www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Daesh, Daesh, Isis...

Partagez

Solaris

Date d'inscription : 09/01/2015

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Solaris le Mar 29 Mar 2016 - 5:17

On se demande à quoi ont servi les bombardements américains et français dans cette région ... Lorsque les Russes bombardent, au moins ça change les choses ...
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Mer 30 Mar 2016 - 19:31

Surprised Le commencement de la fin pour Daech ?

Après vingt jours de combats acharnés et 400 tués pour les djihadistes, la ville de Palmyre qui est la perle du désert syrien, est aux mains des troupes syriennes. Cette magnifique victoire de l'armée de Bachar el-Assad sur les monstres de l'E.I. qui contrôlaient la ville depuis mai 2015, est une étape importante dans la lutte contre le terrorisme. Bachar, dont le but est de mettre fin à l'existence des djihadistes en Syrie, apparait être un rempart crédible et efficace contre les terroristes. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette victoire et lui souhaiter bonne chance ainsi qu'à la vaillante armée syrienne !
avatar
sakura FN

Age : 63
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par sakura FN le Dim 24 Avr 2016 - 3:39

L'Etat islamique revendique le meurtre d'un professeur au Bangladesh
PUBLIÉ LE 23/04/2016

Des inconnus ont tué à coups de machette un professeur d'université samedi au Bangladesh, un "assassinat" revendiqué par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui l'a accusé d'avoir lancé des "appels en faveur de l'athéisme".
Ce professeur d'anglais, Rezaul Karim Siddique, 58 ans, a été frappé par derrière à la nuque "à au moins trois reprises" peu après avoir quitté son domicile situé à Rajshahi, une ville du nord-ouest où il enseignait à l'université publique, a déclaré à l'AFP un responsable de la police locale, Mohammad Shamsuddin.
suite:
http://www.lavoixdunord.fr/france-monde/l-etat-islamique-revendique-le-meurtre-d-un-professeur-au-ia0b0n3465406

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/110787-160423-l-ei-revendique-le-meurtre-d-un-professeur-au-bangladesh-agence-liee-a-l-ei

---------
Qui a armé Daech ?

Ajoutée le 8 déc. 2015
L'ONG Amnesty International apporte des éléments de réponse avec la publication d'un rapport qui fait mal. Amnesty a demandé l'aide d'experts en armement membre d'une organisation indépendante et politiquement neutre ARES qui ont analysé des milliers d'images et des dizaines de documents.

Bilan : le groupe armé dispose aujourd'hui d'un imposant arsenal d'armes et de munitions conçues ou fabriquées dans plus de 25 pays, récupéré principalement en Irak.

Selon Amnesty, la guerre Iran-Irak, ent…
LIRE L’ARTICLE: http://fr.euronews.com/2015/12/08/qui...

Aujourd'hui dans l'actualité : les titres en vidéo https://www.youtube.com/playlist?list...





avatar
sakura FN

Age : 63
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

DJIHAD POLE EMPLOI...

Message par sakura FN le Mer 1 Juin 2016 - 13:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]" />
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mer 8 Juin 2016 - 9:48

Grace a l'intervention Russe les semaines de DAESH sont désormais comptées en Libye

En Irak et en Syrie ce sera un peu plus long mais il est désormais inévitable que les armées officielles, avec l’aide des puissances internationales et notamment de la Russie, réussissent à bouter l’Etat Islamique hors de leur pays respectif.

La bataille pour reconquérir Falludja est engagée depuis quelques jours et l’armée irakienne, appuyée par certaines milices chiites et sunnites, après avoir libérer près de 27 villages au total autour de la ville principale, va s’employer à atteindre le centre-ville après des combats d’une rare violence qui les opposent aux djihadistes qui minent tout sur leur passage au cours de leur retraite.

Les pertes sont lourdes des deux côtés, plus d’une centaine de combattants de Daech et presqu’autant au sein de l’armée irakienne et de ses alliés qui contrôlent tous les points de sortie de la ville et ne laissent à l’ennemi que le choix de se rendre ou d’accepter la mort.

Le premier ministre irakien, Haidar Al Abadi a affirmé, lors d’une courte allocution, que le drapeau irakien ne tarderait pas à flotter sur cette ville importante, située à 75 km de la capitale Baghdad, et que Daech ne tarderait pas à être totalement vaincu.

Actuellement les 50.000 habitants sont pris en otage à l’intérieur de la cité par l’Etat Islamique qui les utilise comme cibles humaines et cela fait craindre de très nombreuses victimes lors de l’assaut final.

Dès la prise de Falludja, l’armée irakienne et ses alliés s’emploieront à libérer Mossoul, capitale de l’Etat islamique, a annoncé le premier ministre mais ce sera une bataille très difficile, mais décisive, pour le contrôle total du pays par les forces gouvernementales.

En Syrie l’armée, soutenue par les milices gouvernementales, fonce sur le principal fief de l’Etat Islamique, la ville de Raqqa, avec l’appui décisif de l’aviation russe. Elle se trouve à moins de 30 km de l’aéroport militaire de Taqba.

De leur côté, les combattants kurdes et arabes du FDS (Forces Démocratiques Syriennes), soutenus par les américains, poursuivent leur progression dans la région de Minbe, province d’Alep.

L’agence de presse Anatolie a précisé que ces différentes attaques ont détruit « les systèmes d’armement que les terroristes s’apprêtaient à utiliser pour attaquer la Turquie ».

Manuel Gomez


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Mer 6 Juil 2016 - 15:33

Libye ; sur la ligne de front a Syrte,face aux djihadistes de l'Etat Islamique

Depuis deux mois, les forces gouvernementales et les milices armées tentent de libérer Syrte des mains de l’organisation de l’État islamique en Libye qui ne cesse de perdre du terrain. Reportage exclusif sur la ligne de front.

À Syrte, les combats font rage et la route principale qui y conduit porte les stigmates des attentats récents. Les jihadistes de l’organisation de l’État islamique (EI) se sont implantés l’an dernier dans la ville de la côte libyenne en exploitant le vide du pouvoir et les affrontements entre factions rivales. Mais il y a deux mois, l’offensive a été lancée par les forces alliées au gouvernement d’accord national (GNA), soutenu par les Nations unies pour reprendre la ville.

Depuis, l’EI a déjà perdu 180 km de bande côtière et les forces gouvernementales gagnent toujours plus de terrain. Le week-end du 2-3 juillet 2016, les jihadistes ont été délogés d’un quartier résidentiel de la ville au terme de combats qui ont fait au moins trois morts et plus de trente blessés dans les rangs des forces pro-gouvernementales, selon les hauts responsables libyens. Les derniers combattants de l’EI ont été encerclés autour du centre de Ouagadougou et d’un hôpital voisin.

De nombreuses « katibas », ou groupes armés, participent à l’opération et elles ne doutent pas de la victoire. « Syrte sera le cimetière de l’EI ! On va fêter l’Aïd ici ! Et, si Dieu le veut, permettre aux habitants de revenir chez eux« , déclare Ismaïl Al-Figi, membre de la « Brigade des 140 fantassins ».

Sur les milliers d’hommes qui participent à l’opération baptisée al-Bunyan al-Marsous, ou « mur solide », l’armée régulière est très minoritaire : 80 % des combattants sont des miliciens. Le porte-parole de l’opération n’y voit aucun problème. « Nous nous sommes engagés dans cette guerre après nous être mis d’accord avec les katibas. On leur a imposé l’uniforme et la discipline militaire, sous les ordres du gouvernement d’unité nationale et de l’état-major. Maintenant, on peut les considérer comme de vrais soldats. Personne ne peut en douter« , estime le général Mohammed al-Ghasri.

Sans les katibas, ces milices nées du soulèvement contre Mouammar Kadhafi, la bataille de Syrte n’aurait jamais eu lieu. La plupart viennent de Misrata, à 250 km à l’ouest. Sur l’avenue de Tripoli, l’artère principale de la ville, les trophées de la révolte de 2011 figurent en bonne place. Ainsi qu’un monument aux morts dernier cri : les visages des hommes tombés au combat depuis début mai défilent jour et nuit.

Pour de nombreux habitants de Misrata, cette guerre a un parfum de revanche : ce sont leurs milices milices qui ont perdu le contrôle de Syrte en 2015. La reconquête de Syrte serait un coup majeur porté à l’EI en Libye au moment où, en Irak, l’organisation jihadiste a perdu un autre de ses bastions, la ville de Falloudja, située à une cinquantaine de km à l’ouest de Bagdad. Pour le nouveau gouvernement libyen, une victoire lui permettrait de voir son autorité renforcée. Mais cela ne suffira pas pour stabiliser un pays morcelé et rongé par les divisions politiques.



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Napoléon I le Jeu 7 Juil 2016 - 13:23

Bonne nouvelle. Quand on pense qu'il a fallu que Poutine décide d'entrer en action pour nettoyer la vermine et que, comme par hasard, le basculement de rapport de force a eu lieu à ce moment là... On peut se demander très sérieusement ce que ceux qui étaient sensés lutter contre l'EI faisait avant... N'est pas les Etats-Unis, la Turquie et les autres ?
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Ven 8 Juil 2016 - 21:13

Napoléon I a écrit:Bonne nouvelle. Quand on pense qu'il a fallu que Poutine décide d'entrer en action pour nettoyer la vermine et que, comme par hasard, le basculement de rapport de force a eu lieu à ce moment là... On peut se demander très sérieusement ce que ceux qui étaient sensés lutter contre l'EI faisait avant... N'est pas les Etats-Unis, la Turquie et les autres ?
Napoléon I, ils ne faisaient pas grand chose étant donné qu'ils n'avaient ni plan et ni stratégie. Un certain nombre de généraux américains en retraites ont confirmé cela. Pendant presque deux ans et malgré l'avis de ses généraux, Obama a laissé grandir une armée d'assassins.

Poutine, lui, a tout de suite vu le danger pour la paix mondiale, il a décidé sans attendre d'apporter la justice russe aux milices terroristes de Syrie. Pour les russes, pas de distinction entre groupes terroristes, on déglingue à outrance jusqu'à ce que mort s'en suive. Tous les excréments terroristes finissent dans la même poubelle. Poutine a déchaîné une puissance de feu extraordinaire sur les psychopathes de l'Etat islamique et les racailles qui ont transformé la Syrie en champ de bataille. Il vient de remporter une victoire certaine sur le terrain, en frappant de plein fouet les coupeurs de têtes. Bravo Poutine, c'est ainsi que l'on combat le terrorisme.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Mar 2 Aoû 2016 - 3:46


« Break the cross » : le magazine de propagande de l'État islamique cible les chrétiens

figaro, le 1er août 2016
(Source)


Quelques jours après l'assassinat du père Hamel, le quinzième numéro de Dabiq est consacré à la haine de Daech envers les chrétiens. Les djihadistes appellent les «croisés» à se convertir à l'islam et visent le pape François qui «se cache derrière un voile trompeur de “bonne volonté”».

«Break the cross» (Briser la croix): c'est avec ce slogan sans appel que Dabiq, le magazine de propagande de l'État islamique en anglais, illustre son numéro 15 spécialement consacré aux chrétiens. Quelques jours seulement après l'assassinat du père Jacques Hamel, Daech revient sur les raisons de sa haine envers les chrétiens, aussi surnommés «croisés». Déjà, dans le numéro 4 de Dabiq, intitulé «la croisade ratée», les djihadistes mettaient en une une image du Vatican surmontée par le drapeau noir de Daech, affirmant leur volonté de s'en prendre à Rome. Mais là, la propagande de Daech va plus loin, développant longuement ses griefs envers le christianisme.

«Entre la sortie de ce numéro et le prochain massacre qui sera exécuté par un des soldats cachés du Califat, les Croisés peuvent lire pourquoi les Musulmans les haïssent et les combattent et pourquoi les païens Chrétiens devraient briser leurs croix» écrivent les djihadistes. Un article extrêmement détaillé et exceptionnellement long (17 pages), citant aussi bien les Actes des apôtres que les Évangiles et le Coran, entreprend de démontrer l'inanité du christianisme par rapport à l'islam, par un argumentaire historique et théologique. L'État islamique y dresse la généalogie du christianisme décrit comme un «paganisme» à cause de la Trinité, considérée par les islamistes comme contraire au principe du monothéisme. Cette critique se termine par un appel menaçant aux «peuples du livre» à rejoindre la religion musulmane.

**

L'R a déstabilisé la Libye, L'R a développé Daech !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si tu fais ce que tu as toujours fait, tu récolte ce que tu as toujours récolté !

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Ven 12 Aoû 2016 - 14:27

Daesch enléve 2000 civils en fuyant la ville de Minbej en Syrie

Des combattants du groupe jihadiste Etat islamique ont pris en otage puis emmené environ 2.000 civils, vendredi 12 août, en fuyant la ville de Minbej dans le nord de la Syrie, selon une ONG et une alliance antijihadistes.

"En se retirant d'd'al-Sireb, un quartier de Minbej, les jihadistes ont enlevé quelque 2.000 civils. Ils les ont utilisés comme boucliers humains ce qui nous a empêchés de les prendre pour cible", selon les FDS.

Les jihadistes ont fui avec leurs otages vers la ville de Jarablous, un fief de l'EI situé à une quarantaine de km au nord de Minbej. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui s'appuie sur un vaste réseau de sources et de militants dans le pays en guerre, a confirmé l'enlèvement des civils par les jihadistes.

Minbej était un bastion du groupe jihadiste sur sa route de ravitaillement entre la Turquie et sa capitale de facto en Syrie à Raqqa.

BFMTV

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Solaris le Sam 13 Aoû 2016 - 5:19

On ne parle pas de toutes ces dictatures islamiques Arabie Saoudite, Qatar, Iran et autres qui prennent en otage leur peuple.

Islam, accepte d'être un esclave ou on te tue !!!
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Sam 13 Aoû 2016 - 5:57


Les Kurdes de Syrie arrachent Manbij à l’EI

monde, le 13 août 2016
(Source)


Deux mois de siège et de combats ont pris fin à Manbij, ancien bastion de l’organisation Etat islamique (EI) stratégiquement situé à proximité de la frontière turco-syrienne. Le réduit où s’étaient retranchés les djihadistes la semaine passée a cédé vendredi 12 août avant d’être investi par les Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance dominée par les combattants kurdes et soutenue par la coalition internationale contre l’EI. Les FDS déclaraient en fin d’après-midi avoir pris le contrôle de la totalité de cette ville à majorité arabe qui comptait près de 100 000 habitants avant le déclenchement du conflit syrien.

Selon Cherwan Darwich, porte-parole des FDS, les derniers djihadistes assiégés dans Manbij auraient entraîné dans leur convoi en fuite de nombreux civils, arrachés au dernier secteur encore contrôlé par l’EI avant d’être utilisés comme boucliers humains afin de traverser les lignes de front sans essuyer les tirs ennemis.

A l’annonce de la prise de la ville, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) estimait à près de 2 000 le nombre des victimes de cet enlèvement de masse, un chiffre qui n’a cependant pas été confirmé par le porte-parole des FDS.
Les djihadistes et leurs otages se sont repliés au nord de la ville, vers Djarabulus, une localité distante d’une quarantaine de kilomètres située sur la frontière avec la Turquie.


Le commandement des FDS qui assiègent la ville depuis le 10 juin avait appelé de manière répétée les djihadistes à évacuer Manbij, sans que ses ultimatums soient suivis d’effet. Dans les quartiers contrôlés par l’EI, des milliers d’habitants étaient restés pris au piège, sous le feu des belligérants. Si leur présence dans la ville a considérablement ralenti la progression des FDS, les habitants demeurés à l’intérieur de Manbij alors que les combats faisaient rage ont payé un lourd tribut tout au long de la bataille. L’OSDH estimait, une semaine avant la fin du siège, que près de 400 civils avaient été tués par le déclenchement des engins explosifs improvisés laissés derrière eux par les djihadistes, ou en marge des combats de rue qui se sont prolongés au cœur de la ville, mais aussi à la suite de frappes aériennes mal guidées de la coalition dans les environs de la ville.

La victoire des FDS marque cependant une étape majeure dans la lutte contre l’EI dans le nord de la Syrie. Après la prise de la localité frontalière de Tal Abyad par les forces kurdes en juin 2015, Manbij commandait la principale voie de communication restante entre le territoire turc et le cœur du « califat » d’Abou Bakr Al-Baghdadi. En en chassant les djihadistes, les FDS, qui constituent l’unique allié au sol de la coalition internationale, se sont approchées d’un objectif stratégique de premier ordre : couper les territoires contrôlés par l’EI de la frontière turque.

De nouvelles offensives à envisager

Passée sous l’emprise des djihadistes début 2014, Manbij était connue pour être un point de passage et un lieu de fixation important pour les djihadistes européens venus combattre en Syrie après être passés par la Turquie et la zone frontalière singulièrement poreuse de Djarabulus. Dernière halte avant la frontière turque, Manbij servait également de nœud de transit dans la direction opposée, depuis le territoire du « califat » vers la Turquie, et au-delà vers l’Europe. Alors que les FDS complétaient leur encerclement de la ville, Brett McGurk, l’émissaire spécial du président américain auprès de la coalition, a souligné le 10 juin l’importance de la ville dans les parcours des combattants étrangers.

C’est vrai, notamment, des djihadistes francophones : M. McGurk a affirmé que c’était par Manbij qu’étaient passés, en provenance de Rakka, les auteurs des attentats de Paris en novembre 2015 et de Bruxelles en mars. Samy Amimour, l’un des terroristes ayant pris part à l’attentat du Bataclan, y a séjourné en 2014. Publié en juillet, le rapport de la commission d’enquête française sur la lutte contre le terrorisme, présidée par le député Georges Fenech, a également fait mention de la place de Manbij dans les mouvements connus de djihadistes francophones de part et d’autre de la frontière turco-syrienne.

L’importance stratégique de Manbij pour la coalition correspond à un objectif ancien des forces kurdes : opérer une jonction entre le nord-est syrien déjà passé sous leur contrôle et l’enclave kurde d’Afrin, à l’ouest de la province d’Alep. Une fois leurs positions consolidées à Manbij, les forces dirigées par les Kurdes pourront envisager, avec l’assentiment de leurs alliés occidentaux, de nouvelles offensives vers Djarabulus au nord et vers Al-Bab à l’ouest. C’est aussi vers Rakka, la place forte de l’EI en Syrie, que l’effort de guerre des Kurdes, de leurs partenaires arabes locaux et des puissances occidentales impliquées militairement pourra se porter, une fois que le territoire tenu par les djihadistes aura été suffisamment isolé.

La bataille de Manbij couronne, par son importance, une série de succès remportés depuis plus d’un an par les forces kurdes et leurs alliés arabes face à l’EI dans le nord du pays, et ce avec le soutien de la coalition. Indispensable pour les combattants au sol, il se traduit par un appui aérien constant et par la présence à leurs côtés d’éléments des forces spéciales relevant de plusieurs nations occidentales. Ces victoires militaires sont cependant porteuses de défis politiques du plus en plus pressants qui sont autant d’obstacles potentiels à la victoire finale contre les djihadistes en Syrie.

Le déséquilibre entre Kurdes et Arabes cause des frictions que seule l’existence d’un ennemi commun permet de contenir

Le noyau dirigeant des FDS est constitué par une force combattante kurde liée à une structure politique qui a pris le contrôle exclusif des zones kurdes de Syrie dès 2012. En s’alliant à elle pour repousser les djihadistes, la coalition internationale la met en situation d’accroître son territoire au-delà des enclaves kurdes syriennes, vers des zones très majoritairement arabes comme Manbij. Militairement et politiquement, ce sont partout des responsables kurdes qui dominent, forts de leur solidité organisationnelle et déterminés à orienter le destin des territoires passés sous leur contrôle, même s’ils ont coopté des groupes armés et des notables arabes.

Ce déséquilibre produit des frictions non négligeables que seule l’existence d’un ennemi commun, l’EI, permet encore de contenir. Les FDS sont accusées d’œuvrer à la mainmise des Kurdes et de cultiver des ambitions séparatistes. Elles devront faire leurs preuves à Manbij, la plus importante des villes non kurdes qu’elles ont libérées de l’EI. Le poids des pertes civiles enregistrées au cours de la bataille pourrait déjà jouer en leur défaveur.

Par ailleurs, les cadres dirigeants des FDS, leur savoir-faire militaire, leur discipline et leurs méthodes proviennent des structures du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dont le champ d’action ne se limite pas à la seule Syrie. Le PKK est une organisation armée régionale dont l’Etat turc est l’ennemi historique. Sa confrontation avec les forces de sécurité d’Ankara, qui a repris à l’été 2015, et la dégradation rapide des relations entre la Turquie et les Etats-Unis depuis le coup d’Etat militaire avorté du 15 juillet compliquent encore l’équation. Ankara s’est de fait toujours montrée hostile à l’influence croissante des Kurdes sur sa frontière méridionale, et notamment à Manbij. Ainsi, défaite après défaite, l’EI recule mais les foyers de tension qu’il laisse derrière lui semblent vouer à retarder chaque fois sa chute.

**
EI : L'Ennemie de l'Intelligence ?


L'R a déstabilisé la Libye, L'R a développé Daech !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si tu fais ce que tu as toujours fait, tu récolte ce que tu as toujours récolté !




avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Jeu 18 Aoû 2016 - 14:45


3000 documents révèlent les faibles connaissances religieuses des recrues de Daech

figaro, le 18 août 2016
(Source)


Ces formulaires de recrutement dérobés à Daech, et analysés par l'agence Associated Press, visaient notamment à évaluer le niveau de connaissances religieuses des nouveaux djihadistes.

70% des recrues de Daech de l'époque sont listés comme n'ayant qu'une connaissance « basique » de la Charia, soit le niveau le plus bas, selon Associated Press (AP). L'agence d'information a analysé un peu plus de 3.000 documents concernant 4.030 personnes ayant rejoint Daech entre 2013 et 2014. AP a pu consulter ces documents grâce au site de l'opposition syrienne Zaman al-Wasl. Ce média avait déjà publié de tels documents, lorsqu'en mars dernier Sky News avait déclaré être en possession d'une clé USB contenant 22.000 fiches de djihadistes. Ce sont des formulaires de recrutement qui visaient à évaluer les connaissances religieuses des nouveaux djihadistes, notamment à propos de la Charia. Ces derniers étaient soumis au test dès leur arrivée sur le territoire du groupe et évaluées de 1 à 3. Le plus bas niveau caractérise une connaissance « basique » des textes, le plus haut une maîtrise « avancée ».

« Je n'ai pas les connaissances nécessaires pour répondre »

En passant en revue les documents, AP a pu dresser des statistiques: 70% des nouveaux arrivants interrogés dans les formulaires disposaient de connaissances « basiques », 24% de connaissances « intermédiaires » et seulement 5% de connaissances « avancées ». Cinq recrues avaient été listées pour avoir mémorisé le Coran. Il en ressort donc qu'une grande majorité des combattants de Daech recrutés à l'époque ne disposaient que de faibles connaissances de la Charia, le système qui interprète et retranscrit des versets du Coran et des hadith (actes et paroles rattachés au prophète Mahomet) en lois.

Et en confirmation de ces chiffres, AP a eu accès aux procès-verbaux d'auditions d'anciens djihadistes arrêtés à leur retour en Europe, notamment celui de Karim Mohamed-Aggad, qui faisait parti d'un groupe de 10 strasbourgeois ayant rejoint Daech. Parmi eux, deux sont morts en Syrie et sept sont revenus en France. Dont Foued le frère Karim, qui a été identifié comme un des terroristes du Bataclan en novembre dernier.

« Mes opinions religieuses n'avaient rien à voir avec mon départ », a affirmé Karim Mohamed-Aggad à son procès, « l'Islam a été utilisé pour m'attraper comme un loup ». Selon les formulaires de Daech, les deux frères avaient le plus bas niveau de connaissances de la Charia. Son départ pour la Syrie serait dû à un mal-être, Karim Mohamed-Aggad a affirmé se sentir comme un immigré en Algérie et un « sale Arabe » en France.

Quand le juge lui a posé des questions concernant ses connaissances de la Charia et sur la façon dont elle est appliquée sur place, Karim Mohamed-Aggad a répété plusieurs fois: « Je n'ai pas les connaissances pour répondre à la question. »

Les recrues les plus ignorantes sont plus susceptibles de participer à des actes violents

Patrick Skinner, un ancien agent de la CIA avec une forte expérience des groupes extrémistes du Moyen-Orient, a affirmé que la religion n'avait souvent rien à voir avec le choix de rejoindre Daech. Une partie des recrues rejoint le groupe pour le « sentiment d'appartenance, de notoriété et d'excitation. »

Ces motivations sont importantes car, comme le rapporte AP, proportionnellement les recrues avec une connaissance « avancée » de la Charia étaient moins susceptibles de participer à des attentats-suicides. Malgré l'argument religieux utilisé par Daech pour motiver ses recrues à participer à des attentats-suicides, « celles avec le plus de connaissances religieuses sont les moins volontaires pour ce type d'attaques. »

L'État islamique s'appuie donc sur les recrues les plus ignorantes qui sont plus influençables et susceptibles de participer à des actes de violence.

**
EI : L'Ennemie de l'Intelligence ?


L'RPS pactise avec l'islam radical !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La 1ère des Valeurs de la France, c'est de ne pas trahir la France !

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Sam 20 Aoû 2016 - 5:04

Des photos de la fuite de l'EI avec des boucliers humains

Les Forces Kurdes qui ont chassé l'EI de la ville de Manbij début août ont diffusé des photos aériennes de la fuite des combattants de Daech avec des civils pris en otage.


Photo diffusée par les Forces démocratiques syriennes d'un convoi de l'EI fuyant Manbij, en Syrie, avec des boucliers humains.© photo SDF Photo diffusée par les Forces démocratiques syriennes d'un convoi de l'EI fuyant Manbij, en Syrie, avec des boucliers humains.  
Une colonne d'une centaine de véhicules dans un paysage désertique du nord de la Syrie. Les Forces démocratiques syriennes (FDS), un groupe armé soutenu par les Occidentaux, ont diffusé ce vendredi des photos aériennes montrant la fuite de Daech de la région de Manbij, reprise par les FDS le 6 août. Elle montreraient, selon les combattants, les djihadistes emmenant avec eux des boucliers humains.

"Des civils ont été vus dans le convoi"

Un responsable américain avait annoncé mardi que la coalition internationale traquait entre 100 et 200 djihadistes ayant utilisé des boucliers humains pour fuir Manbij. Les photos ont été prises vendredi dernier, mais n'avaient pas été diffusées jusqu'à présent. Plusieurs centaines de ces civils ont été libérés le lendemain.

Les djihadistes contrôlaient cette ville stratégique du nord syrien depuis début 2014. Ils en ont été chassés, après plusieurs semaines de combat, par les FDS, --coalition dominée par les Kurdes, mais qui comprend également des combattants arabes-- avec le soutien de bombardements de la coalition occidentale.Selon le colonel américain Chris Garver, porte-parole de la coalition, peu avant la reprise de Manbij, les combattants du califat autoproclamé ont pris la fuite en voiture ou en camion. "Des civils ont été vus dans le convoi, mélangés aux combattants dans chaque véhicule", a-t-il déploré. Les véhicules, a-t-il indiqué, étaient remplis de combattants de l'EI, d'otages civils, mais aussi de personnes se déplaçant volontairement avec les djihadistes, notamment des membres de leurs familles.Afin d'éviter toute perte civile ou dommage collatéral, "les forces partenaires (de la coalition) sur le terrain n'ont pas engagé le combat avec le convoi", a indiqué le colonel Garver.

MSN actualité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
__________________________________________________________________________________________________


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Solaris le Sam 20 Aoû 2016 - 7:00

Ces gens sont des lâches, ce ne sont pas des hommes. Déjà avec leurs gros soucis sexuels et leur manque de virilité, ils sont obligés de voiler leur femme car ils ont trop peur qu'elles recherchent le plaisir avec de vrais hommes, des blancs. Ils se cachent derrière des civils innocents, envoient des détraqués un peu partout pour se faire sauter, ce sont tout simplement des merdes qu'il faut écraser sous notre botte, de préférence la gauche il paraît que ça porte bonheur !!!
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Sam 20 Aoû 2016 - 11:35

oui,je ne sais plus qui faisait ca aussi.......il me semble que c'etait l'armée de Saddam Hussein pour ce protéger des bombardements américains a l'epoque ! j'ai toujours pensé que ces gens la ne sont et ne seront jamais courageux,comme d'autres aussi leur ressemblant beaucoup,c'est comme ca.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
sakura FN

Age : 63
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par sakura FN le Sam 24 Sep 2016 - 11:24

Irak: au moins douze personnes tuées dans deux attaques
AFP
Modifié le 24/09/2016 à 12:41 - Publié le 24/09/2016 à 10:51 | AFP

Des soldats pro-gouvernementaux après une attaque menée par le groupe Etat islamique, le 12 mai 2016 à Tikrit, en IrakDes soldats pro-gouvernementaux après une attaque menée par le groupe Etat islamique, le 12 mai 2016 à Tikrit, en Irak
Douze personnes ont été tuées samedi dans deux attaques commises dans la ville irakienne de Tikrit, au nord de Bagdad, reprise l'année dernière aux jihadistes du groupe Etat islamique (EI), ont indiqué des policiers irakiens.
Dans la première attaque, des hommes armés ont tiré sur des personnes à un checkpoint dans la partie ouest de la ville tuant quatre personnes.
Ils ont poursuivi leur périple meurtrier vers le nord et fait exploser un véhicule bourré d'explosifs à un autre checkpoint, causant la mort de huit personnes, ont indiqué deux responsables de la police.
Au moins 23 personnes ont également été blessées dans ces attaques, selon les mêmes sources.
Ces attaques n'ont pas été revendiquées mais les jihadistes de l'EI ont perpétré à de nombreuses reprises des attentats sur le même mode opératoire en Irak.
Tikrit, ville majoritairement sunnite située à 160 kilomètres au nord de Bagdad, avait été conquise par les extrémistes de l'EI en juin 2014. Elle a été reprise le 31 mars 2015 par les forces progouvernementales irakiennes dans leur campagne pour regagner les territoires conquis par les jihadistes.
Les forces armées irakiennes ont regagné du terrain sur l'EI ces derniers mois, reprenant entre autres Ramadi et Fallouja, à l'ouest de Bagdad. Elles visent actuellement Mossoul, deuxième ville d'Irak toujours aux mains de l'EI située dans le nord.
Les spécialistes de l'Irak et des mouvements jihadistes estiment que l'EI pourrait multiplier ce genre d'attentats urbains pour compenser la perte de territoires conquis.
24/09/2016 12:39:31 - Samarra (Irak) (AFP) - © 2016 AFP
avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par gemini le Sam 24 Sep 2016 - 11:44

Des lâches avec des actions de lâches au nom d'un dieu barbare. On voit une fois encore le côté paix et amour.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Jeu 27 Oct 2016 - 13:32

Ce sont aux musulmans de combattre la barbarie dans leurs propres pays, pas à nous.

C'est une erreur grave que de combattre l'islamisme à la place des musulmans, car c'est les libérer de leur devoir de se défendre eux-mêmes, leur religion et leurs pays. C'est sans aucun doute les exonérer de leur obligation de s'acquitter de leur part dans le maintien de la paix et de la sécurité dans le monde. C'est aussi les exonérer de leur responsabilité dans le développement de l'islamisme au sein de leur société et de son exportation. C'est d'autant plus grave qu'au bout, l'Occident sera accusé d'ingérence dans le monde musulman, ce qui relancera l'islamisme. Après tout, c'est quand même bien leur existence qui est menacée, et les premières victimes sont des musulmans, nous dit-on.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Jeu 27 Oct 2016 - 16:32

Irak: plus de 800 jihadistes tués dans l'offensive de Mossoul

Un général américain a indiqué ce jeudi qu'entre 800 et 900 combattants du groupe Etat islamique auraient été tués depuis le début de l'offensive terrestre des forces irakiennes pour reprendre le fief jihadiste de Mossoul.
Ce mardi, lors d'une réunion à Paris à laquelle assistaient les ministres de la Défense de la coalition, le président François Hollande avait déclaré: "La reconquête n'est pas une fin en soi. Nous devons d'ores et déjà anticiper les conséquences de la chute de Mossoul", en insistant sur les enjeux politiques, humanitaires et sécuritaires de l'offensive contre la ville irakienne.

MSN actualité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

hello


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Ven 14 Avr 2017 - 4:29

Les Etats-Unis ont utilisé leur plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan contre Daech

Les Etats-Unis ont utilisé jeudi leur plus puissante bombe non-nucléaire, surnommée la « mère de toutes les bombes » en Afghanistan contre le groupe Etat islamique, selon un porte-parole du Pentagone.

La frappe avec la bombe GBU-43 d’environ 10.000 kilos, a visé à environ 14h30 GMT une « série de grottes » dans la province de Nangarhar (est de l’Afghanistan), où un soldat américain a été tué dans une opération le week-end dernier contre les jihadistes.

Courrier International

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

bond


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Ven 14 Avr 2017 - 11:02



Afghanistan : les États-Unis larguent leur plus puissante bombe non-nucléaire contre Daech


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par kabout le Sam 15 Avr 2017 - 6:20

La méga-bombe américaine a tué au moins 90 jihadistes en Afghanistan, selon les autorités locales

Le gouverneur de la région visée assure que "trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position" ont également été détruits.

La "mère de toutes les bombes" a causé de gros dommages chez les jihadistes. Au moins 90 combattants du groupe Etat islamique (EI) ont été tués par la méga-bombe américaine, larguée jeudi, contre des positions de l'EI dans l'Est de l'Afghanistan, selon des responsables afghans, cités samedi 15 avril par l'AFP. Les précédents bilans avancés faisaient état d'une trentaine de victimes dans les rangs jihadistes.
"Les civils avaient été informés et ont pu fuir"

Selon Esmail Shinwar, gouverneur du district de Achin, fief de l'EI dans la province du Nangarhar, "au moins 92 combattants de Daesh (acronyme arabe de l'EI) ont été tués" par cette bombe de près de 11 tonnes, l'arme conventionnelle la plus puissante de l'arsenal américain. "Trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position au moment de l'attaque ont été détruits" a-t-il précisé à l'AFP

Esmail Shinwar assure qu'il n'y a aucune victimes au sein de la population ou parmi les militaires, expliquant que "les civils avaient été informés au préalable et ont pu fuir la zone". "Puis les commandos afghans et les troupes étrangères ont conduit une opération de nettoyage dans la zone", un réseau de grottes et de tunnels creusés par l'EI.
Le porte-parole du gouverneur provincial, Attaullah Khogyani, a évoqué "90 combattants de Daesh tués". "Les forces afghanes et les troupes étrangères ont conduit avec succès une opération de nettoyage", a-t-il confirmé.

MSN actualité


-90


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep 2017 - 8:16