www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Révolution fiscale , vous avez dit révolution fiscale !

Partagez
avatar
Invité
Invité

Révolution fiscale , vous avez dit révolution fiscale !

Message par Invité le Dim 23 Jan 2011 - 16:36

Marine a déclarer à Tours vouloir faire une révolution fiscale , l'idée m'a tout l'air de faire son chemin , pour exemple !






Révolution fiscale:«Les Français les plus modestes sont davantage taxés que les plus riches»


Thomas Piketty, directeur d'etudes a l'EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) et directeur du departement de sciences sociales de l'ENS ( Ecole Normale Superieure ).

INTERVIEW - Les explications de l'économiste Thomas Piketty, qui appelle à une réforme pour plus de justice fiscale...
Combien les classes moyennes payent-elles d’impôt sur leurs revenus? Et les ménages les plus riches? Quelles seraient les conséquences sur la dette publique ou sur les inégalités si l’on augmentait, ou diminuait, ces niveaux. Pour répondre à ces questions, trois économistes français de renom* publient un livre, Pour une révolution fiscale, mais aussi un site Internet où chacun peut «faire sa propre réforme fiscale». Un état des lieux très instructif, alors que s’engage le débat sur la réforme de la fiscalité française.

Comment est né ce double projet de livre et de site Web?

Notre idée de départ est de permettre à chacun de s’emparer de la question des impôts. Après avoir travaillé de nombreuses années sur la répartition des revenus en France et à l’étranger, nous nous rendions compte que les débats sur la question sont souvent faussés par des propositions simplistes ou imprécises. Avec ce site, nous voulons que tout le monde puisse se faire une idée des projets de chacun, notamment dans la perspective la présidentielle de 2012.

Quel est votre diagnostic sur le système fiscal actuel?

Pour la première fois, nous montrons clairement que le système actuel est inégalitaire. Les 500.000 personnes les plus riches sont imposées à 35% de leurs revenus, alors que les 50% les plus modestes sont imposés à 45%.
C’est notre impôt sur le revenu qui est à l’agonie. L’impôt pour lequel nous remplissons une déclaration chaque année rapporte deux fois moins que la CSG, qui taxe à la source l’ensemble des revenus à hauteur de 8% . La multiplication des niches fiscales et des réformes ont mité cet impôt sur le revenu, ils en ont percé l’assiette, et l’ont rendu complètement inégalitaire.

Que proposez-vous?

Nous proposons de supprimer cet impôt sur le revenu, qui dans sa forme actuel est bien trop complexe. Il serait remplacé par l’actuelle CSG, en augmentant son taux. Il serait alors beaucoup plus facile de le rendre progressif en fonction des revenus, et donc plus juste. Et il serait prélevé directement à la source, empêchant les plus riches d’utiliser différents dispositifs pour échapper à l’impôt. Ce serait un vrai changement de société. De nombreux débats, comme celui sur les retraites, sont aujourd’hui minés parce que les Français ont l’impression que les financements sont injustement répartis.

Nicolas Sarkozy a porté le débat sur la fiscalité du patrimoine, estimant qu’il vaut mieux imposer les revenus du capital que le capital lui-même. Qu’en pensez-vous?

Tout d’abord, nous pensons que le capital doit être imposé autant que le travail. Ce qui nécessite aujourd’hui de taxer un peu plus le capital et un peu moins le travail. Je pense ensuite que les deux taxes ont leur utilité. Il faut continuer à taxer les revenus du capital, mais aussi le capital lui-même. En effet, l’exemple de Lilianne Bettencourt nous a montré que les ménages disposant des plus gros patrimoines réussissent à placer leurs revenus du patrimoine dans des sociétés dédiées et à éviter les impôts. Taxer directement les plus gros patrimoines permettrait de faire contribuer chacun proportionnellement à ses revenus.

—Thibaut Schepman
avatar
dysneylandresort

Age : 29
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

Réponse à un inconnu

Message par dysneylandresort le Ven 22 Nov 2013 - 15:07

Déja , le quidam qui se réfère aux élucubrations de Thomas Picketty, le Chevalier Servant de la Dame Filipetti Ministre de la Culture, que des socialos entre eux!
Je ne suis pas preneur vu les résultats de l'imposition hollandienne de ces derniers mois!

Je crie donc: " Attention, vous avez à faire à des sous-produits marxistes passés dans le dogme socialiste et qui vont vous imposer à tour de bras! "
Vous voulez moins d'impôts?
Mais, déjà 50% des Français ne paient pas l' impôt sur le revenu, l'IRPP! Vous voulez faire tout payer à la classe moyenne: celle qui commence à 2000€ par ménage par mois et qui s'étend jusqu'à, mettons, 6000€ par mois et par ménage?
Vous croyez que les riches, ceux qui touchent au-dessus, peuvent assumer complètement la charge de vos impôts?

Nous ne somme plus en Russie Soviétique: ils sont libres de s'envoler comme l'oiseau sur la branche et payer leurs impôts ailleurs, surtout que ça peut se faire en Europe!
Je connais un type qui est passé maintenant " Directeur pour l'Europe " de la société où il travaille et son statut fait qu'il est payé à Londres ou aux Pays Bas, donc plus d 'impôts pour la France bien que sa société qui agit en France continuera à en payer en France, mais pour lui: il s'est envolé!

Les cadres et dirigeants de sociétés internationales européennes auront tôt fait de se faire payer à Londres ou à Luxembourg pour échapper à ce que le marxiste Picketty veut leur faire!
Alors, ne croyez pas que la réforme fiscale va arranger vos affaires: ce que veut Hollande, c'est encore plus de sous, ne croyez pas qu'il s' intéresse à votre confort de vie,  de la France, il en a rien à faire, ni de vous non plus, ce qu'il veut, c'est être réélu en 2017 et pouvoir continuer à payer les intérêts de la dette pour éviter le " défaut " comme on dit et par ailleurs continuer à faire de l'électoralisme en favorisant les communautés visibles et les adhérents favorables à son parti!

D'autre part si on appliquait la" Flat Taxe " à 15%, calculez ce que cela vous coûterait, les pauvres et la classe moyenne, il y en a qui paieraient de l'impôt, et d'autres, même parmi les petits contribuables, qui se verraient tripler leur impôt! Une tranche marginale à 5 ou 6% qui passe à 15%: il y en a qui vont pleurer!

Alors, croyez-moi, il vaut mieux que ce Hollande ne fasse plus de réforme durant son mandat, ça pourrait être pire, largement pire!

Et vite Marine!


hello hello hello
avatar
dysneylandresort

Age : 29
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

Ah§ Les belles pensées!

Message par dysneylandresort le Lun 12 Juin 2017 - 17:44

Invité a écrit:Marine a déclarer à Tours vouloir faire une révolution fiscale , l'idée m'a tout l'air de faire son chemin , pour exemple !






Révolution fiscale:«Les Français les plus modestes sont davantage taxés que les plus riches»


Thomas Piketty, directeur d'etudes a l'EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) et directeur du departement de sciences sociales de l'ENS ( Ecole Normale Superieure ).

INTERVIEW - Les explications de l'économiste Thomas Piketty, qui appelle à une réforme pour plus de justice fiscale...
Combien les classes moyennes payent-elles d’impôt sur leurs revenus? Et les ménages les plus riches? Quelles seraient les conséquences sur la dette publique ou sur les inégalités si l’on augmentait, ou diminuait, ces niveaux. Pour répondre à ces questions, trois économistes français de renom* publient un livre, Pour une révolution fiscale, mais aussi un site Internet où chacun peut «faire sa propre réforme fiscale». Un état des lieux très instructif, alors que s’engage le débat sur la réforme de la fiscalité française.

Comment est né ce double projet de livre et de site Web?

Notre idée de départ est de permettre à chacun de s’emparer de la question des impôts. Après avoir travaillé de nombreuses années sur la répartition des revenus en France et à l’étranger, nous nous rendions compte que les débats sur la question sont souvent faussés par des propositions simplistes ou imprécises. Avec ce site, nous voulons que tout le monde puisse se faire une idée des projets de chacun, notamment dans la perspective la présidentielle de 2012.

Quel est votre diagnostic sur le système fiscal actuel?

Pour la première fois, nous montrons clairement que le système actuel est inégalitaire. Les 500.000 personnes les plus riches sont imposées à 35% de leurs revenus, alors que les 50% les plus modestes sont imposés à 45%.
C’est notre impôt sur le revenu qui est à l’agonie. L’impôt pour lequel nous remplissons une déclaration chaque année rapporte deux fois moins que la CSG, qui taxe à la source l’ensemble des revenus à hauteur de 8% . La multiplication des niches fiscales et des réformes ont mité cet impôt sur le revenu, ils en ont percé l’assiette, et l’ont rendu complètement inégalitaire.

Que proposez-vous?

Nous proposons de supprimer cet impôt sur le revenu, qui dans sa forme actuel est bien trop complexe. Il serait remplacé par l’actuelle CSG, en augmentant son taux. Il serait alors beaucoup plus facile de le rendre progressif en fonction des revenus, et donc plus juste. Et il serait prélevé directement à la source, empêchant les plus riches d’utiliser différents dispositifs pour échapper à l’impôt. Ce serait un vrai changement de société. De nombreux débats, comme celui sur les retraites, sont aujourd’hui minés parce que les Français ont l’impression que les financements sont injustement répartis.

Nicolas Sarkozy a porté le débat sur la fiscalité du patrimoine, estimant qu’il vaut mieux imposer les revenus du capital que le capital lui-même. Qu’en pensez-vous?

Tout d’abord, nous pensons que le capital doit être imposé autant que le travail. Ce qui nécessite aujourd’hui de taxer un peu plus le capital et un peu moins le travail. Je pense ensuite que les deux taxes ont leur utilité. Il faut continuer à taxer les revenus du capital, mais aussi le capital lui-même. En effet, l’exemple de Lilianne Bettencourt nous a montré que les ménages disposant des plus gros patrimoines réussissent à placer leurs revenus du patrimoine dans des sociétés dédiées et à éviter les impôts. Taxer directement les plus gros patrimoines permettrait de faire contribuer chacun proportionnellement à ses revenus.

—Thibaut Schepman

Ah les bien belles pensées!

Je crois surtout que c'est le petit capital pierre des retraités et des gens ayant déjà travaillé pas mal ou même des héritiers, hou! le vilain gros mot héritier! Pourtant on devrait bien les blanchir après les frais d' héritages versés, énormes et même leur donner la légion d' honneur pour cela! Ce serait une insulte? peut être , on la donne à tous ceux qui sont des copains, mais ceci est une autre histoire!
Donc,je disais que l' impôt sur le capital des petits propriétaires qui ont de tas de pierre pouvant s 'évaluer jusqu' à plusieurs millions d' euros , disons deux ou trois pour faire large, est inique car ces gens ont des revenus bien faibles en regard de la montée de la pierre malgré eux, depuis ces vingt dernières années!
Il suffit que l on installe un moyen de transport au pied de chez eux , regardez Bordeaux où le mètre carré va monter à 8000 euros à cause de la venue du TGV et des parigots bobos!
Doit on exproprier ces propriétaires anciens par la force des choses en les imposant massivement?
La taxe foncière , vous connaissez, c'est justement celle là qui permet d 'investir et d avoir un moyen de communication au pied de chez eux et comme le mètre carré va augmenter, inévitablement cette taxe montera aussi et peut être jusqu' au ciel !
Donc laissons Picketou à ses élucubrations , lui qui veut appauvri les classe moyenes pour enrichir les pauvres! Se prend il pour l' Abbé Pierre?
Vite qu' il file dans un monastère et qu on n' entende plus parler de lui!!
Mais son athéisme n' a d' égal que son marxisme, je suis sur que Merluchon est plus croyant que lui: au moins il a cru un moment a la Présidence possible!

A plus!

Contenu sponsorisé

Re: Révolution fiscale , vous avez dit révolution fiscale !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 28 Mai 2018 - 1:30