Gilbert Collard ne veut pas que les silences de l’AFP passent sous silence