www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Partagez
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par Jupiter le Dim 12 Oct 2014 - 3:18

Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Marine Le Pen, dirigeante du parti "d'extrême droite" français Front national, a l'intention de créer une alliance paneuropéenne d'eurosceptiques, écrit vendredi le quotidien Kommersant.
Selon son entourage, le nouveau parti sympathisera avec Moscou et compte être financé par l'UE.
Cette intention de constituer une alliance paneuropéenne réunissant les eurosceptiques de divers pays a été annoncée par le député européen et conseiller de Marine Le Pen pour la politique étrangère, Aymeric Chauprade. "Nous avons réussi à lancer la procédure d'approbation du parti paneuropéen Mouvement pour l'Europe des nations et des libertés (MENL). Nous avons déjà fourni au Parlement européen tous les documents nécessaires pour former ce nouveau parti, et nous sommes soutenus par le nombre nécessaire de députés de sept pays membres de l'UE, qui feront entrer dans ce parti des députés européens ou nationaux de leur pays", a-t-il déclaré hier. Le nouveau parti pourrait être approuvé par le Parlement européen dès janvier.
La liste exacte des députés reste encore "confidentielle", mais Aymeric Chauprade a confirmé que plusieurs représentants d'Europe occidentale souhaitaient y adhérer et a assuré qu'il ne devrait y avoir aucun problème pour son enregistrement. Sachant que comme bien d'autres partis nationalistes européens la nouvelle force politique, si elle se formait, sympathiserait manifestement avec Moscou. "Notre ligne politique est orientée sur le soutien d'un monde multipolaire et de bonnes relations avec la Russie", a affirmé Aymeric Chauprade.
Les élections législatives européennes de mai se sont soldées par le triomphe des partis eurosceptiques. Après ce scrutin a été activement évoquée la formation, au Parlement européen, de deux fractions eurosceptiques. Le groupe plus modéré Europe libertés et démocratie directe, qui rassemble les représentants du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) et le Mouvement 5 étoiles de l'humoriste italien Beppe Grillo, est déjà enregistré. Alors que les négociations pour la formation d'une fraction de droite plus radicale avec la participation du FN et de la Ligue du Nord italienne avaient échoué.
Au total, 25 députés de sept pays sont nécessaires pour former un groupe. Leur union en un groupe politique assure un budget annuel de 20 millions d'euros pendant les cinq années du mandat parlementaire, le financement du secrétariat de la fraction et les frais administratifs, ainsi que le droit garanti de participer aux débats. Visiblement, c'est quand le FN n'a pas réussi à obtenir ce financement qu'il a été décidé de créer un parti politique paneuropéen – le parti compte ainsi sur un budget annuel de 2 à 3 millions d'euros.
"Nous continuons à travailler sur la création d'un groupe politique au Parlement européen", précise Chauprade. A la question concernant l'éthique du financement du mouvement des eurosceptiques par le budget européen il a répondu: "Les Français disent que l'argent est la force motrice de la guerre. Dans la mesure où nous avons estimé possible de participer aux législatives européennes, il est normal qu'on estime possible d'utiliser les moyens financiers européens pour défendre nos idées. Il aurait été insensé de se faire simplement élire au Parlement européen et ne pas profiter des biens et des possibilités à notre disposition et qui peuvent être utilisés pour propager nos idées. Pour combattre le système, nous utilisons tous ses moyens".

http://fr.ria.ru/presse_russe/20141010/202669559.html


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par gemini le Dim 12 Oct 2014 - 8:52

Marine a raison de vouloir utiliser les moyens mis à disposition. Combattre depuis l'intérieur est la meilleure des choses à faire.
avatar
Accolade

Age : 61
Date de naissance : 22/11/1955
Scorpion Date d'inscription : 11/08/2014
Passion : Aéronautique
Humeur : Dyslexique je suis ...

le FN pourrait prendre sa revanche au Parlement européen

Message par Accolade le Jeu 16 Oct 2014 - 20:02

avatar
Invité
Invité

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par Invité le Jeu 16 Oct 2014 - 20:26


Peut-être que Marine dépense son énergie pour rien, quand les dettes des divers pays membres ne pourront plus être honorées, le système s'éteindra de sa belle mort, cela dit elle a raison de tirer la sonnette d'alarme avant l'heure
fatidique et imminente...
avatar
Accolade

Age : 61
Date de naissance : 22/11/1955
Scorpion Date d'inscription : 11/08/2014
Passion : Aéronautique
Humeur : Dyslexique je suis ...

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par Accolade le Jeu 16 Oct 2014 - 20:33


Afin de faire barrage aux transferts de souveraineté par exemple
avatar
allegresse

Age : 65
Date de naissance : 08/06/1952
Localisation : 93
Gémeaux Date d'inscription : 25/04/2012
Passion : liberté

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par allegresse le Jeu 16 Oct 2014 - 20:46

tranferts de souveraineté....sommes- nous pas déjà sous tutelle de l'Europe?
avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par Clavier56 le Jeu 16 Oct 2014 - 22:20

Il ne manque que quelques députés venus de quelques nations différentes et les millions d'euros vont se déverser.
On devrait finalement y arriver  sinon c'est à désespérer de la classe politique et de ses délicieux travers....... hello


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!
avatar
BERGERBEL

Age : 67
Date de naissance : 01/12/1949
Localisation : HONGRIE
Sagittaire Date d'inscription : 16/02/2012
Passion : Amour de ma Patrie (la France)
Humeur : Fou mais pas idiot !

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par BERGERBEL le Ven 17 Oct 2014 - 8:37

En attendant, Nigel Farage n'a plus de groupe parlementaire européen constitué... ça lui fera la "b..." comme disent les vieux militaires. A ce propos, des Français qui ont fait leur service militaire, appelé ensuite service national...ça ne court pas les rues. Ainsi, donc, ce voyou de Farage l'a dans l'os, bien profond. Il était satisfait de mépriser Marine. Le boomerang revient toujours dans la tête des imbéciles. Marine le fera son groupe. Mais, comme pour son arrivée à l'Elysée, elle bâtit son projet avec beaucoup de détermination et de circonspection.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par gemini le Ven 17 Oct 2014 - 9:36

Comment le FN pourrait prendre sa revanche au Parlement européen

Le Monde.fr | 16.10.2014 à 16h31 • Mis à jour le 17.10.2014 à 07h32 | Par Maxime Vaudano
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Marine Le Pen et le Néerlandais Gert Wilders.
Plus de quatre mois après sa percée aux élections européennes, le Front national a une nouvelle occasion de transformer l'essai au parlement de Strasbourg. Les 23 députés européens frontistes, qui avaient échoué à constituer un groupe parlementaire autour de Marine Le Pen, pourraient prendre leur revanche sur les nationalistes britanniques de l'UKIP, qui leur avait opposé une fin de non-recevoir au début de l'été.

Le groupe eurosceptique EFDD (Europe de la liberté et de la démocratie directe), mené par le leader de l'UKIP Nigel Farage, a en effet été dissous jeudi 16 octobre après le départ de l'une de ses députées, la Lettone Iveta Grigule. On ignore encore les raisons pour lesquelles elle quitte le groupe. Selon le correspondant du Telegraph à Bruxelles, cette élue écologiste aurait démissionné de l'EFDD pour pouvoir prendre la tête de la délégation du Parlement européen pour l'Asie mineure (Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Turkménistan et Mongolie).
Pas assez de pays représentés

Ce départ a provoqué la dissolution immédiate de l'EFDD, non pas parce que le groupe ne compte plus assez de membres (il en reste 47, soit largement plus que le minimum exigé de 25), mais parce qu'ils ne sont pas assez divers. Un groupe politique au Parlement européen doit en effet compter des membres issus d'au moins sept pays de l'Union. La Lettonie était le septième pays représenté dans l'EFDD, aux côtés du Royaume-Uni, de l'Italie, de la France, de la Suède, de la Lituanie et de la République tchèque.
Une opportunité pour le FN

Pour l'instant, les 47 anciens membres de l'EFDD et Iveta Girgule vont rejoindre les rangs des non-inscrits, qui atteindront alors la taille historique de 100 députés. Quatre scénarios sont désormais possibles pour eux :

1Ils restent chez les non-inscrits, ce qui les prive de nombreux droits par rapport à leurs collègues inscrits dans des groupes. Aucun poste de responsabilité ne leur est ouvert, leurs amendements sont souvent rejetés et leur temps de parole est réduit. En outre, les partis qui composaient l'EFDD perdent une manne financière importante : plus de 80 000 euros par député, soit 4 millions d'euros par an.

2Ils réussissent à séduire une nouvelle recrue issue d'un septième pays européen pour reconstituer le groupe.

3Ils rejoignent l'autre groupe eurosceptique du Parlement, l'ECR (conservateurs et réformistes européens), dominé par les conservateurs britanniques.

4Le Front national tire avantage de la situation en créant son propre groupe. Le vice-président du FN et eurodéputé de l'Est Florian Philippot semble confiant : « Nous aurons un groupe avant la fin de l'année », assure-t-il au JDD.fr. Difficile de penser que les 24 Britanniques de l'UKIP acceptent de suivre Marine Le Pen, après l'avoir accusée d'antisémitisme. Les 17 Italiens du Mouvement 5 étoiles avaient également décliné la main tendue de la présidente frontiste au printemps.

L'analyse (en mai) : Au Parlement européen, le FN aura un impact politique limité

Le parti d'extrême droite français pourrait toutefois rallier les plus petites formations de l'ancien groupe EFDD, comme les deux Lituaniens du parti souverainiste Ordre et justice et les deux Démocrates suédois. Ce qui lui suffirait pour constituer un groupe, puisque le FN avait déjà obtenu l'accord de principe de quatre autres formations :

   la Ligue du Nord italienne
   le FPÖ autrichien
   le Vlaams Belang belge
   le Parti de la liberté néerlandais

Avec une cinquantaine de députés et sept pays représentés, le compte serait bon. Et la revanche sur Nigel Farage éclatante.
Very Happy
Marine touche au but.
avatar
BERGERBEL

Age : 67
Date de naissance : 01/12/1949
Localisation : HONGRIE
Sagittaire Date d'inscription : 16/02/2012
Passion : Amour de ma Patrie (la France)
Humeur : Fou mais pas idiot !

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par BERGERBEL le Ven 17 Oct 2014 - 9:55

C'est vrai que Marine est une véritable extrémiste de droite !!!!!!!!! et que certains eurodéputés qui font ami-ami avec les Pravy Sektor ou autres bandéristes ukrainiens n'en sont pas ! ce sont tout simplement des nazis en puissance. Même idéologie, mêmes combats, mêmes victimes innocentes et mêmes débilités mentales profondes qu'encouragent des BHL.
Marine est sage et elle prend le temps de la constitution d'une alliance forte et durable.

Contenu sponsorisé

Re: Marine Le Pen veut créer un parti eurosceptique

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 4:33