www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Partagez
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par ano le Ven 3 Juil 2015 - 21:14

L'enfant n'est pas un bien de consommation !

Communiqué de presse de Mylène Troszczynski, Député français au Parlement Européen, Membre de l’intergroupe famille, 3 juillet 2015

La Cour de cassation vient de prendre aujourd’hui la décision d’autoriser la transcription de l’acte de naissance sur les registres français d’état civil d’un enfant né d’une Gestation Pour Autrui à l’étranger, en violation de la loi française qui interdit encore cette pratique et en violation de la loi naturelle et des valeurs humanistes qui en découlent et qui constituent l’ADN de notre civilisation.

Les juges se substituent donc aux législateurs et forcent la mise en œuvre de leurs projets sociétaux obscurantistes en autorisant un trafic d’êtres humains d’une toute nouvelle nature. Le premier ministre Manuel Valls a très lâchement « pris acte » de cette décision. Le silence des autres est assourdissant.

Ont-ils seulement conscience des conséquences que vont entraîner leurs décisions ?
Ont-ils anticipé les effets de l’effroyable commerce qui va se développer ?
Ont-ils conscience du chaos qu’ils installent au sein de la société française ?
Ont-ils ne serait-ce qu’une idée des conséquences psychologiques que cela peut engendrer chez l’enfant ?

Le dérèglement organisé de notre société millénaire est à son paroxysme.

Le Front National s’engage à rétablir l’ordre naturel de la vie et s’oppose de toutes ses forces à toute nouvelle forme d’esclavage moderne pour prendre la défense de la France et des Français, en commençant par les plus faibles et les plus vulnérables.
avatar
Rheinbund

Age : 21
Date de naissance : 15/06/1996
Gémeaux Date d'inscription : 06/06/2015
Passion : le Dessin

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par Rheinbund le Ven 3 Juil 2015 - 21:49

Des personnes ont enfreint la loi et ils sont récompensés. No

Ils viennent d'acter la marchandisation des corps en France, bravo. crie

Il faut savoir qu'à cause de la GPA et PMA de nombreuses femmes défavorisées mettent en péril leur santé pour obtenir de l'argent. Cela devient même un travail d'usine : dans certains endroits, ils pratiquent un accouchement prématuré à sept mois. censuré
avatar
pipilleetjeannot

Age : 73
Date de naissance : 09/07/1944
Localisation : Maine et Loire
Cancer Date d'inscription : 03/03/2012
Passion : bénévolat aux personnes âgées
Humeur : Toujours bonne

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par pipilleetjeannot le Jeu 23 Juil 2015 - 19:25

Les députés facilitent le droit des étrangers à venir se faire soigner gratuitement en France

juil 23, 2015

Les députés facilitent le droit des étrangers à venir se faire soigner gratuitement en France

Les députés ont approuvé aujourd’hui une modification des conditions d’entrée des étrangers venant se faire soigner en France, afin d’introduire plus de cohérence, selon le gouvernement, mais au risque, aux yeux de la droite, d’entraîner un afflux de nouveaux arrivants.

La législation actuelle permet à un étranger de venir en France bénéficier d’un traitement médical dont « l’absence » dans son pays pourrait entraîner pour lui « des conséquences d’une exceptionnelle gravité ». La disposition du projet de loi sur le droit des étrangers votée par l’Assemblée lui donne le droit de venir non seulement si le traitement est absent chez lui, mais s’il ne peut y pas avoir accès « effectivement ». Elle maintient la notion « d’exceptionnelle gravité ».

« Ces soins peuvent être présents dans le pays mais non accessibles en raison de leur coût » a expliqué le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Dans la pratique, a-t-il ajouté, il s’agit d’harmoniser le droit avec les faits, car la disposition actuelle, votée en 2011 et qui exige, « sauf circonstance humanitaire exceptionnelle« , une stricte absence du traitement, n’a jamais été appliquée dans la réalité, y compris par le gouvernement de droite. Actuellement, quelque 6.000 étrangers viennent se faire soigner chaque année en France, a-t-il précisé.

Mais pour les députés Les Républicains, qui ont voté contre le texte, la nouvelle rédaction, « plus vaste, plus floue, plus large » va entraîner « un véritable appel d’air« . Selon l’un d’eux, Dominique Tian, un pays va dire à ses ressortissants : « je n’ai pas les moyens de vous soigner, allez vous faire soigner en France« . Par ailleurs, en vertu du même article 10 du projet de loi, ce ne sera plus un médecin de l’Agence régionale de santé (ARS) qui donnera l’avis médical nécessaire à l’entrée sur le territoire de l’étranger malade, mais un collège de médecins de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Offi), afin « d’arriver à une nécessaire harmonisation« , selon le rapporteur du texte, le socialiste Erwann Binet.

Actuellement, « les pratiques des ARS sont trop hétérogènes, avec des taux d’accords variant de 30% à 100%« , a souligné Bernard Cazeneuve. Les médecins de l’Offi agiront « sous le contrôle exclusif du ministère de la Santé« , a-t-il assuré, pour calmer les inquiétudes des associations d’aides aux migrants, comme du Défenseur des droits, qui craignent une politique trop restrictive de l’Offi, organisme dépendant du ministère de l’Intérieur.

source EUROPE ISRAEL
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par ano le Ven 13 Nov 2015 - 13:13


Gilbert Collard alerte le gouvernement sur les progrès rapides de la génétique qui ouvriraient la voie à la création de « bébés sur mesure »
12 novembre 2015
(Source)


Type de question : QE
Ministère interrogé : Ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes
Question n° : 46-00074

Gilbert Collard alerte Mme la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur les progrès rapides de la génétique, qui ouvriraient la voie à la création de « bébés sur mesure ».

En effet, des expériences sont désormais menées avec succès en Grande Bretagne et en Chine sur des embryons humains issus de FIV. Ces embryons humains sont ensuite détruits. Mais, ces techniques de manipulations génétiques progressent rapidement et l’UNESCO a lancé le 5 octobre 2015 un appel à un moratoire international, afin que les manipulations génétiques sur l’embryon humain n’aboutissent pas à des grossesses menées à terme.

M. Gilbert Collard souhaiterait connaître la position du gouvernement français sur cette dérive inquiétante qui risque de déboucher sur une forme nouvelle de l’eugénisme

**

Mettez le bon sens en action, Votez FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par ano le Jeu 16 Juin 2016 - 9:58


Deux propositions de loi contre la GPA débattues ce jeudi

figaro, le 15 juin 2016
(Source)


Les deux textes sont très attendus par La Manif pour tous ou Alliance Vita, qui s'inquiètent de «la fragilisation du principe d'interdiction de la GPA».

Les deux textes ont été rejetés la semaine dernière en Commission des lois. Deux propositions de loi visant à lutter plus efficacement contre la gestation pour autrui (GPA) seront néanmoins débattues, ce jeudi, en séance publique à l'Assemblée, dans le cadre d'une «niche parlementaire» réservée à l'opposition. «Certes, le recours à une mère porteuse est interdit en France, le premier ministre l'a dit à plusieurs reprises, admet Valérie Boyer, députée LR des Bouches-du-Rhône, auteur d'une des propositions de loi. Mais dans la mesure où l'on reconnaît des enfants nés par GPA à l'étranger, cet interdit n'existe plus! J'espère que l'on obtiendra au moins une réponse du gouvernement, qui l'an dernier avait renvoyé en commission le texte de Jean Leonetti, au motif qu'il était en train de réfléchir à des accords internationaux. Parce que depuis, malgré ces promesses, plus rien...»

Manif pour tous ce jeudi soir dans plusieurs villes

Même s'ils n'ont aucune chance d'être adoptés, les deux textes, déposés respectivement par Valérie Boyer et son collègue de la Manche Philippe Gosselin, sont très attendus par la Manif pour tous. «La proposition de loi de Valérie Boyer répond aux engagements pris, au nom de François Hollande et de son gouvernement, par le premier ministre, rappelle sa présidente, Ludovine de la Rochère. Pour les droits des femmes et des enfants, un soutien du gouvernement à cette proposition de loi est donc logique, d'autant plus que la ministre des Familles, Laurence Rossignol, a également exprimé son opposition à la GPA. Par ailleurs, au Conseil de l'Europe, ce sujet va être remis à l'ordre du jour de la réunion de la Commission des questions sociales des 21 et 22 juin à Strasbourg.» Le mouvement appelle à des manifestations ce jeudi à 19 heures, aux abords de l'Assemblée nationale et dans plusieurs grandes villes de France. Une mobilisation soutenue par d'autres mouvements, comme les Associations familiales catholiques (AFC).

Egalement impliqué dans l'appel No Maternity Traffic, rassemblant plus de 100.000 signataires européens pour l'interdiction internationale de la GPA, le mouvement Alliance Vita s'inquiète lui aussi de «la fragilisation du principe d'interdiction de la GPA depuis trois ans». «Ces deux propositions de loi font d'abord figure de test de résistance pour l'opposition actuelle, affirme Tugdual Derville, délégué général d'Alliance Vita, qui a été auditionné par la Commission des lois. Aura-t-elle le courage d'afficher aujourd'hui sa fermeté unanime devant la maltraitance originelle que constitue toute forme de GPA? Ce pourrait être le signe précurseur d'un réveil éthique en perspective d'une alternance politique.»

**

La gauche fédérale tue l'humanisme !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les socialistes considèrent les enfants comme des biens de consommations !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par ano le Ven 30 Juin 2017 - 13:20


Le Comité d’éthique ouvre la porte à la PMA pour les couples de mêmes sexes :

Le droit des enfants devient le droit à l’enfant !


Communiqué de presse de Mylène Troszczynski
Député français au Parlement européen
Membre de la Commission FEMM
30 juin 2017
(Source)


Ce Mardi 27 Juin, le Comité Consultatif National d’Éthique (CCNE) a rendu un avis positif concernant l’ouverture de la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes célibataires.
Emmanuel Macron s’était personnellement prononcé durant la campagne en faveur de la « PMA pour toutes », emboîtant le pas de François Hollande qui attendait la publication de cet avis pour ouvrir le débat. Ce qui est désormais chose faite.
Parmi les personnalités auditionnées figurent 4 représentants d’associations liées au combat LGBT et aucun membre d’association de défense de la famille.

Coïncidence ?

Cet avis favorable du CCNE est une nouvelle victoire pour les promoteurs du « droit à l’enfant ». L’adoption de la « PMA pour toutes » serait le couronnement de l’égoïsme d’adultes institutionnalisé au mépris du droit élémentaire des enfants « de connaître ses parents et d’être élevé par eux […] » consacré par la Convention internationale des droits de l’enfant ratifiée par la France en 1990.
La « PMA pour toutes » constitue la suite logique du « mariage pour tous » en ce qu’elle contribue à détruire méthodiquement le principe de filiation et la famille, cellule de base de notre société, encore une fois au nom d’un « droit à l’enfant » !
Elle est également le point de départ de la marchandisation du corps humain et la création d’un marché lucratif, profondément immoral des gamètes mâles et annonce l’autorisation prochaine de la « Gestation Pour Autrui », encore condamnée par le CCNE, mais pour combien de temps ?

Mylène TROSZCZYNSKI, député français au Parlement européen, membre de la commission FEMM et le Front National :
– Dénoncent l’avis favorable rendu par le CCNE sur l’ouverture de la PMA aux couples de femmes,
– Rappellent que le droit de l’enfant est de connaître son père et sa mère et de grandir avec eux,
– Rappellent que ce droit doit être protégé et rester supérieur à toute autre revendication communautariste,
– Rappellent que la PMA doit rester une intervention médicale réservée aux couples stériles.

**

Remettez l'intelligence au service du bon sens, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour une véritable opposition aux projets fédérales et ultralibéraux, rejoignez nous !

avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par Napoléon I le Ven 30 Juin 2017 - 17:31

Oui, ils nous avait dit que le mariage homo n'entrainerait pas automatiquement la PMA et la GPA.
Hop, là c'est la PMA.
Et demain, ou durant le quinquennat qui suivra celui de Macron, ils légaliseront la GPA.

Marine avait attaqué là dessus aussi lors du débat.
avatar
strange

Age : 59
Date de naissance : 04/05/1958
Localisation : Vosges
Taureau Date d'inscription : 15/10/2016
Passion : Politique,Bricolage

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par strange le Sam 1 Juil 2017 - 10:10

Effectivement, suite à l'avis favorable pour la PMA pour les femmes en couple (de femmes), l'adoption va être demandée et certainement autorisée pour les hommes en couple (d'hommes), et cela tout simplement au nom de l'égalité !!
Ce qui ouvrira en grand la porte vers la GPA .


***************************************************************************************
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin, elle se casse... M'en fous, je bois pas d'eau !! Bizar !!
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par ano le Lun 24 Juil 2017 - 8:18


GPA: l’esclavage en libre accès

causeur, le 23 juillet 2017
(Source)


Pas un jour sans un procès ici pour statuer sur le sort des chimères de deux femmes ou de deux hommes. La Cour de Cassation vient de se prononcer en faveur de l’adoption par « le parent d’intention » d’enfants nés d’une GPA à l’étranger. Dans Libération, en date du 5 juillet, un doctorant de l’EHESS nous apprend que les homosexuels « ne vont pas attendre qu’on leur donne l’autorisation de procréer ». Libres qu’ils sont, disent-ils, de disposer de leur corps, « ils seront pères quoi qu’il arrive ». Le droit de ne pas être esclave et d’avoir accès à sa filiation, qui, dans le brave peuple, s’en soucie ? Dans une interview donnée à RTL, en juin 2015, Sylviane Agacinski avait dénoncé haut et fort cet esclavage né du nouveau commerce procréatif.

Le château de Barbe-Bleue

Nous avons nos cours de justice : la Cour Européenne des Droits de l’Homme et la Cour Indépendante des Droits de l’Enfant. La CEDH, c’est l’invention de l’Europe moderne. C’est le château de Barbe-Bleue, avec ses enfants fantômes et ses chambres interdites, et le Procès de Kafka, avec son labyrinthe. La bureaucratie et le fantastique : une épée de Damoclès. Comme dans un film d’Orson Welles, les Juges nous assignent devant leur estrade, les mains devant notre sexe. Et nous tremblons d’être dégradés comme par des agences de notation. Qui dira haut et fort que cette cour martiale n’a pas valeur contraignante ? Fiers de les avoir inventés, ces droits de l’homme (même s’ils viennent de bien plus loin que les Lumières), nous, Européens, étranges prosélytes, nous les brandissons lors même que nous les violons. C’est que nous avons créé une nouvelle loi, universelle : celle du Marché, avec ses droits illimités. A ce Moloch, la Cour elle-même obéit. Et Mammon d’avancer en toute liberté à pas de géant, sur les terres que nous lui offrons Nous inventons des droits fantômes pour mieux donner à l’Ogre sa chair fraîche.

Enfants perdus de la République

Car enfin, où sont-ils ces prétendus « enfants fantômes de la République » ? Ils ont un père et une mère comme vous et moi. Dans Libé, les homosexuels arguent qu’il y a des enfants non voulus, martyrs, nés de parents alcooliques, irresponsables, pour justifier leur prétention à la paternité. Certes ! Mais quel rapport avec « le droit à la procréation » ? Légitimer le mal sous prétexte qu’il se commet autrement et ailleurs, « chez nos amis danois ou saxons », cela s’appelle la fraternité dans le mal. Pendant ce temps nos édiles, dans la bonne tradition des philosophes du XVIIIème siècle, lesquels avaient des actions dans la Compagnie des Indes, commémorent l’abolition de l’esclavage en déposant leur gerbe annuelle au pied de la statue de l’esclave inconnu. Car il n’est pas possible, pour reprendre Montesquieu dans un passage de l’Esprit des Lois (livre 15), que nous supposions que des femmes allongées, aux gros ventres, dans des dortoirs indiens, soient des êtres humains car, si nous le supposions, on commencerait à croire que nous ne le sommes pas nous-mêmes.

Légal n’est pas (toujours) légitime

Mais si le peuple, n’est pas, dira-t-on, vent debout contre des lois scélérates à venir, c’est qu’il n’est plus en alerte. Sonnons-la, donc, cette alerte !
Les droits de l’homme reposent sur la distinction entre le droit naturel et le droit positif. Et ne disons pas que cette distinction n’était valable qu’au temps des Lumières. Ce droit réel n’est pas forcément juste, il peut être inique. La preuve : il a autorisé l’esclavage, les lettres de cachet, la torture, la peine de mort. La preuve : l’Europe du XXIème siècle, patrie des droits de l’Homme, s’apprête à légaliser l’esclavage. La légalité ne se confond donc pas avec la légitimité et le droit positif peut et doit être critiqué au nom d’un droit juste : le droit naturel, un droit rationnel. Ce droit est juste parce qu’il respecte les droits naturels de l’homme, inhérents à sa nature essentielle, inviolables, un droit qui garantit la liberté. Une loi injuste peut donc être détruite tout comme elle a été construite. L’être humain n’est pas un objet commercialisable pas plus que de la chair à canon. On n’encadre pas des pratiques infâmes.

La loi, arme de destruction massive ?

Le droit ne doit pas devenir une arme de destruction avec l’aide de la science. Cessons de distiller cette idée folle que la PMA pour toutes met fin à une « discrimination » et qu’il y a une GPA « éthique ». Nommons les choses pour ne pas ajouter à la misère du monde : ce micmac procréatif honteux s’appelle l’esclavage. Il prospère sur cette misère du monde. Bientôt il règnera dans nos démocraties au nom du droit positif. Considérons la ferme des Mille Vaches. Regardons les dortoirs indiens pour femmes aux gros ventres. Comparaison, ici, vaut raison. N’acceptons pas que des femmes ne puissent pas toutes danser la danse des Vaches. Ou qu’il y ait ailleurs une GPA chic et chère sur catalogue au papier glacé.

Un marché pour tous

Si on en est arrivé là, c’est qu’un puissant courant de pensée travaille l’Europe depuis une trentaine d’années. Un nouvel ordre mondial fondé sur le marché libéral, dit-on élégamment – veut en finir avec une civilisation judéo-chrétienne qui a imposé depuis vingt siècles une certaine idée de l’être humain. Google est là pour créer un homme nouveau. Le temps est venu d’un marché ouvert à toutes, à tous, à tout. A ce nouvel ordre mondial, la France résiste. N’en déplaise aux observateurs du Bien, ce n’est pas l’homophobie qui a jeté des millions de Français dans les rues il y a cinq ans. Ils savaient, ces Français sous-évalués, conspués, que le mariage accorde à ceux qui se marient tous les droits inhérents au mariage, au nom de l’égalité inscrite aux frontons de nos mairies.

Clovis, au secours !

Il y a vingt ans, un historien français, Michel Rouche, écrivit un livre très intéressant, Clovis, sur ce général de l’armée romaine qui institua, au VI è siècle, un ordre nouveau, en Gaule et en Europe. Rouche y étudie la tanistry, phénomène bien connu dans les sociétés dites primitives du mode de succession. « Au commencement est la mère : c’est le ventre de souveraineté », la famille large dominante, opposée au couple monogame. « La paternité n’est qu’un lien parmi d’autres, charnel ou symbolique. La tanistry est rebelle à toute osmose avec la romanité ». A cette coutume germanique Clovis tourne le dos par son baptême et son mariage. Gardant de Rome le meilleur, il donne un sang neuf à l’élite gallo-romaine. Se souvient-on de la polémique de 1996 parce que le Pape Jean Paul II vint célébrer le cinq centième anniversaire du baptême de Clovis ? La presse française fut vent debout contre cette visite, pastorale, faut-il le souligner ? Au moment du mariage pour tous, les journalistes rappelèrent la mémoire funeste de ce Roi, d’un Pape et de l’histoire d’un peuple.

Le père évincé de la famille

Il y a bien analogie entre la tanystrie et les nouvelles lois touchant la filiation. Cela fait longtemps que le père est évincé de l’idée de famille. Finie la notion d’ « infans conceptus » du droit romain. Jusqu’où ira-t-on dans les monstruosités juridiques, au sens propre, c’est-à-dire qui sortent de l’ordre de la nature ? Tocqueville parle de la propension d’un peuple démocratique à incliner vers le panthéisme, à cause du changement continuel de tout ce qui l’entoure et le compose. Sauf que « l’être immense qui le compose » revient aux formes les plus archaïques de nos pulsions et de nos désirs. L’Europe baigne dans la deep ecology financée par des lobbies, qui a main mise sur la vie à tous les stades de son développement et fait main basse sur le vivant. Le Vatican n’est pas épargné par ce mouvement tout puissant. La façade de Saint-Pierre a été illuminée cette année par des images de zoo pour fêter la journée mondiale de l’écologie, financée entre autres par la Banque Mondiale. Vient d’ailleurs d’être créé un dicastère sur « le développement intégral de l’être humain ».

L’homme n’est pas un animal comme les autres

« Où es-tu, Adam ? » dit le Dieu de la Genèse à l’homme qui s’égare. Le christianisme met l’homme au sommet de la Création. Kant écrit que « l’homme existe comme fin en soi mais non comme simple moyen ». Nous savons que l’homme n’est pas une espèce comme les autres. Nous avons beau le ramener au niveau d’un primate, exulter de joie à l’idée de ressembler à un singe, nous exaltons notre singularité. Les philosophes nous disent que l’homme est un « animal » religieux. A défaut de Dieu, en effet, il se crée des idoles en s’idolâtrant lui-même. Mais il faut reconnaître que notre époque fait fort dans la transgression. On s’y met à plusieurs pour faire un être humain. On déterre un homme ( Dali) pour son ADN. Mais les mythes de notre temps nous renvoient aux idoles les plus archaïques : la Terre Mère, Moloch. En attendant, sur notre Olympe, deux dieux, Jupiter et Hermès, travaillent pour nous. Que Jupiter se souvienne du temps où il était Zeus et remette un peu d’ordre dans les luttes de nos titans intérieurs.

Inséminer moyennant business

L’être humain sera toujours capable du pire. Mais il est en son pouvoir de ne pas légaliser la barbarie. Le comité national d’éthique a donné un avis mi-chèvre michou sur la PMA. Ne nous contentons pas de la bannière flottante : « Un papa et une maman, y a pas mieux pour un enfant » ni de « l’intérêt supérieur de l’enfant ». L’Eglise tient un discours étonnamment frileux sur la PMA qu’elle acte par peur d’être en retard sur le discours ambiant. Un Monseigneur n’invoque-t-il pas récemment, parlant de la PMA, le bien sacrifié de l’enfant aux désirs de l’adulte… et le risque de la primauté de l’intérêt individuel sur l’intérêt collectif ? Il ne voit pas « forcément de violence faite à une tierce personne adulte dans l’AMP proposée aux couples de femmes ou aux femmes seules », seulement à l’enfant privé de père. Révérence gardée, sans doute tient-il la chandelle quand se fait l’insémination moyennant business ? Il n’est pas sans ignorer que Mammon est le Roi du monde. Que l’Eglise garde sa distance et retrouve une parole à hauteur d’homme. Les droits de l’Homme sont un et indivisibles. Rendons-les de nouveaux efficaces et actifs. Que la France organise des J.O. des Droits de l’Homme dont elle serait la championne. Ce serait la peine d’avoir un ministère de l’égalité entre hommes et femmes, à l’Assemblée, et d’accepter le racisme et l’orphelinat d’Etat ! On s’étonne d’ailleurs que certaines dénominations animalières, comme PMA et GPA, ne soient pas proscrites au nom du principe de non discrimination.

Un peu de dignité…

Faudra-t-il accepter demain que soient tatouées sur les bras de nouveau-nés ces initiales et des chiffres : « SVT 2017 » ? Dans la Critique de la Raison pratique, Kant rattache sa dignité à deux choses : « La loi morale dans mon cœur et le ciel étoilé au-dessus de moi. »
Dites non à ce nouvel esclavage ! De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace !

**

Votre liberté n'a jamais été autant menacée, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais !
(Cicéron)











Contenu sponsorisé

Re: Eugénisme & GPA : l'enfant bien de consommation !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 16 Déc 2017 - 19:51