www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Partagez
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Ven 16 Oct 2015 - 19:40

La City de Londres, capitale de l'argent sale
le figaro, le 16 octobre 2015
(Source)


Des dizaines de milliards d'euros issus de la corruption et de la criminalité sont recyclés via la place financière de Londres, selon un rapport officiel du gouvernement britannique.

Correspondant à Londres

Capitale mondiale de la finance, la City est aussi celle du blanchiment et du financement d'activités illégales, comme le terrorisme. La réputation de la place de Londres de souvent fermer les yeux sur les origines douteuses des fonds qui y sont investis était connue, la voici confirmée par un rapport officiel du gouvernement britannique. « Par sa taille et sa complexité, le secteur financier britannique est plus exposé à la criminalité que ceux de nombreux autres pays », reconnaît un rapport élaboré en commun par le Trésor et le Home Office (ministère de l'Intérieur) qui évoque un « risque élevé » de blanchiment. Le montant recyclé au Royaume-Uni est estimé entre 23 et 57 milliards de livres sterling (31 à 77 milliards d'euros) chaque année par des organisations non gouvernementales.

Les auteurs du rapport mettent en cause l'existence d'« intermédiaires professionnels dans les secteurs juridiques et comptables » permettant de recycler de l'argent sale dans des investissements immobiliers ou via d'autres placements financiers ainsi que dans le système bancaire. Ils pointent du doigt en particulier des pratiques de blanchiment de « haut niveau » relevant de « corruption et de fraudes graves dont les bénéfices sont placés sur des comptes bancaires, des avoirs immobiliers ou autres investissements plutôt que détenus en cash ».

Complicité des professionnels de la finance

La complicité des professionnels de la finance dans des activités illégales peut se dérouler de façon « involontaire » ou par « négligence ». L'existence de véhicules complexes, comme les trusts, souvent basés dans des places offshore, permet de dissimuler très facilement l'origine des fonds. Les criminels en col blanc et les terroristes utilisent les mêmes méthodes dans la gestion de leurs avoirs.

Le rapport souligne d'« importantes lacunes » dans l'information des autorités du pays sur ces pratiques et la « faiblesse » de la réponse publique à ce phénomène. Il estime « insuffisante » l'efficacité du dispositif de supervision du secteur financier, en particulier celle du système de dénonciation obligatoire d'activités suspicieuses auquel sont soumis les acteurs de la place.

Le document préconise une série de mesures pour créer « un environnement hostile à la finance illicite ». Il recommande une meilleure coopération entre entreprises privées et les autorités publiques, un renforcement des moyens d'action des agences de lutte contre la criminalité et une amélioration de la surveillance par les autorités de tutelle du secteur.

Selon l'association Transparency International, ce rapport « enlève tout doute sur le fait que d'importantes sommes d'argent issues de la corruption dans le monde entier affluent au Royaume-Uni et que nos dispositifs pour les intercepter ne sont pas adaptés ». À l'inverse, Jonathan Smithers, président de la Law Society, s'indigne contre un « rapport fallacieux qui fait peser un risque élevé sur le secteur juridique ». « Le régime anti-blanchiment britannique est l'un des plus durs au monde », insiste-t-il.

**

PS : Misère pour le peuple et Caviar pour l'élite !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Mer 28 Oct 2015 - 12:35

Au Parlement européen, le FN lutte contre l'évasion fiscale

Communiqué de presse de Bernard Monot

Député français au Parlement Européen
Stratégiste économique du Front National
28 octobre 2015
(Source)


Le Front National ne saurait être accusé de complaisance envers l’Union européenne. Pour autant, nous avons soutenu lors de la dernière session d’octobre du Parlement européen plusieurs textes importants dans le domaine de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale.

Nous avons entériné, d’une part, la fin du secret bancaire avec la Suisse pour le 1er janvier 2018. Nous avons ensuite voté deux rapports concernant la lutte contre l’optimisation fiscale agressive, notamment les conclusions de la commission spéciale dite TAXE.

Il s’agit d’instaurer plus de transparence, en particulier sur les rescrits et les prix de transferts, afin d’éviter les pratiques abusives entre des multinationales et certains pays comme le Luxembourg, longtemps complice. Ces montages constituent depuis plusieurs décennies un manque à gagner fiscal important au détriment des finances publiques françaises.

Afin de lutter contre le phénomène de délocalisation indue des profits, facilité par la forte expansion de l’économie numérique, le Front National réitère sa volonté de lutter contre le dumping fiscal entre Etats membres de l’Union. A ce titre, il est favorable à une harmonisation des bases de l’impôt sur les sociétés, au reporting par pays et à la localisation des bénéfices en fonction de l’activité réelle, comme le préconise l’OCDE.

En revanche, nous défendons le maintien d’une concurrence par les taux d’imposition (notamment pour l’impôt sur les sociétés), qui est le reflet du principe de souveraineté des Etats en matière fiscale. Il ne saurait y avoir d’Union fiscale, qui mettrait fin au principe d’unanimité.

**

Bernard Monot
Député français au Parlement Européen  (ENL)
Membre des commissions #ECON et #TAXE
Praticien des marchés financiers et analyste des risques opérationnels
Ses compétences professionnelles vont de l'analyse économique à la gestion financière des entreprises, en passant par la stratégie d'investissement, l'actuariat, l'économétrie et la gestion actif-passif.
Stratégiste économique du Front National



Votez FN, vous serez enfin respectés !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrot le fou

Age : 42
Date de naissance : 06/05/1976
Localisation : Norrnandie réunifiée(14)
Taureau Date d'inscription : 15/09/2015
Passion : guitare

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par Pierrot le fou le Jeu 29 Oct 2015 - 15:19

un bon exemple!

Thomas Fabius fait valser les millions !

Les enquêteurs s'interrogent sur des flux financiers massifs et suspects du fils du ministre sous le coup d'un mandat d'arrêt aux États-Unis.

On la surnomme la Las Vegas de la Méditerranée. La République autoproclamée de Chypre du Nord abrite une quarantaine de casinos pour 250 000 habitants. C'est ici, dans ce paradis des flambeurs échappant aux règles du droit ­international, que Thomas Fabius a encore une fois raflé la mise. À la fin de l'année dernière, le fils du ministre des Affaires étrangères y a encaissé un chèque de près d'un million d'euros.
La chance sourit à l'aîné des Fabius. Entre avril 2011 et avril 2012, ce joueur frénétique aurait empoché dans divers casinos de la ­planète 13 millions de gains pour seulement 5 m...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://www.lepoint.fr/societe/thomas-fabius-fait-valser-les-millions-28-10-2015-1977603_23.php
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Lun 4 Avr 2016 - 19:38


« Panama papers », le vrai coupable : la mondialisation sauvage


Communiqué de presse du Front National
4 avril 2016
(Source)


Les prétendues « révélations » autour du scandale des « Panama papers » n’ont fondamentalement rien de nouveau et sont symptomatiques des vices d’un système qui porte un nom bien connu : la mondialisation sauvage.

Cette libre circulation sans contrôle des hommes, des marchandises et des capitaux, doublée d’une mainmise totale de la grande finance à tous les niveaux de l’économie, ne peut qu’engendrer des systèmes de fraudes et de blanchiments tout aussi mondialisés.

Les activités mises au jour de cette société panaméenne, une parmi probablement des centaines voire des milliers d’autres, n’étonneront donc que ceux qui ont cru au mythe de la mondialisation heureuse.

Le Front National rappelle d’ailleurs qu’il n’est pas besoin d’aller jusqu’au Panama pour trouver de tels systèmes favorisant l’évasion fiscale. Il suffit en effet de regarder les activités d’un Etat membre de l’Union européenne tel que le Luxembourg pour en avoir un aperçu pour le moins massif.

Or, force est d’admettre que derrière une évanescente agitation journalistique, rien ne change. Cela est si vrai que l’ancien premier ministre du Luxembourg, Jean-Claude Junker, impliqué dans le scandale du « LuxLeak », est aujourd’hui président de la Commission européenne, soutenu par l’ensemble de la classe politique française, sauf le Front National.

L’urgence est donc désormais à une réforme profonde et réelle des règles du jeu, vers la régulation du capitalisme mondial sur des bases nationales et de coopération entre les nations, et non à une chasse à l’homme bassement médiatique qui épargnera comme souvent les vrais responsables.

**

Rendez le pouvoir au peuple, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ceux qui pensent qu'il est impossible d'agir sont généralement interrompus par ceux qui agissent !
(James Baldwin)

avatar
Napoléon I

Age : 31
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par Napoléon I le Lun 4 Avr 2016 - 22:58

Interessant cette histoire. Mais je m'en méfie quand même.
D'abord car comme le communiqué l'a dit, rien de nouveau sous le soleil...

Ensuite, il y a de vrais et de faux exilés fiscaux la dedans je pense. Des vrais qu'on a enlevé de la liste et des faux qu'on a ajouté. il s'était produit la même chose pour Clearstream.
Je trouve tout de même trèèèèèès gros que beaucoup d'accusés soient des troublions anti-système ou leurs proches.
=> des proches de bachar El Hassad. Ben voyons, comme ça tombe bien.
=>Des proches de Poutine et de Xi Jiping, magnifique pour le système non ?
=>Le président Islandais... Il avait dénoncé la mainmise des banques sur l'île il y a quelques temps. Marrant non ?
=>Des proches de David Caméron... qui ose négocier avec l'UE et proposer un référendum.

Pas d'Américains, pas de proches Hollande ou d'autres personnalités pro-Système. Juste Cahuzac et Balkany dont on savait déjà qu'ils étaient pourris. A part Drahi, les tenants du système ne sont pas ou peu mis en cause.

Oui, à suivre de près, mais attention aux manipulations. Il va falloir observer à qui profite le crime... Surtout si les profiteurs en question sont souvent du côté des criminels... N'est ce pas le PS ?
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Mer 6 Avr 2016 - 19:23


Wallerand de Saint Just sur RMC

6 avril 2016
(Source)



A partir de 36’13 :
Wallerand de Saint Just, Trésorier du Front National, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.

**
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Lun 23 Oct 2017 - 15:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La terrible analyse de la commission d'enquête sur les Panama Papers

21 octobre 2017
Source



Gilles Lebreton – La terrible analyse de la commission d’enquête sur les Panama Papers

**

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Lun 6 Nov 2017 - 12:07


Paradise papers : il est possible de lutter contre l’optimisation fiscale


Communiqué de Presse du Front National
6 novembre 2017
(Source)


Les révélations des « paradise papers » n’en sont pas, elles ne font que dévoiler au grand jour des pratiques déjà bien connues et souvent parfaitement légales d’optimisation fiscale de la part de personnalités et de multinationales. En effet, celles-ci déplacent artificiellement leurs flux financiers vers des territoires à l’imposition quasi nulle dans le but de ne pas payer de taxes là où elles exercent en réalité leurs activités.

Rien d’illégal, mais tout d’immoral. A l’heure où le gouvernement français prive les plus modestes de 5 euros d’APL et écrase les retraités avec une hausse de la CSG, ce sont des milliers de milliards d’euros de profits qui échappent à toute taxation.

Il est encore plus scandaleux de constater que les bases de ce gigantesque préjudice des peuples se trouvent le plus souvent au cœur même de l’Union européenne, en Irlande, aux Pays-Bas, à Malte. La technostructure bruxelloise, toujours si prompte à réglementer tout et n’importe quoi, est ici absolument absente. Pas étonnant quand le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a, lui-même, participé à la mise en place de systèmes similaires quand il était Premier ministre du Luxembourg.

Il est pourtant possible de rendre justice aux peuples et de lutter contre l’évasion et l’optimisation fiscale : En créant une taxe sur l’activité réalisée en France par les grands groupes et les produits qui auraient été détournés et en renforçant la coopération fiscale internationale dans ce but.

Il convient également de priver d’accès aux marchés publics les multinationales qui pratiquent l’évitement fiscal et refusent de régulariser leur situation.

Dans ce domaine comme dans bien d’autres, il ne faudra pas compter sur les gouvernants actuels, dépourvus de courage politique et d’un sens affirmé de la justice.

**

Dites stop à l’opacité fiscale !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Président des riches, il ne reste à l'incompétence que le matraquage fiscal !



avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par solimp le Lun 6 Nov 2017 - 18:24

@Pierrot le fou a écrit:un bon exemple!

Thomas Fabius fait valser les millions !

Les enquêteurs s'interrogent sur des flux financiers massifs et suspects du fils du ministre sous le coup d'un mandat d'arrêt aux États-Unis.

On la surnomme la Las Vegas de la Méditerranée. La République autoproclamée de Chypre du Nord abrite une quarantaine de casinos pour 250 000 habitants. C'est ici, dans ce paradis des flambeurs échappant aux règles du droit ­international, que Thomas Fabius a encore une fois raflé la mise. À la fin de l'année dernière, le fils du ministre des Affaires étrangères y a encaissé un chèque de près d'un million d'euros.
La chance sourit à l'aîné des Fabius. Entre avril 2011 et avril 2012, ce joueur frénétique aurait empoché dans divers casinos de la ­planète 13 millions de gains pour seulement 5 m...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://www.lepoint.fr/societe/thomas-fabius-fait-valser-les-millions-28-10-2015-1977603_23.php

Un train de vie dans le viseur de la justice. Le train de vie de Thomas Fabius intéresse grandement les magistrats du pôle financier à Paris. En juillet dernier, une information judiciaire a été ouverte contre Thomas Fabius, pour "faux", "escroquerie" et "blanchiment". D'importants mouvements d'argent intriguent plus particulièrement les enquêteurs, tout comme son splendide appartement en plein centre de Paris. Un 285m2 acheté pour 7 millions d'euros par Thomas Fabius… lui qui ne paye pas d'impôts sur le revenu. Toutefois, à ce stade des investigations, Thomas Fabius n'est pas mis en examen. Il n'a même jamais été entendu, ni par les policiers, ni par les juges d'instruction. Ces derniers continuent de glaner des éléments à l'étranger comme notamment au Maroc.

http://www.europe1.fr/france/thomas-fabius-la-justice-se-tourne-vers-monaco-1646119


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Ven 15 Déc 2017 - 14:24

** Informez-vous, regardez cette vidéo ! **

Un vote décevant du Parlement européen contre l’évasion fiscale

15 décembre 2017
(Source)



**
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par ano le Sam 6 Jan 2018 - 17:56


Que cache l’indignation affichée par Bruxelles contre l’évasion fiscale ?

rt, le 6 janvier 2018
(Source)


La condamnation de la fraude et de l’évasion fiscales permet de passer sous silence leur véritable cause, en l’occurrence la libre circulation des capitaux, analyse Pierre Lévy, rédacteur en chef du mensuel Ruptures.

Elle n’est pas peu fière, la Commission européenne, d’avoir publié sa «liste noire» de dix-sept pays ou entités soupçonnés de favoriser l’évasion fiscale. Parmi les Etats nommés, on trouve du reste la Corée du Sud. Tiens, pour une fois, la Corée du Nord n’est pas dans le viseur. Un oubli, très certainement…

Car Bruxelles soigne sa com’. Après la publication des «révélations» connues sous le terme (forcément) anglais de «Paradise papers», l’Union européenne entendait montrer sa vertu, d’autant que les grands médias n’ont pas manqué d’afficher leur indignation face à ce scoop incroyable : la fraude et l’évasion fiscales séviraient aux quatre coins de la planète via des paradis fiscaux.

Plus encore que dans les affaires précédentes (printemps 2016, automne 2016), un torrent éditorial a donc déferlé, listant les secrets des multinationales concernées, couvrant d’opprobre les milliardaires impliqués. Et les responsables politiques, toutes tendances confondues – en France et ailleurs – ont été prompts et (presque) unanimes à s’insurger.

« L’évasion fiscale ne pourrait en aucune manière exister, du moins à cette échelle, si la libre circulation des capitaux n’avait pas été érigée en table de la loi »

Pourtant, face à un tel consensus, il convient de préserver l’esprit critique. Et d’abord de souligner que l’indignation face à des pratiques «choquantes» substitue le terrain de la morale à celui de la politique – ce qui est le moyen le plus sûr d’égarer les peuples.

Ensuite, l’insistance récurrente quant à la nécessité de combattre cet «envers de la mondialisation» interroge : est-ce bien de l’«envers» qu’il s’agit ? Au fond, le message subliminal adressé aux manants est le suivant : si seulement nous arrivions à endiguer et à civiliser la «cupidité» des grandes firmes et l’«avidité» des milliardaires, nous pourrions enfin profiter de la mondialisation heureuse.

« Qui se souvient qu’avant la décennie 1980, tout mouvement de capitaux était strictement réglementé et devait être déclaré ? L’Union européenne a dynamité cet «archaïsme».»

Or il faut rappeler cette vérité qui ne fait l’objet d’aucun grand titre : l’évasion fiscale ne pourrait en aucune manière exister, du moins à cette échelle, si la libre circulation des capitaux n’avait pas été érigée en table de la loi, dans les traités européens en particulier. Qui se souvient qu’avant la décennie 1980, tout mouvement de capitaux était strictement réglementé et devait être déclaré ? L’Union européenne a dynamité cet «archaïsme».

Dès lors, l’indignation officielle contre l’évasion fiscale pourrait être une sorte de leurre, obscurcissant délibérément la véritable nature du phénomène : un choix politique de «liberté» que les oligarques mondialisés entendent maintenir quoi qu’il arrive.

En outre, nous laisse-t-on entendre, tout pourrait aller bien mieux si les multinationales et les hyper-riches contribuaient raisonnablement aux budgets publics via l’impôt. Mais une question n’est jamais posée : comment se constituent les milliards de profits et de fortunes ? Pour ne citer qu’un exemple, le richissime Xavier Niel, propriétaire de Free (et actionnaire de référence du Monde) est couvert de honte parce qu’il aurait mis à l’abri ses petites économies sous les tropiques. Mais lorsqu’un documentaire a récemment mis au jour la véritable origine de sa fortune – l’exploitation pure et dure de milliers de salariés, véritables esclaves modernes – le retentissement médiatique a été légèrement plus modeste… Et pour cause : ce n’est pas seulement légal, c’est le fondement même du système.


Car le problème n’est pas d’abord ce que reversent – ou pas – les détenteurs de capitaux, mais la capacité de ceux-ci à prospérer sur la seule base de l’exploitation du travail de ceux qui n’ont que leurs bras et leur tête pour vivre. Mettre le projecteur de l’indignation sur la conséquence peut constituer le plus sûr moyen d’escamoter la nature profonde du problème. Déjà, dans l’Opéra de quat’sous, Bertolt Brecht faisait s'interroger son héros : «Qu'est-ce que le cambriolage d'une banque comparé à la fondation d'une banque ?»

«Tenter de surfer sur la colère populaire pour mieux la détourner de l’essentiel – n’est-ce pas là, précisément, une bonne définition du «populisme» ?»

Enfin, ici et là, d’aucuns expliquent : si nous n’endiguons pas l’évitement fiscal des oligarques, le «populisme» risque de se développer encore. Mais tenter de surfer sur la colère populaire pour mieux la détourner de l’essentiel – n’est-ce pas là, précisément, une bonne définition du «populisme» ?

A force de jouer avec le feu (de l’indignation), les apprentis sorciers médiatiques pourraient, un jour, avoir quelques surprises.

**

Le fédéralisme : l'idéologie mortifère !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les fédéralistes modifient arbitrairement le sens habituel des mots.
Dans leurs bouches, prodigalité, débauche et couardise s'appelle libéralisme !


Contenu sponsorisé

Re: Évasion fiscale, paradis fiscaux et argent sale !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 28 Mai 2018 - 1:30