www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Grand stade de Nice : des perquisitions en cours à la mairie et à la métropôle

Partagez
avatar
Jupiter
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)
Fondateur, Administrateur, Dieu et Maître (looool)

Age : 55
Date de naissance : 22/06/1962
Localisation : Picardie
Cancer Date d'inscription : 09/01/2011
Passion : Ma fille, ma chérie à moi, Marine et le rugby : Stade Toulousain !!
Humeur : 5 juillet 1962 - 5 juillet 2012 : Cinquantenaire du massacre d'Oran. Nous ne pardonnerons ni n'oublierons jamais. Amis et frères Pieds Noirs et Harkis : Honneur, Gloire, Hommage et Respect.

Grand stade de Nice : des perquisitions en cours à la mairie et à la métropôle

Message par Jupiter le Mar 23 Juin 2015 - 16:48

Grand stade de Nice : des perquisitions en cours à la mairie et à la métropôle

Des perquisitions ont été lancées ce mardi matin à la mairie de Nice, au siège de la Métropôle et au siège du groupe Vinci dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet national financier en lien avec la construction du grand stade de Nice estimée à 400.000 millions d'euros à la ville.

Des policiers de la PJ niçoise, de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales ont mené ce mardi matin des perquisitions à la mairie de Nice, à la métropole Nice Côte-d'Azur et au siège de Vinci à Paris. La procédure s'inscrit dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet national financier sur la construction du grand stade de Nice, épinglé par un rapport de la Chambre régionale des comptes de Paca dont les conclusions seront rendues publiques au conseil municipal de vendredi.

La police judiciaire, sur réquisition du parquet national financier, opère actuellement des saisies de documents liées au partenariat public privé (PPP) du grand stade de Nice", a confirmé la ville de Nice dans un communiqué.
L'Allianz Riviera, inauguré en 2013, est géré par une filiale du groupe Vinci.
Construit dans la plaine du Var par Vinci et des entreprises locales, le stade a coûté 243 millions d'euros, dont 69 millions de subventions publiques, et le mode de financement public-privé engage la ville à verser pendant une période de 27 ans une redevance de 8 millions d'euros, à charge pour le concessionnaire d'assurer l'entretien et la maintenance du stade.

Irrégularités accablantes pour le maire

Selon Médiapart, qui s'est procuré le rapport, plusieurs irrégularités ont été mises au jour dans le partenariat-privé public du stade Allianz Riviera. Et elles sont "accablantes" pour le député-maire de Nice (LR ex-UMP) Christian Estrosi, actuelle tête de liste pour les prochaines régionales en Paca.
La chambre régionale des comptes révèle ainsi que le stade aura coûté à la commune "près de 400 millions d'euros nets sur la durée du contrat". Soit beaucoup plus que les chiffres avancés jusque-là : "54 millions d'euros sur 30 ans".
Les magistrats pointent de "nombreux risques" pris par la mairie qui "a pris en charge des dépenses indues" pour mener à bien ce projet pharaonique. Ils s'interrogent aussi sur les conditions de l'appel d'offres remporté par Vinci et une "éventuelle entente entre les majors du BTP".
Au bout du compte les magistrats de la CRC estiment que le "projet phare du maire de Nice" est non seulement un "gouffre financier" mais aussi un "projet inutile" selon les informations de Médiapart.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes/2015/06/23/grand-stade-de-nice-des-perquisitions-en-cours-la-mairie-et-la-metropole-754135.html


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contact : ForumPM@protonmail.com
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Grand stade de Nice : des perquisitions en cours à la mairie et à la métropôle

Message par ano le Mar 23 Juin 2015 - 18:16

Un homme averti en vaut deux

Marie-Christine Arnautu, Député français au Parlement européen, Vice-présidente du Front National, Conseiller municipal et métropolitain de Nice, 23 juin 2015

Il aura fallu attendre sept ans, soit une mandature plus un an, pour que la lucidité et le sérieux d’un rapport de la cour régionale des comptes se penchent sur le cas de la gestion Estrosi.
Dans son rapport qui a pour objet la construction du Grand Stade de Nice, la Cour démontre, page après page, ce qu’est une gestion version Estrosi and Co.

Elle révèle la vraie nature des « Bébés Médecin », tant sur le fond que sur la forme!

Des méthodes qui, au long des dernières décennies, ont entaché la Ville de Nice: projets pharaoniques, méconnaissance totale des règles des partenariats public-privé, des délégations de service public, du code général des collectivités territoriales, etc.

Dès la campagne des municipales, le Front National avait mis en garde le candidat maire de l’époque, Christian Estrosi, sur le danger de sa folie des grandeurs et sur la mentalité qui règne dans la cour du Seigneur du même nom : clientélisme, copinage, communication « les 3 C ».

Une ligne 2 du tram dont le coût estimé passe de 200 millions d’euros à 1 milliard, un stade dont le coût estimé passe de 88,4 millions d’euros à 400 millions nets, une dette de plus d’un milliard d’euros à la Métropole, un engouement quasi obsessionnel pour l’emprunt : tels sont quelques symptômes d’Estropolis.

Et pendant ce temps-là: dix mille demandes de logements sociaux en attente depuis plus de dix ans pour certaines, sept cents demandes de places en crèche insatisfaites, insécurité et paupérisation des quartiers, communautarisme grandissant….

Estropolis vous a fait rêver par sa communication, mais Estropolis vous a bernés.

Christian Estrosi le sait, il tente donc de s’exfiltrer de Nice en voulant conquérir la région, où il appliquera les mêmes pratiques. Après le département des Alpes-Maritimes, la ville et la métropole de Nice, la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur serait alors la nouvelle victime de la gabegie Estrosi.

Niçoises, Niçois, dites stop en rejoignant le Front National!

***

Républiquand déjà ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La date/heure actuelle est Sam 24 Fév 2018 - 23:01