www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Le site de Marine Le Pen pour la présidentielle 2017 est accessible flechegauche ICI flechedroite "Carnets d'espérances", le nouveau blog de Marine Le Pen flechegauche ICI flechedroite et flechegauche LA flechedroite

L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 20 Juil 2017 - 11:36


Principe de précaution :
L’interprétation dangereuse de la Commission de Bruxelles


Communiqué de presse de Mireille d’Ornano
Cosigné par Jean-François Jalkh et Sylvie Goddyn

Députés français au Parlement européen
19 juillet 2017
(Source)


Le principe de précaution est consacré à l’article 191-2 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il implique qu’en cas de doute sur la potentielle dangerosité d’un produit, il est possible d’empêcher sa distribution ou de le retirer du marché. Or, la Commission applique l’inverse de ce principe : des produits susceptibles d’être dangereux sont autorisés et distribués, en attendant que des données scientifiques permettent d’estimer leur risque réel.

En mai 2017, la Commission a relancé la procédure visant à autoriser le glyphosate pour 10 ans. De même, en réponse à l’une de mes questions écrites sur le dioxyde de titane, la Commission a affirmé en janvier 2017 que « l’utilisation du TiO2 […] ne suscite pas d’inquiétude ».
Ces deux substances sont pourtant classées « cancérigènes probables » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).
La Commission refuse également toute mesure de précaution concernant les perturbateurs endocriniens, générateurs de nombreux cancers et maladies neurodégénératives, là encore, d’après l’OMS.

Pour justifier ses décisions risquées, la Commission européenne répond souvent en citant les rapports de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Pourtant, l’indépendance de l’EFSA a plusieurs fois été remise en cause, notamment par les révélations de diverses organisations non gouvernementales. À l’inverse, la crédibilité de l’OMS, dont les avis sont régulièrement contraires à ceux de l’EFSA, n’est plus à démontrer.

L’Union européenne devrait davantage tenir compte des études de l’OMS, organisation qui applique le « principe de précaution » de manière équilibrée. L’approche que Bruxelles a choisie confirme, si cela était nécessaire, que « l’Europe qui protège », défendue par les dirigeants Macron et Merkel, n’existe malheureusement pas.

**

Pensez à votre santé, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le principe de précaution doit être notre boussole !



avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L’Europe dont nous ne voulons plus !!!

Message par ano le Jeu 10 Aoû 2017 - 16:51


UE : les coûteux déplacements de Jean-Claude Juncker et Federica Mogherini

figaro, le 10 août 2017
(Source)


Entre janvier et février 2016, les 28 commissaires européens ont dépensé près de 500.000 euros en frais de déplacements, une facture grevée par le recours occasionnel à des jets privés.

Pour la première fois, l'exécutif européen a accepté, un peu contraint, de rendre public l'ensemble des frais de déplacement de ses 28 commissaires. L'année dernière, pour les seuls mois de janvier et février, la facture s'est ainsi élevée à près de 500.000 euros, d'après un décompte obtenu par l'ONG espagnole Access Info Europeque publie mercredi l'hebdomadaire flamand Knack. Sur cette période, les 28 commissaires européens ont réalisé 261 déplacements dans 49 pays et passé 467 nuitées à l'étranger. Selon les calculs du magazine belge, chacun d'entre eux passe en moyenne huit nuits par mois à l'étranger et dépense environ 8790 euros mensuels en frais de déplacement.

Seulement, ces voyages s'avèrent parfois plus onéreux. En cause : le recours occasionnel à des avions spécialement affrétés par une compagnie privée. Ainsi, le déplacement de la chef de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini, en Azerbaïdjan et en Arménie entre le 29 février et le 2 mars 2016 a coûté près 75.000 euros aux contribuables européens. De même, en février, une mission de deux jours à Rome du président de la Commission, Jean-Claude Juncker, a coûté 27.000 euros.

Access Info Europe a tout de même dû batailler pendant trois ans pour obtenir au nom de la transparence ces données. « Tous les contribuables ont le droit de savoir pour quel but est employé leur argent », plaide Helen Darbishire interrogée par l'hebdomadaire Knack. La fondatrice et directrice d'Acces Info Europe espérait la publication des chiffres pour l'ensemble de l'année 2016. Mais la Commission n'a consenti à dévoiler que les deux premiers mois. Selon elle, la publication des 10 mois suivants demanderait une charge administrative trop importante. « Le coût réel, ici, n'est pas celui du traitement des données, mais plutôt la crédibilité et la confiance dans la Commission européenne quand elle refuse de publier des informations de base sur les dépenses des fonds des contribuables », conclut Helen Darbishire.

**

La Commission européenne viole la souveraineté et la démocratie !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Commission européenne se gave sur le dos des plus pauvres !



    La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû 2017 - 22:47