www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

LREM (ex-umps) : voyoucratie ?

Partagez

ano

Date d'inscription : 22/05/2015

Re: LREM (ex-umps) : voyoucratie ?

Message par ano le Jeu 30 Nov 2017 - 9:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

« Pièces à conviction ».


Élus et associations : les liaisons dangereuses


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’argent public versé aux associations est-il toujours dépensé à bon escient ? Le secteur associatif constitue un pan insoupçonné de notre économie. Chaque année, malgré les restrictions budgétaires, l’Etat et les collectivités locales distribuent près de 34 milliards d’euros de subventions publiques aux associations. Clubs de football, de chasse, soutien scolaire ou encore prévention de la radicalisation, on estime à 1,3 million le nombre d’associations en France.

Au service de l’intérêt général ?

L’argent public distribué par l’État est censé servir l’intérêt général, mais ce n’est pas toujours le cas. L’enquête de « Pièces à conviction » révèle comment certaines associations servent de bras armés aux élus, au détriment du citoyen et du contribuable.

Clientélisme, détournement de fonds ou achat de voix… des petites associations de quartier aux grosses structures abreuvées d’argent public, nous avons enquêté pendant six mois sur la face cachée des associations.

Une enquête réalisée par Sylvain Louvet.

Ce reportage est suivi d'un débat animé par Virna Sacchi, qui reçoit  Hervé Lebreton, président fondateur de l'association Pour une démocratie directe, lanceur d'alerte, et Sylvain Louvet, journaliste, auteur de l'enquête.

**
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: LREM (ex-umps) : voyoucratie ?

Message par ano le Mer 13 Déc 2017 - 14:52


Jean-Jacques Urvoas aurait informé Thierry Solère d'une enquête le concernant

figaro, le 13 décembre 2017
(Source)


Entre les deux tours de l'élection présidentielle, l'ancien ministre de la Justice aurait transmis au député LREM (ex-LR) une note confidentielle décrivant l'avancement de l'enquête préliminaire pour fraude fiscale, blanchiment et trafic d'influence le concernant, selon le Canard enchaîné.

Visé par une enquête préliminaire pour fraude fiscale, blanchiment et trafic d'influence, le député Thierry Solère (LREM, ex-LR) aurait reçu du précédent ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, une note confidentielle détaillant les investigations en cours à son sujet, selon Le Canard enchaîné paru ce mercredi. « Signé “Amitiés, Jean-Jacques Urvoas”, le message a été retrouvé par les flics qui, le 26 juin, ont perquisitionné le domicile de Solère », précise le journal satirique.

Entre les deux tours de l'élection présidentielle de mai 2017, Thierry Solère se serait ouvert à son ami garde des Sceaux pour « savoir où en étaient ses déboires », alors qu'il espérait intégrer le gouvernement. Toujours selon le palmipède, « Emmanuel Macron pense (ou laisse penser à l'intéressé) qu'il pourrait prendre le portefeuille de l'Intérieur ».

L'ancien ministre de la Justice aurait prudemment utilisé la messagerie cryptée Telegram pour transférer à l'élu la note confidentielle qui a été rédigée à son intention par la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG). Prudence d'un côté seulement puisque Thierry Solère va précieusement conserver le document sur son téléphone. « C 'est délirant : ces mecs jouent aux espions en utilisant des messageries soi-disant secrètes, et ils se font prendre comme des bleus ! », aurait déclaré un enquêteur au Canard enchaîné.

Pour Thierry Solère, un message « neutre »

Le journal satirique s'est vu confirmer ces informations par le procureur de Nanterre, Catherine Denis, qui les a transmises au procureur général près la Cour de Cassation, Jean-Claude Marin, « lequel pourrait enclencher une procédure pour violation du secret professionnel devant la Cour de justice de la République ». Plus tard dans la matinée de ce mercredi, le parquet de Paris a estimé que la « responsabilité pénale » de l'ex-garde des Sceaux Urvoas est susceptible d'être engagée.

« Solère confirme », ajoute Le Canard enchaîné. Si les avocats du député de la majorité confirment bien l'existence d'un message adressé par Jean-Jacques Urvoas à leur client, le contexte est bien différent : Thierry Solère évoque une conversation avec l'ancien garde des Sceaux alors qu'il vient de saisir la justice d'une enquête pour diffamation car le contenu détaillé de l'enquête préliminaire le concernant a fuité dans la presse. « C'est dans ces conditions que le ministre lui a adressé un message qui, de façon neutre et objective, confirmait l'existence du contenu de l'enquête en cours, d'ores et déjà rendu publique, sans se prononcer sur les suites qui en seraient données », relate le journal satirique.

**

Macron : mon ennemi, c'est la France !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Retrouvez vos « casseroles » préférées chez l'aimant Macron !


avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: LREM (ex-umps) : voyoucratie ?

Message par ano le Sam 6 Jan 2018 - 11:44


Pécresse « pouff... », Copé « petite p... » : les injures du nouveau porte-parole de LREM refont surface

rt, le 6 janvier 2018
(Source)


Fraîchement nommé porte-parole de LREM, Rayan Nezzar s'est déjà fait épingler pour des propos fleuris par Buzzfeed. Ainsi, il a affublé nombre de ses adversaires politiques (dont certains sont désormais du même bord que lui) de noms d'oiseaux.

Le délégué général de La République en marche (LREM) Christophe Castaner a annoncé  le 4 janvier la composition de sa nouvelle équipe «pour transformer la France». Parmi les heureux désignés figurent Rayan Nezzar, passé par l'ENA et enseignant à l'université Paris-Dauphine, promu porte-parole du parti, au côté de Gabriel Attal.

L'air juvénile, tout sourire sur son profil Twitter, Rayan Nezzar semblait prêt à devenir la future coqueluche du parti macronien. Seul hic : que le site Buzzfeed et des internautes internaute ont retrouvé des archives Twitter du jeune militant. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'attitude qu'a pu avoir Rayan Nezzar, à en croire les captures d'écran d'anciens tweets (supprimés depuis), est loin de celle que l'on peut attendre d'un porte-parole de parti. Ainsi, le jeune homme a fait preuve ces dernières années d'une certaine tendance à traiter les femmes, journalistes et politiques, de «pouffiasses». Valérie Pécresse en a notamment fait les frais, selon une capture d'écran d'un tweet.

Plus problématique encore pour le soutien d'Emmanuel Macron : l'ancienne membre de l'UMP, désormais députée LREM, Aurore Bergé, a été accusée par Rayan Nezzar de «débiner des conneries».

A l'instar d'Aurore Bergé en 2013, Rayan Nezzar ne s'attendait pas non plus en 2012 ou en 2013 à faire un jour parti du même camp que l'actuel ministre de l'économie, Bruno Le Maire. A l'époque, il traitait le député de l'Eure de «couille molle» ou de «guignol».

En roue libre sur Twitter, il s'était également attaqué à Jean-François Copé, traitant le maire Les Républicains (LR) de Meaux de «petite pute».

Les politiques et les journalistes n'ont pas été les seules cibles de Rayan Nezzar. Gérard Depardieu serait ainsi, pour lui, un «fils de pute» pour avoir rendu son passeport français...

Rayan Nezzar, après avoir été approché pour une interview par Buzzfeed, a supprimé l'ensemble de ses tweets – plus de 5 000 selon le site. Mais des captures d'écran ont été réalisées par le média ainsi que par des internautes. Internet laisse des traces. Si Rayan Nezzar se dit «progressiste» sur son compte Twitter, il a en tout cas une belle marge de progression pour améliorer sa communication politique...

**

En marche vers la catastrophe !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'âme n'a pas de secret que la conduite ne révèle !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: LREM (ex-umps) : voyoucratie ?

Message par ano le Lun 8 Jan 2018 - 20:48


Soupçons de financement libyen : Alexandre Djouhri interpellé à Londres

figaro, le 8 janvier 2018
(Source)


L'homme d'affaires français Alexandre Djouhri a été interpellé dimanche à Londres dans le cadre de l'enquête sur un possible financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, d'après des sources proches du dossier. Arrêté par les policiers britanniques à l'aéroport de Londres Heathrow, Alexandre Djouhri était visé par un mandat d'arrêt européen délivré par les juges d'instruction du pôle financier de Paris, a indiqué l'une des sources, confirmant une information du site internet de L'Obs. Il a été mis en garde à vue et placé en détention provisoire, a indiqué le tribunal de Westminster. Il doit comparaître à nouveau devant le tribunal mercredi afin de fixer une date d'audience d'extradition, a précisé à l'AFP un porte-parole du tribunal.

Cet intermédiaire financier, familier des réseaux de la droite française et proche de Nicolas Sarkozy, est au coeur de l'enquête ouverte à Paris en 2013 mais ne répondait pas aux convocations des enquêteurs. Les juges tentent de vérifier les accusations lancées en 2011 par l'ancien président libyen Mouammar Kadhafi et son fils Seif el-Islam selon lesquelles Nicolas Sarkozy avait bénéficié de leurs fonds pour sa campagne de 2007.

Le parquet national financier a étendu les investigations en septembre 2016 à des soupçons de détournements de fonds à la faveur de la vente en 2009 d'une villa située à Mougins (Alpes-Maritimes), pour environ 10 millions d'euros, à un fonds libyen géré par Bachir Saleh, l'ancien grand argentier du régime de Kadhafi, évincé du pouvoir et tué en 2011. Or les juges soupçonnent Alexandre Djouhri d'être le véritable propriétaire et vendeur de ce bien et de s'être entendu avec Bachir Saleh pour fixer un prix d'achat «très surévalué», selon les éléments de l'enquête rapportés à l'AFP.

Les deux hommes n'ont pas répondu à une convocation des enquêteurs de l'Office anti-corruption de la police judiciaire (Oclciff), le 7 septembre 2016.

**

Le Fédéralisme, c'est la Fuite en avant !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fédéralisme apprend à chacun à rougir d'être patriotique et vertueux !




Contenu sponsorisé

Re: LREM (ex-umps) : voyoucratie ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 19 Avr 2018 - 12:05