www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Le site de Marine Le Pen pour la présidentielle 2017 est accessible flechegauche ICI flechedroite "Carnets d'espérances", le nouveau blog de Marine Le Pen flechegauche ICI flechedroite et flechegauche LA flechedroite

Daesh, Daesh, Isis...

Partagez

jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par jean le Mer 7 Oct 2015 - 20:25

Bassam Tahhan sur la Syrie : Assad, bourreau ou victime ?

Publié le 3 octobre 2015 par Olivier Demeulenaere


Clair, net, précis… et implacable. A voir absolument ! Tout est faux, biaisé et malhonnête dans ce qu’on nous raconte sur cette guerre. Bassam Tahhan ne mâche pas ses mots et il a bien raison. OD


avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Mer 7 Oct 2015 - 20:30


La marine russe entre en lice en Syrie
les échos, le 7 octobre 2015
(Source)


L’intervention de la marine russe dans le conflit syrien marque une escalade vers une offensive terrestre. Le survol de l’Irak par ses missiles est un camouflet pour un Washington sidéré et inerte.

Vladimir Poutine pousse ses pions en Syrie devant des Etats-Unis en état de sidération. Le conflit a pris une dimension supplémentaire, mercredi, avec l’entrée en action de la marine russe. Quatre croiseurs ont tiré 26 missiles de croisière, a annoncé le ministère russe de la Défense, qui a diffusé, opération médiatique sans précédent de sa part, De même source, les onze cibles de l’Etat islamique visées, à 1.500 km de là, ont été détruites.

Feu vert irakien

Ces missiles apportent une puissance de feu considérable à une aviation russe limitée à 34 chasseurs Sukhoi 24 et 25 et une dizaine d’hélicoptères d’attaque au sol en Syrie. Surtout, la localisation des navires constitue un message fort, un véritable camouflet pour Washington. Les navires en question appartiennent à la flottille de la mer Caspienne, et leurs missiles ont donc dû passer dans le ciel iranien et irakien. Ce qui implique que Bagdad, où est domicilié depuis peu un centre de renseignement conjoint avec la Russie, l’Iran et la Syrie, a donné son feu vert, alors qu’il est théoriquement l’allié et l’obligé de Washington. Un revers pour l’administration Obama : les Etats-Unis, qui ont payé si cher avec l’invasion de l’Irak en 2003 sur le plan humain, financier et diplomatique, pour devenir le parrain de Bagdad, voit aujourd’hui ce dernier se rapprocher substantiellement de Moscou.

Pas de coopération américaine avec Moscou

Les Etats-Unis ont assuré ne pas coopérer avec Moscou sur les raids aériens russes, que le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a qualifiées d’ « erreur fondamentale ». Moscou avait affirmé avoir répondu à une initiative du Pentagone pour coordonner les frappes contre l’EI en Syrie. Ces raids russes, qui visent autant, voire plus, les groupes rebelles soutenus par Riyad et Washington, que l’Etat islamique (EI), semblent plus intenses et efficaces que ceux de la coalition des monarchies pétrolières du Golfe Persique et des pays occidentaux. Il est vrai que les avions russes décollent de Lattaquié, à quelques minutes de vol du front, et disposent des renseignements des services syriens. La coalition menée par les Etats-Unis mène en Syrie en moyenne 50 raids par semaine, contre 15 à 20 par jour pour la Russie, dont des bombardements d’altitude de bombardiers Sukhoi 35. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme, qui dispose d’un réseau de militants et d’observateurs sur le terrain, affirmait, mercredi, que de nombreux combattants de l’EI affluaient dans des hôpitaux de la région et que certains fuyaient Raqqa, leur capitale, en direction de l’Irak.

Offensive terrestre imminente

Ces raids visent apparemment à préparer le terrain à une offensive terrestre imminente, évoquée par Vladimir Poutine, qui a annoncé, mercredi, que les prochaines opérations militaires russes dans le pays seront « synchronisées » avec celles des forces gouvernementales. Des forces syriennes réduites à vrai dire à peu de choses, en raison des pertes et des désertions, comme l’avait reconnu Bachar el Assad cet été quand il avait appelé Moscou à l’aide. En revanche, le régime peut compter sur des milices chiites du Hezbollah libanais, irakiennes ou, surtout, iraniennes. Téhéran appuie Damas depuis le début du conflit avec les forces Al Qods dirigée par le général Qasem Soleimani. De source libanaise, cette offensive porterait sur les régions d’Idlib et d’Hamah, où l’EI est au demeurant peu présent. De source syrienne, l’armée veut couper les lignes de l’Armée de la Conquête, la coalition rebelle qui contrôle la province voisine d’Idleb et cherche à se renforcer dans celle de Hama. L’opération terrestre viserait également à sécuriser un tronçon de l’autoroute stratégique qui relie Damas à Alep, la deuxième ville du pays contrôlée en partie par le régime.

Plus globalement, le manque de réaction sur le terrain militaire ou diplomatique des Etats-Unis depuis l’entrée en lice de Moscou, contraste avec la détermination de Vladimir Poutine. Il est vrai que ce dernier ne doit pas tenir compte d’un Sénat rétif et d’une opinion publique désabusée. Il dispose aussi d’un plan simple : faire la guerre, sans scrupules.

**

EI : L'Ennemie de l'Intelligence ?!


RPS : l'incompétence en actions !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
pipilleetjeannot

Age : 73
Date de naissance : 09/07/1944
Localisation : Maine et Loire
Cancer Date d'inscription : 03/03/2012
Passion : bénévolat aux personnes âgées
Humeur : Toujours bonne

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par pipilleetjeannot le Jeu 8 Oct 2015 - 19:35

Livre :"Guerre en Syrie : le mensonge organisé des médias et des ...

Un livre bien intéressant

J'espère avoir mis ce post au endroit...merci de votre aide

Voici un livre qui n'aura pas de publicité ni sur Mediapart  ni dans le Monde, puisqu´il dénonce dans son premier volume les mensonges organisés dont peu sont conscients en France au sujet de la Syrie.

Un livre dédié "au malheureux peuple syrien, qui vit depuis plus de 4 ans un épouvantable martyr, avec la complicité des gouvernements des "démocraties occidentales", des monarchies du golfe, de la Turquie, et d'Israël"

Mais aussi dédié au "Trop naïf peuple français, abruti et trahi par ses politiciens et ses médias, qui lui imposent sur ce sujet depuis plus de 4 ans des mensonges tous plus ignobles les uns que les autres, puisse ce livre, avec d'autres, participer à un réveil des consciences"

Le premier volume n'était pas destiné à devenir un livre, il s'agit d'une sélection d'articles écrits au moment de certains événements à but propagandiste organisés sous la direction de l'état français et en coopération avec certains médias comme Le Monde et France 24. L'auteur nous fait remarquer ce détail qui ne change pas la qualité du contenu et la réflexion juste, en nous promettant dans le deuxième volume qui traitera les événements internationaux ( comme l'attaque aux armes chimiques ) avec une analyse conçue et documentée afin d'éclaircir une bonne fois la propagande autour de ces sujets.

F. Belliot dans ces chroniques revient sur des événements marquants dans l'évolution de l'orientation médiatique contre l'état syrien, non sans dérision et avec une réflexion pertinente, il s'adresse à nos cerveaux et discute logiquement et avec des faits les modalités de la propagande anti Assad et anti état syrien.

Chronique numéro 1: les faux débats de l'institut du monde arabe qui n'ont jamais pris même l'apparence d'un débat, et où les intervenant ont été choisi pour se servir des émotions et diriger la propagande. De Kodomani ( 20 ans aux USA) a Filiu et jean pierre Perrin et de Ziad Majed ( l'universitaire libanais qui comme par Hazard rappelle de la "possibilité" d'utilisation des armes chimiques dans l'avenir proche/ photo ci-bas) a a Monzer Makhous ( de la coalition pro Qatari), ces réunions avait un message précis "le régime de Damas tue son peuple"; sans arguments, ni discussions...

L'auteur ne manque pas de nous rappeler des événements de 2011 concernant les manifestations "spontanées" et "pacifiques":

"- le 17 avril, huit membres des forces de sécurité sont égorgés dans une petite commune de la banlieue de Deraa

-le 8 mai, dix policiers sont froidement égorgés à leur tour à Homs

-le 19 Avril, plusieurs officiers sont sauvagement massacrés. Trois enfants d'un General syrien sont achevés au Sabre

-le 7 juin, 120 militaires et policiers sont attaqués dans leur caserne a Jisr el-Choughour à la frontière turco-syrienne et décapités après avoir été tués"

-le 21 juillet, 13 soldats ont été tués et 100 autres blessés lors des affrontements avec des groupes armés dans la ville de Homs"

Et la liste est longue, le tout souvent confirmé par les "gentils rebelles" eux mêmes dans leur vidéos diffusés fièrement sur YouTube et les réseaux sociaux depuis 2011.

L'auteur rappelle rapidement ( en attendant le deuxième volume sûrement) que "un missile chimique a été tiré sur le village de khan el-Assal dans le banlieu d'Alep. Ce village, occupé depuis un mois par le front al Nusra, venait d'être repris par l'armée syrienne. Le missile a fait trente victimes ( femmes, enfants, vieillards, soldats) et en a intoxiqué une centaine d'autres. Le villageois ont unanimement dénonce la provenance du missile: une zone contrôlée par le front Al Nusra"

Les chroniques suivantes traitent le cas des chrétiens en Syrie, la propagande d'une seule personne, italien de nationalité le Père Paolo dall'Ollio, qui a été pris sous les ailes de l'entreprise familiale des Kodomani "Souria Houria" et à qui on a consacré des conférences ou les syriens qui le contredisait étaient priés de se taire et de se faisaient huer, et qui "prend son bâton de missionnaire et, financé on ne sait comment, entame une série de voyages en Europe et en Amérique du Nord" afin d'appeler à l'armement massive de "l'opposition" sous une couverture médiatique louangeuse dans ces pays. On le voit notamment à côté de Fabius dans des conférences et des meetings jusqu'a son assasinat par l'état islamique en juillet 2013 ( dans la ville de Raqqa où il s'était rendu fièrement puisque c'était une ville "libérée" pour lui par le front d'al Nusra avant de tomber dans les mains de l'EI).

L'auteur nous rappelle les voix des religieux syriens censurés systématiquement én France, comme le père Elias Zahlaoui de notre Dame de Damas et ses lettres a Juppé puis à Hollande qui sont restées sont réponse. Ou bien la voix de Mgr. Philippe Tournyol Du Clos qui a dénoncé la désinformation et les mensonges à propos de ce qui se passe en Syrie en prenant pour exemple les propos boycotté de l'ambassadeur de France en Syrie ( qui a entre-temps repris le droit chemin demandé au quai d'Orsay et est devenu l'ambassadeur de France au Qatar), et les témoignages des villageois syriens en faveur de l'armée syrienne qui les a protégé. Ou bien encore le patriarche Gregoire III Laham qui a accusé les médias d'avoir "une responsabilité indirecte dans la persécution dont les chrétiens sont victimes" en Syrie. Sans oublier l'évêque Mgr. Audo qui a avait déclaré :" dans certains médias, tels que la BBC ou Al Jazeera, on constate une certaine orchestration visant à déformer le visage de la Syrie. Le gouvernement respecte les personnes qui respectent la loi et l'ordre...". Én passant par l'incontournable mère Agnes-Mariam de la Croix qui a été traité comme "personnage ambiguë" et qui a été presque accusé minablement de causer la mort de Gilles Jacquier tué par les bombes des "rebelles" à Homs. Belliot explique également comment même la mort du Père Paolo par les islamistes a été instrumentalisé par les médias pour incriminer l'état syrien.

Enfin ce premier volume se termine par une explications des"petits pas dans la propagande visant à faire accepter la nécessité de la guerre"; des infos au quotidien sur"le régime sanguinaire", les "massacres" faux ou avérés de quelques personnes, l'absence totale d'informations sur les crimes des "gentils rebelles"... Globalement une vision manichéenne de la situation, ainsi qu' insistance médiatique sur des "événements" en faveur de la "révolution"! Dont par exemple l'appel de 100 écrivains syriens ( anonymes!!) relayé en France par Farouk Mardam Bey ( photo) en exil depuis 50 ans et qui a été "une des chevilles ouvrières de l'organisation des événements anti Assad en France ( Mediapart, l'obs)". Ou bien la manifestation du 14 mars 2015 ou Ziad majed ( le libanais) a insulté et levé la main sur une personne qui s'est présenté seule avec un slogan discret pacifique mais polémique pour les organisateurs de la manifestation car il n'appelle pas a la violence mais a la discussion. A noter qu'à cette manifestation relayée largement par les médias et organise par des dizaines d'associations n'a réuni que 500 personnes dont la majorité de non syriens et ou on retrouvait les mêmes visages habituels propagandistes comme Mardam Bey ou Kodmani ou ce fameux libanais Ziad Majed !

Pour ce genre de manifestation "les maires prêtent des salles, des théâtres prestigieux ouvrent l'aires portes, des ministres s'associent à des événements et y interviennent. Les syndicats et les partis de gauche et de droite s'y affichent én soutien...les médias jouent un rôle essentiel, én relayant de façon positive ces événements" "dans le même temps, tous les manifestations et événements organisés par les syriens de France hostiles à ce point de vue et dénonçant des mensonges médiatiques et politiques étaient ignorés par les médias" ( voire pire comme ce journaliste de l'AFP qui a transformé une des manifestation de plusieurs centaines de personnes le 28 mai 2011 qui était pro Assad, en manifestation....d'opposants dans son rapport!)

Enfin un éclairage littéraire en faisant la parallèle avec "liaisons dangereuses" de Choderlos de Laclos, qui en le transposant à la propagande de guerr, montre "le caractère infiniment pervers de ce type de manipulation de masse"

Nous attendons le deuxième volume qui traitera les "grosses affaires" tels que ; Hamza alKhatib ou bien Al Houla ou encore le massacre à l'arme chimique.

"Guerre en Syrie : le mensonge organisé des médias et des politiques français"de francois Belliot, EDITIONS Sigest...disponible sur le site de l'éditeur mais aussi sur Amazon.

bonne lecture et merci à François Belliot.
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Ven 9 Oct 2015 - 18:12


Syrie : le Pentagone réduit son programme d'entraînement de rebelles
le point, afp, le 9 octobre 2015
(Source)


Le programme doté de 500 millions de dollars était en pause depuis fin septembre. Lancé au début de l'année, il avait viré au fiasco.

Les États-Unis ne vont plus essayer d'entraîner des groupes syriens anti-État islamique, mais se concentrer sur la fourniture d'équipement et d'armes à des chefs de groupes rebelles triés sur le volet, selon un responsable américain du ministère de la Défense. « Auparavant, il s'agissait de former des unités d'infanterie, nous allons maintenant évoluer vers un modèle qui va procurer plus de capacités de combat », selon un responsable américain de la Défense.

Le programme de formation et d'équipement de rebelles syriens modérés était en pause depuis fin septembre en raison de résultats insignifiants. Le Pentagone avait indiqué fin septembre que les États-Unis faisaient une « pause » dans ce programme, le temps de le réviser. Lancé au début de l'année par les États-Unis, ce programme de formation et d'équipement, doté de 500 millions de dollars, devait concerner environ 5 000 rebelles syriens par an pour combattre en Syrie le groupe État islamique (EI).

Mais ses débuts ont été désastreux : il n'a pour l'instant permis de former que deux groupes de 54 et 70 combattants. Et en juillet, le premier groupe a été attaqué par Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda. Le président Barack Obama avait lui-même avoué la semaine dernière que le programme était à la peine. « Je suis le premier à reconnaître qu'il n'a pas fonctionné comme il aurait dû », a-t-il déclaré.

**
EI : L'Ennemie de l'Intelligence ?!
Al-Nosra : branche syrienne d'Al-Qaïda
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Ven 9 Oct 2015 - 18:25


Quand l'US Army dérape : bavures à répétition
le point, le 9 octobre 2015
(Source)


Il y a quelques jours, les forces américaines ont bombardé en Afghanistan un hôpital géré par les équipes de MSF. Une bavure qui n'est pas la première…

C'était un hôpital de Médecins sans frontières à Kunduz en Afghanistan. Le 3 octobre, les forces américaines l'ont bombardé, tuant au moins 22 personnes, dont 12 membres du personnel médical et 10 patients. Parmi eux, trois enfants. Une vingtaine de personnes manquent toujours à l'appel. L'hôpital a été bombardé à quatre ou cinq reprises sans qu'aucun autre bâtiment aux alentours ait été touché, ce qui semble prouver qu'il était bien la cible. MSF a affirmé qu'il avait bien notifié l'existence de l'hôpital aux forces armées et que, lorsque les frappes ont commencé, il a appelé Kaboul et Washington pour les prévenir.

Après être restés vagues et avoir déclaré que « l'attaque avait pu provoquer des dommages collatéraux sur un établissement médical à proximité », les responsables américains ont reconnu qu'il y avait eu « une frappe par erreur », conséquence d'une décision prise « à l'intérieur de la chaîne de commandement ». Des Afghans avaient indiqué aux Américains que des talibans s'y étaient réfugiés. Le président Obama s'est excusé auprès de la présidence de MSF et a promis de faire une enquête. « Il est inacceptable que le bombardement d'un hôpital et la mort du personnel et des patients puissent être considérés comme des dommages collatéraux ou cantonnés à une erreur », s'est insurgée Joanne Liu, la présidente de MSF.

Mariages sanglants

Ce n'est pas la première fois que des frappes américaines provoquent des bavures. Le 12 juillet 2007 en Irak, une vidéo choquante filmée d'un hélicoptère militaire, qui sera rendue publique des années plus tard par le site WikiLeaks, montre un groupe d'une dizaine d'hommes en train de marcher dans une rue de Bagdad. Deux au moins sont armés. Les militaires, dont la conversation est enregistrée, demandent l'autorisation de tirer parce qu'ils ont repéré un lance-roquettes. En fait, il y a là deux employés de l'agence Reuters, un chauffeur et un photographe, et le supposé lance-roquettes est un téléobjectif. Les soldats ouvrent le feu sur le groupe, tuant les deux journalistes. Puis, lorsqu'une camionnette s'approche pour aider les victimes, les militaires, craignant qu'il ne s'agisse d'autres « insurgés » venant récupérer les armes et aider leurs camarades, obtiennent de nouveau l'autorisation de tirer. Au total, ils tuent entre 12 et 15 Irakiens. Deux enfants blessés sont évacués ensuite. « C'est de leur faute s'ils amènent des enfants dans la bataille », commente un des soldats dans la vidéo.

Les plus gros « dommages collatéraux », ce sont peut-être les mariages. On ne compte plus les frappes aériennes qui ont décimé des noces entières, au Yémen ou en Afghanistan, les observateurs militaires prenant les rassemblements pour des groupes de combattants. En juillet 2008, 47 Afghans, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été tués alors qu'ils accompagnaient une future mariée jusqu'au village de son promis. Les États-Unis ont d'abord nié la mort de civils, mais le gouvernement afghan, après enquête, a déterminé que les Américains avaient lâché successivement trois bombes qui ont massacré 47 personnes, dont la mariée. En novembre de la même année, un bombardement a fait 63 victimes dans un autre mariage dans la province de Kandahar, 37 Afghans, là encore surtout des femmes et des enfants, et 26 insurgés. Le gouvernement a accusé les talibans d'avoir fait exprès de s'être abrités près du lieu où l'on célébrait la noce.

Les « erreurs » des drones

Les attaques par drone de plus en plus fréquentes devaient, selon l'armée, limiter les dommages collatéraux grâce à leurs frappes chirurgicales. Mais, même très ciblées, elles n'évitent pas toujours les erreurs. Le 12 décembre 2013, un drone lance quatre missiles sur un convoi de onze véhicules au Yémen, croyant viser des militants d'Al-Qaïda. En fait, c'est encore un mariage qu'ils ont transformé en enterrement, dira l'un des habitants. Douze personnes sont tuées, et quatorze blessées. Les autorités américaines reconnaissent qu'elles ont ouvert une enquête interne et le président Obama promet quelques mois plus tard de renforcer la réglementation sur les frappes. Mais, en avril 2014, un drone de la CIA s'attaque à un camion qui transporte 11 hommes armés soupçonnés d'appartenir à Al-Qaïda. Bilan : 9 paysans qui se trouvaient dans un autre camion sont tués ou blessés.

Les attaques de drone sont opérées dans le plus grand secret, il est donc difficile d'avoir des statistiques sur le nombre de civils tués. L'administration américaine a affirmé à plusieurs reprises qu'ils ne représentaient pas plus de 1 à 2 % des victimes. Mais des organisations non gouvernementales estiment que le chiffre est bien plus élevé. Le Bureau of Investigative Journalism, qui tient le décompte des frappes, juge que, depuis 2002, au Pakistan et au Yémen il y a eu au moins 528 attaques de drones qui ont tué entre 2 968 et 4 714 personnes, dont 488 à 1 066 civils. Le Pentagone octroie aux familles des dommages et intérêts, mais, là encore, dans le plus grand secret. Selon un rapport de ProPublica, les montants peuvent aller jusqu'à 5 000 dollars. En 2012, les États-Unis ont versé 891 000 dollars de dommages et intérêts en Afghanistan.

avatar
sakura FN

Age : 62
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par sakura FN le Ven 9 Oct 2015 - 23:13

HORREUR...!!!

EST-CE CE QUI NOUS ATTEND SI LES FRANCAIS DORMENT ENCORE...?.......MERDE...!!!... affraid
Lire tous les articles...

http://alyaexpress-news.com/2013/01/les-rebelles-syriens-decapite-un-chretien-et-utilise-les-parties-de-son-corps-pour-nourrir-les-chiens/
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Sam 10 Oct 2015 - 11:38


Washington et Moscou « prêts » pour des discussions sur la Syrie
le monde, afp, le 10 octobre 2015
(source)


Le groupe Etat islamique (EI) a pris position vendredi 9 octobre à la lisière d’Alep, deuxième ville de Syrie, grâce à une percée éclair contre les rangs des rebelles déboussolés par les frappes russes qui les visent principalement. De son côté, le Pentagone a annoncé dans la soirée que la Russie et les Etats-Unis étaient prêts à reprendre des discussions sur la sûreté de l’espace aérien en Syrie, où les deux pays sont engagés dans des opérations militaires distinctes.

« Le ministère (américain) de la défense a reçu une réponse formelle du ministère russe de la défense à qui il avait formulé une proposition pour garantir la sûreté des opérations aériennes en Syrie », a annoncé le porte-parole Peter Cook précisant que « des négociations pourraient avoir lieu dès ce week-end ».

Cette problématique de sûreté de l’espace aérien est apparue avec l’entrée de la Russie dans le conflit syrien le 30 septembre. Les Etats-Unis sont eux à la tête d’une coalition antidjihadistes qui mène des bombardements en Syrie depuis septembre 2014.

Avancée de l’EI, qui profite des frappes russes sur les rebelles

Dans ce conflit complexe impliquant une multitude d’acteurs, les raids de Moscou ciblent pour le moment principalement les groupes rebelles hostiles au régime et le Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaida, et seulement marginalement l’EI. L’intervention de Moscou est critiquée par l’Occident qui l’accuse de vouloir secourir son allié Bachar Al-Assad plutôt que de combattre les djihadistes.

Profitant des frappes russes sur les rebelles, l’EI a avancé rapidement en direction d’Alep, sans être visé par les raids, après avoir chassé des groupes insurgés rivaux de localités au nord de cette ville, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Dans un communiqué, l’EI a affirmé avoir « pris le contrôle de vastes régions au nord d’Alep » et être « aux portes d’Alep ».

L’ancienne capitale économique de Syrie est divisée depuis juillet 2012 entre des secteurs ouest aux mains du régime et est sous contrôle de plusieurs groupes insurgés, dont le Front Al-Nosra, ses alliés islamistes et des rebelles locaux. Jusqu’à présent, ces derniers sont maîtres de la plus grande partie de la province d’Alep alors que l’EI n’est présent que dans le nord et le régime contrôle dans l’est une route clé reliant Alep à Homs.

Quant à l’armée du régime, forte des bombardements russes, mais aussi de l’appui crucial du Hezbollah libanais au sol, elle a lancé mercredi une vaste offensive pour reprendre le territoire perdu, avançant dans des secteurs des provinces de Hama (centre) et de Lattaquié (ouest). Le Kremlin a assuré que l’opération russe « se poursuivra tout au long de l’offensive des forces syriennes ».

Eviter les incidents entre les aviations des deux pays

Au lendemain des premières frappes russes, de hauts responsables civils et militaires américains s’étaient déjà entretenus par vidéoconférence avec leurs homologues russes sur les moyens d’éviter des incidents entre les aviations des deux pays. Il avait évoqué des questions comme les fréquences radio qu’utiliseraient les avions pour communiquer « en cas de détresse », ou encore de la langue à utiliser pendant des échanges d’appareil à appareil. Les Américains utilisent le mot « deconfliction » pour qualifier ce type d’échanges. Ce terme peut se traduire en français par le fait que les parties prenantes à un conflit communiquent et échangent des informations pour éviter des incidents entre leurs aéronefs qui interviennent sur un même théâtre d’opération.

Le Pentagone avait ensuite critiqué Moscou, affirmant que la Russie ne répondait pas assez rapidement aux propositions formulées par Washington à la suite de ces premiers échanges.

**

EI : L'Ennemie de l'Intelligence ?!
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Dim 11 Oct 2015 - 20:10


La Russie n'enverra pas de troupes au sol en Syrie, redit Poutine
le parisien, le 11 octobre 2015
(Source)


Depuis le début, fin septembre, de son intervention militaire en Syrie, la Russie, fidèle alliée du régime de Damas, mène depuis fin septembre une intense campagne de raids aériens.

Mais elle n'a pas engagé de troupes au sol. Et il devrait continuer d'en aller ainsi, à en croire Vladimir Poutine.

« Nous n'envisageons pas de le faire, et nos amis syriens le savent », a répété le président russe, ce dimanche, sur la chaîne de télévision Rossia 1. Et d'affirmer à nouveau que l'objectif de son intervention militaire en Syrie était de « stabiliser les autorités légitimes et de créer les conditions pour la mise en oeuvre d'un compromis politique ».

Pas de « course aux armements »

Malgré la démonstration de force opérée par l'armée russe, qui a notamment pour la première fois détruit des cibles à l'aide de missiles de croisière tirés à plus de 1500 km de leur destination, Poutine jure par ailleurs ne pas se livrer à une «course aux armements» avec les Occidentaux. « Il s'agit du fait que les armes modernes s'améliorent et changent. Dans d'autres pays, cela arrive encore plus rapidement qu'ici. C'est pour ça que nous devons rester à jour », explique-t-il, alors que le ministère russe de la Défense a annoncé ce dimanche avoir avoir frappé 63 cibles en Syrie au cours des dernières 24 heures.

Le maître du Kremlin fait, en outre, état de progrès concernant les pourparlers avec le Pentagone sur la sécurisation de l'espace aérien syrien, destinées à éviter un incident entre avions russes et ceux de la coalition menée par les États-Unis.
avatar
sakura FN

Age : 62
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

Daesh, Daesh, Isis...

Message par sakura FN le Lun 12 Oct 2015 - 9:20




avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Lun 12 Oct 2015 - 20:21


Daech incite au viol collectif pour convertir les femmes
le figaro, le 12 octobre 2015
(Source)


« Si dix combattants de Daech violent une femme, elle deviendra musulmane », préciserait une lettre signée des mains du chef de l’État Islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, révèle un article de l’Express UK, qui démontre comment le groupe inciterait au viol collectif pour convertir les femmes.

« Il m’a tendu une lettre et m’a dit : « Cela démontre qu’une femme capturée deviendra musulmane si dix combattants la violent » », se souvient Noor, une yazidie de 22 ans, ancienne captive de l’État Islamique, citée par l'Express UK. Elle raconte ensuite qu’elle a été brutalement violée par onze combattants, qui justifiaient cette abomination au nom de la religion. Noor, aujourd’hui libérée explique : « Les hommes de l’État Islamique nous ont dit : « C’est la règle d’Abou Bakr al-Baghdadi et nous devons le faire ». Ils ont aussi dit : « Pour toute personne qui n’est pas convertie à l’Islam, nous tuerons les hommes et nous épouserons leurs femmes. C’est notre butin de guerre ». »

Ce n’est pas la première fois que Daech justifie par une idéologie les sévices sexuels qu'ils infligent aux femmes. Cet été le New York Times consacrait un long article à la « théologie du viol » menée par le groupe grâce à de nombreux témoignages recueillis auprès d’anciennes captives yazidies, un peuple considéré comme impie aux yeux de ses fanatiques. Elles étaient plusieurs à rapporter que les combattants assuraient se « rapprocher de Dieu » lorsqu'ils les violaient. Des vingt-et-une femmes interrogées par le journal américain, ressortaient des pratiques communes - comme la prière avant et après le viol - prouvant l’institutionnalisation des violences sexuelles par le groupe.

Elles sont mêmes devenues « un outil de recrutement pour attirer les hommes des sociétés musulmanes très conservatrices, où le sexe est tabou et le dating interdit », notait le New York Times. L’article de l’Express note aussi que plusieurs observateurs pensent que cela permet de recruter de nouveaux hommes et de les maintenir « heureux » à un moment où ils sont décimés par les tirs des forces aériennes russes et où leurs finances commencent à s’éroder. Et de conclure que malgré leur pseudo-allégeance à l'Islam, le groupe ne représente en aucun cas la religion dont il porte le nom.
avatar
Froan Vamed
Modérateurs
Modérateurs

Age : 20
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Froan Vamed le Lun 12 Oct 2015 - 21:14

Ils savent que le viol en Islam est puni de mort ?
avatar
jean

Date d'inscription : 03/06/2011

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par jean le Mar 13 Oct 2015 - 6:55


Un ancien d’Al-Qaïda dénonce la collaboration entre l’EIIL et la CIA

par Laurent Freeman - oct 13, 2015
http://stopmensonges.com/un-ancien-dal-qaida-denonce-la-collaboration-entre-leiil-et-la-cia/

Nabil Na’im Aboul Fattah est le fondateur du parti « Djihad démocratique » ainsi qu’un contributeur à Asharq Al-Awsat, un important quotidien panarabe en tant qu’analyste sur les questions concernant les groupes fanatiques religieux. Il a également été le chef du Djihad islamique égyptien de 1988 à 1992 puis un conseiller du gouvernement Égyptien après son arrestation en 1991.Il a été libéré en 2011 après la révolution égyptienne et après avoir écrit avec Ismail Nasr un document indiquant qu’il abandonnait la violence envers l’État.

Le texte qui suit et un résumé et un approfondissement des propos qu’il a tenus dans la vidéo « révélations d’un ancien cadre d’Al-Qaïda sur l’EIIL »





Al-quaida de l’époque soviétique a nos jours :

Al-Qaida a été fondé en 1989, il est financé par une ONG qui s’occupe de prélever la charité (Zakat) appelée Organisation Internationale de Secours Islamique (OISI) dont le siège est basé à Jeddah en Arabie Saoudite. Les fonds destinés à Al-Qaida étaient récupérés en grande partie dans les pays du golfe sans qu’ils aient besoin de se cacher. L’OISI était censée s’occuper de l’aide humanitaire au Pakistan et était une couverture parfaite pour le déplacement des djihadistes et du matériel en Afghanistan.

L’opération était géré par un certain Sulaiman Abdul Aziz Al Rajhi, un banquier saoudien extrêmement riche associé aux services secrets saoudiens. La CIA fournissait alors de l’équipement et la formation pour lutter contre l’URSS.

Après la conquête de l’Afghanistan, les USA ont tenté de se débarrasser d’Al-Qaida et de contrôler le pays, sans succès. Cela a « refroidi » leur coopération. Après le 11 septembre, l’opération « Green Quest » menée par plusieurs services dont le FBI, l’ATF et le NCIS et ayant pour but de démanteler les réseaux de financement du terrorisme affaiblit encore plus Al-Qaïda.

Après la mort de Ben Laden, Al-Qaïda est racheté et entretenu par le Qatar, et devient un groupe de mercenaires.

2006-2014 : L’aire de l’EIIL

EIIL est fondé en 2006 par Ibrahim Abou Bakr Baghdadi, un Irakien qui avait intégré le djihad après l’invasion américaine de 2003 et été emprisonné en 2005 par l’armée américaine. Lors de sa sortie de prison, les Américains lui aurait donné 30 millions de dollars pour fonder l’EIIL.

D’abord allié avec Al-Qaïda, l’EIIL finit par se distancier, puis s’opposer et enfin combattre l’ancien mouvement. Cependant l’EIIL possède la même idéologie « Takfiriste » qu’Al-Qaïda. Seul l’organisation interne et les objectifs changent.

En préparation a la guerre de Syrie, ils sont entraînés en Jordanie encadrés par des Marines américains, équipés intégralement de matériel américain. Pendant la guerre, les soldats de l’EIIL sont soignés dans des hôpitaux de campagne en Israël. Issam Hatito, membre de la confrérie musulmane en charge de la lutte contre Bachar El Assad, planifiait lui aussi ses opérations à partir de Tel Aviv.

Le mode opératoire de l’EIIL n’est pas inspiré de Mahomet mais de Gengis Khan, il consiste à systématiquement massacrer les habitants des lieux conquis, pour faire fuir toute la population à leur approche. En 3 ans de guerre l’EIIL n’a tué aucun Américain et refuse de nuire à Israël en prétextant vouloir s’occuper des apostats de l’islam plus tôt que d’Israël.

Actuellement Al-Nosra et l’EIIL sont constitués d’environ 10 000 hommes chacun. Mais, toujours Selon Nabil Na’im Aboul Fattah, les djihadistes sont très ignorants des principes du Coran, et ils les respectent peu. Ils s’en servent surtout comme prétexte pour la violence, pour l’endoctrinement des soldats et pour attirer de nouveaux membres.

L’EIIL est utilisé par les USA dans le cadre du « Projet for the new american century ». C’est Henry Kissinger, le théoricien de la guerre de 4e génération qui avait proposé la levée d’armées locales composées d’extrémistes, afin de servir les intérêts américains pour un moindre coup. Les pays ciblés son Irak Syrie Égypte Arabie saoudite, ainsi que la création d’une guerre de 100 ans entre chiites et sunnites qui affaiblirait la région et renforcerait Israël.

Concernant l’Égypte :

Toujours selon Nabil Na’im Aboul Fattah, la campagne de Mohamed Morsi a été subventionnée par Obama. Celui-ci recevait des ordres directement de la maison blanche. Son objectif était de coordonner et canaliser les interactions entre les différents groupes radicaux de la région comme Al-Qaïda, la Confrérie Musulmane, et le Hamas. Cette situation se serait alors retournée contre l’Arabie saoudite, par la création d’un « Printemps saoudien » pendant lequel l’Égypte aurait servi de base arrière.

Conclusion :

Quoi qu’on puisse penser, cette vidéo explique très bien pourquoi les Américains soutiennent systématiquement l’EIIL que ce soit en Syrie (avec le mythe de l’ASL), ou en Irak où ils ont réussi à faire sauter le gouvernement « pour le bien du pays ». Cela explique aussi pourquoi les israéliens se permettent d’envoyer leurs troupes à Gaza alors que les terroristes devraient les forcer à en garder en réserve dans le nord, le fameux communiqué de L’EIIL « Allah ne nous a pas ordonné de combattre Israël » et pourquoi la France laisse ses citoyens faire le Djihad.

Théo Canova

Source : http://fr.awdnews.com/politique/un-ancien-d%E2%80%99al-qa%C3%AFda-d%C3%A9nonce-la-collaboration-entre-l%E2%80%99eiil-et-la-cia?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter


***************************************************************************************
Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre.

George Orwell

« Il est plus difficile de désintégrer une croyance qu'un atome »
( Albert Einstein)
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Mer 14 Oct 2015 - 8:31


Daech confirme la mort de son numéro 2 dans un raid américain
le figaro, le 13 octobre 2015
(Source)


Cet été, la Maison Blanche avait annoncé la mort du numéro deux de l'organisation djihadiste au cours d'un raid aérien américain. Daech a confirmé son décès ce mardi.

Le porte-parole du groupe jihadiste État islamique (EI) a confirmé la mort du numéro deux de l'organisation jihadiste tué en août dans un raid américain en Irak, selon un enregistrement diffusé mardi sur les sites islamistes.

En août dernier, les États-Unis avaient annoncé que le numéro deux de l'EI Fadel Ahmad al-Hayali avait été tué le 18 du même mois dans un raid aérien américain près de Mossoul en Irak alors qu'il se trouvait dans un véhicule avec un autre responsable de l'organisation jihadiste.

« L'Amérique s'est réjoui de la mort d'Abi Moutaz al-Qorachi en le présentant comme une grande victoire », a dit le porte-parole de l'EI Abou Mohamed al-Adnani, en le désignant par un de ses multiples pseudonymes.

« Je ne vais pas pleurer celui dont le seul souhait était de mourir au nom de Dieu... Il a entraîné des hommes et laissé derrière lui des héros, qui avec l'aide de Dieu, vont faire du mal à l'Amérique », a-t-il ajouté sans dire exactement comment le numéro deux avait été tué.

En charge des opérations en Irak

A l'époque, la Maison Blanche avait précisé que Hayali était l'un des principaux coordinateurs des transferts d'armes, d'explosifs, de véhicules et d'individus entre l'Irak et la Syrie, deux pays frontaliers où l'EI contrôle de vastes territoires.

Elle l'avait présenté comme « le principal adjoint » du chef de l'EI Abou Bakr al-Baghdadi, en précisant qu'il était en charge des opérations de l'EI en Irak.

Le groupe jihadiste avait lancé en juin 2014 une offensive fulgurante en Irak qui lui avait permis de s'emparer de vastes pans du territoire face à des forces gouvernementales en déroute.

Les États-Unis et leurs alliés bombardent depuis plus d'un an par les airs les positions de l'EI en Syrie et en Irak sans être parvenus à neutraliser ce puissant groupe ultra-radical.
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Dim 25 Oct 2015 - 9:46


Face à l’Etat islamique: Réarmement moral ou barbarie
causeur, le 23 octobre 2015
(Source)


L’Occident impuissant à comprendre le fanatisme

La publication posthume du récit de Julien Gracq Les Terres du couchant (José Corti), au moment même où éclate au grand jour la barbarie de l’« État » islamique, est sans doute l’un de ces intersignes auxquels Louis Massignon, islamologue inspiré et chrétien fervent, accorda dans les années 1950 une attention d’autant plus vive que la culture nourrissait en lui une compassion sans faille à l’égard des plus souffrants. Étrange, en effet, que le message émis par Gracq voici plus de cinquante ans nous parvienne aujourd’hui dans toute sa splendeur sauvage pour nous rappeler que la civilisation est chose fragile, et que les coupeurs de têtes font bel et bien le siège de la citadelle que nous supposions imprenable, fragilisée par trop de bons sentiments et de renoncements. Si l’alerte n’était aussi sérieuse, l’étonnement réel ou feint des médias découvrant avec stupeur qu’un tortionnaire peut sortir du bocage normand aurait quelque chose de touchant. Comment en est-on arrivé à un tel degré d’aveuglement ?

On devrait pourtant savoir, à force d’investigations historiques et psychologiques, que la sauvagerie humaine se loge là où on l’attendait le moins, en des zones d’ombre inatteignables par le flambeau de la droite raison. Mais le drame est aussi qu’après un xxe siècle dédié au Progrès mais particulièrement meurtrier, personne ne peut plus penser comme Goya que le sommeil de la raison, et lui seul, engendre des monstres. René Guénon avait décidément raison de penser qu’entre rationalité et sentimentalité la modernité n’avait cessé d’osciller, sans jamais trouver le point d’ancrage la dotant d’un réel discernement : une accommodation suffisamment claire et précise du regard à la situation du moment pour permettre une réaction proportionnée à la nature de l’événement. Or, à l’heure où l’exercice du jugement risque à tout propos d’être annulé pour cause de « stigmatisation », être encore capable de discernement pourrait bien être le dernier atout de l’homme civilisé.

Le profil des nouveaux « monstres » a en effet ceci de singulier qu’il met à mal la vulgate marxisante selon laquelle toute dérive criminelle ou sectaire serait peu ou prou imputable à la misère sociale.

**
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Lun 26 Oct 2015 - 11:32


L'Etat islamique mise sur des étrangers pour commettre des attentats en France
le jdd, le 26 octobre 2015
(Source)


Selon France Info, qui cite un rapport confidentiel des services français de renseignement, l'Etat islamique miserait sur des européens pour perpétrer des attentats en France.

Un rapport confidentiel des services français de renseignement s'intéresse à la stratégie de l'Etat islamique. Et selon France Info, qui a pu avoir accès au document, les experts évoquent une nouvelle manière de faire : les « frappes obliques ». Concrètement, misant sur le manque d'échanges d'informations entre les différents pays de l'Union européenne, les terroristes de Daech souhaitent envoyer des étrangers dans les pays visés. Ainsi des terroristes français pourraient se rendre en Allemagne ou en Espagne pour commettre des attentats. Et vice-versa.

« Un Français qui rentre de Syrie a de fortes chances d’être repéré puis surveillé par la DGSI. Le risque est moindre s’il se trouve dans un pays étranger », écrit le site de la radio.

Selon les informations de France Info, les services de renseignement estimaient à 500 le nombre de Français présents dans les rangs de Daech en Syrie et en Irak (dont 160 femmes et une dizaine de mineurs combattants) en septembre.

**

RPS : l'incompétence en actions !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Jeu 29 Oct 2015 - 11:02

Les bobards américains ont créé un monde déconnecté de la réalité. Leurs mensonges éhontés fonctionnent bien sur une population semi-débile et ignorante. Dommage pour eux que le discours de Poutine à l'ONU a mis leur stupidité en pleine lumière aux yeux du monde.

navarre

Age : 77
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

l'amérique n'a qu'un seul dieu - "Largent'

Message par navarre le Jeu 29 Oct 2015 - 12:26

le consumérisme c'est leur invention ....leur chant ' TIME IS MONEY"
Dans les propos de Philippe de Villiers qui dit que leurS lobbies cherchent à tout prix la rentabilité, leurs visions
du monde sont déformées et détruisent tout ceux qui ne pensent pas comme eux....ils défendent à grands renforts
de publicité et d'argent la cause "gay" parce qu'ils se sont rendus compte que le patriarcat et le matriarcat étaient
un frein au consumérisme ( google vendait 2 fois plus d'appareils internet à des gays ou lesbiennes que dans
le sein d'une famille qui engendre l'économie ) montsanto de par la création des OGM veut planifier notre façon
de nous nourrir et il n'est qu'à voir les discussions au parlement européen à ce sujet car ils veulent trouver des
marchés .... ce traité TAFTA qu'ils cherchent à nous imposer dans le futur ....ce besoin de déstabiliser tout le moyen orient s'y ingérer ou plutôt y ingérer leus produits (armes et bagages).


Ou sont les résistants??? BRAVO à Poutine pour sa geo-politique , c'est un RESISTANT,
BRAVO à MARINE , pour son groupe au parlement européen contre le TAFTA, c'est une
RESISTANTE...
BRAVO au FRONT NATIONAL pour faire face à ces gourvernants destructeurs de notre bien
la FRANCE, nous allons devenir des HEROS RESISTANTS....





avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Jeu 29 Oct 2015 - 12:43

navarre . . . << leurs visions du monde sont déformées et détruisent tout ceux qui ne pensent pas comme eux....>>

Voila quarante ans que je vis parmi eux et si vous avez le malheur de ne pas penser comme eux, (ce qui est mon cas) alors ils se chargeront bien vite d'assassiner votre caractère en utilisant la délation gratuite. Ils feront tout pour vous détruire. Certains Américains sont de vrais pourris qui détestent la France et les Français, c'est presque maladif.

navarre

Age : 77
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

chevalier du temple : la réciprocité est identique

Message par navarre le Jeu 29 Oct 2015 - 13:55

Je hais les concepts des Américains....

 J'ai eu la chance dans ma vie de ne pas aller aux Etats Unis..... J'ose avouer que je ne mourrai pas idiote...
 Voilà 76 ans que j'écoute les bruits de mon coeur... ce qui m'a permis d'arriver jusque là..en plus à écouter celui que
 me fait le programme de MARINE me laisse à penser que son avènement va se produire incessamment sous peu.
 A Noël on pourra chanter en choeur......Il est né " le FRONT NATIONAL "...
avatar
ano

Age : 48
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par ano le Jeu 19 Nov 2015 - 15:11


Daech revendique l'attaque par balle d'un prêtre italien
ouest-France, le 19 novembre 2015
(Source)


Daech a revendiqué l'attaque par balle d'un prêtre italien grièvement blessé mercredi au Bangladesh, a indiqué le réseau de surveillance des mouvements jihadistes SITE.

« Les détachements de sécurité des soldats du Caliphat au Bangladesh ont exécuté plusieurs opérations (..) dont celle visant le croisé italien étranger Piero Parolari », indique le réseau qui cite un communiqué de Daech.

Le prêtre a été grièvement blessé par balle par un commando armé mercredi dans la ville de Dinajpur (nord) où il circulait à vélo. Il a été hospitalisé dans un hôpital militaire de Dacca.

« Tant que nous ne saurons pas qui a exécuté cette opération, nous ne pourrons pas dire qui ou quel groupe est derrière cette attaque », a réagi le chef de la police de Dinajpur, Ruhul Amin, auprès de l'AFP, tout en reconnaissant des « similarités avec de précédentes attaques contre des étrangers ».

Daech dit avoir exécuté deux otages, l'un chinois, l'autre norvégien, rapportait mercredi l'agence Associated Press.

**

bonfrancais

Age : 67
Date de naissance : 04/03/1950
Poissons Date d'inscription : 12/01/2015
Passion : la peche

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par bonfrancais le Jeu 19 Nov 2015 - 16:05

oulala dans la deach on y est jusqu au cou
avatar
sakura FN

Age : 62
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par sakura FN le Jeu 19 Nov 2015 - 20:29

VITE...LA 1...!!!
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Ven 20 Nov 2015 - 10:45

Que pensez-vous de cette vidéo où un hélicopter américain Apache observe un convoi de 200 Toyota Hilux de Daesh en provenance d'Iraq et se dirigeant vers la Syrie ?

Regardez attentivement, à la minute 1:35 à droite de la route, on peut voir un Apache qui suit le convoi. Un convoi de 200 Toyota blanches en plein désert, c'est pourtant une belle cible, non ? Faut-il en déduire qu'Obama a perdu la tête ? vraiment, c'est à se demander s'il ne travaille pas avec eux . . .

https://www.youtube.com/watch?v=KFFb5E22TvE


ref. Reportage de l'agence émirati "Hour News" intitulé : << Un hélicopter Apache américain a escorté un convoi d'environ 200 Toyota de Daesh en Syrie. >>
avatar
sakura FN

Age : 62
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

AUTOPSIE D'UN MONSTRE...

Message par sakura FN le Jeu 26 Nov 2015 - 14:27


Excellent site...! - bravo


Tous les articles sont à lire...

ttp://www.les-crises.fr/france-inter-daesh-autopsie-dun-monstre/
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Chevalier du Temple le Sam 28 Nov 2015 - 19:22

Poutine ne fait que confirmer ce que nous savions de longue date :...<< La Turquie est complice des terroristes >>.

Erdogan joue un double jeu : d'un côté la Turquie met une base militaire à la disposition des américains pour lutter contre l'Etat islamique, mais de l'autre, elle laisse les terroristes franchir librement sa frontière avec la Syrie.

A l'occasion de la conférence de presse à l'issue de la rencontre Hollande-Poutine du 27 novembre dernier, « Poutine a souligné que des véhicules transportant du pétrole en provenance des territoires pris à l'armée syrienne disparaissaient régulièrement à l'horizon - vers la Turquie.
avatar
sakura FN

Age : 62
Date de naissance : 29/08/1954
Localisation : SUR LA LUNE...AILLEURS...
Vierge Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : UN MONDE MEILLEUR...

Syrie : les couveuses de Daech

Message par sakura FN le Ven 4 Déc 2015 - 10:58

EXCLUSIF. L'organisation terroriste prépare déjà la génération d'après, celle de ses futurs combattants, en planifiant méthodiquement la naissance de « bébés Daech » pour peupler le califat. Glaçant.

Des nourrissons biberonnés à l'idéologie jihadiste. Des femmes recrutées pour procréer. Le groupe Etat islamique (EI ou Daech en arabe) prépare méthodiquement l'avenir. Les dignitaires du groupe terroriste le savent : pour devenir un véritable Etat, il faut un peuple. Ils couvrent déjà un territoire de 8 à 10 millions d'habitants, aussi vaste que la Grande-Bretagne, à cheval entre la Syrie et l'Irak.

Suite et source...
http://www.leparisien.fr/international/syrie-les-couveuses-de-daech-04-12-2015-5338799.php

Contenu sponsorisé

Re: Daesh, Daesh, Isis...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 22 Juil 2017 - 4:51