www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Attentats à Paris : Le New-York Times offre une tribune à la présidente du Front national Marine Le Pen

Partagez
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Attentats à Paris : Le New-York Times offre une tribune à la présidente du Front national Marine Le Pen

Message par Jupiter le Lun 19 Jan 2015 - 7:59

Attentats à Paris : Le New-York Times offre une tribune à la présidente du Front national Marine Le Pen

Attentats à Paris : Le New-York Times offre une tribune à la présidente du Front national Marine Le PenMarine Le Pen.

Près de deux semaines après les attentats terroristes perpétrés à Paris contre Charlie Hebdo et une supermarché casher, Marine Le Pen se voit offrir une tribune de choix. Dimanche 18 janvier, c’est le grand quotidien américain, Le New-York Times, qui lui a ouvert ses colonnes dans ses pages "opinions".

Dans cette tribune intitulée "Bien nommer la menace" <== cliquez ici, publiée en Français et en Anglais, la présidente du Front national s’attaque d’emblée à la diplomatie française et à Laurent Fabius qui "n’ose même plus prononcer", selon elle, "le nom des choses".

Ce nom des choses, c’est qualifier les terroristes qui ont frappé Paris les 7,8 et 9 janvier "d’islamistes". Ce que Manuel Valls et l'UMP ont commencé à faire. Et Marine Le Pen d’insister :

   Nommons donc les choses, puisque le gouvernement français semble réticent à le faire : la France, patrie des droits de l’homme et des libertés, a été attaquée sur son sol par une idéologie totalitaire : le fondamentalisme islamiste.

Pour la patronne frontiste, ne pas nommer les choses ainsi revient à favoriser les amalgames. "Les musulmans eux-mêmes ont besoin d’entendre ce message", assure-t-elle encore.

Ensuite, Marine Le Pen déroule ses propositions, déjà formulées en France, sur la déchéance de nationalité notamment, ou encore sur les relations diplomatiques avec le Qatar et l’Arabie saoudite, déjà développées par Florian Philippot.

http://lelab.europe1.fr/Attentats-a-Paris-Le-New-York-Times-offre-une-tribune-a-la-presidente-du-Front-national-Marine-Le-Pen-20396?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Attentats à Paris : Le New-York Times offre une tribune à la présidente du Front national Marine Le Pen

Message par Jupiter le Lun 19 Jan 2015 - 8:00

Bien nommer la menace

Marine Le Pen: la France a été attaquée par le fondamentalisme islamiste

By MARINE LE PEN
January 18, 2015


PARIS — « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. » Qu’Albert Camus l’ait prononcée ou non, cette phrase décrit étonnamment bien la situation dans laquelle se trouve l’actuel gouvernement de la France. En effet, le nom des choses, c’est ce que Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères, n’ose même plus prononcer.

Pour lui, pas question de qualifier d’ « islamistes » les terroristes qui, le mercredi 7 janvier 2015, se sont introduits dans les locaux du journal Charlie Hebdo, en plein coeur de Paris. Pour lui, pas question non plus de parler d’ « état islamique » pour qualifier le groupe de radicaux sunnites qui s’est mis en place sur une partie des territoires de l’Irak et de la Syrie. Toute référence au fondamentalisme islamiste doit être proscrite, par peur d’amalgame entre islam et islamisme. Il faut préférer les noms « DAECH » et « égorgeurs de DAECH ». L’ironie de l’histoire veut que « DAECH » signifie en arabe exactement ce que l’on cherche à cacher, autrement dit « Etat islamique ».

Nommons donc les choses, puisque le gouvernement français semble réticent à le faire : la France, patrie des droits de l’homme et des libertés, a été attaquée sur son sol par une idéologie totalitaire : le fondamentalisme islamiste. C’est en refusant le déni, c’est en regardant dans les yeux l’ennemi à combattre, que l’on évite l’amalgame. Les musulmans eux-mêmes ont besoin d’entendre ce message. Ils ont besoin que l’on fasse clairement la distinction entre le terrorisme islamiste et leur foi.

Or, cette distinction ne peut se faire que si l’on accepte d’identifier la menace. Ce n’est pas servir nos compatriotes musulmans que d’entretenir les suspicions et les non-dits. Le terrorisme islamiste est le cancer de l’islam contre lequel ils doivent eux-mêmes lutter à nos côtés.

Une fois qu’on a nommé les choses, tout reste maintenant à faire. Car rien n’a été fait. Qu’ils soient de droite ou de gauche, les gouvernements successifs de la France n’ont pas pris la mesure du problème et de la tâche à accomplir. Tout est à revoir, du renseignement aux effectifs de police, de la politique carcérale à la surveillance des réseaux djihadistes. Non pas que les services français aient démérité : leur courage et leur détermination se sont encore illustrés lors de la prise d’otages d’un supermarché casher, à Paris, porte de Vincennes, le 9 janvier. Mais leur action est entravée par une série d’erreurs commises par le pouvoir politique.

Il faut aussi nommer ces erreurs. Nous n’en mentionnerons que trois, mais d’une importance cruciale.

Premièrement, le dogme de la libre-circulation des personnes et des marchandises est ancré si fermement chez les dirigeants de l’Union Européenne que l’idée même d’un contrôle aux frontières nationales est considérée comme une hérésie. Et pourtant, chaque année, des tonnes d’armes en provenance des Balkans entrent sur le territoire de la France sans que de véritables barrières ne puissent les arrêter, et des centaines de djihadistes circulent dans l’Europe sans entrave. On ne s'étonnera pas dans ce contexte que le pistolet-mitrailleur d’Amedy Coulibaly ait transité par la Belgique, selon les médias wallons, ni que sa compagne, Hayat Boumeddiene, ait pu fuir en Syrie au nez et à la barbe des forces de l’ordre.

Deuxièmement, l’immigration massive, légale et clandestine, qu’a connue notre pays depuis des décennies empêche que se mette en place une véritable politique d’assimilation. Comme l’affirme le sociologue français du CNRS Hugues Lagrange, le facteur culturel joue un rôle prépondérant dans le rapport des immigrés à la société française et à ses valeurs, sur des questions telles que le statut des femmes et la délimitation des autorités religieuse et étatique. Sans une politique de restriction migratoire, il devient difficile voire impossible de lutter contre le repli communautaire et le développement de revendications de mode de vie spécifique pour certaines en contradiction avec la laïcité et d’autres lois et valeurs de la république française. S’ajoute à cela le poids du chômage de masse, que l’immigration ne fait qu’aggraver.

http://mobile.nytimes.com/2015/01/19/opinion/marine-le-pen-la-france-a-ete-attaquee-par-le-fondamentalisme-islamiste.html?_r=0&referrer=


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 18:39