www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Sénatoriales 2011 : Olivier Delbé conduira la liste FN dans le Pas-de-Calais.

Partagez
avatar
Invité
Invité

Sénatoriales 2011 : Olivier Delbé conduira la liste FN dans le Pas-de-Calais.

Message par Invité le Jeu 14 Juil 2011 - 18:00

Le conseiller régional et conseiller municipal de Lisbourg, Olivier Delbé, a été désigné par le Front national pour être sa tête de liste pour les sénatoriales dans le Pas-de-Calais. Il avait choisi la capitale ternésienne pour lancer sa campagne, mardi. La défense des communes rurales et le refus de la réforme territoriale en sont les principaux fers de lance.

1 La liste frontiste dans le Pas-de-Calais.-

C'est officiel depuis mardi : le Front national a choisi Olivier Delbé, conseiller municipal à Lisbourg depuis seize ans et conseiller régional depuis 2010, comme tête de sa liste pour les sénatoriales de septembre. « Ce n'est pas un hasard, assure Laurent Brice, président départemental du FN. C'est le Monsieur agriculture du conseil régional et l'élu d'une commune rurale depuis des années. » Il a donc été placé par le parti à la tête d'une liste de neuf noms. « La parité est au rendez-vous comme en 2001, souligne Olivier Delbé, qui compte quatre hommes et quatre femmes parmi ses colistiers.

C'est une liste représentative du département, qui va du littoral à Hénin-Beaumont, en passant par le Montreuillois, le Ternois et le Béthunois. Les âges et les professions aussi sont variés . » Le plus jeune de la liste est Bruno Bilde, 34 ans, tandis que les aînés, Jean-Pierre D'Hollander et Monique Sgard, ont 69 ans. Parmi eux, une mère de famille, un juriste, un agriculteur, etc. « Nous sommes des actifs, des retraités, ouvriers ou cadres », précise la tête de liste.

2 La campagne.

- L'élu lisbourgeois emmènera dans les prochaines semaines ses huit colistiers à la rencontre des élus des différentes circonscriptions du Pas-de-Calais. Il y déclinera les deux thèmes principaux de sa campagne. Le premier était symbolisé géographiquement, mardi : « Nous avons choisi de présenter notre liste dans la capitale ternésienne pour montrer que le FN est attaché au monde rural ».

Olivier Delbé se posera donc en défenseur de la ruralité du Pas-de-Calais. « Nous recueillerons les remarques et doléances des élus sur leurs compétences, leurs leviers fiscaux,... C'est un grand chantier que nous entamerons fin août. » Deuxième axe majeur : le refus de la réforme territoriale. « Je suis délégué communautaire dans l'une des deux seules com de com obligées de fusionner par la loi », note Olivier Delbé.

Ses arguments visent donc les élus qui sont contre les fusions d'intercommunalités proposées par le préfet. « C'est le cas dans le Ternois, mais aussi ailleurs, à Fruges, Marquion, énumère-t-il. Cette loi du 16 décembre 2010 a été en partie votée par les sénateurs actuels... Ces élections de législateurs sont donc très importantes. »

3 D'une pierre deux coups.

- Les sénatoriales ne seront pas le seul sujet abordé lors des déplacements de la liste frontiste. « Il y a un double enjeu dans cette campagne, confie la tête de liste du FN. Nos rencontres avec les élus nous permettront aussi d'aller à la quête des 500 parrainages nécessaires à la candidature de Marine Le Pen pour la présidentielle. » Et Laurent Brice d'ajouter : « Olivier est bien implanté dans ce secteur rural, cela peut permettre de renforcer nos liens avec les élus ».

4 Et s'ils sont élus ?

- En septembre aura lieu l'élection au suffrage universel indirect à la proportionnelle. « Ce scrutin n'est pas le plus facile pour le FN car ce ne sont pas les habitants qui votent mais les 3 880 grands électeurs, évalue Olivier Delbé.

Néanmoins, la réforme des collectivités agace les élus, bon nombre d'entre eux ne sont pas en phase avec la proposition du préfet. » S'il est élu, Olivier Delbé prévoit déjà d'installer la permanence parlementaire à Saint-Pol. « Il y aurait aussi une permanence par arrondissement, promet-il. Et nous ferons chaque année le bilan du mandat parlementaire du ou des élus. Chaque élu sera très assidu aux séances. » •

Source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Saint_Pol_sur_Ternoise/actualite/Saint_Pol_sur_Ternoise/2011/07/14/article_le-lisbourgeois-olivier-delbe-tete-de-li.shtml

    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 1:44