www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Partagez
avatar
Denis22

Age : 27
Date de naissance : 11/11/1989
Scorpion Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : la politique, l'histoire de France

Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par Denis22 le Sam 25 Oct 2014 - 22:33

Crise au PS : le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Par Wladimir Garcin
Publié le 24/10/2014 à 19:27

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Alors que la crise d'identité du Parti Socialiste se poursuit, le FN est en embuscade. Christophe Bouillaud décrypte la stratégie de «gauchisation» de Marine le Pen.

[...]

FigaroVox: Dans son interview à l'Obs, le Premier ministre a semblé entériner la mort du PS en se refusant notamment à employer le mot «socialiste». Qui profite de cette nouvelle crise au PS? Plus encore que la droite traditionnelle, le Front National est-il le grand vainqueur?

Christophe BOUILLAUD: La droite comme le Front National vont en profiter. L'UMP apparaît du coup plus unie, face à un PS divisé et à une UDI qui élit actuellement son président. Le FN, quant à lui, voit cette crise comme la preuve de la validité de leur thèse sur l'UMPS. Manuel Valls, qui veut ôter à la gauche son label socialiste, se déclare progressiste et propose une grande fédération qui mordrait sur le centre, semble confirmer la vision du FN. De plus, les politiques économique et sociale de l'UMP et du PS, sous la direction du Premier ministre, présentent de nombreuses similitudes, et proposent une orientation résolument libérale. [Le Front National] ne peut que profiter de ces ressemblances.

Marine le Pen a beaucoup «gauchisé» le discours économique du FN. La situation actuelle vient-elle valider sa stratégie?

Elle le pense. Il y a longtemps, le programme du FN proposait une politique néolibérale très marquée par l'exemple de Reagan aux Etats-Unis ou de Thatcher en Angleterre. Ces dernières années, toutefois, le discours du FN se centre plutôt sur la protection des Français contre l'Europe, la crise, et contre la mère de tous les maux: l'immigration.

Toutefois, on ne peut pas encore parler d'un programme économique et social gauchisé, ne serait-ce que parce que la protection sociale est fondamentalement liée à la longue histoire de la gauche démocratique. Le FN aura du mal à récupérer ce thème à son avantage, malgré ses tentatives: dans toute l'Europe, les partis [patriotes] empruntent cette ligne, et cherchent à récupérer le thème d'une protection sociale pour leurs ressortissants. Ainsi, pour eux, refuser l'immigration est d'emblée une forme de protection sociale, dans la mesure où cela empêchera des étrangers de s'introduire sur le marché du travail, et conservera les emplois disponibles pour les nationaux. On parle alors de welfare chauvinism, autrement dit d'une protection sociale réservée aux citoyens du pays en question.

Le Front National peut-il prendre la place qu'occupait autrefois le Parti Communiste, voire même le Parti Socialiste des années 1970-1980?

On peut distinguer deux niveaux d'analyse. A l'échelle nationale, le FN essaie d'ores et déjà de reprendre les thèmes de gauche à son avantage, comme on l'a vu dans le cas de la protection sociale. A l'échelle locale, toutefois, les choses se compliquent.

Avant tout, l'enracinement local du FN, même après ses victoires aux dernières élections municipales, est infiniment plus faible que celui du PC après sa création, dans les années 1920, ou du PS refondé dans les années 1970. Le FN n'est en réalité pas porté par un groupe social en ascension ; autrement dit, il s'adresse aux «perdants de la mondialisation» et le revendique. Ce faisant, il se coupe des classes sociales supérieures, et ce choix explique qu'il n'arrive à conquérir que des villes où la situation économique et sociale est déjà mauvaise, comme Béziers, par exemple. Le FN n'arrive donc à s'installer que dans des endroits plongés dans le marasme socio-économique, dont la situation sera très difficile à améliorer, et n'est pas porté par une dynamique positive.

La situation du FN est en cela très différente de celles du PS ou du PC dans leurs belles années: les deux parvenaient à conquérir des villes dynamiques par leur industrie ou leurs services et à s'inscrire ainsi dans des dynamiques sociales et économiques locales qui les dépassaient. [Le Front National] n'a quant à lui pas un discours accrocheur. Sa vision défensive, décliniste, manque d'idéal à atteindre et d'exemple à suivre. Elle n'a aucun modèle à montrer dans le monde d'aujourd'hui pour prouver la justesse de ses idées ; le PC, quant à lui, pouvait se référer à l'URSS, et le PS au modèle socio-démocrate suédois. Ce manque de rêve, d'entrain, explique notamment pourquoi Marine le Pen, qui caracole pourtant en tête dans les sondages, reste une personnalité peu aimée des Français. Elle reste sur l'idée de l'échec de la France, d'une longue descente aux enfers de notre pays, au contraire du Parti Socialiste, dont le slogan des années 1970 était «Changer la vie»!

Plus largement, sommes-nous en train d'assister à une recomposition du paysage politique? Le clivage droite-gauche laisse-t-il la place à un clivage libéraux, favorables à l'ouverture des frontières, contre étatistes protectionnistes?


Il est vrai que le rapprochement entre les politiques économiques et sociales de la gauche et de la droite est de plus en plus nettement perçu par nos concitoyens. Un sondage récent, ainsi, révélait qu'une majorité de Français considérait que la politique menée par le Président n'était pas de gauche. Le clivage a donc perdu en force.

Toutefois, si les électeurs le sentent, les responsables politiques, eux, et derrière eux, les militants de chaque camp, ne l'acceptent pas, et se considèrent encore comme très différents. De plus, le mode de scrutin instauré lors du passage à la Vème République en 1958 rend très difficile toute recomposition du paysage politique, de sorte que je ne pense pas qu'une transformation soit possible si le scrutin n'est pas modifié auparavant. Mais je ne vois pas pourquoi l'UMP et le PS s'accorderaient sur un tel changement de mode de scrutin, qui risquerait de les priver de leur rente de position.

Les deux grands blocs, dirigé par l'UMP d'un côté, par le PS de l'autre, vont donc à mon sens persister. Valls n'arrivera probablement pas à appliquer son rêve d'un grand rassemblement entre le centre et la gauche. L'opposition droite/gauche reste structurelle: les Français ont beau critiquer les responsables politiques et clamer haut et fort qu'ils n'ont plus confiance en eux, au moment du vote, une très grande majorité d'entre eux continuera de soutenir les partis dits de gouvernement ou préfèreront s'abstenir, par habitude, par tradition ou par peur de l'inconnu. L'électorat, en France, est visqueux: il se déplace très lentement, au contraire de l'Europe de l'est, où les habitudes de vote changent très vite et radicalement.


Source : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/10/24/31001-20141024ARTFIG00365-crise-au-ps-le-fn-va-t-il-remplacer-la-gauche.php
Note : J'ai remplacé le terme diffamant "extrême droite" par "[le Front National]" ou "[patriotes]"
avatar
Denis22

Age : 27
Date de naissance : 11/11/1989
Scorpion Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : la politique, l'histoire de France

Re: Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par Denis22 le Sam 25 Oct 2014 - 22:39

Je trouve l'analyse de ce politologue d'une nullité abyssale, avec un point de vue extrêmement militant, mais le simple fait que le milieu médiatique se pose cette question est intéressant.
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par Napoléon I le Lun 27 Oct 2014 - 16:40

Tout n'est pas mauvais dans l'analyse. Notamment en ce qui concerne l'UMPS. Par contre, allez dire que l'UMP parait rassemblée... c'est une bonne blague.

Par contre, le comparatif avec le PC et le PS est vraiment hors de propos. Ce n'est pas du tout la même époque. Nous ne sommes ni en 1920 ni en 1950. D'ailleurs, le PC n'est jamais arrivé au pouvoir.

Le paragraphe du milieu est totalement ridicule. Je ne vois pas en quoi le discours du FN n'est pas accrocheur, je ne vois pas non plus en quoi il est décliniste ou désespérant. Bien au contraire. Il fait un constat sans langue de bois, le constat tragique de 45ans d'UMPS et redonne un immense espoir, un vrai espoir de changement à tous ceux qui n'en ont plus.

Quand aux "classes sociales supérieures" qui se sont longtemps crues plus malignes et à l'abri de la mondialisation en pensant que les délocalisations c'était bon pour les ouvriers commencent elles aussi à se rendre compte qu'elles sont elles aussi menacées. Et même ceux parmi elles qui conservent leur emploi et s'en sortent en ont marre qu'on leur augmente leurs impôts, qu'on leurs diminue leurs allocs familiales etc.

Néanmoins, le dernier passage est une triste vérité dont il faut avoir conscience et qu'il faut combattre: combien d'imbéciles qui passent leur temps à râler à propos de Sarko puis d'Hollande depuis des années iront à nouveau voter pour eux ? Combien croient que voter PS, c'est voter pour du social et que voter UMP c'est voter gaulliste et anti-immigration ?

avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par CoqGaulois le Lun 27 Oct 2014 - 19:33

Napoléon III a écrit:Tout n'est pas mauvais dans l'analyse. Notamment en ce qui concerne l'UMPS. Par contre, allez dire que l'UMP parait rassemblée... c'est une bonne blague.

Par contre, le comparatif avec le PC et le PS est vraiment hors de propos. Ce n'est pas du tout la même époque. Nous ne sommes ni en 1920 ni en 1950. D'ailleurs, le PC n'est jamais arrivé au pouvoir.

Le paragraphe du milieu est totalement ridicule. Je ne vois pas en quoi le discours du FN n'est pas accrocheur, je ne vois pas non plus en quoi il est décliniste ou désespérant. Bien au contraire. Il fait un constat sans langue de bois, le constat tragique de 45ans d'UMPS et redonne un immense espoir, un vrai espoir de changement à tous ceux qui n'en ont plus.

Quand aux "classes sociales supérieures" qui se sont longtemps crues plus malignes et à l'abri de la mondialisation en pensant que les délocalisations c'était bon pour les ouvriers commencent elles aussi à se rendre compte qu'elles sont elles aussi menacées. Et même ceux parmi elles qui conservent leur emploi et s'en sortent en ont marre qu'on leur augmente leurs impôts, qu'on leurs diminue leurs allocs familiales etc.

Néanmoins, le dernier passage est une triste vérité dont il faut avoir conscience et qu'il faut combattre: combien d'imbéciles qui passent leur temps à râler à propos de Sarko puis d'Hollande depuis des années iront à nouveau voter pour eux ? Combien croient que voter PS, c'est voter pour du social et que voter UMP c'est voter gaulliste et anti-immigration ?


pancarte+1 Il s'agit d'une analyse tendancieuse qui tend à expliquer la montée du FN sans reconnaître sa différence profonde avec les partis mafieux du système. Si le FN s'est rajeuni dans la forme, il garde toutes ses différences qui sont ses qualités sur le fond, ce que ce journaleux ne veut et ne peut reconnaître.
Le côté " gauchisation " ne correspond à rien et ne provient d'aucune analyse sérieuse, c'est juste une tentative de division car notre électorat est au-delà des clivages archaïques gauche/droite. Ces journalistes tentent toujours ces manœuvres subversives avec le rêve secret de pouvoir nous étiqueter droite ou gauche mais surtout pas respecter notre " ni gauche, ni droite, français ! " qui les dérange tant. Diviser les Français pour régner est une règle d'or chez eux et le FN leur bête noire dans sa capacité à rassembler le peuple de France.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Denis22

Age : 27
Date de naissance : 11/11/1989
Scorpion Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : la politique, l'histoire de France

Re: Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par Denis22 le Mar 28 Oct 2014 - 11:49

CoqGaulois a écrit:
Le côté " gauchisation " ne correspond à rien et ne provient d'aucune analyse sérieuse

Je ne suis pas d'accord avec toi, une discussion sur la gauchisation du Front National est tout à fait pertinente à mes yeux. Il y a par exemple des points communs entre le PCF de Marchais et le FN d'aujourd'hui (arrêt des flux migratoires en particulier). Il était également pour le patriotisme économique à l'époque.
Après, évidemment il y avait une énorme différence, c'est la soumission à l'URSS du PCF de l'époque, mais pour moi le FN n'est plus un parti de droite (ce qui ne me déplaît pas du tout à titre personnel), si l'on s'en tient au clivage traditionnel (et très caricatural j'en conviens) gauche/droite, c'est-à-dire gauche = défense des travailleurs et droite = défense des grands patrons.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par gemini le Mar 28 Oct 2014 - 14:11

Je dois dire que je me fout de ce que pense les bobos en tous genre. Plus notre mouvement prend de l'ampleur et plus ils s'agitent. Il faut s’attendre à une marée de conneries. Le proverbe dit bien faire et laisser braire, ces ânes bâtes ne valent même pas l’avoine qui leur est distribuée.


***************************************************************************************
avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par Clavier56 le Mar 28 Oct 2014 - 14:31

Denis22 a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec toi, une discussion sur la gauchisation du Front National est tout à fait pertinente à mes yeux. Il y a par exemple des points communs entre le PCF de Marchais et le FN d'aujourd'hui (arrêt des flux migratoires en particulier). Il était également pour le patriotisme économique à l'époque.
Après, évidemment il y avait une énorme différence, c'est la soumission à l'URSS du PCF de l'époque, mais pour moi le FN n'est plus un parti de droite (ce qui ne me déplaît pas du tout à titre personnel), si l'on s'en tient au clivage traditionnel (et très caricatural j'en conviens) gauche/droite, c'est-à-dire gauche = défense des travailleurs et droite = défense des grands patrons.


Il y a des prises de positions économiques du FN que ne renierait pas le PS non plus
D'autre part le FN est très russophile  mais il ne reçoit vraisemblablement pas d'argent de ce côté là  ce qui est rassurant
cette gauchisation apparente  est montrée du doigt par les électeurs de droite à qui on reproche de ne pas nous rejoindre ...


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!

Contenu sponsorisé

Re: Le FN va-t-il remplacer la gauche ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 22 Sep 2017 - 2:39