www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Partagez

pascal 76

Date d'inscription : 23/09/2015

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par pascal 76 le Lun 28 Sep 2015 - 16:45

@Chevalier du temple a écrit:J'ai bien peur que les juges gauchistes veuillent faire un exemple d'Eric Zemmour qui est un homme courageux et intellectuellement honnête. Il dérange ceux du pouvoir car il dit la vérité tout haut alors ils préfèrent bâillonner liberté d'expression que d'écouter ce qu'il a à dire. Je crois qu'il est temps d'alerter les consciences.

+1 je suis en accord avec toi
avatar
pipilleetjeannot

Age : 73
Date de naissance : 09/07/1944
Localisation : Maine et Loire
Cancer Date d'inscription : 03/03/2012
Passion : bénévolat aux personnes âgées
Humeur : Toujours bonne

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par pipilleetjeannot le Mar 29 Sep 2015 - 12:40

Le suicide français
La question était pertinente, maintenant la réponse est sans appel.

ERIC ZEMMOUR EST DANS LE VRAI ACTUELLEMENT MALGRÉ LA POLÉMIQUE !

On me met au défi de faire circuler ce texte, alors je le fais !

Pour les Français, le train de l'Histoire arrive PEU à PEU à son terminus.
C'est fini. Il faut ramasser ses bagages et se préparer à descendre.

Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pourrir, les Français de
souche ont quitté la Seine Saint-Denis transformée depuis en coupe-gorge.

De la même manière, ils quittent Lille, Marseille, Roubaix, les quartiers nord de Paris.
Progressivement, viendra le jour où changer de ville ne résoudra pas le problème.

Il faudra alors s' écraser ou bien quitter le pays.

Peu à peu, le Français de souche se fait remplacer et il est heureux!!
Il regarde béatement sa Nation partir dans le tout à l'égout mais il est content.........
Dans la nature, quand un animal est blessé, les rapaces viennent de partout.
Par leurs impôts, les Français financent les logements, lanourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer.

Quand il n' y aura plus assez de travailleurs pour payer les
impôts, ça sera le chaos et la violence.

Pour son immigration, la France a particulièrement choisi des
populations incapables de gagner ou de produire ne serait-ce que "leur pain quotidien".

Et comme disait Vladimir Poutine : La France va devenir la colonie de ses
anciennes colonies !

SEULEMENT 30% DES FRANÇAIS DE SOUCHE VONT FAIRE CIRCULER CE
TEXTE SANS AVOIR MAUVAISE CONSCIENCE CE DEVRAIT ÊTRE 100 % !!
LE FEREZ-VOUS ?
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Mar 29 Sep 2015 - 17:26

j'ai lu que la taubira aller faire appel de la descision de la relaxe de zemmour !! et l'ont fesait pareil avec les relaxes de tout ces politicards vereux du ps relaxé également pour bien plus grave que ca.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Sam 7 Nov 2015 - 13:05

10 000 euros d’amende requis contre Eric Zemmour pour provocation à la haine envers les musulmans

07/11/15

Le parquet de Paris a requis vendredi une peine de 10 000 euros d’amende contre Eric Zemmour, poursuivi pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos au journal italien Corriere della Sera en octobre 2014. Il y déclarait notamment que les musulmans «ont leur code civil, c’est le Coran», qu’ils «vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s’en aller [...] Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation de peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile.» Et d’ajouter : «Des millions de personnes vivent ici, en France, mais ne veulent pas vivre à la française.»
Dans son réquisitoire, la procureur Annabelle Philippe a estimé que ces propos «stigmatisants», «sans nuance», visent «l’ensemble de la communauté musulmane». Les propos du polémiste, «récidiviste», a souligné la magistrate, ont «pour objet principal d’opposer les musulmans et les Français». A la barre, Eric Zemmour a soutenu qu’il parlait de «musulmans en banlieue qui s’organisent et qui, selon moi, sont en voie de sécession».
Libération




06/11/15

Le polémiste Éric Zemmour se retrouve face aux juges. Il est poursuivi pour provocation à la haine raciale à cause d’un entretien au journal italien Corriere Della Sera. Dans les colonnes du journal, il soutient notamment que les musulmans « ont leur Code civil, c’est le Coran », qu’ils « vivent entre eux, dans les périphéries », si bien que « les Français ont été obligés de s’en aller ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
QUIBERON

Age : 58
Date de naissance : 20/01/1960
Localisation : Souverainiste
Capricorne Date d'inscription : 19/05/2014
Passion : Natation Marche Mer politique et surtout Notre Présidente Marine
Humeur : joviale, sympathique

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par QUIBERON le Sam 7 Nov 2015 - 13:48

Vive Eric Zemmour
avatar
Accolade

Age : 62
Date de naissance : 22/11/1955
Scorpion Date d'inscription : 11/08/2014
Passion : Aéronautique
Humeur : Dyslexique je suis ...

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par Accolade le Sam 7 Nov 2015 - 14:15

Hi

Mais où sont les Bizounours qui défilaient pour crier à la liberté d'expression ?

Moi je suis :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par CoqGaulois le Sam 7 Nov 2015 - 17:44

@Accolade a écrit:Hi

Mais où sont les Bizounours qui défilaient pour crier à la liberté d'expression ?

Moi je suis :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


pancarte+1 La liberté d'expression est morte en France. Dire la vérité est coupable et condamné, on est en dictature !
Cette liberté ne sera retrouvée qu'à la libération !


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par l'Apôtre le Sam 7 Nov 2015 - 18:40

:aplaudissement:   Soutien total au courageux Eric Zemmour
persécuté par le système pour oser dire la Vérité !  
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Sam 7 Nov 2015 - 20:04

@CoqGaulois a écrit:
@Accolade a écrit:Hi

Mais où sont les Bizounours qui défilaient pour crier à la liberté d'expression ?

Moi je suis :




:+1:La liberté d'expression est morte en France. Dire la vérité est coupable et condamné, on est en dictature !
Cette liberté ne sera retrouvée qu'à la libération !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrot le fou

Age : 41
Date de naissance : 06/05/1976
Localisation : Norrnandie réunifiée(14)
Taureau Date d'inscription : 15/09/2015
Passion : guitare

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par Pierrot le fou le Mar 10 Nov 2015 - 15:19

« Rien ne m’empêchera de continuer à dire ce que je crois ! »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Boulevard Voltaire a pu se procurer l'intégralité de l'intervention d'Eric Zemmour à la barre.

En 2014, alors qu’il faisait la promotion de son livre Le Suicide français, Éric Zemmour avait donné une interview au journal italien Corriere della Sera, dans laquelle il affirmait notamment que les musulmans « ont leur Code civil, c’est le Coran », qu’ils « vivent entre eux, dans les périphéries », si bien que « les Français ont été obligés de s’en aller ». Bien entendu, le polémiste a immédiatement été poursuivi pour provocation à la haine raciale. Son procès s’est déroulé vendredi dernier. Boulevard Voltaire était présent à l’audience et a pu se procurer l’intégralité de son intervention à la barre, que nous reproduisons ci-dessous. Délibéré attendu le 17 décembre 2015.

C’était il y a près de cent ans. La Première Guerre mondiale venait de s’achever. Le traité de Versailles avait été signé. Un grand économiste, le plus grand de son temps, l’Anglais John Maynard Keynes, publiait un ouvrage, Les Conséquences économiques de la paix, pour expliquer que la France et les vainqueurs avaient été trop durs envers l’Allemagne vaincue, et qu’en particulier celle-ci ne pourrait jamais payer les énormes réparations pécuniaires réclamées. Un grand historien français, journaliste de profession, Jacques Bainville, lui répondit dans un livre intitulé Les Conséquences politiques de la paix. Il expliqua au contraire que le traité de Versailles avait été, selon sa célèbre formule qu’on apprenait naguère dans les cours d’histoire, « trop mou pour ce qu’il avait de dur et trop dur pour ce qu’il avait de mou ». Mais cet affrontement de points de vue sur le traité de Versailles n’intéresserait plus aujourd’hui que les historiens si, dans son livre, Jacques Bainville n’avait, avec une prescience extraordinaire, annoncé tous les événements qui conduiraient à la guerre, la remilitarisation de la Rhénanie, l’Anschluss avec l’Autriche, le dépeçage de la Tchécoslovaquie, le pacte germano-soviétique et l’attaque de la Pologne, avant celle de la France et de l’Angleterre.

Jacques Bainville prophétisait ces événements en 1920 alors même qu’Hitler n’était encore qu’un peintre raté. À l’époque, Bainville fut violemment attaqué par les Anglais et Keynes bien sûr, mais aussi et surtout par la gauche. Sa proximité avec l’Action française en faisait une cible facile. Il fut moqué, insulté, accusé d’être germanophobe, xénophobe, belliciste. Toute la gauche l’accusait de monter les Français contre les Allemands, de pousser à une nouvelle guerre, d’être un criminel, alors qu’il voulait seulement mettre en garde ses compatriotes contre les illusions et la naïveté. Il en tira une leçon que je vous livre : « Les démocraties ont coutume de reprocher à ceux qui ont prévu les événements de les avoir causés. »

Et encore, le grand Bainville ne savait pas qu’on pouvait être attaqué pour des mots qu’on n’avait pas prononcés, qu’on n’avait même pas entendus. Il ne savait pas qu’on pouvait être renvoyé par un de ses employeurs, en l’occurrence i>Télé, parce que des propos prononcés dans un journal italien n’avaient pas l’heur de plaire ni à la directrice de l’antenne ni à la rédaction. Il ne savait pas que l’expression liberté d’opinion ne valait que pour les dessinateurs de Charlie Hebdo. Il ne connaissait pas les beautés cachées de la loi Pleven, des délices et poisons de l’incitation à la discrimination et à la haine raciale. Il ne savait pas, l’heureux homme qui vivait dans une République qui respectait encore les libertés fondamentales, qu’on pouvait être traité comme un délinquant parce que ses idées ne plaisaient pas au pouvoir.

Il ne savait pas que la gauche, la gauche bien-pensante, la gauche humaniste, si bienveillante et pacifique, si laïcarde et anticléricale, avait rétabli subrepticement le délit de blasphème, qui avait été aboli à la Révolution. Oui, le délit de blasphème ! Bien sûr, il ne s’agit plus de condamner le chevalier de La Barre parce qu’il n’a pas ôté son chapeau devant une procession catholique. Mais il s’agit de condamner quiconque n’ôterait pas respectueusement son chapeau devant la nouvelle religion, la nouvelle doxa antiraciste, celle de l’identité heureuse, comme dit un ancien Premier ministre, celle du pas d’amalgame, celle de l’islam modéré, religion d’amour et de paix, celle de l’intégration harmonieuse dans le respect des différences.

Oui, tous ceux qui ne croient pas en cette nouvelle religion, tous ceux qui n’ont pas la foi doivent se taire ou être condamnés.

Ou plutôt, pour que la masse continue à se taire, il faut que certains soient condamnés. J’ai l’honneur, je dis bien l’honneur, d’être devenu une cible privilégiée. La cible privilégiée parce que mes livres ont beaucoup de succès, parce que mes interventions sont regardées, écoutées. Mes adversaires croient que je suis un danger parce que je convaincrais les Français alors que ce sont les Français qui reconnaissent en moi ce qu’ils pensent tout bas. Illusions du nominalisme !

Quand l’historien Georges Bensoussan dit dans Le Figaro : « Nous sommes en train d’assister en France à l’émergence de deux peuples, au point que certains évoquent des germes de guerre civile », que dit-il de différent de moi ? Quand il évoque le témoignage de policiers, d’élus, de médecins aux urgences, « le sentiment que deux peuples sont en train de se former, côte à côte, et qui se regardent souvent avec hostilité, ce sentiment-là est aujourd’hui partagé par beaucoup », pourquoi lui et tous ces témoins ne sont pas traînés comme moi devant ce tribunal ?

Il y a quelques mois, lors d’un autre procès – puisque je passe, désormais, une partie de ma vie au palais de justice -, la représentante du parquet me demandait si ma première condamnation, il y a quatre ans, m’avait conduit à changer mes méthodes de travail. Je lui renverrai aujourd’hui sa question : est-ce que la relaxe dont j’ai bénéficié dans une récente affaire a conduit le parquet à changer ses méthodes de travail ? Est-ce que le parquet s’est remis en cause ? Est-ce qu’il a décidé de ne plus se mêler de la vie des idées en France ? Est-ce qu’il a enfin décidé de ne plus instrumentaliser une loi pleine de belles intentions pour en faire une arme politique ? Est-ce qu’il a enfin compris que son rôle était non pas de criminaliser les opinions dissidentes mais de protéger les citoyens contre les voyous, et accessoirement de respecter la liberté de pensée et d’opinion en France, un de nos acquis les plus précieux hérités des générations précédentes ? Est-ce que ces messieurs-dames du parquet ont admis, enfin, qu’ils n’étaient pas là pour imposer l’idéologie politique de leur ministre, aussi charismatique soit-elle, de leur syndicat, aussi impérieux soit-il, ou plus prosaïquement leurs propres convictions politiques, aussi légitimes soient-elles ?

Quand le ministre de la Justice – madame Taubira, pour ne pas la nommer -, avertit dans une interview qu’il faudra compter de plus en plus avec les « gens comme nous, car ils seront de plus en plus nombreux », que fait-elle d’autre sinon opposer une partie des Français à une autre, séparés par l’origine, la race, la religion ? Est-ce que le parquet a dit quelque chose ? Quand le Premier ministre parle d’apartheid, ne fait-il pas référence à la séparation géographique de deux peuples, selon le modèle des Blancs et des Noirs en Afrique du Sud ? Séparation géographique, raciale, culturelle, avec chacun ses règles, ses lois. Je n’ai pourtant pas entendu une plainte du parquet.

Quand le parquet cessera-t-il de servir de relais à des lobbys antiracistes qui vivent du racisme, ou du prétendu racisme (et encore : de manière hémiplégique), comme d’autres vivent de la défense des baleines ou des ours ? Jusqu’à quand le parquet alimentera-t-il une logique liberticide qui rappelle les régimes totalitaires communistes, qui permet à n’importe quelle association de signaler à la police des opinions dissidentes, afin que le parquet, au nom de la défense de l’État et de la société, ne poursuive les affreux dissidents ?

À toutes ces questions, je connais déjà la réponse. Le parquet s’est empressé de faire appel de la décision de relaxe dont j’ai bénéficié il y a quelques semaines. Et m’a poursuivi pour mes propos dans le Corriere della Sera. Je préfère prévenir respectueusement le parquet et la cour : rien ne m’empêchera de continuer à dire ce que je crois, même si j’ai bien compris que rien n’arrêtera le ministère public dans sa volonté de me faire taire. J’ai bien conscience aussi d’être le pot de terre contre le pot de fer. Mais un jour, j’en suis convaincu, l’Histoire donnera raison au pot de terre, comme elle l’a donné au grand Bainville, et le pot de fer aura honte. Mais il sera trop tard.



http://www.bvoltaire.fr/ericzemmour/rien-ne-mempechera-de-continuer-a-dire-crois,218309
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Mer 11 Nov 2015 - 9:19

Superbe réquisitoire d'Eric Zemmour contre le parquet de Paris .





 grace à nos amis de Boulevard Voltaire, nous avons pu prendre connaissance du formidable réquisitoire du journaliste Eric Zemmour, contre les commissaires politiques du Parquet de Paris, qui, au lieu de protéger les Français et de les aider à bénéficier du droit à la sûreté, décident de multiplier les procès contre ceux qui osent mal penser. Eric Zemmour en est à sept procès, et cette fois, le Parquet demande contre lui 10.000 euros d’amende. Relaxé lors de son 6e procès, le même Parquet a osé faire appel, montrant un acharnement digne des pays totalitaires.

DISCOURS D’ERIC ZEMMOUR DEVANT LA 17e CHAMBRE
C’était il y a près de cent ans. La Première Guerre mondiale venait de s’achever. Le traité de Versailles avait été signé. Un grand économiste, le plus grand de son temps, l’Anglais John Maynard Keynes, publiait un ouvrage, Les Conséquences économiques de la paix, pour expliquer que la France et les vainqueurs avaient été trop durs envers l’Allemagne vaincue, et qu’en particulier celle-ci ne pourrait jamais payer les énormes réparations pécuniaires réclamées. Un grand historien français, journaliste de profession, Jacques Bainville, lui répondit dans un livre intitulé Les Conséquences politiques de la paix. Il expliqua au contraire que le traité de Versailles avait été, selon sa célèbre formule qu’on apprenait naguère dans les cours d’histoire, « trop mou pour ce qu’il avait de dur et trop dur pour ce qu’il avait de mou ». Mais cet affrontement de points de vue sur le traité de Versailles n’intéresserait plus aujourd’hui que les historiens si, dans son livre, Jacques Bainville n’avait, avec une prescience extraordinaire, annoncé tous les événements qui conduiraient à la guerre, la remilitarisation de la Rhénanie, l’Anschluss avec l’Autriche, le dépeçage de la Tchécoslovaquie, le pacte germano-soviétique et l’attaque de la Pologne, avant celle de la France et de l’Angleterre.
Jacques Bainville prophétisait ces événements en 1920 alors même qu’Hitler n’était encore qu’un peintre raté. À l’époque, Bainville fut violemment attaqué par les Anglais et Keynes bien sûr, mais aussi et surtout par la gauche. Sa proximité avec l’Action française en faisait une cible facile. Il fut moqué, insulté, accusé d’être germanophobe, xénophobe, belliciste. Toute la gauche l’accusait de monter les Français contre les Allemands, de pousser à une nouvelle guerre, d’être un criminel, alors qu’il voulait seulement mettre en garde ses compatriotes contre les illusions et la naïveté. Il en tira une leçon que je vous livre : « Les démocraties ont coutume de reprocher à ceux qui ont prévu les événements de les avoir causés. »
Et encore, le grand Bainville ne savait pas qu’on pouvait être attaqué pour des mots qu’on n’avait pas prononcés, qu’on n’avait même pas entendus. Il ne savait pas qu’on pouvait être renvoyé par un de ses employeurs, en l’occurrence i>Télé, parce que des propos prononcés dans un journal italien n’avaient pas l’heur de plaire ni à la directrice de l’antenne ni à la rédaction. Il ne savait pas que l’expression liberté d’opinion ne valait que pour les dessinateurs de Charlie Hebdo. Il ne connaissait pas les beautés cachées de la loi Pleven, des délices et poisons de l’incitation à la discrimination et à la haine raciale. Il ne savait pas, l’heureux homme qui vivait dans une République qui respectait encore les libertés fondamentales, qu’on pouvait être traité comme un délinquant parce que ses idées ne plaisaient pas au pouvoir.
Il ne savait pas que la gauche, la gauche bien-pensante, la gauche humaniste, si bienveillante et pacifique, si laïcarde et anticléricale, avait rétabli subrepticement le délit de blasphème, qui avait été aboli à la Révolution. Oui, le délit de blasphème ! Bien sûr, il ne s’agit plus de condamner le chevalier de La Barre parce qu’il n’a pas ôté son chapeau devant une procession catholique. Mais il s’agit de condamner quiconque n’ôterait pas respectueusement son chapeau devant la nouvelle religion, la nouvelle doxa antiraciste, celle de l’identité heureuse, comme dit un ancien Premier ministre, celle du pas d’amalgame, celle de l’islam modéré, religion d’amour et de paix, celle de l’intégration harmonieuse dans le respect des différences.
Oui, tous ceux qui ne croient pas en cette nouvelle religion, tous ceux qui n’ont pas la foi doivent se taire ou être condamnés.
Ou plutôt, pour que la masse continue à se taire, il faut que certains soient condamnés. J’ai l’honneur, je dis bien l’honneur, d’être devenu une cible privilégiée. La cible privilégiée parce que mes livres ont beaucoup de succès, parce que mes interventions sont regardées, écoutées. Mes adversaires croient que je suis un danger parce que je convaincrais les Français alors que ce sont les Français qui reconnaissent en moi ce qu’ils pensent tout bas. Illusions du nominalisme !
Quand l’historien Georges Bensoussan dit dans Le Figaro : « Nous sommes en train d’assister en France à l’émergence de deux peuples, au point que certains évoquent des germes de guerre civile », que dit-il de différent de moi ? Quand il évoque le témoignage de policiers, d’élus, de médecins aux urgences, « le sentiment que deux peuples sont en train de se former, côte à côte, et qui se regardent souvent avec hostilité, ce sentiment-là est aujourd’hui partagé par beaucoup », pourquoi lui et tous ces témoins ne sont pas traînés comme moi devant ce tribunal ?
Il y a quelques mois, lors d’un autre procès – puisque je passe, désormais, une partie de ma vie au palais de justice -, la représentante du parquet me demandait si ma première condamnation, il y a quatre ans, m’avait conduit à changer mes méthodes de travail. Je lui renverrai aujourd’hui sa question : est-ce que la relaxe dont j’ai bénéficié dans une récente affaire a conduit le parquet à changer ses méthodes de travail ? Est-ce que le parquet s’est remis en cause ? Est-ce qu’il a décidé de ne plus se mêler de la vie des idées en France ? Est-ce qu’il a enfin décidé de ne plus instrumentaliser une loi pleine de belles intentions pour en faire une arme politique ? Est-ce qu’il a enfin compris que son rôle était non pas de criminaliser les opinions dissidentes mais de protéger les citoyens contre les voyous, et accessoirement de respecter la liberté de pensée et d’opinion en France, un de nos acquis les plus précieux hérités des générations précédentes ? Est-ce que ces messieurs-dames du parquet ont admis, enfin, qu’ils n’étaient pas là pour imposer l’idéologie politique de leur ministre, aussi charismatique soit-elle, de leur syndicat, aussi impérieux soit-il, ou plus prosaïquement leurs propres convictions politiques, aussi légitimes soient-elles ?
Quand le ministre de la Justice – madame Taubira, pour ne pas la nommer -, avertit dans une interview qu’il faudra compter de plus en plus avec les « gens comme nous, car ils seront de plus en plus nombreux », que fait-elle d’autre sinon opposer une partie des Français à une autre, séparés par l’origine, la race, la religion ? Est-ce que le parquet a dit quelque chose ? Quand le Premier ministre parle d’apartheid, ne fait-il pas référence à la séparation géographique de deux peuples, selon le modèle des Blancs et des Noirs en Afrique du Sud ? Séparation géographique, raciale, culturelle, avec chacun ses règles, ses lois. Je n’ai pourtant pas entendu une plainte du parquet.
Quand le parquet cessera-t-il de servir de relais à des lobbys antiracistes qui vivent du racisme, ou du prétendu racisme (et encore : de manière hémiplégique), comme d’autres vivent de la défense des baleines ou des ours ? Jusqu’à quand le parquet alimentera-t-il une logique liberticide qui rappelle les régimes totalitaires communistes, qui permet à n’importe quelle association de signaler à la police des opinions dissidentes, afin que le parquet, au nom de la défense de l’État et de la société, ne poursuive les affreux dissidents ?
À toutes ces questions, je connais déjà la réponse. Le parquet s’est empressé de faire appel de la décision de relaxe dont j’ai bénéficié il y a quelques semaines. Et m’a poursuivi pour mes propos dans le Corriere della Sera. Je préfère prévenir respectueusement le parquet et la cour : rien ne m’empêchera de continuer à dire ce que je crois, même si j’ai bien compris que rien n’arrêtera le ministère public dans sa volonté de me faire taire. J’ai bien conscience aussi d’être le pot de terre contre le pot de fer. Mais un jour, j’en suis convaincu, l’Histoire donnera raison au pot de terre, comme elle l’a donné au grand Bainville, et le pot de fer aura honte. Mais il sera trop tard.
http://www.bvoltaire.fr/ericzemmour/rien-ne-mempechera-de-continuer-a-dire-crois,218309

Riposte laique.

Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par Solaris le Mer 11 Nov 2015 - 10:48

kabout80 a écrit:
Mais il s’agit de condamner quiconque n’ôterait pas respectueusement son chapeau devant la nouvelle religion, la nouvelle doxa antiraciste, celle de l’identité heureuse, comme dit un ancien Premier ministre, celle du pas d’amalgame, celle de l’islam modéré, religion d’amour et de paix, celle de l’intégration harmonieuse dans le respect des différences.

Il a raison, certains désormais parlent toujours d'Islam modéré pour cacher les choses ... car ils ont peur ou adhérent aux valeurs de cet Islam dévoyé ... Un très beau discours plein de bon sens de la part de Zemmour comme d'habitude. Je me mets à sa place, il est de plus en plus difficile de critiquer une certaine forme de l'Islam et ses croyants intégristes qui habitent en France, ici ou ailleurs, la lutte sera longue et compliquée car certains - par jeu politique ou par idéologie personnelle - préfèrent se taire et plier le genou devant ces gens. Ce ne sera pas mon cas !!!
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Mer 11 Nov 2015 - 13:08

kabout80 a écrit:
Quand le ministre de la Justice – madame Taubira, pour ne pas la nommer -, avertit dans une interview qu’il faudra compter de plus en plus avec les « gens comme nous, car ils seront de plus en plus nombreux », que fait-elle d’autre sinon opposer une partie des Français à une autre, séparés par l’origine, la race, la religion ? Est-ce que le parquet a dit quelque chose ?
a medite aussi sur ce passage qu'a bien fait de rappeler Eric Zemmour.
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par Napoléon I le Mer 11 Nov 2015 - 20:01

Excellent texte. Il est certain que les multiples dérapages au racisme à peine voilé de Taubira mériteraient le tribunal.
J'espère que Zemmour va s'en sortir.
avatar
pipilleetjeannot

Age : 73
Date de naissance : 09/07/1944
Localisation : Maine et Loire
Cancer Date d'inscription : 03/03/2012
Passion : bénévolat aux personnes âgées
Humeur : Toujours bonne

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par pipilleetjeannot le Jeu 12 Nov 2015 - 19:02

pancarte+1 Bravo Monsieur Zemmour !
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Jeu 17 Déc 2015 - 18:49

Zemmour condamné à 3000 euros d’amende   Sad

17/12/15

Le polémiste Eric Zemmour a été condamné aujourd’hui à 3000 euros d’amende pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos au journal italien Corriere Della Sera en octobre 2014.
(…) Le Figaro




07/11/15

Le parquet de Paris a requis vendredi une peine de 10 000 euros d’amende contre Eric Zemmour, poursuivi pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos au journal italien Corriere della Sera en octobre 2014. Il y déclarait notamment que les musulmans «ont leur code civil, c’est le Coran», qu’ils «vivent entre eux, dans les banlieues. Les Français ont été obligés de s’en aller [...] Je pense que nous nous dirigeons vers le chaos. Cette situation de peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile.» Et d’ajouter : «Des millions de personnes vivent ici, en France, mais ne veulent pas vivre à la française.»
Dans son réquisitoire, la procureur Annabelle Philippe a estimé que ces propos «stigmatisants», «sans nuance», visent «l’ensemble de la communauté musulmane». Les propos du polémiste, «récidiviste», a souligné la magistrate, ont «pour objet principal d’opposer les musulmans et les Français». A la barre, Eric Zemmour a soutenu qu’il parlait de «musulmans en banlieue qui s’organisent et qui, selon moi, sont en voie de sécession».
Libération




06/11/15

Le polémiste Éric Zemmour se retrouve face aux juges. Il est poursuivi pour provocation à la haine raciale à cause d’un entretien au journal italien Corriere Della Sera. Dans les colonnes du journal, il soutient notamment que les musulmans « ont leur Code civil, c’est le Coran », qu’ils « vivent entre eux, dans les périphéries », si bien que « les Français ont été obligés de s’en aller ».

(Français de souche).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Ven 18 Déc 2015 - 17:51

La justice condamne Zémmour pour haine raciale et relaxe les auteurs du livre "nique la France"

La Justice de madame Taubira démontre tous les jours la partialité de ses décisions. L’interview de maître Triomphe, avocat spécialisé dans les affaires politico-juridiques, donne de multiples exemples de ces affaires jugées de manière partiale. Vous trouverez la vidéo de l’interview en fin d’article.
Voici un résumé des affaires évoquées par cet avocat :

    Ouverture dans  Contenu sponsoriséADEME, rénovation énergétiqueÉconomisez jusqu'à 30 % des dépenses liées à vos travaux grâce au crédit d'impôt transition énergétique.Lire la suite image: http://s3-eu-west-1.amazonaws.com/aksdk/images/branded_moment/square_arrow_content@2x.pngLire la suitebyimage: https://aksdk.s3.amazonaws.com/images/branded_moment/adn_couleur-temp%402x.png
  • Affaire Femen : l’avocat poursuit des Femen qui ont agressé des manifestants de la Manif pour tous en vidant sur eux des extincteurs aux cris de « Fuck God », « Fuch church », « Occupe-toi de ton cul ». Réponse des procureur : « il est autorisé de critiquer les religions !«
  • Affaire Nique la France : l’avocat poursuit Nique la France qui opposait les races noires et arabes à la race blanche également appelé « Français ou Gaulois de souche ». Réponse du tribunal : « il n’y a pas de communauté protégée par la loi et visée par ces propos parce que la race blanche n’existe pas ! » Par contre la race noire existe, elle, puisque elle donne lieu à des condamnations quand on l’attaque !
  • Affaire Golgota Picnic : Cette pièce attaquait violemment la religion catholique et clamait que l’iconographique catholique représentant la cruxifiction était une iconographie de la terreur qui incitait les gens à commettre le ma, à violer, à tuer. mais le tribunal a débouté les plaignants au motif que les catholiques n’étaient pas visés car des personnes autres que catholiques pouvaient voir cette iconographie !!!
  • Affaire du jardin du Luxembourg : dans cette affaire, un site de réinformation avait comparé l’expulsion d’un square du Luxembourg d’une personne au seul motif qu’elle portait un sweat de la Manif pour tous à l’interdiction, en 1942, faite aux enfants juifs de jouer dans certains squares. Le gardien du square avait porté plainte pour … diffamation et a été suivi par tribunal pour qui la comparaison était injustifiable !

Vous l’avez compris, suivant que l’on est blanc, chrétien et hétérosexuel ou arabe, musulman et homosexuel, on a pas tout-à-fait les mêmes chances d’être entendu par la Justice de Taubira !

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/12/18/la-justice-condamne-zemmour-pour-haine-raciale-et-relaxe-les-auteurs-du-livre-nique-la-france/#jGkRrbrXKYVD1f4L.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par kabout le Sam 19 Déc 2015 - 8:25

Justice pourrie : la scandaleuse condamnation d'Eric Zémmour.

Les juges tapent dur.
Il faut le prendre comme un message d’espoir. Ils sont comme Hollande et compagnie, ils tremblent. Ils voient que l’islam est de plus en plus rejeté par les Français, que ça va, forcément, se traduire dans les urnes ou, à défaut, par une guerre civile, un jour ou l’autre. Les deux peut-être.
Panique à bord. Les magistrats capables de se moquer de parents ayant perdu leurs enfants à cause de criminels (cf Le Mur des Cons) sont sans doute les mêmes qui ne pardonnent pas que l’on puisse décrire des banlieues françaises. La RATP qui recrute des musulmans pour essayer de rendre les transports plus faciles pour les chauffeurs, du pipeau ? Les territoires perdus de la République où policiers et pompiers  doivent intervenir  sans cesse, et sont caillassés en prime, du pipeau ? Les attentats effectués par des terroristes musulmans.  Du pipeau ? Tous ces gens qui portent voile, kami, longue barbe, crachent sur notre mode de vie. Du pipeau ?
Bref, un déni de justice de plus dans la France de Taubira-Hollande. Une pierre de plus dans notre panier. Une pierre de plus pour convaincre tous ceux qui habitent en notre beau pays qu’il y a une justice à deux vitesses et la préférence étrangère à tous les niveaux de l’Etat.
A tous les niveaux d’ailleurs ce sont les bons amis de Hollande du Qatar et de l’Arabie saoudite qui font la loi, qui disent la loi. Et les autres leur lèchent les babouches. C’est déjà la charia, pourtant notre pays n’est pas officiellement musulman, les musulmans n’ont pas encore la majorité absolue… mais c’est tout comme avec les salauds qui nous gouvernent et qui prétendent nous représenter.
On le savait. Cela se confirme.
La colère gronde…
En attendant, espérons que Eric Zemmour fera appel… On a pu voir à l’occasion qu’il restait encore quelques juges intègres.  Pour combien de temps ? Quel placard ne va-t-on pas leur trouver ?
Justice pourrie. Exécutif pourri.

Christine Tasin(riposte laique).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
eva40

Age : 64
Date de naissance : 23/06/1953
Localisation : Landes
Cancer Date d'inscription : 06/08/2011
Passion : Liberté
Humeur : bagarreuse

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par eva40 le Dim 20 Déc 2015 - 14:24

Bonjour  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
il y a une pétition en faveur d'Eric Zemmour à signer sur le Boulevard Voltaire.
http://www.bvoltaire.fr/zemmour


***************************************************************************************
Propos, conseil, enseignement,
Rien ne change un tempérament.

-+- Jean de La Fontaine (1621-1695),
L'Horoscope (Fables VIII.16) -+-
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par l'Apôtre le Sam 2 Jan 2016 - 21:10

@eva40 a écrit:Bonjour  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
il y a une pétition en faveur d'Eric Zemmour à signer sur le Boulevard Voltaire.
http://www.bvoltaire.fr/zemmour

avatar
Thomas de Nantes

Age : 62
Date de naissance : 13/03/1955
Localisation : Nantes
Poissons Date d'inscription : 09/01/2016
Passion : histoire, lettres, philosophie, économie, inventions, progrès
Humeur : sceptique - voire fataliste

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par Thomas de Nantes le Mer 13 Jan 2016 - 9:42

Eh bien, il me semble que le problème doit être regardé d'une position plus élevée, car le "cas" d'Eric Zemmour n'arrive pas de nulle part, mais de la dégénérescence de notre culture politique - et donc, de notre morale commune.

...Nos censeurs, aujourd'hui, ne veulent pas nous voir réfléchir et exprimer les résultats de nos constatations basées sur le réel, mais attendent de nous une obéissance sans faille au "mondialisme" ; or, ce dernier mot gomme - ou devrait gommer, dans l'esprit d'iceux - toute frontière, toute différenciation, toute pensée particulière. Réfléchir en utilisant son cerveau et sans gober toute cette propagande "multiculturaliste" débile (et suicidaire) est, selon nos Maîtres actuels, "criminel"! (Tuer des gens innocents au nom de "sa" religion ne l'est pas autant, voyez-vous!... A ces criminels décervelés, on trouve toujours des justifications, genre : "il a eu une enfance malheureuse, M.le Président!...")

On devra, je crois, redéfinir assez vite la question de savoir qu'est-ce qu'un Etat et qu'est-ce qu'un citoyen du susdit Etat ; car sans limites bien fixées, il n'y a point d'avenir pour lui! (Ce n'est pas pour rien que les partisans de l'"Oumma" sont encore plus "mondialistes" que les tenants de la financiarisation débridée.)

Bon-bref: il nous faudra combattre physiquement pour notre survie de "faces de craie", et dans pas longtemps. Mais quel est le différentiel entre la natalité "blanche" et celle des immigré(e)s, déjà?... CHUUUT, "secrèt-défense", ma bonne dame!!! Le MRAP pourrait me foutre un procès au cul, pour incitation à la haine raciale. On n'a pas le droit de compter les gosses d'immigrants - et SURTOUT pas celle des illégaux, voyez...
...Mais non, mais NON! Comment inciter "à la haine raciale", quand nos gouvernants nous interdisent d'utiliser le mot "race" - car "totalement faux", selon eux??? ...Peut-on être raciste, s'il n'y a pas de races?... Et pourquoi continue-t-on de parler "race chevaline", alors?... Ce qui est valable pour les équidés ne l'est pas pour l'Homme, alors?... POURQUOI DONC???)

...En QUOI ne pas nommer un problème résout le problème, hein?...

Décidemment, nos dirigeants UMPS/"européistes" sont sinon fous à lier, alors totalement irresponsables. (Comme cette relique "moderniste", ce M. Giscard, ce traître à la Nation - car c'est lui qui a inventé la "réunification familiale" - racine de tous les maux islamistes de MAINTENANT!...)

Contenu sponsorisé

Re: Eric Zemmour jugé demain mercredi 24 Juin pour incitation à la haine raciale

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 2:28