www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Caisses vides

Partagez
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Caisses vides

Message par kabout le Dim 8 Nov 2015 - 22:36

Ce soir, la France n’aura plus d’argent dans ses caisses !!

Le dimanche 8 novembre est le dernier jour de l’année avant que les comptes publics de la France ne tombent dans le rouge. A partir de ce soir l’État français aura épuisé ses 390 milliards d’euros de recettes et vivra, dès dimanche, à crédit jusqu’à la fin de l’année, en gonflant un peu plus ses 2.100 milliards d’euros de dette. C’est le résultat d’une étude que l’institut Molinari a menée auprès des 28 états de l’Union européenne.
Le think tank libéral a ainsi déterminé le jour à partir duquel l’État emprunte pour assumer ses quelque 460 milliards d’euros de dépenses. La France est en queue de classement, avec des pays comme le Portugal, l’Espagne ou Chypre dont les comptes ont basculé en déficit dès le mois d’octobre.
En Europe, seuls l’Allemagne, le Danemark, l’Estonie et la Lituanie tiennent toute l’année sans emprunter grâce à leurs recettes fiscales.
« La France est le seul pays européen à avoir des finances dégradées systématiquement depuis trente-cinq ans et, ce, dans toutes ses composantes, insiste Cécile Philippe de l’institut Molinari. Cela ressemble à des cas du type de la Grèce. »
La Sécurité sociale est la branche publique la plus ciblée par l’étude. « La dette des retraites pèse pour 388% du PIB français, ajoute Cécile Philippe. C’est une vraie bombe à retardement.«  La privatisation du système de santé reste la principale proposition des théories libérales, soutenues par l’institut Molinari, afin d’alléger le coût du travail et de relancer l’emploi. Tout en reconnaissant que la qualité des soins, qui fait cruellement défaut par exemple au Royaume-Uni, n’est alors pas garantie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
source
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Lun 9 Nov 2015 - 22:50

40 %  des bénéficiaires du RSA dans le département de l'eure sont des fraudeurs .

Parfois on se demande si le législateur comprend la France dans laquelle il impose ses mesures et ses normes. Chaque année 650 milliards d’€ de prestations sociales en tout genre sont versées et l’Etat ne dénombre que 636 millions d’€ de fraudes soit moins de 0,1%.
Mais à qui voulez-vous faire croire que ces chiffres ridiculement bas reflètent la réalité ? On sait des chiffres officieux de certains agents de  l’Etat que cette fraude atteint au moins 10% soit 65 Milliards d’€ c’est-à-dire 100 fois la différence avec les chiffres officielles.
Pourquoi cette différence ?
Tout simplement parce que l’Etat ne souhaite pas lutter contre ce fléau qui permettrait à l’Etat de boucher son déficit budgétaire annuel sans demander aux français de se serrer la ceinture. Je prends un exemple tout simple, sur le département de Seine-Saint-Denis qui compte 1,6 millions d’habitants, vous n’avez que 5 contrôleurs en tout et pour tout. Oui vous avez bien lu, 5 contrôleurs de l’Etat sur les fraudes aux prestations sociales.
Comment veut-on que 5 personnes puissent contrôler 1,5 millions de personnes ? Surtout dans un département à problème comme la Seine-Saint-Denis où les bénéficiaires de ces prestations se comptent par centaines de milliers de personnes. Ce n’est humainement pas possible.


Il faut savoir que dans certains départements très sensibles comme le 93 ou Marseille, le législateur empêche ces enquêtes pour fraude. Nous sommes ainsi dans des départements sensibles, où chaque important contrôle de masse entraînerait des réactions en chaîne de petits caïds blanchissant leur argent de la drogue dans des kebabs ou des bars à chicha. On ferme ainsi les yeux à des trafics afin de garder une certaine paix sociale. L’Etat se couchant face à des petits seigneurs d’un système féodal. Certaines familles en profitent grassement, mais ce n’est pas grave pour l’Etat.
En contrepartie nos gouvernants agissent en contrôles fiscaux contre des entrepreneurs qui n’ont pour la plupart pas fraudé ou alors par méconnaissance de toutes ces normes nouvelles dont personne ne comprend plus rien, même les experts comptables.
Il en va de même avec le département de l’Eure, où le président du Conseil général a mis en place un renforcement « des contrôles pour améliorer l’efficacité du dispositif en faisant la chasse aux fraudeurs. Le 5 octobre, le département de l’Eure a décidé de le suivre, à l’unanimité.
Un courrier a été envoyé dans un premier temps à 4485 allocataires du RSA sur les 13.350 que compte le département, en expliquant le changement des politiques de contrôle. Chaque personne recevant ce courrier devait redonner clairement sa situation familiale et professionnelle. Sur les 4485 courriers envoyés, le conseil départemental a obtenu 2535 réponses. »
« Par contre, sur ces 4485 courriers, 1950 sont restés sans réponse! 730 courriers sont revenus avec la mention «adresse erronée»… »
« Ce qui rend difficile le contrôle des bénéficiaires du RSA. Le conseil départemental de l’Eure a donc essayé de retrouver ces personnes concernées. 99 ont changé de département sans l’avoir spécifié, 121 ont été retrouvées. Plus de 500 allocataires restent non localisés. »
Il ne faut pas être grand clerc ou polytechnicien pour comprendre que si 1950 personnes sur 4485 n’ont pas répondu à ce questionnaire c’est parce qu’elles ne sont pas en règle avec l’administration.
Mais pendant ce temps-là ceux qui vivent de fraudes avec l’argent des français continuent à se gaver, mais cela ne gêne pas l’Etat. Il préfère communiquer sur les 600 millions d’€ qu’il a extorqué par la force à quelques travailleurs malheureux. Les autres continuent de frauder.
 Source la gauche m'a tuer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Ven 15 Jan 2016 - 18:19

Seine-Saint-Denis (93) : Le RSA menacé


Dans la Caisse d’allocations familiales de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), chaque jour, plus d’une dizaine d’inscriptions au Revenu de solidarité active, le RSA, sont enregistrées. Le RSA est versé par le département depuis 2004. En Seine-Saint-Denis, le nombre de bénéficiaires est en constante augmentation, de 78.131 en 2010, à plus de 100.000 l’an dernier.

Une trentaine de départements menacent de ne plus verser certaines prestations sociales comme le RSA. Ces collectivités territoriales n’ont plus un sou en caisse. Elles ont même des dettes en raison des baisses des dotations de l’État et aussi parce qu’il y a de plus en plus de bénéficiaires.

avatar
Pierrot le fou

Age : 42
Date de naissance : 06/05/1976
Localisation : Norrnandie réunifiée(14)
Taureau Date d'inscription : 15/09/2015
Passion : guitare

Re: Caisses vides

Message par Pierrot le fou le Mar 19 Jan 2016 - 1:45

Clémentine Hautaine à une idée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Piquer le fric des épargnants ! affraid
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Ven 22 Jan 2016 - 8:03

Suisse : Le fisc français découvre 12 milliards d’euros cachés par la banque UBS




Le fisc vient de mettre la main sur un nouveau système d’évasion fiscale : 38.000 numéros de comptes logés chez UBS Suisse. Tous sont français et représentent un total de 12 milliards d’euros non déclarés. C’est le résultat d’une longue enquête démarrée en 2009.


ShockedShocked
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Lun 25 Jan 2016 - 17:58

Grace au social des assistés,des departements francais encore plus prés de la faillite


Nous sommes encore en janvier 2016 et pourtant, des départements crient famine. Oui, vous avez bien lu : l’année est à peine entamée que déjà, certains départements expliquent avoir du mal à boucler leur budget annuel. Vous êtes en France, tout va bien.

C’est en juin 2015 que je relatais les problèmes de certains départements qui s’inquiétaient alors de voir les dépenses sociales exploser. Le RSA, à leur charge, continue en effet de grossir à mesure que la situation économique se dégrade et l’État, trop heureux d’avoir laissé cette manne sociale à leur charge, n’entend pas trop les aider pour renflouer leur trésorerie.
Et ce constat d’une trésorerie de plus en plus tendue n’est pas nouveau : toujours en juin 2015 et dans sa publication officielle, l’Observatoire National de l’Action Sociale (ONAS) remarquait que 2014 n’avait pas été tendre avec les trésoreries départementales, d’autant que, malgré des « efforts de rationalisation », les dépenses avaient malgré tout augmenté de 4,3% (ce qui se traduit par 1,4 milliard d’euros en plus, tout de même). À l’époque, je rapportais les discours de la directrice de l’ONAS qui insistait sur l’aspect imprévisible de ces dépenses sociales et du RSA.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais baste, c’était en juin. De l’eau a coulé sous les ponts, des euros ont coulé dans les caisses de l’État et de ses collectivités territoriales… et de bonnes résolutions ont coulé par le fond : malgré les atermoiements des uns et des autres, la situation n’a absolument pas changé. Et lorsque l’année nouvelle est arrivée, les problèmes de trésorerie se sont à nouveau refaits sentir : quatre présidents des conseils départementaux d’Île-de-France recommencent à gémir de moins en moins discrètement.
Jean-Jacques Barbaux (Seine-et-Marne), Arnaud Bazin (Val-d’Oise), Pierre Bédier (Yvelines) et François Durovray (Essonne), élus Les Républicains, dénoncent l’asphyxie budgétaire que le gouvernement, selon eux, organiserait sciemment. Dans la foulée et pour ne pas déroger aux bonnes recettes socialistes qui veulent qu’à tout problème correspond une solution composée pour 99% d’argent de l’État et pour 1% de termes marketing vaporeux, ils se sont réunis en association pour lui demander un «pacte de solidarité». Ce pacte, c’est le 1% vaporeux, et les thunes qui vont les sortir de l’ornière, ce sont les 99% que le contribuable sera heureux (mais si) de leur filer.
Il faut dire que leur situation est inextricable, et je cite Jean-Jacques Barbaux :
«En plus de la baisse de la dotation globale de fonctionnement versée par l’État, les départements doivent affronter la hausse des dépenses sociales obligatoires, comme le RSA, ce qui nous oblige à mener des politiques d’économies.»
Aaaaararggh, il l’a dit et c’est abominable : avec ces dépenses en hausse et ces dotations en baisse, ils sont obligés de mener des politiques d’économies, par opposition à la situation antérieure où, quand l’État s’occupait des dotations, ils menaient avec une assez jolie décontraction des politiques dispendieuses, je présume. Et le problème est aigu puisque des économies « drastiques » ont été menées : 68 millions dans le Val-d’Oise, 45 en Essonne, 25 dans les Yvelines, 17,6 d’euros pour la Seine-et-Marne.
Mais le plus dur est à venir, ces économies ne suffisant pas. Parallèlement, une hausse de la fiscalité est programmée.Et là, c’est la catastrophe puisque ce sont, on l’aura compris, « des mesures impopulaires ».
Non, sans blague ?
Les présidents de conseils généraux sont maintenant confrontés à un choix de plus en plus douloureux : soit faire des économies en fermant enfin, vraiment, les robinets à subventions débiles, superfétatoires ou très en dehors des attributions normales de l’État au niveau départemental, ce qui ne manquera pas de leur mettre à dos tous ceux qui étaient en dessous de ces robinets, soit augmenter la fiscalité, ce qui revient à mécontenter tous ceux qui approvisionnent ces robinets.
La bataille promet d’être épique puisque, socialisme aidant, les deux populations sont maintenant de taille équivalente et se sont placées, l’une et l’autre, dans une étreinte aussi morbide que langoureuse : l’une, qui réclame des aides, obtient l’oreille des politiciens et accroît donc les impôts de l’autre, dont chaque membre finit par trouver la ponction trop lourde et finit par basculer du côté des aidés. De fil en aiguille, il y a bientôt plus d’aidés que d’aidant, de ponctionneurs que de ponctionnés. Et lorsque l’argent vient à manquer, quoi que les politiciens fassent, ce sera impopulaire.
Bien malheureusement pour toute notre dispendieuse troupe de présidents sans courage et sans vision de long terme, la sortie de l’étreinte ne passe en effet que par la diminution drastique des aides, et la baisse conséquente des impôts. Un tel mélange, inouï en France depuis des décennies, ne peut se concevoir. Ce sera donc la hausse d’impôts et les économies de pacotilles sur les trombones, les transports en commun, l’intendance (qui suivra, vaille que vaille) ou l’infrastructure (qui tiendra bien encore quelques années).
Et pour parachever le ridicule, des négociations ont même été menées entre les départements et l’État pour tenter de « recentraliser » le RSA, c’est-à-dire de refiler la patate chaude à l’étage du dessus, étage qui nage pourtant dans le bonheur douteux de dettes déjà abyssales. Évidemment, ces négociations ont misérablement foiré.
Notons au passage que devant l’ampleur du désagrément que cette cure de minceur violente et obligatoire provoque sur le staff politique, les présidents de Conseils envisagent des « mesures de rétorsions » contre l’État et plus précisément, contre le président Hollande. La menace pourrait être un bluff, mais elle pourrait aussi s’avérer efficace puisque parmi les rétorsions envisagées, l’une d’elles serait d’imposer aux allocataires du RSA de s’inscrire à Pôle emploi. Ceci aurait un léger impact sur les chiffres du chômage et rendrait problématique l’inversion de cette courbe si chère au président, et, par conséquence, de compromettre sa candidature au renouvellement de son poste en 2017 (même si, ne soyons pas naïfs, on peut douter que Hollande s’embarrasse vraiment de ce genre de détails lorsqu’il s’agira de se représenter).
Bref, on le comprend : la situation globale est devenue extrêmement complexe et c’est un jeu de billard à bandes multiples qui se met en place. Impôts en hausse, RSA en baisse, chômage soumis au chantage des départements, dotations dans la balance, budgets des départements contre celui de l’État, et, de façon maintenant évidente, un contexte économique mondial délétère, tout est réuni pour que l’année 2016 soit particulièrement épineuse pour le pauvre président Hollande.
Heureusement, son passé parle pour lui : ♪♩ ces petites misères seront passagères, tout cela s’arrangera ♪♫ .

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/01/25/grace-au-social-des-assistes-des-departements-francais-encore-plus-pres-de-la-faillite/#CciBQcy3MPDp6Cpj.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Pierrot le fou

Age : 42
Date de naissance : 06/05/1976
Localisation : Norrnandie réunifiée(14)
Taureau Date d'inscription : 15/09/2015
Passion : guitare

Re: Caisses vides

Message par Pierrot le fou le Mar 26 Jan 2016 - 8:19

Revue de presse édifiante avec Bernard Monot !

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Mer 3 Fév 2016 - 17:23

Fraude à Strasbourg (67) : il avait presque 19 enfants qu’il « louait » à des clandestins !!!
 

Il a fallu plusieurs années d’enquête pour démasquer un homme d’origine camerounaise, père de deux enfants, qui en a reconnu frauduleusement dix-neuf autres.

Un service qu’il monnayait 1.000 euros par enfant à des compatriotes en situation irrégulière en France. Ces derniers pouvaient ainsi obtenir des papiers d’identité, un titre de séjour pour la maman et ouvrir des droits. Les faits se sont produits de 2006 à 2011, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace.
Une partie des faits reprochés ayant un délai de prescription dépassé, seuls sept cas ont été retenus contre lui. Il a été condamné à trois ans de prison dont trente-deux mois avec sursis et mise à l’épreuve.
20minutes.fr
Merci à marine38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

a quand de vrais controles sur tout ces etrangers crie
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Mer 10 Fév 2016 - 17:20

Aides sociales : un homme touche CAF et RSA tout en vivant au Maroc






L’immigration et l’assistanat, les deux grands maux de notre société Française, ces méfaits entraînant notre grand pays dans les abymes de l’histoire et malgré les dénégations de nos élites mondialisées sont les idéologies gauchos libertaires et l’immigration massive. La 1ère engendre une déculturation totale de nos compatriotes en leur inculquant le gène progressiste destructeur celui de la déchristianisation et des pertes de valeurs ayant fait la France, la seconde tout aussi grave vise à changer un peuple au profit de pleins d’autres. Mais concentrons-nous sur l’immigration puisque c’est le sujet du jour.
Nos gouvernants par amour de l’étranger ouvrent nos frontières à tous les exclus des autres contrées. Ceux que le monde ne veut plus, la France elle les accueille, pire elle leurs donne le gîte et le couvert sans oublier l’allocation allant avec. Pour nous imposer cette immigration néfaste, notre législateur ment sur tous les chiffres relatifs à ce sujet plus que sensible. Cette fois-ci je ne prendrai pas la question sous le prisme culturel mais pour une fois économique.


J’écrivais précédemment sur les suppressions de moyens dans la Police nationale par le pouvoir hollandiste. Celui-ci réalise des économies de bouts de chandelles sur les préoccupations essentielles des français que sont la sécurité et l’immigration. On enlève par-ci par-là un milliard ou deux, afin d’équilibrer des budgets chaque année déficitaire.
Pourtant, certains chez nous ne connaissent pas la crise, ni même une baisse de leur pouvoir d’achat. Ce sont les parasites assistés. Ils se comptent en France par millions et vivent du travail de l’ensemble de la communauté qui les nourrit gracieusement.
Je prends l’exemple de ce marocain que je viens de découvrir sur un ancien reportage mais dont les cas comme celui-ci affluent dans toute la France quoi qu’en disent nos élites mondialisées. Et bien il touche en vivant au Maroc Caf et RSA, qu’on peut estimer à environ 1000€. Ce qui je pense représente un peu d’argent pour le marocain moyen.
Alors bien-sûr nos amis de gauche crieront au scandale, diront que l’on ment pour faire monter le Front national. Seulement ces cas sont vrais, ils ne sont pas l’invention de mon « esprit de facho de droite » mais traduisent le malaise de notre pays. La sœur Merah touchait jusqu’à 2500€ par mois d’allocations, 290 djihadistes à l’Etat Islamique étaient bénéficiaires du RSA sûrement plus d’ailleurs, les primo-arrivants étaient chaque mois rétribués par une allocation de soi-disant réfugiés politiques. Ces exemples se comptent par millions, ils ne sont pas des cas isolés.
Il faut savoir que toutes ces allocations représentent 650 milliards d’€ par an et 32% de notre richesse nationale, je ne l’invente pas il s’agit des chiffres officiels.
Pour eux, l’Etat ne fait pas d’économie, le budget est infini. Pour les français par contre c’est la diète Mais bon rien n’est trop beau pour ceux qui profitent, ils sont les forces vives de nos élites mondialisées.

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2016/02/10/aides-sociales-un-homme-touche-caf-et-rsa-tout-en-vivant-au-maroc/#QChPll6KaoX0c7S5.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 
Red Gun
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Mar 24 Mai 2016 - 18:38

Pont-Sainte-Maxence (60) : Ahmed écope d’une amende avec sursis pour fraude au RSA
 

En larmes à la barre, Ahmed, 61 ans, ne semble pas tout à fait comprendre la portée d’une peine de 500 € d’amende avec sursis. C’est pourtant la sanction prononcée ce lundi par les magistrats de Senlis à son encontre pour avoir indûment touché le RMi puis le RSA entre 2006 et 2009, pour un montant total de 7948 €. 

Pour ce faire, Ahmed, ressortissant tunisien, avait produit un faux titre de séjour. [...] (qu'est-ce qu'ils foutent a la CAF a part surveiller l'heure de sortie de leur fin de journée ?)
Le Parisien
Merci à Bobbynette
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 oh le pauvre,copmment va t-il faire maintenant pour gruger l'etat Français ?


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Caisses vides

Message par l'Apôtre le Mar 24 Mai 2016 - 19:56

@kabout a écrit:
Pont-Sainte-Maxence (60) : Ahmed écope d’une amende avec sursis pour fraude au
une peine de 500 € d’amende avec sursis
Lors d'un jugement, un condamné peut voir sa peine assortie d'un sursis. Cette peine, à condition qu'il n'y ait pas réitération au cours du délai fixé, ne sera pas mise à exécution
en clair continuer a frauder
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Jeu 7 Juil 2016 - 18:38

Caisse d'allocations familiales : les fraudes ont augmenté de 21 %

En 2015, près de 40.000 fraudes ont été enregistrées à la Caisse d’allocations familiales pour un montant de 247,8 millions, soit une hausse de 21,6% par rapport à l’année précédente.

Cette hausse exceptionnelle s’explique notamment par la politique de contrôles ciblés mis en place par l’organisme qui a multiplié ses échanges de données avec Pôle emploi, la direction générale des finances, etc. Ce recours au dataminig (fouille de données automatique aux méthodes statistiques) a aussi permis de mieux cibler les dossiers les plus risqués.

Au total 32,8 millions de données d’allocataires ont été vérifiées via ce type de système. En outre les 640 agents des CAF ont réalisé 166.000 contrôles sur place pour détecter les trop perçus mais aussi les droits complémentaires ou supplémentaires non réclamés par les allocataires.

La France compte 11,8 millions d’allocataires, qui doivent déclarer leurs ressources, leur situation familiale, professionnelle, pour permettre à la CAF de calculer leurs droits. La CAF souhaite encore renforcer ces contrôles. L’an passé 42 contrôleurs en plus ont été embauchés.

Le PARISIEN

Merci à bleu marine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Sam 9 Juil 2016 - 13:27

De plus en plus "d'incivilités" dans les caisses d'Allocations Familiales

Les insultes, les menaces voire les agressions physiques sont en augmentation dans les caisses d’allocations familiales . Tous les prénoms cirés ont été modifiés.  

« Quand ils n’ont que les allocations pour vivre et qu’elles ne sont pas versées, je comprends qu’ils s’énervent, dit Nathan Moulin. La difficulté, c’est qu’ils sont dans une logique de besoin, et nous de droits. Nous sommes là pour leur donner leurs aides. Mais ils doivent justifier qu’ils peuvent en bénéficier ! » (32 ans, employé de la CAF)

« On est là pour éteindre le feu, résume Abdellatif Gaidi, agent de sécurité. On fait aussi assistante sociale.» Pas moins de sept d’entre eux sont présents ce matin. Officiellement vigiles, ils sont en fait « animateurs de salle ». Leur présence et leur patience contribuent au maintien du calme. Le bilan de la journée est bon : la plupart des gens étaient polis, il y a eu quelques éclats de voix, mais pas d’insulte ni d’agression.

Les incivilités sont néanmoins de plus en plus fréquentes dans les CAF. La direction du centre Laumière estime entre deux et cinq par semaine le nombre d’incidents sérieux.  Nathan Moulin, 32 ans, qui y est employé, s’est fait traiter de « sale pédé ». Nadia, 35 ans, de « pute ». Nour, 30 ans, qui travaille au centre Finlay dans le 15e arrondissement de Paris, a encaissé des menaces (« Vous allez voir, je reviendrai !») accompagnées d’un coup de poing sur la table.

Dans le hall des centres Laumière et Finlay, il n’est pas difficile de trouver des allocataires mécontents. « Moi je suis dans la merde, j’ai 7 000 euros d’impayés de loyer, dit Aziz. Ces gens-là n’ont pas de pitié. » « Mon fils n’a pas droit à la prime d’activité parce qu’il habite avec moi, s’énerve Livia. Qu’est-ce que c’est que cette comédie ? » « Ils disent la même chose qu’au téléphone, il faut attendre ! », peste Malika, 33 ans, un bébé dans les bras. A Laumière, le délai de traitement est de quatre à six semaines, ramené à dix jours pour les minima sociaux et les cas urgents. [...]

Le MONDE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

la solution....[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Ven 5 Aoû 2016 - 9:05

80 000 familles privées d'aides aux logement

Depuis le 1er juillet, le calcul de l’aide personnalisée au logement est modifié. Celle-ci est réduite puis supprimée si le loyer dépasse un certain plafond. Car selon le législateur, certains propriétaires profitaient de ces aides pour augmenter leur loyer.
Mais pour la Confédération nationale du logement, cette mesure ne pénalise que les locataires. Pour son secrétaire Alain Gaulon, « non seulement le bailleur va laisser le loyer à la hausse, mais en plus on va baisser les capacités du locataire à pouvoir payer« .


ca y est ,ca commence et l'on y vient ! plus de fric car trop distribué aux etrangers,et bien sur ce seront les Français dont les personnes agées qui vont subir en premier  Red Gun ils ont meme le culot de demander a cette pauvre dame de "dégager" en clair....peut etre pour y mettre a sa place une famille de migrants,qui eux ne paieront pas leur loyer.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
QUIBERON

Age : 58
Date de naissance : 20/01/1960
Localisation : Souverainiste
Capricorne Date d'inscription : 19/05/2014
Passion : Natation Marche Mer politique et surtout Notre Présidente Marine
Humeur : joviale, sympathique

Re: Caisses vides

Message par QUIBERON le Ven 5 Aoû 2016 - 18:43

Elles votent pour qui ??????
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Ven 5 Aoû 2016 - 19:19

elles seront pour la prochaine fois,enfin j'espere sinon ca deviendra grave.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Ven 9 Sep 2016 - 17:40

Des centaines d'islamistes continuent de toucher des allocations familiales

C’était devenu un secret de polichinelle : des centaines d’islamistes, présents en France ou déjà partis faire le djihad en Syrie ou Irak, touchent ou ont touché des aides sociales en provenance de la Caisse Nationale des Allocations Familiales

Autrement dit, faire la guerre à la France, au frais des Français… L’idée que nos impôts puissent financer l’action d’individus par ailleurs prêts à nous tuer avait de quoi mettre mal nos « élites », même dans les rangs socialistes… A la demande de la secrétaire d’Etat en charge de la famille, Laurence Rossignol, ce sont plus de 4 millions d’euros qui seront consacrés par la CNAF, la Caisse Nationale des Allocations Familiales, à la lutte contre la radicalisation islamique. Soit quand même quelque 40 % du budget du Fonds National d’Action Sociale ! La moitié servira aux aides à la parentalité, et les deux autres millions à promouvoir le « vivre ensemble » et développer l’éducation numérique. Djihadistes, tremblez !

Heureusement, des actions un peu plus sérieuses ont parallèlement été mises en place…

C’est ainsi que la CNAF travaille désormais en étroite collaboration avec la DGSI (Direction Générale de la Sécurité Intérieure) afin de localiser sur ses listes les islamistes touchant encore de l’argent de l’Etat. Depuis début 2016, sur les 674 personnes signalées pour avoir voyagé dans des zones de guerre en Syrie ou en Irak, 400 ont vu le versement de leurs prestations suspendu. Il semblerait que les radier définitivement des listes eut été un geste bien trop « radical » pour la CNAF. Son directeur général, Daniel Lenoir, en témoigne, je cite : « Les phénomènes de radicalisation sont un des symptômes du malaise de la jeunesse française. Elle a l’impression que la société ne leur donne pas les moyens de montrer ce dont ils sont capables ». Fin de citation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Mer 14 Sep 2016 - 10:54

Un nouveau calcul des APL met en danger les familles

Selon un projet de décret qui sera appliqué le 1er octobre prochain, le patrimoine familial va être pris en compte dans le calcul des APL, dès que celui-ci dépasse 30.000 euros.

Un nouveau calcul des APL qui ne passe pas. La Confédération nationale du logement (CNL) s’inquiète d’un projet de décret qui doit instaurer la prise en compte du patrimoine dans le calcul des aides personnalisées au logement (APL), estimant que cela va «fragiliser les familles» et «les épargnants populaires». «Le gouvernement projette d’introduire dans les bases de calcul de l’APL, le patrimoine des familles dépassant 30.000 euros» à partir du 1er octobre, rapporte la confédération dans un communiqué publié mardi.

«Les livrets d’épargne et les biens immobiliers en résidence secondaire seront ainsi réintégrés dans la base de calcul pour l’attribution de l’aide», détaille-t-elle. Selon la CNL, «les épargnants populaires seront touchés par cette mesure». Elle y voit «une façon déguisée de refiscaliser les seuls placements financiers qui ne le sont pas, comme le livret A ou le livret d’épargne populaire».

Un rabot de 225 millions d’euros des APL

La confédération demande ainsi à la ministre du Logement Emmanuelle Cosse «d’exclure ces livrets du calcul du patrimoine». En outre, «les familles qui possèdent une résidence secondaire, par exemple héritée, verront leurs aides baisser, alors que du fait de leur situation professionnelle, elles ne peuvent souvent pas en faire une résidence principale», s’émeut-elle.

Réuni le 6 septembre, le conseil d’administration de la Cnaf (Caisse nationale d’allocations familiales) un avis défavorable sur ce projet de décret relatif à la prise en compte du patrimoine pour le calcul des aides au logement. La loi de finances 2016 prévoit, pour enrayer la hausse constante des APL, première dépense de l’Etat sur le logement, de raboter 225 millions d’euros sur ces aides d’un montant total de 15,5 milliards.

MSN actualité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fabipeyr

Age : 53
Date de naissance : 18/05/1965
Taureau Date d'inscription : 15/08/2016
Passion : chiens

Re: Caisses vides

Message par Fabipeyr le Mer 14 Sep 2016 - 13:56

@kabout a écrit:Un nouveau calcul des APL met en danger les familles

Selon un projet de décret qui sera appliqué le 1er octobre prochain, le patrimoine familial va être pris en compte dans le calcul des APL, dès que celui-ci dépasse 30.000 euros.

Un nouveau calcul des APL qui ne passe pas. La Confédération nationale du logement (CNL) s’inquiète d’un projet de décret qui doit instaurer la prise en compte du patrimoine dans le calcul des aides personnalisées au logement (APL), estimant que cela va «fragiliser les familles» et «les épargnants populaires». «Le gouvernement projette d’introduire dans les bases de calcul de l’APL, le patrimoine des familles dépassant 30.000 euros» à partir du 1er octobre, rapporte la confédération dans un communiqué publié mardi.

«Les livrets d’épargne et les biens immobiliers en résidence secondaire seront ainsi réintégrés dans la base de calcul pour l’attribution de l’aide», détaille-t-elle. Selon la CNL, «les épargnants populaires seront touchés par cette mesure». Elle y voit «une façon déguisée de refiscaliser les seuls placements financiers qui ne le sont pas, comme le livret A ou le livret d’épargne populaire».

Un rabot de 225 millions d’euros des APL

La confédération demande ainsi à la ministre du Logement Emmanuelle Cosse «d’exclure ces livrets du calcul du patrimoine». En outre, «les familles qui possèdent une résidence secondaire, par exemple héritée, verront leurs aides baisser, alors que du fait de leur situation professionnelle, elles ne peuvent souvent pas en faire une résidence principale», s’émeut-elle.

Réuni le 6 septembre, le conseil d’administration de la Cnaf (Caisse nationale d’allocations familiales) un avis défavorable sur ce projet de décret relatif à la prise en compte du patrimoine pour le calcul des aides au logement. La loi de finances 2016 prévoit, pour enrayer la hausse constante des APL, première dépense de l’Etat sur le logement, de raboter 225 millions d’euros sur ces aides d’un montant total de 15,5 milliards.

MSN actualité

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais qu'ils vendent leurs résidences secondaires s'ils ne peuvent pas l'entretenir ! Ce n'est pas à la collectivité de supporter la charge de leur luxe ! Etonnant que le patrimoine ne soit pas pris en compte déjà quand on voit les voitures garées en HLM....Evidemment difficile de les intégrer au patrimoine selon la façon dont elles ont été acquises et sont enregistrées...mais il est clair que s'il y a des gens qui ont réellement besoin des APL il y en a beaucoup qui en abusent simplement parce qu'ils y auraient droit à cause des barèmes bien trop mal définis. Les familles vivant en ILN, ces HLM non conventionnés n'ont pas droit aux APL. Pourtant leurs revenus ne sont pas toujours supérieurs à ceux des familles en HLM seulement le bailleur ILN par soucis de contrôle sur les personnes à qui il attribue les logements afin de conserver calme et qualité de vie ne souhaite pas être conventionné et donc les locataires n'ont pas droit aux APL. Le gouvernement souhaite forcer ces ILN à se conventionner afin de contrôler l'attribution des logements pour créer encore plus de ghettos en n'effectuant pas une sélection drastique et ce sont les familles de la classe moyenne inférieure qui doivent supporter les personnes incapables de vivre en société et surtout pas dans la société française. Elles doivent choisir entre APL en HLM ou tranquillité en ILN.

Tout autre chose, hier je revenais de mon travail en voiture quand je suis passée près d'un quartier sensible, des jeunes hommes portant barbes et sarouels, djellabas se promenaient en groupe je me suis demandé comment espéraient-ils trouver un emploi dans un pareil accoutrement ? En fait cet accoutrement montre qu'ils ne le souhaitent pas.

Solaris

Age : 38
Date de naissance : 16/05/1980
Taureau Date d'inscription : 09/01/2015
Passion : L'Histoire

Re: Caisses vides

Message par Solaris le Mer 14 Sep 2016 - 18:16

Les peuples du monde disaient à la France qu'elle avait pillé leurs pays lors de la colonisation. Non, la France a apporté beaucoup, des routes, chemin de fer, des ports modernes, l'éducation, l'administration, le commerce. Je ne suis pas là pour faire l'éloge de la colonisation car je pense que chaque peuple a le droit d'être libre, mais ne sommes nous pas confrontés aujourd'hui à un véritable pillage en règle de nos finances par des gens venus de nos anciennes colonies ? Car eux, qu'est-ce qu'ils ont apporté à la France à part la criminalité, un islam intégriste, les dettes à causes des nombreuses aides qu'ils reçoivent ? Des gens qui voulaient leur liberté, et maintenant ils sont là à prendre l'argent de ce pays qu'ils ne voulaient plus ??? Il faut que tout cela s'arrête car nous ne pouvons plus faire vivre tous ces assistés qui sont comme des tiques sur le dos des Français.
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: Caisses vides

Message par solimp le Mer 14 Sep 2016 - 18:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] caisses vides

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Caisses vides

Message par kabout le Ven 9 Déc 2016 - 23:34

Les agressions se multiplient dans les Caisses d’allocations familiales

Impatience, agressions, insultes… les usagers se livrent à de plus en plus d’incivilités dans les points d’accueil de la Caf.

Impatience, agressions, insultes… Les agents des Caisses d’allocations familiales ont signalé plus 4500 incivilités commises par des usagers apparemment à cran entre janvier et novembre 2016. Ils ont également recensé plus de 6000 actes d’agressions sur la même période.
Des chiffres « préoccupants »

Ces chiffres, révélés par RTL, ont été jugés « inquiétants et préoccupants » par la branche famille de la Sécurité sociale.
C’est la première fois que la Caf totalise le nombre d’incivilités qui ont eu lieu dans l’ensemble de ses 103 points d’accueils disséminés sur le territoire pour répondre aux besoins de 12 millions d’allocataires.
Près des deux tiers des incidents se sont déroulés dans des sièges de la Caf, 34% dans une de ses antennes, 6% aux permanences d’accueil et seulement 2% au domicile des bénéficiaires.
Une campagne de sensibilisation lancée le 13 décembre

Plus de 50% des incidents relèvent de cas de violences verbales, 35% d’incivilités, 7% de violences psychologiques et 4% de violences physiques.
Pour tenter d’endiguer cette tendance, la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) va lancer sa première campagne de sensibilisation le 13 décembre. Celle-ci a été baptisée « Se détendre pour mieux s’entendre ».

Le Progrès

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
seraphin

Age : 68
Date de naissance : 07/03/1950
Localisation : Tarbes 65000
Poissons Date d'inscription : 21/02/2012
Passion : rugby.Adherent FN n°ABO23888-A-1986
Humeur : bonne cela depend des jours) mdr

Re: Caisses vides

Message par seraphin le Sam 10 Déc 2016 - 0:02

@Pierrot le fou a écrit:Clémentine Hautaine à une idée...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Piquer le fric des épargnants ! affraid

Connasse.
avatar
grincheux!

Age : 62
Date de naissance : 27/02/1956
Localisation : bordeaux et bassin d'arcachon
Poissons Date d'inscription : 01/02/2015
Passion : bricolage, moto, bateau
Humeur : raleur permanent

Re: Caisses vides

Message par grincheux! le Sam 10 Déc 2016 - 9:16

C'est une mentalité de gauchiasse, piquer à certains le peu qu'ils ont réussi à mettre de côté pour le donner à ceux qui vont l'envoyer au bled...

Et après, ils le prendront où, quand ils auront tout volé ??

C'est totalement con un gauchiste...  mentalité de débile, de voleur... à nettoyer quand on en voit un... et leurs protégés aussi... Red Gun


Ceci n'est pas un appel à la violence, juste un constat amer... Laughing


***************************************************************************************
Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté :Winston Churchill.

Fabipeyr

Age : 53
Date de naissance : 18/05/1965
Taureau Date d'inscription : 15/08/2016
Passion : chiens

Re: Caisses vides

Message par Fabipeyr le Mer 14 Déc 2016 - 3:09

Mais qu'on arrête de filer des allocs aux gens qui agressent les agents ! Ils ont leurs noms, leurs adresses....Les allocs doivent être données sous conditions, tout droit a des devoirs. Je n'imagine même pas le calvaire que vivent les agents travaillant dans ces centres.

Contenu sponsorisé

Re: Caisses vides

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 21 Mai 2018 - 11:21