www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Partagez
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Chevalier du Temple le Dim 29 Juin 2014 - 12:27

Ici se place la vie cachée de Jésus, dont l'Evangile ne parle pas, sinon pour signaler deux choses : Il obéissait à ses parents et Il était charpentier, passant pour le fils d'une autre charpentier.

Au point de vue social, plus encore qu'au point de vue personnel, il est nécessaire de suppléer à ce silence. Est-ce sans raison que le Fils de Dieu, descendu du ciel exprès pour passer trente-trois ans au milieu des hommes, en a donné trente à la vie d'un ouvrier, telle quelle se passe pour l'immense majorité du genre humain ? Libre de choisir la classe de la société à laquelle Il voulait appartenir, est-ce sans raison qu'Il a voulu être de la classe ouvrière ? Avoir des vêtements simples, des mains calleuses, une vie pénible et enfin gagner son pain à la sueur de son front ?

Sans doute Il a voulu par là consoler les petits de leur humble condition; Il a voulu leur apprendre à se contenter de leur sort, à sacntifier le côté si pénible de leur existence. Il a voulu aussi nous donner les leçons de toutes les vertus de la vie commune : l'humilité et la patience, l'horreur de l'oisiveté et l'amour du travail, la résignation, l'esprit de pauvreté.

Mais il faut surtout envisager Sa conduite au point de vue social. L'ouvrier était méprisé, sa conduite avilie, le travail manuel délaissé. Il a voulu relever l'ouvrier, ennoblir sa condition et réhabiliter le travail des mains. Il a tenu à persuader aux riches que l'oisiveté ne saurait trouver d'excuses dans leurs richesses, que tout le monde doit travailler et s'intéresser aux travailleurs. Il a voulu nous mériter la grâce de la bonne organisation du monde du travail, qui s'est formée plus tard et qui n'a pas dit son dernier mot. Il a voulu aussi apprendre aux hommes à se contenter de la place où la Providence les a mis, à ne pas chercher à en sortir par tous les moyens, comme on arrive à l'ériger aujourd'hui en principe.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Chevalier du Temple le Lun 15 Fév 2016 - 19:18

Le rôle, l'influence et l'impact de Jésus sur la vie et la civilisation, et sur l'histoire de l'humanité est sans égal. Il a apporté sur cette terre, les plus grands changements positifs. La graine semée par le Christ est devenue le plus grand arbre religieux, philosophique et idéologique connu de notre planète. Deux milliards et demi d'êtres humains se réclament de LUI !
avatar
Chanisie

Age : 67
Date de naissance : 07/07/1950
Localisation : Lutèce
Cancer Date d'inscription : 10/02/2016
Passion : Spiritisme, magie.

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Chanisie le Lun 15 Fév 2016 - 20:45

Jésus a vécu, c'est vrai puisque les Templiers ont ramené son corps, mais tout ce qu'on raconte sur sa vie est du même tonneau que la vie d'Arthur ou du père noël, une légende


***************************************************************************************
Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la Loi. A.K.
*******************************************************************
avatar
Chanisie

Age : 67
Date de naissance : 07/07/1950
Localisation : Lutèce
Cancer Date d'inscription : 10/02/2016
Passion : Spiritisme, magie.

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Chanisie le Lun 15 Fév 2016 - 20:58

@Chevalier du Temple a écrit:Ici se place la vie cachée de Jésus, dont l'Evangile ne parle pas, sinon pour signaler deux choses : Il obéissait à ses parents et Il était charpentier, passant pour le fils d'une autre charpentier.

Au point de vue social, plus encore qu'au point de vue personnel, il est nécessaire de suppléer à ce silence. Est-ce sans raison que le Fils de Dieu, descendu du ciel exprès pour passer trente-trois ans au milieu des hommes, en a donné trente à la vie d'un ouvrier, telle quelle se passe pour l'immense majorité du genre humain ? Libre de choisir la classe de la sociéte à laquelle Il voulait appartenir, est-ce sans raison qu'Il a voulu être de la classe ouvrière ? Avoir des vêtements simples, des mains calleuses, une vie pénible et enfin gagner son pain à la sueur de son front ?

Sans doute Il a voulu par là consoler les petits de leur humble condition; Il a voulu leur apprendre à se contenter de leur sort, à sacntifier le côté si pénible de leur existence. Il a voulu aussi nous donner les leçons de toutes les vertus de la vie commune : l'humilité et la patience, l'horreur de l'oisiveté et l'amour du travail, la résignation, l'esprit de pauvreté.

Mais il faut surtout envisager Sa conduite au point de vue social. L'ouvrier était méprisé, sa conduite avilie, le travail manuel délaissé. Il a voulu relever l'ouvrier, ennoblir sa condition et réhabiliter le travail des mains. Il a tenu à persuader aux riches que l'oisiveté ne saurait trouver d'excuses dans leurs richesses, que tout le monde doit travailler et s'intéresser aux travailleurs. Il a voulu nous mériter la grâce de la bonne organisation du monde du travail, qui s'est formée plus tard et qui n'a pas dit son dernier mot. Il a voulu aussi apprendre aux hommes à se contenter de la place où la Providence les a mis, à ne pas chercher à en sortir par tous les moyens, comme on arrive à l'ériger aujourd'hui en principe.
*******************************************************************
Tout ceci n'est que supputation de grenouilles de bénitier , on ne sait rien de lui, mis à part que Jules César l'a condamné à mort sur un pieu pour avoir bavardé au lieu de travailler.....C'est tout!


***************************************************************************************
Naître, mourir, renaître encore et progresser sans cesse, telle est la Loi. A.K.
*******************************************************************
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Chevalier du Temple le Lun 15 Fév 2016 - 21:29

Chanisie, Jésus n'est pas une légende et nous savons qu'il a existé. Actuellement, des écrivains Romains et Juifs notent sa présence en Palestine, et nous confirment qu'il enseignait et avait des disciples. En effet, une quantité surprenante d’informations sur Jésus se trouve dans des sources historiques séculières. Parmi les plus importants témoignages retenons les suivants :

Le romain Tacite (1er siècle), qui est considéré comme l’historien le plus précis du monde antique, mentionne des “chrétiens” superstitieux (nommés ainsi d’après Christus, qui est le latin pour Christ) qui souffrirent sous Ponce Pilate pendant le règne de Tibère. Suétone, le premier secrétaire de l’Empereur Adrien, écrit qu’il y eut un homme appelé Chrestus (ou Christ) qui vécut pendant le premier siècle (Annales 15.44).

Flavius Joseph est l’historien juif le plus reconnu. Dans son livre « Les Antiquités judaïques », il fait référence à Jacques, le “frère de Jésus qui était appelé le Christ”. Dans un passage controversé il écrit : “Il avait en ce temps Jésus, un homme sage, s’il est juste de l’appeler un homme. De fait, il accomplit de surprenants exploits… Il était [le] Christ… Il leur apparut vivant le troisième jour, comme les prophètes de Dieu l’avait annoncé en plus de mille autres choses merveilleuses le concernant”. Une autre traduction dit : “En ce temps il y eut un homme sage nommé Jésus. Sa conduite était bonne et il était reconnu comme vertueux. Beaucoup de gens parmi les juifs et les autres nations devinrent ses disciples. Pilate le condamna à la mort par crucifixion. Mais ceux qui étaient devenus ses disciples n’abandonnèrent pas cette croyance. Ils rapportèrent qu’il leur était apparu trois jour après sa crucifixion et qu’il était vivant ; en conséquence il était peut-être le Messie, au sujet duquel les prophètes ont racontés des merveilles”.

Julius Africanus cite l’historien Thallus dans une discussion sur les ténèbres qui suivirent la crucifixion du Christ (Ecrits Extant, 18).

Pline le jeune, dans sa lettre 10:96, relate certaines pratiques religieuses de l’église primitive notamment le fait que les chrétiens adoraient Jésus comme Dieu et qu’ils étaient très moraux ; il inclut une référence à un festin de l’amour et un repas du Seigneur.

Le Talmud babylonien (Sanhedrin 43a) confirme la crucifixion de Jésus la veille de la Pâque et les accusations portées contre le Christ pour l’exercice de la sorcellerie et l’encouragement des juifs à l’apostasie.

Lucien de Samosate était un écrivain grec du deuxième siècle. Il reconnait que Jésus était adoré par les chrétiens, qu’il introduisit de nouveaux enseignements et qu’il fut crucifié à cause de ceux-ci. Il dit que les enseignements de Jésus comprenaient la communion des frères, l’importance de la conversion et l’importance de renier les autres dieux. Les chrétiens vivaient selon les lois de Jésus, se croyaient immortels et se caractérisaient par leur mépris de la mort, leur dévotion et leur renonciation aux biens matériels.

Mara Bar-Serapion confirme que Jésus était reconnu un homme sage et vertueux, considéré par beaucoup comme le roi d’Israël, qu’il fut mis à mort et qu’il a survécu dans les enseignements de ses disciples.

Et puis nous avons tous les écrits gnostiques (l’évangile de la vérité, l’apocryphe de Jean, l’évangile de Thomas, le traité sur la résurrection, etc.) qui tous mentionnent Jésus.

En fait, nous pouvons presque reconstituer l’évangile à partir des sources historiques non-chrétiennes : Jésus était appelé le Christ (Josèphe), fit de la magie, mena Israël vers de nouveaux enseignements et fut pendu pendant la Pâque pour ceux-ci (talmud babylonien) en Judée (Tacite), il fut déclaré Dieu et qu’il reviendrait (Eliezar), ce que ses disciples crurent, l’adorant comme Dieu (Pline le jeune).

Il y a des preuves irréfutables de l’existence de Jésus Christ, tant dans l’histoire biblique que séculière. Mais probablement la preuve la plus saisissante que Jésus ait existé se trouve dans le fait que des milliers de chrétiens du premier siècle, y compris les douze apôtres, aient accepté de donner leur vie comme martyrs de Jésus Christ. 
Des gens se sacrifient pour ce qu’ils croient être la Vérité, mais personne ne donne sa vie pour un mensonge.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Chevalier du Temple le Mar 16 Fév 2016 - 10:41

@Chanisie a écrit:Jésus a vécu, c'est vrai puisque les Templiers ont ramené son corps, mais tout ce qu'on raconte sur sa vie est du même tonneau que la vie d'Arthur ou du père noël, une légende
Les Templiers ont ramené son corps ???  gars1
avatar
Britt

Age : 69
Date de naissance : 22/07/1948
Localisation : Normandie, mais ch'ti de coeur
Cancer Date d'inscription : 24/02/2012
Passion : mes 2 minettes, le cinéma américain des années 50/60

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Britt le Mer 17 Fév 2016 - 13:14

@Chanisie a écrit:
Tout ceci n'est que supputation de grenouilles de bénitier , on ne sait rien de lui, mis à part que Jules César l'a condamné à mort sur un pieu pour avoir bavardé au lieu de travailler.....C'est tout!


Chanisie, attention pas de blasphèmes s'il vous plait car je ne supporterais pas des critiques sur Notre Seigneur Jésus-Christ.

On croit, ou on ne croit pas, à chacun son choix et ses idées selon la façon dont a été élevé, éduqué, mais on ne blasphème pas !


***************************************************************************************
Le français a une grande mèche mais pas beaucoup de dynamite !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Amandine84

Age : 33
Date de naissance : 03/09/1984
Vierge Date d'inscription : 04/02/2015
Passion : CINEMA / RANDONNEE

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Amandine84 le Mer 24 Fév 2016 - 21:39


*******************************************************************
Tout ceci n'est que supputation de grenouilles de bénitier , on ne sait rien de lui, mis à part que Jules César l'a condamné à mort sur un pieu pour avoir bavardé au lieu de travailler.....C'est tout![/quote]

N'importe quoi. Jésus a été crucifié sous Ponce Pilate parce que les juifs l'ont accusé d'avoir blasphémé en se présentant comme fils de Dieu. Vous ne savez rien, effectivement, mais la vacuité se corrige.

Contenu sponsorisé

Re: Réflexion sur l'influence sociale de la vie ouvrière de Jésus-Christ

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 15 Déc 2017 - 15:11