www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

Le mépris de certains de nos dirigeants envers le peuple!

Partagez
avatar
pipilleetjeannot

Age : 73
Date de naissance : 09/07/1944
Localisation : Maine et Loire
Cancer Date d'inscription : 03/03/2012
Passion : bénévolat aux personnes âgées
Humeur : Toujours bonne

Le mépris de certains de nos dirigeants envers le peuple!

Message par pipilleetjeannot le Dim 29 Nov 2015 - 23:37

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Le mépris de certains de nos dirigeants envers le peuple!

Message par kabout le Mar 8 Déc 2015 - 21:38

Que les politiques et les médias arretent de stigmatiser les electeurs du FN,ce ne sont pas des cons !

Est-il nécessaire d’expliquer pourquoi le FN a fait hier un score si élevé ? Il ne me semblait pas. Et pourtant, au vu des divers articles parus aujourd’hui, au vu des discours politiques hier, au vu des analyses de certains experts médiatiques sur les chaines d’information continue, il est impératif de s’y atteler. Ce texte ne s’adresse donc pas aux français, puisque eux connaissent les difficultés de la France et leurs propres souffrances, mais à nos élites politiques qui, eux, ne savent plus ni écouter ni comprendre.


(Petite indication pour les commentaires : je ne suis pas militant FN. J’analyse juste la politique de manière objective)
Les français souhaitent une refonte de la politique. Non seulement des personnalités mais aussi des idées et des méthodes.
Commençons par la fin et parlons des méthodes de notre personnel politique. Hier soir, comme c’est le cas à chaque soirée électorale, nous avons pu assister en direct à des petits arrangements entre amis (doit-on se retirer ? doit-on porter nos voix sur un tel ou un tel ?…). Il faut distinguer la stratégie politique du calcul électoral pour sauver quelques sièges bien rémunérés. Les français comprennent la stratégie mais refusent les calculs. Calculs antidémocratiques pour la plupart. Un exemple parmi tant d’autre. Lorsque le PS demande, non par conviction profonde mais par calcul pour des élections ultérieures, la formation d’un front républicain il déclare sans mots voilés aux électeurs du FN qu’ils sont des électeurs de seconde zone qui n’ont pas le droit à la parole. Hier un peu plus de 6 millions de français ont voté FN. Le PS scande : « faisons barrage au FN ». Autrement dit, excluons 6 millions d’électeurs du jeu démocratique

Ces raisonnements-là, les français ne les supportent plus et s’y opposent.
Poursuivons et terminons le chapitre des méthodes.
Les français sont fatigués du lancinant « le FN c’est le fascisme » ou encore « Marine Le Pen est aujourd’hui ce qu’Hitler était hier ». Stop ! Regardons la réalité. Doit-on s’attendre à l’horreur absolue si le FN gagne une région ? Pour le comprendre 3 lieux, 3 chiffres.
Béziers : ville dirigée depuis presque deux ans par Ménard et donc le FN. Score du FN à Béziers dimanche soir : 45,81%
Hénin-Beaumont : maire FN depuis 2014. Score du FN : 59,4%
Beaucaire : jeune maire FN (Julien Sanchez trentenaire). Score du FN : 60%.
Bref, un plébiscite. Doit-on penser que les français aiment le fascisme à ce point ? Doit-on penser que ces maires aient contraints leurs administrés à voter FN ? Ou doit-on comprendre que lesdits administrés pensent que leur ville est bien gérée ?
Au lieu de faire un article sur les 110 villes où le FN n’a eu aucune voix, le Nouvel Obs et FranceTV info auraient dû se pencher sur les résultats de la dizaine de villes gérées par le FN.
On le voit, les français n’ont pas voté FN par défaut mais par conviction.
Les français souffrent. Ils ne veulent plus de promesses non tenues, ils ne veulent plus être déçus, ils ne veulent plus perdre leur identité, ils ne veulent plus qu’on leur impose des idées prédigérées, ils ne veulent plus vivre dans un pays gangréné par la mafia syndicale.
Les français veulent avoir un emploi. Ils sont fatigués d’être en concurrence, du fait de l’ultra-libéralisme, avec des pays qui exploitent des enfants. Les ouvriers français sont enragés de voir leur usine fermer pour aller s’installer en Chine où le tiers des employés seront des gamins ou en Europe de l’Est où les droits humains sont inexistants.
Les travailleurs français souhaitent pouvoir vivre de leur travail.
L’agriculteur souhaite pouvoir vivre dignement de sa terre, de son bétail. Il ne veut plus être étouffé par les taxes et la grande distribution.
Le commerçant ne souhaite plus être plumé comme un pigeon qu’il n’aurait jamais dû être. Trop de taxes et de règles. Trop de contraintes dues à l’Europe.
L’artisan ne souhaite pas que l’état encourage la délation en payant les informateurs. Qui est vichyste ? Remarquez la gauche française a toujours collaborés avec les plus grands criminels.
Le jeune chef d’entreprise ne veut plus que des syndicalistes voyoux lui imposent des règles. Trop de syndicalisme est néfaste et anxiogène.
Le professeur souhaite pouvoir enseigner sans craindre de se faire insulter, tabasser ou être sous antidépresseur.
Les français veulent être libres et en sécurité. Ils sont épuisés d’être volés, violés, de voir leur voiture brulée parce que trois jeunes souhaitent manifester leur mécontentement, de se voir agresser dans la rue quand ils ne sont pas exécutés par des fanatiques.
Les français désirent être libres de penser et de voter comme ils veulent. Aujourd’hui on leur impose un vote et une idéologie qui les étouffent.
Les français souhaitent que la France retrouve son rang qui a toujours été le sien. Nous en avons marre de baisser la tête face aux américains, aux chinois et aux arabes.
Le jeune diplômé souhaite être reconnu pour sa valeur, ses talents, ses compétences. Mais face à une gérontocratie sénile incapable d’intégrer la jeunesse, il préfère partir à l’étranger.
Le FN n’est sans doute pas le meilleur choix. Mais face à une classe politique imbue d’elle-même avec une idéologie et une vision du monde et de la France obsolètes, les français se tournent vers ceux qui les écoutent, ceux qui offrent une vision politique différente, ceux qui déclarent clairement aimer la France et pas seulement les places.
Pour nombreux de nos concitoyens le FN est l’espoir. Le jour où les partis traditionnels le comprendront ils reviendront – peut-être- dans la course.



En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/12/08/que-les-politiques-et-les-medias-arretent-de-stigmatiser-les-electeurs-du-fn-ce-ne-sont-pas-des-cons/#wsEEHe1MPs25XV7L.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Le mépris de certains de nos dirigeants envers le peuple!

Message par kabout le Ven 18 Déc 2015 - 22:30

« Plus rien ou presque n’est à sauver, et c’est pourquoi le FN fait de moins en moins peur »

Vincent Coussedière estime que le Front national est en passe de fracturer un système qui l’a érigé en bouc-émissaire. Vincent Coussedière est agrégé de philosophie et auteur d’Éloge du populisme (Elya éditions).
Les «élites» françaises, sous l’inspiration et la domination intellectuelle de François Mitterrand, on voulu faire jouer au Front National depuis 30 ans, le rôle, non simplement du diable en politique, mais de l’Apocalypse. Le Front National représentait l’imminence et le danger de la fin des Temps. L’épée de Damoclès que se devait de neutraliser toute politique «républicaine».
Cet imaginaire de la fin, incarné dans l’anti-frontisme, arrive lui-même à sa fin. Pourquoi? Parce qu’il est devenu impossible de masquer aux français que la fin est désormais derrière nous. La fin est consommée, la France en pleine décomposition, et la république agonisante, d’avoir voulu devenir trop bonne fille de l’Empire multiculturel européen. Or tout le monde comprend bien qu’il n’a nullement été besoin du Front national pour cela. Plus rien ou presque n’est à sauver, et c’est pourquoi le Front national fait de moins en moins peur, même si, pour cette fois encore, la manœuvre du «front républicain», orchestrée par Manuel Valls, a été efficace sur les électeurs socialistes.
Les Français ont compris que la fin qu’on faisait incarner au Front national ayant déjà eu lieu, il avait joué, comme rôle dans le dispositif du mensonge généralisé, celui du bouc émissaire, vers lequel on détourne la violence sociale, afin qu’elle ne détruise pas tout sur son passage. [...]
Christopher Lasch avait écrit La révolte des élites, pour pointer leur sécession d’avec le peuple, c’est aujourd’hui le suicide de celles-ci qu’il faudrait expliquer, dernière conséquence peut-être de cette sécession.

source
Merci à Lilib et oxoxo

Contenu sponsorisé

Re: Le mépris de certains de nos dirigeants envers le peuple!

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 27 Avr 2018 - 4:49