www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Armée francaise

Partagez
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Armée francaise

Message par kabout le Mar 27 Oct 2015 - 11:05

GENERAL DESPORTES : « l’armée n’est pas un stock de vigiles à déployer devant les lieux de culte ! »

Nous sommes dans une situation extrêmement critique. D’un côté, les menaces s’accroissent, le feu a pris tout autour de l’Europe, de l’Ukraine au Sahel en passant par le Moyen-Orient. De l’autre, les capacités de notre défense sont constamment réduites : moins 25 % sous Nicolas Sarkozy et à peu près la même chose sous François Hollande [...]
L’Europe a tué l’idée de guerre dans l’esprit des citoyens européens. Ils ont cru que le « soft power » pourrait remplacer le « hard power ». Nous avons intellectuellement « quitté l’histoire » en imaginant être parvenus dans un monde post-moderne qui avait définitivement éliminé la guerre et la barbarie.
Si la guerre a disparu, pourquoi conserver des armées ? Les citoyens se sont désintéressés de la défense dont les investissements sont devenus peu à peu illégitimes. En aval, on a pu, sans coût politique, rogner sur les budgets de défense pour redistribuer aux corps sociaux qui, eux, descendent dans la rue. [...]
Nous sommes toujours capables de réussir des opérations coup de poing comme l’opération Serval, lancée en janvier 2013 au Mali pour arrêter la percée djihadiste. Mais on ne sait plus s’engager efficacement sur le long terme alors que tous les conflits auxquels nous prenons part sont des conflits longs.
Il y a des choix à faire : de la présence sous la Tour Eiffel, ou de l’efficacité opérationnelle en Syrie et au Sahel ? Les 7.000 soldats français déployés dans le cadre de l’opération Sentinelle n’ont qu’une plus-value très limitée au regard des inconvénients majeurs de ce déploiement avant tout politique. Employer un soldat, dont la formation est très onéreuse, dans le rôle d’un employé de société de gardiennage est un véritable gâchis, au plan opérationnel et au plan budgétaire. Impôts dilapidés, dégradation continuelle des capacités opérationnelles individuelles et collectives… Sentinelle casse un outil qu’on regrettera très vite. Il est tout à fait légitime d’utiliser les soldats français pour la protection du territoire national, mais à condition de tirer le meilleur parti de leurs compétences spécifiques. L’armée n’est pas un stock de vigiles à déployer devant les lieux de culte !
La France a la chance d’avoir une belle armée, capable du meilleur. C’est la seule qui puisse encore défendre l’Europe. Il faut précieusement prendre soin de ce capital inestimable sans oublier que reconstruire une armée est extrêmement long et complexe. [...]
Ce n’est pas parce que la France, tout au bout de sa péninsule européenne, se croit protégée, qu’elle l’est. Au contraire. Après les Etats-Unis, elle est pour les djihadistes le deuxième « Grand Satan ». Les menaces sont concrètes. Quand l’armée française s’engage au Mali, elle va détruire des djihadistes qui ont l’intention de semer la terreur en France. L’intention de Daech est de perpétrer des attentats de masse sur le territoire national : la destruction de l’Etat islamique est dans l’intérêt immédiat des Français. Cela rend bien secondaires beaucoup d’autres considérations.
Mais ces menaces ne sont-elles pas avant tout du domaine de la police ?
Il y a un continuum entre sécurité et défense, mais l’une et l’autre sont complémentaires et nécessaires. Nos frontières sont poreuses, et plus on traitera la menace « à l’avant », moins on aura à le faire sur le territoire national. Ne rêvons pas d’une ligne Maginot antiterroriste : toutes les forteresses ont vocation à être détruites ou contournées. Cette « défense de l’avant », il faut sans relâche en expliquer la nécessité aux Français : plus les théâtres d’opérations sont lointains, moins le citoyen les relie à sa propre sécurité.
Pourtant, il n’y a pas d’autre solution que d’aller là où se trouvent les sources de la violence, et les tarir.  [...]
Source


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Armée francaise

Message par kabout le Ven 30 Oct 2015 - 10:23

Marine vite, vite, notre armée s'appauvrit, bientôt elle sera équipée de mousquets !!
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

armée et jeunes d'origine maghrébine.

Message par kabout le Lun 21 Déc 2015 - 12:36

Islamisation de l’armée française : les problèmes ne datent pas d’hier (rediff)

[Cet article, lors de sa première publication, a connu une très large diffusion sur le web. FDS souhaite le mettre à jour. Les lecteurs connaisseurs des questions militaires et de défense sont invités à nous communiquer des information récentes [b] (et sourcées) du même ordre][/b]
• Et s’il y avait un conflit entre la France et l’Algérie ? Aïcha, attirée par l’armée, ne s’imagine pas faire la guerre contre les siens : Dans ma tête, je suis algérienne, je ne me sens pas française. Pour moi, l’armée c’est pas le fait de se lever pour une nation, c’est découvrir un métier.” (source)
• Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 évoque “l’attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation” des JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) et de “la surdélinquance au sein même de leur régiment.” (source)
• Un jeune officier parachutiste raconte que, dans son unité, les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire) passent leurs journées au foyer à boire de la bière en regardant des films pornos et qu’à la moindre réflexion, ils adressent au chef de corps un rapport dénonçant le racisme de l’officier qui, convoqué par le colonel, est obligé de revenir sur la sanction. (tiré du Libre Journal de la France Courtoise n°411.)
• A Saint-Cyr, on envisage la mise en place d’un système inspiré de celui de Sciences-Po et de ses conventions avec des lycées de zones d’éducation prioritaires. «L’objectif c’est de pouvoir appeler un jour le général Ben Babrouf ou le colonel Mohamed » (source)
• Dans la Marine, les officiers n’oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Foch. Une soixantaine d’engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier. Après s’être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins. Ces « beurs » réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d’une rébellion survenue lors d’une mission au large de la Yougoslavie au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique. (source)
Les jeunes « Français » d’origine maghrébine commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission.
• L’aumônier musulman en chef des armées françaises prépare l’organisation du prochain pèlerinage à La Mecque pour une quarantaine de soldats et une équipe d’aumôniers. Le projet lui tient particulièrement à coeur . (source)
• « les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire) commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission  (source)

(Français de souche).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Armée francaise

Message par kabout le Mar 16 Fév 2016 - 17:23

Nos pauvres soldats Francais vivent dans des taudis,les migrants sont logés dans de beaux hotels,(voir chateaux)



J’ai rédigé un papier il y a quelques temps de cela sur l’hébergement de certains migrants dans les beaux appartements du 7ème arrondissement face à la Tour Eiffel, évidemment nos belles consciences de la gauche progressiste ont hurlé au loup, affirmant que cela n’était pas possible, qu’il s’agissait encore d’une de nos visions. Seulement la photo présentée et légendée par le Figaro confirmait nos dires.
Les migrants s’installant sur nos terres ne sont aucunement des crèves la faim, aucun danger les guette, ils quittent seulement leur pays afin de jouir du consumérisme, sachant que nos gouvernants sont assez idiots pour leur accueillir les bras pour offrir ce qu’ils ne donnent pas à leurs propres populations.


Ainsi, sans travailler ces nouveaux assistés reçoivent sans aucune activité un salaire mensuel de plus de 1200€ dans certains cas bien plus même. Ils bénéficient « du RSA, Aide à la mobilité pour la reprise d’emploi, Aide différentielle de reclassement, Aide financière pour la fourniture de l’électricité, Aide financière pour la fourniture du gaz, Allocation de garde d’enfant à domicile, Allocations mères isolées, Allocation de logement à caractère familial (ALF), Allocation de logement à caractère social (ALS), Aide personnalisée au logement (APL), Allocation de rentrée scolaire, Allocation de soutien familial, Allocation journalière de présence parentale, Allocation personnalisée à l’autonomie (APA), Complément familial, Coupon sport, Fourniture de l’eau, Prime de retour à l’emploi etc. etc. etc. »
Sans compter la gratuité totale dans les soins de santé. Et peut-être des dispositifs si nombreux que j’ignore étant donné l’imagination que possède notre législateur pour créer toujours plus d’aides et d’assistanat à une population nous crachant au visage.
Nos militaires eux n’ont pas cette chance, manque de bol pour eux ils sont Français ils doivent donc souffrir le martyre et vivre dans des taudis aux côtés des rats et autres nuisibles. Tv Libertés rare média exerçant consciencieusement leur métier de journaliste enquêtant sur les conditions de vie de nos militaires démontre avec des photos à l’appui comment nos gouvernants se fichent de nos soldats. On leur demande de protéger les Français, ou d’aller guerroyer pour les intérêts particuliers de quelques élites mondialisées tout en les laissant dans l’insalubrité.
La vie d’un de nos soldats a donc si peu de valeur pour nos politiques ? Visiblement entre les migrants et notre force armée le législateur a fait son choix.

 
Source Sud Info

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/02/16/nos-pauvres-soldats-francais-vivent-dans-des-taudis-les-migrants-sont-loges-dans-de-beaux-hotels/#1ZQwXxIDZjtCvQZY.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Armée francaise

Message par kabout le Jeu 18 Fév 2016 - 20:15

La colére monte auprés des militaires envers le pouvoir Hollande


La plus haute autorité militaire s’est toujours montrée discrète. C’est normal, son statut lui interdit d’exprimer ses états d’âme tant qu’elle est en activité. Ce qui explique que les réactions d’officiers généraux publiées, dans la presse ou sur internet, sont toujours celles de généraux en retraite, ou les compte-rendus de la participation de généraux en activité à des réunions officielles telles que les commissions d’enquête parlementaires.

C’est au détour d’un article paru dans Valeurs Actuelles que l’on a appris que le Chef d’état-major des Armées avait, en ce début d’année, fait part au président de la République de la décision collective des officiers généraux de démissionner si des mesures énergiques n’étaient pas rapidement prises par le gouvernement pour redresser la situation humaine et financière catastrophique des Armées.
Rien n’a encore été fait depuis, mais on peut imaginer que cela donne à réfléchir au président et aux trois ministres concernés, le Premier, celui des Armées et celui de l’Intérieur. Ils ne peuvent en effet ignorer que les meilleurs dirigeants, les plus compétents en géopolitique, géostratégie et même en gestion ne sont pas formés à l’ENA ou à Polytechnique mais à Saint-Cyr-Coëtquidan.


Quelques jours plus tard, c’était au tour de la haute magistrature de manifester son profond mécontentement, malgré son devoir de réserve. Elle l’a fait de manière très officielle, à quelques jours d’intervalle, par la voix du premier président de la Cour de cassation et des premiers présidents des cours d’appel. Ils estiment, après une « délibération commune » que le « rôle constitutionnel » de l’autorité judiciaire « est affaibli par des réformes et projets législatifs en cours« . Sont directement visés le projet de réforme de la procédure pénale qui renforce les moyens de lutte contre le terrorisme, au prix d’une marginalisation des juges d’instruction, et la prolongation de l’état d’urgence qui relègue de facto l’autorité judiciaire au second plan, au profit de la justice administrative.
Mais la mise à l’écart des juges dans la lutte contre le terrorisme n’est pas le seul reproche fait au gouvernement, la fragilisation de leur statut et un manque de plus en plus criant de moyens sont aussi dénoncés. Sait-on qu’il arrive plus souvent qu’on ne le croit qu’un juge en cour d’Assises soit contraint d’aller acheter du papier, des stylos-bille ou régler la facture d’un informaticien, parce que le secrétariat du tribunal n’a plus un sou pour ces menues dépenses ?
On peut leur objecter, comme le fait le gouvernement, que nécessité fait loi, que tout le monde doit faire des économies et que l’état de guerre contre le terrorisme déclaré par le Président justifie la prise de mesures fortes ayant pour objectif de protéger les citoyens. Il est cependant incontestable que la prééminence donnée à la justice administrative sur l’autorité judiciaire n’est jamais un bon signe pour la Justice et que les citoyens finissent très souvent par s’en mordre les doigts quand, après avoir été rassurés dans un premier temps, ils s’aperçoivent que leurs libertés s’évaporent au profit d’un arbitraire présidentiel et gouvernemental qui perdure. Surtout quand le Premier ministre en personne leur annonce officiellement qu’un terrorisme de plus en plus dur les frappera inévitablement, « la seule question étant de savoir où et quand » ! C’est une méthode préconisée par Machiavel : faire peur pour mieux asservir.
Mais il y a plus grave.
Alors que la protestation des militaires reçoit un écho favorable dans la population, comme le montre l’indignation que provoque l’arrestation du général Piquemal à Calais perçue clairement comme une tentative d’intimidation du gouvernement envers l’ensemble de l’autorité militaire (1), celle des juges laisse indifférent parce que leur comportement ces quatre dernières années a déçu une grande majorité des citoyens.
Depuis des années la Justice accepte des dérives subtilement imposées par le corps politique et médiatique bien-pensant. L’exemple le plus criant est peut-être d’avoir accepté de juger comme crimes racistes des opinions ou des critiques portant sur les religions.
Depuis quand la pratique d’une religion définit-elle une race et depuis quand la critique de cette religion, quelle qu’elle soit, échappe-t-elle à la loi de 1905 et à la liberté constitutionnelle de penser et de s’exprimer ?
La faute est à l’origine politique, mais l’erreur de la Justice est de l’avoir cautionnée. Quand la loi confondant religions et races a été promulguée, elle aurait dû être immédiatement invalidée par l’autorité compétente, le Conseil Constitutionnel. Cela n’a pas été fait et les juges sont maintenant tenus d’appliquer un texte de loi voté dont les décrets d’application ont été promulgués.
En réalité la plupart des lois visant officiellement à protéger les communautés (et singulièrement la communauté musulmane), lois Pleven, Gayssot… Taubira, ont eu pour objectif de réintroduire dans le code pénal le délit de blasphème que la loi bien connue de 1881 avait aboli. Et cette dérive est devenue caractéristique à partir de 1981 et l’arrivée des socialistes au pouvoir, avec des procès contre des films ou des affiches considérées comme outrageant le sentiment religieux.
Des associations ont été créées et subventionnées par le pouvoir politique pour protéger les communautés d’origine étrangère et religieuses, LICRA, MRAP…
Leur principale et quasiment seule activité est de mener des actions en justice contre tout mot, toute phrase, toute pensée exprimée publiquement pouvant être interprétée comme une critique des communautés de couleur (« blancs » exceptés) ou les religions (catholique exceptée).
Il a manqué en France une réaction populaire immédiate, comme en Belgique où un groupe s’est constitué en 1989, la Ligue pour l’Abolition des lois réprimant le Blasphème et le droit de s’Exprimer Librement (LABEL).
Des militants français pour la liberté d’expression ainsi que des militants antiracistes considèrent la loi de 2003 créant un « délit d’outrage au drapeau ou à l’hymne national » comme une réinstauration du délit de blasphème, en ce qu’elle sacralise des symboles et les rend intouchables. Mais curieusement leur esprit sélectif leur fait ignorer la sacralisation par la gauche de certaines communautés de gens de couleur et de l’islamisme.
Toute critique de l’islam est considérée comme un blasphème par de nombreux États, qui infligent des punitions pouvant aller jusqu’à la condamnation à mort.
En Arabie saoudite, par exemple, entre 150 et 200 condamnations à mort par décapitation, flagellation, crucifixion ou pendaison sont prononcées chaque année pour ce motif.
Cela n’empêche pas notre président de dérouler le tapis rouge pour recevoir les dirigeants multimilliardaires de ce pays de sauvages où les femmes sont moins bien traitées que les chameaux, où l’on tue les homosexuels, emprisonne et fouette les journalistes indisciplinés. En France on ne tue pas, mais on verbalise et on emprisonne déjà, le plus souvent avec sursis mais la condamnation pour blasphème est bien actée.
L’autre reproche fait par les citoyens à la Justice concerne son laxisme. Un reproche souvent initié par la police qui doute inévitablement du bon sens du juge quand devant le commissariat passent en moto le matin, roulant sur le trottoir et sans casques, le médius pointé vers le ciel, les deux malfrats arrêtés la veille pour vols multiples et violences sur personnes avec récidive.
Soit, tout le monde sait que ces juges-là sont souvent ceux affiliés au très gauchiste Syndicat de la Magistrature, celui qui trouve de bon goût d’afficher la photo de parents de filles violées et battues sur son « mur des cons ». Mais l’image que ceux-là donnent de la Justice la salit toute entière.
Marc Robert, procureur général, déclare : « L’action répressive contre le terrorisme doit être menée sous la direction et le contrôle exclusif de l’autorité judiciaire, constitutionnellement garante du respect des libertés individuelles« .
Marc Cimamonti, vice-président de la Conférence nationale des procureurs (et procureur lui-même) met le gouvernement en garde contre les fiascos procéduraux à venir : « Il y a un point sur lequel nous ne pouvons céder, c’est celui du contrôle d’identité que nous effectuons quand une infraction est susceptible d’être commise… » et une perte d’indépendance si l’on voyait les juges « passer sous l’autorité des préfets« . Surtout quand on a vu presque la moitié du corps préfectoral remplacé depuis quatre ans par des préfets estampillés « à gauche », ceux de droite étant placardisés.
Cette révolte des juges comme celle des militaires sont des signes positifs. Mais ils ne se laisseront pas entrainer à de actions violentes comme l’espère le gouvernement qui rêve de les mettre au pas.
Un gouvernement dont l’incompétence confine de plus en plus à l’illégitimité.
C’est aux citoyens d’agir par une résistance active, à commencer par l’élimination aux prochaines élections de cette gauche pourrie.
(1) « …une grossière tentative d’intimidation, une méthode classique des régimes à l’agonie » (Général Didier Tauzin)

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/02/18/la-colere-monte-aupres-des-militaires-envers-le-pouvoir-hollande/#IWEOz48haeX1Z8c5.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Armée francaise

Message par kabout le Jeu 28 Avr 2016 - 16:18

Armée : pour 5500 officiers généraux rebelles "Hollande est indigne de diriger la France"


La République est morte ou en passe de mourir bientôt c’est inéluctable c’est en réalité le destin qui dès sa naissance lui était destinée. La France n’est pas républicaine, elle ne l’a jamais été. Elle a été forgée par la religion catholique avec la conversion du Roi des Francs Clovis mais aussi par des régimes personnels et autoritaires qu’ils soient en effet sous le signe de la monarchie absolu ou de l’Empire. C’est comme ça, c’est notre passé, il est ainsi et ne peut être changé.
Quand des siècles durant on façonne un esprit sur un modèle légitime mais surtout dominant, il est impossible de revenir à un pli parlementaire, ou de partis politiques. Les Français ont de tout temps laissé leur destinée mais aussi la direction de la nation à un homme devant être toujours plus grand que les autres, c’est dans ces périodes que la France a atteint le subliminal, la grandeur qu’aucun autre pays, et j’insiste là-dessus n’a jamais rêvé atteindre. Ce sont les épopées de nos souverains qui ont créé l’imaginaire bien réel Français, cet imaginaire que le monde nous envie. La France possédant en son sein de vrais héros, ayant vraiment existé, au contraire des anglo-saxons devant les fabriquer par l’industrie hollywoodienne. Charlemagne, Charles Martel, Louis XIV, Napoleon pour ne citer que les plus connus ont sous l’étendard national conquis le monde. Ce n’était pas des Rambo, Batman, Superman, et autres Expendables de pacotilles inventés par les scénaristes de studios de la Paramount ou d’Universal.


Ces moments Français certes toujours très courts au regard de l’histoire du monde, ne l’ont jamais été sous une quelconque République et cela depuis 1789 et la Révolution. La 1ère République s’effondrant avec la prise de pouvoir napoléonienne, la 2ème avec le coup d’Etat du 2 décembre 1851, la 3ème par la débâcle en 40, la 4ème par la guerre d’Algérie. Toutes ont été éphémères et ont buté sur la réalité Française rejetant ces pouvoirs viciés et souvent corrompus. La République n’a jamais prouvé dans la durée et dans les faits sont utilité, sans esprit partisan je constate qu’au contraire de la royauté elle ne laissera aucun legs significatif. Ainsi ce qui fonctionne aujourd’hui chez nous vient de l’héritage ancien de ceux dont la République veut tourner le dos. Sa culture, son administration, ses bâtiments, son éducation élitiste, même ses territoires d’Outres Mers sont des héritages d’autres et non des acquisitions ou des édifications républicaines, c’est un fait et il est têtu.
L’obligation est par conséquent de revenir à ce qui faisait que la France était encore la France, à revenir à de l’autorité et l’ordre. La situation n’étant plus tenable, le risque de dissolution Française étant important. Et c’est en lisant un article du mois dernier sur Boulevard Voltaire que j’apprends ce jour que près de 5500 officiers généraux sentant que l’armée devait cesser d’être la grande muette pensaient à une rébellion contre le régime Hollandais.
Mais grand Dieu, que cela se passe ! Aujourd’hui tant que la providence n’aura pas permis un pouvoir personnel d’émerger, seule l’armée aura la légitimité afin de renverser ce qui est l’hérésie républicaine. Je n’incrimine pas seulement Hollande, qui dans le fond n’est qu’un pauvre mec devant faire plaisir à toutes les sensibilités de sa majorité pour la plupart venant des rangs de l’anti-France, mais l’ensemble du système politique actuel. Aucun futur président élu ne pourra changer le marasme auquel nous sommes embourbés, pour une raison fort simple, puisque les institutions dont le candidat élu prendra la tête ne le permettent pas. Les pouvoirs et les corps intermédiaires étant dissociés, le jeu politique obligera à un compromis empêchant toute forme d’avancée aussi minime soit-elle. Parce que chacun dans les hémicycles, dans les collectivités, les administrations, les assemblées générales, a son mot à dire, sa petite revendication ou sa force de blocage ou de nuisance, il est impossible pour un représentant élu forcément légitimistes d’avancer dans une direction en accord avec l’intérêt de la France.
L’armée seule peut le faire, évidemment pas dans le cadre d’une campagne électorale, mais d’un putsch militaire. Elle en a les moyens humains, et la légitimité du peuple, puisqu’elle seule a ce crédit nécessaire. Je l’ai écrit il y a quelques temps de cela, et suis convaincu de cette pertinence. Mais les grands officiers iront-ils jusqu’au bout ? Là est la question.
Source Boulevard Voltaire
Source Journal du Peuple de France 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Invité
Invité

Re: Armée francaise

Message par Invité le Jeu 28 Avr 2016 - 21:15

Qu'attend l'armée pour prendre le pouvoir ?  et faire du ménage au sein des nos politiciens incompétents
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Jeu 28 Avr 2016 - 21:25

France 
Appel à l'armée française afin qu'elle destitue le gouvernement de collabos, pour haute trahison envers la nation !

Nous citoyens français, demandons aux généraux des forces armées françaises, d'intervenir dans les plus brefs délais, pour assurer la sécurité des citoyens et de la patrie, en destituant le gouvernement socialiste-collabo et en condamnant son bouffon de président et sa clique de branquignols pour Haute Trahison envers la Nation !
avatar
Invité
Invité

Re: Armée francaise

Message par Invité le Jeu 28 Avr 2016 - 22:16




Sept ans après la réforme constitutionnelle de 2007, le Parlement a finalement adopté, mardi 21 octobre, un texte encadrant le processus de destitution du président de la République.

Voté au Sénat par 324 voix pour et 18 contre, le texte doit désormais être soumis au Conseil constitutionnel avant d'être promulgué. Que prévoit-il ? Comment le président peut-il être destitué ? Francetv info résume la procédure.

1 Le président de la République manque à ses devoirs

Le chef de l'Etat bénéficie toujours d'une forme d'immunité : il n'est pas responsable des actes accomplis en sa qualité de président de la République, explique l'article 67 de la Constitution. Il ne peut pas non plus être forcé à témoigner ou faire l'objet d'une action judiciaire durant son mandat.

Mais la réforme constitutionnelle prévoit désormais la destitution du chef de l'Etat, "en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l'exercice de son mandat".

2 Députés et sénateurs se réunissent en Haute Cour

Ce sont les parlementaires, députés et sénateurs, réunis en Haute Cour, qui peuvent destituer le président de la République. Cette instance est présidée par le président de l'Assemblée nationale.

Pour lancer une procédure de destitution, un dixième des députés ou des sénateurs doivent d'abord signer une proposition de réunion de la Haute Cour, en expliquant en quoi le président a manqué à ses devoirs. Un parlementaire ne peut signer qu'une seule proposition de ce type au cours d'un même mandat présidentiel.

Puis l'Assemblée nationale ou le Sénat doit ensuite approuver à la majorité des deux tiers cette réunion de la Haute Cour. La proposition est ensuite immédiatement transmise à l'autre chambre du Parlement. Elle doit se prononcer dans les quinze jours : si elle rejette la proposition, la procédure s'arrête.

3 Les parlementaires débattent puis votent

Une fois la Haute Cour réunie, une commission est mise en place, composée de six vice-présidents de l'Assemblée et de six vice-présidents du Sénat, chargée d'élaborer un rapport sur la possible destitution du chef de l'Etat. A sa demande, l'intéressé peut être entendu et se faire assister par toute personne de son choix, ou se faire représenter.

Après 48 heures maximum de débats, auxquels seuls le président et le Premier ministre peuvent participer, les membres de la Haute Cour doivent statuer sur la destitution, à la majorité des deux tiers. Leur décision prend effet immédiatement.

(Source France TV info)
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

radicalisme armée francaise

Message par kabout le Mer 13 Juil 2016 - 20:50

L'armée francaise face a la montée des "radicalismes" dans ses rangs

Après plusieurs épisodes impliquant des militaires de « culture ou de confession musulmane », l’armée redouble de vigilance devant la montée des radicalismes. Enquête de Patricia Jolly , journaliste au Monde.

Le chercheur Elyamine Settoul estime que l’armée française compte « 10 % de musulmans » dans ses effectifs et attribue cette présence au caractère méritocratique du recrutement militaire.  
En septembre 2015, les échos de l’incident ont franchi les grilles de la base aérienne d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône. De jeunes militaires auraient été vus en djellaba dans l’enceinte qui abrite une partie des forces stratégiques nucléaires françaises. De quoi déclencher un débat en interne et des inquiétudes.

Le site recrute et intègre nombre de jeunes de l’étang de Berre et des quartiers nord de Marseille qui sont – pour une bonne moitié –, de culture ou de confession musulmane. Une partie est logée sur place. Plutôt que de se rendre dans les mosquées voisines, en ville, certains avaient pris l’habitude de prier dans les lieux de casernement, voire de travail. Le commandement, en concertation avec l’aumônier militaire musulman de la base, a donc décidé, à la fin de l’été 2015, de mettre à leur disposition sur la base un local réservé à la prière, comme il en existait déjà pour le culte catholique et comme on en trouve dans d’autres régiments. La décision a suscité des réactions hostiles, parfois racistes, parmi les personnels.

En dehors de leur service, certains jeunes soldats musulmans d’Istres ont un temps continué à circuler entre leur chambre et la nouvelle salle de prière en tenue traditionnelle, créant des frictions. [...]
La suppression du service militaire obligatoire par Jacques Chirac en 1997 et le passage à une armée de métier de plus en plus engagée à l’étranger, ont contraint la France à puiser massivement dans les “minorités visibles” » , explique le sociologue Elyamine Settoul, 37 ans, dont la thèse, soutenue en 2012, s’intitule « Des banlieues à la défense de la nation ». «Ils représentent 31 % de notre recrutement ici en 2015, note-t-il. On ne peut pas s’en passer.  [...]

Les cas d’objection de conscience pour raisons confessionnelles sont, selon lui, rares. En 2009, pourtant, pris entre sa fidélité à l’islam et son engagement, un tireur d’élite du 1er régiment d’infanterie de Sarrebourg avait refusé de partir en opération extérieure en Afghanistan. [...]

Ces exceptions ont tendance à occulter la loyauté de milliers de soldats musulmans à l’armée française. Boualem [prénom modifié], 45 ans, a quitté les rangs l’an dernier au grade de capitaine, après vingt ans de service et plusieurs opérations extérieures. Sauf pour rendre la rupture du jeûne « plus conviviale» en opération extérieure, ne frayait guère avec les autres soldats musulmans de son régiment. «Nous n’avions pas forcément d’affinités, explique-t-il, et l’armée, c’est le brassage par excellence. Je n’y ai toujours vu que des frères d’arme, des camarades dont certains aiment boire un verre de rouge et d’autres pas. A l’armée, Jean-Pierre ou Robert qui ont leur carte du FN vous sauveront peut-être la vie au combat.» [...]

Le MONDE

Merci à handsome55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Armée francaise

Message par kabout le Mer 13 Juil 2016 - 21:21

Le LARZAC : 1200 soldats de la Legion Etrangére s'installent

D’immenses étendues de verdure, des plaines rocailleuses et du soleil. Voici le plateau du Larzac, dans le sud du Massif central. D’habitude, la plus grande quiétude règne ici, mais en y regardant de plus près, on aperçoit des légionnaires sur le terrain. Les militaires ont réinvesti le Larzac depuis dix mois. Ici, ils s’exercent au tir de précision, entourés des hautes herbes du plateau.

On est bien loin du Larzac des années 70, quand des milliers d’antimilitaristes, José Bové en tête, protestaient contre le projet d’extension d’un camp militaire. Plus de 40 ans après, les soldats auraient-ils gagné la bataille du Larzac. Un manifestant de l’époque, toujours éleveur de brebis, garde le même discours qu’à l’époque. Mais le sentiment qui domine à La Cavalerie, la commune voisine du camp, c’est plutôt l’enthousiasme. Certains voient dans cette arrivée des légionnaires une façon de « remettre de la vie dans le village« .



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Jeu 14 Juil 2016 - 0:25

France Quelle chance pour l'économie locale du Larzac, un pays ravagé par le chômage.

Quelques 1200 légionnaires accompagnés de leurs familles, c'est véritablement de la manne économique. Des centaines de familles vont être hébergées dans la région, voila une initiative porteuse d'espoirs pour les habitants du Larzac. Dans la commune templière et hospitalière de La Cavalerie où la 13ème DBLE (demi-brigade de la Légion Etrangère) va s'installer, on parle déjà de construire un Collège et de rénover des batiments comme la piscine. Et ce n'est qu'un début, car les légionnares ont la réputation d'être des grands bâtisseurs. De plus, les gars de la légion sont des types FORMIDABLES !!!

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la prestigieuse 13ème DBLE :

https://fr.wikipedia.org/wiki/13e_demi-brigade_de_L%C3%A9gion_%C3%A9trang%C3%A8re

https://www.google.com/search?q=la+13eme+DBLE&espv=2&biw=853&bih=599&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwifgpHdw_HNAhUFVyYKHc_5AfQQsAQISA

charlestelmar

Age : 57
Date de naissance : 27/03/1960
Bélier Date d'inscription : 01/07/2016
Passion : histoire de France

Re: Armée francaise

Message par charlestelmar le Lun 18 Juil 2016 - 0:39

Bonjour.Les récents evenements ont nettement prouve que nous n avons pas assez d effectifs.Et tout d un coup quelqu un se reveille et lance un appel a la nation......Les militaires d active disperses sur tous les points du globe ne peuvent pas etre partout en France.Et les gendarmes et policiers a qui on doit des quantites d heures sup non payees ne peuvent pas non plus faire du 24h/24h.Au lieu de recruter quelques centaines de réservistes sur 3 ans,il faut lever une armee bis comme la milice sous l Ancien Regime.Un bataillon par departement,compose d anciens militaires et de volontaires tries sur le volet,ferait peut etre reflechir les gens qui nous enterrent sous le regard terrifie des medias.On convoquerait les compagnies a tour de role pour tenir les points sensibles en les autorisant a utiliser leurs armes contre les truands de toutes obédiences, qui de toute facon disposent des meilleurs avocats et du soutien indefectible des associations les plus infames.Cordialement.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Lun 18 Juil 2016 - 1:00

charlestelmar a écrit:Bonjour.Les récents evenements ont nettement prouve que nous n avons pas assez d effectifs.Et tout d un coup quelqu un se reveille et lance un appel a la nation......Les militaires d active disperses sur tous les points du globe ne peuvent pas etre partout en France.Et les gendarmes et policiers a qui on doit des quantites d heures sup non payees ne peuvent pas non plus faire du 24h/24h.Au lieu de recruter quelques centaines de réservistes sur 3 ans,il faut lever une armee bis comme la milice sous l Ancien Regime.Un bataillon par departement,compose d anciens militaires et de volontaires tries sur le volet,ferait peut etre reflechir les gens qui nous enterrent sous le regard terrifie des medias.On convoquerait les compagnies a tour de role pour tenir les points sensibles en les autorisant a utiliser leurs armes contre les truands de toutes obédiences, qui de toute facon disposent des meilleurs avocats et du soutien indefectible des associations les plus infames.Cordialement.
Bonjour charlestelmar.

Marine Le Pen a une excellente idée dans son programme, concernant la protection de NOTRE pays et de sa population : la création d'une Garde Nationale !

<< Nous assurerons en priorité la protection du territoire national et la sécurité des Français, notamment grâce à la mise en place d'une Garde Nationale de 50.000 réservistes, hommes et femmes, mobilisables dans un bref délai, moins de 24 heures. Cette Garde Nationale devra agir en renfort des forces de maintien de l'ordre et de sécurité civile, et participer à la défense du territoire national en protégeant les points d’intérêts vitaux. >>

Ce serait un précieux soutien pour notre armée et les forces de l'ordre. On peut également imaginer l'importance d'une telle force dans le domaine de la protection civile et des actions humanitaires, en cas d'évènements graves. Elle pourrait être une présence d'ordre et de protection dont les banlieues ont tant besoin. Il faut rappeler qu'il n'y a pas plus républicain que la Garde Nationale, qui est une milice para-militaire citoyenne armée, qui vit le jour pendant la Révolution française.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Lun 18 Juil 2016 - 2:27

Lorsque je constate ce qui se passe aujourd'hui dans notre armée, je ne peux pas m'empêcher de faire des rapprochements avec l'état de l'armée romaine avant la chute de l'empire romain. Les similitudes sont malheureusement nombreuses.

Tout d'abord, l'Empire romain a décliné à cause de son contact toujours croissant avec les barbares, lesquels furent un moteur de dégradation de la formidable machine militaire romaine. La discipline qui faisait la force des légions romaines, se changea bien vite en une sorte de léthargie et de complaisance à tous les niveaux. Les citoyens romains ne préférant plus s'engager, on fit de plus en plus appel à des auxiliaires barbares, pour assurer la défense du vaste territoire romain. Tout comme dans notre armée aujourd'hui, il y avait une grave crise de recrutement. L'arméétait en sous-effectif et elle recrutait un peu n'importe qui. Actuellement, de plus en plus d'historiens pensent qu'en fait d'invasion, il y avait plutôt des installations barbares progressives du territoire. Désormais, l'Empire dépendait essentiellement des barbares, ce qui entraîna sa chute prématurée. D'après ce que disent certains militaires à la retraite, le pourcentage des musulmans dans l'armée française serait d'environ 20%. J'ai entendu des officiers à la retraite parler à la radio, d'effectifs musulmans allant de 30 et 40% au milieu de notre siècle. Il va s'en dire que notre armée ne sera plus représentative des Français de souches, mais allogène pro-invasion musulmane. A noter que pour la gauche, ce ne sont pas des musulmans, mais des militaires Français. Jusqu'où va nous mener l'ignorance générale de la triste réalité ?
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Jeu 28 Juil 2016 - 10:37

Que doit-on attendre de soldats français musulmans qui pensent que, se battre contre d'autres musulmans est une trahison de l'islam ? Je me rappelle qu'en 1999, une soixantaine d'engagés volontaires musulmans s'étaient mutinés à bord du Foch, en réaction contre les bombardements du Kosovo qu'ils considéraient comme sanctuaire islamique. Qui a-t-il à attendre de gens qui placent leur pays d'orgine avant la France ? Ce qui me semble inquiétant, c'est qu'en cas de crise grave avec un pays de l'islam, l'éventualité d'un carnage à l'intérieur même de notre armée n'est pas à exclure. Voila du patriotisme douteux. En ces temps troublés, doit-on considérer un soldat musulman comme compagnon d'arme ou un ennemi potentiel infiltré ?

Solaris

Age : 37
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Armée francaise

Message par Solaris le Jeu 28 Juil 2016 - 11:32

Ce sont deux civilisations qui s'opposent, que dire de plus ...
avatar
Martor

Age : 40
Date de naissance : 05/02/1977
Verseau Date d'inscription : 19/02/2015
Passion : musique

Re: Armée francaise

Message par Martor le Jeu 28 Juil 2016 - 11:38

Solaris a écrit:Ce sont deux civilisations qui s'opposent, que dire de plus ...

On peut dire qu'ils sont une 5e colonne, intégrée dans l'armée, prête à utiliser nos armes contre nous.


***************************************************************************************
Le droit du sol est l'absurdité qui consiste à dire qu'un cheval est une vache parce qu'il est né dans une étable
avatar
calimero

Age : 76
Date de naissance : 07/09/1941
Localisation : entre Cognac et Pineau
Vierge Date d'inscription : 16/10/2013
Passion : aviation

Re: Armée francaise

Message par calimero le Jeu 28 Juil 2016 - 13:06

La discipline faisant la force principale des armées, il importe que chacun obtienne de ses subordonnés, une obéissance entière et une soumission de tous les instants. etc... pour ceux qui s'en souviennent encore...
Discuter un ordre c'est commencer à désobéir, la religion et l'opinion politique sont incompatibles avec l'état d'esprit du soldat entièrement consacré à la défense de la patrie.
Le militaire n'a pas de religion ni d'opinion politique, il est totalement, corps et âme consacré à la défense de son pays.
Toute forme de rebellion ou de mutinerie est passible de la cour martiale pour haute trahison...
Alors les petits mutins du Foch c'est à fond de cale et en forteresse à la sortie.


***************************************************************************************
C'est vraiment pas juste...
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Jeu 28 Juil 2016 - 13:29

Ce qu'il est intéressant de savoir, c'est que la presse laissait entendre que la marine avait organisé une "ratonnade" comme aux temps des armées coloniales afin de reprendre la situation en main. Les mutins d'origine maghrebine qui avaient pris en otage leur officier pendant deux jours, avaient été mâter comme il se doit, par un commando de fusiliers-marins appelé en renfort. Tout ce que la presse voulait voir dans cette affaire, c'était un acte raciste.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Armée francaise

Message par kabout le Jeu 28 Juil 2016 - 16:31

je l'ai deja dit maintes fois ici......ils choisiront toujours en premier leurs pays d'origine et religion avant la France,mais ces cons dans les hautes sphéres n'ont meme pas compris ca,c'est dire dans mouise l'ont est.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
chtimi54

Age : 70
Date de naissance : 16/05/1947
Localisation : 54
Taureau Date d'inscription : 18/02/2012
Passion : les chiens
Humeur : selon les jours

Re: Armée francaise

Message par chtimi54 le Jeu 28 Juil 2016 - 20:23

ce qui est sur c'est qu'il faut des maintenant apprendre a avoir des yeux derriere la tete

car ils savent tres bien faire l'hypocrite


***************************************************************************************
VOUS N'AUREZ PAS MA LIBERTE DE PENSER
A ceux qui déblatèrent derrière mon dos, mon cul les contemple (Erick Satie)
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Jeu 28 Juil 2016 - 20:56

Un musulman dans l'armée française, en considérant l'armée comme elle est aujourd'hui, est un cheval de Troie. De plus, depuis que la grande muette absorbe tout ce que le civil des banlieues peut comporter de pollutions et de contradictions, la situation est particulièrement bordélique dans les régiments. A quand les soldats syndiqués ?
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Armée francaise

Message par kabout le Ven 29 Juil 2016 - 21:41


encore une video et témoignage edifiant sur l'ambiance de notre armée !


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Armée francaise

Message par Chevalier du Temple le Sam 30 Juil 2016 - 0:44

François Hollande vient d'annoncer officiellement la création d'Une Garde nationale pour protéger les Français, à partir des réserves opérationnelles existantes. J'apprends de même que 15000 réservistes opérationnels dce gendarmerie et de police doivent être disponibles à la fin de juillet pour assurer la sécurité des différents évènements d'été. De plus, la défense va mobiliser 28000 titulaires d'un contrat d'engagement pour qu'ils se tiennent prêts pour les prochaines semaines. Hollande a en outre annoncé sa décision de recourir à la réserve opérationnelle de 2ème niveau, soit environ une force supplémentaire de 10000 retraités de la gendarmerie. Il a formulé la demande que le nombre réservistes de l'armée qui est actuellement de 28000, passe à 40000 en 2019.

Contenu sponsorisé

Re: Armée francaise

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 14:59