www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Partagez

jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par jean le Dim 21 Déc 2014 - 10:08



La prochaine guerre mondiale est, déjà, engagée, par Samir Saul
http://french.irib.ir/analyses/chroniques/item/353031-la-prochaine-guerre-mondiale-est-déjà-engagée,-par-samir-saul

IRIB- Les conflits, par procuration, et les perturbations induites

sont entrés, dans la panoplie des instruments de guerre.
L’offensive occidentale déployée contre la Russie, en 2014, 100 ans après la conflagration de 1914, marque le point de départ du prochain conflit mondial. Pour la première fois, depuis la fin de la guerre froide, les États-Unis et les leurs sont en campagne contre un pays, d’une taille considérable, ayant les attributs d’une grande puissance. Un seuil est franchi. Il ne s’agit plus de l’Afghanistan, de la Somalie, de l’Irak, de la Serbie, de la Libye ou de la Syrie.

La Russie se situe à une tout autre échelle et ses moyens de défense sont à l’avenant. Point n’est besoin de lui inventer des armes de destruction massive — comme l’ont fait Bush, Blair et consorts, pour l’Irak, en 2003 — elle en est, bel et bien, dotée. Les adeptes des conquêtes, à faible coût, sont peu susceptibles de trouver leur bonheur, en Russie. Prêteraient-ils attention à l’histoire que les mésaventures de Napoléon, en 1812, et les déboires d’Hitler, en 1941-1944 leur rappelleraient combien peut être coriace le Russe, qui lutte contre l’envahisseur.

L’histoire ne se répétant pas, l’affrontement actuel n’est pas une reprise de l’expédition napoléonienne, une réédition de la Première Guerre mondiale ou un redémarrage de l’opération Barbarossa. L’ère des armées de masse, mobilisant des millions de soldats, semble révolue.

Guère plus pertinente est l’idée du retour à la guerre froide que d’aucuns évoquent. Le face à face américano-russe s’en écarte, car l’état des deux protagonistes est altéré. Durant la guerre froide, se regardaient en chiens de faïence deux superpuissances, sûres d’elles-mêmes, et s’érigeant en modèles, mais ayant une saine appréciation des capacités de rétorsion de l’autre.

Des règles tacites prenaient en compte les frictions et les heurts, à la marge, (pays associés, zones tampons, «tiers-monde»), mais écartaient les atteintes sérieuses à l’espace propre ou aux intérêts vitaux de l’autre. De la crise de Berlin à celle de Cuba, des pratiques et des codes se mettaient en place, pour réglementer les relations bilatérales et éviter le pire. Paradoxalement, la dissuasion nucléaire et l’«équilibre de la terreur» contribuaient à la sécurité, ne serait-ce que parce que les lignes à ne pas franchir étaient connues et respectées.

D’hier à aujourd’hui

On en est loin, aujourd’hui. Ni les États-Unis, ni la Russie, n’éprouvent l’assurance d’autrefois. Et pour cause. L’économie américaine est en panne, la crise de 2008 ayant étalé les carences du néolibéralisme mondialisé, sur lequel repose sa primauté. Son hégémonie menacée, l’«unique superpuissance» s’active, pour ralentir sa rétrogradation, désormais, sans exclure l’affrontement avec des puissances rétives à son projet. Quant à la Russie, tombée si bas, pendant et après l’effondrement de l’URSS, son redressement et le relèvement des conditions de vie de sa population l’empêchent de se plier aux exigences américaines. La Russie n’a pas vocation à s’enfermer, dans le rôle qui lui est réservé de satellite fournisseur de matières premières à l’économie mondialisée et d’exécutant de rang subalterne d’une «gouvernance» mondiale hiérarchisée. Des deux côtés, impératifs primordiaux et crainte du lendemain dominent, favorisant la montée des tensions, la multiplication des incidents et un climat anxiogène. Contenue, dans des limites reconnues, durant la guerre froide, la conflictualité prend le dessus, à partir de 2014. L’affrontement n’est plus un tabou.

Les guerres de nouvelle génération

Sans doute, la page est-elle tournée, sur les guerres, à l’image de celles de 1914 et de 1939. Actuellement, le volet militaire est un complément à un conflit politico-économique. Le plus frappant, dans la campagne en cours contre la Russie, est son caractère familier. Comme par réflexe, les États-Unis recourent au répertoire de méthodes, constitué durant les deux décennies d’unilatéralisme, qui ont suivi la fin de la guerre froide.

La voie traditionnelle de l’attaque militaire-invasion-occupation ayant échoué, en Irak, la boîte à outils privilégie les changements de régime, par la déstabilisation, les «révolutions colorées», les ONG à multiples emplois, les guerres irrégulières, sous-traitées à des milices (jihadistes, néonazis, etc.), le déchaînement médiatique, les sanctions-embargos, la «promotion de la démocratie et des droits de la personne», l’«ingérence humanitaire», la «responsabilité de protéger», etc. Cet arsenal s’étoffe, depuis un quart de siècle. Il s’étend aux opérations militaires, avec ou sans coalition ou aval du Conseil de sécurité, (Kosovo, Irak). On y retrouve, aussi, des conflits, par procuration, et des guerres combinant bombardements aériens et combats au sol, par des supplétifs locaux ou importés, (Kosovo, Libye, presque lancée, en Syrie, en septembre 2013).

Le fait nouveau de 2014 est la soumission de la Russie à un traitement jusque-là conçu pour de petits pays récalcitrants. Comme d’habitude, les auteurs des sanctions anti-russes disent leur espoir de voir la population à laquelle ils comptent infliger des privations se retourner contre son gouvernement. Il n’empêche que les opérations de mainmise, de reprise en main ou de mise au pas ont une tout autre portée, lorsqu’elles visent une grande puissance capable de riposter.

Un scénario similaire se dessine, à l’égard de la Chine. Avec un an d’avance, sur la date prévue, son PIB vient de dépasser celui des États-Unis, lesquels perdent leur statut de première puissance économique mondiale, acquis en 1872. La Chine pourrait ne plus trouver son compte, dans un système mondial centré sur les États-Unis. Elle risque de se lasser de soutenir le branlant édifice financier américain et de détenir des masses de dollars se rapprochant d’une monnaie de singe. L’or qu’elle stocke en dit long. À Hong Kong, elle aussi, a droit à un happening protestataire calquant les «révolutions colorées».

Autant pour la Russie que pour la Chine, l’intention est de les neutraliser de l’intérieur. L’encerclement militaire, les démonstrations de force et le discours martial sont un moyen de pression, au service de l’objectif poursuivi : la soumission, par la désarticulation interne. Si cette stratégie fait long feu, la voie militaire serait empruntée, sans détour. Si, au contraire, le but est atteint, effondrements étatiques, désordres, à grande échelle, et démembrements de pays s’ensuivront. Déjà, la guerre économique, sous forme de sanctions et de plongeon des cours du pétrole, fait des dommages «collatéraux» à des économies tierces. Les perturbations induites et les troubles provoqués sont entrés dans la panoplie des instruments de guerre. Dans tous les cas de figure, de fortes turbulences sont prévisibles, dans cette guerre mondiale, nouveau genre, entamée en 2014.

Samir Saul - Professeur d’histoire, Université de Montréal, CERIUM
18 décembre 2014
Texte reçu de l’auteur


avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Dim 21 Déc 2014 - 12:07

jean, il me semble qu'au lieu de jouer avec le feu, les américains feraient bien de se rappeler que la Russie est une puissance nucléaire déterminée avec un super puisant allié qui est la Chine, en voie de devenir la première nation économique mondiale. Je sais que pour les USA la Russie représente un obstacle géopolitque majeur, mais nous autres européens avons besoin de la Russie, ne serais-ce que pour notre énergie. Et qui est-ce qui va dérouiller en premier en cas de conflit ? Comment avons-nous pu nous laisser embarquer dans une aventure aussi dangereuse sachant que les américains sont des pyromanes ? Ils n'hésitent pas à se frotter à la Russie au risque de déclencher une déflagration mondiale, mais ils commencent à pleurer d'inquiétude lorsqu'il y a des émeutes raciales dans leurs États. Parfois, ils me font penser à des petits plaisantins qui font des blagues de cour de récréation. Combien de temps encore ont-ils l'intention de continuer leurs dangereux méfaits ?
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par jean le Dim 21 Déc 2014 - 12:35


Ils ne veulent pas perdre leurs avantages stratégiques impériaux, notamment ceux liés aux pétrodollars !
Voilà en très court ce qui les fait s'agiter.
Pour garder le monopole des décisions concernant notre planète terre, ils veulent soumettre le monde entier à leurs dictats.
La Russie, la chine, l'inde et d'autres ne sont pas prêts à abdiquer face à ce despotisme !

Le Dollar risque l'effondrement et il sont comme un animal blessé, capable de tout pour survivre !


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Dim 21 Déc 2014 - 14:27

Les Américains tentent d'isoler la Russie et c'est un échec cuisant. Qu'ont- ils réussi à accomplir ? Rapprocher la Russie de la Chine. Ils sont tellement persuadés de leur bon droit et de leur supériorité, c'est à vomir. Quand je pense qu'ils disent défendre les valeurs occidentales de démocratie et les Droits de l'homme, c'est tout simplement risible. Ils s'imaginent peut-être qu'ils pourront continuer à manipuler leur peuple déjà à moitié lobotomisé en leur racontant des bobards. Le gouvernement de ce pays ment depuis longtemps et à tout le monde.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Dim 21 Déc 2014 - 18:30

Quand je vois le mollasson de l'Elysée faire le voyage jusqu'à Washington pour aller se courber devant Obama, je me demande vraiment ce qu'il a dans la tête. Car nous savons combien cette nation hors-la-loi rejette le droit international. De plus, les Américains ont une longue histoire en faveur d'une stratégie de soutien aux régimes dictatoriaux producteurs de pétrole. Tout ce que Hollande peut espérer c'est un os à ronger en attendant un bon coup de pied au cul, les Américains ne savant pas partager. Vous ne pensez pas comme un Américain Mr Hollande et vous allez vous faire avoir, comme quelques-uns avant vous.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Sam 3 Jan 2015 - 23:12

Le président Vladimir Poutine est aujourd'hui, le rempart de l'Europe chrétienne contre la décadence occidentale et l'hégémonie américaine. Il défend les mêmes valeurs que les nôtres et nous avons une idéologie et des thèmes en commun. Tous les arguments ou dirais-je les mensonges américains contre la Russie de Poutine, ont été purement et simplement fabriqués par Washington. Une bonne partie des politiques USA est atteinte d'un véritable syndrome d'hystérie antirusse, alors qu'ils se disent rationnels. Personnellement j'en ai pris mon parti car il semble pratiquement impossible d'échanger des arguments avec des gens qui agissent comme des ivrognes. Des crapules au comportement infantile et juvénile. Gardons à l'esprit leurs mensonges du passé, particulièrement celui qui expliquait que Saddam Hussein avait des armes de destruction massive, que le danger était imminent et que la guerre contre l'Irak était par conséquent nécessaire. Quelle bande de salopards dont les actions frauduleuses ont coûté tant de vies innocentes. Ah, ils peuvent la critiquer la France ! Je me rappelle des insultes de tous ces ignares qui assimilaient les Français aux pygmées parce que nous ne voulions pas partager leur guerre d'agression. Quel dommage qu'aux États-Unis le peuple ait tendance à ingérer toutes les bêtises inculquées par les médias et les politicards ignorants. Évidemment, cette méga-ignorance est du pain béni pour leurs influenceurs de tout poil. Les américains qui poussent l'Europe à la russophobie sont de dangereux insensés, ils jouent avec le feu et ne pensent pas plus loin que leur nez. Quand je vois l'attitude calme et exemplaire du président Poutine devant tant de menaces et d'hostilité aventuristes à son égard et à l'égard se son pays, cela prête à méditation.
.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par gemini le Dim 4 Jan 2015 - 9:38

La Russie a son défenseur. C'est à nous de mettre ne place le nôtre. Marine présidente.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Lun 12 Jan 2015 - 9:31

@gemini a écrit:La Russie a son défenseur. C'est à nous de mettre ne place le nôtre. Marine présidente.

France pancarte+1
avatar
sakura FN

Age : 17
Date de naissance : 01/01/2000
Localisation : AILLEURS...
Capricorne Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN NOUVEAU MONDE MEILLEUR...

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par sakura FN le Mer 14 Jan 2015 - 18:13

Russie : L’État islamique menace d’entrer en « guerre » contre Poutine
Par €ric le 14/01/2015  

Le Parquet général russe a demandé ce mercredi 3 septembre de restreindre l’accès à cette vidéo qui contient des « menaces d’actes terroristes et de déclenchement d’une guerre dans le Caucase du Nord« . Une enquête pour menace d’acte terroriste et appels publics à violer l’intégrité territoriale de Russie pourrait également être ouverte.

Les jihadistes de l’EI ont diffusé mardi sur Youtube une vidéo dans laquelle l’on voit un avion de guerre fourni, affirment-ils, par la Russie au régime du président syrien Bachar al-Assad. « C’est un message pour toi, Vladimir Poutine, ces avions que tu as envoyés à Bachar al-Assad, nous les enverrons chez toi, si Dieu le veut« , déclare l’un des jihadistes dans cette vidéo enregistrée en arabe et sous-titrée en russe. La Russie est le principal allié de Damas auquel elle fournit des armes.

« Et nous libérerons la Tchétchénie et tout le Caucase, si Dieu le veut. Ton trône (…) est menacé et il tombera quand nous viendrons chez toi« , a ajouté le militant de l’EI. Après la première guerre de Tchétchénie (1994-1996) entre forces fédérales russes et indépendantistes, la rébellion s’est progressivement islamisée et a de plus en plus débordé hors des frontières de cette petite république pour se transformer au milieu des années 2000 en un mouvement islamiste armé actif dans tout le Caucase du Nord. Le groupe a en outre menacé de tuer un troisième otage, un Britannique identifié comme étant David Cawthorne Haines.

RTL


http://www.fdesouche.com/553265-russie-letat-islamique-menace-dentrer-en-guerre-contre-poutine


Propagande de l’Etat Islamique : un enfant de 10 ans exécute deux espions russes d’une balle dans la tête (MàJ)
Par Zebulon le 14/01/2015  15h50

Le groupe terroriste ISIS vient de sortir une vidéo propagande dans laquelle on voit un jeune garçon de 10 ans exécuter deux hommes qui ont avoué être des espions de renseignement russes.

Elle a été mise en ligne juste un jour après celle montrant cette fois-ci un jeune de 14 ans bardé d’explosifs prêt à partir se faire exploser dans la province de Salahuddin.

Cette nouvelle vidéo qui s’intitule « Découverte d’un ennemi intérieur » a été de façon certaine mise en scène par la branche ISIS dans un but de propagande auprès d’un public international.

Vidéo mise en ligne sur le site  Al-Hayat Media
Lire la suite...
http://www.fdesouche.com/553019-propagande-isis-enfant-10-ans-execute-espions-russes-dune-balle-tete-graphic

MAIS AUSSI....
AU CANADA..

Canada : Arrestations à Ottawa, des menaces terroristes « sérieuses » évoquées
Par €ric le 14/01/2015  

Le ministre fédéral de la Sécurité publique Steven Blaney a estimé mardi que les arrestations et inculpations de trois individus pour terrorisme ces derniers jours étaient justifiées par des menaces «sérieuses».

«Si des accusations sont déposées contre ces trois hommes, c’est parce qu’il y a une sérieuse raison de croire qu’ils sont de potentiels terroristes», a déclaré Steven Blaney. Lundi, Suliman Mohammed, jeune «radicalisé» de 21 ans, avait été interpellé à Ottawa et poursuivi pour «participation à une activité terroriste». Un chef d’inculpation également retenu pour Ashton et Carlos Larmond, frères jumeaux de 24 ans, arrêtés à la veille du week-end.

«Le peuple à Paris ce week-end a envoyé un signal au monde que ce ne sont pas seulement les policiers, que ce ne sont pas seulement les gouvernements, ce sont les gens qui en ont assez avec ces individus qui tuent», a asséné M. Blaney, qui représentait le Canada à la «marche républicaine» de Paris.

La Presse.ca
----
La colère monte dans la communauté musulmane : « Préparez-vous à ce que cela éclate»
Par Martine le 14/01/2015  16h35

La communauté musulmane et ses responsables sont comme pris en étau. Et la pression ne cesse de monter. Dans l’opinion, les musulmans sont montrés du doigt. Ils répondent «non à l’amalgame».

Sur le terrain, une cinquantaine de mosquées ont été la cible de balles, de tags ou d’incendies. Les musulmans s’insurgent: «Non à la stigmatisation.» À sa base, la communauté tente de gérer une frange jeune qui gronde mais qui échappe à tout contrôle. Elle la supplie «de garder son calme».

La tension est palpable sur le terrain. Jamel Guenaoui, porte-parole d’un «Collectif démocrate des couleurs de la diversité»:

«Le malaise est dans la bouche de tout le monde. La Cocotte-Minute est déjà prête à exploser. Si vous ajoutez l’amalgame avec l’islam pour les assassinats et quelques attentats contre les mosquées, le mélange deviendra plus puissant que celui qui provoqua les émeutes de 2005. Préparez-vous à ce que cela éclate…»

Cet enseignant sillonne les banlieues pour éduquer des jeunes sans aucun repère. «Ils n’ont rien à faire de rien. Ils ont une haine incroyable en eux. Il faut les faire sortir de ce milieu pour qu’ils commencent à accepter les autres et, par conséquent, eux-mêmes.»

Nader Alami, responsable de Islamopsy, aide par centaines des jeunes en difficulté «convaincus de ne pas appartenir à une société qu’ils veulent détruire». Il raconte comment il doit faire face à «la théorie du complot qui se répand comme une traînée de poudre chez les jeunes de banlieues».Pour eux, cette affaire est depuis le début un «montage» destiné à nuire à l’islam…

Figaro
Merci à Bern Arthur

------
Valeurs Actuelles : « La France en guerre »
Par Zebulon le 14/01/2015



-----
Richard Millet : «Nous sommes en guerre, une guerre qui plonge ses racines dans l’immigration»
Par Martine le 14/01/2015  17h01

Comme d’habitude, on n’a parlé de rien, à grands renforts de « spécialistes », de « confrères » et d’hommes politiques venus donner le la. (…)

Si je ne puis m’associer aux flots de larmes soulevé par ces actes, c’est d’abord parce que le système politico-médiatique refuse de montrer la nature profonde de cette tragédie : une guerre civile qui plonge une grande partie de ses racines dans l’immigration musulmane, et dont les guerriers, aux noms toujours semblables dans leur morphologie, et emblématiques d’une haine affichée de la France et de l’Occident.(…)

La guerre en cours n’est pas une guerre de religion, comme voudraient nous le faire croire Charlie Hebdo et les djihadistes : c’est, redisons-le, une guerre civile que la présence sur le sol européen d’une masse croissante de musulmans rend d’autant plus violente qu’on la tait. (…)

Il n’y a pas de débat ; nous sommes en guerre. Une guerre que le système politico-médiatique occulte au nom de la « tolérance » et des « valeurs républicaines ». Nous sommes libres, nous, de refuser toute forme de collaboration avec une classe politique qui a rendu possible le massacre d’hier, et, plus largement, la guerre civile.

Tout lire sur "  le site "  de Richard Millet , sur FDS ( intéressant )
http://www.fdesouche.com/553467-richard-millet-sommes-en-guerre-guerre-plonge-ses-racines-limmigration

Merci à Maxum

----

Charlie Hebdo : enquête ouverte après des violences dans un lycée de Senlis (60)
Par lionel le 14/01/2015

Les investigations portent sur les menaces de violence qui auraient été proférées. « En fin de semaine, des lycéens d’Amyot-d’Inville sont venus devant le lycée insulter les gens. Certains criaient qu’ils allaient continuer à buter du Charlie Hebdo », racontaient, par exemple, une élève.

D’autres témoins expliquaient que « ce groupe venait devant le lycée pour lancer « Alors, il est où Charlie ? » » ou « s’amuser avec des parapluies à mettre en joue les élèves qui passaient. » La magistrate rappelle que « tous les propos ou actes susceptibles de constituer une provocation ou une apologie de crimes terroristes ou une incitation à la haine raciale, nationale ou religieuse, font systématiquement l’objet d’une enquête judiciaire. »

(…) Le Parisien

-----
EN BELGIQUE...


Belgique : des libraires vendant Charlie Hebdo menacés ( vidéo)
Par Martine le 14/01/2015  17h47

Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête concernant quatre libraires de Jette ayant reçu des courriers de menace leur intimant l’ordre de ne pas distribuer le nouveau numéro de l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo.
Des libraires liégeois auraient également été menacés.

En savoir plus : RTL + Le Soir Merci à Michel + AxlDlcrx
LIRE LA SUITE...
http://www.fdesouche.com/553493-belgique-libraires-vendant-charlie-hebdo-menaces
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Mer 14 Jan 2015 - 19:00

sakura FN, je crois qu'avec Poutine, ISIS va avoir du fil à retordre, c'est le moins qu'on puisse dire.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Dim 15 Fév 2015 - 8:07

Comment les occidentaux peuvent-ils penser un instant que la Russie de Poutine va plier par crainte d'Obama, non mais sérieusement ? Les russes ne capituleront pas, c'est ce qui ressort de la détermination exprimée par Vladimir Poutine et par la majorité du peuple russe qui le soutien.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Dim 15 Mar 2015 - 18:35

Il faut voir ce qui se passe sur les chaînes de TV américaines qui s'en donne à coeur joie contre Vladimir Poutine. Tout est utilisé pour le dénigrer et le faire apparaître comme un monstre. Mais j'ai remarqué que c'était pas mieux sur certaines chaînes de TV françaises, comme par exemple France 2, qui utilise couramment la propagande du mensonge et de la manipulation de masse. Que voulez-vous, de nos jours, les journalistes ne rapportent plus les faits tels qu'ils sont. Ils sont utilisés par le pouvoir comme moyen de propagande et de désinformation.

https://www.youtube.com/watch?v=dAZbzxFRS7E
avatar
dysneylandresort

Age : 29
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

UN ARTICLE INTERESSANT SUR POUTINE

Message par dysneylandresort le Lun 16 Mar 2015 - 14:57

avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Lun 16 Mar 2015 - 15:05

disneylandresort, excellent matériel que je m'empresse de publier . . .


Poutine, ce De Gaulle russe!© Sputnik. Mikhail KlimentievAnalyse
12:11 14.03.2015(mis à jour 20:07 14.03.2015) Alexandre Artamonov


Poutine tellement aimé ou... abhorré par l'Occident... Décidément le côté relationnel entre l'Est et l'Ouest du Continent est empreint de passion: m'aime ou m'aime pas!

Il y a 20 ans, le chancelier allemand Helmut Kohl ne tarissait pas d'éloges à l'égard de Mikhaïl Gorbatchev. Paris, Londres et Washington l'adoraient pour avoir fait désarmer l'URSS et, en fait, servi la cause de l'Union Européenne, à cette époque-là encore en gestation. Vladimir Poutine a déclaré son Credo à l'échelle internationale par son discours en 2007, lors de la 43ième Conférence sur la sécurité de Munich, ce Davos de la sécurité, comme on l'appelle, où il a nettement fait comprendre à tout un chacun que la Russie est en train de ressusciter des cendres soviétiques pour regagner son rang de grande puissance. Il a rappelé qu'après la dissolution du Traité de Varsovie, le secrétaire général de l'OTAN avait donné des garanties de sécurité à l'URSS, déclarant que les troupes de l'Alliance ne seraient pas déployées hors de la RFA. "Où sont ces garanties?", a demandé le Président de Russie. Et à l'instar d'Alexandre III, Poutine de décider que les seuls alliés de la Russie sont sa flotte et son armée. En fait, le Président russe a une vision beaucoup plus large que l'Empereur de toutes les Russies: il s'est entouré de toute une enceinte d'organisations internationales pour se protéger contre un Occident particulièrement pernicieux. A ne citer que l'Organisation de la coopération de Shanghai ou encore l'Union Douanière.


© Sputnik. Sergey GuneevVladimir Poutine va bien, merci!
Mais le vrai capital du Président russe est le capital humaine son pays. Avec Eltsine, les Russes ont connu une descente vertigineuse aux abysses. De son temps Los Angeles Times comparait la Russie à une souris essayant de rugir. L'IHEDN se raillait des tentatives en désespéré de la soldatesque russe de sauver les meubles après l'implosion de l'Empire. Et maintenant tous ces généraux étoilés ont mordu la poussière parce que la Russie a fait sortir de ses rangs un homme du peuple, un lieutenant-colonel plébiscité par la population qui est monté au sommet pour replâtrer le système. Ce qui n'est pas sans rappeler un Corse qui vivait fin XVIII- début XIX.

Un grand journaliste français engagé sous les bannières de la réinformation médiatique, Marc Rousset nous a livré son sentiment à l'égard de Poutine, cet Européen pas comme les autres.


© Sputnik. Sergei GuneevKremlin: les tentatives de pression sur Poutine vouées à l'échec
Marc Rousset. Poutine est le sauveur de son pays. L'homme qui pose de bonnes questions, et apporte de bonnes réponses aux Russes, aux vrais Européens et de mauvaises réponses pour l'Amérique, les atlantistes et les traîtres droits de l'hommistes. Pour les atlantistes, comme l'a remarqué, il y a peu de temps, Jacques Attali, Poutine est l'ennemi imaginaire de l'Europe qui permet de justifier l'existence de l'OTAN et le protectorat des Etats-Unis sur l'UE. De son vivant, De Gaulle a été aussi très mal vu par les Américains contrairement au caniche atlantiste Jean Monnet. Je voudrais donc vous présenter cette perception de l'Occident sur les deux plans. La perception de Poutine à la fois par les Russes et par les Européens, est celle d'un homme providentiel dont a besoin la Russie, pays deux fois plus grand que les Etats-Unis avec des menaces extérieures et intérieures et qui, s'il était dirigé par un droit de l'hommiste, éclaterait! En revanche, les Atlantistes et les Etats-Unis le perçoivent comme un dictateur alors qu'en fait Poutine est un homme fort, un nationaliste éclairé de centre droit en Russie.

Poutine est aussi un homme qui a mis fin à des hold-ups américains sur le pétrole. En faisant arrêter le 25 octobre 2003 Mikhaïl Khodorkovski, sur un aéroport de Sibérie alors qu'il voulait vendre sa société Youkos à Exxon.


© REUTERS/ Eduard Korniyenko Expert russe: l'Occident veut remplacer Poutine par un monsieur oui-oui
Poutine c'est aussi l'homme qui a rétabli aussi la puissance militaire de la Russie avec un budget militaire qui se rapproche aujourd'hui de 3% du PIB russe. Mais les Etats-Unis, eux, assurent à peu près 40% de dépenses militaires dans le monde. Poutine c'est aussi la volonté de puissance de Nietsche comme il l'a montré en envoyant quelques bombardiers nucléaires russes au-dessus de La Manche début février 2015 par opposition à la volonté d'impuissance européenne. L'imposante marine russe, avec le porte-avions «Kouznetsov» et le croiseur-lance-missiles «Piotr Veliki» (Pierre Le Grand) au large de la Syrie est également la preuve de la volonté de puissance russe.

Poutine c'est le retour en Russie des valeurs traditionnelles: travail, famille, Patrie, de la religion orthodoxe. Attitude très européenne: je pense, j'agis donc je suis par opposition à l'attitude américaine: j'ai, je consomme donc je suis!



© Sputnik. Sergei GuneevPoutine, un "vainqueur né" selon un proche de Tony BlairPoutine c'est l'homme qui a rétabli la démographie russe! Avant Poutine les Occidentaux se gaussaient d'une Russie de 100 Millions d'habitants en 2050 qui perdait sous Eltsine 700.000 Russes par an. Les naissances étaient tombées d'1 Million 800 Mille en 1990 à 1 Million 200 Mille en 2001! Suite à la politique du capital maternel, allégements fiscaux, primes à la naissance les naissances sont remontées à 2 Millions de Russes en 2013! Le taux de fécondité est remonté d'1,1 enfant à 1,7 enfant par femme russe. Les avortements sont passés de 3 Millions en 1994 à 800.000 en 2014!


En résumé, grâce à Poutine, dans les années 2030-2050, la Russie peut espérer être une nation de 150 Millions d'habitants au lieu de 100 Millions comme on en parlait encore il y a une dizaine d'années!



© Sputnik. Mikhail KlementyevPoliticien britannique: Poutine est soutenu par des extraterrestresCette plaidoirie du rôle joué par le Président russe n'en est pas une. Marc Rousset est tout particulièrement connu pour son ton acerbe. Il ne baisse la garde devant personne, mais, en homme honnête, il nous a craché ce qu'il avait sur le cœur. Ce n'est pas seulement de Poutine qu'il parle. Un peu comme ces politiques de la droite qui scandaient lors de la Manif pour tous à Paris: «Poutine, vite!» Les gens veulent un coup de renouveau. Ils en ont marre des ambitions aigries des politiciens d'un autre temps qui les rembarquent dans une histoire sans fin de la confrontation Est-Ouest et des guerres néo-impérialistes au Proche-Orient. On peut dire à titre de conclusion qu'en changeant la Russie Poutine a changé la donne géostratégique. Le jeu ne sera plus le même, car la Russie ne se veut plus une antenne de l'Occident: elle revendique son rôle du centre du continent eurasien. Et Poutine en est le symbole vivant.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/analyse/20150314/1015172426.html#ixzz3UYbztb9S
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Ven 17 Avr 2015 - 15:07

Est-ce la Russie qui menace aujourd'hui la paix du monde ?

Non, le danger vient de l'Empire qui veut dominer le monde et qui est disposé à y parvenir à travers des guerres et l'élimination. Les pyromanes de Washington ne cessent de mettre de l'huile sur le feu, puis accusent Poutine de fomenter des troubles dont ils sont responsables. Ils vont tout faire pour soumettre l'U.E. grâce au traité transatlantique, et n'ayez aucun doute qu'ils vont continuer à essayer de nous convaincre que la Russie est l'ours à abattre. La situation est d'autant plus sérieuse que les russes ne se plieront jamais devant ces gens-là. L'Histoire se rappelera de l'agression américaine en Ukraine et de la lâcheté de leurs valets de l'U.E. Il faut tout craindre d'un pays qui est convaincu qu'il a l'obligation de régenter le monde, et pense être le seul à pouvoir corriger le mal dans le monde. Ils surveillent tous les continents, toutes les mers et les océans du monde, et tiennent le gouvernail du commerce mondial. Leurs dépenses militaires égalent celles de 15 principaux États de la planète réunis. Ils veulent s'arroger une domination sans partage mais malheureusement pour eux, Poutine est sur leur chemin.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Chevalier du Temple le Sam 2 Avr 2016 - 12:05

Fatigué des campagnes de presse amériaines pour diaboliser Vladimir Poutine. 

Poutine serait le nouveau Hitler !?!...c'est à faire bâiller d'ennui. Comment peut-on de nos jours, s'abaisser à utiliser  une propagande aussi périmée ? Nous voici de retour au bon vieux temps, où l'on pouvait contrôler les masses occidentales avec des histoires cauchemardesques. Que diantre, nous sommes en 2016 et l'appréhension des croquemitaines russes qui arrivent, c'est du passé. Il se peut que durant le guerre froide, cet incroyable lavage de cerveau ait réussi à épouvanter les masses, mais aujourd'hui, les gens sont mieux informés et plus éduqués, et ils savent faire la différence entre la fiction et la réalité

Ce qui me semble intéressant, c'est de voir  a mené cette supercherie : Cela a permis aux américains de construire un immense arsenal d'armes nucléaires en bonne conscience, d'intervenir militairement dans de nombreux pays du monde, de renverser leurs gouvernements et d'y imposer des dictatures sanguinaires, sous le prétexte de défendre le monde libre et d'y apporter la démocratie.

Voila qu'aujourd'hui, on veut nous faire croire que la Russie et le président Vladimir Poutine sont des spectres malfaisants qui veulent nous déstabiliser afin de mieux régner sur la planète. En France, ceux qui sont à la solde des américains vont même jusqu'à prétendre que le Front National de Marine Le Pen est manipulé et financé par les Russes. Cela sans une ombre de preuve apportéà leurs accusations saugrenues. 

La vérité, c'est que tout cela est typique de la vieille propagande occidentale de la guerre froide, déguisée en informations. Les accusations portées contre Vladimir Poutine, ne reposent que sur des insinuations et des préjugés de diabolisation.

Contenu sponsorisé

Re: Poutine est devenu la cible numéro un de l'impérialisme américain mondialiste

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 21 Nov 2017 - 20:18