www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

À la table des socialistes, ce sera Tv public, redevance, pub et caviar !

Partagez
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

À la table des socialistes, ce sera Tv public, redevance, pub et caviar !

Message par ano le Mer 2 Sep 2015 - 9:24

Téléphones, ordinateurs et tablettes n'ont pas à financer la télévision publique !


Communiqué de Presse du Front National, 1 septembre 2015

« Je demande fromage et dessert, c’est-à-dire plus de redevance et plus de pub », a déclaré la nouvelle patronne de France Télévisions Delphine Ernotte lors d’un déjeuner avec des journalistes hier. Alors que la redevance a déjà augmenté de 3 euros cette année, un élargissement de cette taxe à des supports numériques, comme des tablettes ou des ordinateurs, serait envisagé.

Le Front National demande au gouvernement de faire savoir immédiatement qu’il s’opposera à tout nouvel alourdissement de la redevance destinée à l’audiovisuel public. Il est en particulier inenvisageable de taxer les supports numériques des Français. Au moment où le pouvoir d’achat de nos compatriotes est déjà en berne, alors que les gouvernements successifs ne cessent d’augmenter les impôts et les taxes, la télévision publique doit trouver ses sources de financement par des économies intelligentes et une politique commerciale innovante.

***

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: À la table des socialistes, ce sera Tv public, redevance, pub et caviar !

Message par gemini le Mer 2 Sep 2015 - 9:26

Il n'y a pas que ça en chantier et le plus important concerne la sécurité sociale.


***************************************************************************************
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: À la table des socialistes, ce sera Tv public, redevance, pub et caviar !

Message par ano le Mar 15 Sep 2015 - 7:17


France Télévisions prévoit un déficit de 50 millions d'euros en 2016
le figaro, le 15 septembre 2015
(Source)


Dans une lettre adressée aux administrateurs, la nouvelle présidente Delphine Ernotte tire la sonnette d'alarme sur les finances du groupe, alors que le gouvernement a décidé de n'augmenter que d'un euro la redevance pour 2016.

L'histoire se répète. Après Radio France, turbulences en vue pour France Télévisions. Dans une lettre adressée lundi aux administrateurs de France Télévisions et que le Figaro s'est procurée, la nouvelle présidente tire la sonnette d'alarme sur les finances du groupe. « La ministre de la Culture a rendu public ce week-end un arbitrage du gouvernement concernant l'audiovisuel public », écrit Delphine Ernotte. Dans un entretien accordé au JDD, Fleur Pellerin a en effet déclaré que la redevance n'augmenterait que d'un euro pour passer à 137 euros mais que les télécoms seraient taxés davantage pour abonder les ressources de l'audiovisuel public.

« À cette heure, compte tenu des hypothèses budgétaires communiquées par notre actionnaire, les ressources publiques pour France Télévisions seraient au mieux stables en 2016 par rapport à 2015. Au regard par ailleurs de l'évolution du marché publicitaire, on peut considérer, si ce schéma était confirmé, que les ressources globales de l'entreprise diminueraient en 2016. La confirmation de ces montants conduirait, comme je vous l'avais indiqué jeudi dernier, à un déficit prévisionnel pour 2016 de l'ordre de - 50 millions, malgré la prise en compte d'hypothèses d'économies par rapport à 2015 », poursuit la dirigeante.

Le scénario a un petit air de déjà vu. En janvier dernier, Mathieu Gallet, le PDG nommé quelques mois plus tôt à la tête de Radio France s'était alarmé d'un déficit possible de 50 millions d'euros en 2019 « si rien n'était fait d'ici là ».

Plan d'économies en préparation

Pour Delphine Ernotte, il faut « repenser la stratégie globale » et reposer « la question de notre capacité à remplir l'ensemble de nos missions », dans le cadre de la discussion qui va s'engager avec l'Etat actionnaire. « Mais sans attendre j'ai demandé à l'ensemble des équipes de préparer un plan d'économies, à l'exclusion de tout nouveau plan de départ », assure la présidente de France Télévisions. En clair, Delphine Ernotte refuse de toucher au volet de l'emploi, pour le moins explosif.

Lors d'un récent déjeuner de l'Association des journalistes médias (AJM) elle avait déjà estimé que « contrairement à Radio France, beaucoup d'efforts ont déjà été fournis par la maison France Télévisions. Dans la construction de l'entreprise unique, dans le plan de départs volontaires ouvert jusqu'à fin 2015 ». Dans le courrier envoyé lundi, elle insiste d'ailleurs sur le fait que le plan d'économies en préparation « viendra s'ajouter aux efforts accomplis entre 2012 et 2015 par l'entreprise, qui auront fait baisser les charges opérationnelles de 70 millions d'euros et les effectifs de l'entreprise commune de 740 équivalents temps plein, soit -7% ».

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: À la table des socialistes, ce sera Tv public, redevance, pub et caviar !

Message par ano le Lun 31 Oct 2016 - 7:04


Les salaires mirobolants de France Télévisions

figaro, le 31 octobre 2016
(Source)


Alors que la Cour des comptes a publié lundi dernier un rapport critiquant violemment la politique «insuffisamment rigoureuse» de gestion du groupe, une enquête révèle les salaires exhorbitants de certains salariés.

L'audiovisuel public rémunère ses salariés aussi bien que le privé: voilà sans doute la révélation majeure de l'enquête menée par BFM Business. Exemple: Delphine Ernotte, PDG de France Télévisions, touche un salaire fixe de 322.000 euros brut par an, avec un bonus variable pouvant aller jusqu'à 78.000 euros, soit un total de 400.000 euros bruts par an. À titre de comparaison, c'est le même salaire que Rémy Pfimlin, ancien PDG du groupe, mais bien plus que celui de Patrick de Carolis, qui touchait 240.000 euros de fixe et un bonus qui pouvait atteindre 60.000 euros.

Bon nombre de ses pairs ont également des salaires très confortables: selon le rapport de la Cour des comptes, 191 salariés du groupe toucheraient plus de 120.000 euros bruts par an et 547 salariés plus de 96.000 euros bruts par an. De même, le nombre de salariés (CDI à temps plein) ayant une rémunération brute annuelle supérieure à 70.000 euros a augmenté de près de 57% entre 2009 et 2013 et s'élèvait à 1415 en 2015, contre 899 en 2011. Ces rémunérations importantes s'expliquent par le nombre de cadres employés par le groupe: chez France Télévisions, les cadres représentent 79% du personnel technique et administratif, et 26% des journalistes (voire même 40% à la direction de l'information). Un taux extrêmement élevé quand on sait que les cadres représentent environ 18% de la population active française.

La politique de gestion du groupe rudement critiquée

La Cour des comptes a publié lundi dernier un rapport critiquant sévèrement la politique de gestion du groupe audiovisuel, qu'elle estime «insuffisamment rigoureuse». La Cour dénonce «une réorganisation inaboutie» et appelle à «une réduction des charges». La Cour estime que France Télévisions n'a «pas été en mesure de réduire significativement ses effectifs»: le groupe emploie désormais 5 500 personnes en équivalents temps plein, un nombre qui a augmenté de 6% entre 2009 et 2015. Pire, les charges de personnel ont augmenté de 13% entre 2009 et 2015, malgré deux plans de départs volontaires. Si le nombre de postes permanents a été réduit à 9 932 emplois en équivalent temps plein, l'emploi non permanent reste, selon la Cour, «insuffisamment contrôlé».

Le rapport dénonce également le cumul de contrats entre un CDI et un CDD/CDDU (contrat à durée déterminée d'usage), comme celles des salariés en CDI rémunérés parallèlement par des sociétés de production privée: 182 salariés en CDI chez France Télévisions ont en parallèle un CDD ou un CDD d'usage, c'est-à-dire une rémunération d'intermittent. Le rapport expose même le cas d'un salarié ayant conclu 108 CDD/CDDU.

Autre pratique opaque au sein du groupe: certains salariés embauchés en CDI à temps plein, et rémunérés en conséquence par France Télévisions, sont parallèlement rétribués par des sociétés de production privées». Delphine Ernotte elle-même serait donc moins bien payée que certains animateurs stars du service public.

**

Le Socialisme : « une belle alliance de pervers ! »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Socialistes n'arrachent jamais les yeux des pauvres pour qu'ils puissent quand même pleurer !


Contenu sponsorisé

Re: À la table des socialistes, ce sera Tv public, redevance, pub et caviar !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 4:55