www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


police de la charia

Partagez
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

police de la charia

Message par kabout le Jeu 6 Aoû 2015 - 11:39

Une police de la charia sévit dans la Ruhr

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Sur une vidéo postée sur Internet, on voit cinq hommes poser fièrement à Wuppertal avec des chasubles orange fluo portant l'inscription « Police de la charia »

À Wuppertal, une poignée de barbus patrouille le week-end pour faire des rappels à la loi islamique. La police est démunie face à cette provocation


À Wuppertal, ville de Rhénanie rendue célèbre par son métro suspendu et les chorégraphies de Pina Bausch, la liberté de mouvement ne va plus de soi. Le week-end, la nuit, une poignée de barbus patrouille aux abords des discothèques et des bars. Non seulement pour faire du prosélytisme et tenter de recruter des adeptes, mais aussi pour faire des rappels à la loi islamique: pas de jeux d'argent, pas de musique, pas d'alcool, pas de prostitution, pas de drogue. Les musulmanes sont également invitées à porter le voile dans cette «zone réglementée par la charia». Cette «police» autoproclamée est une pâle copie des polices religieuses sévissant dans certains pays musulmans, où l'État s'arroge le pouvoir de réprimer le vice et de promouvoir la vertu.
Sur une vidéo postée sur Internet, on voit cinq hommes poser fièrement avec des chasubles orange fluo portant l'inscription «Police de la charia». Au cours d'une patrouille, le leader se targue d'avoir intimidé un groupe de jeunes: «Les trois “frères” que nous venons de rencontrer allaient à la salle de jeux. Mais, après nous avoir rencontrés, un seul voulait toujours s'y rendre. Les deux autres ont eu honte, ils ont poursuivi leur chemin et ont réussi à convaincre l'autre. De cette manière, ça n'est pas ce soir qu'ils iront jouer au casino.»

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 8:58