www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Partagez

Thomas de Nantes

Date d'inscription : 09/01/2016

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par Thomas de Nantes le Mar 26 Jan 2016 - 9:46

J'ai regardé avec intérêt la déclaration de Mme MELIN. ...Et il m'est venu une question, comment dire... basique :

Si deux prents ont fait deux enfants dans les années 1990 et si les deux parents avaient chacun un travail, alors comment se fait-il que maintenant nous avons 25% de chômage parmi les "jeunes" - ce qui veut dire les 16-25 ans (je suppose) ?... Normalement, les deux enfants auraient dû pouvoir remplacer leurs parents au boulot !

Cela ne veut-il pas dire que, en fait, la France a perdu à peu près 15 à 20% de son activité productive en 25 ans ? ...Ou alors, que l'automatisation, la croissance de la productivité et - last but not least - que le transfert de nos usines vers l'Est a presque tuée notre économie ?...

Dans ces conditions, comment croire qu'on pourrait intégrer un jour nos enfants dans le circuit économique ??? Encore faudrait-il inventer de nouvelles activités - mais qui ne seraient pas "délocalisables" !

...Moi, je pense qu'il nous faudra éduquer ces 25% ci-dessus cités au service de la Nation, puis les embaucher dans l'Armée et les services de sécurité publique. Dans le cadre de leur travail - sous contrat - au service de l'Etat, on pourrait donner des qualifications économiquement utiles à certains, mais surtout assurer la sécurité publique - qui est en perdition en ce moment-même ! (Assurer la présence d'un "perdreau" - même vélocipédiste - à chaque coin de rue ne serait pas du luxe, il me semble ! Là, maintenant, quand des barbares barbus veulent nous trucider au nom d'un Dieu dont ils ne comprennent que dalle - car ils croient qu'il aurait besoin d'être "défendu" et/ou "promu" par des moyens ultra-violents ! ...Voyez-vous, ces dégénérés ne comprennent pas que leur Dieu, s'Il était LE Tout-Puissant, n'aurait pas besoin d'eux, pour se défendre...)

Aussi - et pour finir : COMBIEN de ces "djeunz" qui se retrouvent au chômedu sont issus de l'immigration incontrôlée là, quand on aurait justement dû la contrôler ???
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Mer 27 Jan 2016 - 18:47


Plus de 86.000 nouveaux chômeurs inscrits à Pôle emploi en 2015

figaro, le 27 janvier 2016
(Source)


Quelque 14.900 demandeurs d'emploi de catégorie A sont venus grossir les rangs de Pôle emploi le mois dernier. Au total, la France compte désormais plus de 3,85 millions de chômeurs.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a progressé de 14.900 en décembre en France entière (+15.800 dans la seule métropole), portant à 3,85 millions le total des inscrits dans cette catégorie. Sur trois mois, la hausse est conséquente (+37.900) mais moins que sur l'année, où 86.200 chômeurs supplémentaires seront au total venus grossir les rangs des fichiers de l'agence pour l'emploi. C'est au final 108.800 de moins qu'en 2014. «Ce résultat du mois de décembre traduit notamment les effets de la baisse d'activité enregistrée par plusieurs secteurs dans le contexte que nous avons connu en novembre et décembre», commente Myriam El Khomri, la ministre du Travail.

Le bond, au mois de décembre, est encore plus impressionnant si on intègre les catégories réduites (demandeurs d'emploi qui travaillent plus ou moins de 78 heures dans le mois): +36.000, pour atteindre le record de 5,78 millions de personnes en France entière. Cet indicateur n'a baissé que deux fois depuis le début du quinquennat…

Cela fait six mois que les chiffres du chômage font le yoyo, un mois à la baisse (juillet, septembre, novembre) et le suivant à la hausse (août, octobre, décembre). Logiquement, janvier devrait afficher donc un reflux. Depuis le début du quinquennat, le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A à Pole emploi en France entière a donc progressé de 718.000.

Les seniors, parents pauvres de la politique de l'emploi

Le nombre de jeunes au chômage est quant à lui reparti à la hausse, de 3400 en décembre, mais affiche une baisse de 21.900 sur un an. «L'attention marquée du gouvernement pour les jeunes a donné des résultats probants: le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 ans a diminué de 4,0 % sur l'année, se félicite Myriam El Khomri. Il s'agit de la première année de baisse sensible du chômage des jeunes depuis 2010.»

On ne peut pas en dire autant pour les seniors pointant à Pole emploi, dont le nombre a encore grossi de 5300 le mois dernier et de 68.800 sur l'ensemble de l'année. Mois après mois, les demandeurs d'emploi de plus de 50 ans s'affirment comme les véritables parents pauvres de la politique de l'emploi du gouvernement, le nombre de leurs inscrits en catégorie A n'ayant pas baissé une seule fois depuis le début du quinquennat de François Hollande, contrairement à celui des moins de 25 ans qui affichent pas moins de 15 baisses en 44 mois.

Les chômeurs de longue durée (inscrits depuis plus d'un an) ne sont pas mieux lotis puisque leur nombre a une nouvelle fois explosé de 19.100 en décembre et de 214.100 sur un an. Depuis l'élection de François Hollande, Pôle emploi a enregistré 801.600 chômeurs de longue durée, soit quelque 275.000 de plus que Nicolas Sarkozy sur l'ensemble de son quinquennat.

**

RPS : l'incompétence accusatrice !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent.
(Albert Einstein)




avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par kabout le Mer 27 Jan 2016 - 19:55

je ne sais pas si l'on va voir la tronche de l'autre la el khomry,toujours en train d'allumée ses dents et a sourire pour un rien,ils l'on bien choisie aussi celle-là.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Ven 19 Fév 2016 - 10:40


Le gouvernement lutte contre le chômage… en Algérie !


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Secrétaire général du Front National
Député français au Parlement européen
18 février 2016
(Source)


Alors qu’Emmanuel Macron et Laurent Fabius inauguraient en novembre 2014 une usine automobile Renault à Oran en Algérie, on apprend que le groupe PSA-Peugeot Citroën compte lui aussi y ouvrir un site de production.

À l’heure où l’effondrement de l’emploi dans notre pays, lié aux délocalisations massives et aux politiques d’austérité budgétaire, génère un chômage de masse, ce second projet d’implantation d’un grand groupe automobile français à l’étranger constitue un véritable affront pour tous les Français qui peinent à trouver ou retrouver un travail.

Le gouvernement de Manuel Valls, soumis aux injonctions bruxelloises, reste impuissant face aux délocalisations qui ruinent à petit feu notre puissance économique. Subissant les politiques européennes les plus néfastes, notre économie affronte la concurrence des pays hors de l’Union Européenne mais aussi une concurrence interne à l’Union, sur la base du moins-disant salarial et social.

Il est urgent que l’État renoue avec une vraie stratégie économique, notamment dans le domaine industriel, qui défende les intérêts français. Seule une politique intelligente de patriotisme économique permettra de protéger et de créer des emplois en France.

**

Pour une économie véloce, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Défendez vos emplois, faites un don !


avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Sam 20 Fév 2016 - 17:24


Projet de loi El Khomri : la régression pour tous


Communiqué de presse de Marine Le Pen
19 février 2016
(Source)


Le projet de loi El Khomri sur le droit du travail ne réglera en rien les difficultés économiques des TPE et des PME, une nouvelle fois grandes oubliées de cette réforme. Elle rendra en revanche possibles de lourdes régressions sociales pour les salariés, ainsi qu’un renforcement des dérives communautaristes au sein des entreprises.

En effet, ce projet révèle une méconnaissance aiguë des problèmes et attentes des chefs d’entreprise et notamment des patrons de TPE. Il faudrait d’abord leur permettre de remplir leur carnet de commandes, via un retour de la croissance. Il s’agit aussi de leur permettre l’accès au crédit et de les soulager d’une complexité administrative et d’une inflation de normes paralysante.

En réalité, les conditions posées dans le projet de loi pour la signature d’un accord font que seules les grandes entreprises, qui disposent d’une représentation syndicale, pourront appliquer cette dérégulation du code du travail, leur accordant ainsi un avantage concurrentiel au détriment des petites entreprises qui représentent pourtant l’essentiel du tissu économique du pays.

On est en outre frappé par l’incroyable blanc seing que donne le projet de loi aux revendications religieuses et communautaristes qui posent pourtant déjà d’énormes problèmes à beaucoup de chefs d’entreprise confrontés à des demandes inacceptables dans un pays supposé laïc. Au contraire il faut affirmer beaucoup plus solidement la laïcité dans l’entreprise.

Pour toutes ces raisons, il est du devoir de tous les défenseurs de la vitalité économique et de la justice sociale, de s’opposer à ce projet de loi.

Ce projet est clairement d’inspiration bruxelloise, s’inscrivant dans la feuille de route d’austérité édictée par une Union Européenne aux abois qui cherche à imposer comme seule voie possible la précarité générale.

L’idée déjà avancée que le gouvernement puisse avoir recours au 49.3 laisse perplexe tant il semble évident que cette procédure va engendrer un surcroît de tensions alors que le pays est déjà secoué de multiples crises, sociale, migratoire, agricole,…

**

Pour un avenir enthousiasmant, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Défendez vos emplois, Souscrivez !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Jeu 24 Mar 2016 - 19:18


Le chômage remonte en flèche en février

figaro, le 24 mars 2016
(Source)


Le nombre de demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A à Pôle Emploi a progressé de 38.900 en février pour atteindre 3,85 millions d'inscrits, soit la plus forte hausse depuis septembre 2013. Sur un an, la hausse est de 2,4%.

Une douche froide, voire glacée! Après la baisse surprise fin janvier (-27.100), le nombre de demandeurs d'emplois inscrits en catégorie A à Pôle emploi est fortement reparti à la hausse en février: +38.900 en France entière (+38.400 sur la seule métropole). Soit la plus forte progression enregistrée sur un mois depuis… septembre 2013. «Ce résultat s'inscrit dans le mouvement de hausses et de baisses observé depuis neuf mois, traduisant une reprise timide de l'activité économique», a immédiatement commenté Myriam El Khomri, la ministre du Travail. Les chiffres du chômage joue en effet au yoyo depuis juin dernier: un mois à la baisse, le suivant à la hausse… Logiquement donc, en mars, ils devraient repartir à la baisse.

Cette explosion, enregistrée en février, du nombre de chômeurs est toutefois logique, et était même attendue par les experts. La baisse de janvier avait en effet été faussée par la progression anormalement élevée et difficilement interprétable, avait prévenu le ministère du Travail sans être capable de donner une explication rationnelle et en niant tout dysfonctionnement de ses services, des cessations d'inscription pour défaut d'actualisation, autrement dit des suspensions administratives. Résultat, les chômeurs qui avaient été désinscrits temporairement en janvier sont revenus gonfler les fichiers de Pôle emploi en février. Le même phénomène s'était d'ailleurs produit en août 2013, suite au «bug SFR»: des dizaines de milliers d'inscrits n'avaient pas reçu le sms de demande d'actualisation envoyé par l'opérateur téléphonique et quelque 20.000 d'entre eux avaient alors été rayés des listes provisoirement… Il ne fallait donc pas être grand devin pour anticiper le retour de balancier en février... Par ailleurs, le nombre d'inscrits à Pôle emploi n'a pas baissé deux mois de suite depuis… février 2008. Soit 8 ans!

Cette nouvelle hausse porte donc à un peu de 3,85 millions le nombre d'inscrits en catégorie A en France entière, soit une progression de 1% sur un mois, de 0,6% sur trois mois et 2,4% sur un an. On est bien loin de l'inversion de la courbe promise pour la fin 2013… Depuis le début du quinquennat de François Hollande, l'explosion du nombre de chômeurs est de… 723.300! L'autre caractéristique forte du cru de février 2016 est la faible hausse du nombre d'inscrits dans les catégories B et C (les demandeurs d'emploi en activité réduite qui ont travaillé plus ou moins de 78h dans le mois). Ajoutée à celle de la catégorie A, la progression se limite à 2000 personnes sur un mois (+3100 sur la seule métropole), pour porter à près de 5,77 millions le nombre d'inscrits dans les trois catégories en France entière. Soit une hausse de 0,3% sur trois mois et de 3,8% sur un an. Pour Myriam El Khomri, l'affaire est entendue: il s'agit d'un simple transfert sur un mois de chômeurs inscrits (en janvier) dans les catégories B et C vers la catégorie A (en février). Ce qui, à suivre l'explication de la ministre du Travail, n'est pas synonyme d'une reprise franche et durable de l'activité.

Le nombre de seniors inscrits à Pôle Emploi frôlent les 900.000

Logiquement, toutes les classes d'âge ont pâti en février de cette hausse: les seniors bien sûr, dont le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A a encore progressé de 0,9% en un mois pour frôler (une première!) les 900.000 inscrits sur la seule métropole. Mais aussi les jeunes (+2700 ou +0,5% sur un mois) alors que leur nombre d'inscrits avait baissé 10 fois sur les 15 derniers mois. «Cette évolution mensuelle ne remet pas en cause la baisse que nous observons depuis plus d'un an», a toutefois tenu à nuancer la ministre du Travail. A raison: sur les 12 derniers mois, le nombre de jeunes inscrits en catégorie A a diminué de 24.100 en métropole. Mais depuis le début du quinquennat, il affiche toujours une hausse de 23.000.

Le nombre de chômeurs de longue durée (inscrits depuis plus d'un an) a lui-aussi, sans surprise, une nouvelle fois augmenté: de 0,3% sur un mois, portant à 8,5% l'augmentation sur un an, un taux deux fois moins important que celui observé pendant le pic de la crise dans les années 2010. Près de 2,5 millions de personnes pointent ainsi désormais à Pôle emploi depuis plus d'un an. Ils représentent aujourd'hui 45,5% des inscrits dans les catégories A, B et C en métropole. Soit une hausse de 0,1 point en un mois et un nouveau record absolu!

500.000 formations supplémentaires: pas d'effet pour le moment

Pour Myriam El Khomri toutefois, «ces chiffres soulignent l'importance des efforts engagés depuis le début de l'année pour accélérer la reprise et les créations d'emplois». Et la ministre de citer les «plus de 100 000 demandes» d'aide à l'embauche PME enregistrées «depuis quelques semaines» et «le plan exceptionnel de formation des demandeurs d'emploi qui commence également à être mis en œuvre avec la signature des premières conventions régionales». Ce dispositif prévoit en effet que 500.000 formations supplémentaires vont être accordées cette année aux chômeurs. Mais pour l'heure, on en voit pas vraiment les effets dans les statistiques: les effectifs de la catégorie D, qui regroupe l'ensemble des inscrits en formation, en congés maternité, en maladie, etc., est en effet restée stable en février et enregistre même une baisse de 1,5% sur trois mois.

«Mais ces mesures d'urgence doivent s'accompagner de réformes de long terme en matière d'organisation du travail, ajoute la ministre. Le projet de loi présenté ce matin donnera ainsi plus de souplesses aux entreprises, en particulier aux TPE et PME, en privilégiant le dialogue social au plus près du terrain. Il offrira également plus de protections pour les salariés comme pour les indépendants. Ainsi, le Compte personnel d'activité ouvrira notamment un droit à la formation pour tous les actifs qui sera renforcé pour les salariés non qualifiés. Un droit universel à la Garantie jeunes sera également créé pour les jeunes les plus précaires.» Pas sûr que les opposants à la nouvelle mouture du texte (70%, selon un récent sondage) soient convaincus par cet argumentaire, tant le bilan du président en matière de lutte contre le chômage est catastrophique…

**

l'RPS : 40 années d'échecs économiques !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La folie, c'est se comporter de la même manière et s'attendre à un résultat différent.
(Albert Einstein)


Solaris

Age : 38
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par Solaris le Jeu 24 Mar 2016 - 19:53

Moi ce que j'adore ce sont les politiques qui main sur le coeur nous disent : "Mais maintenant vous n'aurez plus d'emploi à vie, vous devrez changer 10 à 20 fois d'emploi, tout cela entrecoupé de périodes de chômages, vraiment ces Français ils ne veulent pas s'adapter à ce nouveau monde du travail".

Bizarrement, ce sont des gens qui cumulent des postes politiques depuis des décennies ... Toujours les mêmes ... Je donne des leçons aux Français mais je ne me les applique pas à moi-même ...
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Jeu 24 Mar 2016 - 20:36

@Solaris a écrit:Moi ce que j'adore ce sont les politiques qui main sur le coeur nous disent : "Mais maintenant vous n'aurez plus d'emploi à vie, vous devrez changer 10 à 20 fois d'emploi, tout cela entrecoupé de périodes de chômages, vraiment ces Français ils ne veulent pas s'adapter à ce nouveau monde du travail".

Bizarrement, ce sont des gens qui cumulent des postes politiques depuis des décennies ... Toujours les mêmes ... Je donne des leçons aux Français mais je ne me les applique pas à moi-même ...

dix
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Ven 25 Mar 2016 - 10:34


Réaction à l'envolée du chômage en février 2016


Communiqué de presse du Front National‏
25 mars 2016
(Source)


La très forte augmentation du chômage en février (+38 400 en catégorie A) est le signe malheureux de l’approfondissement du désastre économique et social qui frappe notre pays. Davantage de chômage, c’est davantage de pauvreté, mais aussi une plus grande difficulté à financer la solidarité nationale comme les retraites.

Alors que tous les gouvernements français s’entêtent depuis des années dans une logique européiste, le dernier avatar de cette dérive étant la funeste loi El Khomri, il faut au contraire choisir le patriotisme économique.

Pour lutter contre le dumping social, les Etats-Unis viennent d’instaurer une taxe de 265% sur l’acier chinois. Et nous, combien de temps accepterons-nous d’être victimes sans rien faire d’une concurrence internationale déloyale décuplée par la multiplication des accords de libre-échange et une monnaie unique qui est un échec ? Il faut du protectionnisme intelligent et la souveraineté monétaire.

Combien de temps subirons-nous passivement les ravages de la directive détachement des travailleurs ? Il faut abroger cette directive de la honte, qui coule des secteurs économiques entiers et désavantage les travailleurs français.

Combien de temps regarderons-nous nos TPE, PME et PMI disparaître sous l’effet d’une profonde injustice fiscale : il faut alléger la taxation qui pèse sur elles et se battre contre l’optimisation fiscale des grands groupes multinationaux

**

Pour la performance économique et sociale, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Souscrivez à la défense de vos emplois !



avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Lun 20 Juin 2016 - 16:11


Projet de loi « Egalité et citoyenneté » :

Quand le gouvernement lutte contre le chômage... des étrangers


Communiqué de presse de Nicolas Bay
Secrétaire général du Front National
Député français au Parlement européen
20 juin 2016
(Source)


Dans le cadre du projet de loi «Egalité et citoyenneté», l’exercice d’un certain nombre de professions ne nécessitera plus de détenir la nationalité française. Cette suppression de la condition de nationalité votée en commission par les députés PS permettra ainsi à tout étranger d’ouvrir un café, d’être chirurgien, ou encore de diriger un établissement de pompes funèbres.

Alors que le chômage augmente inexorablement depuis l’élection de François Hollande, en dépit de tous les bidouillages statistiques destinés à travestir la réalité, dans la continuité de la présidence de Nicolas Sarkozy où il avait explosé, le gouvernement mène ouvertement une politique de préférence étrangère au détriment de millions de Français qui désespèrent de trouver un emploi.

À cela s’ajoute, rappelons le, les ravages de son application docile de la directive sur les travailleurs détachés, qui organise la concurrence déloyale au sein de l’Union Européenne, fragilise nos PME, et permet à des étrangers de capter en France les emplois au détriment de nos compatriotes.

En favorisant l’accès à l’emploi pour les étrangers, ce gouvernement agit de manière irresponsable et dogmatique. Il ne fait que renforcer l’immigration massive, ce qui aura aussi pour conséquence de peser à la baisse sur les salaires des Français, à l’heure où leur pouvoir d’achat est en berne.

La préférence étrangère en matière d’emploi doit d’urgence cesser pour laisser place à la priorité nationale, afin de répondre d’abord au chômage de masse frappant des millions Français. Il impératif d’instaurer la priorité nationale dans tous les domaines (emploi, logement, aides sociales…) afin d’aider d’abord nos compatriotes en situation de détresse économique et sociale mais aussi de réguler les flux migratoires.

**

Dites Stop aux « droits des étrangers » !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Souscrivez à la défense de la France !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Mer 27 Juil 2016 - 7:41


Hausse du chômage en juin malgré la montée en puissance du plan 500.000 formations

figaro, le 26 juillet 2016
(Source)


La baisse du chômage promise pour 2016 tarde à se réaliser : en juin et mai, le nombre d'inscrits à Pôle emploi est reparti légèrement à la hausse, malgré une augmentation spectaculaire des entrées en formation.

Déception. Après la légère hausse de mai, le nombre de demandeurs d'emploi a de nouveau progressé en juin. Les inscrits en catégorie A (sans aucune activité) ont augmenté le mois dernier de 5500 personnes en France entière, et de 5300 pour la seule métropole. À la fin du premier semestre, le pays comptait 3,781 millions de chômeurs de catégorie A. Si on inclut les personnes en activité réduite (catégorie A, B et C), ce chiffre atteint 5,73 millions.

Les jeunes ont été les plus mal lotis en juin, avec une augmentation de 5300 chômeurs (catégorie A) de moins de 25 ans en un mois.

Baisse minime du chômage en 2016 ?

Le plan 500.000 formations pour les demandeurs d'emploi a pourtant bien commencé son œuvre de bascule des chômeurs des catégories A, B ou C - les plus regardées - vers la D. Les services du ministère comptabilisent en effet une augmentation 53,5 % en moyenne sur le dernier trimestre des sorties des catégories A, B ou C pour motif d'une entrée en formation. La catégorie D, qui comprend notamment les inscrits en formations, progresse de 3,2 % en juin et de 11,3 % en trois mois.

Ces résultats de juin confirment les dernières prévisions de l'Unedic, datant de février, qui évoquaient une baisse minime du chômage en 2016, essentiellement liée à des départs en formation.

**

LR-PS : l'incompétence accusatrice !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand on abandonne sa souveraineté, on abandonne la liberté...
Quand on abandonne la Liberté, on trahit la 1ère des valeurs de la République !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Ven 29 Juil 2016 - 11:27


Croissance économique :

Non Messieurs Hollande, Valls et Macron, ça ne va pas mieux !


Communiqué de Presse de Florian Philippot
Vice-Président du Front National
29 juillet 2016
(Source)


La croissance économique au deuxième trimestre, qui s’établit à 0%, une sous-performance désormais habituelle depuis notre passage à l’euro, marquée notamment par un effondrement de la consommation (-0,8% en mai et en juin) en dépit de l’Euro de Football, montre à quel point ça ne va pas mieux du tout dans notre pays.

Définitivement, en matière économique comme en matière d’emploi, les incantations du President de la République et du ministre Macron ne suffisent pas.

Ces contre-performances, après l’augmentation du chômage en juin pour le deuxième mois consécutif, trahissent l’absence de vraie politique économique en France. En effet, en dehors de l’application aveugle des recommandations bruxelloises, scandaleusement illustrée par la loi Travail imposée contre l’avis des Français comme du Parlement, le gouvernement n’a aucune politique économique digne de ce nom.

L’intérêt de la France suppose pourtant d’entamer de manière urgente un certain nombre de grandes réformes structurelles afin de retrouver compétitivité, innovation, croissance et emplois. Cette politique que le Front National propose passe notamment par l’arme de notre souveraineté monétaire et bancaire, par la mise en place d’un protectionnisme intelligent à nos frontières, par la possibilité de faire du patriotisme économique et par une réforme profonde de la fiscalité des entreprises pour soulager les TPE/PME sur lesquelles repose l’essentiel du fardeau fiscal.

La France n’est pas condamnée à la croissance zéro et au chômage de masse. En aucun domaine il n’y a de fatalité. Il faut simplement prendre les mesures courageuses qui s’imposent et cesser de perdre du temps par dogmatisme politique et par soumission à l’Union Européenne.

**

Pour une France prospère et apaisée, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Passez à l'action, faites un don !


avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Lun 26 Sep 2016 - 18:26


Le nombre de demandeurs d'emploi a explosé au mois d'août

figaro, le 26 septembre 2016
(Source)


Le mois dernier, la France a enregistré 52.400 nouvelles inscriptions au chômage en catégorie A dont 50.200 en métropole.

Une vraie douche froide, glacée même. Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A à Pôle emploi a explosé au mois d'août dernier, affichant une progression de 50.200 en métropole sur un mois, soit l'équivalent de la population d'une ville comme… Belfort. DOM compris, la hausse est encore plus élevée, avec pas moins de 52.400 nouvelles inscriptions en catégorie A le mois dernier. Du jamais vu depuis le mois de septembre 2013 avec ses 53.800 nouveaux chômeurs enregistrés en catégorie A, mois consécutif au «bug SFR» qui avait entrainé en août une baisse anormale de 50.000 inscrits en catégorie A (corrigée ensuite à -32.700). Cumulée aux variations dans les catégories B et C, qui recensent les demandeurs d'emploi qui ont effectué un petit boulot le mois en question, la hausse dépasse même les 80.000 sur un mois. Et il faut, là, remonter au mois d'avril 2009 pour retrouver une hausse aussi importante dans les catégories A, B et C. Cette contre-performance ramène à 27.000 le reflux du nombre de chômeurs enregistrée dans la seule catégorie A depuis le début de l'année et à 16.500 celui depuis un an en France entière. Selon le dernier pointage, il y a donc désormais un peu plus de 3,8 millions de demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A à Pôle emploi en France entière, quelque 5,8 millions en A, en incluant les activités réduites et même 6,6 millions toutes catégories confondues.

**

LR-PS : 40 années d'échecs économiques !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Toute tolérance ne peut être acceptable qu'en comparaison à sa limite !



Solaris

Age : 38
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par Solaris le Lun 26 Sep 2016 - 21:13

Et dire qu'Hollande pense à se représenter. Cet homme politique n'a pas honte tout de même tout comme Sarkozy.
600 000 chômeurs pour la droite, 750 000 pour la gauche, c'est l'échec économique de l'UMPS !!! Et dire qu'on risque de revoir ces deux hommes politiques en 2017, ces deux hommes politiques qui ont fait du mal à la France et montrés toute leur incompétence ... Ce sont tout simplement les candidats du chômage !!!
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par kabout le Lun 26 Sep 2016 - 22:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ah oui, ils n'ont aucune fierté ces gens-là de la politique ! Les chômeurs, les pauvres, les retraités, les SDF etc...tous ces gens ne comptent pas. QUAND les Français vont-ils enfin comprendre que ce sont que de beaux parleurs ? Cela fait 40 ans que ça dure !! Un coup l'un, un coup l'autre, mais merde ! Français réveillez-vous  crie juste une fois, votez en masse FN en 2017, ce n'est pas compliqué.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par kabout le Lun 26 Sep 2016 - 22:47

Le chômage en nette hausse en août, 50.200 nouveaux demandeurs d’emploi


Tiens c'est nouveau ! C'est à cause des attentats qu'il y a du chômage en plus ! Vraiment cette cruche nous aura tout sorti


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par solimp le Lun 26 Sep 2016 - 23:13

Supprimer les titres de séjour.
Une mesure concrète pour baisser le chômage.
Et ben non il ne le font pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.

itsmeagain

Age : 69
Date de naissance : 22/10/1948
Balance Date d'inscription : 01/07/2016
Passion : lecture, animaux, internet

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par itsmeagain le Mar 27 Sep 2016 - 9:23

Et ce matin les journalistes de gauche (genre Bourdin et autres) essaient par tous les moyens (y compris les plus vils) d' éviter de parler de ça !!!! Bourdin se défoule sur ses invités !

itsmeagain

Age : 69
Date de naissance : 22/10/1948
Balance Date d'inscription : 01/07/2016
Passion : lecture, animaux, internet

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par itsmeagain le Mar 27 Sep 2016 - 9:25

zolimp a écrit:Supprimer les titres de séjour.
Une mesure concrète pour baisser le chômage.
Et ben non il ne le font pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais la plupart ne viennent pas pour bosser puisqu'on les assiste à 100 % ! Pourquoi bosser ?
Et ceux qui bossent sont moins payés !

itsmeagain

Age : 69
Date de naissance : 22/10/1948
Balance Date d'inscription : 01/07/2016
Passion : lecture, animaux, internet

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par itsmeagain le Mar 27 Sep 2016 - 9:27

Mais de quoi on se plaint ? Marisol nous a dit il y a deux jours que le bilan de ce gouvernement était formidable !!!! cartonrouge
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par gemini le Mar 27 Sep 2016 - 10:02

"je vais bien tout va bien"

Ils pratiquent la méthode Coué, cela ne fonctionne pas, mais il sont les seuls à ne pas le savoir. Je pense que le socialo- communisme attaque le cerveau.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par kabout le Mar 27 Sep 2016 - 11:09

leur livre de chevet

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Laughing


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

alexis40

Age : 68
Date de naissance : 24/04/1950
Taureau Date d'inscription : 28/11/2011
Passion : politique

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par alexis40 le Mar 27 Sep 2016 - 13:41

Ils ont pourtant mis le paquet sur les emplois jeunes et les formations....sauf que les séniors à partir de 45 ans ne trouvent pas de travail....ceux-là, on ,'en parle pas,  mais ils pointent de plus en plus nombreux au chômage !
Quant aux emplois perdus à cause des attentats....ce n'était que du précaire, de toute façon, pour les salariés !
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Mer 28 Déc 2016 - 12:45


La très légère baisse du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A est due à l’explosion du nombre de chômeurs en formation


Communiqué de presse de Dominique Bilde
Député français au Parlement européen
28 décembre 2016
(Source)


Si l’on en croit les communicants de l’Elysée, le chômage serait en baisse. Des chiffres à relativiser comme souvent avec les socialistes, prompts à se glorifier d’exploits minuscules ou mensongers. L’économiste Marc Touati estime que la baisse actuelle reste largement liée au plan de formation de 500.000 chômeurs lancé par François Hollande. À l’issue de leur formation, ces gens pourraient grossir à nouveau les rangs de Pôle Emploi… Ce plan a été prolongé de 6 mois par le nouveau premier ministre, Bernard Cazeneuve, alors qu’il était initialement prévu qu’il s’arrête au 31 décembre 2016. Un proche de la ministre du Travail déclarait anonymement au Parisien, dans un sursaut de lucidité : « On ne nie pas qu’il y ait un enjeu électoral. »

Comme nous l’avons expliqué plus haut, la très légère baisse du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A est due à l’explosion du nombre de chômeurs en formation, regroupés dans la catégorie D. Le gouvernement a créé une baisse artificielle du chômage en dépensant des milliards d’euros d’argent public, dans des initiatives court-termistes qui ne créent pas des emplois durables en CDI. En août 2016, le Canard Enchaîné révélait que Pôle Emploi était « de moins en moins regardant sur l’utilité et la qualité des formations dispensées » en raison d’« un quota de placements en stage à atteindre ». Dans la catégorie D sont compris les gens en « contrat de sécurisation professionnelle ». Qui sont-ils ? Des personnes licenciées économiques qui se sont vus offrir une formation obligatoire par leur ancien employeur… Totalement artificiel !

En tentant de faire croire aux Français, juste avant la campagne électorale, à une diminution du nombre de demandeurs d’emploi qui signifierait que la politique menée est la bonne, le gouvernement fait preuve d’une certaine malhonnêteté. Avec une monnaie unique trop chère et inadaptée à nos besoins, une fiscalité excessive sur les TPE et PME et des contraintes légales à l’embauche, la crise ne sera pas résorbée. Conséquemment, toute relance macroéconomique ne sera qu’hypothétique, faisant du chômage de masse une donnée persistante dans les années à venir.

**

LR-PS : Plus de chômage, Moins de Croissance, Plus de dettes !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plus mes compatriotes chercheront la vérité, plus ils aimeront leur liberté !
(Voltaire)

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par ano le Mer 25 Jan 2017 - 16:28


Le chômage recule en 2016 mais explose sur le quinquennat

figaro, le 24 janvier 2017
(Source)


Sur l'ensemble de l'année 2016, le nombre d'inscrits en catégorie A recule de 111.300, une première depuis 2007 mais ce nombre a bondi de 600.000 depuis l'élection de François Hollande.

Myriam El Khomri ne fera pas de «4 à la suite»… Après trois mois consécutifs de baisse -ce qui n'était pas arrivé depuis février 2008 -, le nombre d'inscrits en catégorie A à Pôle emploi est en effet reparti à la hausse à la fin décembre. Et pas qu'un peu: +25.900 chômeurs en France entière, dont +26.100 dans la seule métropole, selon les données rendues publiques ce mardi soir par les services du ministère du Travail. Résultat, la France comptait pas moins de 3,729 millions de chômeurs en catégorie A à la fin de l'année 2016, DOM compris. «Après trois mois consécutifs de baisse, ce résultat rappelle une nouvelle fois que les périodes de reprise de l'activité se caractérisent par des variations mensuelles plus ou moins fortes qui imposent d'analyser les résultats en tendance», tient à rappeler la ministre du Travail.

Le nombre d'inscrits en catégorie A a bondi de plus de 600.000 depuis 2012

Toutes les catégories de classe d'âge ont subi le contre-coup de la fin de l'année. Le nombre de jeunes en catégorie A est reparti à la hausse (de 3400, en France métropolitaine), comme celui des seniors de plus de 50 ans (+10.600), dépassant pour la première fois le seul symbolique des 900.000 recensés.

Reste que l'inversion de la courbe du chômage, chère à François Hollande, intervenue l'année dernière ne sauve pas le quinquennat sur le front de la lutte contre le chômage. Le nombre d'inscrits en catégorie A a bondi de plus de 600.000 depuis l'élection du président de la République en mai 2012, avec des hausses spectaculaires dans les deux catégories les plus éloignées du marché du travail et qu'aucune politique active n'arrive à réinsérer: +52,71% en 56 mois pour les seniors et +42,14% pour les chômeurs de longue durée. Il n'y a que pour les moins de 25 ans que ça va en effet un peu mieux: le nombre de leurs inscrits en catégorie A a reculé de 25.000 depuis le début du quinquennat.

**

LR-PS : l'incompétence accusatrice !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.
(Bossuet)




avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par gemini le Jeu 26 Jan 2017 - 9:41

TV Libertés

Les chiffres réels dans le journal.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Politiques fédéralistes : le chômage ne chôme pas !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Mai 2018 - 11:14