www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

fukushima, la peur !

Partagez
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

fukushima, la peur !

Message par jean le Jeu 23 Juin 2011 - 23:17

avatar
jérome

Date d'inscription : 01/05/2011

Re: fukushima, la peur !

Message par jérome le Ven 24 Juin 2011 - 0:42

Grandiose ce coup de gueule j'invite tout le monde qui passe par là à le visionner le mec il a raison quand il dit que quand les Lybien voudront se venger de la France ça sera en faisant peter nos centrales !!! ça craint !!!

avatar
coeurvaillant-p8e

Age : 67
Date de naissance : 01/01/1950
Capricorne Date d'inscription : 24/06/2011
Passion : Retraité

Re: fukushima, la peur !

Message par coeurvaillant-p8e le Ven 24 Juin 2011 - 16:10

D'abord, j'exprime une pensée pour tous ces gens qui subissent cette catastrophe, autant pour ceux de Tchernobyl

Moi je dis que la techno nucléaire française est solide, ce qui n'empêche pas de RESTER vigilant aux abords de nos centrales (les power plant), j'y ai travaillé, je sais de quoi je parle.

Ceci dit, au-delà du risque zéro qui n'existe pas en matière de sécurité - c'est vrai -, AUSSI, la très longue période d’extinction de nos déchets nucléaires justifie le dépassement du nucléaire pour d'autres concepts moins dangereux et même, les moins polluants possibles.

Et ça d'autant plus que dans 300 ans et plus, les gens, les idées et autres, voir le souvenir des enfouissements géologiques même auront peut-être perdu la connaissance de ce qui est nécessaire dans la sécurité indiquée aujourd'hui.

D'accord donc pour ne pas stopper le nucléaire du jour au lendemain sans avoir démarré un nouveau plan qui tienne la route. Mais alors, dépêchons nous car notre descendance attends !

Au fait, n'est-il pas temps de réviser notre consommation quotidienne à la baisse?
A commencer par demander aux constructeurs d'électroménager de virer tous ces voyants et indicateurs d'heures restant allumés alors que les machines ne tournent pas ?



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'Angoumois
Homo sacra res homini
avatar
jérome

Date d'inscription : 01/05/2011

Re: fukushima, la peur !

Message par jérome le Ven 24 Juin 2011 - 20:37

C'est vrai .

Pourquoi ne passe-t'on pas au 110volts au lieu du 220 comme c'est le cas au USA ou au Canada ? ça ferait tomber la facture non ?
avatar
coeurvaillant-p8e

Age : 67
Date de naissance : 01/01/1950
Capricorne Date d'inscription : 24/06/2011
Passion : Retraité

Re: fukushima, la peur !

Message par coeurvaillant-p8e le Ven 24 Juin 2011 - 21:51

@jérome a écrit:Pourquoi ne passe-t'on pas au 110volts au lieu du 220? ça ferait tomber la facture non ?

Non car P = U * I

A puissance constante, en divisant par 2 la tension (110 au lieu de 220), il faudrait augmenter l'intensité I par deux.

Notes que là où nombre de pays ont choisi de passer au 220V en quittant l'historique et vieux 110V des débuts de l'électricité domestique dans le monde, les US n'ont pas voulu changer cette tension face aux couts de la modernisation à investir. Leur intensité ainsi deux fois plus élevée augmente les effets Joule. Ce sont des pertes énergétiques qui d'ailleurs, augmentent ainsi les risques d'incendie.

Oui, tu as bien compris, leur machines à laver étant à l'image des dimensions géographiques de leur pays : elles sont plus grandes, plus gourmandes en énergie. Leurs pertes Joule sont également plus importantes.
C'est un luxueux et irresponsable gâchis...

Il conviendrait donc à ce jour où le monde prend malheureusement ainsi, conscience du danger que représente le nucléaire civil, de prendre également conscience de la nécessité de réduire la consommation énergétique comme le besoin mondial va s'accroitre, autant que la population mondiale d'ailleurs.

Tiens, pour application déjà, connaissons nous l'énergie nécessaire pour permettre à tous les PC du monde de tourner en "stand by".... en terme de nombre de centrales nucléaires? en tonne de charbon ? en nombre de pétroliers?


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'Angoumois
Homo sacra res homini
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: fukushima, la peur !

Message par jean le Ven 8 Juil 2011 - 13:12



***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: fukushima, la peur !

Message par jean le Ven 26 Aoû 2011 - 8:17



***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

mise-en-garde-des-experts-contre-une-nouvelle-catastrophe-a-fukushima

Message par jean le Dim 1 Juil 2012 - 22:11



***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
mado8

Age : 66
Date de naissance : 18/07/1951
Localisation : Alpes Maritimes
Cancer Date d'inscription : 26/11/2011
Passion : peinture politique

Re: fukushima, la peur !

Message par mado8 le Dim 1 Juil 2012 - 22:34

Dans la mesure où l'on est contraint d'embaucher des CPF partout, y compris dans ce domaine, on peut craindre pour notre sécurité car ce n'est pas écrit sur leur front s'ils sont terroristes Jihadistes ou non.
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Le moment le plus dangereux pour l'humanité depuis la crise des missiles cubains

Message par jean le Mer 16 Oct 2013 - 12:49

Le moment le plus dangereux pour l'humanité depuis la crise des missiles cubains
http://blogs.mediapart.fr/blog/miloo/071013/le-moment-le-plus-dangereux-pour-lhumanite-depuis-la-crise-des-missiles-cubains
07 octobre 2013 |  Par MilOo

Nous sommes actuellement à deux mois du moment le plus dangereux peut-être pour l'humanité depuis la crise des missiles cubains.

Il n'y a aucune excuse à ne pas agir. Toutes les ressources que notre espèce peut rassembler doivent se focaliser sur la piscine de l'unité 4 de Fukushima.

Le propriétaire de Fukushima, Tokyo Electric (Tepco), dit que d'ici 60 jours va commencer une tentative pour enlever plus de 1300 barres de combustible usagé d'une piscine en très mauvais état perchée à 30 mètres du sol. La piscine repose sur un édifice sévèrement endommagé qui penche, s'enfonce et qui pourrait facilement s'effondrer avec un autre séisme, si ce n'est pas de lui-même.



Pour un regroupement international visant à donner les moyens à Tepco et au Japon de résoudre cette crise, vous pouvez signer la pétition ici : http://www.nukefree.org/crisis-fukushima-4-petition-un-us-global-response



Les quelques 400 tonnes de combustible de cette piscine pourraient libérer 15.000 fois plus de radiations qu'Hiroshima.

Une chose est sûre concernant cette crise, c'est que Tepco n'a les ressources ni scientifiques, ni techniques, ni financières pour la gérer. Pas plus que le gouvernement. La situation demande un effort mondial coordonné des meilleurs scientifiques et ingénieurs que notre espèce peut rassembler.

Pourquoi est-ce aussi sérieux ?

Nous savons déjà que des milliers de tonnes d'eau largement contaminée s'écoulent sur le site de Fukushima, entraînant un brouet diabolique d'isotopes à longue vie vers le Pacifique. Des thons irradiés par des retombées imputables à Fukushima ont déjà été pêchés au large de la Californie.

Nous pouvons nous attendre à bien pire.

Tepco continue à déverser toujours plus d'eau sur un site proche de trois cœurs de réacteur en fusion qu'il doit continuer à refroidir coûte que coûte. Des panaches de vapeur indiquent qu'une fission pourrait se poursuivre quelque part en souterrain. Mais personne ne sait exactement où se trouvent exactement ces coriums.

Une grande partie de cette eau irradiée se trouve maintenant dans un millier d'immenses mais fragiles réservoirs qui ont été assemblés à-la-va-vite et éparpillés autour du site. Plusieurs fuient déjà. Ils pourraient tous être fracassés par un prochain séisme, libérant des milliers de tonnes de poisons permanents dans le Pacifique.

L'eau qui coule à travers le site déstabilise aussi les structures subsistantes de Fukushima, dont celle supportant la piscine de l'unité 4.

Plus de 6000 assemblages de combustible reposent dans la piscine commune à juste 50 mètres de l'unité 4. Certains contiennent du plutonium. La piscine ne possède aucun confinement au-dessus. Elle est vulnérable à une perte de refroidissement, à l'effondrement d'un bâtiment proche, à un autre séisme, à un autre tsunami.

Au total, plus de 11.000 assemblages de combustible sont dispersés sur le site de Fukushima. Selon Robert Alvarez, expert de longue date et ancien responsable du département de l'énergie, il y a 85 fois plus de césium léthal sur le site qu'il n'y en a eu de libéré par Tchernobyl.

On continue de trouver des "points chauds" de radioactivité un peu partout au Japon. On entend parler d'une intensification des taux de problèmes thyroïdiens parmi les enfants de la région.

Dans l'immédiat, l'essentiel est que ces barres de combustible doivent sortir de la piscine de l'unité 4 dès que possible.

Juste avant le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 qui ont détruit le site de Fukushima, le cœur de l'unité 4 avait été enlevé pour maintenance et rechargement de routine. Comme quelques deux douzaines de réacteurs aux US et d'autres biens trop nombreux dans le monde, la piscine conçue par General Electric dans laquelle repose aujourd'hui le cœur se trouve à 30 mètres en l'air.

On doit toutefois garder immergé le combustible usagé. C'est son revêtement, un alliage de zirconium, qui s'enflammerait spontanément s'il était exposé à l'air. Longtemps utilisé dans les ampoules de flash des appareils photos, le zirconium brûle avec une flamme chaude extrêmement vive.

Toute barre exposée émet suffisamment de radiations pour tuer en quelques minutes quiconque se trouve à côté. Un embrasement pourrait obliger tout le personnel à quitter le site et rendrait inopérable la machinerie électronique.

Selon Arnie Gundersen, ingénieur depuis 40 ans dans l'industrie nucléaire pour laquelle il fabriquait autrefois des barres de combustible, celles du cœur de l'unité 4 sont inclinées, endommagées et fragilisées au point de s'effriter. Les caméras ont montré d'inquiétantes quantités de débris dans la piscine, qui est elle-même endommagée. [Dans une interview, Arnie disait : "Ils ont admis que tout le bore s'était désintégré. Cela peut enclencher une réaction en chaîne nucléaire si les barres arrivent en contact les unes des autres dans la piscine."]

Les risques techniques et scientifiques pour le vidage de la piscine de l'unité 4 sont spécifiques et redoutables, dit Gundersen. Mais ce doit être fait avec 100 % de perfection.

Que la tentative échoue, les barres pourraient se retrouver exposées à l'air et prendre feu, dégageant d'horribles quantités de radiations dans l'atmosphère. La piscine pourrait même s'écraser au sol, déversant les barres dans un tas qui pourrait entrer en fission et peut-être exploser. Le nuage radioactif qui en résulterait menacerait la santé et la sécurité de nous tous.

La première retombée de Tchernobyl en 1986 a atteint la Californie en dix jours. Fukushima en 2011 est arrivé en moins d'une semaine. Un nouvel incendie de l'unité 4 déverserait un flot continu de poisons mortels radioactifs pendant des siècles.

L'ancien ambassadeur Mitsuhei Murata dit que des rejets à grande échelle de Fukushima "détruiraient l'environnement mondial et notre civilisation. Ce n'est pas compliqué, ça dépasse tout débat sur les centrales nucléaires. C'est un problème de survie humaine."

Ni Tokyo Electric, ni le gouvernement du Japon ne peuvent faire cela tout seuls. Il n'y a aucune excuse au déploiement concerté d'une équipe coordonnée des meilleurs scientifiques et ingénieurs de la planète.

Nous avons tout au plus deux mois pour agir.

Pour le moment, nous envoyons une pétition aux Nations-Unies et au président Obama pour mobiliser la communauté mondiale scientifique et technique afin qu'elle prenne en charge Fukushima et le travail de la mise en sécurité de ces barres de combustible.

Vous pouvez signer la pétition à : http://www.nukefree.org/crisis-fukushima-4-petition-un-us-global-response

Si vous avez une meilleure idée, donnez-y une suite s'il vous plaît. Mais faites quelque chose et faites-le maintenant.
Partagez cet article le plus largement possible et faites tourner la pétition.

L'heure tourne


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
Invité
Invité

Re: fukushima, la peur !

Message par Invité le Mer 16 Oct 2013 - 12:53

Pétition signée à défaut de ne pouvoir faire plus. Crying or Very sad 

Contenu sponsorisé

Re: fukushima, la peur !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 20 Nov 2017 - 10:45