www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Le site de Marine Le Pen pour la présidentielle 2017 est accessible flechegauche ICI flechedroite "Carnets d'espérances", le nouveau blog de Marine Le Pen flechegauche ICI flechedroite et flechegauche LA flechedroite

MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Partagez

Rogers Bouty

Date d'inscription : 05/10/2012

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Rogers Bouty le Mer 27 Aoû - 15:40

NOUVELLE INFORMATION

"Dans le cadre de l'accord quadripartite signé le 8 Août entre l'Ukraine, les Pays-Bas, en Belgique et en Australie, des informations sur l'enquête sur la catastrophe de la Malaisie "Boeing-777" ne seront pas divulguées."

Ne cherchez plus à qui profite le crime !
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Jupiter le Mar 9 Sep - 8:32

Le Boeing 777 s'est désintégré en l'air après avoir été gravement endommagé de l'extérieur

La cause de la tragédie de MH17 est un des dommages structurels causés par un impact externe, le premier rapport préliminaire sur les causes de la chute de la Malaysia Airlines Boeing 777 dans l'est de l'Ukraine, le 17 Juillet.

Le  rapport préliminaire  qui comprend les premiers résultats des enregistreurs de vol et les données des satellites et des radars, indique que de nombreux objets sont entrés dans le crash de l'avion.  
De plus, il est rapporté que le rapport complet de l'accident sera publié un an après la tragédie du 17 Juillet 2014. 
Avec le consentement de la partie ukrainienne de l'enquête sur l'accident a été faite par le Conseil de sécurité nationale des Pays-Bas au cours des deux derniers mois. 
En ce moment, une équipe d'experts néerlandais en Ukraine continue à travailler pour essayer de faire la lumière sur la cause de la tragédie. L'  Boeing 777 de la Malaisie  naufrage le 17 Juillet dans la région ukrainienne de Donetsk avait 298 personnes à bord. Les -196 personnes-la plupart d'entre eux sont venus de la  Pays-Bas . Les deux parties impliquées dans le conflit en cours menées en Ukraine, le gouvernement et les paramilitaires qui ont refusé de reconnaître le coup d'Etat en Février à Kiev, accusant l'autre de la chute de l'avion .

http://actualidad.rt.com/actualidad/view/139705-publicar-primer-informe-tragedia-boeing-ucrania


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Jupiter le Mar 9 Sep - 8:35

Le vol MH17 qui s'est écrasé en Ukraine s'est disloqué en vol sous l'effet "d'un grand nombre d'objets dotés d'une énergie forte". Il a été "perforé par un grand nombre" de projectiles à grande vitesse, selon l'agence de sécurité aérienne néerlandaise, qui rend ce matin son rapport très attendu sur le crash.

"Rien n'indique que l'accident du vol MH17 soit dû à un problème technique ou à une erreur de l'équipage", ajoute-t-elle, accréditant la thèse de tirs de missiles.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/09/09/97001-20140909FILWWW00092-le-vol-mh17-abattu-par-un-grand-nombre-d-objets-dotes-d-une-energie-forte.php


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Napoléon I le Mar 9 Sep - 16:26

Un grand nombre de projectiles ? Voila qui élimine définitivement l'accusation d'un tir de missile de la part des insurgés de l'est. Un missile sol-air aurait désintégré l'appareil et terminé. Hors dans notre cas, on a eu besoin de lui tirer un certain nombre de munitions donc il n'a pas été désintégré de suite, ce qui prouve l'absence de missile en provenance du sol.
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Jupiter le Mer 10 Sep - 5:25

Napoléon III a écrit:Un grand nombre de projectiles ? Voila qui élimine définitivement l'accusation d'un tir de missile de la part des insurgés de l'est. Un missile sol-air aurait désintégré l'appareil et terminé. Hors dans notre cas, on a eu besoin de lui tirer un certain nombre de munitions donc il n'a pas été désintégré de suite, ce qui prouve l'absence de missile en provenance du sol.

Pas forcément.
Ce qu'on vient d"apprendre ne tranche rien.
En effet, un missile sol-air ne perfore pas sa cible et explose ensuite.
Non.
il "se colle" à environ 15-20 mètres de l'aéronef et explose en "dispersant des "shrapnels" (billes d'acier, tiges de métal, etc...) très rapidement dans tous les sens pour disloquer sa cible.
Mais ça peut être aussi bien un mitraillage par canons aériens d'un chasseur ukrainien (tubes de 30 mm).
Ce qui est un peu curieux, c'est que les projectiles ont plutôt frappé la carlingue de l'avion près du cockpit côté droit je crois et aussi au-dessus du poste de pilotage...


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Rogers Bouty

Age : 70
Date de naissance : 01/04/1947
Localisation : 94
Bélier Date d'inscription : 05/10/2012
Passion : Histoire-Genealogie-Politique-Cinema-Reportages-Lecture-Informatique-Bricolage
Humeur : Tres tres maussade

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Rogers Bouty le Jeu 11 Sep - 17:28

Bonjour à tous.
.
Résumons :

1 Un premier avion de la Malaysia Airlines disparait complètement.
2 Un second avion du même type que le premier et toujours de la Malaysia Airlines est abattu en Ukraine soi-disant par les sécessionnistes.
3 Le colonel Stelkow, le chef de guerre, commandant les forces Novorussiennes signale que les cadavres qui étaient tombés ne ressemblaient pas à des cadavres tout frais du jour. Je pense qu’il a l’habitude d’en voir … des cadavres tout frais cet homme-là.
4) Sur internet on signale que les cadavres sentaient tous un produit chimique pour la conservation les corps, que cela piquait les yeux et pas de sang où que ce soit.
Il parait que les cadavres étaient habillés chaudement pour allez en Malaisie et que les passeports étaient tous perforés d'un trou.
Quand un passeport est perforé cela signifie quoi ?
5 J’oubliais, il paraîtrait que la majorité des cadavres étaient plutôt asiatiques.

L’avion descendu était-il en fait le premier qui avait disparu et on l’aurait bourré de cadavres sortis d’une morgue pour réaliser un false flag ?

Le coup de Timisoara en couleurs ?


Qu’en pensez-vous ?
Fichiers joints
complot.JPG
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(46 Ko) Téléchargé 3 fois
images (13).jpg
Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
(10 Ko) Téléchargé 3 fois
avatar
Rogers Bouty

Age : 70
Date de naissance : 01/04/1947
Localisation : 94
Bélier Date d'inscription : 05/10/2012
Passion : Histoire-Genealogie-Politique-Cinema-Reportages-Lecture-Informatique-Bricolage
Humeur : Tres tres maussade

MH 17 - Des cadavres phosphorescents ?

Message par Rogers Bouty le Dim 14 Sep - 16:54

Suite

Témoignage produits chimiques :

http://french.ruvr.ru/2014_09_09/Le-vol-MH17-de-Malaysia-Airlines-rempli-de-cadavres-plastines-2630/
avatar
Rogers Bouty

Age : 70
Date de naissance : 01/04/1947
Localisation : 94
Bélier Date d'inscription : 05/10/2012
Passion : Histoire-Genealogie-Politique-Cinema-Reportages-Lecture-Informatique-Bricolage
Humeur : Tres tres maussade

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Rogers Bouty le Ven 7 Nov - 21:09

LE CRASH DU MH17

Analyse des causes de l'accident du vol MH17 par l'Union des ingénieurs russes
28 Octobre 2014

L'Union des ingénieurs russes
Analyse des causes de l'accident du vol MH17 par l'Union des ingénieurs russes


SOMMAIRE DU DOSSIER MH17

1. L'événement
2. Questions de l'enquête
3. Groupe d'analyse
4. Données de base générales
5. Aspect technique de la question
6. Premier scénario : le Boeing 777 a été détruit par un système de missiles anti-aériens, par exemple un « Bouk-M1 »
7. Second scénario : le Boeing 777 est détruit par un tir conjoint de missile air-air et de canon
8. Analyse des débris
9. Reconstitution de ce qui s'est passé

1. L'événement

Le vol de Malaysia Airlines (Amsterdam - Kuala Lumpur), un Boeing 777, a quitté l'aéroport de Schiphol le 17 juillet 2014 à 10 h 14 UTC (14 h 14 GMT) et devait arriver à destination le lendemain à 6 h 10, heure locale (22 h 10 UTC/02 h 10 heure de Moscou).

Le Boeing volait à une altitude de 33.000 pieds, soit environ 10.000 mètres, niveau ouvert aux vols commerciaux internationaux survolant le territoire de l'Ukraine. Selon la compagnie aérienne, la communication avec l'avion a été interrompue à 14 h 15 GMT, à environ 50 km de la frontière russo-ukrainienne. Selon les données du portail Flightradar24 (Radar de vol 24), l'avion a cessé d'émettre sa position grâce au système ADS-B au-dessus de Snejnoe (les dernières coordonnées transmises étaient 48° 2′ 25,08 » nord, 38° 46′ 22,0794 » est) après 13 h 21 min 28 s UTC (17 h 21 min 28 s, heure de Moscou, 16 h 21 min 28 s, heure locale) au niveau de vol 33.000 pieds (juste au-dessus de 10.000 mètres).

Les débris encore fumants de l'avion ont été retrouvés ultérieurement au sol en Ukraine. L'avion est tombé près du village de Grabovo (proche de la ville de Thorez). Aucun occupant de l'avion n'a survécu.

2. Questions de l'enquête

Quelles sont les circonstances de l'accident ?

Qui aurait pu être impliqué dans la destruction de l'avion ?

3. Groupe d'analyse

Un groupe d'experts de l'Union des ingénieurs russes s'est réuni pour analyser la situation. Il comprend des officiers de réserve ayant une expérience dans l'utilisation de systèmes de missiles anti-aériens, ainsi que des pilotes ayant une expérience avec les armes aériennes. Ce dossier a également fait l'objet d'une réunion de l'Académie des problèmes géopolitiques, où de nombreux scénarios ont été envisagés et à nouveau rediscutés. Au cours de leur analyse, les experts ont utilisé des documents matériaux provenant de sources publiques, glanés dans les médias. Un simulateur de vol informatique d'un avion SU-25 a également été utilisé pour vérifier certaines hypothèses.

L'analyse matérielle suivante est le fruit de ce travail.

4. Données de base générales

4.1. Situation aérienne générale dans la région de Donetsk

La situation aérienne générale dans les environs de Donetsk a fait l'objet d'une conférence spéciale tenue le 21/07/2014 par le Ministère de la Défense russe, portant sur la destruction du vol MH17 alors qu'il était dans le ciel de l'Ukraine.

Lors de cette conférence, le chef de la Direction des opérations principales, chef adjoint de l'État-major général des forces armées russes, le lieutenant-général Andreï Kartapolov, a présenté les données objectives de surveillance de 17 h 10 à 17 h 30 heure de Moscou.

Au cours de cette période, dans cet espace aérien, trois avions civils effectuaient des vols réguliers :
• Un vol de Copenhague à Singapour à 17 h 17 ;
• Un vol de Paris à Taipei à 17 h 24 ;
• Un vol d'Amsterdam à destination de Kuala Lumpur.


En outre, le centre de contrôle aérien russe a enregistré l'ascension d'un avion des forces aériennes ukrainiennes, probablement un Su-25, dans la direction du Boeing 777 malaisien. La distance entre le SU-25 et le Boeing 777 était de 3 à 5 km.


Fig.1 Diagramme de la situation aérienne dans la zone où le Boeing 777 a été détruit
(selon les données du ministère de la Défense de la Fédération de Russie)


4.2. Conditions météorologiques dans la zone que le Boeing 777 survolait :


Données météorologiques à Thorez, région de Donetsk, le jeudi 17 juillet 2014


4.3. Données initiales du site de l'écrasement du Boeing 777

Une analyse détaillée des fragments offre une image plus complète des causes de l'accident. L'examen des photos des fragments d'avion présentées sur Internet permet d'observer différentes formes de dégâts sur sa coque ou sur son revêtement - des déchirures et des fractures, des perforations avec des plis sur la surface extérieure et intérieure du fuselage, signes révélateurs d'un puissant impact externe qui a frappé l'avion.


Photo 1. Fragment du Boeing 777 et Photo 2. Fragment du revêtement du Boeing 777


Photo 3. Fragment du Boeing 777 et Photo 4. Détail de l'avion Boeing 777


Photo 5. Détail du fuselage du Boeing 777 et Photo 6. Détail de la cabine de pilotage du Boeing 777


On notera en particulier les trous dans le fuselage, et les bords pliés vers l'intérieur. Les trous sont arrondis, et généralement regroupés. Seuls des objets métalliques à section circulaire peuvent avoir causé ces perforations, par exemple des tiges en métal ou des obus tirés par le canon d'un avion. La question se pose : qui pourrait tirer de tels projectiles sur l'avion, par quels moyens et à quoi ces projectiles pourraient-ils ressembler ?

4.4. Caractéristiques du Boeing 777 en tant que cible aérienne

Les données fondamentales nécessaires à l'analyse de cette situation sont les suivantes : les données techniques du Boeing 777 ; la route qu'il suivait ; son altitude et sa vitesse ; tout changement dans sa trajectoire par rapport à celle prévue à l'origine ; l'endroit où il s'est écrasé ; photos et vidéos des débris de l'avion ; une description du rayon (champ de débris) et la nature des débris dispersés.


Photo 7. Boeing 777
Un avion comme le Boeing 777 n'est pas une cible difficile pour des éléments de défense anti-aérienne. Il s'agit d'une cible de haute altitude (de 4.000 à 12.000 m) à très grande surface réfléchissante efficace dont la surface équivalente radar (SER) est d'au moins 10 m², alors que des appareils comme le SU-25 n'ont qu'une SER de 0,5-0,6 m². Il a une maniabilité limitée et n'a aucun moyen de défense anti-aérienne (brouillage actif ou passif). Un Boeing 777 peut être abattu à l'aide d'avions de combat (chasseurs intercepteurs ou 'autres types d'aéronefs qui opèrent dans la même gamme d'altitudes et de vitesses), ainsi qu'à l'aide de systèmes de missiles (comme les S-200 ou S-300) ou de missiles antiaériens militaires (comme le « Bouk-M1 »).

5. Aspect technique de la question

Une défense aérienne moderne comprend trois catégories de moyens de désactiver des cibles aériennes, classées en trois types :
• Type A - cessation du vol motorisé ;
• Type B - poursuite du vol avec perte partielle des commandes sans possibilité d'atterrir ;
• Type C - poursuite du vol avec possibilité d'atterrir si les réparations nécessaires peuvent être faites.


Dans ce cas, selon les données disponibles, il y a des raisons de croire que l'attaque était de type (A) - fin du vol motorisé.

Nous avons étudié les versions préliminaires présentées par des experts de différents pays. Prenant en considération l'aspect technique de la question, nous pouvons affirmer que le Boeing 777 a été détruit à l'aide d'armes anti-aériennes : par des missiles anti-aériens sol-air ou par un autre aéronef armés de missiles et de canons.

En utilisant les méthodes de l'analyse technique, les experts de l'Union des Ingénieurs russes se sont penchés sur ces deux scénarios, qui recueillent l'assentiment de pratiquement tous les experts et des spécialistes.

6. Premier scénario : le Boeing 777 a été détruit par un système de missiles anti-aériens, par exemple un « Bouk-M1 »


Photo 8. SAM 9K37M1 « Bouk-M »


6.1. Circonstances qui militent en faveur du premier scénario

6.1.1. La probabilité de détruire des cibles aériennes comme le Boeing 777 à l'aide du SAM 9K37M1 « Bouk-M1 » est élevée.

L'avion se déplaçait à une altitude de 10.100 mètres, à une vitesse de 900 km/h, ses paramètres étaient connus. Il représentait une cible aérienne appropriée pour le « Bouk-M1 ». La probabilité de succès d'une telle attaque par un SAM « Bouk-M1 » va de 0,8 à 0,95. Il était donc, techniquement, possible de frapper une telle cible aérienne.


Fig.2. Emplacements des SAM ukrainiens


Parmi les troupes ukrainiennes situées dans la zone de l'écrasement, le 17 juin, se trouvaient 3 ou 4 positions de missile « Bouk-M1 ». C'est ce qu'a déclaré le ministère de la Défense russe. Le chef de la Direction des opérations principales de l'État-major général, le lieutenant-général Andréï Kartapolov, a souligné que la partie russe avait des images-satellites des différents emplacements des unités de l'armée ukrainienne dans le sud-est de l'Ukraine, en particulier d'une unité « Bouk » à 8 km de Lougansk. Et la matinée du jour où l'avion malaisien a été abattu, les Russes ont détecté une batterie SAM « Bouk-M1 » près du village de Zarochtchenskoe. Ce jour-là, elle a été déplacée vers Donetsk, dans la région où se trouvaient les milices. Nous considérons ces données objectives et fiables.

6.1.2. La station de détection et de repérage 9С18 « Coupole » est capable de détecter et reconnaître des cibles volantes jusqu'à une distance de 100 à 160 km.

En outre, le système d'armes peut détecter des cibles volant à basse altitude (à partir de 30 m) avec une portée maximale de 45 km. Cette station de détection et de repérage peut être utilisée pour détecter et suivre un Boeing 777.


Photo 9. RLC 9С18М1 « Coupole »
6.1.3. De plus, nos experts de l'Union des ingénieurs russes insistent sur le fait que le lancement d'un missile « Bouk M-1 » est accompagné par quatre effets audio-visuels remarquables.
1. Émission d'un bruit fort, à la fois au lancement et pendant la durée du vol (audible entre les altitudes de 100 m et 3000 m)
2. Puissante explosion sur le site du lancement (Photo 10).
3. Panache de fumée, émis par le missile, qui résulte de la combustion du carburant durant le vol (Photo 11).
4. Explosion avec une signature identifiée dans le ciel, à l'emplacement du point d'impact entre le missile et sa cible (Photo 12).


6.1.4. D'après l'opinion de nos experts, le récit détaillant l'usage du complexe « Bouk M1 » rencontre un grand nombre d'écueils, ce qui laisse penser que c'est une chronique inexacte des événements.

Jusqu'à maintenant, personne n'a été en mesure d'apporter la preuve crédible du tir d'un missile surface-air, dont le lancement, c'est bien connu, est accompagné d'effets audio-visuels significatifs.
Le nuage de fumée du lancement montera jusqu'aux nuages et sera visible dans le ciel durant 10 minutes.

Le bruit du tir de missile est audible à quiconque dans un rayon de 7 à 10 km autour du site de lancement.


Photo 10. Lancement d'un missile « Bouk-M1 »


Le vol du missile est accompagné d'un bruit fort. Le vol sera facilement observé grâce au panache de fumée issu de la combustion de carburant par le missile.

Dans ce cas, il n'y a eu aucune preuve de ce qu'un panache de condensation blanc résultant de la combustion du carburant serait apparu et aurait persisté durant quelques minutes après le lancement, ni aurait été visible aux personnes au sol dans un rayon de 10 km autour du site de lancement.


Photo 11. Missile « Bouk-M1 » en vol


L'impact de la charge militaire suit un schéma caractéristique qui peut être observé du sol par temps clair.


Photo 12. Explosion d'un « Bouk-M1 » atteignant une cible


Le Missile 9M38 est propulsé par un moteur à carburant solide à deux étages (durée de combustion approximative estimée de 15 secondes).


Photo 13. Missile antiaérien 9М38 « Bouk M1 »
Un missile surface-air avec une charge militaire pesant 40 à 50 Kg n'explose pas directement dans la cible, mais plutôt à proximité, à une distance comprise entre 50 et 100 mètres. La détonation de la charge militaire produira une onde de choc qui va propulser du shrapnel à grande vitesse. Ce shrapnel peut pénétrer le fuselage d'un avion. Cependant, considérant les dimensions d'un Boeing 777 (longueur 63,7 mètres, avec une envergure de plus de 60 mètres), le shrapnel sera incapable d'infliger des dégâts suffisants, comme c'est le cas s'agissant de la destruction d'un avion six ou sept fois plus petit. Lors de l'impact avec un Boeing 777, de tels fragments pourraient causer des dommages à l'alimentation en carburant, ce qui provoquerait des fuites de carburant à l'extérieur du fuselage et l'inflammation de l'appareil.

De même, si le système hydraulique avait été endommagé, les commandes du Boeing n'auraient plus répondu ou, à tout le moins, le contrôle en aurait été sérieusement altéré (conformément au scénario « c »). Dans ce cas, si un appareil aussi imposant que le Boeing 777 de la Malaysian Airlines avait été touché par un missile surface-air, l'équipage aurait été en mesure d'informer le contrôle du trafic aérien de la situation de l'avion ; rien de tel cependant ne s'est produit, selon les mass-médias révélant les données décodées des enregistreurs de vols, ce serait chose certaine.

L'avion de ligne a été abattu en pleine journée, dans une zone à forte densité de population, en présence non seulement des parties militaires observant le ciel, mais aussi de journalistes pourvus de caméras et également de la population locale, elle aussi équipée de téléphones et de caméras.

On devrait aussi remarquer qu'une seule personne ne suffit pas à lancer le missile, mais qu'il faut au moins qu'une escouade militaire soit présente au lancement d'un « Bouk M1 », ce qui rend sa dissimulation impossible.

En conséquence de quoi, ces photographies et enregistrements vidéo pris en temps réel depuis différentes perspectives et montrant les différentes étapes du vol du missile, seraient arrivées sur internet pratiquement en temps réel (cf. l'évènement médiatique autour de l'astéroïde qui a touché Tcheliabinsk). Les résidents ont uniquement confirmé que des explosions se sont produites, et que des corps humains sont tombés du ciel sur leurs maisons.

Au moment où le Boeing 777 était abattu, il y avait un satellite américain au-dessus de la zone. De ce fait, l'armée russe estime que leurs partenaires américains devraient porter les images prises durant la destruction de l'appareil à la connaissance d'une audience plus large, si de telles images devaient se trouver entre les mains de Washington.
Conclusion du premier scénario

Ce qui précède rend douteuse la proposition initiale, selon laquelle le Boeing aurait été abattu au moyen d'un tir de missile antiaérien depuis une installation « Bouk-M1 ».


7. Second scénario : le Boeing 777 est détruit par un tir conjoint de missile air-air et de canon

7.1 Pour soutenir ce scénario, on peut s'appuyer sur les circonstances décrites ci-après.

7.1.1 De nombreux témoins attestent de la présence dans le ciel d'un appareil militaire dans la région du crash du Boeing (certains témoins parlent de deux), présumé être un chasseur étant donné l'altitude et la vitesse (altitude d'un chasseur entre 5000 et 7000 m, vitesse de 950 km/h). Il y a aussi des signalements de bruits d'avion dans le ciel. Il est possible que ces signalements soient en rapport avec des avions de type MiG-29 ou Su-25.


Photo 14. MIG-29


L'armement du MiG-29 inclut le canon monotube GSH-301 (30mm, avec 150 obus, cadence de tir 1.500 coups/minute) à la racine de l'aile gauche. Six points d'emport externes sous la voilure qui peuvent être utilisés pour le combat aérien : 6 missiles guidés R60 ou R-73 infrarouges à courte portée ; 4 missiles guidés à courte portée et 2 missiles de portée intermédiaire R-27PE à guidage radar ou R-27TE à infrarouges ou encore R-77.

Selon le ministère russe de la Défense, le 17 Juillet, le contrôle du trafic aérien russe a détecté un appareil, potentiellement un Su-25 de l'armée de l'air ukrainienne, montant en direction du Boeing 777 de la Malaysian Airlines. La distance entre les deux appareils n'excédait pas 3 à 4 kilomètres.


Photo 15. SU-25


Armement du SU-25 : 1 × GSh-30-2 (canon de 30 mm monté sous le nez de l'appareil avec 250 coups).

Missiles guidés : Kh-23 (AS-7), AS-9, Kh-25L (AS-10), Kh-29 (AS-14) missiles air-surface, K-13 (AA-2) ou R-60 (AA-Cool missiles air-air ; SPPU-22 Conteneurs avec canon bitube 23 mm GSH-23L Canons avec 260 coups.

De par ses spécifications, le Su-25 est capable d'atteindre brièvement une altitude supérieure à 10.000 mètres. Son équipement standard inclut des missiles air-air R60. Ces missiles peuvent engager et détruire des cibles à plus de 10km avec un taux de réussite de 100% jusqu'à 8km. En conséquence, il n'est pas nécessaire pour l'appareil d'approcher sa cible de près, il suffit de s'assurer que la distance d'engagement correspond à la portée garantie par le missile.

7.1.2. Le ministère de la Défense russe a déclaré que l'armée russe a détecté l'activation du « Dome » d'un système de défense antiaérien ukrainien « Bouk-M1 » le jour de la catastrophe du Boeing 777 de la Malaysian.


Fig.3. Statistiques de l'activité des radars ukrainiens aux environs de l'heure de la destruction du Boeing 777 malaisien, du 15 au 20 juillet 2014


L'activité des Stations de localisation radar (SLR) peut témoigner du déploiement actif de l'aviation militaire dans la mesure où les SLR sont activement utilisés pour la reconnaissance aérienne et la transmission d'informations au centre de contrôle de l'aviation. Pour mener à bien certaines missions, il est commun de fournir des données au navigateur permettant la coordination d'un ou plusieurs chasseurs.

Il peut s'agir de missions de supériorité aérienne ou d'embuscade. Dans de telles missions, l'attaque peut être opérée par l'avant ou en poursuite avec coordination depuis le sol.

7.1.3. Un Su-25 ou un MiG-29 apparaissent identiques au radar, dans la mesure où ils ont des tailles et surfaces réflectives similaires. Le plafond pratique d'un MiG-29 est de 18.013 m, de sorte qu'il peut facilement atteindre l'altitude à laquelle volait l'appareil de la Malaysian (10.100 m). Le MiG-29 a deux moteurs qui génèrent une forte poussée, permettant à l'appareil d'atteindre des vitesses de l'ordre de 2.000 km/h.

7.1.4 Les conditions météorologiques sont aussi en faveur de l'attaque du Boeing 777 par un autre avion. La météo dans la région de la ville de Donetsk entre 15:00 et 18:00 le 17 Juillet 2014 se caractérise par de la pluie et une forte couverture nuageuse. La route du vol passe au-dessus de la base nuageuse la plus élevée. À cette altitude, seuls les nuages de type cirrus sont présents. Ceux-ci sont de faible densité, des nuages fibreux blancs et transparents, avec des formations denses occasionnelles. Ils sont comme massés par paquets échoués ici ou là, tels un cordon s'étirant jusqu'à l'horizon. L'altitude moyenne de la limite basse de ces nuages se situe entre 7 et 10.000 mètres, tandis que la couche nuageuse peut s'étendre de plusieurs centaines de mètres à quelques kilomètres.

Une attaque par un appareil militaire montant rapidement à travers la couche nuageuse prendrait l'équipage du Boeing 777 par surprise, et ne serait pas observable depuis le sol en raison de l'épaisse couverture nuageuse aux niveaux bas et intermédiaire.

Sur la base de ces éléments, on peut avoir confiance dans la thèse, selon laquelle le Boeing 777, volant sur une trajectoire horizontale à 10 000 mètres d'altitude, aurait pu sans grande difficulté se retrouver à portée de l'armement canon et missile d'un chasseur, qu'il s'agisse d'un MiG-29 ou d'un Su-25.

7.1.5. La question logique est alors : quels armements ont conduit à la destruction du Boeing 777 de la Malaysian Airlines ?

Missiles

Aussi bien le MiG-29 que le Su-25 peuvent être équipés avec les missiles à courte portée guidés par infra-rouge R-60M.


Photo 16. Missiles R-60M sur point d'emport externe R-60M


Le MiG-29 est équipé d'un canon de 30 millimètres GSh-301, d'une cadence de tir de 1.500 coups par minute. Ce canon est chargé de 150 obus perforants avec une flèche en alliage de tungstène. La portée pratique pour des cibles aériennes se situe entre 200 et 800 mètres, pour des cibles au sol entre 1200 à 1800 mètres. Ce type de projectile traverse la cible de part en part, laissant un orifice de passage de forme parfaitement ronde ; ils n'explosent pas à l'intérieur et ne sont pas incendiaires, mais ils peuvent tuer l'équipage et détruire la cabine. Les orifices d'entrée et de sortie ont une configuration caractéristique. Les trous d'entrée ont les bords évasés vers l'intérieur ; du côté opposé les bords sont tordus vers l'extérieur.


Photo 17. Canon aérien G-Sh301


Le Su-25 est équipé du canon GSH-2-30.


Photo 18. Canon aérien GSH-2-30
Photo 18. Canon aérien GSH-2-30Photo 18. Canon aérien GSH-2-30

D'autre part, le Su-25 peut emporter des canons bitubes GSh-23L sur point d'emport externe avec le conteneur SPPU-22.

Dans un combat, les deux types de canons s'utilisent contre des cibles aériennes et causent des dégâts analogues à ceux observés sur l'épave du Boeing 777.
Conclusion du second scénario

selon les analystes de l'Union des ingénieurs russes, la destruction complète du Boeing 777 résulte de l'usage conjoint des deux types d'armes : des missiles à courte portée air-air et un canon de 30 mm, ou bien un canon bitube GSh-23L de 23 mm dans un conteneur SPPU-22. Afin d'améliorer la précision du tir de manière significative, on peut utiliser un télémètre laser ou un viseur laser (ou même une conduite de tir prédisant le point d'impact). Cette conclusion s'appuie sur la forme et la disposition des dégâts observés sur les débris : des trous ronds, qui sont le résultat typique d'un tir au canon, et des trous discontinus, caractéristiques de missiles fléchettes.


8. Analyse des débris

Si l'on considère la première version du crash, il est évident que la façon dont sont disposés les trous et les fragments sur les surfaces planes du fuselage ne reflète pas la disposition typique de l'impact d'un missile « Bouk-M1 », qui aurait laissé des dégâts à la forme très remarquable et caractéristique. Dans ce cas, il est manifeste que de telles traces sont inexistantes sur les débris.

Si l'on examine la possibilité de tels dégâts occasionnés par des missiles air-air à courte portée, on doit avoir à l'esprit que le R-60 (Su-25) et le R-73 (MiG-29) sont des missiles de combat aérien à courte portée, de faible puissance et à guidage infrarouge. Leur rayon de destruction n'est que de 3 à 5 mètres, et un coup au but nécessite un impact direct. La masse de la charge militaire est de 3,5 kg pour le plus ancien, 5 kg pour le plus récent. Cette charge contient de fines particules de fil de tungstène. Il s'agit de missiles plutôt faibles, conçus exclusivement pour de petites cibles. Ces armes suivent la trainée de chaleur, et ont été initialement créés pour cibler le moteur.

Il serait logique de présumer que les dommages visibles sur la photo 19 sont le résultat du tir d'un canon du type GSh ou SPPU.


Photo 19. Dégâts sur les surfaces planes du Boeing 777


Photo 20. La nature des dégâts sur la cabine du Boeing 777


La photographie des trous d'entrée et de sortie sur le cockpit du Boeing 777 correspond parfaitement avec le passage d'obus de calibres 20 à 30 mm, tels qu'on en trouve sur les avions militaires, ce qui confirme le second scénario de ce qui a abattu le Boeing. Ce point est appuyé par la dispersion des trous crevant la surface de l'appareil. Sur le débris du côté gauche de la cabine, les bords des trous sont tordus de l'intérieur vers l'extérieur, ce qui nous indique qu'une explosion significative s'est produite à l'intérieur du cockpit à la suite de l'impact dynamique des obus frappant le côté droit.

Sur le panneau de garniture, les trous d'entrée sont visibles, de même que quelques points de sortie. Les bords des trous sont tordus vers l'intérieur. Ils sont nettement plus petits et de forme bien circulaire. Les trous de sortie ont une forme plus brouillonne, leurs bords sont tordus vers l'extérieur. De plus, il est clair que les trous de sortie se sont formés à travers la double épaisseur d'aluminium, et qu'ils l'ont tordue vers l'extérieur. C'est le résultat d'éléments d'assaut (à en juger par le type d'impact, des obus de canon aérien) traversant le cockpit. Les rivets ont aussi été tordus vers l'extérieur.

La photo 21 montre un fragment du Boeing 777. On y voit clairement les trous d'entrée (cerclés de rouge) dans la couche externe, tordue vers l'intérieur par un canon de 30 mm. Cette torsion vers l'intérieur est caractéristique de ce type de projectile.


Photo 21. nature des dégâts sur la carlingue du Boeing 777


La photo 22 montre une autre partie des débris du Boeing 777. On y voit (1 rouge) que les rivets ont disparu et (2 rouge) que le fuselage s'est rompu, de l'intérieur vers les bords extérieurs du point d'impact, ce qui a été causé par une explosion à l'intérieur de l'avion, ou part une violente perte de pression à haute altitude.


Photo 22. Nature des dégâts sur la carlingue du Boeing 777
La topologie générale des trous et leurs emplacements suggèrent qu'il est très vraisemblable que le Boeing 777 a été la cible d'un tir de canon GSh-2-30 ou d'un conteneur SPPU-22 avec canon bitube-23mm GDh-23L visant la zone du cockpit. Lorsque les munitions ont eu traversé le cockpit, elles sont ressorties de l'autre côté et ont endommagé la surface de l'aile (voir photo 20). Les deux types d'armement causent des dégâts sur les aéronefs, qui sont analogues à ceux observés sur les fragments du Boeing 777.

La nature des trous visibles sur les fragments de surfaces externes et de fuselage, disponibles sur les réseaux médiatiques, nous autorise à affirmer que c'est bien la combinaison d'un missile et d'un tir de canon qui en est la cause.

9. Reconstitution de ce qui s'est passé

En se basant sur ce qui précède, nous pouvons reconstituer l'événement selon deux angles.

9.1. En relation avec les circonstances du crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines.

Le 17 juillet 2014, le Boeing 777 de la Malaysia Airlines effectuait le vol Amsterdam - Kuala Lumpur dans le couloir de vol établi par les contrôleurs aériens. En même temps, il est probable que le contrôle manuel des commandes a été éteint et que l'avion a été mis en pilotage automatique, volant sur un plan horizontal, le long de l'itinéraire aménagé et adapté par les contrôleurs de la circulation aérienne, sur la partie ukrainienne du vol.

De 17h17 à 17h20, le Boeing 777 volait dans l'espace aérien ukrainien près de la ville de Donetsk, à l'altitude de 10 100 m. Un avion de combat non identifié (probablement un Su-25 ou MiG-29), qui était un niveau en dessous, sur une trajectoire de collision, dans la couche de nuage, a rapidement pris de l'altitude et est soudainement apparu au-dessus des nuages à l'avant de l'avion civil, ouvrant le feu sur le poste de pilotage avec un canon de calibre 30 mm ou moins. Le pilote d'un avion de chasse peut le faire en mode « chasse libre » (à l'aide du radar de bord) ou avec l'aide du guidage de navigation et des données sur l'espace aérien transmises depuis un radar au sol.

De multiples tirs d'obus ont causé de gros dégâts sur l'habitacle, et une dépressurisation soudaine, qui a provoqué la mort immédiate de l'équipage, du fait des impacts et de la décompression. L'attaque a été soudaine : une fraction de seconde. Dans de telles circonstances, l'équipage n'a pas pu lancer d'alerte : le vol s'est poursuivi de façon apparemment normale, comme si aucune attaque n'était intervenue.

Puisque ni les moteurs, ni le système hydraulique, ni aucun autre organe vital nécessaires à la poursuite du vol n'ont été touchés, le Boeing 777, sous pilote automatique (procédure standard), a continué sa trajectoire horizontale, en perdant peut-être graduellement de l'altitude.

Le pilote de l'avion de combat non identifié s'est placé à l'arrière du Boeing 777. Ensuite, tandis que l'avion non identifié restait sur la zone de combat, le pilote, au moyen de son équipement de poursuite de cible, a verrouillé la cible et lancé ses missiles R-60 ou R-73.

Le résultat en a été la perte de pressurisation à l'intérieur de l'appareil, la destruction du système de contrôle de l'avion et la mise hors service du pilote automatique. L'avion a perdu alors toute capacité à maintenir son assiette et il est parti en vrille. C'est là le résultat de grosses défaillances mécaniques à haute altitude.

L'avion, selon les informations fournies par l'enregistreur de vol, s'est brisé en l'air, mais cela n'est possible que dans le cas d'une chute verticale depuis une altitude de 10 000 mètres, et seulement lorsque la surcharge maximum admissible est dépassée. Aussi bien la cabine de pilotage que les cabines des passagers s'étant depressurisées, l'équipage n'était plus en mesure de contrôler l'avion, qui s' est mis à tomber en vrille et s'est rompu à haute altitude. Cela explique que les débris se sont éparpillés sur plus de 15 km2.

9.2. Au sujet de la responsabilité dans la mort de 283 passagers et de 15 membres d'équipage.

Ce 17 juillet 2014, les Forces armées de la République nationale de Donetsk n'avaient pas d'avion de combat capable de détruire une cible volante telle que le Boeing 777, ni le réseau de contrôle aérien, ni le matériel radar de détection, de ciblage et de poursuite adéquats.

Aucun avion de combat des forces armées de la Fédération russe n'a violé l'espace aérien de l'Ukraine, ce qui est confirmé non seulement par les Ukrainiens, mais aussi par les tierces parties chargées de la surveillance de leur espace aérien.

Pour établir la vérité, il est nécessaire d'enquêter objectivement et impartialement sur toutes les circonstances de la destruction du Boeing 777, d'interroger les centaines de citoyens qui peuvent avoir vu quelque chose. Naturellement, cette enquête doit être conduite par des professionnels. Aller vers la vérité, poser les bonnes questions, est une science rigoureuse, qui nécessite un savoir-faire.

Les informations importantes sont contenues dans l'épave de l'avion et les restes des victimes, mais ces informations précises sont faciles à détruire, à déformer et à cacher. Et il y a beaucoup de parties intéressées à occulter la réalité des faits. Comme le confirme le fait que l'Ukraine, les Pays-Bas, la Belgique et l'Australie ont signé un accord le 8 août, indiquant que les informations sur l'enquête relative à l'accident ne seraient divulgués qu'avec le consentement de toutes les parties.

« L'enquête suit son cours, par des expertises et d'autres actes d'instruction », a annoncé le porte-parole du Procureur général de l'Ukraine, Yuri Boychenko. « Les résultats seront annoncés lors de la conclusion de l'enquête et avec le consentement de toutes les parties qui ont signé l'accord ».

La procrastination et le manque d'investigation objective de tous côtés, avec la participation de prestigieuses organisations internationales, font d'autant plus douter que les parties concernées rendent jamais publiques les véritables circonstances qui entourent le crash du Boeing 777 de la Malaysia Airlines.

Traduit de l'anglais au français par Patrick, Lionel, Francis et Goklayeh

avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Clavier56 le Ven 7 Nov - 23:27

Le problème pour la crédibilité de ce scénario fantasiste auquel personne d'informé ne croit, c'est que les Ukrainiens de Kiev n'avaient aucun intérêt à abattre un liner innocent  alors que les Russes avaient tout intérêt à cacher la bavure de leurs copains insurgés.


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!
avatar
Rogers Bouty

Age : 70
Date de naissance : 01/04/1947
Localisation : 94
Bélier Date d'inscription : 05/10/2012
Passion : Histoire-Genealogie-Politique-Cinema-Reportages-Lecture-Informatique-Bricolage
Humeur : Tres tres maussade

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Rogers Bouty le Ven 7 Nov - 23:58

Tiens, je ne réponds même pas !
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Jupiter le Sam 15 Nov - 19:59

Les Russes viennent de dévoiler une photo satellite qui montrerait que c'est un chasseur MIG26 (ou SU27) - les deux équipant la chasse de l'armée de l'air ukrainienne -  qui aurait tiré sur le Boeing 777 et l'aurait abattu.

][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://lifenews.ru/news/145022


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
dysneylandresort

Age : 28
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

L' avion Malaysien aurait été descendu par un Sukhoi 25

Message par dysneylandresort le Dim 16 Nov - 15:08

L'avion Malaysien aurait été descendu par un Sukhoi 25 d'une basse Ukrainienne qui voulant descendre l'avion de Poutine ayant emprunté une trajectoire parallèle peu avant, aurait confondu les cibles ?????


http://www.voltairenet.org/article185924.html

hellohellohellohello
avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par CoqGaulois le Dim 16 Nov - 18:15

@Clavier56 a écrit:Le problème pour la crédibilité de ce scénario fantasiste auquel personne d'informé ne croit, c'est que les Ukrainiens de Kiev n'avaient aucun intérêt à abattre un liner innocent  alors que les Russes avaient tout intérêt à cacher la bavure de leurs copains insurgés.
Il ne faut jamais perdre de vue le vieil adage policier qui consiste à trouver "à qui le crime profite ?" ou dit autrement "qui va l'utiliser et l'instrumentaliser ?" réponse les USA... par le biais de ses larbins l'UE et le gouvernement ukrainien.
Bref tous sauf la Russie qui n'avait strictement rien à y gagner et tout à y perdre alors à moins de prendre Poutine pour un débile ce qu'il est loin d'être contrairement à Hollande et bien on comprend vite qu'il était le dernier à avoir intérêt à commettre cet acte.
Bref Kiev est le principal suspect en tant que coupable et les USA en tant que commanditaire.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Crash du MH17: les russes affirment avoir des preuves de l'implication ukrainienne

Message par Jupiter le Dim 28 Déc - 11:28

Crash du MH17: les russes affirment avoir des preuves de l'implication ukrainienne

Les enquêteurs russes ont affirmé mercredi avoir obtenu des preuves de l'implication d'un avion de chasse ukrainien dans le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines, abattu au-dessus de l'est de l'Ukraine en juillet.

"Les enquêteurs sont parvenus à entrer en contact hier soir avec un militaire ukrainien qui confirme avoir quitté de son plein gré son unité et est venu sur le territoire russe", écrit dans un communiqué le Comité d'enquête, structure chargée des principales investigations en Russie.

"Selon ce témoin, l'avion de ligne Boeing 777 du vol MH17 pourrait avoir été abattu le 17 juillet par un avion militaire Su-25 des forces armées ukrainiennes, piloté par le capitaine Volochine", ajoute le communiqué.

Selon les enquêteurs, ce témoin, qui a été soumis à un détecteur de mensonges et qui pourrait être placé sous un programme de protection, a vu l'avion décoller d'une base aérienne où lui-même était stationné près de Dnipropetrovsk, dans l'est de l'Ukraine. Il a affirmé avoir vu l'appareil être armé de missiles air-air de type R-60, alors même que les rebelles ne possèdent pas d'aviation. "Le témoin a immédiatement remarqué qu'au retour de l'avion sur l'aérodrome, les missiles étaient absents et il a alors distinctement entendu les mots du pilote Volochine à un autre soldat: 'Il (l'avion) s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment'", poursuit le Comité, qui dit être prêt à partager ses preuves avec les enquêteurs internationaux.

Le vol MH17 de Malaysia Airlines, qui assurait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine. Ses 298 occupants, dont deux tiers de Néerlandais, ont péri dans l'accident. L'Ukraine et les États-Unis affirment que l'appareil a été abattu par un missile sol-air fourni aux séparatistes prorusses par Moscou, ce que la Russie dément, pointant du doigt en retour les forces ukrainiennes.

Dans un premier rapport d'enquête publié en septembre, les enquêteurs internationaux ont estimé que le Boeing 777 avait été perforé en vol par des "projectiles à haute énergie", sans aller jusqu'à confirmer l'hypothèse d'un missile. Un rapport final est attendu pour l'été 2015.

http://linkis.com/www.7sur7.be/7s7/fr/K3DMu


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Crash du MH17: un avion ukrainien a-t-il abattu le Boeing?

Message par Jupiter le Dim 28 Déc - 11:29

Crash du MH17: un avion ukrainien a-t-il abattu le Boeing?

Le MH17 qui s'est écrasé en juillet dernier dans l'est de l'Ukraine a-t-il été abattu par un avion ukrainien? C'est ce qu'affirment des enquêteurs russes qui ont recueilli le témoignage d'un militaire ukrainien.

Les enquêteurs russes ont affirmé mercredi avoir obtenu des preuves de l'implication d'un avion de chasse ukrainien dans le crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines, abattu au dessus de l'Est de l'Ukraine en juillet. "Les enquêteurs sont parvenus à entrer en contact hier soir avec un militaire ukrainien qui confirme avoir quitté de son plein gré son unité et est venu sur le territoire russe", écrit dans un communiqué le Comité d'enquête, structure chargée des principales investigations en Russie. "Selon ce témoin, l'avion de ligne Boeing-777 du vol MH17 pourrait avoir été abattu le 17 juillet par un avion militaire Su-25 des forces armées ukrainiennes, piloté par le capitaine Volochine", ajoute le communiqué.

Il a vu l'avion décoller de la base où il était stationné

Selon les enquêteurs, ce témoin, qui a été soumis à un détecteur de mensonges et qui pourrait être placé sous un programme de protection, a vu l'avion décoller d'une base aérienne où lui même était stationné près de Dnipropetrovsk, dans l'est de l'Ukraine. Il a affirmé avoir vu l'appareil être armé de missiles air-air de type R-60, alors même que les rebelles ne possèdent pas d'aviation. "Le témoin a immédiatement remarqué qu'au retour de l'avion sur l'aérodrome, les missiles étaient absents et il a alors distinctement entendu les mots du pilote Volochine à un autre soldat: 'Il -- l'avion -- s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment'", poursuit le Comité, qui dit être prêt à partager ses preuves avec les enquêteurs internationaux.

Perforé en vol par des "projectiles à haute énergie"

Le vol MH17 de Malaysia Airlines, qui assurait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, s'est écrasé le 17 juillet dans l'Est de l'Ukraine. Ses 298 occupants, dont deux tiers de Néerlandais, ont péri. L'Ukraine et les États-Unis affirment que l'appareil a été abattu par un missile sol-air fourni aux séparatistes prorusses par Moscou, ce que la Russie dément et pointe du doigt en retour les forces ukrainiennes. Dans un premier rapport d'enquête publié en septembre, les enquêteurs internationaux ont estimé que le Boeing 777 avait été perforé en vol par des "projectiles à haute énergie", sans aller jusqu'à confirmer l'hypothèse d'un missile. Un rapport final est attendu pour l'été 2015.

http://www.rtl.be/info/monde/international/crash-du-mh17-un-avion-ukrainien-a-t-il-abattu-le-boeing--686843.aspx


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Vol MH17 : des fragments de missiles trouvés dans les corps des passagers

Message par Jupiter le Dim 28 Déc - 11:31

Vol MH17 : des fragments de missiles trouvés dans les corps des passagers

Vol MH17 : des fragments de missiles trouvés dans les corps des passagers
Des fragments qui peuvent être des parties de missiles ont été trouvés dans les corps des passagers du Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui s’est écrasé le 17 juillet dans l'Est de l'Ukraine, a déclaré le chef du Département des enquêtes principal du Service de sécurité ukrainien (SBU) Vassili Vovk.

Selon lui, l'Office n'exclut pas que l’avion de ligne malaisien pourrait être abattu de l'air.

Le SBU espère que l'enquête sur l'accident d'avion sera achevée en 2015.

[url=http://french.ruvr.ru/news/2014_12_19/Vol-MH17-des-fragments-de-missiles-trouves-dans-les-corps-des-passagers-5922/ ]http://french.ruvr.ru/news/2014_12_19/Vol-MH17-des-fragments-de-missiles-trouves-dans-les-corps-des-passagers-5922/ [/url]

http://www.wikistrike.com/2014/12/vol-mh17-des-fragments-de-missiles-trouves-dans-les-corps-des-passagers.html


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par CoqGaulois le Lun 29 Déc - 18:30

Vu le silence complice des médias européens sur le sujet, il est clair que les Ukrainiens et les Ricains sont dans le coup, il est des silence qui en disent long ! L'enquête n'intéresse plus personne, seule la suspicion de participation de la Russie était largement diffusée. Maintenant ils doivent se taire pour ne pas dévoiler le pot aux roses.
Les manipulateurs ricains sont passé maitres dans ces opération d'intox avec la complicité des médias européens, je vous rappelle juste les soi-disant armes de destruction massives iraquiennes qui étaient la cause principale de la guerre en Iraq.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Boeing Malaysia Airlines abattu en Ukraine : il y a du nouveau, mais chut !

Message par Jupiter le Mer 31 Déc - 7:39

Boeing Malaysia Airlines abattu en Ukraine : il y a du nouveau, mais chut !

La neutralité de la commission d’enquête internationale mise sur pied au mois d’août dernier est loin d’être acquise.

L’information n’est pas tirée d’un blog adepte de la théorie du complot, elle provient du quotidien russe Komsomolskaïa Pravda (Комсомо́льская пра́вда) en date du 23 décembre, mais a déjà été relayée par plusieurs grands organes de presse occidentaux (BBC, Daily Telegraph, Le Figaro, France 24…).
Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui s’est écrasé sur le territoire ukrainien le 17 juillet dernier n’aurait pas été abattu par les rebelles pro-russes comme l’avait affirmé le président Obama dès le 21 juillet mais par un chasseur ukrainien Soukhoï Su-25 armé de missiles air-air. La dépêche donne même le nom du pilote : il s’agirait du capitaine Volochine. La source serait un autre pilote ukrainien passé du côté des Russes, témoin du décollage du Soukhoï armé puis de son retour sans les missiles, et des propos du pilote faisant allusion à un avion qui était au mauvais endroit au mauvais moment (sic), le jour et à l’heure même de la tragédie

On se demande naturellement comment un pilote aguerri a pu prendre un avion de ligne pour un jet de combat en plein jour, ce à quoi le pilote témoin répond : « Il aurait pu ne pas reconnaître l’avion à cause de la grande distance. Les missiles de ce type sont capables de se fixer sur une cible à une distance de 3 à 5 kilomètres, y compris à leur altitude maximale de 7.000 mètres ». Si l’information doit, bien entendu, être prise avec précaution, elle a au moins le mérite d’être aisément vérifiable, non seulement auprès du pilote Volochine incriminé mais aussi auprès de ses supérieurs et d’autres pilotes de la base à laquelle il appartient.

Le problème est que la neutralité de la commission d’enquête internationale mise sur pied au mois d’août dernier est loin d’être acquise. Cette commission est en effet composée de deux membres de l’OTAN, la Belgique et les Pays-Bas, d’un allié inconditionnel des États-Unis (l’Australie) et – tenez-vous bien – de l’Ukraine elle-même. La Malaisie, pourtant première intéressée, n’y a été admise qu’au début du mois de décembre après de vives protestations. Mais ce n’est pas tout : la presse néerlandaise a rapporté que les quatre membres de la commission (donc avant l’admission de la Malaisie) auraient conclu un pacte secret donnant à chacun le droit d’opposer son veto à la divulgation au public de toute information qui serait contraire à ses intérêts. Interrogé, le premier ministre néerlandais a répondu : « Les bénéfices tirés de la publicité donnée à l’information sont plus que compensés par les dommages que celle-ci pourrait causer aux relations bilatérales des Pays-Bas avec d’autres États. » On croit rêver devant un tel cynisme !

Comme pour ajouter un zeste de piment, L’Express de Belgique rapporte que la Banque centrale des Pays-Bas (DNB) serait parvenue à rapatrier en toute discrétion 120 tonnes des réserves d’or du pays qui étaient détenues aux États-Unis. Manifestement, Washington a répondu avec plus de diligence à la demande de rapatriement des Néerlandais qu’à celle des Allemands qui veulent aussi récupérer leur or. Cela s’explique-t-il par les informations secrètes que les Pays-Bas pourraient détenir concernant le vol MH 17 ?

Conclusion : nous ne pouvons être sûrs de rien sauf d’une chose. Si la preuve était faite que les Ukrainiens sont bien les responsables de cet attentat, la commission d’enquête se garderait bien de le révéler.

http://www.bvoltaire.fr/christopheservan/boeing-malaysia-airlines-abattu-en-ukraine-il-y-du-nouveau-mais-chut,148200?utm_content=buffer17318&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Jupiter le Ven 2 Jan - 6:57

Vol MH17: les Russes affirment avoir des preuves de l'implication d'un avion ukrainien

Le vol MH17 de Malaysia Airlines aurait été abattu par un avion militaire ukrainien, affirment des enquêteurs russes.

Le vol MH17 aurait-il été abattu par un avion de chasse ukrainien? C'est ce qu'affirment mercredi les enquêteurs russes, en précisant qu'ils ont des preuves de l'implication de Kiev dans le crash de l'avion de Malaysia Airlines, abattu dans le ciel de l'est ukrainien, qui a causé la mort de 298 personnes le 17 juillet dernier.

"Les enquêteurs sont parvenus à entrer en contact hier soir avec un militaire ukrainien qui confirme avoir quitté de son plein gré son unité et est venu sur le territoire russe", écrit dans un communiqué le Comité d'enquête, structure chargée des principales investigations en Russie.

Un témoin passé au détecteur de mensonges


"Selon ce témoin, l'avion de ligne Boeing 777 du vol MH17 pourrait avoir été abattu le 17 juillet par un avion militaire Su-25 des forces armées ukrainiennes, piloté par le capitaine Volochine", ajoute le communiqué.

Selon les enquêteurs russes, ce témoin, qui a été soumis à un détecteur de mensonges et qui pourrait être placé sous un programme de protection, aurait vu l'avion décoller d'une base aérienne où lui-même était stationné près de Dnipropetrovsk, dans l'est de l'Ukraine. Il a affirmé avoir vu l'appareil être armé de missiles air-air de type R-60, alors même que les rebelles ne possèdent pas d'aviation.

"Le témoin a immédiatement remarqué qu'au retour de l'avion sur l'aérodrome, les missiles étaient absents et il a alors distinctement entendu les mots du pilote Volochine à un autre soldat: 'Il (l'avion) s'est trouvé au mauvais endroit au mauvais moment'". Le comité est prêt à partager ses preuves avec les enquêteurs internationaux.

Perforé en vol par des projectiles


Le vol MH17 de Malaysia Airlines, qui assurait la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, s'est écrasé le 17 juillet dans l'est de l'Ukraine. Ses 298 occupants, dont deux tiers de Néerlandais, ont péri dans l'accident. L'Ukraine et les États-Unis affirment que l'appareil a été abattu par un missile sol-air fourni aux séparatistes prorusses par Moscou, ce que la Russie dément, pointant du doigt en retour les forces ukrainiennes.

Dans un premier rapport d'enquête publié en septembre, les enquêteurs internationaux ont estimé que le Boeing 777 avait été perforé en vol par des "projectiles à haute énergie", sans aller jusqu'à confirmer l'hypothèse d'un missile. Un rapport final est attendu pour l'été 2015.

http://www.bfmtv.com/international/vol-mh17-les-russes-affirment-avoir-des-preuves-de-l-implication-d-un-avion-ukrainien-854326.html


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Jupiter le Lun 3 Aoû - 7:49

Comment le Malaysian Airlines MH17 Boeing a été abattu. Examen de l'épave
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
par le colonel CASSAD

Traduit du russe (via Google)

Le texte suivant est à certains égards technique.
Il nécessite une lecture attentive. Ce rapport devrait être examiné dans le cadre de rapports techniques antérieures se rapportant à un examen du fuselage et le cockpit (GR Ed. M.Ch.)


* * *
Parce que depuis le premier jour après le moment de l'accident de la Malaisie "Boeing"

J'adhére à la version où l'avion a été abattu par l'attaque ukrainienne jet SU-25, je ne peux tout simplement pas m'abstenir de publier une nouvelle enquête, qui résume les arguments sur ce sujet.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une tige de la "air-air" missile R-60M a été trouvé parmi les débris de MH17 (ci-dessous)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un modèle a été assemblé en Hollande en utilisant des fragments de la «Boeing» qui a été abattu à Donetsk. En utilisant les photos des fragments à partir du site de l'accident, il est possible de reconstituer approximativement la airframe.Among photos il y avait au moins deux qui réfutent la version de l'attentat contre l'avion en utilisant le complexe "BUK".

Sur une des photos, nous pouvons voir l'objet, qui ressemble à une tige de l'AAM missiles R-60M. Sur l'autre photo - un trou rond dans la prise d'air du moteur droit. Il ya au moins neuf trous dans la peau qui sont caractéristiques de l'effet d'un missile "air-air".

Circulaire, carrée, en forme de tige - ce qui a frappé le Boeing

Déjà par la semaine prochaine, sur le 3e, 5e, et le 6 Mars 2015, près de cinq mille personnes - parents et amis de ceux qui sont morts dans la catastrophe "Boeing" dans Donbass - sera en mesure de voir le modèle des Malaysian Airlines Boeing-777 qui est faite de l'épave sur la base aérienne de Gilze-Rijen en Hollande. Les derniers fragments principaux, un camion entier d'entre eux, sont toujours situés dans Petropavlovka - les journalistes néerlandais ont réussi à les atteindre seulement d'ici le 22 Février 2015.

UPD
photo du hangar, 03/03/15
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

RECONSTRUCTION

Le côté gauche du Boeing
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le côté droit du Boeing

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 Le côté gauche de la cabine de pilotage immédiatement attiré le plus d'attention, l'avion avait le plus de dégâts il. Le plus grand trou dans le centre du fragment a des bords irréguliers, plié à l'extérieur, ce qui est caractéristique d'une explosion interne ou la décompression due à un brusque changement de pression.
partie arrière du fuselage

En outre sur la photo nous voyons plus de 20 grands trous ronds, qui pénétraient entre autres choses l'ossature de verre et le côté gauche de la cabine. Le matériau de la peau dans ce domaine a la plus forte densité - il est en aluminium renforcé (plaques de titane sont utilisés selon d'autres données), qui est établie en deux couches afin de prévenir les dommages de la cabine dans le cas d'une collision possible avec un oiseau. Selon certaines données, l'épaisseur de la première couche est de 1,8 mm et l'épaisseur de la seconde couche est de 0,8 mm.

Nous savons aussi que l'épaisseur de la plus grande partie de la peau du fuselage de la «Boeing» -777 est seulement d'environ 2 mm (0,09 pouces)

Comme on zoome sur les photos, on peut voir un grand nombre de petites marks- "cicatrices" et des taches noires de suie sur le côté externe de la cabine, et aussi les bords de la peau externe qui sont repliées à l'intérieur. Ceci suggère que l'ogive a explosé dans les environs proches de la peau de l'avion. Selon certaines estimations, la distance entre la cabine de pilotage et l'épicentre de l'explosion pourrait être comprise entre 50 cm à 4-5m . Dans le même temps le rayon de la zone de la "BUK" d'impact est de 17 m, les missile explose dessus et en avant de la cible, faisant une montée, et crée un grand nuage fait de six mille éclats. ( source ).

Citation de mh17webtalks : produits de détonation  -  ce fut précisément ceux qui quitta la nombreuse nombre de traces sur les fragments de cockpit  -  perdent la capacité à infliger des dommages mécaniques (perdre l'énergie cinétique) à la distance à partir du site de l'explosion égal à 15 ... 20 rayons du bloc explosif. En conséquence, compte tenu du rayon de bloc explosif de 10 à 15 cm  nous obtenons 1,5 3,0 m   L'onde de choc vient en premier après le début de l'explosion, puis aller les gaz chauds, puis, en raison d'être, plus encombrants  éclats  fragments. Mais gaz ralentit très rapidement, de sorte que ses traces peut être trouvée que à côté du site de l'explosion.

Le «BUK" ne correspond pas à l'image par rapport à la distance de l'explosion. Eh bien, peut-être qu'il correspond taille des trous?

Pour connaître le diamètre des trous dans la peau de la cabine nous avons besoin de connaître le diamètre de la tête du rivet de l'aviation standard. Il est égal à 0,488 pouces  ou 11 mm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



En corrélant les paramètres que nous obtenons la taille des trous d'environ 20-30mm.
Le diamètre des trous ronds dans la peau de la cabine de la taille de 2 à 3 diamètres du chapeau de rivet de l'aviation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les contours jaunes-rouges de certains trous sont faiblement visibles sur la première photo - peut-être, cela est une trace de l'enveloppe de cuivre de la coque qui a produit ces trous.

( Comme une balle pénètre dans un obstacle, elle pousse une partie de la matière de l'obstacle vers l'avant et l'élargit, en laissant les particules présentes sur la puce sur le trou en cours de formation. La bande de frottement, qui est de plusieurs millimètres de large, laisse les particules de les suies produites pendant le tir, la graisse des armes à feu,  métalliques  particules du canon et de la balle elle-même).

Cependant, il n'y a pas de cuivre sur les sous-projectiles par des éclats de la "BUK", mais il est en cuivre sur les coquilles de canons d'avions.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le ruban de balles perforantes et d'obus explosifs dans un canon de l'avion, les éléments des éclats d'obus ont une forme cylindrique.

Ceci est illustré clairement ici:  Comment les canons de l'avion GSH-30 poussent

Outre plusieurs dizaines de trous ronds et ovales, dans la partie avant de la "Boeing" il ya  au moins cinq autres trous, qui ont rectangulaire et carrée.  Cependant, aucun d'entre eux a pénétré dans la peau à l'extérieur, de sorte qu'il est difficile de déterminer leur taille. Mais nous pouvons parler de la taille au dessus de 1 cm.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dans la description des caratéristiques des missiles R27,  par exemple (il peut être monté aussi sur Su-25), la présence de cubes préparé ci-dessus les tiges dans l'ogive du missile est mentionné.  Les anciens membres des services de l'air en Russie et en Ukraine écrivent avec force sur leur forum que le R-60 est équipé d'éléments de shrapnel ready-made en plus des tiges de wolfram (une description similaire de l'obus et l'ogive sur la base de tige est présent sur d'autres sites ). ( Une image agrandie de l'ogive du missile de formation R-60 ). En outre, aucun trou connue sur la peau de l'avion, ce qui comprend la peau de la cabine de pilotage correspond au dernier élément représenté.

La peau sur le côté de la cabine de pilotage attire l'attention. La charge d'une ogive de fragmentation peut conclure diverses surfaces de la "Boeing" à différents angles. La forme du trou peut être différente en fonction de cela - par exemple, il peut être rond (si un sous-projectile sphérique frappe à l'angle droit) ou il peut être allongée (à angle aigu). Voici comment cela ressemble quand une balle régulière frappe métal. Peut-être, cela est ce qui explique la présence de trous de différentes tailles sur un des morceaux de peau sur le côté de la cabine de pilotage (point 4 sur le régime de la gauche du Boeing ). En comparant les trous avec les têtes de rivet, nous pouvons voir que la largeur de ces trous varie entre 3 cm et 10 cm L'angle de pénétration de ces fragments peut être égale à 25-30 degrés.
Sans nom

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

COMMENT feux »BUK"

Le 9М38М1 missile, qui est utilisé dans les complexes "BUK-M1", se compose de la tête de fragmentation 9Н314, qui pèse 70 kg Dans la base il y a 32 kg de sous-projectiles (4,500 sous-projectiles, chacun des 8 g de pesage dans le forme d'un I-section [quelque chose entre la forme de Н et Х] et de 1500 cubes, chaque 4 g de pesage).  Source
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sur internet, il ya une photo de l'une des têtes du complexe de missiles.  Le I-secton éclats -13 mm. Le diamètre de cubes est inférieure à 10 mm.  Source  et  autre source

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si ce type de missile "sol-air" a été utilisé pour attaquer le "Boeing", puis la majorité des trous d'obus sans laisser de traces rectangulaires caractéristiques (les fragments en forme de I ont de meilleures capacités de la force de pénétration que les cubes ).

L'un des utilisateurs "Livejournal" a mené une expérience - la «BUK" aurait à quitter le type de traces suivante dans la peau du "Boeing" si au moins plusieurs sous-projectiles sur 4,5 milliers volé en elle à un angle proche à l'angle droit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une description détaillée de l'expérience ICI .

Sur la peau des fragments découverts de la "Boeing" il n'y a pas un seul trou de cette taille.

En outre, comme l'auteur des états d'expérimentation, les sous-projectiles vol à la vitesse de 1200 m / s devront laisser une trace plus claire dans le matériau mince du fuselage plutôt que de dire que dans le placage de la cabine, où le couche d'aluminium est renforcée. Avec la correction pour la charge HE et l'angle de pénétration, les fragments "BUK" peuvent laisser des traces avec le diamètre de 18-20mm dans la peau. On peut lire sur les tailles réelles laissées par les accusations de fragmentation  ici ,  ici , et  ici . Deux fragments carrés qui ont été trouvés dans la cabine ont été exposés  - l'un d'eux a fini par être en céramique, l'autre ne correspond en raison de le bord biseauté. Comment un avion qui a été abattu à l'aide d'un "BUK" ressemble Sur internet, il ya des photos des restes de trois avions qui ont été abattus au cours des 15 dernières années en utilisant vraisemblablement complexes "BUK" SAM. Dans les trois cas, l'équipage est resté en vie pendant un certain temps après la frappe de missile. Dans tous les cas la peau des avions ressemble à peu près le même: beaucoup de petits trous ronds ou en forme de croix.  Plus de détails ici.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Chasse

L'épave d'un avion-26, qui a été abattu en Ukraine le 14 Juillet 2014, à la hauteur de 6500 m.

Il est bien connu que le 29 Juin 2014 les miliciens capturés l'unité militaire 1402 à Donetsk, où il y avait un véhicule "de BUK« défectueux. Cependant, à cette époque, les représentants de la RMR ont dit que  ils ne vont pas pour le réparer.  Il est également connu que les complexes "Osa" qui sont présents en Ukraine sont également capables de frapper les cibles comme An-26 ou Su-25 à la hauteur de 6000 m.

Trous en forme de bâtonnet. L'une des tiges a été trouvé

Nous pouvons voir au moins trois trous de coupe entre l'épave: sur l'aile gauche, dans la zone de la deuxième porte de gauche, sur les éléments de la queue (voir le schéma côté gauche du Boeing ). Par exemple, le trou dans la peau à côté de la seconde porte de gauche a une longueur d'environ 10 cm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'aile gauche

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le plancher de la cabine près de la deuxième porte à gauche.

A côté de ce trou et les cadres qui sont «couper» le long de lui, nous pouvons voir un élément allongé, qui est extérieurement semblable à un fragment de la sous-projectile en forme de tige de la "air-air" aviation missiles R-60M.
 La photo originale
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La peau de la partie inférieure du fuselage, à côté de la deuxième porte à gauche  Source

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gauche - ce qui est à peu près combien l'ogive sur la base de tige qui est utilisé sur les jets d'attaque ukrainiens ressemble ( Source ). Droit - l'ogive du missile R-60

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La section de la fusée sans éléments frappants  Source

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Su-25M1 REFERENCE attaque jet, R-60M missile
Le matériau des barres d'ogives est l'alliage de zirconium et molibdaine / tungstène. L'ogive a une puissance relativement faible et est au maximum efficace en pénétrant à l'intérieur du châssis de l'avion cible. Les détonateurs sont le détonateur de la radio sans contact "Kolibri" (développé en 1971) et aussi le détonateur de sauvegarde des contacts. Le rayon du détonateur radio est 5 m. Le rayon de dommages est de 2,5 m.  Source

Voici une description de l'ogive R-60M (le modèle 62M). Les tiges utilisées en elle sont un peu différentes des tiges minces sagittal allongés classiques. Dans la variante de l'exportation d'un ensemble de «pseudo-tiges" est utilisé. Ces sous-projectiles sont constitués de tungstène, qui est plus lourd que l'acier. "Les sous-projectiles qui se chevauchent en wolfram, qui est deux fois plus lourd que l'acier allié. La coupe de l'ensemble de l'aile d'énergie, les cellules, les moteurs et, "- dit la description de l'ogive R-60M.

Certaines sources déclarent la masse des tiges: 3 g. La masse de la tête est de 3 kg. Les tiges sont énoncées dans le cas d'un cadrage triangulaire - les tiges ont probablement section triangulaire. «L'espace entre le boîtier et les sous-projectiles en forme de tige est remplie de TNT, qui comporte des trous pyramidaux à côté de chaque sous-projectile semi-préparé dans le boîtier. Les sous-projectiles pèsent 3 g et atteindre la vitesse de 7,5 km / s "( Source )

«La tête en forme de tige de R-60M (62М) avec des tiges de wolfram disposé perpendiculairement à se traduirait pas linéaire mais plutôt en grand delta et des trous en forme de losange.

Seulement R-62 et , à partir des années 80,  R-62M ont été exportés. 70% des deux missiles avait un obus (ou "pseudo-tige sur la base") plutôt que l'ogive sur la base de tige.

Source  et  ICI 

Nous pouvons voir grand delta-trous en lambeaux entrants, par exemple, sur le côté droit dans la peau du second compartiment. La trace de suie peut être vu sur l'un d'eux. En outre, deux trous semblables peuvent être vus sur le plancher de la soute à bagages avant, non loin de la cabine de pilotage.

Six trous delta et en forme de diamant et trois trous de coupe sur l'aile gauche et sur ​​la partie inférieure de la peau à côté de la deuxième porte à gauche :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Source

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Source

Les formes des trous correspondent le dommage qui serait attendu à partir de la tête de la R-60M, qui est monté sur Su-25M1 jets d'attaque.

Le missile pourrait cibler le moteur "Boeing", mais exploser dans 5 m à son côté, ce qui peut inclure la zone adjacente à l'aile gauche et le sol près de la sortie L2, où les deux trous caractéristiques aux tiges ont été trouvées. Le PO ukrainienne "Arsenal" a travaillé sur la modernisation du missile. Les missiles ont été équipés de presque pleine perspective système de guidage infrarouge OGS-75T "Komar-M". ( Il prend en charge  le grossissement  de l'affichage jusqu'à 4.2 ou encore 4.1 (la possibilité de lancer dans l'hémisphère avant de la cible donné le roulement d'un certain angle), il est fourni par le  refroidissement  de la photo-récepteur de la  recherche de cible  tête.  La production en série a été réalisée par NPK "Progress" (ville de Kiev,  Source ) La gamme de ciblage.  -  secteur de 34 degrés La vitesse maximale de déplacement de la cible -. 35 deg / s).

Il est également possible que, après l'activation de la charge de levage à la distance la plus proche de la "Boeing" l'ogive ouvert et le transporteur R-60 a frappé la peau du «Boeing» dans la zone du châssis du train d'atterrissage, à proximité des moteurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Ogives Shrapnel-tige sont généralement utilisés sur les" "missiles air-air en raison de leur taille compacte. Au moment de l'approche la plus proche de la cible, la charge de levage est explosé et un faisceau de tiges se dirige vers la cible presque à la vitesse de l'espace. Si il est un succès, une telle tige peut être en mesure de pénétrer complètement l'avion seulement en raison de la cinétique dans presque tous les plans, détruisant l'infrastructure interne de l'avion et de ruiner l'équipement à bord. La cinétique de la tige est telle qu'il peut être en mesure de réduire encore un longherone de titane en deux. Une telle ogive a un autre avantage: le missile n'a pas besoin d'être parfaitement précis - il est gonflé avant de contacter la cible et les tiges réparties en direction de l'avion dans un cône. Même si seulement 2-3% de ces tiges a frappé la cible, le plan est voué à l'échec. "  Source

COMMENT LA MH17 «Boeing» a été abattu

Seulement sept secondes se sont écoulées après le moment de la dernière réponse par l'équipage MH17 jusqu'à la perte de la connexion avec l'avion. L'équipage n'a pas eu le temps de dire aux répartiteurs environ toute situation menaçante (si nous croyons que l'authenticité des documents «manquants» de l'office de contrôle de la circulation aérienne à Dnepropetrovsk). Donc, les événements dans la cabine de pilotage se sont déroulées rapidement.

Après l'impact de la "Boeing" a été tourné autour, il a perdu fortement vitesse - de 900 kilomètres par heure vers le bas à 400 km / h et plus tard, il glissait de la hauteur de 10 mille mètres jusqu'à la hauteur d'environ 2 mille mètres. Les résidents de Grabovo et Torez entendu deux coups très forts dans le ciel. Après avoir sous les nuages, la "Boeing" a commencé à se désintégrer - un gros morceau du fuselage a atterri dans une plantation de forêt le plus proche de l'endroit original où l'avion a été frappé. Ce fut une partie de la classe affaires et du second compartiment de la classe économique. Ils ont été trouvés dans Petropavlovka. À côté de lui, dans Rassypnoye ils ont trouvé la cabine de pilotage séparés et les corps de 40 autres personnes. La queue et la partie centrale du fuselage, avec le train d'atterrissage et les ailes ont volé le plus loin - dans le domaine du village Grabovo.

Entre Juillet 2014 et Février 2015, la majorité des pièces de Boeing ont été trouvées. L'aile droite et le côté droit de la classe affaires, et aussi le nez de la "Boing" sont absents. Jusqu'à maintenant, trois passagers de l'avion ont pas été identifiés. Dans l'ensemble, il y avait 298 personnes à bord. Fragments métalliques ont été trouvés dans le corps du pilote, selon la presse malaisienne. Dans l'ensemble, 25 des objets métalliques qui ont déclenché les soupçons des enquêteurs ont été trouvées.

Le côté gauche de la cabine, la peau du plancher de la cabine a reçu le plus de dégâts contre les éléments des éclats d'obus. De nombreux trous sont visibles dans l'équipage chaise de commandant, et plusieurs trous dans la chaise du second pilote. Au moins quatre trous sont visibles dans le corps du chef d'équipage. Tous ces trous ont une forme ronde.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le dossier du siège du deuxième pilote, de nombreux trous peut être vu sur le côté et dans le dos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Considérant les restes de la suie et un grand nombre de petits points noirs - les traces d'impact par les produits de détonation, la charge de missile a été engagé dans cette zone précise - en dehors de la cabine de pilotage à courte portée.

Compte tenu de la hauteur de ce vol - 10 mille mètres, la cabine peut être atteint soit par un complexe SAM (S-300, "BUK") ou par un missile "air-air".

Et parce qu'il n'y a pas de traces de l'impact de la sous-projectiles en forme de tige dans la cabine de pilotage, mais il ya beaucoup de trous avec des bords dentelés - il était une charge de fragmentation qu'il n'y a explosé. Ces coquilles avec des éléments de contact rondes sont utilisés dans les GSH-30 canons d'avions, ils sont aussi caractéristique de la S-200 et S-300 SAM.

Parce qu'il n'y a pas de traces en forme de croix - les sous-projectiles dominantes du missile de BUK, et parce que l'explosion survenue réelle à la distance de pas plus de 5 m, on peut rejeter la version de l'utilisation de BUK. Les S-200 complexes "ne sont pas utilisés" en Ukraine depuis 2001, personne a enregistré un lancement de missiles S-300 dans ce domaine.

ATTAQUE SUR LE BOEING de la droite »dans la poursuite"

Ainsi, la version d'un ou de deux Su-25M1 jets d'attaque a surgi. Ces jets d'attaque sont modernisés, qui sont présents en Ukraine (par le moment de la tragédie, l'armée de l'air ukrainienne  avaient cinq de ses jets  - l'un des six ukrainienne Su-25M1 a été abattu un jour avant la catastrophe «Boeing»).

Le Su-25M1 modernisé a viseurs numériques, ce qui améliore la précision de ciblage de 30% par rapport aux analogues standard.  Le plafond pratique d'un Su-25M1 est de 10000m.  La vitesse maximale est de 975 km / h.

"En raison de  l'installation d'un système de navigation par satellite , l'avion est capable de frapper les cibles même si le pilote n'a pas les identifier visuellement mais quand il connaît leurs coordonnées. L'avion est capable d'utiliser ses armes régulières agaist cibles au sol durant le jour et la nuit, dans les conditions de faible visibilité et sans la nécessité de laisser les nuages. L'altitude à laquelle il est possible d'utiliser les armes a augmenté sensiblement, par un facteur de presque 3 ".

Outre l'objet trouvé parmi les débris, ce qui est similaire à la sous-projectile en forme de tige du missile R-60M, cette version est confirmée par le fragment de la prise d'air du moteur droit du "Boeing".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fragment de nous fait face à l'envers - sur le côté gauche, nous pouvons voir un morceau de la peau interne qui a été arrachée et le côté droit est de l'autre côté avec des lettres RR faibles - si cette pièce est sous tension, alors ce sera une partie de la prise d'air du moteur droit.

Ce petit trou a été découvert sur ​​le moteur droit de la «Boeing» - comme indiqué par les sources respectables du Wall Street Journal . Les bords du trou sont déchirés à l'extérieur, donc dans ce cas, le morceau d'obus a pénétré dans la prise d'air en faisant circuler du côté de la queue.

Il existe une autre pièce du moteur - la jante de la turbine avec les traces des trous d'arrivée, mais il est impossible de déterminer lequel des moteurs auquel il appartient. Il est connu que ce fragment a été trouvé  dans la banlieue de Petropavlovka, où se trouve l'entrée d'air à droite. Cependant, la porte gauche a été trouvé ici aussi, qui est situé à l'avant du moteur gauche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Si tel est bien un fragment du moteur droit, puis le feu a été réalisée en utilisant un canon de l'avion de la droite et de l'arrière et plus tard de la droite à travers le flanc et le moteur droit vers la cabine de pilotage. La plupart incendie susceptible été ouvert à courte portée (environ 500-700m).

Le côté droit de la peau "Boeing" entre la cabine et la seconde porte sur le droit n'a pas été trouvé (au moins, il n'y a pas de photos de lui en libre accès). Wall Street Journal a publié les photos des étagères à bagages du côté droit de la classe affaires. À la base aérienne de Gilze-Rijen les journalistes ne sont pas autorisés à se rapprocher précisément ces fragments de classe affaires en les couvrant avec des carrés parce que les objets sont d'intérêt pour l'enquête.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Source et Source

Su-25 (Tour).

L'avion est équipé de deux coups immobile GSH-30 canons sur la gauche de la cellule dans la partie inférieure de nez du fuselage (le calibre est de 30 mm, la charge de munitions est de 250 obus), qui est surtout censé détruire faiblement blindé
cibles comme APC. En outre, jusqu'à 4 canons GSH-23L peuvent être montés, dont chacune a un baril mobile qui peut virer par 30 degrés (la charge de munitions est de 260 obus), ainsi que deux missiles R-60 "air-air" ou R-27. Dans certaines variantes, il est possible de monter les R-77 missiles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voici comment la première attaque en utilisant le canon de l'avion de la droite et le dos "à la poursuite.» - Les balles pénètrent dans la peau du moteur, le côté droit de la classe affaires et a frappé les pilotes à l'arrière  cette version est détaillée ici

Soit le canon de l'avion GSH-30 avec des balles perforantes ou la fragmentation de munitions (voir ci-dessus) avec le calibre de 30 mm ou quatre canons GSH-23 avec des munitions de 23 mm de calibre pourrait être utilisé pour le tir. Plusieurs trous sur la pièce découverte de la peau de la cabine de pilotage et aussi le retour du siège de la deuxième pilote ont été très probablement endommagés par les éclats d'obus pas plus grand que 20-30mm, qui a volé du côté de la queue. Ceci est suggéré par plusieurs sources à la fois ( lien  et autre lien  ).

Les pilotes ne voient pas le jet d'attaque en face d'eux - ils ont été mortellement blessé à l'arrière. Déjà après, le Su-25 a attaqué la cabine de l'avant, lorsque le "Boeing" a été tourné autour. Ceci est la façon dont les nombreuses entrées et plusieurs orifices de sortie sur le placage de cockpit ont été formés.

Entrée et de sortie des trous dans la cabine de pilotage
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La banquette arrière du pilote. Il est possible de comparer la façon dont les trous qui se forment en raison de pénétrer le tissu et le métal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le corps du commandant de l'équipage avec des trous dans la poitrine.

CONCLUSION: Une grève combinée d'un M1 attaque jet Su-25 a été effectué contre le Boeing de la Malaisie. La première attaque de la Su-25M1 a été effectuée sur le cours du vol "Boeing" à la poursuite - probablement le jet d'attaque a été situé sur le côté droit de la queue de l'avion de Malaisie et a tiré tout en se déplaçant vers le moteur droit - dans cette direction le jet fait plusieurs coups de feu à l'aide de ses 23 mm ou 30 mm canon de l'avion.

Les pilotes sont morts après la première attaque, une grande échelle décompression produite dans la cabine, l'électronique est sorti de l'ordre, l'avion a tourné à droite et le "Boeing" a probablement été attaqué par le jet d'attaque à nouveau, mais cette fois sur le côté gauche , dans la zone de la cabine du côté du commandant de l'équipage à l'aide du canon de l'avion et une fusée R-60M dans la zone du moteur gauche et la porte de gauche, sur lequel les traces de pénétration par sous-projectiles en forme de tige sont restés.

PS L'auteur de la photo - le correspondant néerlandais Jeroen Akkermans de RTL - à qui je parlais à l'égard de ce fragment, ignoré ce sujet. Malheureusement, nous ne pouvons juger sur la base de la photo.
[url=http://evanesce-girl.livejournal.com/799 77.html]http://evanesce-girl.livejournal.com/799 77.html[/url]  (en russe) - article lien original : [url=http://colonelcassad.livejournal.com/207 7046.html]http://colonelcassad.livejournal.com/207 7046.html[/url]  (en russe)

http://www.globalresearch.ca/how-the-malaysian-airlines-mh17-boeing-was-shot-down-examination-of-the-wreckage/5435094


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 54
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Jupiter le Lun 25 Avr - 17:09

Crash du vol MH17: la BBC met en cause la chasse ukrainienne

La BBC a procédé à une enquête approfondie qui a confirmé l'hypothèse selon laquelle le Boeing malaisien effectuant le vol MH17 aurait été abattu par un chasseur et non par un missile tiré depuis le sol.

Ce dimanche, certains journaux britanniques ont mis leurs lecteurs en effervescence en annonçant la projection d'un documentaire intitulé "Conspiracy Files: Who Shot Down MH17?". Le film sera diffusé le 3 mai sur la chaîne BBC Two.

Vol MH17: un chasseur ukrainien soupçonné d'être à l'origine du crash (journal russe)
Selon The Sunday Express, le documentaire contient de "nouvelles accusations choquantes" portant sur la tragédie survenue le 17 juillet 2014 dans le ciel du Donbass. Rappelons qu'un avion de ligne malaisien effectuant le vol MH17 d'Amsterdam à Kuala Lumpur avait été abattu par un missile de combat. Cette attaque avait emporté la vie des 298 personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil.

D'après les conclusions de l'enquête officielle menée pendant plus d'un an par le Bureau néerlandais pour la sécurité (OVV), l'avion a été détruit par un missile tiré depuis un système antiaérien Bouk. Différentes versions de ce système sont en service dans les forces armées russes et ukrainiennes. Dès le début, l'Occident s'est mis à promouvoir l'hypothèse non étayée par les faits selon laquelle le missile aurait été tiré depuis un système remis par la Russie aux insurgés de la République populaire de Donetsk (DNR). Et ce, malgré le fait que le rapport de l'OVV n'accusait formellement aucune des parties.

Crash du MH17: les USA refusent les données satellites au père d'une victime
Cela dit, le Bureau néerlandais pour la sécurité a dès le départ écarté la piste présentée par un technicien de l'aérodrome militaire ukrainien d'où plusieurs chasseurs équipés de missiles air-air avaient décollé le 17 juillet 2014. Selon ce témoin, qui a dû fuir l'Ukraine pour s'établir en Russie, un de ces chasseurs était revenu sans missiles, et son pilote (le capitaine Vladislav Voloshin) était descendu, tout pâle, du cockpit. A la question de savoir ce qui s'était passé, le pilote avait répondu au technicien: "L'avion s’est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment…".

Ce témoin-clé avait raconté de nombreux autres détails relatifs à la mission du capitaine Volochine, mais les médias occidentaux n'avaient pas pris son récit au sérieux.

Le film de la BBC fournit de nouveaux témoignages à l'appui de la thèse selon laquelle le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par des chasseurs ukrainiens.

Enquête sur le crash du MH17: Moscou pointe des falsifications
Les journalistes de la chaîne BBC Two ont interrogé des dizaines de personnes dans la région du crash. Ces témoins ont affirmé avoir aperçu depuis le sol deux chasseurs en train de survoler la région au moment où une explosion avait retenti dans le ciel.

Une des personnes interrogées, Natalia Beronina, a témoigné: "Nous rentrions la récolte lorsqu'une détonation s'est fait entendre. Au début, nous avons aperçu une fumée noire, mais une seconde après, deux petits avions sont apparus dans le ciel. Ils étaient tout petits, comme des jouets en argent. L'un d'entre eux a continué de voler en avant, mais l'autre a fait un demi-tour immédiatement après la détonation et est revenu en arrière".

The Sunday Express rapporte également que le journaliste d'investigation allemand Billy Six a retrouvé au moins sept témoins qui affirmaient avoir observé un chasseur au moment du crash du Boeing. L'un d'entre eux a déclaré qu'il avait vu le chasseur tirer un missile: "une ligne fine et courte comme un fil s’est échappée dans les nuages". Puis, une explosion a retenti.

Crash du MH17: un député néerlandais accuse Kiev
D'après le journaliste allemand, le Boeing malaisien aurait pu être attaqué par deux chasseurs à la fois: l'un aurait lancé un missile et l'autre tiré avec un canon.

Le film de la BBC a ceci d'important qu'il est le premier documentaire à présenter au public occidental les récits de témoins réels et non les élucubrations de politiciens et de propagandistes.

https://fr.sputniknews.com/international/201604241024500230-crash-boeing-malaisie-donbass-chasseurs-ukrainiens/


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Invité
Invité

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Invité le Lun 25 Avr - 19:22


Dès le début cette histoire sentait mauvais, il était trop facile de rendre les russes responsables...
avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Clavier56 le Lun 25 Avr - 21:55

@Jupiter a écrit:
Le film de la BBC a ceci d'important qu'il est le premier documentaire à présenter au public occidental les récits de témoins réels et non les élucubrations de politiciens et de propagandistes.

je crois qu'il faut surtout se garder de prendre les "enquêtes" de BBC 2 pour argent comptant ......


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!
avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par CoqGaulois le Mer 27 Avr - 11:41

@Clavier56 a écrit:
@Jupiter a écrit:
Le film de la BBC a ceci d'important qu'il est le premier documentaire à présenter au public occidental les récits de témoins réels et non les élucubrations de politiciens et de propagandistes.

je crois qu'il faut surtout se garder de prendre les "enquêtes" de BBC 2 pour argent comptant ......

Toute enquête est bonne pour se faire une opinion car nous le savons tous quand l'enquête est diligentée par des organismes non indépendants le résultat est sujet à caution.
Rien que les commentaires accusant quasiment explicitement les Russes avant que l'enquête officielle n'était même pas commencée décrédibilise celle ci, c'est alors une enquête à charge et pas une recherche de la vérité.
Le silence depuis ces affirmations gratuites et sans fondement avant enquête et le pesant silence sur l'affaire depuis en disent assez long sur ce présumé coupable Russe, car il semblerait que l'Ukraine "présumée" innocente ne soit pas si innocente. Les gorges chaudes qui se sont fait l'écho d'un presque lynchage médiatique avant l'heure de Poutine et de la Russie passent finalement pour de vulgaires collabos...


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Clavier56 le Mer 27 Avr - 13:19

Il y a des organismes qui enquêtent à charge et d'autres à décharge....
Mais l' organisme international qui est chargé des accidents aériens, est à ma connaissance ( et j'ai de bonnes raisons pour savoir comment et avec qui il fonctionne ....) le plus honnête et indépendant et le plus compétent parmi tous les organismes enquêteurs qu'on puisse trouver et jamais aucun gouvernement n'a pu influencer la moindre de ses conclusions....
Prétendre le contraire c'est donner dans ce travers lamentable qui consiste à douter de tout y compris de la réalité.....i


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!
avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par CoqGaulois le Jeu 28 Avr - 19:08

@Clavier56 a écrit:Il y a des organismes qui enquêtent à charge et d'autres à décharge....
Mais l' organisme international qui est chargé des accidents aériens, est à ma connaissance ( et j'ai de bonnes raisons pour savoir comment et avec qui il fonctionne ....) le plus honnête et indépendant  et le plus compétent parmi tous les organismes enquêteurs qu'on puisse trouver   et jamais aucun gouvernement n'a pu influencer la moindre de ses  conclusions....
Prétendre le contraire c'est donner dans ce travers lamentable  qui consiste à douter de tout  y compris de la réalité.....i

Désolé de te décevoir mais je connais personnellement un des membres du BEA, ex membre devrais-je dire car il a préféré démissionner plutôt que de cautionner les mises en cause de pilotes décédés sur des problèmes uniquement techniques et matériels. Même le BEA n'est pas un organisme indépendant il en va de l'intérêt des grands constructeurs comme Boeing et Airbus et cet organisme ne crache pas dans la soupe et ne tire pas sur les patrons... Je ne doute pas de la réalité je doute des mensonges présentés comme "LA réalité".


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________

Contenu sponsorisé

Re: MH17 vol Malaysia Airlines abattu au-dessus de l'Ukraine

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 29 Mai - 18:51