www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Double tragédie à Volgograd. A qui la faute ?

Partagez
avatar
chantalful

Age : 54
Date de naissance : 14/02/1963
Verseau Date d'inscription : 13/11/2011

Double tragédie à Volgograd. A qui la faute ?

Message par chantalful le Jeu 2 Jan 2014 - 13:07

Le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit. Le jour du Seigneur. Celui du jugement. De la mort. Cette fois, ce voleur se fit prompt. Il vint subitement chercher près de 32 personnes en l’espace de deux jours, à Volgograd, alors donc que la ville était doucement plongée dans la joie des fêtes de fin d’année.
Hier, une kamikaze (secondée par un homme au physique européen converti à l’islam depuis 2012 et appartenant à la branche islamiste daghestanaise) a actionné la charge explosive qu’elle portait sur elle, cela juste devant les portiques de sécurité. Un attentat suicide du même genre retentit le matin du 30 décembre dans un trolley de Volgograd, emportant la vie de quinze personnes tuées sur le coup. Bien entendu, un parallèle convaincant s’impose ici avec les évènements du 21 octobre, toujours à Volgograd, également dans un trolley, avec un bilan alors lourd de 17 morts.
On peut bien sûr se dire que le terrorisme n’a ni frontières, ni visages. Qu’aucune amalgame ne doit être faite entre islam et islamisme. C’est exact. Cependant, tout acte terroriste a des racines aussi bien idéologiques que, primitivement parlant, pécuniaires. Or, bien souvent, ceux qui exécutent des innocents en se donnant la mort ne sont que très indirectement liés aux véritables instigateurs. Ces mêmes instigateurs sont à leur tour le maillon d’une longue chaîne, assurément le plus grand maillon mais pas le seul, chaîne qui inclut des intermédiaires forts d’une idéologie implacable.
Certains médias tels RFI ont tendance à rapprocher les JO de Sotchi prévus dans un peu plus de 6 semaines avec les attentats en question. Que cela soit vrai ou faux (nous ne sommes pas dans le secret de Dieu), un facteur autrement plus important se cache derrière ces JO en l’occurrence instrumentalisés. Celui d’un islamisme particulièrement tenace et incontrôlable suite au semi-dénouement de la tragédie syrienne et qui, n’ayant plus grand-chose à perdre, s’étend tel un cancer métastatique à travers les zones considérées comme susceptibles d’être conquises. La Ciscaucasie dont Sotchi, il ne faut pas l’oublier, n’est autre que le cœur économique, se trouve invariablement dans le collimateur du sunnisme radical. Comme toute idéologie coûte cher, il ne reste plus qu’à relever l’indéfectible engagement des Séoudes et de leur petit allié, le Qatar, dans le financement de cette tendance exponentielle. Enfin, les pétromonarchies étant surtout et avant tout, selon le juste constat de René Naba, spécialiste du monde arabe, « une gigantesque base militaire flottante de l’armée américaine », inutile de disserter plus longtemps sur la part d’implication (admettons, indirecte) des USA dans l’expansion du wahhabisme.
La triple tragédie de Volgograd, ville située à 600 km de Sotchi, nous renvoie avec une éloquence pour le peu baroque à la dure réalité du danger islamiste, accentué suite à l’endiguement de la Russie par le biais des campagnes dites punitives menées contre ses alliés : l’ex-Yougoslavie, l’Irak, la Lybie, la Syrie. C’est à se demander si le mécanisme infernal lancé par l’OTAN tardera à se retourner contre l’UE elle-même, la déstabilisation de la Russie pouvant avoir de bien tristes répercussions sur les pays du bloc occidental.
Cette analyse esquissée, je donne la parole à M. Jean-Yves le Gallou, co-fondateur du club de l’Horloge, créateur, en 2002, de la fondation Polémia.
LVdlR. « Certains ont tendance à faire le lien entre les Jeux Olympiques qui se préparent à Sotchi dans un petit peu plus de six semaines et les deux actes terroristes récents. Croyez-vous que ce lien soit évident ?
Jean-Yves Le Gallou. D’abord je voulais exprimer mes condoléances au peuple russe, à la douleur qui le frappe actuellement. En ce qui concerne les interprétations, c’est évidemment difficile quand un évènement vient de se produire, de savoir exactement quels sont ses origines. Mais il est évident que du point de vue de la chronologie, on ne peut pas s’empêcher de penser que cela peut être lié aux évènements qui ont eu lieu en Syrie il y a deux mois, où la Russie est intervenue pour empêcher une guerre souhaitée par certaines forces. Et aussi, par rapport aux Jeux Olympiques à Sotchi qui vont faire braquer les projecteurs sur la Russie, par conséquent il peut être intéressant, toujours – pour les forces hostiles, de montrer qu’il y a des problèmes, qu’il n’y a pas de véritable sécurité, puisque des attentats peuvent se produire.
LVdlR. Finalement, les commanditaires – parce que là, on parle carrément de « commanditaires » - vous pensez vraiment que ce sont les pétromonarchies ? Parait-il, il n’y a pas très longtemps, le chef du renseignement qatari aurait menacé indirectement Poutine. Je viens de l’apprendre récemment, ce n’était pas trop médiatisé. Sont-ce donc seulement les pétromonarchies qui peuvent être tenues pour responsable ?
Jean-Yves Le Gallou. Ce qui est sûr, qu’il y a des pétromonarchies qui financent partout dans le monde les mouvements islamistes. Soit sous les formes terroristes, soit sous les formes plus politiques. Les Frères musulmans dans plusieurs pays du monde sont aussi aidés de cette manière. Par conséquent, qui finance ces groupes-là ? Ce sont incontestablement ceux qui ont l’argent du pétrole, les pétromonarchies.
Jusqu’où ils poussent les procédés, jusqu’où ils les manipulent… c’est évidemment difficile à dire. Le financement de ces groupes islamistes, politiques ou terroristes est, généralement, l’argent des pétromonarchies.
LVdlR. On entend souvent parler du projet d’un immense khalifat universel qui devrait passer par la Russie, par la région de Tatarstan, par le Sud… d’ailleurs, par Volgograd aussi, une ville très revendiquée par les islamistes. Est-ce que le double attentat en question peut être perçu comme l’une des applications dudit projet ?
Jean-Yves Le Gallou. Il y a incontestablement là-dedans un fond idéologique radical qui est une vision conquérante, une vision conquérante mondiale qui s’applique à tous les pays où il y a des musulmans. Soit parce qu’ils s’y trouvaient depuis longtemps, soit parce qu’ils sont issus de l’immigration… certes, il y a incontestablement une volonté bien marquée d’islamisation. Tout cela par des moyens différents, soit par des moyens de conquête politique et idéologique, soit par des moyens d’action terroriste ».
Voici maintenant le point de vue de M. Yvan Blot, spécialiste du terrorisme islamique à l’IGA dans le temps.
Yvan Blot. « Il faut remarquer que les attentats islamistes se font toujours avec une arrière-pensée médiatique très forte (…). Je me souviens qu’en France nous avons eu des attentats à Saint-Michel qui est une station de métro extrêmement importante à Paris. Il y avait un projet d’attentat sur la cathédrale Notre-Dame, un autre projet d’attentat sur celle de Strasbourg. Pour ce qui est de Volgograd, je pense que le choix de cette ville est en effet lié à sa relative proximité de Sotchi.
LVdlR. Il semblerait que le chef du renseignement qatari aurait proféré des menaces à l’encontre de Poutine il y a environ deux semaines. A-t-on raison de montrer du doigt les pétromonarchies en les tenant pour coupables ou il s’agirait plutôt d’une provocation venant d’ailleurs ?
Yvan Blot.J’ai du mal à croire au rôle du hasard dans ce genre de choses et il est quand même indiscutable que les deux pétromonarchies auxquelles vous faites allusion – l’Arabie Saoudite et le Qatar – financent bien des mouvements terroriste depuis des années, cela avec la complicité des USA. Je suis allé moi-même à un Congrès à New-York il y a plusieurs années et j’avais été effaré de ce que j’avais pu y entendre. Un professeur de Harvard avait en effet expliqué que l’islamisme était en quelque sorte un allié des USA parce que, primo, il était religieux et que les USA étaient une puissance aussi religieuse, secundo, que les deux militaient contre le socialisme en étant pour l’économie de marché. Ces deux facteurs leur donnaient pas mal de points de convergence élucidant les fondements de leur entente ».
Françoise Compoint

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/257600825/

http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/257600825/


    La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 13:57