www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Vers la fin de la propagande états-unienne

Partagez
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Vers la fin de la propagande états-unienne

Message par jean le Lun 21 Avr 2014 - 21:02



Michael Ruppert est éditeur et rédacteur en chef de "From the Wilderness" ["En direct de la Jungle"], un journal américain paraissant sur Internet qui est lu par plus de 16 000 abonnés dans une quarantaine de pays. Ancien inspecteur des "stups" du "Los Angeles Police Department" (LAPD), il est aujourd’hui largement
Vers la fin de la propagande états-unienne

http://croah.fr/revue-de-presse/vers-la-fin-de-la-propagande-etats-unienne/
La presse révisée21 avril 2014

L’Empire anglo-saxon est basé depuis un siècle sur la propagande. Elle est parvenue à nous convaincre que les États-Unis sont « le pays de la liberté » et qu’ils ne livrent de guerres que pour défendre leurs idéaux. Mais la crise actuelle à propos de l’Ukraine vient de changer les règles du jeu : désormais Washington et ses alliés ne sont plus les seuls locuteurs. Leurs mensonges sont ouvertement contestés par le gouvernement et les médias d’un autre grand État : la Russie. À l’heure des satellites et de l’Internet, la propagande anglo-saxonne ne fonctionne plus.


Depuis toujours, les gouvernants tentent de convaincre de la justesse de leurs actes, car jamais les foules ne suivent les hommes qu’elles savent mauvais. Le XXe siècle a été le théâtre de méthodes nouvelles de propagation d’idées qui ne s’encombraient pas de la vérité.

Les Occidentaux font remonter la propagande moderne au ministre nazi Joseph Goebbels. C’est une manière de faire oublier que l’art de fausser la perception des choses fut développé auparavant par les Anglo-Saxons.

En 1916, le Royaume-Uni créa la Wellington House à Londres, suivie par la Crewe House. Simultanément, les États-Unis créèrent le Committee on Public Information (CPI). Considérant que la Première Guerre mondiale opposait des masses et non plus des armées, ces organismes tentèrent d’intoxiquer leur propre population, tout autant que celles de leurs alliés et que celles de leurs ennemis.

La propagande moderne commence avec la publication à Londres du rapport Bryce sur les crimes de guerre allemands, qui fut traduit en trente langues. Selon ce document, l’armée allemande avait violé des milliers de femmes en Belgique, les armées britanniques luttaient donc contre la barbarie. On découvrit à la fin de la Première Guerre mondiale que l’ensemble du rapport était une supercherie, faite de faux témoignages avec l’aide de journalistes.

De son côté, aux États-Unis, George Creel inventa un mythe selon lequel la Guerre mondiale était une croisade des démocraties pour une paix réalisant les droits de l’humanité.

Les historiens ont montré que la Première Guerre mondiale répondait à des causes autant immédiates que profondes, la plus importante étant la compétition entre grandes puissances pour étendre leur empires coloniaux.

Les bureaux britanniques et états-uniens étaient des organismes secrets, travaillant pour le compte de leurs États respectifs. À la différence de la propagande léniniste, qui ambitionnait de « révéler la vérité » aux masses ignorantes, les Anglo-Saxons cherchaient à les tromper pour les manipuler. Et pour cela, les organismes étatiques anglo-saxons devaient se cacher et usurper de fausses identités.

Après la disparition de l’Union soviétique, les États-Unis ont négligé la propagande et lui ont préféré les « relations publiques » ; il ne s’agissait plus de mentir, mais de tenir la main des journalistes pour qu’ils ne voient que ce qu’on leur montre. Durant la guerre du Kosovo, l’OTAN fit appel à Alastair Campbell, un conseiller du Premier ministre britannique, pour raconter à la presse une histoire édifiante par jour. Pendant que les journalistes la reproduisaient, l’Alliance pouvait bombarder « en paix ». Le story telling visait moins à mentir qu’à détourner l’attention.

Cependant, le story telling est revenu en force avec le 11-Septembre : il s’agissait de concentrer l’attention du public sur les attentats de New York et de Washington pour qu’il ne perçoive pas le coup d’État militaire organisé ce jour-là : transfert des pouvoirs exécutifs du président Bush à une entité militaire secrète et placement en résidence surveillée de tous les parlementaires. Cette intoxication fut notamment l’œuvre de Benjamin Rhodes, aujourd’hui conseiller de Barack Obama.

Lire la suite sur Voltairenet

Note de la rédaction de Croah

Il nous appartient à tous d’ouvrir les yeux et d’arrêter de nous informer auprès de cette lucarne qu’on appelle « télévision » Informons-nous par nous-mêmes, et faisons notre propre critique du monde qui nous entoure, c’est pour cela qu’il est de bon conseil de regarder la vidéo qui suit, qui met au grand jour le véritable cerveau de toutes ces marionnettes.


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vers la fin de la propagande états-unienne

Message par Chevalier du Temple le Mar 22 Avr 2014 - 3:52

jean a écrit :...<< L’Empire anglo-saxon est basé depuis un siècle sur la propagande. Elle est parvenue à nous convaincre que les États-Unis sont « le pays de la liberté » et qu’ils ne livrent de guerres que pour défendre leurs idéaux. Mais la crise actuelle à propos de l’Ukraine vient de changer les règles du jeu : désormais Washington et ses alliés ne sont plus les seuls locuteurs. Leurs mensonges sont ouvertement contestés par le gouvernement et les médias d’un autre grand État : la Russie. À l’heure des satellites et de l’Internet, la propagande anglo-saxonne ne fonctionne plus. >>


Il faut dire aussi que les nouvelles générations ont plus d'éducation que dans le passé et tout le monde a accès à plus d'informations en provenance de sources diverses. Pourtant des gens comme John Kerry semble toujours prendre les gens pour des cons en affirmant récemment :...<< Les États-Unis déploieront des efforts importants pour propager les valeurs américaines à travers le monde car il est indispensable d'offrir à toutes les parties du monde la même possibilité de choisir que celle qui nous a rendus meilleurs et plus forts >>. Pendant ce temps, dans son propre pays, des millions de pauvres bougres crèvent la faim et sont rèduits à demander la charité afin de survivre. L'arrogance de ce pays est sans limite. Belle foutaise car par expérience nous savons que ce pays à l'habitude d'emmener la démocratie et la liberté en écrasant les populations civiles sous des tapis de bombes. De plus, les pays qui ne pensent pas comme eux sont généralement remis dans le "droit chemin" par la force si besoin se présente, et seront par conséquent obligés de s'associer aux choix que les américains feront pour eux. L'avis des autres leur importe peu, ils décident ce qui est bien pour l'ensemble de la planète. Aujourd'hui ils semblent avoir trouvé leur maître en la personne de Vladimir Poutine et leur intervention en Ukraine va sans aucun doute se solder par un échec. Mais les connaissant pour ce qu'ils sont, il faut s'attendre à ce qu'ils continuent à dicter leurs ordres et directives aux continents. Malheureusement, ils vont aussi continuer à entreprendre des actions illégales et transformer des pays en territoires de chaos et d'anarchie. Si seulement une puissante coalition pouvait les priver de leur rôle de gendarme que personne ne leur a d'ailleurs octroyé. `
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Vers la fin de la propagande états-unienne

Message par gemini le Mar 22 Avr 2014 - 9:12

L’Amérique n'est pas le pays de la liberté, c'est au contraire le berceau de l'hégémonie. Ce pays impose sa façon de voir à la terre entière. Ils ne reconnaissent qu'un dieu le dollar.
La seule chose que l'on puisse reconnaitre c'est que l'idée de nation est bien ancrée dans toute la population. Ce pays cultive le nationalisme et défend son modèle. Une arme puissante qui a été jeté aux oubliettes en France


***************************************************************************************
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vers la fin de la propagande états-unienne

Message par Chevalier du Temple le Mar 22 Avr 2014 - 13:26

@gemini a écrit:
L’Amérique n'est pas le pays de la liberté, c'est au contraire le berceau de l'hégémonie. Ce pays impose sa façon de voir à la terre entière. Ils ne reconnaissent qu'un dieu le dollar.
La seule chose que l'on puisse reconnaitre c'est que l'idée de nation est bien ancrée dans toute la population. Ce pays cultive le nationalisme et défend son modèle. Une arme puissante qui a été jeté aux oubliettes en France

 pancarte+1   20  C'est tout à fait ça !

Contenu sponsorisé

Re: Vers la fin de la propagande états-unienne

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 13:56