www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Partagez
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par Jupiter le Ven 22 Juil 2011 - 0:07

Pour un retour à la liberté monétaire

La crise des dettes souveraines devient inextricable.
Les autorités de la zone euro ont beau le nier, l’aggravation continue de la situation impose un changement de paradigme.

L’extension des capacités du Fonds européen de stabilité financière, les annonces rassurantes, les nouveaux plans d’austérité n’y changent rien : la Grèce s’enfonce, le saccage social s’amplifie, la colère du peuple explose. Pis, sur le fond, rien n’est réglé : la récession et la dette s’accroissent et le pays, très vite, fera défaut. Les conséquences de cet entêtement font frémir : comprenant qu’aucune solution ne se profile, les marchés attaquent d’autres nations que nous ne pourrons renflouer tandis que les pays contributeurs, la France en particulier, jettent dans le trou de la dette européenne des milliards qui creusent leurs déficits et les rapprochent de l’œil du cyclone.

Tout cela a quelque chose d’ubuesque. Il n’y a pourtant en France aucun débat public sur ce sujet. On se refuse à aborder le problème de fond, celui du bien-fondé d’une monnaie unique. Ce débat existe en Allemagne, il est promu par les économistes, mais il se heurte en France à l’union sacrée politique et médiatique derrière le dogme de l’euro. C’est d’autant plus grave que les dirigeants français sont en train d’envisager une solution extrême dans le dos des peuples : la fédéralisation économique totale de la zone euro.

Cette option a les faveurs de la technostructure européenne et constitue le choix non encore avoué publiquement de Nicolas Sarkozy. Cette option a pourtant tous les traits d’une utopie totalitaire. Privés de leur politique budgétaire, les États européens ne feraient vivre à l’intérieur de leurs frontières qu’un simulacre de démocratie. Une superstructure monstrueuse, déjà baptisée « ministère des Finances européen », déciderait dans l’opacité de nos politiques d’éducation, de santé, de sécurité. La fuite en avant fédérale suppose aussi un transfert financier massif de nos pays vers l’Europe du Sud et de l’Est, au détriment des Français les plus vulnérables.

L’euro a longtemps permis d’emprunter à des taux très bas. Comme le ferait un budget unique demain, l’euro a déresponsabilisé hier les États : le retour au réel n’en est que plus brutal. Vêtement trop grand pour les uns, trop petit pour les autres, l’euro a aussi plombé les économies. Sur la période 2001-2011, le PIB de la zone euro a progressé de 1,2 % par an, contre 1,5 % au Royaume-Uni, 1,7 % aux États-Unis et 2,1 % en Suède. Cette sous-croissance structurelle est le meilleur ami de la dette. Se trouvant aujourd’hui dans l’incapacité de dévaluer leur monnaie, les États préfèrent dévaluer les peuples.

Par responsabilité vis-à-vis des générations futures, il est de notre devoir de porter un projet pour sortir de l’impasse. La seule solution qui vaille, c’est la restauration de la liberté monétaire. Elle permettra aux États de mener une politique de change adaptée à leurs besoins, au bénéfice des exportations et de la croissance. Ce cercle vertueux est le seul remède à la dette. La crise de l’euro révèle une profonde crise du débat français. Je suis la seule à aborder de front cette question, comme sur d’autres sujets. Je sais que l’histoire proche me donnera raison : l’euro mourra. Je ne peux donc pas tolérer que le débat soit refoulé par des élites irresponsables. Chaque jour qui passe augmente l’addition. S’il ne vient pas, je forcerai le débat, parce que les Français ont droit à un avenir.

http://www.nationspresse.info/?p=139256#more-139256


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ahele

Age : 64
Date de naissance : 20/12/1953
Localisation : paris
Sagittaire Date d'inscription : 29/04/2011
Passion : sans politique/polars/livres/musiques
Humeur : de plus en plus confiante en l'avenir !

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par ahele le Ven 22 Juil 2011 - 7:45



je l'ai lu ! toujours aussi lucide et combattive notre Marine hein ??

j'adore sa phrase :

"chaque jour qui passe augmente l'addition. S'il ne vient pas, je forcerai le débat, parce que les français ont droit à un avenir !"

heureusement qu'elle est là pour nous ! car, nous n'avons qu'elle pour nous représenter, nous aider à retrouver notre nation, nous n'avons qu'elle, capable de redresser notre patrie, nous n'avons qu'elle, qui pense sérieusement à l'intérêt de notre pays et à celui de son peuple ! on peut dire merci à JMLP de nous avoir donné sa fille, aussi tenace, intelligente, clairvoyante et patriote que lui !!!

c'est une chance, une vraie, pour la France, j'espère vraiment que les français vont s'en apercevoir avant les élections de 2012 !

Very Happy sunny cheers cheers cheers
avatar
fannys

Age : 40
Date de naissance : 07/10/1977
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 24/06/2011
Humeur : guerrière loyale

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par fannys le Ven 22 Juil 2011 - 10:34

La liberté monnaitaire reste la garantie qu'un Etat souverain maîtrise son économie. Qu'il crée de la dette ou non, c'est son choix, et l'effet domino n'existe pas ou peu.
Il y a une solidarité malsaine dans cette Europe, une solidarité qui vise à d'abord affamer le peuple grec, puis ensuite le Portugal, l'Irlande, l'Italie et nous aussi.....sachant que l'impôt européen pour renflouer tous ces pays, c'est le nôtre......
Je m'interroge sur le fait que rien ne se passe dans notre pays, les français sont si peu inquiets de cette économie qui va éclater???? Ils sont tous résignés et contents de manger de la vache enragée????
Suspect


***************************************************************************************
Fannys
fannys@partisansmarine.com

ahele

Age : 64
Date de naissance : 20/12/1953
Localisation : paris
Sagittaire Date d'inscription : 29/04/2011
Passion : sans politique/polars/livres/musiques
Humeur : de plus en plus confiante en l'avenir !

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par ahele le Ven 22 Juil 2011 - 22:37

@fannys a écrit:La liberté monnaitaire reste la garantie qu'un Etat souverain maîtrise son économie. Qu'il crée de la dette ou non, c'est son choix, et l'effet domino n'existe pas ou peu.
Il y a une solidarité malsaine dans cette Europe, une solidarité qui vise à d'abord affamer le peuple grec, puis ensuite le Portugal, l'Irlande, l'Italie et nous aussi.....sachant que l'impôt européen pour renflouer tous ces pays, c'est le nôtre......
Je m'interroge sur le fait que rien ne se passe dans notre pays, les français sont si peu inquiets de cette économie qui va éclater???? Ils sont tous résignés et contents de manger de la vache enragée????
Suspect


je crois que d'une part, ils sont tellement préoccupés par leur propre situation qui se dégrade et par la violence qui s'installe dans tout le territoire que dans l'immédiat, ils patientent et attendent avec impatience les élections pour être débarrassées de sarko et de ce gouvernement qu'ils ne supportent plus

je pense aussi que pour l'euro, ils ne se rendent pas tous compte de ce qui se passe réellement, ils voient qu'à chaque fois, l'euro est toujours là et sauvé !! alors, ils passent à autre chose !

ce qu'il faut montrer clairement aux français : ce qui les attend en 2012, une fois les élections passées, avec 15 milliards de dette en plus, c'est évident que les mesures vont être drastiques et que le peuple va en baver sévère ! et cela ira de pire en pire au vu de l'état des autres pays européens, nous n'avons pas fini de payer !

je me dis que si la France est le dernier pays à tomber !
nous aurons accumulé une dette abyssale pour aider les autres pays !
nous coulerons car il n'y aura plus de pays debout pour payer pour le nôtre!


donc on a intérêt à sortir de ce piège infernal le plus vite possible !

Suspect Suspect Suspect

avatar
rolzen

Age : 55
Date de naissance : 19/11/1962
Localisation : PARIS
Scorpion Date d'inscription : 21/06/2011
Humeur : Optimiste

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par rolzen le Sam 23 Juil 2011 - 0:01

La majorité des Français pensent que les "gros" problèmes touchent surtout les autres pays. L'image que réussie, assez bien, à donner Sarkozy de la France au Français est celle d'un Pays, certes avec des difficultés, mais puissant et partenaire de l'Allemagne.

Sarkozy apparait comme le sauveur des autres pays et de l'euro !

En plus, les médias ont beaucoup parlé de la dette américaine catastrophique.
15 000 milliards c'est un chiffre !
Un chiffre tellement gros qu'il fait oublier au Français le notre + de 1 667 milliards ce qui proportionnellement avec les Etats Unis est également énorme.

Les Français croient donc encore que la France et l'Allemagne peuvent stopper la crise européenne et ne croient pas à la disparition de l'euro. Par ailleurs, aucun plan d'austérité d'envergure n'a été lancé en France pour le moment, donc les Français pensent que cette crise ne va pas trop les toucher.


D'autres Français, nettement moins nombreux mais plus riches se sont jetés sur l'Or. A bon escient ! D'où la montée en flèche des cours ... Ceux là savent.


Et nos gouvernants ? Ils croient durent comme fer qu'ils peuvent éviter à l'euro de sombrer et au système de s'écrouler.
Leur solution ? Un super ministère des finances au niveau européen.

Eh oui, ils vont nous refaire le coup de l'Etat central européen en nous disant que c'est la seule solution pour éviter une crise catastrophique !


***************************************************************************************
«La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.»

[ Gandhi ]

ahele

Age : 64
Date de naissance : 20/12/1953
Localisation : paris
Sagittaire Date d'inscription : 29/04/2011
Passion : sans politique/polars/livres/musiques
Humeur : de plus en plus confiante en l'avenir !

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par ahele le Sam 23 Juil 2011 - 2:02

@rolzen a écrit:La majorité des Français pensent que les "gros" problèmes touchent surtout les autres pays. L'image que réussie, assez bien, à donner Sarkozy de la France au Français est celle d'un Pays, certes avec des difficultés, mais puissant et partenaire de l'Allemagne.

Sarkozy apparait comme le sauveur des autres pays et de l'euro !

En plus, les médias ont beaucoup parlé de la dette américaine catastrophique.
15 000 milliards c'est un chiffre !
Un chiffre tellement gros qu'il fait oublier au Français le notre + de 1 667 milliards ce qui proportionnellement avec les Etats Unis est également énorme.

Les Français croient donc encore que la France et l'Allemagne peuvent stopper la crise européenne et ne croient pas à la disparition de l'euro. Par ailleurs, aucun plan d'austérité d'envergure n'a été lancé en France pour le moment, donc les Français pensent que cette crise ne va pas trop les toucher.


D'autres Français, nettement moins nombreux mais plus riches se sont jetés sur l'Or. A bon escient ! D'où la montée en flèche des cours ... Ceux là savent.


Et nos gouvernants ? Ils croient durent comme fer qu'ils peuvent éviter à l'euro de sombrer et au système de s'écrouler.
Leur solution ? Un super ministère des finances au niveau européen.

Eh oui, ils vont nous refaire le coup de l'Etat central européen en nous disant que c'est la seule solution pour éviter une crise catastrophique !

tu as dit ce que je pense, c'est pourquoi je le souligne ! notre boulot va être de leur faire comprendre leur erreur, les français doivent savoir que l'euro s'effondrera et que plus on attend, plus notre dette s'alourdit, on vient de se prendre 15 milliards de dette en plus pour la Grèce, tout ça par l'entêtement des états car les peuples, eux, n'en veulent plus depuis longtemps !!

il faut qu'ils sachent bien aussi les plans drastiques qui seront mis en place après les élections de 2012 par l'UMPS s'ils sont encore au pouvoir car ce sera encore le peuple qui trinquera !! ils continueront à ne pas toucher aux riches ! comme au niveau de l'insécurité et immigration, rien ne sera fait pour le peuple français !!


:twisted: :twisted: :twisted:
avatar
fannys

Age : 40
Date de naissance : 07/10/1977
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 24/06/2011
Humeur : guerrière loyale

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par fannys le Sam 23 Juil 2011 - 9:24

Vaille que vaille, ça sera mai 2012, 44 ans plus tard que mai 68, mais ça va gronder...
Je mets mon billet que les français vont en avoir + que marre...
Je ne sais pas comment le vote sanction va se manifester, mais il va arriver....et ça va faire tout drôle à certains. J'en suis persuadée.
Des scénarios catastrophes on peut toujours en envisager, plus délirants les uns que les autres. Mais si la France sort de l'Euro, bien sur que cela va être difficile, mais au moins, les français ne paieront que leur dette propre, contractée par des décennies de budget prévisionnel déficitaire......................


***************************************************************************************
Fannys
fannys@partisansmarine.com
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par Jupiter le Sam 23 Juil 2011 - 10:13



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ahele

Age : 64
Date de naissance : 20/12/1953
Localisation : paris
Sagittaire Date d'inscription : 29/04/2011
Passion : sans politique/polars/livres/musiques
Humeur : de plus en plus confiante en l'avenir !

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par ahele le Sam 23 Juil 2011 - 12:32



Raffarin est un salopard !!

il ne reconnait pas ouvertement que l'UMPS soient responsables !

il dit que tous les français sont responsables ! c'est un comble !! le peuple paie la note salée qui ne fait que gonfler avec la crise de l'euro ! ils ont tous amené le pays au bord du précipice et lui se permet de mettre les français en cause !!

alors, maintenant, il faut réagir et dire aux français qu'ils sont responsables oui, d'avoir mis tous ces guignols aux manettes et leur avoir permis de ruiner le pays !!
et conclure que cela leur serve de leçon et qu'ils votent pour le changement profond, à savoir pour Marine, qu'elle puisse reprendre les manettes et nous sortir de ce bourbier !

c'est notre faute, mr Raffarin, bien, nous en prenons acte et ne commettront plus la même erreur, celle de faire confiance à des incapables, des inconscients, des nuls !!!

:evil: :evil: :evil:
avatar
fannys

Age : 40
Date de naissance : 07/10/1977
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 24/06/2011
Humeur : guerrière loyale

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par fannys le Sam 23 Juil 2011 - 14:28

Raffarin fait juste de l'intox pour nuire à Nicolas...... ils mangeaient ensemble à la cantine avant...... silent


***************************************************************************************
Fannys
fannys@partisansmarine.com

Contenu sponsorisé

Re: Dans Les Échos du jeudi 21 juillet 2011, Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’exprime dans une tribune sur la question de la crise de l’euro...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 28 Mai 2018 - 5:15