www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

Partagez
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

Message par jean le Sam 15 Aoû 2015 - 7:41

Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

14 août, 2015  Posté par Benji  sous Argent et politique, Manipulation  
10 commentaires

http://www.businessbourse.com/2015/08/07/etats-unis-nouveau-record-9377-millions-damericains-en-dehors-de-la-population-active/
http://lesmoutonsenrages.fr/2015/08/14/oubliez-la-grece-aux-etats-unis-il-y-a-maintenant-9377-millions-damericains-en-dehors-de-la-population-active/#more-85161

Près de 30% de la population américaine sans emplois dans un pays totalement en faillite qui ne cesse de relever le plafond de la dette pour échapper à un défaut, concrètement, ils en sont là! Il y a 25,6% de chômage en Grèce, moins qu’aux États-Unis. Rendez-vous bien compte de la situation catastrophique de ce pays qui se veut encore crédible, et qui n’hésite pas à menacer autrui pour atteindre systématiquement ses fins (dont la mise en place du TAFTA):
◾La dette totale des USA atteint la bagatelle de 60 000 milliards de dollars, soit 29,5% de la dette mondiale.
◾La valeur du dollar s’est effondrée ces dernières décennies, et sa vélocité est en chute libre, de plus en plus de pays abandonnent cette monnaie comme monnaie de référence pour les affaires internationales.
◾Le chômage explose malgré les chiffres truqués et plus maquillés qu’une prostituée de bas étage (mais en Europe, est-ce réellement mieux?).
◾Le revenu médian des ménages ne cesse de chuter. 72 % des travailleurs américains gagnent moins de 5000 $ par an, soit moins de 416$ par mois (soit 373 euros).
◾Vivre aux États-Unis coute de plus en plus cher. Depuis l’an 2000, l’augmentation des prix de la nourriture a dépassé les 50%.
◾Fin 2014, 46 millions d’américains bénéficiaient des « food stamps », des aides alimentaires du gouvernement.

american-iconomics-popculture-bills-james-charles-141__700

Peut-être serait-il le moment d’arrêter de collaborer avec cette nation qui n’attend qu’un nouveau conflit pour cesser de rembourser ses dettes, ce qui arrivera en cas de conflit planétaire, et qui ne sera qu’une manne de plus pour renflouer les caisses comme cela s’est produit à chaque guerre mondiale.


Le nombre d’américains se trouvant hors de la population active a atteint un nouveau record en Juillet, selon les nouvelles données sur l’emploi publiées vendredi 07 Août 2015 par le département du travail américain (Bureau of Labor Statistics-BLS).

Le BLS rapporte que 93,77 millions d’américains (âgées de 16 ans et plus) n’étaient ni employés le mois dernier, ni en recherche active d’un emploi pendant les quatre semaines précédentes.


 

Le nombre d’américains en dehors du marché du travail en Juillet a augmenté de 144 000 personnes battant ainsi le record du mois de Juin qui s’élevait à 93,626 millions d’américains exclus du marché du travail.

Le taux de participation à la population active n’a pas été si bas depuis Octobre 1977, lorsque le taux de participation était de 62,4 %.

Le Département du travail américain indique que la population active civile a connu une légère hausse de 69 000 personnes en Juillet ce qui ne rattrape absolument pas la forte chute du mois de juin de 439 000 personnes.

Alors que le taux de participation à la population active reste au plus bas depuis la fin des années 1970, le BLS a souligné que le taux de chômage a stagné à 5,3 % pour le mois de juillet 2015.

Nombre d’américains de 16 ans et plus, en âge de travailler et ne travaillant pas: 93,770 millions

Article en intégralité sur Business Bourse


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

Message par gemini le Sam 15 Aoû 2015 - 9:53

Cela va à l'encontre du discours officiel. Leur croissance aurait disparue?


***************************************************************************************
avatar
Rheinbund

Age : 21
Date de naissance : 15/06/1996
Gémeaux Date d'inscription : 06/06/2015
Passion : le Dessin

Re: Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

Message par Rheinbund le Dim 16 Aoû 2015 - 15:43

Ah, les États unis et leurs fameux miracle économique. Eclat
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

Message par Chevalier du Temple le Dim 16 Aoû 2015 - 22:18

jean, ce qui me semble surtout inquiétant, c'est que ce pays compte plus de 40 millions de pauvres laissés pour compte, à cause du manque de dimension des politiques. Des gens les plus défavorisés qui ne comptent pour rien, qui sont pratiquement rayés du nombre des humains parce que non productifs. Il y a aussi d'autres variables, comme par exemple, le taux d'illetrisme, le chômage de longue durée, les chances de survie etc.

La vérité, c'est que la première puissance économique mondiale est parmi les pays industrialisés, la première en ce qui concerne les taux de pauvreté de sa population. Voila qui donne à refléchir, non ? Être pauvre et dans la misère complète dans le pays le plus riche du monde, c'est quelque chose d'épouvantable que je ne souhaite à personne. Le rôle de la sécurité sociale est très réduit aux États-Unis, malgré les efforts de plusieurs présidents de bonne volonté comme Bill Clinton. Tous ont écoué, vaincus par les puissants lobbies. Obama s'est fait des ennemis mortels en permettant, grâce à son Obamacare, à plus de 15 millions d'américains de bénéficier d'une couverture médicale pour la première fois. Ce pays est très arriéré dans le domaine social et la maladie peut très souvent exclure d'emblée et irrémédiablement si vous êtes pauvre. Pour cette catégorie la guérison est aléatoire, fonction du budget individuel. Je sais que cela paraît incroyable à des yeux européens, mais il est courant pour un hôpital américain de refuser un patient, même un enfant cancéreux dont je suis le témoin. On refuse des gens amenés aux urgences, si la solvabilité de la personne n'est pas attestée. Incroyable mais malheureusement vrai ! En France, cela constituerait un délit de non-assistance à personne en danger, en pays capitaliste, c'est acceptable.

Couvrir les frais médicaux dans ce pays est extrêmement onéreux et certains médicaments coûtent entre dix à vingt fois plus chers qu'en Europe. Le tarif d'un pédiatre varie entre $130 et $440 en fonction de ce qu'il y a à faire. Si vous voulez une bonne assurance médicale équivalente à la sécurité sociale en France pour couvrir votre famille, cela peut coûter plus cher que ce que vous payez d'impôts. Pour les retraites c'est pas mieux. Il y a un incroyable nombre de personnes àgées qui travaillent dans les magasins et les supermarchés à travers tout le pays. Des millions d'hommes et de femmes vivent dans la misère, souvent découragés et exclus pour s'inscrire au chômage pour un laps de temps beaucoup plus bref qu'en Europe. Je parle ici de droits de l'homme bafoués et de gâchis humain. Souvent, lorsque j'ai essayé de parler aux américains de la misère dans leur pays, j'ai rencontré des dénégations, comme si ce fléau était estimé comme un détail sans importance. Ils vous diront souvent pour cacher ce problème honteux.....<< Ce sont des fainéants qui ne veulent pas travailler ! >> C'est un mensonge !
avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

Message par Clavier56 le Dim 16 Aoû 2015 - 22:21

Ne vous en faites pas pour les Américains ...ils ont beaucoup plus de ressorts que nous et ce n'est pas demain la veille qu'ils vont s'effondrer car leur mentalité les rend très conquérants et très durs à abattre .


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!

Contenu sponsorisé

Re: Oubliez la Grèce, aux États-Unis, il y a maintenant 93,77 millions d’américains en dehors de la population active

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 21:17