www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

« Al Walaa wal Baraa » ou l’incitation à la haine dans l’islam

Partagez
avatar
astarté

Age : 53
Date de naissance : 28/12/1963
Capricorne Date d'inscription : 22/08/2013
Passion : la liberté !

« Al Walaa wal Baraa » ou l’incitation à la haine dans l’islam

Message par astarté le Mar 21 Juil 2015 - 21:00

Sur Riposte laïque, ici http://ripostelaique.com/al-walaa-wal-baraa-lincitation-a-haine-lislam.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+La%C3%AFque%29

Christine Tasin et Éric Zemmour sont poursuivis devant les tribunaux par une meute d’associations prétendues antiracistes : MRAP, LICRA, LDH, CRAN, SOS Racisme … Le CICF va plus loin en considérant que l’islamophobie est plus grave que le terrorisme.

Mais toutes ces associations, ainsi que les responsables politiques qui les soutiennent, gardent un silence cynique et complice sur l’incitation à la haine enseignée d’une manière explicite et officielle dans l’islam. Les gouvernants gardent le même silence abject. À l’Assemblée nationale, Manuel Valls concluait le forum « République et islam : ensemble relevons le défi », par ces propos : « l’islam n’est pas un problème en France. Il est pleinement compatible avec la République ». Hollande, Valls et tant d’autres, considèrent l’islam comme une religion compatible avec la République, alors qu’en fait l’islam n’est rien d’autre qu’une idéologie totalitaire et conquérante. Aussi bien l’Etat français que toutes les associations prétendues antiracistes, font semblant d’ignorer que l’incitation à la haine est enseignée comme un fondement du crédo musulman. Pour ces responsables politiques et ces associations, le racisme et la haine de l’autre deviennent compatibles avec la République quand ils sont enseignés par l’islam. Personne ne dénonce le précepte de haine raciste qui porte le nom d’ «Al Walaa aal Baraa» (Alliance et Désaveu) et qui constitue un fondement du crédo musulman.

Dans ce précepte, l’islam demande d’aimer en Allah et de détester en Allah. L’amour doit se limiter aux seuls musulmans, et la haine concerne tous ceux qui refusent l’islam. (Voir le document détaillé : https://drive.google.com/file/d/0B7wysq7tQQeeRWdDbG8xd0RwYVk/view?usp=sharing )

Ce précepte d’incitation à la haine est diffusé d’une manière massive par les sites musulmans sur Internet et fait l’objet d’un enseignement officiel :

L’enseignement de la haine dans les mosquées de France

Pour illustrer cette haine enseignée dans un cadre officiel, on prendra l’exemple de la Grande mosquée du sud de la France :

Mosqueemarseille

( http://mosquee-islah.net/bibliotheque_islamique.php )

Sur le site de cette mosquée, on peut télécharger le livre qui explique ce précepte de haine :

http://mosquee-islah.net/pdf/wala_wa_al_bara.pdf

Dans ce document, les incitations à la haine du chrétien, du juif et du mécréant sont explicites :

Après l’amour d’Allah et de Mahomet, il est nécessaire d’aimer les élus d’Allah ((les musulmans) et de considérer les ennemis d’Allah (les mécréants chrétiens, juifs, athées…) comme des adversaires à part entière.

Parmi les fondements du credo islamique, le musulman doit s’allier aux adeptes de cette croyance, et prendre comme ennemis les adversaires de ce credo. Il aime les adeptes du culte exclusif et sincère d’Allah et s’allie à eux. Quant aux polythéistes (comme les chrétiens qui croient en la Trinité : le Père, le Fils et le Saint Esprit), il les déteste et les considère comme des ennemis. Ce comportement fait partie de la religion musulmane :

(S60 : V4) : « Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : “Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont a jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul”»

«O croyants, ne prenez pas pour alliés les juifs et les chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs : Allah ne guide pas les gens injustes».

Ce dernier verset concerne les chrétiens et les juifs. Quant à l’interdiction de s’allier aux mécréant en général, Allah a dit : (S60 : V1) : « Ô croyants ! Ne prenez pas pour alliés (ou amis) Mon ennemi et le vôtre ! » Allah a interdit aux croyants (musulmans) de s’allier aux mécréants, même si ces derniers sont des proches parents : (S9 : V23) : «Ô croyants ! Ne prenez pas pour alliés (ou amis), vos pères et vos frères s’ils préfèrent l’incroyance à la foi. Et quiconque parmi vous les prend pour alliés… ceux-là sont les injustes.

Ces extraits démontrent que la haine de l’autre est enseignée en tant que fondement du crédo musulman. Cette haine remonte au premier temps de l’islam. Elle fait partie intégrante du comportement de Mahomet et du message coranique.

La haine de l’autre et le meurtre légal dans l’islam

Le Coran enseigne :

(S58 : V22) : «Tu n’en trouveras pas, parmi les gens qui croient en Allah et au Jour dernier, qui prennent pour amis ceux qui s’opposent à Allah et à Son Messager, fussent-ils leur père, leur fils, leurs frères ou les gens de leur tribu. (Ceux qui respectent ce précepte) Allah a prescrit la foi dans leurs cœurs et Il les a aidés de Son secours… Allah les agrée et ils L’agréent. Ceux-là sont le parti d’Allah. Le parti d’Allah est celui de ceux qui réussissent».

Tous les théologiens des premiers siècles de l’islam, sont unanimes sur l’explication de ce verset : « il faut prendre en exemple ceux qui n’ont pas reculé devant le meurtre de leurs proches parents ».

L’exégèse d’Ibn Khathir précise que verset a été révélé dans ces cas de ces compagnons de Mahomet :

Abu `Ubaydah` Amir quand il a tué son père infidèle, au cours de la bataille de Badr.
Abu Bakr (futur Calife ou successeur de Mahomet) quand il avait l’intention de tuer son fils infidèle.
`Abdur-Rahman, et sur le cas de Mus `ab Ibn `Umayr, qui a tué son frère, `Ubayd Ibn `Umayr.
Il y eu aussi, Omar et Ali, les futurs Califes, ainsi que Hamza qui n’hésitèrent pas à tuer des proches dans cette même bataille de Badr »,
Et après ces appels aux meurtres, Allah précise dans le Coran, le devoir de Taqiyah.

Le précepte de la Taqiyah

Ce précepte de la dissimulation, du mensonge et de la traitrise, interdit toute amitié sincère entre le croyant et les non musulmans :

(S3, V28) : «Que les croyants ne prennent pas, pour amis (ou alliés) des infidèles, au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux en utilisant la dissimulation (Taqiyah). Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même.»

Il y a une unanimité chez les exégètes musulmans (Ibn Khathir, Tabarri, Qurtubi …) qui expliquent ainsi la signification de ce verset : celui qui prend comme amis les infidèles, sera rejeté par Allah. Il y a une exception importante : les croyants qui craignent pour leur sécurité quand ils vivent dans des pays mécréants. Dans ce cas, ces croyants sont autorisés à utiliser la Taqiyah, en montrant l’amitié aux mécréants par la langue, mais jamais par le cœur.

Dans son recueil de Hadiths qui fait autorité dans l’ensemble de l’islam sunnite, Bukhari rapporte dans son recueil des Hadiths de Mahomet : «Nous sourions en face, mais nos cœurs les maudissent.» Dans ce recueil Bukhari rapporte la prescription de Mahomet : la guerre est traitrise ! Il précise également que : «La Taqiyah ou mensonge légal, est autorisé jusqu’au Jour du Jugement dernier».

Ces considérations amènent l’islam à rejeter l’égalité des êtres humains puisqu’il partage les populations en différentes catégories.

Les différentes catégories de population dans l’enseignement musulman

Pour illustrer cette division des populations en différentes catégorie, on reprend le document diffusé par la grande mosquée du sud de la France. Ce document précise les catégories qu’on doit aimer, celles qu’on détester :

Les personnes qu’on doit aimer sincèrement et sans aucune inimité :
Cette catégorie comporte les croyants sincères : les Prophètes avec Mahomet en premier lieu, sa famille, ses compagnons, les pieux croyants, autrement dit les musulmans.

Les personnes qu’on doit détester sincèrement et pour qui l’on a une véritable inimité, sans que cette hostilité et cette haine ne soit entachées d’un quelconque amour :
Il s’agit des mécréants absolus qui ne croient pas en Allah et en Mahomet : les chrétiens qui croient au Père, au Fils et au Saint Esprit, les juifs, les impies, les polythéistes, les hypocrites, les renégats et les athées, sans aucune distinction.

On constate ainsi que les infidèles non musulmans doivent être sincèrement détestés et qu’aucun amour envers eux n’est permis.

Pour tous ceux qui croient que les chrétiens et les musulmans, adorent le même Dieu, il est important qu’ils réalisent qu’Allah n’a rien à voir avec le Dieu D’Amour que le Christ a enseigné.

Mais les idiots utiles du totalitarisme islamique, font semblant d’ignorer cette réalité.

Ces idiots utiles se retrouvent dans le gouvernement français, les partis politiques, les médias dominants et les associations prétendues antiracistes. Ils consacrent les moyens immenses dont ils disposent, à disculper le racisme et la haine de l’autre enseignés dans l’islam. Bien au contraire, ils attaquent avec férocité tous ceux qui osent parler. Pour ces idiots utiles de l’islamisme, le peuple français doit ignorer à tout prix que le racisme et la haine de l’autre sont enseignés en tant que fondement de crédo musulman. Et pourtant, cet enseignement fait partie intégrante de l’islam. On voit ainsi que les idiots utiles acceptent avec une soumission abjecte, l’incitation à la haine raciste quand elle vient de l’islam. Ils exonèrent ainsi l’islam de sa responsabilité accablante dans le comportement criminel des personnes qui appliquent ces préceptes.

Laurent Joffrin (http://www.liberation.fr/societe/2015/07/09/des-mosquees-dans-les-eglises-n-en-deplaise-aux-precheurs-de-haine_1345470 ) pousse le cynisme jusqu’à traiter de haineux ceux qui refusent d’introduire Allah dans les églises. Il veut introduire l’enseignement de haine du précepte d’Al Walaa wal Baraa », dans les églises. Joffrin ignore que dans le crédo fondamental du christianisme : Dieu est Amour, et il veut islamiser les églises pour qu’elles abandonnent le Dieu d’Amour et enseignent le Jihad.

Zohra Nedaa Amal


***************************************************************************************
"Je suis le prophète du carnage. Je suis le massacreur rieur" Mahomet
"Au 21ème siècle, la France, c'est le Maqhreb du nord" François Mitterrand
"La population française n'est pas assez consciente que les juifs sont les sentinelles de la République et que ce qui arrive aux juifs risque d'arriver à l'ensemble des français jugés comme mécréants et pas assez islamistes. On est face à une situation extrêmement dangereuse pour le pays" Roger Cukerman
"Les opinions sont comme les clous : plus on tape dessus, plus on les enfonce" Alexandre Dumas, fils
On peut arrêter une armée. On ne peut pas arrêter une idéologie. victor Hugo
"Je ne sais pas comment se fera la troisième guerre mondiale, mais je sais que la quatrième se fera avec des pierres et des bâtons". einstein

    La date/heure actuelle est Sam 18 Nov 2017 - 16:56