www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mar 8 Mar 2016 - 7:00


Travailleurs détachés :
quand la Commission européenne fait semblant de lutter contre le dumping qu'elle a mis en place


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Secrétaire général du Front National
Député français au Parlement européen
8 mars 2016
(Source)


La commissaire européenne Marianne Thyssen, chargée de l’emploi et des affaires sociales, s’apprête à annoncer une révision de la directive « travailleurs détachés ». Derrière l’objectif affiché de réduire les différences de coût du travail entre salariés dans un même pays, se cache en réalité une vaste opération d’enfumage. Sans jamais remettre en cause le principe même du travailleur détaché, la Commission européenne se contente de proposer des modifications mineures, telles que la possibilité pour le travailleur détaché de prétendre au 13e mois, aux primes de Noël ou d’ancienneté, si celles-ci existent dans le secteur ou la branche qui l’emploie.

Dans le fond, aucun changement majeur n’est apporté. Les charges sociales que doit payer l’employeur d’un travailleur détaché demeurent celles du pays d’origine, générant ainsi toujours plus de concurrence déloyale et d’injustice sociale. Tant que le travailleur détaché ne représentera pas le même coût qu’un travailleur français, le dumping social et fiscal ne fera que prospérer et continuera de précariser les salariés. Avec cette prétendue réforme, à poste égal, un salarié polonais détaché en France (salaire français mais charges du pays d’origine) coûtera toujours moins cher qu’un salarié français.

Alors que la France accueille actuellement 300 000 travailleurs détachés, le Front National appelle à la suppression de la directive de 1996, qui a permis l’émergence de ce système délétère. Ce ne sont pas quelques tours de passe-passe qui permettront de mettre fin à un système inéquitable qui favorise la concurrence déloyale des pays européens à bas niveau de protection sociale, mais la suppression de son principe même. La préférence étrangère en matière d’emploi doit d’urgence cesser pour laisser place à la priorité nationale, afin de répondre d’abord au chômage de masse frappant des millions Français qui désespèrent de trouver un travail.

**

Seul le FN à la volonté de développer l'entrepreneuriat Français !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Souscrivez à la réindustrialisassion de la France !


avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 10 Mar 2016 - 2:16


L’Union européenne tombera d’un coup

Comme un château de cartes

causeur, le 10 mars 2016
(Source)


L'UE ira-t-elle vers la mort après une longue agonie ou bien le Brexit signera-t-il le début de sa véritable fin?

Comme toutes les œuvres humaines, de la tour de Babel aux empires coloniaux, l’Union européenne aura un jour fait son temps. Les craquements que l’on entend aujourd’hui : crises de l’euro, récession, vagues migratoires hors de contrôle, guerre en Ukraine, peuvent laisser présager que cette échéance est proche. Quel  facteur sera fatal à l’édifice dont les bases, jetées dans le courant des années 50, semblent vermoulues : crise économique ou événement militaire ou encore élection d’une majorité hostile dans un grand pays membre ? On ne sait.

Ce que l’on peut affirmer en revanche, sans crainte de se tromper, est que cette chute se fera d’un coup, comme celle de l’Union soviétique. Même si l’Union européenne n’a, bien entendu, jamais généré à ce jour les horreurs du système communiste (1), elle n’en est pas moins, elle aussi, un système idéologique, d’une sorte différente. On pourrait dire un système utopique ou encore, selon l’expression de Hayek, constructiviste. De Gaulle disait une « chimère ».

Des effets contraires aux buts poursuivis

Pour le décrire, nous pourrions commencer par ses effets : toujours le contraire de ceux qui sont recherchés. Lénine avait promis « le pain, la paix, la liberté », l’URSS eut la famine, une économie de guerre et l’esclavage. Les promesses des pères fondateurs de la construction européenne : la prospérité, une influence mondiale, la fraternité, la paix sont les unes après les autres démenties. La récession, la désindustrialisation, la crise agricole, la vassalisation au sein de l’OTAN, l’ignorance de plus en plus grande des cultures et des langues des partenaires (au bénéfice du basic english) disqualifient chaque jour ces promesses. Il n’est jusqu’à la guerre en Yougoslavie et en Ukraine, où la Commission de Bruxelles, comme l’a dit  Helmut Schmidt (2),  a eu sa part de responsabilités, qui ne démente l’idée que la construction européenne pourrait être une entreprise de paix. On ajoutera : pensée pour contrôler l’Allemagne, elle lui a assuré la suprématie.

Il en résulte un sentiment d’absurdité suscité non seulement par ces contre-performances mais aussi par l’accumulation de règles qui paraissent arbitraires (et qui ont conduit, par exemple, par pur dogmatisme, au démantèlement d’EDF), un sentiment qui n’est pas sans rappeler celui qui prévalait au sein du système soviétique. Les anciens dissidents de ce dernier (Soljenitsyne, Zinoviev, Boukovski) furent d’ailleurs unanimes à souligner les ressemblances. Chez les nouveaux adhérents de l’Est, les mêmes qui soutenaient le communisme sont devenus les meilleurs partisans de l’intégration européenne et ceux qui résistaient résistent toujours.

On pourra trouver notre tableau noir. Ceux qui ont étudié le processus idéologique ont abouti à un constat sans appel : il n’en sort jamais rien de bon. Ce qui semble prospérer et qu’on met de manière fallacieuse sur le compte de l’Europe de Bruxelles s’est en réalité développé en dehors, sous la forme d’une coopération naturelle sans caractère idéologique : Airbus, Ariane, l’OCCAR (3). A l’inverse, Galileo, pur produit de l’Europe de Bruxelles ne sort pas des limbes.

Un principe unique

Le processus idéologique a été défini par Hannah Arendt (4) ou Jean Baechler (5) : il consiste à gouverner à partir d’une idée simple, trop simple, et par là fausse, réductrice du réel, dont toutes les conséquences y compris  les plus folles sont tirées (puisque aucune idée concurrente ne vient se mettre en travers). Le communisme disait : les hommes sont aliénés par la propriété, supprimons la propriété et ils seront heureux. Les  partisans de l’Europe supranationale disent : la guerre a ravagé l’Europe, c’est la faute des Etats-nations, supprimons les Etats-nations pour ne faire qu’un seul Etat continental, ce sera la paix perpétuelle et, par la grâce de la concurrence  et de la monnaie unique, la prospérité. Tout le reste en découle. On ne se demande pas si la guerre ne proviendrait pas plutôt des  idéologies que des nations.

Ceux qui fondent leur politique sur une seule idée pensent qu’elle est géniale et qu’elle apportera le salut. Si elle s’oppose à certaines tendances naturelles de l’homme (le sens de la propriété, le sens national), il faut passer en force, au besoin contre le peuple : le jeu en vaut la chandelle. On le voit : chez les idéologues de l’Europe supranationale, la confiance ne règne pas ; ils se sentent assiégés par le chauvinisme, le protectionnisme, le nationalisme, le populisme assimilés depuis peu au racisme.  D’où le déficit démocratique (Junker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens » (6)), l’intolérance à toute opposition, la pensée  unique, la bureaucratie  et il faut bien le dire le centralisme (l’Europe qui s’est construite, en particulier depuis l’Acte unique de 1987, est tout sauf fédérale).

Les idéologues pensent que l’idée simple qu’ils professent doit transformer la condition humaine ; ils diviseront dès lors l’histoire entre un avant fait de guerres, d’affrontements, de fanatisme et un après plus ou moins paradisiaque. Mais si cette entreprise, fondée sur une idée, est bonne pour les Européens, elle le sera pour les autres hommes. Toute entreprise  idéologique a une vocation universelle. Le socialisme ne pouvait s’établir dans un seul pays. L’Europe de Bruxelles doit répandre son idéal dans toutes ses périphéries : l’Ukraine, la Turquie et pourquoi pas demain le Maghreb et le Machrek ? Elle fait déjà la morale à l’Afrique. Idéaliste, elle est de fait impérialiste.

Méfiante de la nature (où subsistent les instincts mauvais), l’idéologie se méfie aussi de la culture. Produit d’un passé rempli d’horreurs, que l’on veut précisément dépasser, elle est suspecte. On ne dit pas à Bruxelles « Du passé faisons table rase » mais la politique culturelle et éducative qui y est promue, à base de repentance et de promotion du libéralisme-libertaire (gender, ultraféminisme), tend  à dévaluer les immenses richesses que ce passé a produites. Par méfiance du passé, et parce que toute idéologie est, de fait, une   religion séculière concurrente, l’idéologie ne pouvait qu’être hostile à la  reconnaissance des racines chrétiennes de l’Europe. Des racines chrétiennes dont un ami agnostique nous disait que leur négation est contraire à  la laïcité puisque la laïcité est fondée sur le respect de la vérité, scientifique ou historique.

L’irréversibilité, ce talon d’Achille

Ce que porte le mot de « construction » (du socialisme, de l’Europe) est une entreprise prométhéenne dont la preuve du bien-fondé est non point le bon fonctionnement mais la marche en avant. Elle est donc irréversible. Comme la bicyclette, elle chute si elle s’arrête, un principe qui a été opposé à satiété aux opposants des traités soumis à référendum en France en 1992 et 2005 : ne pas aller plus loin, disait-on, c’est mettre en danger tout l’édifice. Cette marche en avant signifie à la fois l’approfondissement (« vers une union toujours plus étroite » comme le dit le traité) et l’élargissement.

Le principe d’irréversibilité, qui s’appliquait  déjà au socialisme est le talon d’Achille de l’entreprise, un facteur de vulnérabilité. On peut prendre une  autre comparaison, celle du château de cartes où il suffit d’en enlever une seule pour qu’il s’effondre. C’est pourquoi tout a été fait pour maintenir Chypre puis la Grèce dans la zone euro, malgré le peu qu’ils représentent dans   l’économie du continent (respectivement 0,1 et 1,2 % du PIB européen). L’enjeu n’était pas économique mais idéologique.

C’est pourquoi le Brexit qui pourrait résulter du référendum britannique de juin 1996  engage l’avenir de la construction européenne. Techniquement, elle pourrait continuer sans le Royaume-Uni qui n’est pas partie prenante aux deux  politiques les plus importantes (la monnaie unique et la libre circulation). Mais dès lors que l’Europe de Bruxelles est une construction idéologique qui doit toujours aller de l’avant, cet échec lui serait insupportable et pourrait précipiter  la fin : qui osera, après une sécession britannique, imposer quoi que ce soit à la Grèce, quand se produira  la prochaine crise monétaire ?

Il faut donc s’attendre à ce que les pressions les plus fantastiques soient exercées sur le peuple britannique d’ici juin. A moins que les promoteurs de l’utopie aient cessé d’y croire, comme le pouvoir soviétique au temps de Gorbatchev. Tout était alors allé très vite. Il faut espérer dès lors que l’Europe qui est déjà tombée bien bas n’ait pas à subir encore dix ou quinze ans d’ère Eltsine, avec tous les désordres que cela suppose, avant de repartir de l’avant, les égarements surmontés, sur des bases assainies, c’est à dire libérées de  toute idéologie.

1.Mais l’Union européenne peut encore déclencher une guerre continentale
2.Bild, 16 mai 2014
3.Organisation de coopération conjointe en matière d’armement dont le siège est à Bonn
4.Hannah Arendt, Le système totalitaire, Seuil, Collection Points, 1972
5.Jean Baechler Qu’est-ce que l’idéologie? Idées-Gallimard, 1976
6.Le Figaro, 29 janvier 2014



Le fédéralisme : l'idéologie mortifère !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quiconque va trouver un tyran devient son esclave, même s'il est venu libre.
(Sophocle)

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 10 Mar 2016 - 7:04


Levée de l'immunité du Directeur de l’OLAF !


Communiqué de Louis Aliot
Député Français au Parlement Européen
Membre de la Commission du Contrôle Budgétaire
10 mars 2016
(Source)


Le Directeur de l’OLAF, c’est à dire l’organisme censé protéger les intérêts financiers des communautés et lutter contre les phénomènes de criminalité transnationaux, ne bénéficierait plus de son immunité diplomatique et devra répondre aux questions de la justice belge.

Le collège des commissaires européens, conseil exécutif de la Commission, aurait levé l’immunité de Giovanni Kessler lors d’une réunion restreinte le 2 mars jetant ainsi la suspicion sur les méthodes et les enquêtes de cet organisme très politique.

La levée d’immunité très discrète pour ne pas dire secrète intervient suite à une demande introduite par le Parquet belge concernant l’affaire « Dalligate ». En 2012 l’ancien commissaire maltais John Dalli chargé des questions de santé dans la commission Barroso II avait été mis en cause pour trafic d’influence lié à la révision de la directive sur le tabac. Le commissaire a depuis démissionné mais le rôle qu’aurait joué le directeur de l’OLAF dans cette affaire est resté trouble. Le Parquet belge a interpellé plusieurs fois la Commission et demande depuis décembre 2014, la levée de l’immunité de Kessler afin d’éclaircir la façon dont il serait intervenu.

La révocation de l’immunité de M. Kessler jette une nouvelle fois une zone d’ombre sur le travail de l’OLAF déjà très controversé et remis en cause à de nombreuses reprises notamment par son comité de surveillance, organe ayant pour objectif de s’assurer de la transparence de l’Office Antifraude.

Giovanni Kessler, socialiste italien et grand ami de Martin Schulz, sera cette fois-ci entendu par la justice !

**

N'attendez pas qu'il soit trop tard, Rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Souscrivez à la défense de la France !



avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 11 Mar 2016 - 13:55


Crise migratoire : l'UE s'apprête à céder au diktat de la Turquie !

11 mars 2016
(Source)



Crise migratoire : l’UE s’apprête à céder au diktat de la Turquie !

**
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par kabout le Sam 12 Mar 2016 - 11:36

Le président du Parlement européen s’en prend au Front national


Le président du Parlement européen, Martin Schulz, a critiqué samedi 12 mars le Front national, qu’il a accusé de pointer une multitude de « boucs émissaires » sans apporter ni « solutions » ni « propositions concrètes ».

« Le Front national, c’est un parti qui identifie des responsables, des boucs émissaires : les immigrés, le gouvernement, l’est de l’Europe, les Européens, les Allemands, n’importe qui », a-t-il dénoncé sur i-Télé. « Quand on pose la question concrètement de solutions contre, par exemple, les délocalisations ou la concurrence déloyale : silence, rien ! », a-t-il poursuivi.
« Est-ce que vous connaissez des propositions concrètes du Front national pour ces problèmes ? Où sont les propositions concrètes de ce parti ? », a interrogé le dirigeant social-démocrate allemand.
PUBLICITÉ

M. Schulz a relativisé les succès du parti, qui a démultiplié ses scores et le nombre de ses élus en France et au Parlement européen depuis l’arrivée en 2011 à sa tête de Marine Le Pen, fille du cofondateur et chef de file historique de l’extrême droite française Jean-Marie Le Pen.
Evoquant les élections régionales françaises de décembre 2015, il a relevé que le FN avait « obtenu, dans le cadre d’une participation autour de 58 %, au deuxième tour 37 % ». « C’est en totalité 15-16 % de la population française, donc ça veut dire [que] 84-85 % des Français ont voté pour d’autres partis », a-t-il estimé. « C’est un parti, pas LE parti des Français », a conclu Martin Schulz.

L’Europe « pas préparée » pour une présidence de Donald Trump


Le président du Parlement européen a également vivement critiqué le milliardaire américain Donald Trump, en tête des primaires pour l’investiture républicaine à la présidentielle de novembre. « L’Europe n’est ni préparée, ni les États-Unis, pour un tel président qui, à mes yeux, n’a aucune expérience internationale », a-t-il déclaré sur i-Télé.
« Dans ses mains », la puissance des moyens, politiques ou militaires, dont dispose un président des Etats-Unis, lui ouvrirait de « vraies options pour des décisions extrêmement dangereuses », a ajouté Martin Schulz, qui a affiché son soutien à Hillary Clinton, favorite des primaires démocrates.


LE MONDE.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

vilain monsieur,pas beau et pas gentil  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Dim 13 Mar 2016 - 4:25


M. Schulz, obsédé par le FN et nul en maths !


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Secrétaire général du Front National
Député français au Parlement européen
12 mars 2016
(Source)


À l’aide d’arguments fallacieux et d’approximations risibles, le président du Parlement européen M. Schulz s’est livré ce matin à une nouvelle attaque grossière contre le Front National. Partant du postulat fantaisiste que tous les abstentionnistes voteraient contre le Front National, il a ainsi déclaré que « 84-85% des Français ont voté pour d’autres partis » aux dernières régionales. M. Schulz doit réviser d’urgence ses cours de maths de CE1 ! Le Front National ayant rassemblé 28% des voix, il est certain que le résultat cumulé de ses adversaires n’est pas de 85%…

Tentant de faire oublier l’échec total d’une Union Européenne à la dérive, qui se fracasse chaque jour un peu plus sur le mur des réalités (crise financière, crise économique, crise migratoire et crise démocratique), M. Schulz s’enferme dans une obsession anti-FN qui prouve sa totale partialité et sa volonté de nuire, fondamentalement incompatibles avec la présidence d’une assemblée parlementaire.

M. Schulz prouve qu’il est un mondialiste de mauvaise foi, qui ne respecte aucun point de vue autre que le sien, et qui utilise l’institution qu’il préside de manière sectaire et à des fins partisanes. Son ingérence, aujourd’hui encore, dans les élections présidentielles américaines rappelle aussi son profond mépris pour la démocratie.

**

Les Socialistes et leur Sempiternel Sectarisme !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît !
(Michel Audiard)


avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Napoléon I le Dim 13 Mar 2016 - 12:04

Ce type est vraiment absolument ignoble !

Il se permettait d'intervenir dans la vie politique française et le voilà qui se permet de donner des leçons de vote aux Américains ! Mais pour qui ils se prend ?

Et puis son calcul est totalement idiot. Il parle du FN en sous entendant que ce serait le seul mouvement eurosceptique, hors aux régionales, il y en a un paquet de mouvements anti-UE ou voulant changer l'UE. DLF ou l'UMP sont de bons exemples.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 17 Mar 2016 - 8:51


Les rapports en faveur des migrants continuent de s'enchainer au Parlement européen !


Communiqué de presse de Louis Aliot‏
Député français au Parlement européen
17 mars 2016
(Source)


Les députés européens de la commission des libertés civiles ont approuvé aujourd’hui un rapport déplorable sur la politique d’asile européenne. Le texte vise à instaurer un système de centralisation des données au niveau européen pour permettre la relocalisation des migrants dans les États membres à travers l’instauration de quotas.

Un « dispositif législatif contraignant et obligatoire » pour les États membres est ainsi évoqué dans le texte, qui précise également que ces mesures doivent « prévoir la réinstallation d’un nombre significatif de réfugiés » par rapport au nombre total de migrants dans l’Union.

Le rapporteur du texte, la députée maltaise du Parti Populaire Européen Roberta Metsola, est même allée jusqu’à déclarer qu’il fallait encourager les États membres à exploiter les lacunes de leur marché du travail pour insérer les migrants ! Elle déplore également « l’effet domino » qu’a engendré la fermeture des frontières de certains États membres face à l’afflux de migrants depuis 2014.

Une fois de plus, la souveraineté des États est bafouée par la politique d’asile autoritaire de Bruxelles. Après la mise en place de la politique de quotas, l’UE appelle à l’intégration des migrants dans le marché du travail européen alors que le chômage et la précarité sévissent en Europe.

**

La souveraineté est à une Nation, ce que la liberté est à un individu !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Donnez un coup d’accélérateur à la reconquête ! Souscrivez !



avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 17 Mar 2016 - 13:49


Pour pouvoir adhérer à l'Union européenne,

les pays des Balkans mettent en œuvre une propagande immigrationniste


Communiqué de Dominique Bilde
Député français au Parlement européen
17 mars 2016

Depuis plusieurs mois au Parlement européen, les perroquets répètent inlassablement leurs discours immigrationniste : les réfugiés sont une chance pour l’Europe, il faut les intégrer à tous prix. Après une journée d’audition publique en commission culture autour du thème « Intégration des immigrés et de leurs enfants à travers l’éducation et la culture », c’était aujourd’hui au tour de la sous-commission aux droits de l’homme de faire intervenir ses propres « experts » sur la défense des droits des réfugiés dans les pays du partenariat oriental et des Balkans occidentaux.

Premier constat : de l’aveu même de ces médiateurs pour les droits de l’homme, ces pays ne se sentent pas réellement menacés par la crise migratoire. On serait tenté de dire que leur non appartenance à l’UE les protège encore des quotas imposés et de Schengen. Seconde évidence choquante : les médiateurs pour les droits de l’homme de Géorgie, de Moldavie, d’Ukraine ou du Kosovo sont prêts à renoncer à cette véritable liberté pour recevoir la bénédiction de l’UE et gagner leur ticket d’entrée pour rejoindre les 28. Pour ce faire, ils tentent de mettre en œuvre dans leur pays une véritable politique de propagande immigrationniste via les Instituts nationaux pour les droits de l’homme, chargés de surveiller les possibles « crimes de haine » contre les migrants et de « contrôler l’éducation » en faveur d’une véritable « sensibilisation en faveur du principe de non refoulement des migrants ».

Ces annonces étant faites devant un jury de parlementaires européens conquis par une telle soumission à l’Agenda pour la migration dicté par la Commission européenne, nul doute que l’oligarchie européiste continuera de plaider en faveur d’un élargissement sans fin.

**

Fédéralisme : inconscience, inscience & fuite en avant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme !
(François Rabelais)





avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Dim 20 Mar 2016 - 13:22


Accord Turquie-UE : toujours plus de migrants vers la France


Communiqué de presse de Florian Philippot
Vice-président du Front National
19 mars 2016
(Source)


L’accord conclu hier soir entre la Turquie et l’Union Européenne sur la question migratoire est une nouvelle fois une victoire par KO pour la Turquie. Celle-ci obtient en effet les financements demandés, 6 milliards d’euros, ainsi que la libéralisation de visas vers l’Europe et l’accélération du processus menant à son adhésion à l’UE.

Les contreparties sont très hypothétiques, reposant essentiellement sur l’Etat grec, dont chacun sait le degré d’affaiblissement et de désorganisation.

Dans cet accord, la France n’a défendu aucun de ses intérêts nationaux, au contraire, laissant l’Allemagne imposer ses conditions avec la Turquie.

L’Union Européenne est une machine à affaiblir la France, à la rendre dépendante de puissances étrangères. Sans souveraineté migratoire, sans frontières nationales, sans volonté politique, nous sommes condamnés à la faiblesse, et donc à la dépendance et au torrent migratoire.

Il est urgent que la France remette en place ses frontières nationales, fasse savoir qu’elle n’acceptera plus un seul migrant sur son sol, et que nous cessions de déléguer à l’Allemagne et la Turquie la défense de nos intérêts nationaux.

**

Refrontaliser la France pour Renforcer la France !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour hâter la reconstruction, Souscrivez !


Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Solaris le Dim 20 Mar 2016 - 13:28

Il va falloir entrer en résistance comme pendant l'occupation allemande ...
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par kabout le Mer 23 Mar 2016 - 17:17

Allemagne : Plus assez de places dans les prisons à cause des migrants
 

Selon le syndicat des gardiens de prison, avec la crise des migrants, il n’y aura bientôt plus assez de places dans les maisons d’arrêt. Environ 30.000 migrants sont en détention préventive par crainte de délit de fuite, et le responsable du syndicat estime qu’au moins 2.000 d’entre eux seront condamnés au terme de leur procès.
Les coûts d’heures supplémentaires pour les gardiens montent en flèche, près de 440.000 heures dans le seul Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour les 6 derniers mois. (N.D.L.T. : Le Land où se trouve Cologne). Les étrangers représentent environ 9% de la population en Allemagne, mais plus de 30% de la population carcérale, et une encore plus grande proportion en détention préventive. [...]
On observe depuis quelques semaines une hausse importante des actes criminels imputés à des migrants [...] , et particulièrement à ceux provenant d’Afrique du nord, qui ont des pourcentages de comportement délictueux particulièrement élevés. […]
« La police effectue plus d’arrestations, les juges sont plus fermes et imposent la détention préventive car la pression publique est forte » indique Peter Brock, responsable du syndicat des prisons en Nord-Westphalie. […] D’autres États allemands observent le même phénomène, et certains établissements doivent être ré-ouverts. […]
Les chiffres exacts [des prisons] des 16 Länder allemands ne sont pas encore publiés.
Daily Mail
Merci à gege65 pour l’info et la traduction

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Solaris le Mer 23 Mar 2016 - 19:58

Dis moi d'où tu viens et je te dirais où tu as le plus de chance de finir ... Rien d'étonnant ...
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par kabout le Jeu 24 Mar 2016 - 3:36

moi je dis que les 30.000 migrants en détention devraient illico presto etre renvoyer de suite dans leur pays,arracher toute leur demande d'asile et les expulsés.Mais bon,il parait qu'ils sont persécutés chez eux,donc ils viennent chez nous en faire autant !
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par kabout le Mer 30 Mar 2016 - 12:21

Allemagne: Les musulmans veulent des hospices islamiques 

D’après une étude de l’Office fédéral pour l’immigration et les réfugiés (BAMF), le pourcentage des migrants de plus de 65 ans va doubler d’ici 2030. Ils seront alors 2,8 millions dans le pays.

C’est pourquoi les musulmans de Rhénanie-du-Nord-Westphalie revendiquent davantage d’hospices islamiques, ou à défaut des unités propres pour les immigrés d’un certain âge. Ces établissements doivent répondre aux besoins spécifiques des musulmans âgés. À savoir des salles de prière, des salles de bain pour les ablutions rituelles, du personnel soignant parlant turc et des visites régulières d’imams.
Aujourd’hui déjà, il existe dans des villes comme Duisbourg et Cologne de premiers hospices qui ont été spécialement conçus pour les retraités musulmans. [...]
(Traduction Fdesouche)
Westdeutsche Allgemeine Zeitung

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vert
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par kabout le Mer 6 Avr 2016 - 12:57

Pays-Bas : Un référendum contre l’Europe ?
 

Si l’on parle beaucoup du référendum du 23 juin prochain en Grande-Bretagne, celui qui se joue, ce mercredi aux Pays-Bas, beaucoup plus discret, est pourtant très symbolique aussi et périlleux pour l’Europe.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Napoléon I le Mer 6 Avr 2016 - 17:16

Victoire ! Victoire du peuple contre la dictature de l'UE malgré la propagande journalistique !

Bon, c'était juste un referendum consultatif, mais le symbole est fort.

Bravo Wilders ! Bravo le peuple ! 61% de "NON" !

navarre

Age : 78
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par navarre le Jeu 7 Avr 2016 - 2:19

B R A V O .....LE VER EST DANS LE FRUIT....

espérons que la Grande Bretagne suivra ...
Pendant que Macron fait son mouvement " En Marche"...nous avons un temps d'avance,
Le FN court court...il court, il court le furet.....belle chanson Française...
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par kabout le Jeu 7 Avr 2016 - 5:15

Macron est un petit trou d'balle,qu'est ce qu'il connait en politique général ou etrangére,quelle anciennetée ?,quand je voit leurs sondages comme quoi certains Français verraient bien ce Macron se presenter aux éventuelles primaires pour la gauche !! a croire que les Français n'y connaissent vraiment rien en politique,ils seraient capable d'aller voter et d'elirent un footballeur si celui-ci se présenterais,hallucinant.Un pays ne peut pas fonctionner si son peuple veut elire tout et n'importe qui a sa téte,le pauvre Macron un sondage favorable pour lui et il se s'en pousser des ailes,il va vite tomber de haut.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 8 Avr 2016 - 6:57


La collusion droite/gauche en matière d’immigration à l’échelle européenne


Communiqué de Presse de Louis Aliot
Vice-président du Front National
8 avril 2016
(Source)


La Cour des comptes européenne vient de sortir un rapport très critique sur les dépenses de l’Union Européenne en matière de politique migratoire estimées à plus d’1,4 milliards d’euros, mais impossibles à déterminer avec exactitude tant les projets sont nombreux, idéologiques et le plus souvent inappropriés.

Face à ce problème, le groupe ENF de Marine Le Pen a proposé en commission du contrôle budgétaire de rédiger un rapport sur cette question pour déterminer les responsabilités de ces gaspillages et évaluer l’impact économique et social de ces politiques hasardeuses et coûteuses.

Alors que nous eussions dû être retenus pour cela, les groupes PPE, S&D et ALDE (c’est à dire l’UMPS européenne) ont décidé de manœuvrer pour nous en empêcher et ainsi verrouiller les débats et les questions gênantes sur ces problématiques essentielles.

Encore une fois, la preuve est faite que la droite et la gauche ne s’opposent qu’en façade mais qu’en matière de politique d’immigration, la collusion à l’échelle du continent est totale, assumée et cachée.

**

Le fédéralisme : l'idéologie mortifère !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quiconque va trouver un tyran devient son esclave, même s'il est venu libre.
(Sophocle)

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par kabout le Sam 9 Avr 2016 - 11:49

Aux Pays-Bas, le « populiste » Geert Wilders fait la course en tête
 

Le leader du Parti pour la liberté (PVV), Geert Wilders, privilégie la rupture avec tous ses rivaux et capte au mieux l’attente de l’homme de la rue. Une politique qui le place au plus haut des sondages.
En cas d’élection, le PVV obtiendrait plus de sièges que la coalition de libéraux et travaillistes au pouvoir. Celle-ci en détenait 76 en 2012, elle n’en conserverait, au mieux, que la moitié, victime, sans doute, du douloureux programme de réformes économiques et sociales qu’elle a impulsé.
C’est un parti sans structure et sans argent. C’est un parti sans véritable programme, outre la défense des oubliés du système, la condamnation sans nuance de l’immigration, de l’islam et de l’Europe dont, à en croire son leader, Geert Wilders, les Pays-Bas gagneraient à délaisser la monnaie et le projet. C’est un parti qui n’est jamais parvenu à gouverner et qui a bien vite débranché la prise d’un gouvernement, dit « Rutte I », quand libéraux et chrétiens-démocrates néerlandais crurent possible, à l’automne 2010, de négocier le soutien « extérieur » de l’homme à la chevelure peroxydée. [...]

Avec son idée d’une taxe sur les foulards islamiques – qu’il a rebaptisés « torchons pour la tête » –, sa condamnation des petits voyous devenus « terroristes des rues » et son refus de voir son pays « colonisé par les musulmans » ou victime d’un « tsunami islamique », M. Wilders a attiré l’attention de tous. [...]
A-t-il, en réalité, l’envie de conduire son pays ? La question est sans réponse, mais plus le populiste détricote le consensus néerlandais, plus il gagne des voix dans toutes les couches de la société : outre les crânes rasés, une partie des retraités et des exclus, il séduit beaucoup de jeunes – un quart de son électorat potentiel a moins de 35 ans –, de femmes et de diplômés. Pour expliquer leur ralliement, ils avancent comme raison le prétendu envahissement de l’Europe par des étrangers musulmans…
Le Monde
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Sam 9 Avr 2016 - 15:47


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Ven 15 Avr 2016 - 11:24


Gilles Lebreton sur le PNR européen

15 avril 2016
(Source)



Gilles Lebreton​ est intervenu à Strasbourg sur le PNR européen et son inefficacité en matière de lutte contre le terrorisme islamiste (13/04/16)

**

Défendez votre liberté, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si tu es prêt à sacrifier un peu de liberté pour te sentir en sécurité, tu ne mérites ni l'une ni l'autre !
(Thomas Jefferson)

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Sam 16 Avr 2016 - 13:09


OGM : le Conseil d'Etat soumis à Bruxelles


Communiqué de presse de Sylvie Goddyn
Mireille d’Ornano, Jean-François Jalkh, Philippe Loiseau et Edouard Ferrand
Députés français au Parlement européen
16 avril 2016
(Source)


Le Conseil d’Etat français vient d’annuler l’interdiction du maïs génétiquement modifié Mon810 de Monsanto, prise par un arrêté de Monsieur Le Foll en 2014. Le Conseil d’Etat a considéré que l’Etat français enfreignait la réglementation de l’Union européenne en interdisant cette culture.

Cette décision est évidemment alarmante pour notre souveraineté alimentaire et pour la préservation de la diversité des cultures. Elle met également en lumière la difficulté dans laquelle se trouve désormais la France pour appliquer une décision contraire aux intérêts des lobbies qui œuvrent à Bruxelles.

En attendant que la France puisse renégocier les conditions de son éventuelle adhésion à l’UE, et ainsi retrouver sa souveraineté, vos élus Front national au Parlement européen ont demandé à plusieurs reprises que les décisions de la Commission européenne soient soumises a minima à un contrôle démocratique, en particulier sur la question des autorisations d’OGM. Ce contrôle démocratique n’est évidemment pas soutenu par les partis dits de gouvernement.

Les Français savent maintenant que les prochaines élections seront cruciales pour protéger leur alimentation et leur santé.

**

Prenez le chemin de la liberté, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À partir de 5 €, vous investissez dans votre santé, Souscrivez !




avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mar 19 Avr 2016 - 8:09


Lutte contre la pauvreté des ménages

19 avril 2016
(Source)



Intervention de Dominique Martin, Député français au Parlement européen, en séance plénière à Strasbourg (14 avril 2016).

**
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Mar 26 Avr 2016 - 11:09


Parlement européen : le retour de la Pravda !


Communiqué de Dominique Bilde
Député français au Parlement européen
26 avril 2016
(Source)


La commission culture du Parlement européen prépare actuellement un avis sur la « communication stratégique de l’Union visant à contre la propagande dirigée contre elle par des tiers ». Tout est dans le titre! Le rapporteur, convaincu que le résultat du dernier référendum au Pays-Bas est le fruit d’une propagande russe à l’encontre de l’Union européenne, appelle Bruxelles à agir contre toute opinion anti-européenne qui ne peut relever que de la désinformation.

Les médias « indépendants » devront ainsi être formés par des « bonnes pratiques », tandis que, dans les écoles, les élèves devront apprendre à distinguer le bon grain de l’ivraie. On attend avec impatience la prochaine étape qui prendra probablement la forme d’un organe de presse officiel, dans un contexte qui n’est pas sans rappeler celui de la Guerre froide.

En effet, ce texte fait explicitement référence à la Russie comme premier agent d’influence qui tenterait par tous les moyens de déstabiliser l’Union Européenne en muselant la liberté d’expression. Étrangement, le rapporteur n’a pas jugé bon de mettre en cause son nouvel allié Turc, lequel n’est pourtant pas réputé pour être un ardent défenseur du pluralisme d’opinions : rappelons que, rien que sur ce dernier mois, la Turquie a refusé l’entrée sur son territoire à un correspondant de la télévision allemande ARD ; que le gouvernement d’Erdogan a souhaité bloqué l’antenne locale de l’organe de presse russe « Sputnik » ; ou encore, que la Commission européenne a dû retirer une subvention à un orchestre allemand ayant eu l’outrecuidance de présenter un spectacle sur le génocide arménien.

Il semblerait que ceux qui souhaitent encore porter une voix dissidente au sein de l’Union européenne n’aient plus qu’à apprendre le turc.

**

Libérez-vous, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À chaque fois que le score du Front National augmente, la France se redresse !


Contenu sponsorisé

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc 2017 - 8:40