www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

L'islam est une imposture !

Partagez

kabout

Date d'inscription : 20/02/2015

Re: L'islam est une imposture !

Message par kabout le Dim 28 Fév 2016 - 22:24

Les musulmans ont honte de leur religion

Les musulmans ne sont pas fiers de leur religion. Ils font juste semblant.
L’islam est par essence stupide, aliénant et nocif pour l’homme.
L’islam n’a jamais rien apporté à l’humanité en 1400 ans.
Son seul but est de conquérir et de dominer le monde et de faire disparaître toutes traces de civilisations antérieures.
L’islam est vide. Vide de sens, d’idéal, de projet humain, de spiritualité, de pensée, d’art, de culture, de science.
Le vide abyssal de la pensée musulmane le conduit à ne pouvoir exister que par la haine de l’autre et par la violence.
Selon un dirigeant religieux qatari d’origine égyptienne, Youssef al-Qaradawi (il est le leader spirituel de la Confrérie mondiale des Frères musulmans, basée au Qatar et la plus haute autorité en matière de « charia » de la Confrérie), « Sans la peine de mort pour apostasie, l’islam n’existerait pas aujourd’hui. »
Rien ne retient les musulmans dans cette religion, à part la menace d’être tué.
Une autre raison importante de la puissance de l’islam aujourd’hui: la richesse des Etats pétroliers.
L’islam est intrinsèquement stérile, liberticide et mortifère.
Tout ce que l’islam possède est le produit de ses conquêtes sanglantes et de ses pillages.
L’islam se résume en deux mots : le néant et la mort.
Le néant et la mort dans tous les domaines de la vie.
Il n’existe pas et il n’a jamais existé de grands cerveaux musulmans. Les musulmans ont toujours fait appel aux cerveaux non musulmans et se sont appropriés le fruit de leur travail, comme pour tout le reste.
Il ne peut pas exister de penseurs dans l’islam, car la pensée est un péché et une offense à Dieu et elle est interdite.
Pas de pensée, donc pas sciences, pas de lettres, pas de philosophie ni de technologies.
Toutes les prétendues grandes inventions que l’islam s’attribue ont été pillées à l’Asie et à l’Occident qui étaient alors largement en avance de civilisation par rapport à ces tribus de sauvages.
Non, pas de grands cerveaux ni de brillants scientifiques dans l’islam, car aucun être humain cultivé, doué de sagesse et de raison, ne saurait réellement approuver ni appartenir à une société aussi rétrograde et barbare que la société musulmane.
Si cerveaux il y a eu, ce furent des hommes qui n’étaient pas véritablement conditionnés ni soumis à l’islam et qui ont tout fait pour en sortir ou dénoncer son absurdité, ses excès et ses errements, au risque d’y perdre la vie.
La connaissance est forcément la porte ouverte à l’échec de l’islam qui ne repose que sur l’ignorance et l’acculturation des peuples.
Tout cela conduit ces peuples à se maintenir dans le désespoir et dans la médiocrité d’une vie sans attraits, vide de sens et ne permettant pas d’espérer un monde meilleur.
Le retard éducatif et culturel des 57 pays musulmans est effrayant et à un niveau de développement proche de celui que nous avions il y a près de mille ans.
L’islam n’a jamais toléré la critique ni toute autre forme de connaissance que ce qui peut être trouvé dans son livre unique, le Coran, supposé contenir toutes les réponses à toutes les questions de l’univers. Si c’était vrai, ils n’en seraient pas là… !
Les rares hommes musulmans qui ont essayé de montrer un autre chemin à l’islam ont été persécutés et parfois assassinés. Certains furent de grands hommes et bien évidemment en opposition avec leur société. Mais leur grande intelligence et leurs origines souvent riches les ont protégés de la malignité des religieux.
Nourris des grands penseurs et auteurs de l’antiquité, ils avaient compris la folie de cette pseudo religion.
Avicenne (980) http://fr.wikipedia.org/wiki/Avicenne Avenzoar (1073) http://fr.wikipedia.org/wiki/Avenzoar
Averroès (1126) http://fr.wikipedia.org/wiki/Averro%C3%A8s
Ibn Khaldoun (1332) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ibn_Khaldoun
Et bien d’autres encore.
Le Coran affirme que le musulman est le meilleur des hommes et que la communauté musulmane est la meilleure des communautés choisie par Dieu.
L’islam flatte ses fidèles, essentiellement les hommes, et leur donne des droits et des prérogatives qui les maintiennent dans la croyance de leur infinie supériorité sur les hommes non musulmans et sur les femmes.
L’islam prétend être la religion parfaite. Or, dès le début, cette perfection a été entachée d’un schisme entre les sunnites, partisans de la tradition de Mahomet, et les chiites, partisans de la succession d’Ali, qui se font la guerre depuis 1400 ans.
Par la suite, de nombreuses ruptures et conflits ont éclaté au sein de l’islam, le morcelant de multiples manières.
Si l’islam veut conquérir et dominer le monde, nul ne sait ce qu’il est supposé en advenir. En admettant que la chose se produise un jour, après l’extermination de milliards d’humains, quelle serait l’image de cet islam planétaire ?
Le conflit non résolu entre sunnites et chiites serait une entrave majeure.
Le choix et l’élection du calife mondial seraient probablement la cause de nouveaux conflits.
La violence intrinsèque de l’islam se trouverait soudain sans objet et peut-on croire qu’une culture de la violence et de la guerre de plus de 1400 ans se trouverait, un jour, tout à coup calme et paisible ?
Je ne le pense pas. La paix n’est pas une option dans la culture islamique. Le Coran est avant tout un livre de guerre.
Ce jour-là, faute d’ennemi et faute de guerre, l’islam s’effondrerait.
Car le modèle de son prophète haineux et guerrier contient en lui-même la mort programmée de cette idéologie qui ne peut exister que dans l’anéantissement des autres, mais jamais dans la paix ni le progrès.
Tout est haine et violence dans l’islam.
La peine de mort est applicable dans une longue liste de crimes et délits.
La banalisation du geste de donner la mort est entretenue dans des sacrifices animaux perpétuels.
La violence des hommes envers les femmes est la source même de la haine donnée aux enfants tout petits.
Les exécutions capitales toujours publiques et quotidiennes dans certains pays sont un facteur supplémentaire de peur et de haine contre celui qui a fauté. Décapitations, lapidations, amputations, tortures diverses fascinent les foules pauvres, incultes et oisives tout en les incitant à se comporter dans le respect de la loi pour ne pas subir le même sort que le supplicié.
Alors, pouvez-vous croire qu’aujourd’hui, avec la télévision et internet qui lui permettent de voir vivre le reste du monde dans la paix, le progrès le bonheur et la civilisation, le musulman soit fier de son acculturation, de son ignorance, de sa religion absurde, de sa société, de son univers citadin en ruine ou campagnard sous-évolué, de ses lois terrifiantes, de son ennui, de son interdiction de faire quoi que ce soit. Pas plus qu’il n’est fier de l’oppression que subissent les femmes, de l’absurdité des prêches tenus par les religieux, des guerres incessantes, des exodes, des révoltes écrasées, du manque total de respect de la vie humaine, animale et même de toute forme de vie sur Terre. Il ne peut qu’avoir honte de la folie de ces intégristes et jihadistes qui combattent le monde libre et civilisé comme s’il s’agissait du diable en personne, alors que c’est précisément du monde libre et civilisé que lui parviennent toutes ces choses dont il a besoin et qui apportent un peu de bien-être dans sa misérable existence.
En vérité, le musulman a honte.
Il a honte de voir que sa société est à la traîne du monde et de toutes les autres sociétés.
Il a honte de ne rien produire et de ne servir à rien.
Il a honte de cette religion qu’on lui impose et qui lui interdit tout, y compris d’être un humain libre et digne.
Il a honte du message que sa société envoie au monde.
Il a une honte globale ravageuse de tout ce qui constitue son univers.
Il a honte, il est frustré, il est devenu psychotique, paranoïaque, aliéné et suicidaire. Il devient fou.
Il devient homosexuel parce qu’il ne peut pas avoir de relations libres et normales avec des femmes.
Et l’homosexualité est punie de mort.
Il a peur et la peur le rend malheureux.
Et les femmes plus mal traitées que du bétail vivent une vie de souffrance et de douleur qui les conduit souvent à mettre fin à leurs jours, dans une indifférence totale.
Car le suicide ne peut pas exister officiellement dans l’islam qui est la plus parfaite des religions… On ne parle jamais de suicide, mais d’accident.
Oui, le musulman a honte de ramper pour prier un Dieu qui se trouve sur Terre dans la région la plus pétrolifère et la plus riche du monde, alors que lui ne possède rien.
Il a honte que son plus grand acte de piété soit d’aller tripoter une pierre volcanique noire incluse dans une sorte de vulve d’argent massif, symbole de l’obsession et de la perversion sexuelle que lui a léguées son prophète.
Il a honte de ce qu’on le pousse à penser, à dire ou à faire.
Il a honte de n’être qu’une sorte de sous-homme dont la malédiction l’a fait naître dans cette communauté où il n’a jamais connu que la souffrance, la peur, la haine et le désespoir. Il en finit même par haïr ce Dieu qui le force à vivre dans une telle misère.
Alors, il se couvre de vêtements malcommodes comme ceux d’un clochard, en même temps qu’il rêve de vêtements plus pratiques, comme en portent les Occidentaux.
Il a la tête couverte, le visage dissimulé par une barbe ou sous des artifices vestimentaires ou des cagoules.
Même quand il fait la guerre, il porte une cagoule, car il a honte de faire cette guerre stupide et stérile contre ceux à qui il doit tout : les Occidentaux.
Il a honte, alors il dissimule sa honte sous des dehors exubérants, bruyants, exigeants, méprisants et agressifs.
Il parle fort, il se plaint, il se présente en victime et il veut imposer ses avis, sa volonté et sa loi à ceux à qui il doit tout.
Le musulman est un être primaire qui a été privé volontairement de discernement, de critique et de raison.
Le musulman est un petit enfant capricieux qui ne peut pas vivre sans être guidé par ceux qui l’ont soumis à leur loi et qui lui ont retiré toute liberté et toute dignité.
Le musulman est un être perdu dont les capacités mentales ont été abolies par 1400 ans de manipulation éducative. C’est un gâchis terrifiant qu’il est pratiquement impossible de réparer pour lui donner une chance de redevenir un être humain normal, sain d’esprit, équilibré et doué de raison.
Le musulman n’aspire réellement et secrètement qu’à une seule chose, au fond, c’est à ne plus être musulman et à sortir de cette secte barbare qui a fait de lui un être inférieur.
Devenir un humain libre et profiter de la vie comme tous les autres humains. S’instruire, travailler, fonder une famille, rire et chanter et ne plus jamais redouter d’être assassiné pour ses idées ou sa manière de vivre.
Laurent Droit (RL)
Témoignages d’apostats muslmans :
http://www.exmusulman.org/temoignages-exmusulmans.html
La honte d’être musulman :
http://marie.roca.over-blog.com/article-la-honte-d-etre-musulman-86956678.html
Les vrais musulmans n’ont pas d’honneur :





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Dim 28 Fév 2016 - 22:32

@kabout a écrit:Les musulmans ont honte de leur religion

Les musulmans ne sont pas fiers de leur religion. Ils font juste semblant.
L’islam est par essence stupide, aliénant et nocif pour l’homme.
L’islam n’a jamais rien apporté à l’humanité en 1400 ans.
Son seul but est de conquérir et de dominer le monde et de faire disparaître toutes traces de civilisations antérieures.
L’islam est vide. Vide de sens, d’idéal, de projet humain, de spiritualité, de pensée, d’art, de culture, de science.
Le vide abyssal de la pensée musulmane le conduit à ne pouvoir exister que par la haine de l’autre et par la violence.
Selon un dirigeant religieux qatari d’origine égyptienne, Youssef al-Qaradawi (il est le leader spirituel de la Confrérie mondiale des Frères musulmans, basée au Qatar et la plus haute autorité en matière de « charia » de la Confrérie), « Sans la peine de mort pour apostasie, l’islam n’existerait pas aujourd’hui. »
Rien ne retient les musulmans dans cette religion, à part la menace d’être tué.
Une autre raison importante de la puissance de l’islam aujourd’hui: la richesse des Etats pétroliers.
L’islam est intrinsèquement stérile, liberticide et mortifère.
Tout ce que l’islam possède est le produit de ses conquêtes sanglantes et de ses pillages.
L’islam se résume en deux mots : le néant et la mort.
Le néant et la mort dans tous les domaines de la vie.
Il n’existe pas et il n’a jamais existé de grands cerveaux musulmans. Les musulmans ont toujours fait appel aux cerveaux non musulmans et se sont appropriés le fruit de leur travail, comme pour tout le reste.
Il ne peut pas exister de penseurs dans l’islam, car la pensée est un péché et une offense à Dieu et elle est interdite.
Pas de pensée, donc pas sciences, pas de lettres, pas de philosophie ni de technologies.
Toutes les prétendues grandes inventions que l’islam s’attribue ont été pillées à l’Asie et à l’Occident qui étaient alors largement en avance de civilisation par rapport à ces tribus de sauvages.
Non, pas de grands cerveaux ni de brillants scientifiques dans l’islam, car aucun être humain cultivé, doué de sagesse et de raison, ne saurait réellement approuver ni appartenir à une société aussi rétrograde et barbare que la société musulmane.
Si cerveaux il y a eu, ce furent des hommes qui n’étaient pas véritablement conditionnés ni soumis à l’islam et qui ont tout fait pour en sortir ou dénoncer son absurdité, ses excès et ses errements, au risque d’y perdre la vie.
La connaissance est forcément la porte ouverte à l’échec de l’islam qui ne repose que sur l’ignorance et l’acculturation des peuples.
Tout cela conduit ces peuples à se maintenir dans le désespoir et dans la médiocrité d’une vie sans attraits, vide de sens et ne permettant pas d’espérer un monde meilleur.
Le retard éducatif et culturel des 57 pays musulmans est effrayant et à un niveau de développement proche de celui que nous avions il y a près de mille ans.
L’islam n’a jamais toléré la critique ni toute autre forme de connaissance que ce qui peut être trouvé dans son livre unique, le Coran, supposé contenir toutes les réponses à toutes les questions de l’univers. Si c’était vrai, ils n’en seraient pas là… !
Les rares hommes musulmans qui ont essayé de montrer un autre chemin à l’islam ont été persécutés et parfois assassinés. Certains furent de grands hommes et bien évidemment en opposition avec leur société. Mais leur grande intelligence et leurs origines souvent riches les ont protégés de la malignité des religieux.
Nourris des grands penseurs et auteurs de l’antiquité, ils avaient compris la folie de cette pseudo religion.
Avicenne (980) http://fr.wikipedia.org/wiki/Avicenne Avenzoar (1073) http://fr.wikipedia.org/wiki/Avenzoar
Averroès (1126) http://fr.wikipedia.org/wiki/Averro%C3%A8s
Ibn Khaldoun (1332) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ibn_Khaldoun
Et bien d’autres encore.
Le Coran affirme que le musulman est le meilleur des hommes et que la communauté musulmane est la meilleure des communautés choisie par Dieu.
L’islam flatte ses fidèles, essentiellement les hommes, et leur donne des droits et des prérogatives qui les maintiennent dans la croyance de leur infinie supériorité sur les hommes non musulmans et sur les femmes.
L’islam prétend être la religion parfaite. Or, dès le début, cette perfection a été entachée d’un schisme entre les sunnites, partisans de la tradition de Mahomet, et les chiites, partisans de la succession d’Ali, qui se font la guerre depuis 1400 ans.
Par la suite, de nombreuses ruptures et conflits ont éclaté au sein de l’islam, le morcelant de multiples manières.
Si l’islam veut conquérir et dominer le monde, nul ne sait ce qu’il est supposé en advenir. En admettant que la chose se produise un jour, après l’extermination de milliards d’humains, quelle serait l’image de cet islam planétaire ?
Le conflit non résolu entre sunnites et chiites serait une entrave majeure.
Le choix et l’élection du calife mondial seraient probablement la cause de nouveaux conflits.
La violence intrinsèque de l’islam se trouverait soudain sans objet et peut-on croire qu’une culture de la violence et de la guerre de plus de 1400 ans se trouverait, un jour, tout à coup calme et paisible ?
Je ne le pense pas. La paix n’est pas une option dans la culture islamique. Le Coran est avant tout un livre de guerre.
Ce jour-là, faute d’ennemi et faute de guerre, l’islam s’effondrerait.
Car le modèle de son prophète haineux et guerrier contient en lui-même la mort programmée de cette idéologie qui ne peut exister que dans l’anéantissement des autres, mais jamais dans la paix ni le progrès.
Tout est haine et violence dans l’islam.
La peine de mort est applicable dans une longue liste de crimes et délits.
La banalisation du geste de donner la mort est entretenue dans des sacrifices animaux perpétuels.
La violence des hommes envers les femmes est la source même de la haine donnée aux enfants tout petits.
Les exécutions capitales toujours publiques et quotidiennes dans certains pays sont un facteur supplémentaire de peur et de haine contre celui qui a fauté. Décapitations, lapidations, amputations, tortures diverses fascinent les foules pauvres, incultes et oisives tout en les incitant à se comporter dans le respect de la loi pour ne pas subir le même sort que le supplicié.
Alors, pouvez-vous croire qu’aujourd’hui, avec la télévision et internet qui lui permettent de voir vivre le reste du monde dans la paix, le progrès le bonheur et la civilisation, le musulman soit fier de son acculturation, de son ignorance, de sa religion absurde, de sa société, de son univers citadin en ruine ou campagnard sous-évolué, de ses lois terrifiantes, de son ennui, de son interdiction de faire quoi que ce soit. Pas plus qu’il n’est fier de l’oppression que subissent les femmes, de l’absurdité des prêches tenus par les religieux, des guerres incessantes, des exodes, des révoltes écrasées, du manque total de respect de la vie humaine, animale et même de toute forme de vie sur Terre. Il ne peut qu’avoir honte de la folie de ces intégristes et jihadistes qui combattent le monde libre et civilisé comme s’il s’agissait du diable en personne, alors que c’est précisément du monde libre et civilisé que lui parviennent toutes ces choses dont il a besoin et qui apportent un peu de bien-être dans sa misérable existence.
En vérité, le musulman a honte.
Il a honte de voir que sa société est à la traîne du monde et de toutes les autres sociétés.
Il a honte de ne rien produire et de ne servir à rien.
Il a honte de cette religion qu’on lui impose et qui lui interdit tout, y compris d’être un humain libre et digne.
Il a honte du message que sa société envoie au monde.
Il a une honte globale ravageuse de tout ce qui constitue son univers.
Il a honte, il est frustré, il est devenu psychotique, paranoïaque, aliéné et suicidaire. Il devient fou.
Il devient homosexuel parce qu’il ne peut pas avoir de relations libres et normales avec des femmes.
Et l’homosexualité est punie de mort.
Il a peur et la peur le rend malheureux.
Et les femmes plus mal traitées que du bétail vivent une vie de souffrance et de douleur qui les conduit souvent à mettre fin à leurs jours, dans une indifférence totale.
Car le suicide ne peut pas exister officiellement dans l’islam qui est la plus parfaite des religions… On ne parle jamais de suicide, mais d’accident.
Oui, le musulman a honte de ramper pour prier un Dieu qui se trouve sur Terre dans la région la plus pétrolifère et la plus riche du monde, alors que lui ne possède rien.
Il a honte que son plus grand acte de piété soit d’aller tripoter une pierre volcanique noire incluse dans une sorte de vulve d’argent massif, symbole de l’obsession et de la perversion sexuelle que lui a léguées son prophète.
Il a honte de ce qu’on le pousse à penser, à dire ou à faire.
Il a honte de n’être qu’une sorte de sous-homme dont la malédiction l’a fait naître dans cette communauté où il n’a jamais connu que la souffrance, la peur, la haine et le désespoir. Il en finit même par haïr ce Dieu qui le force à vivre dans une telle misère.
Alors, il se couvre de vêtements malcommodes comme ceux d’un clochard, en même temps qu’il rêve de vêtements plus pratiques, comme en portent les Occidentaux.
Il a la tête couverte, le visage dissimulé par une barbe ou sous des artifices vestimentaires ou des cagoules.
Même quand il fait la guerre, il porte une cagoule, car il a honte de faire cette guerre stupide et stérile contre ceux à qui il doit tout : les Occidentaux.
Il a honte, alors il dissimule sa honte sous des dehors exubérants, bruyants, exigeants, méprisants et agressifs.
Il parle fort, il se plaint, il se présente en victime et il veut imposer ses avis, sa volonté et sa loi à ceux à qui il doit tout.
Le musulman est un être primaire qui a été privé volontairement de discernement, de critique et de raison.
Le musulman est un petit enfant capricieux qui ne peut pas vivre sans être guidé par ceux qui l’ont soumis à leur loi et qui lui ont retiré toute liberté et toute dignité.
Le musulman est un être perdu dont les capacités mentales ont été abolies par 1400 ans de manipulation éducative. C’est un gâchis terrifiant qu’il est pratiquement impossible de réparer pour lui donner une chance de redevenir un être humain normal, sain d’esprit, équilibré et doué de raison.
Le musulman n’aspire réellement et secrètement qu’à une seule chose, au fond, c’est à ne plus être musulman et à sortir de cette secte barbare qui a fait de lui un être inférieur.
Devenir un humain libre et profiter de la vie comme tous les autres humains. S’instruire, travailler, fonder une famille, rire et chanter et ne plus jamais redouter d’être assassiné pour ses idées ou sa manière de vivre.
Laurent Droit (RL)
Témoignages d’apostats muslmans :
http://www.exmusulman.org/temoignages-exmusulmans.html
La honte d’être musulman :
http://marie.roca.over-blog.com/article-la-honte-d-etre-musulman-86956678.html
Les vrais musulmans n’ont pas d’honneur :





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

kabout, c'est absolument effroyable de voir des choses pareilles à notre époque. Pauvres femmes !

Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: L'islam est une imposture !

Message par Solaris le Lun 29 Fév 2016 - 12:14

@jolieFrance a écrit:à kabout Belle analyse du musulman basique et j'espère que le petit trouduc qui se dit français (c'est faux) et musulman a lu ça, enfin s'il l'a lu ce dont je suis sûre car il fouille partout, il n'a pas moufté la vérité ça dérange

En plus, les gens se trompent en France. Certains parlent de musulmans modérés mais en fait, en France, il y a trois types de musulmans modérés :
- il y a le musulman, très ancré dans sa religion comme certaines femmes et hommes (j'ai des collègues comme ça), mais un peu coupés de la société, vivant en communauté, ils ne se mélangent pas trop, préfèrent restés entre musulmans. Ils ne dérangent pas la France, mais ne se sont pas assimilés, ils coexistent à côté de la société français sans la déranger mais la question est : peut-on être considéré comme français dans ce cas là ?

- Puis, il y a les autres musulmans modérés, ceux qui ont fait des études, qui se disent modernes car ils savent très bien que dans leur milieu il faut se montrer moderne, mais rapidement ils exigent de nouveaux droits, non pour eux (manipulation) mais pour la communauté musulmane. Ils mettent en avant le fait d'être modéré pour faire croire qu'ils ne sont pas là pour islamiser notre société. Ils sont souvent plus durs dans leurs revendications que le premier type de musulmans dits modérés.

- enfin, il y a les musulmans modérés qui en fait ne sont pas musulmans, un peu comme les chrétiens qui ont été baptisés à la naissance mais ensuite ont abandonné leur religion. Ce sont des musulmans de façade, c'est-à-dire qu'on les prend en exemple à cause de leurs origines mais en fait, ils ne sont pas croyants donc forcément, libérés de leur religion, ils arrivent à s'intégrer Des fois, on pense qu'ils sont musulmans et on les prend comme exemple (comme certains français d'origine libanaise ou d'Afrique) mais en fait ils sont chrétiens et s'intègrent aux valeurs de la France qui ne sont pas si éloignées des messages de cette religion.

Il faut être honnête, les personnes d'origine étrangère qui s'intègrent en France sont, soit des personnes chrétiennes, soit des personnes qui ont abandonné leur religion et qui remplacent celle-ci par les valeurs de notre pays.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'islam est une imposture !

Message par kabout le Lun 29 Fév 2016 - 17:40

moi ce qui me gonfle bien,ce sont toutes ces horrible mosquées erigées chez nous en France,elles n'ont rien a y faire et cela ne convient pas a notre architecture,tout ce fric "donné" pour de telles batisses et pour quoi faire ??? une des premieres etapes d'implantation a longue échéances ! rassurez-vous des bâtiments sont détruits tout les jours,nous avons en France de bonnes sociétés de démolissements,bref pourquoi ne font-ils pas comme les roms,gitans etc... ???? c'est a dire pour leurs prieres des chapiteaux MONTABLES et DEMONTABLES ,vous les foutez sur de grands parking avec des baches pour constructions(cela les occupera) et voila,quand c'est fini ils démontent et ainsi de suiter,plus besoin de mosquées !
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Lun 29 Fév 2016 - 17:52

@kabout a écrit:moi ce qui me gonfle bien,ce sont toutes ces horrible mosquées erigées chez nous en France,elles n'ont rien a y faire et cela ne convient pas a notre architecture,tout ce fric "donné" pour de telles batisses et pour quoi faire ??? une des premieres etapes d'implantation a longue échéances ! rassurez-vous des bâtiments sont détruits tout les jours,nous avons en France de bonnes sociétés de démolissements,bref pourquoi ne font-ils pas comme les roms,gitans etc... ???? c'est a dire pour leurs prieres des chapiteaux MONTABLES et DEMONTABLES ,vous les foutez sur de grands parking avec des baches pour constructions(cela les occupera) et voila,quand c'est fini ils démontent et ainsi de suiter,plus besoin de mosquées !
kabout, même système que pour le cirque Pinder de ma jeunesse.  Wink

Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: L'islam est une imposture !

Message par Solaris le Lun 29 Fév 2016 - 19:34

@kabout a écrit:moi ce qui me gonfle bien,ce sont toutes ces horrible mosquées erigées chez nous en France,elles n'ont rien a y faire et cela ne convient pas a notre architecture,tout ce fric "donné" pour de telles batisses et pour quoi faire ??? une des premieres etapes d'implantation a longue échéances ! rassurez-vous des bâtiments sont détruits tout les jours,nous avons en France de bonnes sociétés de démolissements,bref pourquoi ne font-ils pas comme les roms,gitans etc... ???? c'est a dire pour leurs prieres des chapiteaux MONTABLES et DEMONTABLES ,vous les foutez sur de grands parking avec des baches pour constructions(cela les occupera) et voila,quand c'est fini ils démontent et ainsi de suiter,plus besoin de mosquées !

Vous allez voir, ils construisent à tout de bras des mosquées puis ensuite ils iront voir les autorités françaises en disant : "Nous n'avons pas assez de musulmans en France pour remplir nos mosquées, ça nous coûte cher, vous pouvez faire venir quelques millions de musulmans supplémentaire!"

Et nos politiques sont si cons qu'ils seraient capables de le faire comme en Allemagne. J'espère que MERDEKEL va se faire éjecter par son peuple et qu'elle finira sa vie en prison.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 3 Mar 2016 - 0:24

Parfois, je me demande comment un "dieu" aimant, miséricordieux, bon et compassionné, a-t-il pu se faire représenter sur terre, par un homme comme Mahomet dont la personnalité et la vie laissent tellement à désirer. Un homme qui n'a certainement pas vécu la vie édifiante d'un homme de Dieu !
avatar
sakura FN

Age : 17
Date de naissance : 01/01/2000
Localisation : AILLEURS...
Capricorne Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN NOUVEAU MONDE MEILLEUR...

Re: L'islam est une imposture !

Message par sakura FN le Lun 25 Avr 2016 - 21:29

Le journal "LE MONDE" a viré à 180° !

Sans l’islam, personne ne contesterait les sapins de Noël dans la rue, ni les crèches dans les mairies.

Sans l’islam, nous ne subirions pas la présence de 2500 mosquées, à raison d’une nouvelle par semaine, payées tantôt par les émirats du Golfe, tantôt par les pays d’Afrique du Nord, et trop souvent avec nos impôts.

Sans l’islam, autour de ces mosquées, nous n’assisterions pas à la mise en place d’un État dans l’État, où le petit État islamique ronge de plus en plus le grand État républicain et lui impose ses codes.

Sans l’islam, nous n’assisterions pas à une recrudescence d’agressions homophobes, antisémites et sexuelles, encouragées par les textes sacrés du Coran et la vie de Mahomet.

Sans l’islam, nous n’assisterions pas, dans certaines périphéries urbaines, à la mise en place d’une politique de Grand remplacement, de changement de peuple et de civilisation.

Sans l’islam, Saint-Denis serait toujours la ville des rois de France.

Sans l’islam, nos policiers ne subiraient pas une guerre quotidienne, visant à saper l’édifice de l’État français.

Sans l’islam, nous n’aurions pas de halal dans l’armée française, ni des militaires musulmans qui refusent de se battre contre leurs frères.

Sans l’islam, nous n’aurions pas, sur le territoire français, la mise à mort barbare d’animaux égorgés sans étourdissement (halal), qu’on laisse agoniser pendant un quart d’heure.

Sans l’islam, nous n’aurions pas l’impression, dans certains quartiers, d’avoir changé de continent.

Sans l’islam, le Qatar ne serait pas en train d’acheter des pans entiers de la France.

Sans l’islam, nous ne subirions pas sur les plateaux de télévision les enfumeurs comme Tariq Ramadan, Malek Chebel, Dalil Boubakeur, Dounia Bouzar et bien d’autres qui roulent dans la farine les ignorants en leur faisant le coup de la RATP.

Sans l’islam, un Français d’origine pourrait aimer une née-musulmane sans être obligé par sa belle famille de se convertir.

Sans l’islam, il y aurait moins de crachats sur les trottoirs, et le maire de Béziers n’aurait pas été obligé de faire un arrêté municipal pour sanctionner les fautifs.

Sans l’islam, nos médecins et l’ensemble du personnel médical ne risqueraient pas de se faire agresser par des maris violents qui refusent qu’un homme observe leur épouse.

Sans l’islam, nous n’aurions jamais subi, dans un pays laïc,des prières musulmanes sur nos trottoirs ou dans les rues, afin de marquer la volonté d’occupation de l’espace public. Sans l’islam, les enfants juifs pourraient encore aller dansles écoles publiques en Seine Saint-Denis.

Sans l’islam, on pourrait enseigner la Shoah et parler de Charles Martel dans nos écoles.

Sans l’islam, nous n’aurions pas d’appel au muezzin par haut parleur, comme à Nanterre.

Sans l’islam, nous n’aurions pas de revendications alimentaires dans nos cantines scolaires, dans les entreprises.

Sans l’islam, nous n’aurions pas d’accompagnatrices marquant leur religion par un voile lors des sorties scolaires.

Sans l’islam, nos enfants ne seraient pas en danger, lorsqu’ils mangent halal sans que leurs parents ne le sachent, à cause du bacille e-coli, comme nous en alerte le docteur Alain de Peretti.

Sans l’islam, il y aurait davantage de places dans nos prisons.

Sans l’islam, les Français ne connaîtraient pas la souffrance de voir leur pays défiguré.

Sans l’islam, ils pourraient savourer les douceurs, les insouciances délicieuses et les frivolités légères qu’offre souvent la vie.

Sans l’islam, les chers souvenirs resteraient doucement mélancoliques et ne seraient pas devenus des regrets brûlants de nostalgie et de rancœur.

Sans l’islam, le passé ne serait pas si présent, sans l’islam, l’avenir ne serait pas si terrifiant

Sans l’islam, nous ne subirions pas dans la rue les tenues guerrières des salafistes en djellaba ou en kamis.

Sans l’islam, il y aurait beaucoup moins de bénéficiaires de la CMU et de l’AME, considérée comme une nouvelle version des razzias du 21ème siècle dans l’esprit de certains musulmans.

Sans l’islam, on pourrait consacrer davantage d’argent à nos malades et à nos retraités, sans oublier toutes les aides utiles qui font avancer une société.

Sans l’islam, nous ne subirions pas, un mois par an, le cirque du ramadan, avec le bruit, les violences et les entreprises désorganisées.

Sans l’islam, après le ramadan, il y aurait moins d’absentéisme à l’école.

Sans l’islam, nous n’aurions pas des abattoirs mobiles où les jeunes garçons prennent l’habitude de voir égorger des animaux de manière barbare.

Sans l’islam, nous n’aurions pas des clips agressifs, sexistes et racistes de rappeurs haineux.

Sans l'islam, les sites internet ne seraient pas pollués par des messages haineux et menaçants, qui nous menacent de mort, disent qu’ils vont faire la loi dans notre pays et que nous sommes foutus.

Sans l’islam, nous ne partagerions pas les angoisses de Michel Onfray, jugeant que dans cinquante ans, notre pays sera intégralement sous domination musulmane.

Sans l’islam, il n’y aurait plus de péril fasciste en France, et nous pourrions jouir de tous les charmes d’un pays formidable.

Sans l’islam, nos enfants ne seraient pas confrontés à un choix terrible : devenir résistants ou dhimmis, avec forcément beaucoup de dégâts dans les deux cas. La France ne redeviendra un pays formidable que quand elle se sera débarrassée définitivement de l’islam.

Il ne vous est pas interdit de faire suivre cet email d’un journaliste en colère
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'islam est une imposture !

Message par kabout le Lun 25 Avr 2016 - 23:27

et sans l'islam le monde entier se porterais beaucoup mieux... Siffle


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Hugues Marie

Age : 67
Date de naissance : 12/11/1950
Localisation : Austrasie
Scorpion Date d'inscription : 16/05/2016
Passion : Religion, histoire, arts en général
Humeur : Du moment

Re: L'islam est une imposture !

Message par Hugues Marie le Mar 17 Mai 2016 - 18:14

Serge de Beketch a parfaitement résumé ce qu'est cette pseudo religion,

Je ne suis pas islamophobe, je ne suis pas hostile à l’islam, je ne suis pas en guerre contre l’islam.

Je n’ai aucun sentiment à l’égard de l’islam. Je m’en fous radicalement. Tant qu’il reste dans ses terres.

Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n’en veux pas. Un point c’est tout. Je suis islamo-négatif. Je nie le droit de l’islam à prospérer en France. Je nie que l’islam soit une religion.

C’est un totalitarisme comme l’indique son nom qui signifie “soumission” et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s’y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens “y compris légaux”.

Je nie que l’islam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs.

Je nie que l’islam ait jamais rien apporté à la France. Aucun chef-d’oeuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural. Rien.

Pas un écrivain n’a publié “Le génie de l’islam”. Nulle mosquée ne s’élève comparable à Chartres. On attend encore un Francis Poulenc musulman. On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte islamiste.

Je nie que l’islam appartienne au patrimoine de la France. Il n’a rien laissé, rien créé, rien fait pour la France.
Aucune oeuvre d’art, on l’a vu.
Aucune oeuvre de charité non plus.
Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative.

Où sont les “petits frères des pauvres” qui appliqueraient en France ce “quatrième piller de l’islam” (la Zakkat. En français : l’aumône que l’on traduit abusivement par la Charité) ? Où est l’imam dont la personnalité et l’oeuvre pourraient se comparer à celles de saint Vincent de Paul ? Quelle fatma a jamais fait pour les pauvres, les malades, les vieillards ou les enfants de France le millième de ce que font depuis des siècles les religieuses hospitalières, soignantes ou enseignantes ?

Je nie l’influence de l’islam sur notre histoire intime. Pas un dicton, pas une coutume, pas un mot, pas un geste, qui exprime, dans le comportement des Français, dans leurs références, dans leur imaginaire, dans leurs souvenirs, dans les chansons, les comptines, les fables de leur enfance, le moindre lien avec l’islam.

Aucune oeuvre de progrès, enfin.

On nous rebat les oreilles avec l’apport de l’islam en matière de mathématiques, de géométrie, d’algèbre, d’astronomie, de médecine, de philosophie.

Mais c’est se foutre du monde ! Où sont, dans l’histoire de l’intelligence française les savants, les penseurs, les philosophes musulmans. Où sont les Pasteur, les Curie, les Pascal islamistes ?

Et que l’on ne prétende pas que cette absence s’expliquerait par le magistère de l’Eglise qui aurait fait obstacle à l’éclosion du génie créateur, scientifique, artistique de l’islam dans les bras de sa Fille aînée. Ou alors que l’on explique comment tant d’écrivains, de penseurs, de philosophes, de musiciens, de peintres, de sculpteurs juifs ont pu prospérer en dépit de cet obscurantisme.

La vérité c’est que l’islam n’a rien à faire chez nous parce qu’il n’a jamais rien fait chez nous.

La déclaration de Chirac selon qui « les racines de l’Europe (donc de la France) sont aussi musulmane que chrétiennes » n’est donc pas seulement le propos d’un imbécile, c’est aussi celui d’un salaud. L’islam “à la française” est une double absurdité et un crime de haute trahison.

Parce que l’esprit de soumission est à l’opposé même du génie français. Parce que la notion de patrie est contraire à l’Ouma, loi islamique qui nie la nation.

Parce que les politiciens renégats qui oeuvrent à asservir la France au totalitarisme islamique et à l’invasion afro-maghrébine sont plus coupables que les dirigeants français qui, voilà soixante-trois ans, se résignèrent à la Collaboration.

La différence entre les Collabos d’hier et les “Coallahbos” d’aujourd’hui, c’est que ni le Maréchal Pétain ni le Président Laval, n’ont jamais invité les envahisseurs.

Chirac, lui, a ouvert les portes à l’invasion en signant la loi sur le regroupement familial.

Chirac ne cesse, après Mitterrand, de le répéter. Sous la botte allemande, la Police, la Justice et leurs auxiliaires n’ont pas montré autant de zèle à poursuivre les résistants que les flics, les chats fourrés et leurs “milices antiracistes” n’en mettent aujourd’hui à traquer, à provoquer, à punir les patriotes fiers de l’être et qui entendent le rester.

Jamais la France n’a été aussi gravement malade.

Infectée par le sida de la “coallahboration”, cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.

Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants. En avant !


***************************************************************************************
Il y a deux histoires. L'histoire officielle, menteuse, celle que l'on enseigne; puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des évènements. Balzac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Mar 17 Mai 2016 - 22:10

Détourner le regard, refuser de voir la réalité ou la nier carrément, n'améliore pas les choses.

La violence dans l'islam est une réalité de tous les jours qu'il faut commencer par admettre courageusement. La terreur est un instrument au service d'allah. La vérité sur l'islam est pénible à dire, mais elle doit être dite, car nous autres Français avons le droit d'être bien informés et les musulmans doivent être confrontés à la vérité. Nous devons tout faire pour contourner la censure de la dictature socialiste, en assumant la responsabilité d'informer le plus grand nombre de gens possible.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'islam est une imposture !

Message par kabout le Mar 17 Mai 2016 - 23:19

de toute facon, un jour ou l'autre il y aura un conflit avec ces musulmans,s'en ai devenu obligé par la force des choses,ils se croient chez eux et humilient notre France,tout ces jeunes de leur "diversitée" croyez-vous réellement qu'ils aiment la France ? nos prisons en sont remplies a plus de 80 % ,quand on est Français on respecte ses coutumes,ses fétes,son drapeau et ce n'est le cas venant de leurs part.Dans les années avenir (pas si eloigné que ca) dés qu'un gouvernement sera en place et n'arrivera plus a tenir la situation economique et que l'etat cessera de payer certaines allocations (caf,rsa,assedic) par faute de banqueroute,tout ce merdier va exploser dans nos rues,et des comptes vont se regler,il y a de la monnaie a rendre,depuis le temps que les Français se font humiliés et rabaissés par les autres sans se defendre a cause de ces divers gouvernements succéssifs a jouer les carpettes face a ces musulmans.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Ven 27 Mai 2016 - 2:17

Islam, Islamisme, c'est exactement kif-kif bourricot !

L'islam est une foi et une loi. Le mahométan est englué dans le saint Coran. Un vrai mahométan ne peut être ni laïque ni démocratique, ni même adepte des droits de l'homme. A méditer . . .
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'islam est une imposture !

Message par kabout le Dim 17 Juil 2016 - 9:47

Le vice-president des imams de France démissionne pour denoncer le silence des institutions musulmanes

Au lendemain du massacre de Nice, le vice-président de la Conférence des imams de France, Hocine Drouiche, a présenté sa démission pour dénoncer les institutions musulmanes en France, “incompétentes”, selon lui.

“Je vais présenter ma démission”, écrit-il sur sa page Facebook pour protester contre ces institutions qui “ne font rien pour assurer la paix sociale et ne cessent de répéter que l’extrémisme n’existe pas”.
L’imam franco-algérien s’insurge contre le silence de ses homologues et des prédicateurs musulmans devant ce qu’il considère comme un “attentat terroriste”.

L'islam aujourd'hui déshumanisé

En juillet de l’année dernière, déjà, dans un discours lors d’une rencontre interreligieuse à Bruxelles consacrée à la persécution des chrétiens, il dénonçait “le fait qu’aucun imam n’était venu se recueillir devant la rédaction de Charlie Hebdo ou devant le supermarché casher”. Pour lui, “l’islam est aujourd’hui déshumanisé”.

“L’absence de grands concepts des anciennes civilisations islamiques nuit aux musulmans d’aujourd’hui, soutenait Hocine Drouiche. Des valeurs comme le dialogue, la tolérance, la raison et l’accueil des autres n’ont pas résisté aux assauts d’un littéralisme islamique qui sépare les amis des ennemis de Dieu, les croyants des incroyants, les musulmans des infidèles. Dans un tel environnement, l’émergence du fanatisme était inévitable”.

"sortez de votre reserve !"

Pour l’imam, “les derniers attentats survenus en Occident et dans le monde musulman montrent à quel point la réforme religieuse est devenue nécessaire pour la continuité de l’existence de l’Islam et des musulmans. De tels événements ont montré l’importance de cette réforme pour la paix mondiale”.

Hier, sur Facebook, Hocine Drouiche réitérait son appel aux imams français à “sortir de leur réserve”, rappelant que si “l’islam est innocent, il faut des hommes courageux pour le prouver”. Une tâche ardue tant, selon lui, “il est aujourd’hui très difficile de différencier l’islam religieux de l’islam idéologique”. (cath.ch-apic/pp)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

curieux

Age : 75
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: L'islam est une imposture !

Message par curieux le Dim 17 Juil 2016 - 9:55

Si il était sincère , il abandonnerait définitivement la religion musulmane pour en choisir une autre .
Faire ce genre de déclarations en connaissant parfaitement le Coran , c' est pratiquer tout simplement la taquya .
avatar
sakura FN

Age : 17
Date de naissance : 01/01/2000
Localisation : AILLEURS...
Capricorne Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN NOUVEAU MONDE MEILLEUR...

Re: L'islam est une imposture !

Message par sakura FN le Dim 17 Juil 2016 - 9:58

Le nouvel acte terroriste commis par un musulman à Nice laisse pantois beaucoup de journalistes et de commentateurs patentés convoqués par palanquées sur tous les plateaux de télévision pour nous expliquer encore et toujours soit que « ce n’est pas ça l’islam », soit que le tueur « n’est pas un vrai musulman » ! Voici une vidéo qui, bien qu’elle remonte à décembre 2015, semble avoir été tournée au lendemain du 14 juillet dernier… Elle n’exige pas d’autre commentaire que ce conseil : regardez-là. Le Frère Rachid, chrétien évangélique d’origine marocaine, connaît parfaitement l’islam : il en sort…


curieux

Age : 75
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: L'islam est une imposture !

Message par curieux le Lun 18 Juil 2016 - 10:06

Frere Rachid donne l' exemple , on change de religion , si non chaque musulman reste un terroriste en puissance .
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Sam 23 Juil 2016 - 21:44

Si seulement tous ces aveugles de l'islam pouvaient suivre la voie de frère Rachid.

Cet homme remarquable et courageux qui est un ancien musulman, sait expliquer mieux que nous, combien l'islam est une idéologie mortifère, qui a produit tant de barbares islamiques fidèles au beau modèle de Mahomet l'égorgeur.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Ven 29 Juil 2016 - 17:44

@sakura FN a écrit:Le nouvel acte terroriste commis par un musulman à Nice laisse pantois beaucoup de journalistes et de commentateurs patentés convoqués par palanquées sur tous les plateaux de télévision pour nous expliquer encore et toujours soit que « ce n’est pas ça l’islam », soit que le tueur « n’est pas un vrai musulman » ! Voici une vidéo qui, bien qu’elle remonte à décembre 2015, semble avoir été tournée au lendemain du 14 juillet dernier… Elle n’exige pas d’autre commentaire que ce conseil : regardez-là. Le Frère Rachid, chrétien évangélique d’origine marocaine, connaît parfaitement l’islam : il en sort…

sakura FN, l'islam est une imposture et le Coran est destiné à hébéter l'intelligence et à humilier la spiritualité humaine. Comment ? Par la répétition des mensonges et des menaces, les platitudes constantes, la médiocrité de la langue par rapport aux autres textes religieux. Cela provient du fait que l'Allah du Coran est un dieu archaïque. En aucun cas cet Allah est le dieu unique, et en aucun cas Mahomet est son prophète.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'islam est une imposture !

Message par kabout le Ven 29 Juil 2016 - 20:53

Pour Wafa Sultan,psychiatre américaine,l'islam est une fabrique de cinglés

Sur cette courte vidéo de 6 minutes (que vous retrouverez sur la vidéothèque de Minurne en N° 4) la psychiatre américaine d’origine syrienne Wafa Sultan n’y va pas par 4 chemins pour traiter l’Islam de ce qu’il est : une religion de fous.


(Il y a d’autres vidéos de Wafa Sultan tout aussi critiques et impitoyables)

Il faut dire que l’islam est une véritable horreur.
N’oublions pas que Mahomet était voleur, violeur, pervers, tueur et tortionnaire dans l’âme.
C’était un pur psychopathe illuminé, un petit bonhomme analphabète, rougeaud, plutôt rouquin, laid, aigri, caractériel, une vilaine excroissance de chair grosse comme le poing entre les deux épaules, et pardessus tout mégalomane.
Sa religion n’est qu’une vulgaire copie du christianisme et du judaïsme, 600 après… un très mauvais copiage par son cousin Ali qui lui, savait écrire mais ne valait pas beaucoup plus cher.

Le coran est un immonde fouillis de principes aussi stupides que contradictoires, mais qui peut irrésistiblement attirer un lecteur fragile ou vicieux. D’où son succès.
En effet le coran dit tout simplement en substance qu’Allah a tout fait POUR les musulmans, et que les musulmans sont donc les “propriétaires légitimes” de toutes les richesses du monde.

Mieux : Allah a donné l’humanité entière en esclavage aux musulmans.

Mieux encore ! Allah exige que les musulmans s’emparent de tout et surtout par la terreur, car Allah aime être craint.
◾Cerise sur le loukoum : tous les bas instincts de l’homme sont glorifiés par l’Islam du moment qu’ils sont à la gloire d’Allah :
Vous pouvez voler, violer, torturer, tuer, esclavager, bref, faire absolument n’importe quoi du moment que c’est au nom d’Allah.
◾Le musulman n’a pas besoin de se fatiguer… toutes les richesses du monde lui appartiennent… il suffit qu’ils les prenne, et pour les prendre tout est bon… tout est bon parce qu’il le fait pour plaire à Allah.

Et si le musulman meurt au pillage ou en essayant de terroriser les non-musulmans… qu’à cela ne tienne… ce n’est que mieux : il monte droit au ciel, où l’attendent 72 vierges et une vie idyllique.

Faire travailler un musulman, est véritablement un crime de lèse-majesté.

On comprend alors facilement tous les échecs scolaires en France et ailleurs, tous les gens qui ne veulent rien faire socialement dans la population musulmane, tout leur mépris pour ceux qui font, et leur haine grandissante au fil des années pour ces mécréants qui ne les respectent pas en les obligeant à travailler.
Pas étonnant que cette religion de fainéants, de parasites et de profiteurs mégalomanes ait un tel succès auprès des pires populations ou des adolescents les plus influençables et révoltés chez nous.

Intimider et terroriser pour pouvoir ne rien foutre et rouler sur l’or… rien de plus tentant !

les cretins qui nous dirigent auraient du lire le coran ou se renseigner  avant de faire l'apologie.

Quand je pense que cet infâme CON nommé Mahomet, qui ne sait toujours pas que la Terre est ronde exige qu’on prie Allah la face tournée vers La Mecque… ce qui fait que chaque fois qu’un fidèle se trouve aux antipodes de La Mecque il lui montre automatiquement son cul…

Mais ce n’est que justice !

Christian Leblanc (minurne)


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 4 Aoû 2016 - 14:44

NON !!! à cette imposture qu'est l'islam.

La France ne redeviendra un pays formidable que quand elle se sera débarrassée définitivement de l’islam.


Sans l’islam, Riposte Laïque n’aurait jamais existé, n’aurait jamais édité des livres comme « Reconquista ou Mort de l’Europe », de René Marchand, ou « Musulmans, vous nous mentez », d’Hubert Lemaire… et ne serait pas harcelé juridiquement.

Sans l’islam, la France ne subirait pas Hollande, élu grâce au ‘survote’ de 93 % de musulmans, depuis deux ans et demi.

Sans l’islam, notre pays n’aurait pas été confronté à des attentats sanglants en 1986 et en 1995, avec plein de morts et de mutilés à vie. 

Sans l’islam, Ilan Halimi serait toujours vivant, et n’aurait pas été torturé à mort durant trois semaines par le barbare mahométan Fofana et sa bande.

Sans l’islam, Hervé Gourdel serait encore vivant. 

Sans l’islam, Merah n’aurait pas assassiné trois militaires et quatre juifs, dont des enfants, à Toulouse et à Montauban. Sans l’islam, des milliers de psychopathes ne seraient pas partis en Irak et en Syrie pour apprendre à nous faire la guerre sainte et à nous tuer quand ils reviendront.

Sans l’islam, il y aurait moins de coups de couteau à la gorge dans la rubrique faits divers. 


Sans l’islam, la France ne serait peuplée que de citoyens croyants, agnostiques ou athées, mettant de côté leurs spécificités et œuvrant pour mettre en commun ce qui rassemble, au nom d’une République laïque, sociale et démocratique.

Sans l’islam, jamais Brigitte Bardot, Michel Houellebecq, Charlie Hebdo, Fanny Truchelut, Pascal Hilout, Pierre Cassen, Renaud Camus, Christine Tasin, Dominique Jamet, Jacques Philarchein, Ivan Rioufol et bien d’autres isolés n’auraient été traînés au tribunal, comme des malfrats, par des commissaires politiques de l’antiracisme ou des musulmans rêvant d’instituer la charia en France.

Sans l’islam les médecins et infirmières ne seraient pas quotidiennement insultés ou frappés par des barbus arriérés refusant qu’on soigne ou accouche leurs femmes.


Sans l’islam, il n’y aurait pas deux mille agressions et deux cents viols par jour en France , selon les chiffres de Laurent Obertone, dans « France Orange Mécanique ».


Sans l’islam, il n’y aurait pas d’appels quotidiens à la haine religieuse et à la discrimination dans une grande partie de la population, ce qui détruit tout espoir de cohésion sociale et d’entente cordiale.


Sans l’islam, il n’y aurait pas eu de guerre d’Algérie, car la France n’aurait pas eu à intervenir dans la région en 1830, pour mettre fin aux barbaresques. Les pays d’Afrique du Nord ne seraient pas si désagréables à vivre et ne nous enverraient donc pas tant de délinquants et de criminels.


Sans l’islam, il n’y aurait donc pas eu non plus de traite atlantique, donc pas de repentance pour un phénomène que l’occident, d’une manière générale a en fait combattu et vaincu.

Sans l’Islam, les jeunes filles et les femmes de France pourraient vaquer dans la rue avec un taux « normal » de sollicitations plus ou moins galantes. 


Sans l’Islam, des dizaines d’adolescentes pourraient poursuivre des études et mener des existences libres sans se voir razziées ici et mariées là-bas, la plupart du temps avec des vieux vicelards qui pourraient être leurs grands-pères.

Sans l’islam, le professeur Robert Redeker ne vivrait pas comme un prisonnier dans son propre pays depuis 2006.


Sans l’islam, les autochtones ne seraient pas obligés de quitter leurs banlieues natales, où ils y avaient tous leurs souvenirs, leurs repères, leur avenir et dont ils ont financé les infrastructures, les équipements sportifs, les établissements et services publics par leurs impôts et ceux de leurs aïeuls.


Sans l’islam, ils ne seraient pas obligés de s’installer en milieux rural, loin de leurs lieux de travail, au prix de nombreux sacrifices, pour se mettre eux-mêmes, et surtout leurs enfants, à l’abri des islamo-racailles.


Sans l’islam et ses incessantes requêtes liberticides, la France serait toujours le pays de la liberté d’expression


Sans l’islam, on ne confondrait pas critique d’une religion avec racisme.


Sans l’islam, nous ne verrions pas ce spectacle pathétique de politiciens collabosse prostituant pour avoir les voix des disciples d’Allah.


Sans l’islam, nous ne serions pas agressés dans la rue par des voiles qui insultent la condition des femmes, font savoir que celles qui les portent sont réservées aux seuls musulmans, injurient les hommes, suspectés de ne pas être capables de se contrôler, et surtout constituent un marqueur sexiste incompatible avec nos valeurs.


Sans l’islam, la France n’aurait pas été obligée de faire face à l’offensive du voile à l’école, dès 1989, et à des dizaines de provocations contre les équipes enseignantes, de la part de jeunes filles soutenues par les associations dites antiracistes.


Sans l’islam, notre pays n’aurait pas été obligé de mettre sur pied la commission Stasi contre les signes religieux à l’école (en fait seul le voile posait problème), en 2009, et la mission Gérin, en 2009, contre le niqab.


Sans l’islam, la France ne serait pas confrontée à la présence prosélyte du voile à l’université, et à la multiplication de procès contre des employeurs qui le refusent sur leur lieu de travail.


Sans l’islam, personne ne contesterait les sapins de Noël dans la rue, ni les crèches dans les mairies.


Sans l’islam, nous ne subirions pas la présence de 2.500 mosquées, à raison d’une nouvelle par semaine, payées tantôt par les émirats du Golfe, tantôt par les pays d’Afrique du Nord, et trop souvent avec nos impôts.

Sans l’islam, autour de ces mosquées, nous n’assisterions pas à la mise en place d’un Etat dans l’Etat, où le petit Etat islamique ronge de plus en plus le grand Etat républicain et lui impose ses codes.


Sans l’islam, nous n’assisterions pas à une recrudescence d’agressions homophobes, antisémites et sexuelles, encouragées par les textes sacrés du Coran et la vie de Mahomet.


Sans l’islam, nous n’assisterions pas, dans certaines périphéries urbaines, à la mise en place d’une politique de Grand remplacement, de changement de peuple et de civilisation.


Sans l’islam, Saint-Denisserait toujours la ville des rois de France.


Sans l’islam, nos policiers ne subiraient pas une guerre quotidienne, visant à saper l’édifice de l’Etat français.


Sans l’islam, nous n’aurions pas de halal dans l’armée française, ni des militaires musulmans qui refusent de se battre contre leurs frères.


Sans l’islam, nous n’aurions pas, sur le territoire français, la mise à mort barbare d’animaux égorgés sans étourdissement (halal), qu’on laisse agoniser pendant un quart d’heure.



Sans l’islam, nous n’aurions pas l’impression, dans certains quartiers, d’avoir changé de continent.



Sans l’islam, le Qatar ne serait pas en train d’acheter des pans entiers de la France .


Sans l’islam, nous ne subirions pas sur les plateaux de télévision les enfumeurs comme Tariq Ramadan, Malek Chebel, Dalil Boubakeur, Dounia Bouzar et bien d’autres, qui roulent dans la farine les ignorants en leur faisant le coup de la RATP. 

Sans l’islam, un Français d’origine pourrait aimer une née-musulmane sans être obligé par sa belle famille de se convertir.

Sans l’islam, il y aurait moins de crachats sur les trottoirs, et le maire de Béziers n’aurait pas été obligé de faire un arrêté municipal pour sanctionner les fautifs.


Sans l’islam, nos médecins et l’ensemble du personnel médical ne risqueraient pas de se faire agresser par des maris violents qui refusent qu’un homme observe leur épouse.


Sans l’islam, nous n’aurions jamais subi, dans un pays laïc, des prières musulmanes sur nos trottoirs ou dans les rues, afin demarquer la volonté d’occupation de l’espace public.

Sans l’islam, les enfants juifs pourraient encore aller dans les écoles publiques en Seine Saint-Denis.

Sans l’islam, on pourrait enseigner la Shoah et parler de Charles Martel dans nos écoles.


Sans l’islam, nous n’aurions pas d’appel au muezzin par haut parleur, comme à Nanterre .


Sans l’islam, nous n’aurions pas de revendications alimentaires dans nos cantines scolaires, dans les entreprises.


Sans l’islam, nous n’aurions pas d’accompagnatrices marquant leur religion par un voile lors des sorties scolaires.


Sans l’islam, nos enfants ne seraient pas en danger, lorsqu’ils mangent halal sans que leurs parents ne le sachent, à cause du bacille e-coli, comme nous en alerte le docteur Alain de Peretti.


Sans l’islam, il y aurait davantage de places dans nos prisons.


Sans l’islam, les Français ne connaîtraient pas la souffrance de voir leur pays défiguré.


Sans l’islam, ils pourraient savourer les douceurs, les insouciances délicieuses et les frivolités légères qu’offre souvent la vie.


Sans l’islam, les chers souvenirs resteraient doucement mélancoliques et ne seraient pas devenus des regrets brûlants de nostalgie et de rancœur.


Sans l’islam, le passé ne serait pas si présent, sans l’islam, l’avenir ne serait pas si terrifiant…


Sans l’islam, nous ne subirions pas dans la rue les tenues guerrières des salafistes en djellaba ou en kamis.


Sans l’islam, il y aurait beaucoup moins de bénéficiaires de la CMU et de l’AME, considérée comme une nouvelle version des razzias du 21e siècle dans l’esprit de certains musulmans.


Sans l’islam, on pourrait consacrer davantage d’argent à nos malades et à nos retraités, sans oublier toutes les aides utiles qui font avancer une société.


Sans l’islam, nous ne subirions pas, un mois par an, le cirque du ramadan, avec le bruit, les violences et les entreprises désorganisées.


Sans l’islam, après le ramadan, il y aurait moins d’absentéisme à l’école


Sans l’islam, nous n’aurions pas des abattoirs mobiles où les jeunes garçons prennent l’habitude de voir égorgés des animaux de manière barbare.


Sans l’islam, nous n’aurions pas des clips agressifs, sexistes et racistes de rappeurs haineux.


Sans l'íslam, les sites internet ne seraient pas pollués par des messages haineux et menaçants, qui nous menacent de mort, disent qu’ils vont faire la loi dans notre pays, et que nous sommes foutus.


Sans l’islam, nous ne partagerions pas les angoisses de Michel Onfray, jugeant que dans cinquante ans, notre pays sera intégralement sous domination musulmane.


Sans l’islam, il n’y aurait plus de péril fasciste en France , et nous pourrions jouir de tous les charmes d’un pays formidable.


Sans l’islam, nos enfants ne seraient pas confrontés à un choix terrible : devenir résistants ou dhimmis, avec forcément beaucoup de dégâts dans les deux cas.

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'islam est une imposture !

Message par kabout le Jeu 4 Aoû 2016 - 17:11

PAS D' ISLAM,PAS HALLAL......

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

bond bond


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

curieux

Age : 75
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: L'islam est une imposture !

Message par curieux le Jeu 4 Aoû 2016 - 18:34

Nous mangeons hallal sans le savoir .
Les musulmans sont favorisés de pouvoir à la vue des étiquettes manger la viande uniquement Hallal.
exigeons l' inverse ; que soient étiquetés avec certitude les autres produits pour être sûr de ne pas manger hallal !
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Lun 8 Aoû 2016 - 19:39

L'islam est une falsification criminelle des aspirations de l'homme.

Qui a-t-il de spirituel à vouloir imposer Dieu par le crime et le mépris de l'autre ? L'hégémonie mahométane qui se revendique de la guerre sainte, n'est qu'une agression de barbares qui tentent tout simplement d'imposer par le vol et le meurtre, une dominance collectiviste qui n'a de vrai que le pouvoir des seigneurs de la guerre. Voyez-vous quelque chose de "saint" derrière cela ?
avatar
Froan Vamed

Age : 20
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Re: L'islam est une imposture !

Message par Froan Vamed le Lun 8 Aoû 2016 - 23:25

Vous avez à mon avis surtout une vision tronquée et déformée de l'Islam.
Imposer la foi aux autres peuples par la guerre et la conquête n'est pas la voie prônée par Dieu et son Prophète. En cela, les guerres de conquête menées par les trois premiers califes constituent une trahison de l'Islam.
A l'inverse, sous Ali (successeur légitime du Prophète et Infaillible), aucune guerre ne sera menée, si ce n'est contre d'autres "musulmans" qui cherchaient à créer le chaos afin de s'emparer du pouvoir.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'islam est une imposture !

Message par Chevalier du Temple le Mar 9 Aoû 2016 - 5:38

@Froan Vamed a écrit:Vous avez à mon avis surtout une vision tronquée et déformée de l'Islam.
Imposer la foi aux autres peuples par la guerre et la conquête n'est pas la voie prônée par Dieu et son Prophète. En cela, les guerres de conquête menées par les trois premiers califes constituent une trahison de l'Islam.
A l'inverse, sous Ali (successeur légitime du Prophète et Infaillible), aucune guerre ne sera menée, si ce n'est contre d'autres "musulmans" qui cherchaient à créer le chaos afin de s'emparer du pouvoir.
Froan Vamed, je crois plutôt que c'est l'islam appliqué aujourd'hui par la majorité des musulmans qui est tronqué. Le Coran n'est-il pas l'Evangile de la guerre ? L'islam ne prescrit-il pas à ses adeptes de faire la guerre de conquête pour Allah ? Mahomet ne disait-il pas que le paradis est à l'ombre des épées ? La devise de ses successeurs n'était-elle pas crois ou meurs ? Sans doute, à l'origine, le Prophète ne cherchait pas à faire des conquêtes territoriales; néanmoins, de son vivant, le principe des conversions par la force fut déjà mis en application. Les successeurs du Prophète Mahomet, les califes, poursuivirent en grand ses conquêtes brutales.

Contenu sponsorisé

Re: L'islam est une imposture !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc 2017 - 14:44