www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

La langue française et la théorie du genre

Partagez
avatar
Bedivere

Age : 61
Date de naissance : 01/01/1956
Capricorne Date d'inscription : 04/10/2013
Passion : Mon métier

La langue française et la théorie du genre

Message par Bedivere le Mer 8 Oct 2014 - 17:25

Madame Najat Belkacem nouvellement promue Ministre de l’Education Nationale, est un pur produit de « Osez le féminisme », mouvement féministe radical apparenté au parti socialiste. Cette minorité de femmes pense que la nature a malheureusement engendré dans l’espèce humaine, deux êtres différents que sont les hommes et les femmes. Ces différences sexuées entre ces deux êtres induisent forcément des inégalités. Héritière depuis de longs siècles d’une tradition patriarcale, notre société se doit par ses lois d’éradiquer toute différence entre les sexes, afin de nous éloigner de notre animalité, et aboutir enfin à l’égalité entre les hommes et les femmes. Tout signe dans notre société  rappelant la domination de l’homme sur la femme doit disparaître. D’où la théorie du genre. Les abécédaires de l’égalité à l’école, envers les tout petits consistent à enrailler chez eux, les tendances, les gestes, les jeux, les tâches qu’ils seraient naturellement amenés à adopter du fait de leur appartenance à l’un ou à l’autre sexe.                                                                                                     Ces mouvements  féministes ont peu à peu infesté le pouvoir. D’abord avec Fadela Amara de « Ni pute ni soumise » qui entre au gouvernement de Sarkozy comme secrétaire d’état.  Ces femmes obtiennent une victoire sans précédent en faisant abolir le statut de « Mademoiselle » dans l’administration machiste de notre pays. Ce terme en effet dénonçait le statut matrimonial d’une  femme. Ce qui est en effet insupportable. Mais imaginons ce que serait notre société si cette minorité radicale parvenait à nous imposer leur idéologie.
Un couple se rend à la Mairie pour y déclarer la naissance de leur enfant. Enfin un couple … un homme & une femme … ou bien deux hommes, … ou deux femmes, … ou bien encore une femme seule … enfin, on ne sait plus.
- Bonjour.
- Bonjour, je viens déclarer la naissance de mon enfant qui vient de naître.
- Ah, très bien, nous allons remplir ensemble le formulaire.
- Alors, il s’agit d’une petite fille qui est n…
- Non, ils ont enlevé la case fille.
- Hein ? … Ah bon ?  On ne peut déclarer que les garçons ?
- Non, ils ont enlevé aussi la case garçon.
- ? … Ah bon ? On met quoi alors ?
- Et bien on met enfant tout simplement. Il ne faut pas stigmatiser l’enfant par son sexe dès sa naissance. Cela pourrait être préjudiciable pour la suite de son existence.                                                                                          Et le nom de l’enfant s’il vous plait ?
- Euh … Carine.
- Ah non, Carine c’est interdit ; c’est un prénom féminin.
- Je ne vais tout de même pas l’appeler Pierre alors que c’est une fille !
- Non, Pierre c’est aussi interdit ; c’est un prénom masculin.
- Alors il faut mettre quoi ?
- Un prénom neutre.
- Un prénom neutre comme quoi ?
- Comme Dominique par exemple.
- Ah oui, Dominique. Bon eh bien va pour Dominique.
- Il en faut un deuxième.
- Pff … Je sais pas moi ? …
- Il y a des hommes qui s’appellent Jean-Marie, et des femmes Anne-Marie. Donc Marie, cela pourrait être un prénom neutre, non ?
- Oui surtout que Marie a enfanté vierge, donc ce peut être un prénom asexué.
- Oui surtout qu’elle a enfanté après avoir fricoté avec un ange qui est un être mythologique asexué.
- Ah ben tient, Marie-Ange. C’est pas mal ça Marie-Ange ?
- Et il en faut un troisième !
- Ah non !!! … C’est pas vrai !
- …
- Neutre.
- Quoi neutre ?
- Neutre, je veux l’appeler Neutre.
- Mais ce n’est pas un prénom ça, Neutre !
- Eh ben si, à partir d’aujourd’hui, c’en est un !
- Et sa fête, la St Neutre, ça serait quand ?
- Eh bien on pourrait la mettre le jour où Madame Najat Belkacem a été nommée ministre de l’Education Nationale ? … Je vous remercie, la voilà maintenant parée de ses trois noms.
- Non, pas « la » !  N’oubliez pas, c’est votre enfant, ce n’est pas votre fille !
- Mais comment va-t-on dire ?
Et oui, comment va-t-on dire «Madame » Najat Belkacem  hein ? … Si on ne peut plus dire « la » ou « le » ?                                                                                                                                                        Comment Madame Belkacem va-t-elle s’attaquer à la grammaire machiste française ?                                           Prenons un exemple :   dans une assemblée de 10 000 femmes, 10 000 femmes de toutes conditions, où il y aurait même des ministres, des professeurs des écoles, des médecins anesthésistes, des juges, des journalistes, des présidentes de l’Assemblée Nationale, etc.      Au sein de cette assemblée, s’il y a un seul petit garçon de 4 ans, même provenant d’une famille de  sans dents, il faut dire « ils » !              
Ah ah ah ! Les boules Madame Belkacem ! Le masque qu’elle se tire !                                                                                                                                                                              Alors, comment va-t-on faire ?                                                                                                                                               Aidons-la un peu.  Voyons voir … commençons par les articles. On supprime le et la. Il faut remplacer par un article neutre. Lo et li dans certaines langues latines comme l’italien par exemple ont déjà une connotation de genre. Que reste-t-il ?  Lu ? Oui, lu c’est pas mal. Mais il peut être confondu avec le participe passé du verbe lire. Donc il faut lui mettre un accent circonflexe. Oh et puis non, comme le verbe lire est bientôt un mot rare, c’est lui qui va se coltiner l’accent circonflexe. Allez, on garde lu ! Au pluriel, les est déjà neutre, ça gagne du temps. Après il faut s’occuper des articles indéfinis. On supprime bien évidemment un et une, et si on garde le u comme agent neutre, ça fait unu ? … Bof … mais on peut simplifier. La simplification aujourd’hui c’est tendance. On met u tout simplement.       Avec les mots qui ne portent pas le genre sur eux, pas de problème !  On dira : lu table, et u chaise. Mais pour ceux qui trahissent leur genre comme chien et chienne, il faut les modifier surtout. On peut garder u comme facteur neutre, ce qui ferait : lu chienu, les chienus. Pareil pour chat et chatte : u chatu, des chatus. Alors pour les animaux domestiques qui possèdent des noms différents selon s’il  s’agit d’un mâle ou d’une femelle (quelle horreur !) comme bouc et chèvre ou bélier et brebis ou coq et poule (scandaleux), comment fait-on ? Ah ben y a mulet ! Tiens oui … mulet ça va ! Pour les autres on pourrait mettre la famille ? … Pour bouc et chèvre : caprin, pour bélier et brebis : ovin, pour coq et poule : gallinacée. U caprin, l’ovin (on remarquera que le l’ c’est neutre), lu gallinacée ? … non, on vire le e de gallinacée, ça fait mauvais genre ! Lu gallinacé.  Reste le cas des pronoms personnels. Je, tu, ça va. Il et elle, ça ce n’est pas bon du tout ! On garde le u toujours, ce qui ferait ul … pas mal.  Je, tu, ul, nous, vous, uls.                          
Bon, on essaye maintenant de mettre tout ça en pratique !                                                                                                    J’ai justement un coup de fil à passer à mon véto pour qu’il opère ma salope de chienne qui n’arrête pas de se faire sauter par le corniaud du voisin.
- Allo Monsieur lu v… (ah oui c’est vrai, pas Monsieur ?) … Allo Docteur ?
- Oui.
- J’aimerais vous demander u petit renseignement. Combien cela me coûterait pour faire opérer mu chiénu ?
- De quul genre d’opération s’agit-ul ?
- Eh bien, ce serait pour lui ( ?) enlever l’appareil reproducteur.  Very Happy
- Eh de quul appareil reproducteur s’agit-ul ?
- Ça je m’y attendais !  scratch  Euuuh, ul s’agit que quand lu bébé ul est dans lu ventre de lu Mam… (ah oui c’est vrai, pas Maman non plus ? C’est vrai que tous les mots qui ont une connotation de genre ou sexuelle, ont disparu de la langue française. C’est sûr que le dictionnaire de la langue française va être allégé. Ils vont même pouvoir le sortir en poche. Donc il ne faut pas que j’utilise : utérus, testicule, vulve, verge, chatte, spermatozoïde, ovule, canal séminal, trompes de Fallope, bourses, lèvres, gland, clitoris, prépuce, pubis,  queue, sexe, bite, seins … )                                                                                                                                        Euuuh, ul faut enlever là où lu bébé grandit dans lu ventre de mu chienu.
- Ah oui, je vois … attendez je vous dis ça tout de suite … ça fera  tant €.
- Einh ??? … Putain Con !!!  C’est cher !!!  (Ah oui mince c’est vrai qu’il ne faut plus que je dise putain ; ça a une connotation sexuelle et féminine  … con aussi d’ailleurs !)
- Eh bien écoutez, ce sont les tarifs. S’ul  c’était agi de l’autre appareil reproducteur, c’était la moitié.                                                                                                                                        
                                                                                                                                                                          - Ah ben si j’avais su !  Qui c’est lu baisé !  Si j’avais su, j’aurais pris u chienu à lu place d’u chienu, ça m’aurait couté moins cher !    
Comme quoi, la simplification de la langue ne va pas forcément de pair avec la simplification de la communication !  Very Happy      N’est-ce pas Messieurs Dames ?  Nous sommes tous d’accord ?  Very Happy      
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                Oh et puis zut ! De toute manière, nos enfants bientôt ne sauront plus ni lire ni écrire, ni le nouveau français ni l’ancien, alors à quoi bon s’enquiquiner avec tout ça.

Allez « Madame » Najat Belkacem, la récréation est bientôt finie. Toi et tes copines « grandes prêtresses de la théorie du genre », il vous reste 2 ans pour mettre toutes vos conneries en place. Après quoi, c’est nous qui vous éradiquons !

    La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 12:16