www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Poutine et la Chine face à la défaite géopolitique américaine

Partagez
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Poutine et la Chine face à la défaite géopolitique américaine

Message par jean le Ven 16 Jan 2015 - 8:14

Poutine et la Chine face à la défaite géopolitique américaine

http://www.bvoltaire.fr/nicolasbonnal/poutine-et-la-chine-face-la-defaite-geopolitique-americaine,151848

Vladimir Poutine aura mis le temps mais il aura enfin compris : l’Europe occidentale le déteste et elle obéira à ses maîtres américains jusqu’à la mort.

Nicolas Bonnal

Ecrivain

Vladimir Poutine aura mis le temps mais il aura enfin compris : l’Europe occidentale le déteste et elle obéira à ses maîtres américains jusqu’à la mort.

Une comparaison qui vaut explication : les écolos-pacifistes des années 80 disaient préférer vivre rouges que mourir. L’Europe de Bruxelles ne veut plus rien savoir et elle préfère mourir américaine plutôt que vivre libre. L’Amérique suscite toutes les fascinations, la Russie tous les dégoûts. Et cela fait longtemps que ça dure. La matrice étatsunienne est la puissance mimétique. L’Amérique est mimétique car elle détient vaguement le triple pouvoir sémiotique : les armes, les images et le dollar (le mot grec numisma qui a donné nomos, la loi). L’Europe moralement suicidée veut inconsciemment précipiter sa fin, trop dégoûtée d’elle-même et de sa vie.

Le terrorisme islamique obtient les mêmes résultats : plus il frappe, plus nous adorons l’islam. Nous aimons celui qui bombarde ou celui qui pose la bombe. Désarmés, nous sommes désarmants de bonté.

Il faut avoir recours à René Girard pour comprendre ce qui se passe : l’Europe adore son tortionnaire, elle hait tout libérateur. Elle préférera bien sûr mourir pour le tortionnaire, tout cela parce qu’elle se hait elle-même, parce qu’on lui a appris à se haïr elle-même depuis 1945 (antisémitisme, colonialisme, nationalisme, islamophobie, etc.). « La France, c’est Vichy, l’Allemagne, c’est Hitler », comme le rappelait Robert Badinter venu plaider l’abolition de la peine de mort au Texas, l’État américain aux 700.000 prisonniers. À partir de ces prémisses, on incite nos peuples à se suicider.

Lire aussi : Poutine : le Slave se rebiffe

Mais. Il y a un mais.

Le géopoliticien américain John Mearsheimer a remarqué, inquiet, l’an dernier, que la politique russophobe d’Obama et de ses tireurs de ficelles néo-cons avait simplement servi à rapprocher militairement, économiquement et énergétiquement la Chine et la Russie. Or, il s’agit d’États légèrement plus puissants sur le plan territorial, diplomatique ou économique que les pays baltes, la Thaïlande ou la Mauritanie, qui ont renforcé dernièrement leur partenariat avec l’OTAN !

Même Brzeziński, qui plaidait pour l’occupation du Heartland par les USA, le disait dans son Grand Échiquier : « L’Europe occidentale et l’Europe centrale demeurent trop des protectorats américains, rappelant la situation d’anciens vassaux et tributaires. Et cela n’est pas très sain (unhealthy). » Brzeziński, parfois lucide et intéressant, rappelait que l’URSS aurait dû, en son temps, considérer la Chine non comme un subordonné mais comme un allié.

Eh bien, c’est fait grâce à Captain Obama qui a gagné la première manche mais aura du mal à gagner la seconde : la Chine et la Russie avec derrière le Brésil ou bien l’Inde, c’est un trop gros morceau, sauf pour notre presse sous perfusion. La défaite géopolitique américaine, qui crevait de pouvoir contrôler le Heartland de Mackinder, est ici totale. Dans dix ans, dans cinq ans, peut-être même avant, nous aurons des surprises.

Nicolas Bonnal


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine et la Chine face à la défaite géopolitique américaine

Message par Chevalier du Temple le Ven 16 Jan 2015 - 10:16

Very Happy  jean, je m'amuse de la rhétorique américaine qui dans sa profonde ignorance, ne manque pas de qualifier un homme comme Poutine d'agresseur, de dictateur, et occasionnellement d'Hitler. Vladimir Poutine qui est un exemple de patriotisme, bénéficie de l'amitié et de la sympathie de la plupart des peuples européens. Ce sont les dirigeants à la solde des américains qui sont contre lui. La voix de ces dirigeants n'est pas celle des peuples, heureusement qu'il reste encore des gens lucides en Europe. La défaite géopolitique américaine est l'évidence même car la politique antirusse d'Obama n'a fait que rapprocher la Russie de la Chine. Grâce à Obama, dans un futur prochain nous allons avoir des surprises en provenance de l'Asie, et il ne fait aucun doute que la Chine incitera fermement l'aigle américain à retourner dans son nid. Une des erreurs des États-Unis, c'est d'avoir cru que les moujiks étaient habitués au knout, comme les racistes américains qui pensent que les noirs ne sont fait que pour le fouet !
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: Poutine et la Chine face à la défaite géopolitique américaine

Message par jean le Ven 16 Jan 2015 - 11:29

Oui Chevalier du temple, l'aigle bat de l'aile et il en est que plus dangereux !

Perdre le pouvoir sur le monde, pour l'empire, cela sera dur à admettre !

La question est comment sera le monde après le cataclysme qu'il ne vont pas manquer de provoquer ?
Et non pas " va-t-il y avoir un cataclysme ? "


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Poutine et la Chine face à la défaite géopolitique américaine

Message par Chevalier du Temple le Mar 27 Jan 2015 - 3:52

Il serait temps pour le bien de la paix mondiale que les Amerloques commencent à se calmer et retrouvent la raison. Soyez assurés que nous allons continuer à être abreuver d'informations saugrenues, nous expliquant à quel point Poutine souffre des sanctions américaines et est prêt à se jeter dans les bras des bons Occidentaux. N'en déplaise aux américanolâtres mais Poutine n'est pas disposé à se plier au jeu américain. Je me demande ce que penseraient les Pères fondateurs du pauvre Obama et de ces nouveaux esprits américains ?

Contenu sponsorisé

Re: Poutine et la Chine face à la défaite géopolitique américaine

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 15 Déc 2017 - 15:09