www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Le site de Marine Le Pen pour la présidentielle 2017 est accessible flechegauche ICI flechedroite "Carnets d'espérances", le nouveau blog de Marine Le Pen flechegauche ICI flechedroite et flechegauche LA flechedroite

L'Ukraine

Partagez
avatar
chantalful

Age : 54
Date de naissance : 14/02/1963
Verseau Date d'inscription : 13/11/2011

L'Ukraine

Message par chantalful le Jeu 5 Déc - 10:20

Par La Voix de la Russie | Les sentiments « orange » submergent à nouveau l’Ukraine. En dispersant les manifestants sur Maïdan Nezalejnosti (place de l’Indépendance) à Kiev devenue ces jours-ci la Place de l’Europe (à cause des meetings, des partisans de l’association de l’Ukraine avec l’UE qui n’a pas eu lieu), la police a fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants agressifs. Plusieurs dizaines d’entre eux ont été interpellés mais relâchés peu de temps après. Il n’en reste pas moins que l’activité publique que l’opposition entend poursuivre, menace de tourner en crise politique d’ampleur nationale.
Les adversaires du président Viktor Ianoukovitch l’ont déjà accusé d’organiser le « passage à tabac » des manifestants. Ainsi, le leader du parti Batkivchtchina (Patrie) (partisans de l’ex-première ministre Ioulia Timochenko) Arseni Iatseniouk, a annoncé la création d’un « état-major de résistance nationale » et la préparation d’une grève politique nationale dans le but manifeste de provoquer des élections législative et présidentielle anticipées.
Diaporama : Les partisans de l'opposition ukrainienne ont occupé le Maïdan Nezalezhnosti
Comme le fait remarquer le politologue russe Cyrille Tanaev, l’opposition ukrainienne fera tout son possible pour exploiter au mieux la nouvelle aggravation de la situation :
« La crise est le socle sur lequel repose tout le système politique ukrainien qui existe depuis vingt ans dans les conditions de crise permanente. C’est même, dans un certain sens, une norme pour l’Ukraine. La présidentielle 2015 sera d’ici là au centre de la politique ukrainienne. Par conséquent, les conflits et les turbulences politiques se déclineront au quotidien parce que les acteurs du processus politique devront mobiliser leur électorat.
Il ne fait pas de doute dans ce contexte, les oppositionnaires ukrainiens joueront « la carte occidentale ». Au sommet mal parti du « Partenariat oriental » à Vilnius, des fonctionnaires européens de haut rang ont clairement fait allusion au changement de pouvoir à Kiev. Alors on se doute bien que le soutien que leur accorde la communauté euro-atlantique, est l’arme principale des « euro-intégrateurs » ukrainiens. Le succès de l’action menée actuellement par l’opposition dépend directement de la position de l’Europe et des États-Unis, estime Alexei Vlassov, directeur exécutif du centre de politologie Nord-Sud :
« L’Ukraine est un pays imprévisible. Le bras de fer est entré dans une nouvelle phase et les actions de l’opposition n’auront de cesse de se radicaliser en appelant en permanence l’Occident à la rescousse. La Pologne et les États baltes donneront le ton et beaucoup dépendra de la position des piliers de l’UE et notamment l’Allemagne et la France. Les Américains se garderont vraisemblablement de formuler des critiques trop sévères mais Washington restera en contact avec l’opposition ukrainienne. »
Dans ce contexte, l’Occident s’efforcera de profiter au maximum d’une nouvelle « fièvre politique » en Ukraine alors que le pouvoir ukrainien cherchera surtout à éviter une énième « révolution de la rue », a fait ressortir Alexeï Vlassov :Dans ce contexte, l’Occident s’efforcera de profiter au maximum d’une nouvelle « fièvre politique » en Ukraine alors que le pouvoir ukrainien cherchera surtout à éviter une énième « révolution de la rue », a noté Alexeï Vlassov :
« Les politiciens occidentaux les plus radicaux essaieront de trouver un autre interlocuteur aux négociations avec l’Ukraine. Ils poussent en fait l’opposition à renverser le président légitime et l’euro-Maïdan fait partie de ce plan. Toute la question est de savoir si les dirigeants ukrainiens se montreront assez souples pour empêcher les tentatives de déstabilisation. »
On entend déjà des déclarations acrimonieuses des politiciens européens à l’endroit du président ukrainien mais ce n’est que le début d’une grande offensive contre Kiev, estime Andreï Souzdaltsev, vice-doyen de la faculté d’économie et de politique mondiales du Haut collège d’économie :
« Il s’agit des pressions manifestes parce qu’en réalité l’Occident n’a pas besoin de l’Ukraine mais estime qu’à travers elle il peut contrôler la Russie. La trace russe existe bien dans cette histoire d’association entre l’Ukraine et l’Europe. On pense généralement que cela portera un coup dur au prestige de la Russie et aux perspectives d’intégration eurasiatique. C’est pour cette raison que les pressions sur Ianoukovitch ne feront que s’accroître. »
L’opposition ukrainienne refuse de prendre en compte le fait que l’Ukraine n’intéresse l’UE que du point de vue de la consommation. En effet, c’est un très grand marché qui permettra d’injecter du sang neuf dans l’économie européenne en pleine stagnation. Dans ce contexte, les tentatives de l’Occident pour rejeter sur la Russie la responsabilité de l’échec du Sommet de Vilnius, relèvent d’une provocation pure et simple et il en va de même du soutien idéologique accordé à l’opposition ukrainienne qui aspire à organiser en Ukraine une nouvelle révolution sous la bannière de la nébuleuse euro-intégration. T
Grigori Milenine
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_12_01/L-Ukraine-au-seuil-d-une-nouvelle-crise-9373/

http://french.ruvr.ru/2013_10_17/Kiev-a-tort-de-vouloir-adherer-a-l-UE-0333/

http://french.ruvr.ru/2013_10_04/Ukraine-Bruxelles-cherche-un-remplacant-pour-Ianoukovitch-2862/
avatar
lauleau

Age : 47
Date de naissance : 15/01/1970
Localisation : 77
Capricorne Date d'inscription : 30/10/2013
Passion : la mer
Humeur : en mode "conquête de mairie"

Re: L'Ukraine

Message par lauleau le Jeu 5 Déc - 17:36

c'est un point de vue russe....
avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: L'Ukraine

Message par Clavier56 le Ven 6 Déc - 8:58

La vétrité est à mi-chemin ......


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!

gefco

Age : 46
Date de naissance : 23/03/1971
Localisation : 44
Bélier Date d'inscription : 03/12/2013
Passion : mes enfants , promenade sur la plage
Humeur : en recherche continuelle de paix intérieur

Re: L'Ukraine

Message par gefco le Ven 6 Déc - 9:17

Les pauvres je plaint le peuple Ukrainien , le choix entre la russie et l europe , ils devraient plutot se battre pour leur propre nation et rester indépendant !
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: L'Ukraine

Message par Napoléon I le Ven 6 Déc - 13:33

Je suis bien d'accord avec toi. Le chemin est difficile, l'Ukraine n'est malheureusement qu'une marionnette entre deux mondes.
Le premier est le monde russe qui considère que l'Ukraine fait naturellement parti de sa sphère. C'est pas faux non plus si on regarde l'Histoire. D'autant plus que la moitié de la population est russophone et qu'un certain nombre de ces russophones sont des rattachistes pro-russe. A Sébastopol, en Crimée, il n'est pas rare de voir des drapeaux russes et de croiser des gens partisans du rattachement de la Crimée à la Russie. J'avais vu ça dans un reportage il y a quelques années.
Et puis le deuxième monde, c'est celui des euro mondialistes qui voudraient intégrer un à un les pays de l'ex CEI afin d'affaiblir la Russie sur les plans économiques, stratégiques, énergétiques, politiques etc. Rappelons nous que ça a déjà commencé avec l'intégration de la Pologne, des pays Baltes, et bientôt de la Serbie. La tactique est la même, on créé des révolutions de couleurs bidons en faisant croire au peuple que le fait de se rapprocher de l'occident va rendre leur pays riche et prospère.

Lors de la révolution orange en 2006, l'Ukraine avait cru malin de couper les vannes du gaz provenant de la Russie en direction de l'Europe de l'ouest. Grand mal leur en a pris quand la Russie a augmenter drastiquement ses tarifs énergétiques alors qu'elle pratiquait un prix d'ami avec l'Ukraine depuis longtemps. Ensuite, la construction de Northstream et Southstream pour contourner l'Ukraine lui a enlevé tout pouvoir de nuisance.

J'espère pour ma part que les euro-mondialistes seront tenus en échec. Ils n'ont pas besoin d'asservir encore d'autres peuples et pays.
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Aymeric Chauprade sur la situation en Ukraine

Message par Jupiter le Mar 10 Déc - 8:28

Aymeric Chauprade sur la situation en Ukraine

1) Que pensez vous des événements qui se déroulent actuellement en Ukraine ?

Les événements en Ukraine sont une réplique de la tentative de révolution colorée de 2004. A l’époque, déjà, les forces euro-atlantistes avaient tenté de détacher l’Ukraine de son partenariat avec la Russie. C’était au moment de la succession de Leonid Koutchma lequel avait accepté un an avant, en 2003, un partenariat étroit avec Moscou. Les Américains, en utilisant des officines comme Freedom House ou les subsides de Georges Soros, en s’appuyant sur les méthodes de « révolution pacifique » mises au point par Gene Sharp (qui faisait des stages de formation pour les étudiants serbes, géorgiens, ukrainiens aux États-Unis au début des années 2000), tentaient de tourner l’Ukraine vers l’OTAN et l’Union européenne, les deux processus d’intégration allant de paire.

En 2010 la parenthèse otanienne s’était achevée par un retour vers la Russie avec l’élection de Vicktor Ianoukovitch. Nous sommes donc dans une nouvelle tentative aujourd’hui. Les force euro-atlantiques constatent que Poutine parvient à reconstruire la zone d’influence russe grâce à l’Union douanière qu’il propose et que l’Arménie vient d’accepter. Il faut dire que les arguments russes sont concrets : une énergie à prix préférentiel, un commerce bilatéral réel et qui représente plus du tiers du commerce ukrainien aujourd’hui. En face, il n’y a que mirage et illusion. Pour l’Ukraine intégrer l’Union européenne cela reviendrait à choisir l’Union soviétique en 1989 ! L’Union européenne est en crise, peut-être en train de disparaître. Qu’a-t-elle à proposer à l’Ukraine, un pays de 45 millions d’habitants ? C’est la perspective d’un effondrement mutuel accéléré, sans doute souhaitée par Washington.

2) Comment interprétez vous la résistance des institutions ukrainiennes aux forces de l’unipolarité ?

Le président ukrainien, soutenu par le parti des régions pro-russe, qui peut s’appuyer au moins sur une Ukraine orientale qui représente les 2/3 du PIB du pays n’est certainement pas une marionnette de la Russie comme veulent le faire croire nos médias. Sinon pourquoi aurait-il eu des relations tendues avec Moscou à plusieurs reprises, à propos du gaz notamment ? Ce président a essayé de défendre l’intérêt ukrainien à plusieurs reprises dans le dossier énergétique et cherchait à trouver un équilibre entre l’Union européenne et la Russie. Son approche n’était pas dogmatique mais réaliste. Seulement il s’est rendu compte que les Européens, inféodés aux Etats-Unis n’avaient qu’un seul objectif obsessionnel : couper Kiev de Moscou et créer une fracture entre les deux pays. Il a pesé le pour et le contre et s’est rendu compte qu’il ne pouvait pas prendre le risque d’une sécession de l’Est qui aurait résulté d’un retournement unilatéral vers l’Union européenne.

3) Comment jugez vous la retranscription médiatique de ces événements ?

Aussi caricaturale qu’elle le fut en 2004 ! On présente les gentils Ukrainiens pro-Europe que l’on oppose aux méchants pro-russes. Comme d’habitude c’est de la propagande du Financial Times recopiée mot à mot dans les journaux français. C’est désolant. On ne voit par, par exemple, les médias s’intéresser aux mouvements d’extrême-droite qui constituent, dans des proportions au moins aussi fortes que les islamistes radicaux dans l’opposition syrienne, une large part des manifestants. Dans ce cas là, il y a tout à coup la « bonne extrême droite », celle qui est rendue invisible aux yeux du grand public français. Le traitement de cette crise révèle une fois de plus la pauvreté du journalisme français, sa misère intellectuelle et sa soumission aux schémas transatlantiques. Moi qui lit beaucoup la presse anglo-saxonne, je suis atterré d’y trouver davantage d’esprit critique que dans nos propres médias.

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Aymeric-Chauprade-sur-la-situation-en-Ukraine-21869.html


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 69
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L'Ukraine

Message par gemini le Mar 10 Déc - 8:33

Les Ukrainiens sont maitres de leur destin. Les décisions leurs appartiennent, ce n'est pas aux bobos donneurs de leçons de choisir.


***************************************************************************************
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: L'Ukraine

Message par jean le Mer 11 Déc - 12:27


Affrontements en Ukraine : Ce qui est caché par les médias et les partis politiques pro-européens
http://desouche.blogspot.fr/


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
Plume de guerre

Age : 29
Date de naissance : 27/04/1988
Localisation : Eure (27)
Taureau Date d'inscription : 08/10/2011
Passion : la politique et l'informatique
Humeur : déterminé

L'Ukraine déchirée

Message par Plume de guerre le Jeu 20 Fév - 17:12

Le déchaînement de violences à Kiev porte un coup sérieux aux chances de compromis politique en Ukraine. Tous les espoirs reposent désormais sur une médiation internationale qui, selon des experts, a peu de chance de succès sans implication de la Russie. Avec plus de 50 morts en trois jours dans la capitale ukrainienne, la crise née de la volte-face du président Viktor Ianoukovitch, qui a préféré un rapprochement avec Moscou plutôt qu'un accord de libre-échange avec l'Union européenne, semble avoir atteint un point de non-retour. "Il y a un risque que la situation devienne incontrôlable et se transforme en guerre civile", estime Ognian Mintchev, directeur de l'Institut d'études régionales et internationales, à Sofia. "Celle-ci ne pourra être évitée que par une démission de Ianoukovitch et une élection présidentielle anticipée", poursuit-il.

http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-peut-on-eviter-la-guerre-civile-20-02-2014-1794239_24.php



Comme si ces émeutes émergeaient toutes seules soudainement. Ce qui se passe en Ukraine est une tentative d'annexion par l'Union Européenne, afin de mettre la pression au bloc Russe. On ne me fera pas croire que ces manifestations sont des élans spontanés des Ukrainiens.


***************************************************************************************
Force et honneur.
avatar
Invité
Invité

Re: L'Ukraine

Message par Invité le Jeu 20 Fév - 20:46

Nous on manifesterai plutôt pour sortir de l'Europe...
avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L'Ukraine

Message par CoqGaulois le Jeu 20 Fév - 21:17

L'Ukraine

Je vais ici poser plus de questions qu'apporter de réponses car j'avoue ne pas avoir un avis définitif sur le sujet.
De prime abord ce pays de 45 millions d'habitants dont le salaire moyen est d'environ 300€/mois est le type même de pays que le monde de la finance rêve de faire renter dans l'UE. Ceci pour continuer à entrainer à la baisse le coût de la main d'oeuvre en Europe et asservir un peu plus les peuples européens.
Les USA et l'UE, mais est-il nécessaire de citer les deux puisque économiquement l'UE est soumise elle-même aux USA, veulent faire rentrer en force l'Ukraine en Europe tout comme plus tard la Turquie.
Pour ce qui est de l'Ukraine il s'agit d'affaiblir la Russie en "achetant" l'Ukraine, aujourd'hui sur France Info j'ai enfin entendu les attentes des pro-européens ukrainiens il demandent 20 milliards d'Euros d'aide, ben voyons!!! C'est vrai que nous avons trop d'argent et qu'on peur prendre un nouveau crédit histoire d'augmenter un peu plus notre dette pour les aider. C'est de toutes évidences ce que Fabius est allé leur proposer. Qu'il est généreux ce Fabius on se demande comment il a réussi à se constituer ce petit patrimoine de plus de 6 millions d'Euros avec une telle générosité et socialiste donc par définition anti-capitaliste en plus... qu'il est bien cet homme...
Difficile disais-je de se faire une opinion car d'un côté il est clair que la police ukrainienne a des ordres d'une rare fermeté d'un autre côté des manifestants pacifiques disposent rarement d'armes à feu. Car quand j'entends que la police tire sur les manifestants à balles réelles et que les manifestants ripostent avec des fusils ce qui au passage supposerait que les manifestants pacifiques étaient armés mais n'ont utilisé leurs armes que pour se défendre. J'ai comme l'impression qu'on se fout de moi de part et d'autre. Résultat il y a des morts des deux côtés policiers et manifestants ce qui dépasse le stade de l'émeute et ressemble à un début de guerre civile.
Les tireurs d'élite des forces spéciales de la police ukrainienne tirent-ils avec des lunettes de précision au hasard ou sur les manifestants armés???
Parmi les manifestantsl y a des ultra-nationalistes, vous avez des populistes, et différentes tendances politiques dont les pro-européens qui se comportent plus comme des africains qui attentent des aides que comme des européens solidaires.
J'ai encore entendu un professeur ukrainien manifestant qui se plaignait que Merkel et l'UE n'interviennent pas, qu'est-ce que c'est que ces délires? Depuis quand se révolte t-on en jetant de l'huile sur le feu et en appelant à l'aide juste après?
La violence semble bien partagée alors qui a tort qui a raison il est difficile de la dire. Il ne semble pas y avoir de parfait innocent si ce n'est BHL.
Ils semblent nombreux dans la rue mais à vue d'oeil pas plus que les manifestants français de la manif pour tous, suffit-il d'être nombreux contre le gouvernement en théorie élu démocratiquement pour provoquer la démission de ce gouvernement?
Si c'est le cas Hollande devrait montrer l'exemple à l'Ukraine en démissionnant immédiatement. Ou bien est-ce le niveau de violence atteint qui provoque la nécessité de cette démission? Nous avons pour coutume de dire que ce n'est pas la rue qui gouverne mais là on change de façon d'aborder les choses.

Enfin même si la Russie est proche de l'Ukraine et Vladimir Poutine proche de Viktor Fedorovytch Ianoukovytch ce sont tout de même deux pays différents et deux personnes différentes assumant chacun ses propres responsabilités. Si demain Merkel donne l'ordre à sa police d'ouvrir le feu sur des manifestants ce n'est pas la France qui en sera responsable et réciproquement si Valls décide de tirer sur la foule de la manif pour tous Merkel n'y sera pour rien.

On nous annonce ce soir que Ianoukovytch est prêt à provoquer des élections anticipées mais l'opposition refuse cette proposition poar manque de confiance, disent-ils.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: L'Ukraine

Message par Napoléon I le Jeu 20 Fév - 22:06

C'est clair que la situation est inquiétante.

Ce qui m'inquiète tout particulièrement, c'est qu'on puisse encore vendre l'UE comme Eldorado à des peuples après les coups Grecs, Chypriotes, Italiens, Espagnols... D'autant plus que l'Ukraine n'en ait pas à sa première pseudo-révolution (révolution "orange" en 2004 je crois avant que ce gouvernement orange soit foutu dehors par l'électorat au vu de ses résultats...).
C'est donc le même piège, la même partition qui se rejoue une nouvelle fois. Mais en beaucoup plus radical, et ce des deux bords.

Coq, je crois que tu as résumé le principal dans tes interrogations:
-Volonté de chasser un pouvoir aux idées qui ne plaisent pas de la part des Américains et de la dictature UE.
-Volonté de réduire l'influence russe dans les pays de l'ex URSS. Mais aussi pousser l'OTAN jusqu'aux frontières de la Russie afin de la menacer. Sans oublier de saboter l'Union Eurasiatique mise en place par Poutine car celui ci veut absolument y intégrer l'Ukraine.
L'aspect géopolitique est ici d'une importance énorme. N'oublions pas que la flotte russe agissant en Méditerranée est stationnée en Crimée et donc en Ukraine. La perte de cette base serait très gênante pour la Russie.

Pour l'UE, vassal des Etats Unis comme tu l'as dit, le but est de grossir toujours plus. L'ogre ultralibéral, le monstre du futur gouvernement mondial a toujours faim. Et surtout, quel bonheur, une réserve de main d’œuvre à très bas coût. Les Polonais et les Roumains deviendraient ils trop chers ?
Et comme d'hab, l'UE va faire miroiter des millions, va donner des subventions ... avec l'argent des autres états qui n'en ont déjà plus... avant de lâcher l'Ukraine qui sera alors surendettée.

En ce qui concerne la politique intérieure de l'Ukraine, et bien il semblerait qu'on aille finalement vers un scission. Tout simplement. Car même en admettant que le gouvernement (légitime car démocratiquement élu, rappelons le) parte et qu'un pro-occidental le remplace, qu'est ce qui nous dit que ce n'est pas l'Ukraine russophone qui manifestera son mécontentement ?
Je pense en effet qu'il n'y aura pas de solution. Le gouvernement n'a pas a partir, il est légitime. Il a accepté la majorité des demandes des opposants et ceux ci continuent. Il semble proposé des élections anticipées et même chose. C'est pourtant bien ce que voulaient les manifestants non ? Au delà des élections anticipées, qui me semble être la demande maximum, ça s'appelle un coup d'état.

Pour la violence des uns et des autres, je préfère rester réserver. Car les Merdias font leur travail... d'intox. Et je retrouve chez eux les mêmes accents que d'habitude: "gentilles Femens et affreux manifestants pro-famille" "les braves rebelles islamistes syriens et le vilain El-Assad" et nous avons donc "les gentils manifestants et les affreux policiers du gouvernement dictatorial Ukrainien".
Comme d'habitude, c'est "je tire car les autres ont tiré les premiers" des deux côtés.
En tout cas, je constate que les manifestants sont bien équipés, bien organisés voir même bien entrainés pour quelques uns. Je n'ai jamais vu ça en Égypte par exemple. Ca pose question sur qui tire les ficelles, qui les soutient.


Bref, tout ça pour dire que ça semble bien compromis. Compte tenu que malgré le nombre de concessions du gouvernement, ça continue.... la seule solution restante est son départ immédiat et c'est donc un coup d'état.
avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L'Ukraine

Message par CoqGaulois le Jeu 20 Fév - 22:26

Il est vrai que pour des manifestations soit disant improvisées c'est plutôt suspect.
Car quand on voit ces manifestants, à l'origine présentés comme pacifiques, anti-système et pro-européens, arriver avec des casque militaires, des boucliers semblant fabriqués en série et pour certains des fusils de chasse ou d'autres armes on serait en droit de se demander si ils ne sont pas venus là pour en découdre? Quand on les voit se déplacer en ligne avec des méthodes un peu militaires on se pose naturellement des questions sur qui mène la danse?
Même les battes de baseball ne font pas très "non-violents"... alors bien sûr on peut toujours prétexter que la violence engendre la violence et que qui sème le vent récolte la tempête mais c'est tout de même curieux.
On finit par se demander qui attaque qui et si la police est l'agresseur ou l'agressée?
Je me garde bien de prendre parti à l'heure qu'il est car, je l'ai déjà dit, je n'en sait pas encore assez mais tout n'est pas aussi clair que nos manipulateurs veulent bien le dire...

Je trouve que les manifestants exposent des jeunes et des femmes dans un combat d'une grande violence et je me demande aussi si ce sont des ukrainiens soucieux de l'avenir de leu pays et de leurs proches qui détruisent tout chez eux???


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
chantalful

Age : 54
Date de naissance : 14/02/1963
Verseau Date d'inscription : 13/11/2011

Re: L'Ukraine

Message par chantalful le Ven 21 Fév - 13:36

La situation en Ukraine est passée à la loupe de l’œil expert de Thierry Meyssan et d'Alain Benajam qui nous décryptent l'envers du décor de la situation.

Un coup d'état à base de troubles organisés depuis l'étranger par les puissances de l'OTAN s'est abattue sur ce pays hautement stratégique pour les intérêts de la Russie.

L'avenir de l'Ukraine est compromis par cette opération extérieure de déstabilisation qui risque de faire basculer le pays dans la guerre civile aux portes de l'Europe.


Thierry Meyssan et Alain Benajam - Meta TV... par metatvofficiel
avatar
Plume de guerre

Age : 29
Date de naissance : 27/04/1988
Localisation : Eure (27)
Taureau Date d'inscription : 08/10/2011
Passion : la politique et l'informatique
Humeur : déterminé

Re: L'Ukraine

Message par Plume de guerre le Ven 21 Fév - 14:08

La police ukrainienne a arrêté un homme portant sur lui des papiers montrant son appartenance à l’International Police Association (section Ukraine).

Cette organisation non-gouvernementale « rassemble sans distinction de grade, de sexe, de race, de couleur, de langue ou de religion des membres des services de police, en activité ou à la retraite, en vue de créer entre eux des liens d’amitié et de coopération internationale. [...] L’IPA a été reconnue comme interlocuteur par des organisations internationales telles que l’ONU et le Conseil de l’Europe. Elle est régulièrement consultée pour des matières de police et de sécurité à caractère supranational [1]. »



http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-police-ukrainienne-arrete-un-agitateur-affilie-a-une-ONG-23598.html


***************************************************************************************
Force et honneur.
avatar
chantalful

Age : 54
Date de naissance : 14/02/1963
Verseau Date d'inscription : 13/11/2011

Re: L'Ukraine

Message par chantalful le Ven 21 Fév - 14:17

Plume, la dernière phrase:

Se battre contre les policiers ukrainiens : une drôle de manière d’honorer ses engagements associatifs officiels... Red Gun 

avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: L'Ukraine

Message par Jupiter le Lun 24 Fév - 17:09

L’UE a soutenu un putsch contre un gouvernement démocratiquement élu, par Aymeric Chauprade

Le coup de force organisé par les États-Unis et l’Union européenne soutenant Tiagnibok (seul leader qui contrôlait les émeutiers) pendant les Jeux de Sotchi (les Russes ayant alors les mains liées) a donc fonctionné et débouché à l’effondrement du pouvoir légal la veille de la fin des Jeux (le 23 février).

Quelles leçons pouvons-nous tirer ?

1) Les récents événements dramatiques démontrent qu’il n’existe aucune solution politique viable et durable pour l’Ukraine dans les frontières actuelles car l’Ukraine est divisée géopolitiquement.

2) Le président Ianoukovitch qui a quitté le pouvoir de lui-même, et afin que le bain de sang cesse, avait certes des torts sérieux (corruption, incapacité à agir dès le début de la crise) mais il avait été élu démocratiquement (aucune contestation de l’OSCE) et était le président légal. C’est donc un coup de force, un coup d’État même, qui l’a poussé vers la sortie et ce coup d’État a bel et bien été soutenu par l’Union européenne.

3) Le sang a coulé parce que l’opposition a tiré la première à balles réelles sur les forces de l’ordre. Les premiers morts ont été des policiers. Qu’aurait fait un gouvernement occidental si des manifestants avaient tiré à balles réelles sur ses forces de l’ordre? On se souvient que l’autoritaire M. Valls aura quand même fait jeter en prison des petits jeunes de la Manif pour tous ou de Jour de Colère pour un simple jet de canette !

4) Dans cette situation dramatique, l’Union européenne et les États-Unis portent une très lourde responsabilité. Ils ont encouragé la rébellion qui a débouché sur la violence ; ils ont cautionné un coup d’État contre un gouvernement démocratiquement élu.

5) La trame de fond de cette affaire, ne l’oublions pas, est, premièrement l’affrontement entre les États-Unis et la Russie, les premiers voulant otaniser l’Ukraine, les seconds voulant y conserver leur influence stratégique.

C’est, deuxièmement, un affrontement historique entre l’Allemagne qui a toujours voulu contrôler (Hitler) l’ouest de l’Ukraine (ce qui explique les néo-nazis de Svoboda) et la Russie qui tente de refouler cette influence (ce qui explique les slogans anti-nazis des ouvriers de Donetsk).

6) L’affaire ukrainienne, après la Syrie, la Libye et tant d’autres depuis 1990, apporte la démonstration que l’antifascisme et l’antisémitisme sont une posture pour les partis dominants en France et non un combat réel, posture qui ne vise qu’à diaboliser les forces politiques réellement alternatives. Ce n’est en effet pas une conviction puisque, au nom de l’Union européenne, ces partis inféodés aux oligarchies pro-américaines ont soutenu les néo-nazis ségrégationnistes et antisémites de Svoboda, le fer de lance du coup de force contre le gouvernement légal d’Ukraine.

Une fois de plus, l’Union européenne prouve qu’elle n’est rien devant les tendances lourdes de l’Histoire et les enjeux de puissance. Sa rhétorique sur la démocratie et les droits de l’Homme est instrumentalisée. Les gesticulations bellicistes de BHL en sont l’illustration pathétique.

L’Ukraine face au réel

L’opposition est divisée : que peut-il y avoir de commun en effet entre Ioulia Timochenko et les néo-nazis de Svoboda ?

Les différents clans d’opposants vont devoir faire face à la réalité économique et géopolitique :

- banqueroute de Naftogaz, la compagnie gazière

- plus de service public, fonctionnaires non payés, caisses vides. L’UE ne donnera pas suffisamment. Donc Iatsenouk va devoir aller mendier l’argent russe et on imagine comment il sera accueilli.

- chaos dans l’Ouest de l’Ukraine où des bandes ont pris le contrôle.

- qui fera partir les extrémistes qui tiennent Maïdan ?

Le retour à la Constitution de 2004 n’arrangera rien. Bien au contraire. Leonid Kuchma sentant le vent tourner en sa défaveur pendant la Révolution orange, avait imaginé une constitution perverse qui diluait tout les pouvoirs si bien que personne ne dirigeait vraiment l’Ukraine.

Revenir à cette Constitution sera une catastrophe quand on connaît la fragilité géopolitique intérieure de l’Ukraine et ses difficultés économiques. Selon Standard&Poors, l’Ukraine fera défaut sur sa dette (elle doit rembourser 13 milliards de dollars cette année) si la Russie arrête son aide, ce qui est désormais probable.

Que peut-on souhaiter ?

Pour ramener la paix, il ne reste qu’une solution viable. Diviser l’Ukraine en deux États. Une Ukraine de l’Ouest tournée vers l’Allemagne, la Pologne et donc l’Union européenne. Ce sera l’Ukraine pauvre, nous serons perdants, sauf les Allemands qui vont y trouver une main d’œuvre à bas coût pour continuer à maintenir leur avantage compétitif sur nous.

Une Ukraine de l’Est, indépendante ou rattachée à la Russie (après tout les habitants y sont russes) avec la Crimée bien sûr, éminemment stratégique pour Moscou.

Conclusion

Nous ne sommes qu’au début du chaos ukrainien et l’Union européenne porte une très lourde responsabilité. Manipulée par les États-Unis, l’Union a voulu exclure la Russie, acteur essentiel dans la zone, du règlement. Rappelons qu’après le Sommet de Vilnius de novembre 2013, le Kremlin a proposé de régler la question de l’Ukraine lors d’une conférence qui aurait rassemblé les Ukrainiens, les Russes et les Occidentaux.

La crise ukrainienne est donc une nouvelle preuve de l’échec de l’Union européenne. L’Union européenne n’est pas un facteur de paix, elle est un facteur de guerre.


Aymeric Chauprade

http://fr.novopress.info/157604/lue-soutenu-putsch-contre-gouvernement-democratiquement-elu-aymeric-chauprade/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: L'Ukraine

Message par CoqGaulois le Lun 24 Fév - 18:53

L'Ukraine qui demande, et là les mots prennent toutes leurs significations, une aide de 38milliards je crois que c'est de dollars sous forme de... dons!
L'Ukraine n'envisage pas d'emprunt mais fait un juste un appel à de généreux et... riches... donateurs en pensant peut être aux USA, à la France ou à l'Allemagne. Avouez qu'il fallait oser! Et bien ils osent car on a dû leur dire que l'UE arrosait à tout va avec des milliards en veux tu en voilà, c'est vrai qu'ici on ne sait plus quoi en faire des milliards d'Euros on en fait cadeau à la Goldman Sachs pour couvrir la dette grecque et prolonger l'acharnement thérapeutique qui ne sauvera pas l'Euro mais le fera durer un peu plus.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Ukraine : Poutine affûte ses armes !!

Message par jean le Lun 24 Fév - 20:30


http://french.irib.ir/analyses/commentaires/item/315786-ukraine-poutine-affûte-ses-armes
 

Ukraine : Poutine affûte ses armes !!  

IRIB- 24 heures après le coup d'état euro américain à l'Ukraine,

Moscou a rappelé son ambassadeur de Kiev ! Financial Times fait écho de son côté à un haut responsable russe qui affirme : " si l'Ukraine se désintègre - ndlr : ce qui semble être le grand projet poursuivi par les stratèges occidentaux- et bien la Russie entrera en guerre pour préserver la Crimée" . cette région à 70% russophone a d'ailleurs hissé dans les heures suivant le coup d'état le drapeau russe , façon de faire comprendre qu'en cas de démembrement du pays, elle n'hésiterait pas à s'annexer à la confédération russe . mais la russophone n'est pas le seul motif de cette prise de position de Moscou envers la Crimée. cette région abrite la flotte de la mer noire de la Russie , l'une des plus stratégique de la marine russe. c'est un peu le Tartous ukrainien de la Russie. Financial Time , citant toujours le responsable russe ajoute : " si l'Ukraine implose , il y aura la guerre. et eux ( ennemis de la Russie), ils perdront d'abord la Crimée . la Russie s'engagera directement en guerre et elle fera ce qu'elle a fait en Géorgie pour conserver l'Abkhazie et surtout la protéger " le président limogé de l'Ukraine se trouve à l'est du pays , à Kharkov , région qui est en réalité une porté d'entrée pour la grande confédération russe . depuis samedi, les officiels occidentaux se succèdent pour mettre en garde la Russie contre toute action militaire éventuelle en Ukraine : Obama a averti le président russe contre tout déploiement de troupe en Ukraine , l'appelant à ne pas agir de façon radicale et hâtive. Côté britannique, Hague a repris le même discours estimant qu'une action militaire irait compliquer davantage la donne . Mais Moscou a-t-il peur de ces avertissements occidentaux? dans les milieux politique, les analyses relèvent une certaine apathie russe dans l'affaire ukrainienne que Moscou n'hésiterait pas à récompenser , le cas échéant, en ayant recours à la manière forte ! en effet , le coup d'état en Ukraine, planifié à l'aide du puissant lobby  pro Israël est une riposte occidentale à la ténacité russe dans le dossier syrien : le moment avait d'ailleurs été bien choisi, puisque Moscou , profondément occupé à assurer la sécurité des JO de Sotchi, n'avait la tête à donner aux événements ukrainiens qui se sont soudain accéléré dans un sens opposé aux intérêts de Moscou. Robert Fisk, le célèbre journaliste de The Independent établit d'ailleurs un parallèle bien plausible entre l'Ukraine et la Syrie : " l'avenir de l'Ukraine dépendra de celui de la Syrie et ce sera Poutine qui jouera dans les deux cas le rôle de premier plan. certes au Moyen Orient, l'Ukraine passe au second plan mais on a tort de séparer les deux Etats et les deux destins qui attendent les deux peuples" " Tout comme la Syrie, les opposants ukrainiens ont commencé leur mouvement en affichant leur pacifisme . cela ne va pas sans nous rappeler le cas tunisien, et égyptien . en Syrie aussi, les premières des manifestations, tout s'est déroulé dans une ambiance bon enfant. mais en l'espace de quelques jours , tout a basculé , les extrémistes ont surgé on ne sait d'où pour prendre la tête du mouvement avant de s'armer et s'attaquer à l'armée et aux bâtiments publics et aux institutions de l'Etat . le même processus semble se reproduire en Ukraine..ironie de l'histoire, l'Ukraine et la Syrie entretenaient de très solides relations avant le coup d'état du 23 février ! le dernier pays dans lequel s'est rendu Assad avant le début des violences a été l'Ukraine, etat où de nombreux étudiants syriens font leurs études et avec lequel la Syrie entretient de vases relations commerciales .....


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
chantalful

Age : 54
Date de naissance : 14/02/1963
Verseau Date d'inscription : 13/11/2011

Re: L'Ukraine

Message par chantalful le Mar 25 Fév - 11:19

TVL-Ukraine : interview de notre envoyé spécial à Kiev


avatar
sakura FN

Age : 62
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

Re: L'Ukraine

Message par sakura FN le Mar 25 Fév - 13:14

La crise ukrainienne racontée par les réseaux sociaux
Read more at http://www.atlantico.fr/rdv/revue-blogs/crise-ukrainienne-racontee-reseaux-sociaux-louise-hoffmann-992469.html#UmzymhCkHUJXjy0y.99

ET...
http://www.atlantico.fr/decryptage/union-bons-sentiments-que-europe-gagnerait-comprendre-que-monde-entier-ne-vit-pas-meme-fuseau-post-moderne-qu-elle-992351.html
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: L'Ukraine

Message par Napoléon I le Mar 25 Fév - 16:45

D'après les rumeurs, les Russes seraient en train de masser des troupes à la frontière ukrainienne. Surtout que maintenant que Sotchi est fini, ils vont pouvoir bouger et se concentrer sur autre chose. Notamment leur voisin.

Quand à Ianoukovith, celui la jouait sur tous les tableaux, d'abord il voulait s'orienter vers l'UE pour faire plaisir à l'ouest du pays tout en accordant l'utilisation du russe dans l'administration afin d'avoir les voix de l'est. Sauf que le pays étant au bord de la faillite, et l'UE ne promettant pas assez de pognon, il s'est subitement tourné vers la Russie à la surprise de tous.
C'est aussi ce peu de fiabilité qui a causé le laissez-faire russe.

Par contre, Timochenko, c'est aussi une oligarque et il est fort possible qu'elle tente de jouer sur tous les tableaux. Je n'ai personnellement aucune confiance dans celle là.

Je rajouterais juste que contrairement à ce que les merdias racontent, les oligarques ukrainiens ne sont pas pro-russes. Ni vraiment pro-UE d'ailleurs. Ils étaient d'ailleurs totalement contre l'adhésion de l'Ukraine à l'Union Eurasiatique de Poutine et sa zone de libre-échange par crainte d'être écrasés par les géants industriels russes.

Bref, pour le moment, l'Ukraine va vers la faillite assurée. et c'est pas les quelques centaines de millions gracieusement donnés par l'UE qui y changera quelque chose. Ou devrais je dire spoliés par l'UE aux pays qui la compose alors que ceux ci sont déjà surendetter.
Une occasion de plus pour nos technocrates de mettre le bazar et de gaspiller du pognon.
avatar
chantalful

Age : 54
Date de naissance : 14/02/1963
Verseau Date d'inscription : 13/11/2011

Re: L'Ukraine

Message par chantalful le Mer 26 Fév - 9:36

Quand l'Europe souffle sur les braises ukrainiennes

avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: L'Ukraine

Message par Napoléon I le Sam 1 Mar - 0:15

Donc nous y voilà. Les troupes russes sont entrées en Ukraine et se déploient dans toute la Crimée. La base navale aidant bien. Des troupes sans aucun signe d'appartenance à un pays ou à un quelconque groupe ont pris le contrôle des aéroports, toujours en Crimée. Même sans signe distinctif, ces hommes masqués et très bien équipés sont sans nul doute des soldats russes, probablement des parachutistes m'a dit quelqu'un.

En un mot: Poutine ne dit rien, Poutine ne parle pas. Poutine agit.

A titre personnel, c'était joué d'avance que ça tourne comme ça en Crimée. Cependant, je pensais que Poutine allait laisser pourrir la situation en attendant le referendum d'autodétermination de la Crimée prévu en Mai.

Une page d'histoire est en train de s'écrire. On sentait depuis quelques années que de sérieux concurrents s'élevaient contre la domination américaine et que le monde ne serait bientôt plus unipolaire. Mais les Etats Unis restaient les maîtres, contestés, subissant des revers, mais les maîtres quand même. Avec ce qui a eu lieu en Syrie courant 2013 et ce qui se passe aujourd'hui en Ukraine, c'est désormais acté: le monde est multipolaire car des états sur la défensives par le passé sont maintenant capables d'avancer des pions et de remporter des victoires.

Mais les Etats Unis sont loin d'avoir dire leur dernier mot et agitent leurs pions sur l'échiquier: UE otanisée contre la Russie, Japon/Corée du Sud/Taïwan/Philippines contre la Chine.
avatar
Plume de guerre

Age : 29
Date de naissance : 27/04/1988
Localisation : Eure (27)
Taureau Date d'inscription : 08/10/2011
Passion : la politique et l'informatique
Humeur : déterminé

Re: L'Ukraine

Message par Plume de guerre le Sam 1 Mar - 15:11

L'armée mystère, en voilà une bien bonne ! Alors, ces troupes, à qui sont elles ?



***************************************************************************************
Force et honneur.

Contenu sponsorisé

Re: L'Ukraine

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 29 Mai - 18:51