www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Partagez
avatar
Tricolore

Age : 19
Date de naissance : 10/05/1998
Taureau Date d'inscription : 12/01/2015
Passion : sciences, esprit humain et psychologie, philosophie (notamment philosophie de l'esprit), métaphysique, théologie, spiritualité, ésotérisme, Histoire, politique
Humeur : un peu meilleure à chaque élection ^^

Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par Tricolore le Dim 19 Avr 2015 - 3:38

Bonjour tout le monde !
Je tiens à m'excuser pour mon absence sur ce forum, cependant cela ne m'empêche pas travailler dans mon coin pour la réussite du mouvement.
J'avais déjà fait une analyse du caractère républicain du FN, que je vous conseille de partager au plus grand nombre pour répandre mon travail sérieux.
Ici, j'arrive avec l'analyse du caractère d'extrême-droite du parti :
*****************************************************************************
Introduction
Éternelle question qui déchire les adhérents frontistes et les autres, cette interrogation est particulièrement intéressante. Le Front national se reconnaît « ni de droite, ni de gauche », tandis que tout le monde restant s'accorderait à dire qu'il est un parti d'extrême-droite.
Seulement voilà : qu'est-ce que l'extrême-droite ? Cette question, à laquelle il faudra impérativement répondre (c'est ce que nous ferons) avant d'aller plus loin, est ordinairement laissée sans réponse.
Voire pire : on la définit en prenant justement le FN comme modèle, si vous n'avez pas compris où est le mal dans cette attitude, cette dernière explicite « Je veux que le FN soit d'extrême-droite, alors je vais définir l'extrême-droite en fonction du FN », cela revient à dire « je veux que les chats soit des végétaux, alors je vais définir le règne végétal en fonction du chat », ce qui amène à dire que les végétaux ont quatre pattes, une queue, deux oreilles, etc... Et, bien entendu, ont pourrait remplacer « végétal », par « animal », mais aussi par « objet ménager », ou encore « astre », voire « pathologie ».
Il ne faut pas avoir un prix Nobel pour se rendre compte que définir une catégorie en fonction d'un objet déjà choisi pour appartenir à cette catégorie est un comportement parfaitement arbitraire, et par conséquent tout à fait pseudo-scientifique et « anti-objectif ».
Pour ceux qui ne seraient pas encore convaincus, cette attitude amène à une tautologie : dans notre cas, « le Front national est d'extrême-droite car il correspond aux critères d'extrême-droite, mais les critères de l'extrême-droite sont définis en fonction du Front national ».
Il convient donc d'abord de définir, ici, l'extrême-droite, de manière objective, et ensuite d'analyser tranquillement et objectivement le Front national par rapport à la liste d'éléments obtenue.
C'est ce que nous allons faire ici, en effet, nous définirons d'abord ce qu'est l'extrême-droite, et ensuite, nous étudierons le cas du Front national. J'ajouterai aussi une autre partie pour mettre en garde contre ce que j’appellerais le « piège du Relatif », qui est un piège qui s'ajoute à celui de la « tautologie », déjà présenté dans l'introduction ci-présente.


I. L'extrême droite, ce qui la définit

A) Le racisme « biologique »
En effet, le premier critère qui définit l'extrême-droite est bien sûr la conception « biologique » de la « race ». Cette conception amène à deux choses :

1) la conception « biologique » de la nationalité
Il s'agit de lier la « race » à la nationalité par une façon de penser qui est la suivante : « si quelqu'un ne possède pas ma morphologie, alors elle ne fait pas partie de ma nationalité », ceci amène bien sûr à interdire l'accès à la nationalité de manière péremptoire et absolue à quiconque ne la possède pas de naissance. De plus, il faut aussi, pour valider cette nationalité, être du « bon » morphotype, avoir un « bon » nom de famille, un nom de famille traditionnel, et surtout, surtout, ne pas avoir « d'étranger » dans son arbre généalogique.

2) l'impression d'une « supériorité raciale », ainsi que nationale à travers le monde[/u]
a/ la supposée « supériorité raciale »
Ce racisme « biologique » amène à donc à la distinction de l'humanité en « races », et cette distinction, par une forme d’orgueil humain et de vanité, mis en valeur par un ultra-nationalisme xénophobe dans le cas de l'extrême-droite, conduit tout droit à penser que l'individu d'extrême-droite fait partie de la « race supérieure ». Par conséquent, il s'estime avoir le droit de faire ce qui lui plaît des autres peuples, d'où peut-être l'esclavage, ou encore les guerres, pour le territoire et ses ressources, voire pour le génocide d'une autre « race » pour raison X ou Y.

b/ la supposée supériorité nationale (voire culturelle) dans le monde entier
Parlons parlons maintenant de « l'ultra-nationalisme » : il consiste à penser que partout où va l'individu, sa culture et sa nationalité sont supérieures aux autres, peu importe où il va.
Comme pour l'extrême-droite, la « race » est confondue avec la nationalité, donc le a/ induit automatiquement le b/ et vice versa.

B) Le totalitarisme antidémocratique
C'est effectivement la seconde caractéristique de l'extrême-droite, son aspect totalitaire.
Il se caractérise par l'absence de liberté d'expression et d'opinion, voire éventuellement de culte, on pourrait le rajouter, ainsi que par l'absence de démocratie. À vrai dire, c'est assez simple à dire, pas besoin de développer plus.

C) Le « traditionalisme » ?
D'aucun considéreront peut-être qu'un des critères de l'extrême-droite est le traditionalisme, autrement dit, le regret d'un « âge d'or » et le désire de revenir en arrière.
Tout dépend, si des choix politiques ont été mauvais pour la France (simple supposition), est-ce extrême de vouloir revenir dessus ?
Il y a de nombreux partis, des « conservateur », d'autres « progressistes », je ne pense pas que cela doive faire partie des critères de classement, il peut y avoir un parti de gauche progressiste et un parti de gauche conservateur, ils restent des partis de gauche, attribuer le conservatisme uniquement à l'extrême-droite ne me semble pas judicieux.
Cela me semble d'autant moins judicieux qu'un parti peut parfaitement correspondre aux deux premiers critères sans pour autant être réactionnaire ni même conservateur, mais au contraire porter le projet de « l'Homme nouveau », c'est à dire vouloir changer l'Humanité entière, ce qui rendrait ce parti inclassable dans l'extrême-droite.
Toutes ces raisons me font penser qu'il est plus sage de s'en tenir aux deux premiers critères pour définir l'extrême- droite, qui sont quand même les plus évidents, et ceux auxquels on pense toujours quand on dit « extrême-droite ».


II. Le Front national, l'analyse du parti

A) Le racisme « biologique »
1) la conception « biologique » de la nationalité
Selon le Front national, la nationalité Française « s'hérite ou se mérite », s'hérite, quand un des deux parent possède déjà la nationalité, ou se mérite, par un comportement exemplaire pendant la vie en France. La suppression du droit du sol comme distributeur automatique de nationalité à qui naît sur le territoire n'empêche en rien l’accession à la nationalité par un bon comportement pendant une période donnée sur le territoire.
Je précise que certains disent, comme Jean-Christophe Cambadélis, que le Front national veut distinguer les « Français de souche » et les « Français de papier », malheureusement pour eux, il s'agit juste d'une propagande anti-FN, le Front national, dont la ligne est fixée par sa présidente, Marine Le Pen, ne fait pas de distinction entre les Français, contrairement au parti socialiste d'ailleurs, qui est toujours à parler de « communautés », ou encore qui appelle à stigmatiser le Front national.
D'autres socialistes encore disent que l'expression « Français de souche » appartiens au vocabulaire du FN. Mais là aussi, il s'agit d'une propagande, il fait même, au contraire, partie du vocabulaire socialiste justement pour mener leur propagande anti-FN.
En ce qui concerne Marine Le Pen, et par conséquent le Front national, elle a clairement fait savoir dans une conférence de presse avec Agir pour la France qu'elle n'aimait pas cette expression pour la simple raison que « quand on devient français on devient français, et je regrette ces expression de « communauté », c'est une forme d'accompagnement du communautarisme [l'expression« Français de souche »]  » (Marine Le Pen)

2) l'impression d'une « supériorité raciale » et nationale dans le monde entier
Pour le FN, il n'existe pas de race dans le genre humain, il n'existe donc pas de race supérieure.
L'on parlera certainement de la « priorité nationale », ce concept est le suivant (pour l'accès au logement) :
Si deux personnes veulent un même logement et qu'elles ont une situation égale, mais que l'une possède la nationalité française et l'autre non, alors le propriétaire/vendeur est tenu de vendre/louer le logement au Français. La même chose est proposée pour l'emploi, à compétences égales.
Il ne faut pas confondre là nationalité et morphotype, la priorité nationale du FN est très claire, comme partout dans le programme du Front national, elle ne se borne qu'à la nationalité, et uniquement la nationalité.
Maintenant, voyons la « supériorité nationale » dans le monde.
Au niveau national tout d'abord, le Font national veut lutter contre le communautarisme, cette lutte s'inscrit parfaitement dans la république car elle a pour but de faire respecter le principe indivisible de la République, garantissant l'unité culturelle (entre autre) de la France et de garder son peuple uni autours de repères socioculturels communs.
Il désire aussi sortir de l’Union européenne (vous verrez pourquoi j'en parle ici), car le système démocratique de l'Union européenne laisse à désirer, comme par exemple le fait que les négociations du traité transatlantique se déroule à huis clos, ou encore qu'elle viole l'article 3 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 (l'UE n'émane pas expressément de la nation).
Au niveau international maintenant, et bien le FN se voit, non pas comme celui qui « instaurera » la culture française dans le monde, mais au contraire comme le mouvement qui, par « l'émancipation » (je mets des guillemets car il faut rester politiquement neutre) qu'il donnera à la France de l'Union européenne, inspirera le désir de liberté chez les autres pays de l'UE, qui, eux aussi, se « libéreront ».
Le Front National a aussi un grand respect pour les spécificités nationales des autres pays, au contraire de ceux qui voudraient créer les « États-Unis d'Europe », en mélangeant toutes les nations du continent en une sorte de « gloubiboulga » multiculturel.


B) Le totalitarisme antidémocratique
Ce qui est intéressant, c'est de voir à quel point le FN est considéré comme un danger pour la démocratie.
Cependant, c'est très mal connaître le programme du FN, car il contient un grand nombre de référendum : sur la peine capitale, sur la sortie de l'UE, sur la sortie de l'euro, sur la sortie de l'espace Schengen, mais aussi le référendum d'initiative populaire, dont les conditions vont être allégées, actuellement, il faut 4,5 millions de signatures (c'est 12% des inscrits, soit environ 24% des suffrage exprimés, autrement dit, c'est presque le nombre d'électeurs du Front national), et plus 200 signatures de parlementaires, le FN veut poser un référendum d'initiative populaire au conditions plus abordables par une personne du peuple : 500 000 signatures, et aucune signature de parlementaire ne sera demandée.
Et pour la liberté d'expression, le Front National veut lutter contre les lois hadopi, loppsi 2 et le traité ACTA, qui sont vus comme des tentatives de limitation de la liberté d'expression sur internet, il a aussi lancé une pétition contre le projet de loi renseignement qu'il estime être « 100% flicage et 0% sécurité ».


IV. Le piège du Relatif
J'attire votre attention sur un autre piège pour qualifier les extrêmes, pas forcément en politique, mais aussi dans la vie de tous les jours. Ce piège est celui du « Relatif ».
Il pourrait se présenter en posant les questions suivantes :
En quoi ces propositions sont-elles extrêmes ?
Sortir de l'Union européenne, c'est extrême ? Alors que la quasi totalité des pays du monde n'y sont déjà pas.
Retrouver sa souveraineté frontalière, c'est extrême ? Alors que 95% des pays la possèdent.
Retrouver sa monnaie nationale, c'est extrême ? Alors que 95% des pays ont la leur.
En fait, en elles-même, ou alors comparées aux autres pays, ces propositions sont plutôt modérées, j'irais même jusqu'à dire « modératrices », car elles visent à redonner à la France ce qu'ont déjà les autres pays.
Cependant, et c'est là que l'extrême apparaît, comparé aux autres partis politiques français du moment, je vous l'accorde, le FN est radicalement différent d'eux.
Mais là il y a un problème, qui est l'extrême ? Si vous vous basez sur le monde entier, ce sont les partis politiques français autres que le FN qui sont extrêmes car ils s'écartent du lot, mais si vous ne prenez que la politique française, c'est le Front National qui devient extrême car il s'écarte du lot. Mais alors qui a raison ?
Peut-être personne, et c'est pourquoi il faut bien définir les extrêmes dans l'absolu et surtout AVANT de s'occuper les partis, car sinon on ne peut qu'avoir un point de vue tout relatif.
En somme, ce principe peut se résumer en une phrase simple : « C'est pas parce que tous les autres sont des lopettes que moi je suis un extrême ! ».
J'ajouterai aussi que ceux qui disent que le Front National est d'extrême-droite parce qu'il est radicalement différent de la majorité des partis, en plus de tomber dans le piège du relatif, disent implicitement que tous les autres partis se ressemblent, validant par conséquent la formule « UMPS » des frontistes.


Conclusion
À la vue des éléments ci-présents, on peut répondre à la question « le Front national est-il d'extrême-droite ? » par la négative.
Mais alors se pose la question : de quel côté de l’hémicycle est-il ?
Peut-être d'aucun, comme le disent les adhérents, son programme économique semble être assez à gauche, et n'est socialement ni de droite ni de gauche, mais patriote, il aime la France et veut réinstaurer l'assimilation républicaine française traditionnelle. Cette question est vaste, peut-être est-il temps d'ailleurs d'abandonner les repères gauche/droite, qui ne sont que des noms sans aucune valeur, finalement, on juge un parti à ses actes, pas à la place de ses représentants.
**************************************************************************
En fait la conclusion n'est pas terminée, je sais que j'ai encore PLEIN d'autres choses à dire mais comme il se fait très très très tard mon cerveau bugue, impossible de me souvenir, désolé, je reviens demain, avec un peu de chance je me rappellerai, avec un esprit frais et reposé, mais là j'ai les yeux qui se disent bonne nuit, la vision qui s'embrume et l'esprit qui s'embrouille. N'hésitez en tout cas pas à écrire vos commentaire et à partager ce travail où vous pourrez si vous le trouvez juste, si vous avez des blogs sur la politique, notamment pour l'analyse du caractère républicain du Front National, dont je suis assez fier.
En tout cas, dites-moi ce que vous en pensez.


***************************************************************************************
« La Réalité est que les seuls qui devraient encore être autorisés à parler de République française c'est nous, car nous sommes les seuls à en être les garants, c'est nous qui défendons en toutes circonstances son unité, son indivisibilité, son caractère sociale laïque et démocratique, c'est nous qui nous battons pour notre Drapeau bleu blanc rouge !
C'est nous qui défendons sa langue : le français !
C'est nous qui, seuls, avons au cœur son si beau principe : le Gouvernement du Peuple, par le Peuple, et pour le Peuple, c'est nous, et Nous Seuls !
»

Marine Le Pen, Discours de clôture du XV° congrès du Front National, Lyon, 29 et 30 Novembre 2014
Vive le Front national ! Vive la République ! Vive la France !
Marine présidente !
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par CoqGaulois le Mer 29 Avr 2015 - 12:10

Je suis désolé Tricolore mais je ne suis pas d'accord sur cette idée que l'idée de race soit centrale dans ce débat.
Je suis un peu surpris par cette définition d'extrême droite qui jusqu'ici était avant tout des dictatures ultra autoritaires, capitalistes avec une caste dominante, une armée et une police toutes deux à poigne et avec des méthodes violentes. La notion d'ordre établi étant omniprésente et l'ultra conservatisme de rigueur. Mais l'idée de race n'était pas, à ma connaissance, présente dans les dictatures sud américaine par exemple. Cette notion raciale a été mise en avant par le parti national socialiste qui, je le rappelle, à son origine était un parti de gauche, Hitler a été élu par le parti socialiste allemand qui plus tard s'en détachera. Le pacte germano-soviétique était un pacte de gauche entre les communistes internationalistes russes et les socialistes nationalistes allemands, Mussolini était lui même à l'origine un militants socialiste et le Fascisme à son origine était lui aussi de gauche même si dans son cas la dérive politique a été plus rapide et ses méthodes de gouvernement plus extrêmes.

Je vois dans cette définition déjà l'amalgame entre extrême droite et nazisme qui sont deux système que je réprouve mais qui présentent toutefois des différences fondamentales. Pour rester sur cette notion réductrice du racisme le KKK américain qui lui était au summum du racisme et du conservatisme est à classer dans l'extrême droite mais il n'est pas non plus comparable par ailleurs d'un point de vue politique au nazisme.
Effectivement le FN n'est pas plus assimilable à l'un qu'à l'autre mais de là à traiter le sujet d'un bloc c'est plus qu'un raccourci, en tout cas je le pense.

A ce sujet j'attends toujours qu'un de ces journalistes si friands du terme "extrême droite" nous en livre une définition précise et sans équivoque pour reconnaitre à coup sûr un parti d'extrême droite et le différencier sans risque de confusion avec un autre parti. Quelque chose me dit que la définition nous ferait bien rire et démasquerait la manipulation d'opinion qui tient plus du complot que d'un semblant de réalité objective. Sans compter qu'une définition "moderne" irait probablement à l'encontre du passé et reclasserait politiquement des partis du passé en dehors de leur positionnement de l'époque.


Lutter contre l'immigration n'a rien à voir avec une quelconque forme de racisme, si quelqu'un pouvait ressortir un écrit de Jean Jaurès qui parlait des populations immigrées espagnoles, portugaises, italiennes, etc... qui "envahissaient" nos campagnes, je suppose que ce texte aujourd'hui serait catalogué "extrême droite". On peut tout dire si on aborde les choses avec la malhonnêteté de nos médias mais il faut justement les mettre au pied du mur pour qu'ils nous définissent avec précision ces étiquettes qu'ils collent à ceux qui ne marchent pas dans la combine mafieuse UMPS/UE.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Froan Vamed

Age : 20
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par Froan Vamed le Mer 29 Avr 2015 - 17:59

Ton texte m'a plu, mais comme l'a dit Coq on ne peut résumer la notion "d'extrême-droite" au racialisme.
On pourrait par exemple, à la définition "d'extrême-droite", rajouter :
- une politique économique de droite poussé... bah à son extrême justement (ultralibéralisme, désengagement de l'Etat, casse du modèle social, privilèges de quelques uns, libre-échange total,...)
- soumission au pouvoir bancaire
- agressivité extérieure et guerres néo-coloniales
Si on applique ces critères justement, alors on pourrait par exemple dire que le gouvernement de François Hollande est d'extrême-droite.

Pour que le Front national soit d'"extrême-droite", il faudrait déjà qu'il soit de droite... ce qui n'est pas le cas.
avatar
Tricolore

Age : 19
Date de naissance : 10/05/1998
Taureau Date d'inscription : 12/01/2015
Passion : sciences, esprit humain et psychologie, philosophie (notamment philosophie de l'esprit), métaphysique, théologie, spiritualité, ésotérisme, Histoire, politique
Humeur : un peu meilleure à chaque élection ^^

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par Tricolore le Jeu 30 Avr 2015 - 0:30

C'est vrai, je pense que ce n'est pas vraiment une réussite...
Pour la partie économique, j'ai hésiter à la mettre, j'a finalement préférer ne pas le faire, car quand on dit "extrême droite", on ne pense généralement pas à l'économie...
Mais c'est vrai que du coup été incomplet.
Je pense aussi que je suis tomber dans le piège que je pointais du doigt dans l'intro : définir l'extrême droite à paritr d'un parti politique (dans ce cas, les partis d'extrême droite du XX° siècle).
Je pense que je vais arrêter là, j'ai encore de nombreuses choses à faire, donc je retiendrais juste que définir une position dans l'hémicycle n'est pas chose facile.
Je garderais quand même l'observation que j'ai faite sur le "piège du relatif", qui me semble judicieux.
Bon, en fin de compte, je préfère de loin mon travail sur le républicanisme du FN, parce que l'extrême droite... Je la laisse bien aux politologues sérieux, objectifs et impartiaux (si ils existent, bien sur...)


***************************************************************************************
« La Réalité est que les seuls qui devraient encore être autorisés à parler de République française c'est nous, car nous sommes les seuls à en être les garants, c'est nous qui défendons en toutes circonstances son unité, son indivisibilité, son caractère sociale laïque et démocratique, c'est nous qui nous battons pour notre Drapeau bleu blanc rouge !
C'est nous qui défendons sa langue : le français !
C'est nous qui, seuls, avons au cœur son si beau principe : le Gouvernement du Peuple, par le Peuple, et pour le Peuple, c'est nous, et Nous Seuls !
»

Marine Le Pen, Discours de clôture du XV° congrès du Front National, Lyon, 29 et 30 Novembre 2014
Vive le Front national ! Vive la République ! Vive la France !
Marine présidente !
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par CoqGaulois le Ven 1 Mai 2015 - 15:40

Juppé (condamné) est-il d'extrême droite ? Michel Noir (condamné) est-il avec Sarkozy et Madelin d'extrême droite?
La droite qui s'autoproclame républicaine est elle à l'origine d'extrême droite ?
Mitterrand qui a reçu la Francisque des mains même de Pétain était-il d'extrême droite ?






***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________

anas

Age : 75
Date de naissance : 15/01/1942
Localisation : ouest
Capricorne Date d'inscription : 08/11/2014
Passion : histoire de France ma patrie,mon épouse,ma fille
Humeur : suivant les cas

tu gagnes des points

Message par anas le Ven 1 Mai 2015 - 17:44

@CoqGaulois a écrit:Juppé (condamné) est-il d'extrême droite ? Michel Noir (condamné) est-il avec Sarkozy et Madelin d'extrême droite?
La droite qui s'autoproclame républicaine est elle à l'origine d'extrême droite ?
Mitterrand qui a reçu la Francisque des mains même de Pétain était-il d'extrême droite ?




bravo CoqGaulois, tu gagnes des points, ça fait plaisir d'entendre et voir ce reportage, et pourtant, ils n'ont pas honte...
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par l'Apôtre le Ven 1 Mai 2015 - 19:42

Very Happy un peu long a charger à 9m45, on a fait voter tous les socialistes comme des cou......

http://rutube.ru/play/embed/6360459
avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par Chevalier du Temple le Ven 15 Mai 2015 - 3:32

C'est un mythe au coeur de la calomnie officielle ! Nous ne sommes pas des extrémistes, ni dans la pensée ni dans les méthodes. C'est une diffamation permanente et une imposture officielle, qui a pour but de nous disqualifier auprès de l'opinion publique, souvent mal informée, trompée et manipulée.
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par gemini le Ven 15 Mai 2015 - 9:40

@Chevalier du temple a écrit:C'est un mythe au coeur de la calomnie officielle ! Nous ne sommes pas des extrémistes, ni dans la pensée ni dans les méthodes. C'est une diffamation permanente et une imposture officielle, qui a pour but de nous disqualifier auprès de l'opinion publique, souvent mal informée, trompée et manipulée.

+ pancarte+1 nous sommes France
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par l'Apôtre le Sam 16 Mai 2015 - 13:15

avatar
Blanche d'Issy
Modérateurs
Modérateurs

Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 23/01/2011

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par Blanche d'Issy le Sam 16 Mai 2015 - 14:42

Ah ! Si Didier Barbelivien le dit, alors ! Laughing


***************************************************************************************
blanche@partisansmarine.com
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par l'Apôtre le Sam 16 Mai 2015 - 15:11

@Blanche d'Issy a écrit:Ah ! Si Didier Barbelivien le dit, alors ! Laughing

Very Happy oui, il en faudrait plus qui le disent   Wink

Contenu sponsorisé

Re: Le Front National est-il d'extrême-droite ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 19 Nov 2017 - 2:00