www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Le site de Marine Le Pen pour la présidentielle 2017 est accessible flechegauche ICI flechedroite "Carnets d'espérances", le nouveau blog de Marine Le Pen flechegauche ICI flechedroite et flechegauche LA flechedroite

Daesh, Daesh, Isis...

Partagez

sakura FN

Date d'inscription : 14/12/2012

Syrie : les couveuses de Daech

Message par sakura FN le Ven 4 Déc 2015 - 10:58

EXCLUSIF. L'organisation terroriste prépare déjà la génération d'après, celle de ses futurs combattants, en planifiant méthodiquement la naissance de « bébés Daech » pour peupler le califat. Glaçant.

Des nourrissons biberonnés à l'idéologie jihadiste. Des femmes recrutées pour procréer. Le groupe Etat islamique (EI ou Daech en arabe) prépare méthodiquement l'avenir. Les dignitaires du groupe terroriste le savent : pour devenir un véritable Etat, il faut un peuple. Ils couvrent déjà un territoire de 8 à 10 millions d'habitants, aussi vaste que la Grande-Bretagne, à cheval entre la Syrie et l'Irak.

Suite et source...
http://www.leparisien.fr/international/syrie-les-couveuses-de-daech-04-12-2015-5338799.php
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mer 16 Déc 2015 - 12:38

Daech exécuterait des enfants trisomiques

Le groupe Etat Islamique aurait émis une fatwa autorisant ses membres à mettre à mort des enfants atteints de trisomie ou de handicaps, rapporte le Daily Mail repris par DirectMatin et handicap.fr.
Depuis que la fatwa a été lancée, plus de 38 enfants en bas âge de moins de 3 mois et atteints de malformations congénitales, de trisomie ou de handicaps auraient été tués. « Le groupe Etat islamique a émis une fatwa donnant l’autorisation à ses militants d’exécuter les enfants atteints de trisomie, de handicap ou de malformations congénitales », rapporte le Daily Mail dans son édition du 14 décembre 2015. Le quotidien britannique s’est notamment appuyé sur une enquête menée par Mosul Eye, un blog irakien, qui a publié ces constatations sur son profil Facebook. Selon cette organisation, de nombreuses exécutions ont eu lieu en Irak, mais aussi dans plusieurs bastions de Daech en Syrie.
La dépêche

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Jeu 17 Déc 2015 - 18:26

Russie : Une brochure pour combattre la propagande djihadiste felicitations

La Russie intensifie sa lutte contre la propagande djihadiste. Une brochure officielle a été publiée sous le titre « Le conte d’horreur de Daech« . L’objectif est de dissuader les jeunes de rejoindre les rangs du groupe État islamique. Des jeunes qui se laissent facilement séduire par des recruteurs via les réseaux sociaux.

(Français de souche).


cette idée ne sortirais pas de la téte de nos politicards francais,ils sont bien trop cons !
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mer 23 Déc 2015 - 17:18

Daech : la France va-t-elle aussi intervenir en Libye ?

La nécessité de contenir l’EI en Libye est désormais jugée urgente. Paris prépare les plans d’une intervention et tente de mettre sur pied une coalition internationale.

Quand, comment, engager le fer contre Daech en Libye? Et qui, pour se lancer dans ce combat que l’on présente désormais à Paris comme nécessaire et urgent? Si l’état-major des armées (EMA) reste logiquement fort discret sur les plans de campagne qui s’élaborent à Balard, les pistes existent pour tenter d’esquisser des réponses plausibles à cette série de questions.
L’horizon temporel, en premier lieu, s’est précisé au cours des dernières semaines. Pour éradiquer le «cancer Daech et ses métastases libyennes», une action militaire est jugée indispensable à l’horizon de six mois, voire avant le printemps, entend-on à la Défense.
(…) Le Figaro

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
l'armée francaise été a cours de munitions pour bombarder la Syrie...et la ils parlent d'une eventuelle intervention en Lybie !!!!!!
avatar
JOCE

Age : 56
Date de naissance : 05/11/1960
Localisation : cote d'azur
Scorpion Date d'inscription : 09/02/2012
Passion : BRICOLAGE JARDINAGE
Humeur : toujours égale à moi meme

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par JOCE le Mer 23 Déc 2015 - 21:33

Voilà, je ne suis pas parano, mais ce soir, j'ai regardé le journal de TF1 vers la fin. Ca parlait des migrants, 1 000 000 de migrants arrivés en Europe en 2015, des difficultés à les héberger en Allemagne etc....
Mais c'est une image qui m'a choqué dans ce reportage.... Je ne sais pas si vous l'avez vue....
Moi perso, je vois deux hommes derrière le journaliste dans ce centre de migrants.... un des hommes voit la caméra et de suite se cache derrière une des séparations, l'autre reste et lève le doigt , signe distinctif..... de l'EI.
En tout cas, cela m'a fait froid dans le dos.... et je souhaiterais bien savoir si ce que j'ai vu est faux ou vrai ?????

Quelqu'un peut rechercher cette vidéo ?
MERCI
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Lun 28 Déc 2015 - 12:34


L'armée irakienne a repris la ville de Ramadi à l'État islamique
figaro, afp, ap, reuters
(Source)


Un porte-parole de l'armée irakienne affirme que son drapeau flotte sur le siège du gouvernement de la province, concrétisant ainsi la plus importante victoire depuis l'offensive djihadiste dans le pays. Des images montrent la progression des soldats irakiens durant la journée de dimanche.

Les forces irakiennes ont totalement libéré ce lundi la ville de Ramadi, à l'ouest de Bagdad, et levé le drapeau national sur le complexe gouvernemental, a indiqué le commandement irakien des opérations. «Ramadi a été libérée et les forces armées du contre-terrorisme ont dressé le drapeau sur le siège gouvernemental», s'est félicité le général de brigade Yahya Rassool sur la télévision d'Etat.

La ville était aux mains de l'État islamique depuis le mois de ma dernier. Cette reprise constitue la plus importante victoire de l'armée régulière face aux djihadistes, qui l'avaient mise en déroute en s'emparant d'un tiers du territoire irakien il y a dix-huit mois. Des Irakiens sont descendus dans les rues de plusieurs villes du pays pour célébrer cette reprise.

Dans la matinée, nous avons appris que les forces irakiennes tentaient de désamorcer les bombes laissées dans les rues dévastées de la ville. Les équipes de déminage font face à une tâche titanesque pour désamorcer les milliers de bombes laissées par les combattants de l'EI.

Quasiment tous les civils ont quitté le centre de Ramadi dévasté par les combats. Certains ont pu être évacués mais d'autres ont été utilisés comme boucliers humains par les jihadistes pour couvrir leur fuite vers l'est de la ville, selon plusieurs témoignages. Il y a une semaine, les responsables irakiens estimaient que l'EI disposaient encore de 400 combattants à Ramadi. Il était impossible lundi de déterminer combien ont été tués dans les combats et combien ont pu fuir.

La coalition internationale contre l'EI menée par les Etats-Unis et à laquelle participent notamment la France et la Grande-Bretagne, a félicité les forces irakiennes pour leur victoire à Ramadi. Elle a appuyé leur avancée par des raids aériens - 600 depuis juillet dans cette zone - mais également en leur fournissant armes et entraînements. Le président du Parlement irakien, Salim al-Joubouri, a félicité les forces fédérales pour «cette magnifique victoire contre Daech». «Elle représente une rampe de lancement pour la libération de (la province) de Ninive», a-t-il affirmé.

**


avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Mer 30 Déc 2015 - 19:41

pirat  Bonne Année de Vladimir Poutine à ceux de Daech qui transportent le précieux carburant dans des centaines de camions-citernes vers la Turquie, amie et alliée des États-Unis. Pourquoi les américains n'ont-ils jamais bombardé un de ces convois, source énorme d'argent pour les combattants de cette organisation terroriste ?

russie  Bravo les russes et merci !

https://www.youtube.com/watch?v=97oTA9SRjMU

https://www.youtube.com/watch?v=G-1-2ObLvQs

https://www.youtube.com/watch?v=nxtArwKIWbc
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Sam 9 Jan 2016 - 9:12



Syrie : un djihadiste tue sa mère qui voulait le convaincre de fuir Raqqa
figaro, le 8 janvier 2016
(Source)


Ali Saqr, 20 ans, a abattu sa mère en public d'une balle dans la tête sur une place de Raqqa, la «capitale» de l'organisation État islamique.

C'est l'histoire tragique d'un fils de la révolution syrienne qui finit en tortionnaire de sa mère. Elle se passe mercredi dernier à Raqqa, «la capitale» de Daech en Syrie. Devant une centaine de personnes rassemblées sur une place de cette ville de l'est du pays, Ali Saqr, 20 ans, a abattu sa mère, Lina, 40 ans, d'une balle dans la tête, en face de la Poste où elle travaillait.

Elle avait fui Raqqa pour échapper aux bombardements de la coalition occidentale anti-Daech. Lina habitait désormais Tabaqa, à une cinquantaine de kilomètres. Mais elle avait peur pour son fils. Mercredi, elle est donc revenue à Raqqa pour le convaincre de quitter la ville, et fuir la mort qui rôde avec les frappes occidentales anti-Daech.

Mais Ali a aussitôt informé ses supérieurs au sein de l'État islamique, qui ont arrêté Lina, l'accusant «d'apostasie». Un crime qui mérite la mort pour les djihadistes de Daech. Ali a-t-il tenté d'apaiser la colère de ses supérieurs? Pas sûr: en adhérent à l'EI, le jeune homme en connaissait les risques. Une chose est sûre: à travers ce sordide épisode, les djihadistes ont voulu faire un exemple, devant une foule probablement autant effrayée qu'acquise à la violence terroriste.

Un ancien de l'Armée syrienne libre

Ironie de l'histoire: Ali avait commencé son combat contre le régime de Bachar el-Assad aux côtés des modérés de l'Armée syrienne libre. Déçu, il a ensuite rejoint, le Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaida, avant de rallier les «durs parmi les durs», regroupés dans l'organisation État islamique. Dérive hélas fréquente dans un pays déchiré par la violence extrême pratiquée par les principaux protagonistes de la guerre civile.

Dans son califat irako-syrien, l'EI s'est fait connaître par ses atrocités, notamment les exécutions par décapitation, la mise à mort par le feu ou la destruction de monuments appartenant au patrimoine mondial de l'humanité.

Aux yeux des djihadistes, une cinquantaine de «crimes» méritent la mort. Parmi eux figurent l'adultère, l'homosexualité, la zoophilie et le fait pour un djihadiste «d'exposer ses parties génitales».

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, plus de 2 000 civils syriens ont été liquidés par Daech depuis l'instauration de son califat, l'été 2014.

(Avec agences)

**

avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Dim 10 Jan 2016 - 16:43

L'etat Islamique bientot a la téte de la Libye.Un nouveau danger pour la France

Nous l’avions annoncé à plusieurs reprises sur « Boulevard Voltaire », « La gauche m’a tuer », « Dreuz.info », etc. : devant les frappes aériennes communes des Russes et de la coalition les djihadistes de l’Etat Islamique qui combattent en Syrie et en Irak, se replient de plus en plus nombreux et affluent dans le pays qui se trouve plongé dans le chaos le plus total, la Libye.

La Libye va devenir le prochain prolongement de DAECH. Elle est nécessaire pour financer son armée et acheter des armes de plus en plus sophistiquées grâce à ses champs pétroliers.
Prendre le contrôle des hydrocarbures est devenu l’un des objectifs principaux de l’Etat Islamique.
Ses combattants ont déjà mené deux batailles décisives pour s’emparer des installations pétrolières d’Al Sadra et de Ras Lanouf.
Des attentats de plus en plus nombreux, et de plus en plus meurtriers, se produisent chaque jour, jeudi dernier 56 morts à Zliten, 170 kms à l’est de Tripoli.
Malgré les diverses formes d’accords prises lors des dernières semaines par les deux gouvernements qui se partagent (théoriquement) la Libye, notamment ceux du 17 décembre 2015 au Maroc, l’entente afin de constituer un gouvernement d’union nationale ne voit pas le jour et cela malgré les interventions répétées d’une part de l’Union Européenne, dont la responsable, Federica Mogherini a rencontré vendredi, à Tunis, le futur premier ministre, Fayez Al Sarraj, et la médiation insistante, depuis novembre, de Martin Kobler, responsable des Nations unies pour la Libye (UNSMIL)

Il est de plus en plus à craindre que, si l’intolérance des deux gouvernements opposés ne cesse pas dans les prochaines semaines, ce soit l’Etat Islamique qui les renvoie dos à dos et s’octroie le pays afin d’y imposer sa « charia ».
Et vous vous étonnez que le peuple libyen regrette et pleure chaque jour davantage la disparition de son ex leader Mouammar El Gueddafi !

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/01/10/letat-islamique-bientot-a-la-tete-de-la-libye-un-nouveau-danger-pour-la-france/#Opi2xDerxeVsSus0.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mar 12 Jan 2016 - 18:29

«Faites semblant d’être chrétiens» : Daesh publie un manuel destiné aux djihadistes européens

L’Etat islamique a édité un manuel de conseils aux djihadistes britanniques qui voudraient organiser des attentats. Un de conseils principaux est de se fondre le mieux possible dans la masse en se rasant la barbe et en portant une croix chrétienne.
 RT.com

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Mer 13 Jan 2016 - 15:52


Port de la kippa déconseillé : « Une victoire symbolique du terrorisme islamiste »

figaro, le 13 janvier 2016
(Source)


Le Consistoire israélite de Marseille a incité les Juifs à retirer leur kippa dans la rue. Jonathan Aleksandrowicz, journaliste à Actualité juive Hebdo, comprend ce souci de protection, mais redoute qu'il soit interprété comme le signe d'une soumission aux djihadistes.

Jonathan Aleksandrowicz est journaliste à Actualité juive Hebdo, membre de l'Institut d'études lévinassiennes et du Collège talmudique français, étudiant en philosophie.

LE FIGARO. - Le président du Consistoire israélite de Marseille «incite» les juifs de la ville à « enlever la kippa dans cette période trouble, jusqu'à des jours meilleurs ». « Devant la gravité des événements, estime le responsable, il faut prendre des décisions exceptionnelles, et, pour moi, la vie est plus sacrée que tout autre critère ». Que vous inspire cette décision?

Jonathan ALEKSANDROWICZ. - En tant que citoyen français de confession juive, beaucoup de tristesse. Plus qu'un aveu d'impuissance, le président du Consistoire israélite de Marseille lance un véritable appel au secours. Et pour cause, en deux mois, trois agressions à l'arme blanche ont visé des juifs dans la cité phocéenne. Pas des juifs lambdas, mais des juifs identifiables en tant que juifs, c'est-à-dire portant une kippa. Plus inquiétant encore, cette troisième agression a été commise au nom de l'Etat islamique et rappelle que si le djihad peut frapper au hasard, de façon indéterminée, comme cela fut le cas le 13 novembre, le juif demeure une cible bien déterminée. Et déterminable: par la kippa, ce marqueur objectif, ostensible même, de l'identité juive. Les personnes attaquées l'ont été non en tant que françaises, mais en tant que juives. Même si l'on doit regretter cette déclaration, on peut en comprendre la logique: devenir invisible pour ne plus être une cible. D'autant que le judaïsme permet lorsque la vie est en jeu de déroger à certains commandements.

Le grand rabbin de France s'insurge et le président du Crif juge l'initiative « maladroite ». Le président du Consistoire israélite de Marseille est-il dans son rôle?

Symboliquement, sa déclaration peut être entendue comme une victoire de l'Etat islamique: la terreur gagne du terrain chaque jour, et les populations vulnérables se terrent. Plus encore, cela pourrait même signifier la disparition de la vie juive à Marseille, parce qu'on ne peut évaluer quand des « jours meilleurs » reviendront. Mais il me semble que la malgré la grande maladresse du propos, il y a un point auquel on ne pense pas nécessairement: en tant que responsable de la vie cultuelle juive, le Consistoire est notamment chargé d'assurer les derniers devoirs vis-à-vis des défunts. Pour être clair: tout l'aspect funéraire, de la toilette mortuaire aux prières au cimetière. Derrière la déclaration du président du Consistoire israélite de Marseille, il y a aussi la connaissance intime de cette réalité-là… Parce que sauvegarder des symboles, faire front, cela peut légitimement satisfaire les belles âmes de tous bords, et c'est indispensable pour l'avenir de la France, mais n'oublions que l'on parle d'êtres humains qui pourraient être assassinés. Un symbole ne saigne pas, ne meurt pas. Un être humain, oui. L'intuition de l'Ecclésiaste, « un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort », traduit bien cette inquiétude.

Que représente la kippa pour un juif?

À l'origine, il ne s'agit pas d'un commandement explicite du judaïsme. D'ailleurs, seuls les sages se couvraient la tête. C'était une façon de montrer que malgré leurs connaissances, l'immensité du ciel les recouvrait et les rappelait à l'humilité. Cette pratique s'est rapidement généralisée à l'ensemble des juifs. Elle est aujourd'hui le symbole de leur crainte de dieu. D'ailleurs, le mot pour kippa en yiddish, « yarmulke », peut être traduit par « crainte de la royauté » (sous-entendu: divine). En somme, porter une kippa, c'est remettre son destin entre les mains de dieu. Dans ce cas, comment la crainte des djihadistes pourrait-elle faire retirer la kippa!? On pourrait même évoquer cette phrase du grand rabbin Nahman de Breslev, qu'Ariel Goldmann, président du Fonds Social Juif Unifié, m'a rappelé mardi soir: « le monde entier est un pont très étroit ; mais l'essentiel est de ne pas avoir peur ».

Plus largement que cette polémique révèle-t-elle sur la situation des juifs en France?

Mais le problème des Français de confession juive, ce n'est pas l'immigration en Israël, ni le fait de retirer sa kippa ou de la conserver, le problème demeure l'antisémitisme et le terrorisme. Il ne s'agit donc pas pour les politiques de s'indigner en tressant le style et l'émotion une fois que des attaques ont été commises, il s'agit d'empêcher leur survenue. Certes, cette réflexion d'une banalité désarmante, mais la crainte du terrorisme est partagée par l'ensemble des français. Pas uniquement par ceux de confession juive. Je doute que nos concitoyens apprécieront longtemps les belles oraisons funèbres. Pour autant, dans la résistance à mettre en place et à maintenir face à la terreur, il me semble que le judaïsme doit prendre sa part parce qu'« on n'abdique pas l'honneur d'être une cible », nous dit le Cyrano d'Edmond Rostand. Aujourd'hui, porter la kippa est presque devenu un devoir.

**
Si la République Française n'avait jamais permis ou ne permettait plus de signe ostentatoire en place public, elle serait parfaitement légitime.
Mais qu'un prêcheur appelle à l'abandon de signe ostentatoire en raison d'agressions pour des raisons religieuses de ses coreligionnaires, ou par ailleurs qu'elles que soient ses raisons, est absolument condamnable !



l’RPS : entre Inconscience & Incompétence !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

l’RPS marche sur la tête, parce qu'il faut bien qu'elle lui serve à quelque chose !

avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Ven 15 Jan 2016 - 17:49

Irak : Un ancien militaire français combat Daech


Peter, ex-caporal chef dans un régiment d’infanterie de la Marne, a décidé de partir combattre Daech en Irak suite aux attentats contre Charlie hebdo et l’Hyper Cacher le 7 janvier 2015. Nous l’avons rencontré dans les rangs des Peshmerga à Dakuk, près de la ligne de Front qui sépare les forces kurdes des troupes de l’État Islamique.


VIDEO http://dai.ly/x3mh2hz
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Ven 15 Jan 2016 - 20:21

Arrestation d’un ex-militaire néerlandais, soupçonné d’avoir tué des djihadistes de l’EI en Syrie !!!!

Un ex-militaire néerlandais soupçonné d’avoir combattu aux côtés de forces kurdes et d’être impliqué dans la mort de djihadistes du groupe Etat islamique en Syrie a été interpellé aux Pays-Bas, a annoncé vendredi le parquet néerlandais. Arrêté mercredi à Arnhem, l’homme de 47 ans a comparu vendredi devant un juge qui l’a libéré provisoirement à la condition qu’il remette son passeport aux autorités, afin d’éviter qu’il ne parte à nouveau en Syrie. 
« La loi néerlandaise ne donne pas le droit aux citoyens, en dehors de situation exceptionnelle comme la légitime défense, d’utiliser d’eux-mêmes la violence, et encore moins la violence pour tuer », a indiqué le parquet dans un communiqué. « Tuer un combattant de l’EI pourrait dès lors mener à des poursuites pénales pour meurtre », a ajouté la même source. Selon le parquet, l’homme aurait combattu aux côtés des Unités de protection du peuple kurde (YPG), notamment accusées par Amnesty International de déplacements forcés de population et de destructions de maisons.
LeSoir.be

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ils ne seraient pas un peu cons sur les bords aux Pays-Bas ??
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mar 19 Jan 2016 - 17:39

L 'action militaire de la Russie permet de faire reculer daech,pourquoi la France n'agit pas ?


Samedi dernier l’Etat Islamique a lancé une offensive de grande envergure sur plusieurs secteurs autour de la ville de Deir Ezzor.

Des combats acharnés opposent actuellement les djihadistes aux forces légales syriennes.
Les combattants de Daech ont tué à Al Bgheliyeh plus de 85 civils et 50 soldats pro-régime, le plus grand nombre exécutés purement et simplement.
Plus de 135 civils ont été exécutés et plus de 400 personnes ont été enlevées ce même jour, dans cette banlieue de Deir Azzor, et ont été dirigées vers une région aux mains de Daech, notamment dans les environs de Raqa, province riche en pétrole, afin de servir de bouclier humain.
Rami Abdel Rahmane, directeur de l’OSDH (Observatoire syrien des droits de l’homme) indique que, toujours ce samedi, 40 civils, dont 8 enfants, ont péri dans des raids aériens sur Raqa.
Pour sa part il craint que Daech exécute les hommes et réduise les femmes à l’esclavage sexuel, comme il le fait très régulièrement.

L’Etat Islamique profite du chaos qui s’amplifie en Syrie et en Irak pour tenter de récupérer de vastes territoires et commettre de nouvelles atrocités, réaliser des attentats aussi spectaculaires que meurtriers et une épuration ethnique de grande envergure : 900 membres de la tribu des Chaitat, à Deir Ezzor, ont été massacrés récemment.
Ainsi que 200 soldats syriens lors de la prise de la base militaire de Tabqa, près de Raqa.
Fort heureusement l’intervention militaire de l’aviation russe, après le 20 septembre, a permis de stopper cette reconquête.
Le chef de la diplomatie russe, Szergueï Lavrov, rencontrera mercredi à Zurich, le secrétaire d’état américain John Kerry, afin de tenter de faire avancer une possible négociation vers un cessez-le-feu.
Et pendant ce temps-là l’Europe ergote, se scandalise devant le comportement de centaines de réfugiés qui agressent et violent. Les bonnes consciences s’émeuvent lorsque 20 fuyards périssent en Méditerranée et la photo d’un enfant mort, étendu sur une plage, fait pleurer les chaumières.
Mais des centaines d’enfants massacrés et des milliers de civils innocents qui n’ont pas les moyens financiers, ou se refusent à abandonner leur patrie et pourrissent sous le soleil de leur pays, cela laisse totalement indifférents nos gouvernants.
Alors, M. le président François hollande, chef de guerre, qu’attendez-vous pour vous faire entendre par vos partenaires et alliés européens ? L’extermination totale ?
 

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/01/19/laction-militaire-de-la-russie-permet-de-faire-reculer-daech-pourquoi-la-france-nagit-pas/#6PRaDdRJBPqDQgsl.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mer 20 Jan 2016 - 19:50

Daech a detruitb le plus vieux monastere chretien d'Irak
 

Confirmant les craintes des autorités religieuses, le sanctuaire Saint-Elie de Mossoul, construit il y a 1.400 ans, a été démoli par l’État islamique. Le lieu de culte rejoint ainsi la liste grandissante des sites religieux et historiques massacrés.
(…) Le Figaro

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Lun 8 Fév 2016 - 6:34


La propagande de Daech s'en prend aux militants du Front national

figaro, le 7 février 2016
(Source)


C'est la première fois que l'État islamique vise directement le parti de Marine Le Pen. Dans son magazine d'une centaine de pages, il s'en prend également aux musulmans de France qui condamnent le djihad.

Dans le dernier numéro de son magazine de propagande en français «Dar-al-islam», Daech évoque sur plus d'une centaine de pages les attentats de Paris, et les menaces à venir. «La question n'est plus de savoir si la France sera de nouveau frappée par des attentats comme ceux de novembre dernier. Réveillez-vous pauvres fous. Les seules questions pertinentes concernent les prochaines cibles et la date», écrivent les auteurs dans leur «éditorial».

Pour la première fois, la propagande de l'État islamique s'en prend directement au Front national. Une photo du cortège annuel du parti de Marine Le Pen le 1er mai est publiée dans les pages, accompagnée de cette légende: «Rassemblement d'idolâtres du FN. Des cibles de choix». Plusieurs responsables du Front national ont réagi à cette menace inédite. Le secrétaire national du FN, Nicolas Bay, a ainsi interpellé directement le premier ministre sur Twitter: « Manifestations du FN dans la ligne de mire de l'État islamique... Satisfait Manuel Valls? » Quant à Florian Philippot, il a tweeté: « À travers le Front national, Daech s'en prend à la France ».

Nombre de commentateurs et personnalités politiques avaient opéré un rapprochement entre FN et État islamique. « Voter FN, c'est voter Daech » avait ainsi déclaré l'ancien président de la région Bourgogne François Patriat au moment des élections régionales. Le journaliste Jean-Jacques Bourdin avait, lui aussi, établi sur RMC un parallèle entre l'organisation terroriste et le parti d'extrême-droite, ce qui avait mis Marine Le Pen dans une colère noire, qui avait elle-même tweeté sur son compte des photos de propagande de Daech.

Est-ce cette mise en perspective qui a poussé l'État islamique à désigner les membres du FN pour cibles? C'est l'analyse de Romain Caillet, expert en questions islamistes: « Le slogan irresponsable « Voter FN, c'est voter Daesh » a peut-être agacé les djihadistes et provoqué ces menaces dans le magazine de l'#EI », a-t-il avancé sur son compte Twitter. Contacté par Le Figaro, le chercheur rappelle que les tensions entre l'extrême-droite et les djihadistes ne sont pas nouvelles: à l'époque de Forsane Alizza, le groupuscule islamiste avait projeté de s'en prendre à des militants identitaires. D'ex-membres de Forsane Alizza ont rejoint Daech, ce qui pourrait expliquer que le Front national soit pris pour cible.

Trois «testaments» de djihadistes du 13 novembre sont publiés: ceux d'Omar Mostefaï, d'Abdelhamid Abaaoud et de Bilal Hadfi. Dans le testament de ce dernier, on trouve un appel à s'en prendre aux lieux de culte. «Détruisez leurs demeures ainsi que leurs lieux de culte comme ils détruisent nos mosquées», peut-on lire dans ce texte posthume.

Les musulmans contre le djihad sont fustigés

Dans le reste du magazine de propagande, les auteurs évoquent longuement leurs «ennemis», fustigent les musulmans de France qui affirment que le djihad violent n'est pas la solution et tentent de démonter longuement les arguments de leurs adversaires à grand recours de hadiths (paroles de Mahomet). Ce n'est pas la première fois que Daech s'en prend aux musulmans de France qui ne le soutiennent pas. Leur idée est de ‘pourrir' au maximum la vie des musulmans français pour pousser les plus fondamentalistes à les rejoindre.», analyse Romain Caillet.


**

Nous nous dirigeons vers la présidentielle, rejoignez-nous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Seule une incompétence extrême utilise « extrême-droite » pour désigner le Front National !


avatar
CoqGaulois

Age : 60
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par CoqGaulois le Lun 8 Fév 2016 - 11:02

Le Front National est le dernier rempart contre l'islamisation de la France et doit le rester. Sans les armes jusqu'à ce jour mais si à l'avenir il faut les prendre vous pouvez me compter dans les rangs des combattants!
Mon Dieu à moi s'appelle France terre de mes aïeux dont j'ai hérité et que je dois transmettre à mes enfants!


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Ven 12 Fév 2016 - 18:24

@kabout a écrit:Irak : Un ancien militaire français combat Daech


Peter, ex-caporal chef dans un régiment d’infanterie de la Marne, a décidé de partir combattre Daech en Irak suite aux attentats contre Charlie hebdo et l’Hyper Cacher le 7 janvier 2015. Nous l’avons rencontré dans les rangs des Peshmerga à Dakuk, près de la ligne de Front qui sépare les forces kurdes des troupes de l’État Islamique.


VIDEO http://dai.ly/x3mh2hz
Irak : Mickaël, Français volontaire contre les jihadistes de l’EI


Mickaël, la quarantaine passée, était électricien dans le Sud-Ouest. Aujourd’hui, il est en Irak, sur la ligne de front, pour combattre les jihadistes du groupe État islamique avec les peshmergas kurdes. Il a dépensé plus de 3.000 euros pour acheter son arme et le matériel nécessaire au combat.

Son quotidien? Dormir à même le sol à dix par chambrée, prendre des douches froides et manger du riz à la sauce tomate tous les jours. Il a bien un album de photos de famille que la cadette de ses deux filles lui a confectionné, mais il préfère ne pas trop les regarder. Pour ne pas avoir envie de repartir.
Il a déjà tiré pour tuer, « le but, c’est de les exterminer« . Il connaît les risques, « je ne serai pas capturé, jamais. [...] Vu ce qu’ils font aux prisonniers, on n’a pas envie d’être capturé. » Lors d’une offensive à laquelle il a participé, on lui a fourni une grenade : « Il est clair que la grenade, je la garde pour moi, pour en emmener un avec moi au cas où. [...] Vaut mieux être expéditif dans ce cas-là.«

VIDEO http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/video-envoye-special-la-grenade-je-la-garde-pour-moi-au-cas-ou_1311729.html

felicitations
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mar 16 Fév 2016 - 11:00

État islamique : Les jihadistes utiliseraient des armes chimiques
 

Le groupe État islamique a-t-il franchi un cap inquiétant dans sa course à l’armement ? C’est ce que craint l’OIAC, l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques, basée à La Haye.

VIDEO http://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/offensive-jihadiste-en-irak/etat-islamique-le-groupe-aurait-utilise-des-armes-chimiques-ces-derniers-mois_1316547.html

affraidaffraid
avatar
vanisse

Age : 43
Date de naissance : 07/07/1973
Cancer Date d'inscription : 17/11/2015
Passion : le travail

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par vanisse le Sam 20 Fév 2016 - 18:56

3 000 à 5 000 terroristes de Daesh se seraient infiltrés en Europe, selon Europol
Publié le 20/02/2016 .
Des milliers de terroristes entraînés par Daesh seraient entrés en Europe, affirme le patron d'Europol

Rob Wainwright, le patron d'Europol, estime que des milliers d'agents entraînés par Daesh sont déjà présents dans les pays européens

Interrogé par le quotidien allemand Neue Osnabrucker Zeitung, le directeur d'Europol, Rob Wainwright, ne manie pas la langue de bois. Dans cet interview, il affirme que "l'Europe fait face actuellement à la plus haute menace terroriste depuis plus de dix ans", rapporte Atlantico.fr.

"Nous pouvons nous attendre à ce que [Daesh] ou d'autres groupes terroristes religieux préparent une attaque quelque part en Europe, avec pour but de faire de nombreuses victimes parmi la population civile", alerte-t-il.

Nouvelle très rassurante...
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mer 2 Mar 2016 - 20:19

Le commandant de l'OTAN : ISIS se repand comme un cancer parmi les réfugiés

Les mouvements de réfugiés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord camouflent des terroristes et des criminels, a déclaré le haut commandant de l’ OTAN au Congrès mardi, malgré les protestations des groupes de défense des droits de l’ homme qui disent que les réfugiés n’ont majoritairement aucune arrière-pensée , mais cherchent à s’échapper.
Dans son témoignage devant le comité sénatorial des forces armées, le général américain Philip Breedlove a déclaré que l’ Etat islamique se « répand comme un cancer » parmi les réfugiés. Les membres du groupe  » profitent de notre moindre faiblesse , menaçant les nations européennes et les USA « , a-t – il ajouté.
Breedlove a également blâmé la campagne de bombardement de la Russie en Syrie, et l’appui au dirigeant autocratique Bachar al-Assad, pour avoir «sauvagement aggravé le problème ».
(…)
The Guardian
Merci à Bod-er-Mohed

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Jeu 3 Mar 2016 - 7:40

@kabout a écrit:Le commandant de l'OTAN : ISIS se repand comme un cancer parmi les réfugiés
Les mouvements de réfugiés du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord camouflent des terroristes et des criminels, a déclaré le haut commandant de l’ OTAN au Congrès mardi, malgré les protestations des groupes de défense des droits de l’ homme qui disent que les réfugiés n’ont majoritairement aucune arrière-pensée , mais cherchent à s’échapper.
Dans son témoignage devant le comité sénatorial des forces armées, le général américain Philip Breedlove a déclaré que l’ Etat islamique se « répand comme un cancer » parmi les réfugiés. Les membres du groupe  » profitent de notre moindre faiblesse , menaçant les nations européennes et les USA « , a-t – il ajouté.
(…)


C'est à la fois effrayant et rassurant !
D’abords effrayant, parce que de très nombreux médias « nationaux » continuent à être les complices de ces naïfs imposteurs communistes, certes camouflés par des faux-semblants d’humanisme, de socialisme ou de fédéralisme…
Semble-t-il, « le ver est dans le fruit ! »
Mais également rassurant parce que les mieux placés, à défaut d’avoir anticipés ont maintenant compris, … désormais ils savent !
Maintenant, à nous tous de mobiliser un peu plus, auprès de nos cercles respectifs, pour diffuser le plus largement possible cette information, sans oublier d’appeler chaque nouveaux détenteurs à le faire à son tour !

Ricochons, c’est notre responsabilité !



avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Jeu 10 Mar 2016 - 8:39

La chaine Sky News affirme detenir les fiches de 22.000 membres de l'Etat islamique

La chaîne d'information britannique explique que c'est un ex-membre de l'EI désabusé qui lui a remis une clé USB contenant les fichiers, volés au chef de la police interne de l'organisation djihadiste

La chaîne d'information Sky News a affirmé mercredi avoir mis la main sur des documents contenant les noms de 22.000 membres de l'Etat islamique (EI). C'est un ex-membre de l'EI désabusé qui a remis à la chaîne britannique une clé USB contenant les fichiers, volés au chef de la police interne de l'organisation djihadiste, selon Sky News.
Les documents en question, qui contiennent les noms, adresses ou encore numéros de téléphone des recrues, sont des formulaires remplis par des ressortissants de 55 pays ayant rejoint l'EI, a ajouté Sky News. Certains contiendraient des informations sur des djihadistes jusqu'à présent non identifiés qui se trouvent en Europe occidentale, aux États-Unis, au Canada, au Maghreb et au Moyen-Orient, selon la chaîne.
«Sky News a informé les autorités de cette prise», a indiqué la chaîne sur son site. Les ministères britanniques de l'Intérieur et des Affaires étrangères n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour réagir.

«Comprendre la manière dont ces gens ont voyagé et qui les a recrutés est essentiel pour réduire (le nombre) de futurs départs»
Chris Phillips, directeur général du cabinet International Protect and Prepare Security Office

Groupe sanguin, nom de jeune fille de leur mère ou encore «niveau de compréhension de la charia», la loi islamique... Les recrues de l'EI doivent répondre en tout à 23 questions, selon des reproductions de formulaires diffusées par Sky News. De précédentes fuites de documents avaient déjà trahi la tendance bureaucratique prononcée de l'EI. Mais si celle-ci est confirmée, elle constituerait par son ampleur la fuite la plus importante.
Sur Twitter, Richard Barrett, ancien patron du contre-terrorisme au sein du renseignement extérieur britannique, a qualifié le butin de «ressource inestimable pour les analystes».

«Ce pourrait être un événement majeur», a déclaré à l'Agence France-Presse Chris Phillips, directeur général du cabinet International Protect and Prepare Security Office. «Cela montre combien l'EI est vulnérable aux siens qui se retournent contre lui», a-t-il estimé. Les documents transmis à Sky News pourraient être utilisés lors de futurs procès, selon Phillips, et permettre de réduire le nombre de départs de ressortissants de pays européens ou nord-américains vers les zones contrôlées par l'EI. «Comprendre la manière dont ces gens ont voyagé et qui les a recrutés est essentiel pour réduire (le nombre) de futurs départs», a-t-il soutenu.
Plusieurs milliers de citoyens européens ont rejoint les rangs de cette organisation qui a conquis de vastes zones en Syrie et en Irak et proclamé en 2014 le «califat», et les autorités de leurs pays d'origine craignent qu'ils ne commettent des attentats à leur retour.
Certains noms de djihadistes déjà identifiés sont contenus dans les documents. C'est le cas, par exemple, d'Abdel-Majed Abdel Bary, un ancien rappeur originaire de Londres qui s'est illustré en postant sur Twitter une photo de lui brandissant une tête tranchée. Autre nom connu en Grande-Bretagne, celui de Junaid Hussain, un hackeur de l'EI orginaire de Birmingham, tué dans une frappe de drone en août.

«On pourrait voir à l'avenir une possible implosion de l'EI en différentes factions»
Olivier Guitta, directeur général du cabinet de conseil GlobalStrat.

Les documents ont été livrés à Sky News par un ancien combattant de l'Armée syrienne libre ayant rejoint les rangs de l'EI et se faisant appeler «Abu Hamed». Une fois les documents dérobés, il les a transmis à un journaliste en Turquie, expliquant avoir quitté l'EI à cause de l'«effondrement des principes islamiques auxquels il croit» au sein du groupe. «Cette organisation est une escroquerie, ce n'est pas l'islam», dit-il dans une vidéo diffusée par Sky News où il apparaît le visage dissimulé, espérant que les documents qu'il a livrés permettraient, «si Dieu le veut», de détruire l'EI. «Ces informations doivent évidemment être utilisées. Elles appartiennent à ceux qui combattent l'Etat islamique», poursuit-il. Selon lui, l'organisation djihadiste aurait abandonné son quartier général de la ville de Raqqa pour le désert.
Cette fuite de documents «montre qu'il existe des voix dissidentes dans les rangs de l'EI», a dit à l'Agence France-Presse Olivier Guitta, directeur général du cabinet de conseil GlobalStrat. «Comme dans toute organisation d'envergure, il y aura des luttes de pouvoir et on pourrait voir à l'avenir une possible implosion de l'EI en différentes factions», a-t-il ajouté.

Le FIGARO.
avatar
kabout

Age : 53
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Jeu 17 Mar 2016 - 17:54

Les djihadistes s'arment massivement pourtant la France sous Hollande ne réagit toujours pas


L’ANP (Armée Nationale Populaire algérienne) est sur le pied de guerre après l’assaut repoussé, la semaine dernière, d’un groupe de terroristes allié à l’Etat islamique contre la ville de Ben Guerdane, dans le sud tunisien, à 70 kms de Djerba la douce.

Il est utopique de croire une seule seconde que le dispositif mis en place par l’état-major pourra assurer l’étanchéité des 1033 kms de frontière qui sépare l’Algérie de la Libye.
Cependant, depuis 2015, et surtout le début de cette année, elle ne cesse de saisir d’innombrables caches d’armes, aussi bien le long des frontières libyennes, où 132 casemates ont été détruites, mais également celles du Niger et du Mali.



*6 systèmes missiles antiaériens Stinger
*307 armes, dont des fusils FMK
*1279 engins explosifs et des ceintures prêtes à l’emploi
*3 missiles antichars
*232 bombes artisanales
*20 roquettes RPG
*296 grenades
*89 kalachnikovs
*17 propulseurs pour PRG
*14 PM
*30 fusils à pompe et 36 fusils de chasse
157 terroristes ont pu être “neutralisés”.

Tout cet armement indique clairement que des groupes terroristes sont prêts à passer à l’action.
Il s’agit là d’une grande armurerie à ciel ouvert qui se compose d’un arsenal très important et moderne avec des missiles capables de détruire un avion militaire ou civil en plein vol.
Le vice-ministre de la défense et chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, tire la sonnette d’alarme sur la dégradation subite de la situation sécuritaire le long de la frontière libyenne.
“Tout cet arsenal procuré grâce aux moyens financiers de certaines monarchies du Golfe, notamment l’Arabie Saoudite, dont le président de la république, François Hollande, vient d’honorer de la légion d’honneur son monarque (pour quels services rendus à la France?)

Manuel GOMEZ,ecrivain journaliste.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Mar 29 Mar 2016 - 8:32


Syrie-Irak : l'État islamique recule sur tous les fronts

figaro, le 28 mars 2016
(Source)


Le territoire du califat se rétrécit mais les revers subis par les djihadistes n'ont pas encore entamé leur potentiel de nuisance.

L'État islamique recule sur tous les fronts. Une série de revers a récemment forcé l'organisation djihadiste à abandonner une partie de son territoire en Irak et en Syrie. Au nord, face aux Kurdes syriens et irakiens, à l'ouest, face aux forces gouvernementales syriennes et à leurs alliés russes, iraniens et chiites libanais, et à l'est, face à l'armée irakienne, les milices chiites et les conseillers iraniens, le califat autoproclamé est partout sur la défensive.

En Syrie, la reprise de Palmyre par les forces loyales à Bachar el-Assad a été le week-end dernier une défaite importante pour l'État islamique. Outre la perte d'une position avancée dans le désert syrien, en direction de Homs et Damas, les djihadistes ont subi une défaite de prestige. Leur repli précipité écorne l'image de force militaire irrésistible soigneusement mise en scène par l'organisation pour intimider ses ennemis. Appuyées par l'aviation russe, les forces loyalistes syriennes talonnent à présent les djihadistes sur les routes du désert en direction de Deir Ezzor, ville où une garnison encerclée du régime tient toujours l'aéroport militaire. Le commandement syrien a annoncé que Tadmor, le nom syrien de Palmyre, servira de «base à partir de laquelle s'étendront les opérations contre le groupe terroriste notamment à Deir Ezzor et Raqqa». Dans le nord de la Syrie, les milices kurdes de l'YPG sont à une cinquantaine de kilomètres de Raqqa, le bastion de l'organisation.

En Irak, l'EI a continué de perdre du terrain depuis la reprise de Ramadi par l'armée irakienne entre décembre 2015 et février 2016. Dans la province d'al-Anbar, les forces irakiennes avancent et sont au contact avec les djihadistes à Hit. Dans le nord, les Kurdes et leurs conseillers américains préparent une offensive contre Mossoul, la plus grande ville contrôlée par le califat.

Autre signe d'affaiblissement, Daech n'a plus lancé d'offensive d'envergure depuis mai 2015, date de sa capture de Palmyre. Les bombardements ciblés des drones américains ont tué ces derniers mois de nombreux cadres intermédiaires de l'organisation qui forment l'ossature de ses forces militaires.

Cette série de revers a permis d'arrêter l'expansion de l'État islamique. Elles ont aussi permis de contrebalancer l'ascendant psychologique qu'avait pris le califat, se présentant à ses militants comme à ses ennemis comme une organisation irrésistible. Mais revers ne signifie pas défaite. Ces retraits ont jusqu'à présent été des replis plus que des déroutes. Depuis son expérience de Kobané, la ville du Kurdistan syrien défendue maison par maison par les djihadistes sous les bombardements massifs de l'aviation américaine, l'EI ne sacrifie plus ses combattants pour tenir des positions indéfendables. Si les Syriens annoncent que 400 combattants djihadistes ont été tués pendant la défense de Palmyre, la vitesse avec laquelle la ville est tombée indique que le gros des troupes de l'État islamique s'est replié plutôt que de se laisser écraser par l'aviation russe. À Sinjar, dans le nord de l'Irak, l'EI a aussi abandonné des positions devenues intenables plutôt que de se battre contre des forces supérieures et appuyées par l'aviation américaine.

Que ce soit à Palmyre, Ramadi ou Sinjar, les positions abandonnées par les djihadistes n'étaient que des avant-postes. Le cœur du territoire du califat reste sous l'entier contrôle des djihadistes. Malgré la perte de la périphérie de son territoire, et surtout de l'usage de la Turquie comme base arrière, sanitaire, de recrutement et de logistique, Daech contrôle toujours un territoire étendu et plus de 6 millions de personnes.

La reprise des villes importantes s'annonce difficile

L'avance des forces gouvernementales syriennes et irakiennes dans le cœur de ce territoire, peuplé dans sa quasi-totalité d'Arabes sunnites, les expose à des problèmes de contrôle des territoires reconquis. Un peu comme les Américains à l'époque de leur guerre contre-insurrectionnelle en Irak, les armées syrienne et irakienne risquent de découvrir qu'il est plus aisé de reprendre par la force une ville que de la contrôler sans le soutien de la population. Dans les parties de la province d'al-Anbar reprises par le gouvernement irakien, l'EI a déjà repris les tactiques de guérilla utilisées contre les Américains, recourant à des attentats à la voiture piégée ou aux engins explosifs improvisés placés sur le bord des routes.

Les miliciens kurdes, syriens ou irakiens ont jusqu'à présent remporté leur succès dans les zones de peuplement kurdes ou à proximité. Il n'est pas certain que les populations arabes des provinces d'Idlib, d'Alep ou de Raqqa les accueillent en libérateurs. Pas plus que ne le seront les miliciens chiites irakiens ou libanais qui accompagnent les armées régulières irakiennes ou syriennes dans les provinces d'al-Anbar ou de Ninive. La prise de villes importantes, comme Raqqa, Deir Ezzor ou encore Mossoul, pourrait se révéler comme une opération plus complexe que celle de Palmyre. Les mois de violents combats qui ont presque entièrement ravagé Ramadi donnent une idée de ce que pourrait signifier une résistance des djihadistes acculés.

La perte de territoires signifie un affaiblissement considérable des capacités militaires de l'État islamique, comme de ses ressources financières et humaines. Mais elle n'implique pas forcément la fin d'une organisation qui fut longtemps clandestine, et qui pourrait le redevenir si elle devait perdre les territoires sous son contrôle. Daech a démontré de Paris à Bruxelles sa capacité de se projeter loin de ses bases, et ses cadres ont essaimé en Afrique du Nord, de la Libye au Nigeria. La capacité du mouvement djihadiste à muter en fonction des circonstances semble intacte.

**

EI : L'Ennemie de l'Intelligence !



Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Solaris le Mar 29 Mar 2016 - 11:17

On se demande à quoi ont servi les bombardements américains et français dans cette région ... Lorsque les Russes bombardent, au moins ça change les choses ...

Contenu sponsorisé

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 29 Mai 2017 - 21:02