais légataire d'une histoire acceptée. Elle n'a pas vocation à se diluer, sauf à disparaître dans un monde plat et indifférencié.

Il reste à expliquer à Debbouze, qui ne cesse de rappeler ses origines marocaines, qu'il n'est ni un icissien ni un céfran, ni même un hexagonal ou un francien, mais un citoyen français qui a toute sa place, à condition de désirer la prendre aux conditions d'intégration et d'assimilation posées depuis toujours par la république une et indivisible. Car, plus généralement, il est plus que temps de rappeler ceci : la France est un vieux pays de plus de mille ans d'âge, dont le peuple a conservé une mémoire collective en dépit des amnésies transmises notamment par l'Ecole. Or il est imprudent, pour un pouvoir ou des groupes de pression, de jouer trop longtemps avec l'identité ou la culpabilité d'une nation, sous prétexte de répondre aux exigences de minorités et du politiquement correct qu'elles ont su habilement imposer. Debbouze est le produit de cette inversion des rôles, qui lui permet d'afficher ses "colères" face à une société qui ne se plie pas à ses attentes. Acceptable ?

C'est dans ce contexte d'une analyse approfondie de ce que devrait être une pleine nationalité que devrait être abordée la question de la double-nationalité, sur laquelle Jean-François Copé vient de déclarer, ce mercredi matin, qu'il "était hors de question de revenir". Je crois nécessaire, au contraire, de poursuivre la réflexion ouverte à l'UMP sur son éventuelle suppression ou, en tout cas, sa limitation (la France compterait près de cinq millions de binationaux). La nouvelle multi-appartenance, quand elle s'ajoute à l'interchangeabilité, ne peut plus consolider, à l'évidence, la solidarité aujourd'hui recherchée par une société civile qui redoute avec raison la perspective de séparatismes ethniques, religieux, culturels au coeur même de la communauté nationale. Et vous, que pensez-vous de la double-nationalité et de son avenir?

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2011/06/pourquoi-est-ce-si-important-d.html

malheureusement, Debbouze n'est pas un cas isolé : dans les acteurs, les chanteurs, les comiques, ils réagissent souvent comme lui et ont cette façon de dire qu'ils sont français mais à part, ils prônent ou se servent de leurs origines dans leurs textes, chants, danses, écrits , sketchs... on s'aperçoit sans problème qu'ils allient toujours leurs origines d'une façon ou d'une autre, comme si cela leur est indispensable, comme dans le sport lorsqu'ils sont français mais soutiennent même contre la France, leurs pays d'origine !! pour moi ils ne sont pas français, de leur faire choisir entre les 2 nationalités serait un grand pas en avant : en effet, une fois choisie, ils ne pourront pas revenir en arrière et s'ils font des conneries, on pourra leur dire qu'ils ont choisi d'être français, de se comporter comme tels sinon il y aura des sanctions : s'ils choisissent l'autre nationalité, qu'il partent du territoire français !! comme je l'ai déjà souligné, j'aimerais voir combien renieront la France si c'est au prix de leur retour à leur pays d'origine ! je suis persuadée que dans ce cas là, ils deviendraient plus respectueux de leur pays de naissance ou d'adoption, la France !! sunny sunny sunny

    La date/heure actuelle est Lun 21 Mai 2018 - 13:04