www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Cinquantième anniversaire des relations franco-chinoises

Partagez
avatar
Der Aasfresser

Age : 29
Date de naissance : 31/05/1988
Localisation : Entre Bruxelles, Moscou et Pékin
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : Langues, Russie, Chine, Corée(s), Allemagne, Autriche, Flandre (et la politique) ; aquariophilie et le sport

Cinquantième anniversaire des relations franco-chinoises

Message par Der Aasfresser le Mar 14 Jan 2014 - 23:04

Cette année, la France fêtera le cinquantième anniversaire de ses relations avec la République Populaire de Chine. La France, sous le général De Gaulle, fut le premier pays occidental à reconnaître la République Populaire De Chine et à tisser des liens diplomatiques (le 27 janvier 1964). Une position osée et courageuse du Général De Gaulle étant donné le contexte politique de Guerre Froide de l'époque. Une position dont la France aujourd'hui bénéficie encore des retombées positives d'une Chine toujours reconnaissante.

2014 sera donc célébrée par les deux pays avec une volonté de vouloir renforcer leurs relations bilatérales. Ces relations sous François Hollande se sont améliorées par rapport au mandat précédent, ce dernier étant entaché par les boycotts des J.O. de Pékin et de la rencontre de Nicolas Sarkozy avec le Dalaï Lama.

Aujourd'hui la Chine représente d'énormes opportunités et son influence dans le monde devient de plus en plus importante. (Investissement en Afrique, construction d'un deuxième " canal de Panama " pour concurrencer les USA, des ports en Méditerranée, mais aussi, évidemment, une économie toujours croissante dont le premier client est l'UE). Je pense donc qu'il est important de souligner les événements de cette année et d'améliorer de façon continue les relations avec la République de Chine.


***************************************************************************************
« Celui qui veut réussir doit apprendre à combattre, persévérer et souffrir. »
-Bruce Lee

"Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne ..."
-Victor Hugo

"L'habitude est l'âme des Etats."
-Alexandre Pouchkine
avatar
Der Aasfresser

Age : 29
Date de naissance : 31/05/1988
Localisation : Entre Bruxelles, Moscou et Pékin
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : Langues, Russie, Chine, Corée(s), Allemagne, Autriche, Flandre (et la politique) ; aquariophilie et le sport

Re: Cinquantième anniversaire des relations franco-chinoises

Message par Der Aasfresser le Dim 26 Jan 2014 - 19:38

50 ans 50 personnes en hommage au 50ème anniversaire des relations franco-chinoises
Source: CCTV.com | 01-26-2014 14:58

L’année 2014 marque le 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France. Au cours des 50 années écoulées, de nombreuses personnes se sont engagées à promouvoir la compréhension et la communication entre les deux peuples. Un hommage rendu à tous ceux qui sont aujourd’hui actifs dans les domaines culturel et artistique entre les deux pays.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
50 ans 50 personnes en hommage au 50ème anniversaire des relations franco-chinoises

"50 ans 50 personnes", une reconnaissance pour ceux qui jouent un rôle de pont dans les domaines artistique et culturel contemporains. Il s’agit d’une initiative conjointe de Yishu 8, une institution culturelle française basée à Beijing, et de l’Institut de recherches du bien-être de Chine. La cérémonie a été honorée par la présence de Chen Zhu, vice-président de l’Assemblée populaire nationale et ancien ministre de la santé ayant fait ses études à l’hôpital Saint-Louis dans les années 80. L’ancien ambassadeur de Chine en France, Wu Jianmin, a dévoilé lors de cette occasion le nom des premiers candidats qui auront droit à cet honneur. Ils sont plus ou moins connus. Ils croient tous en la force de chaque geste, expression et phrase sur lesquels sont basées les relations entre les deux nations.

Wu Jianmin

Ancien ambassadeur de Chine en France


"En raison du régime politique, de l’histoire et de la culture qui sont différents, nos deux pays se situent dans différentes étapes de développement. Il est normal que nos opinions soient divergentes. Cependant nos relations n’ont cessé d’être renforcées au cours des 50 dernières années. Nous partageons des intérêts communs majeurs malgré nos divergences. De plus, quand un problème surgit, les deux parties savent le résoudre par le dialogue. Cela explique la maturité des relations sino-françaises"

La cérémonie a eu lieu au siège de l’ancienne université sino-française située au coeur de la ville de Beijing avec le soutien de Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français. Les 50 lauréats, 25 chinois et 25 français, se verront descerner une médaille "Relations Chine-France" en mars. Leurs portraits feront l’objet d’une exposition au château de la Celle-Saint-Cloud en France.

Source : http://fr.cntv.cn/program/journal/20140126/103096.shtml (Avec vidéo)


***************************************************************************************
« Celui qui veut réussir doit apprendre à combattre, persévérer et souffrir. »
-Bruce Lee

"Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne ..."
-Victor Hugo

"L'habitude est l'âme des Etats."
-Alexandre Pouchkine
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Cinquantième anniversaire des relations franco-chinoises

Message par gemini le Lun 27 Jan 2014 - 9:12

En dépit du fossé politique profond qui séparait (sépare) la France et la Chine, Charles de Gaulle a démontré (une fois de plus) sa clairvoyance politique.
Nous avons besoin d'un homme politique capable d'avoir cette ouverture d'esprit et capable de défendre les intérêts de la France.
Aujourd'hui, la seule personne qui incarne ce dirigeant c'est Marine.


***************************************************************************************
avatar
Der Aasfresser

Age : 29
Date de naissance : 31/05/1988
Localisation : Entre Bruxelles, Moscou et Pékin
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : Langues, Russie, Chine, Corée(s), Allemagne, Autriche, Flandre (et la politique) ; aquariophilie et le sport

Re: Cinquantième anniversaire des relations franco-chinoises

Message par Der Aasfresser le Jeu 30 Jan 2014 - 13:54

Oui, d'ailleurs voici un article qui je pense illustre bien cela ! :)

Le général de Gaulle, un héros en Chine
La gratitude chinoise pour celui qui fut l'un des premiers à reconnaître cette nation "plus vieille que l'histoire" va jusqu'à Colombey-les-Deux-Églises.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La DS du Général criblée de balles est exposée au musée national à Pékin pour commémorer les 50 ans des relations franco-chinoises. ©️ Sébastien Blanc / AFP

De NOTRE CORRESPONDANTE EN CHINE, CAROLINE PUEL
Quarante-trois ans après sa mort, les Chinois restent fascinés par le général de Gaulle et lui vouent une sorte de vénération. Il fallait voir la foule très chic qui se pressait lundi 27 janvier dans la soirée au Musée national, place Tian'anmen, à l'occasion du cinquantenaire des relations diplomatiques franco-chinoises, pour regarder une exposition de photographies proposée par la Fondation Charles de Gaulle et surtout... se faire prendre en photo devant la célèbre DS du Général. Comportant encore les traces de balle du fameux attentat du Petit-Clamart en 1962, la voiture, emmenée spécialement pour l'occasion par PSA, a véritablement créé l'événement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Car les Chinois n'ont pas oublié que c'est le général de Gaulle qui, dans une décision visionnaire le 27 janvier 1964, après plusieurs mois de tractations souterraines menées notamment par Edgard Faure et André Malraux, a été l'un des premiers à établir des relations diplomatiques avec la Chine communiste. Les échanges d'ambassadeurs ont eu lieu quelques mois plus tard. De Gaulle s'en est expliqué le 31 janvier 1964 devant la presse dans un discours qui reste une pièce d'anthologie. (À lire plus bas.)

Le général de Gaulle faisait déjà le calcul des rapports de force stratégiques de notre siècle avec une Chine "plus vieille que l'histoire" qu'il imaginait forte et incontournable. "Il n'y a dans cette décision rien qui comporte la moindre approbation à l'égard du système politique qui domine actuellement la Chine", a précisé le général dans son allocution. "La France reconnaît simplement le monde tel qu'il est."

Déception

Les responsables politiques chinois ne lui ont pas tenu rigueur de cette réserve sur la nature du régime communiste. Le président Mao a même exprimé à plusieurs reprises son regret de n'avoir jamais pu rencontrer le Général, décédé en 1970. Car cette reconnaissance diplomatique a sorti la Chine de l'isolement. Elle a surtout créé la première brèche entre les deux blocs de l'Est et de l'Ouest qui formaient alors un monde rigide et bipolaire, amorçant l'évolution vers la mondialisation que souhaitaient Pékin et Paris.

Ce coup de tonnerre, en plein coeur de la guerre froide, créa à l'époque le trouble dans le camp occidental. Mais la prédiction du Général, selon laquelle les Français seraient imités dans les dix ans à venir par les Américains et les Britanniques alors si critiques, s'est avérée exacte... Dans son livre Leaders, l'ancien président américain Richard Nixon consacre un long développement à l'influence de ses discussions avec le général de Gaulle sur le rapprochement sino-américain, officialisé en 1972.

Une partie du pari diplomatique du général n'a pas été probante. De Gaulle, qui avait déjà entamé la décolonisation française en Afrique et en Asie, espérait, en reconnaissant Pékin, conserver l'influence française dans ces territoires, ce qui n'a pas empêché la Chine de développer à son tour sa présence dans l'ex-Indochine et en Afrique. L'explosion de la Révolution culturelle en 1966 qui a refermé la Chine pendant dix ans dans un épisode dramatique et meurtrier a été une autre déception pour Paris.

Émotion

Mais le calcul à long terme du général de Gaulle, sa perception d'une évolution inéluctable du monde vers l'Asie et de nouveaux acteurs se sont avérés parfaitement justes.

Aussi, la commémoration du cinquantenaire de la relation diplomatique franco-chinoise a été célébrée ces derniers jours avec un lustre particulier à Pékin. Après avoir été reçue au plus haut niveau (par le président Xi Jinping en personne), la délégation parlementaire menée par Claude Bartolone (délégation très paritaire, comportant des représentants de toutes les tendances politiques à l'Assemblée) a été reçue à l'Assemblée chinoise pour un déjeuner de gala le 27 janvier rassemblant de nombreuses personnalités politiques chinoises et des représentants de la communauté française. Au-delà de l'apparat des dragons dorés de l'immense palais du Peuple planait une émotion palpable entre Français et Chinois.

En reconnaissance du "geste courageux" du général de Gaulle, selon l'expression souvent utilisée dans les discours chinois, les ambassadeurs de Chine en France ont pour tradition de se rendre au moins une fois pendant leur mission en pèlerinage à Colombey-les-Deux-Eglises, sur la tombe du Général. Le 11e ambassadeur de Chine, qui a déposé ses lettres de créance le 7 janvier, n'a pas failli à la tradition. Dix jours après son arrivée sur le sol français et avant même de rencontrer le président Hollande, l'ambassadeur Zhai Jun est allé se recueillir dans le village natal du général.

Un chèque pour la Croix de Lorraine

Mais, cette année, l'envoyé de Pékin est allé plus loin que ses prédécesseurs. Ayant appris qu'une souscription nationale avait été lancée en novembre dernier par la Fondation Charles de Gaulle et la Fondation du patrimoine pour restaurer la symbolique croix de Lorraine (1) qui domine le mémorial du Général, l'ambassadeur est venu accompagné d'hommes d'affaires chinois. S'étant renseigné sur la somme qui manque pour boucler le budget, le diplomate se serait tourné vers le représentant de la Banque de Chine, qui, sans sourciller, aurait signé un chèque de 50 000 euros, rapportent des témoins de la scène, sous le regard médusé des responsables du mémorial.

La Chine est ainsi devenue le premier pays étranger à contribuer à la restauration de ce patrimoine gaullien. Avec ce chèque, les travaux de restauration devraient commencer dans les prochaines semaines, pour s'achever en principe, avant le mois de juin... et l'arrivée des 150 000 touristes annuels, parmi lesquels de nombreux voyageurs chinois !

RELISEZ le discours sur la Chine prononcé par le général de Gaulle le 31 janvier 1964 (à lire dans l'article)

Source : http://www.lepoint.fr/monde/le-general-de-gaulle-un-heros-en-chine-29-01-2014-1785468_24.php

Maintenant, le terme de Héros est peut-être un peu exagéré, mais bon, l'idée y est ! Wink


***************************************************************************************
« Celui qui veut réussir doit apprendre à combattre, persévérer et souffrir. »
-Bruce Lee

"Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne ..."
-Victor Hugo

"L'habitude est l'âme des Etats."
-Alexandre Pouchkine

Contenu sponsorisé

Re: Cinquantième anniversaire des relations franco-chinoises

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 15:07