www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

moralité au PS

Partagez
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

moralité au PS

Message par kabout le Mer 9 Déc 2015 - 16:36

Pour les socialistes voter FN est immoral,mais etre escroc ou voleur ca ne l'est pas !

D’après tous les dirigeants socialistes, grands donneurs de leçons devant l’Eternel, le vote Front National serait un vote un vote immoral, un vote contre la République, un vote contre la France.


Ce serait immoral de voter Front National ? Ah bon.
Messieurs les socialistes, c’est vrai qu’en ce qui concerne la morale, vous et vos dirigeants êtes des modèles du genre.
Vous trouvez ça moral que Cahuzac, ministre chargé de la lutte contre la fraude fiscale, ouvre des comptes en Suisse pour échapper au fisc ?
Vous trouvez ça moral que Valls, premier ministre, utilise un Falcon payé par l’état pour assister à un match de foot à Berlin avec ses enfants ? (1)
Vous trouvez ça moral que Hollande, Président de votre République exemplaire, se balade à scooter en pleine nuit, dissimulé sous un casque, pour aller tromper sa compagne avec une maîtresse ? (2)
Vous trouvez ça moral qu’un Président, une fois élu, fasse exactement le contraire de tout ce qu’il avait promis quand il était candidat et qu’il puisse compter sur l’appui indéfectible de députés qui, eux aussi, ont passé leur temps à mentir à leurs électeurs ?

Vous trouvez ça moral de mettre sous surveillance l’ensemble des Français avec une loi sur le renseignement qui n’a pas empêché des terroristes revenus de Syrie de perpétrer les attentats les plus meurtriers que nous avons connu en France ? (3)
Vous trouvez ça moral d’augmenter les impôts de manière continue pendant 3 ans, y compris sur les catégories les plus modestes comme les retraités ?
Vous trouvez ça moral de soutenir un Président qui nous avait promis d’inverser la courbe du chômage alors que la situation de l’emploi se dégrade sans cesse depuis son élection avec aujourd’hui plus de 6 millions de chômeurs ?
Vous trouvez ça moral de vous accrocher au pouvoir en refusant toute remise en cause de votre politique alors que vous représentez aujourd’hui 23% des inscrits, c’est-à-dire 11% des Français ?
Le plus impopulaire des dictateurs de la planète est plus populaire que votre Grand Parti de la Morale.
Alors vous savez où vous pouvez vous la mettre votre morale socialiste ?

http://philippealain.blogspot.fr/2015/03/la-dictature-cest-maintenant.html
Lien

En savoir plus sur http://lagauchematuer.fr/2015/12/09/pour-les-socialistes-voter-fn-est-immoral-mais-etre-escroc-ou-voleur-ca-ne-lest-pas/#YpgRDFfu8kb5pAb4.99

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
geek
avatar
cocorico

Age : 68
Date de naissance : 12/07/1949
Localisation : Rhône
Cancer Date d'inscription : 12/02/2012
Passion : les femmes
Humeur : cool

Re: moralité au PS

Message par cocorico le Mer 9 Déc 2015 - 17:11

la moralité du PS c'est comme un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ça sent mauvais


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aux armes citoyens
Formez vos bataillons
Marchons, marchons
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: moralité au PS

Message par kabout le Mar 5 Avr 2016 - 17:08

A l'heure des comptes......




Voici les 10 points inquiétants révélés par l’audit régional des finances lancé par Valérie Pécresse (source : cet article du Figaro) :

1. « Dégradation financière significative »

Concernant l’exercice 2010-2015, sous la présidence du président socialiste Jean-Paul Huchon, l’audit souligne une «nette dégradation de la situation financière» de la région Île-de-France. Avec un encours prévisionnel pour 2015 de 5,36 milliards, la dette a augmenté en 5 ans de 53%.

2. Une « augmentation du nombre des agents au siège » de la Région

Si l’évolution des effectifs globaux de la collectivité suit un rythme «constant» entre 2010 et 2015, l’audit note que cette évolution «masque une augmentation du nombre des agents du siège». Soit 135 agents supplémentaires, +7,8%, en cinq ans, alors que le nombre d’agents rattachés aux lycées a diminué parallèlement de 82 agents (-1%). Globalement, la masse salariale a progressé de 56,9 millions d’euros, +16%.

3. Une hausse des subventions aux associations

Le financement des associations a également progressé de 12% sur la même période, soit une enveloppe de 50 millions d’euros. 461 subventions ont été dénombrées en 2015, contre 411 en 2010. Pour les auditeurs, il existe aussi une «forte dispersion» et une telle «multiplication» est considérée comme une « source de surcoûts », « compte tenu du volume de dossiers à traiter », précisent-ils.

4. « Une détérioration de l’encours de la dette »

L’augmentation, en cinq ans, de 53% (1,9 milliard d’euros) de l’encours de la dette régionale est qualifiée de «très forte hausse». L’analyse souligne: «Cette croissance couplée à la baisse de l’épargne de la collectivité, a conduit à une détérioration de la capacité de désendettement de la Région». Elle précise aussi que si la collectivité consacrait «l’intégralité de son épargne brut» au désendettement, elle mettrait 3,9 années de plus à le faire qu’en 2010. L’Île-de-France figure dans le top 3 des régions métropolitaines où l’endettement est le plus fort par habitant.

5. « Gels budgétaires » nuisibles

Le document consacre un chapitre aux «gels budgétaires» et considère que cette pratique «nuit à la lisibilité» du budget d’Île-de-France. Il souligne que le vote de la programmation et du budget sont «mis à mal» par de tels «gels de crédits massifs et particulièrement préjudiciables». Une source d’inquiétude qui «perturbe ainsi l’engagement et le règlement des dépenses.» 

6. « Pas d’outils de programmation pluriannuelle »

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la région Île-de-France ne dispose d’aucun «outil de programmation pluriannuelle», tant pour l’investissement que pour le fonctionnement. Les analystes estiment que la gestion comptable et financière de la programmation des investissements «n’est pas optimale». La faiblesse des systèmes d’information et du pilotage financier est également pointée en soulignant que ces systèmes ont coûté 2,9 millions d’euros au cours des six dernières années. 

7. Tendances passées « non soutenables »

En projetant un scénario financier jusqu’en 2021 sur la base des tendances passées, la collectivité constaterait un quasi-doublement de la dette, passant de 5,3 milliards à 9,6 milliards d’euros en 2021. «Les évolutions mises en avant tendent à démontrer la non soutenabilité de ce scénario», avertit l’audit.

8. Des « risques juridiques et financiers » pour les marchés publics

Le cabinet d’audit a identifié une série de risques dans le processus de passation des marchés publics. Une «absence de contrôle des unités», un «risque d’adéquation des documents de la consultation avec le besoin exprimé», «un risque financier de doublon dans les commandes», «un risque juridique de saucissonnage du besoin réel de la Région», «un risque d’irrégularité juridique compromettant la garantie du respect des principes de liberté d’accès à la commande publique…» Après avoir analysé un échantillon de 15 contrats de marchés publics, les auditeurs remarquent: « Certaines des situations permettent de s’interroger quant au respect du principe d’égalité et de traitement des candidats ».

9. La fixation de la durée du travail « pas juridiquement sécurisée »

Au chapitre de la gestion des ressources humaines, la fixation de la durée du travail à 1.568 heures par an est «inférieure au minimum de 1.607 heures par an» prévu pour les personnels des lycées et les agents du siège. Cela «n’apparaît pas juridiquement sécurisé», selon le cabinet Ernst & Young. Par ailleurs, l’octroi de la «prime régionale» pose «difficulté» et les auditeurs émettent un «doute» quant à la «légalité de son maintien au regard de la législation applicable.»

10. Invérifiables régularités pour 71,4% des subventions analysées

En se penchant sur les procédures de subventions accordées aux associations, le cabinet d’audit a identifié de multiples dysfonctionnements dans l’utilisation et la distribution de l’argent public. Sur un échantillon de 28 dossiers, 71,4% ont présenté des problèmes de régularité. Après avoir observé un suivi financier «incomplet», voire parfois «inexistant» ainsi que l’absence de mise en œuvre d’action en restitution, les enquêteurs notent: «Au vu des éléments présents dans les dossiers transmis, quand ceux-ci sont présents, la Région ne semble pas être en mesure de pouvoir vérifier la régularité de l’emploi de la subvention au regard d’un bilan qualitatif et quantitatif de l’action».
En complément, voici l’édito du week-end d’Yves Thréard, le directeur adjoint de la rédaction du Figaro, sur le même sujet :

A l’heure des comptes …

Les habitants d’Île-de-France savaient-ils que leurs impôts locaux servaient à financer le séjour d’une importante délégation du conseil régional au Festival de Cannes? 23 personnes étaient sur la Croisette en mai 2015, pour une facture de 258 000 euros. On ignore si, pour ce prix-là, le champagne était compris!
À elle seule, cette histoire résume la folie des grandeurs des élus socialistes qui gouvernaient 21 de nos 22 régions métropolitaines jusqu’en décembre dernier. De Rhône-Alpes aux Pays de la Loire, l’ampleur de la gabegie est édifiante. L’argent jeté par les fenêtres a surtout permis l’embauche inconsidérée de nouveaux fonctionnaires et la distribution de confortables subventions à des associations «amies». Bref, c’était la vie de château dans ces fiefs où régnaient favoritisme et clientélisme.
Au lieu de s’attaquer à leur redécoupage, c’est aux scandaleuses dépenses des régions que François Hollande aurait dû se consacrer. Le président de la République a encore une fois tenté de maquiller la réalité par une réforme aux effets contestables. Chacun sait que celle-ci ne dégagera pas les 10 à 12 milliards d’économies annoncées. Pareille somme peut, en revanche, être atteinte grâce à une gestion rigoureuse, assurée pour le seul profit des administrés.
Il est vrai que le chef de l’État n’a jamais fait grand cas de l’argent des Français qu’il se plaît à matraquer fiscalement. Quand il dirigeait la Corrèze, de 2008 à 2012, il l’avait hissée au rang du département le plus endetté. Et depuis qu’il est à l’Élysée, l’endettement de notre pays n’a jamais été aussi important. L’un des plus élevés d’Europe. En dépit des promesses, les dépenses publiques vont toujours bon train. Les «cadeaux» se multiplient même à l’approche de l’élection présidentielle, comme en témoigne la récente augmentation du point d’indice des fonctionnaires.
À l’heure des comptes, en 2017, le bilan sera pire encore que celui dressé aujourd’hui dans les régions: catastrophique pour un résultat nul.
Y.THEARD le Figaro.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

bonfrancais

Age : 68
Date de naissance : 04/03/1950
Poissons Date d'inscription : 12/01/2015
Passion : la peche

Re: moralité au PS

Message par bonfrancais le Mar 5 Avr 2016 - 17:58

rien ne m etonne cest la croix et la baniere de luchon
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: moralité au PS

Message par kabout le Mar 2 Aoû 2016 - 21:15

Le maire PS de Plaissan condamnée a 4000 euros d'amende pour avoir détourné 340000 euros d'argent public !!!

Et vous comprenez maintenant la défiance des Français vis-à-vis d’une élite sans vergogne dont l’objectif premier est d’abord l’enrichissement personnel ? Se servir, plutôt que servir. Remplir ses poches du fruit du travail de millions de compatriotes afin de se payer la vie de pacha, et cela sans prendre le moindre risque. Dans la fonction publique on n’investit pas son argent personnel en sachant qu’on puisse se retrouver sans le sou.

Non dans cette haute fonction publique on est coopté, placé, pistonné. On accède au pouvoir grâce à la connivence aucunement par la compétence. C’est le retour des privilèges même si dans le fond, ils n’ont jamais vraiment disparu ou plutôt ont été transférés vers d’autres.

Ce sont les élites qui se congratulent et se tiennent les coudes, quelque soit le bord. Puisqu’en vérité elles ne sont aucunement en opposition. Par conséquent elles se gavent, même repues, jusqu’au vomissement sans laisser une quelconque miette à un peuple à bout.

Pourtant on devrait rentrer dans cette fonction publique si magnifiée par la république comme on rentre dans les ordres, sacrifiant son existence personnelle au bénéfice du national. C’était peut-être le cas dans un passé très lointain, et encore j’en doute fort. Vous avez donc des tripotés d’Agnès Saal ou de Béatrice de Négrier semblables à des Nabilla, voulant faire du fric facile sans trop se fatiguer. Mais je ne veux pas trop les blâmer n’étant pas la seule à payer pour un système vicié dont tous en haut lieu profitent. Puisqu’il faut se le dire combien de cas comme le sien et dont on n’entend rien ?

Un jour nous aurons obligation, nous peuple de France d’effectuer ce ménage dans ces écuries d’Augias, auquel cas si nous ne faisons rien d’autres venant de l’étranger et possédant notre dette s’en chargeront pour nous. Ce sera forcément à notre détriment.

source Europe 1 Le LAB

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

crie


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
BUENO65

Age : 54
Date de naissance : 27/09/1963
Localisation : BIGORRE !!!
Balance Date d'inscription : 04/04/2012
Passion : RUGBY / AERONAUTIQUE / PECHE & NATURE

Re: moralité au PS

Message par BUENO65 le Mer 3 Aoû 2016 - 18:56

moralité au PS !!! ma foi lorsque l on puisse constater un milliardaire mafieux , magnat de la presse de gauche , comme l est ce jm-baylet , qui a fait des pieds & des mains pour avoir a 73 ans un poste de ministre !!! ministre de quoi au fait ? cette crapule qui a mis en place a la tete de ses journaux , la ptite amie a fabuis , a la tete de son parti politique ( le PRG ) l ex ministre repudiée sylvia pinel !!! et lorsque vous saurez que cette ordure riche a en crever , s est fait affreter un jet a nos frais , pour assister a la finale de la coupe d europe de football , alors qu il se trouvait en Andorre , lors du tour de France ... immondes gauchistes en realité , les pires ordures que la terre aie porté & ils se trouvent a la tete de notre nation ... Mad nuage cartonrouge
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: moralité au PS

Message par kabout le Ven 17 Mar 2017 - 16:16

Fatoumata Koita élue PS condamnée pour avoir réalisé 13000€ d’achats frauduleux avec de l’argent public

Et vous comprenez maintenant la défiance des Français vis-à-vis d’une élite sans vergogne dont l’objectif premier est d’abord l’enrichissement personnel ? Se servir, plutôt que servir. Remplir ses poches du fruit du travail de millions de compatriotes afin de se payer la vie de pacha, et cela sans prendre le moindre risque. Dans la fonction publique on n’investit pas son argent personnel en sachant qu’on puisse se retrouver sans le sou.
Non dans cette haute fonction publique on est coopté, placé, pistonné. On accède au pouvoir grâce à la connivence aucunement par la compétence. C’est le retour des privilèges même si dans le fond, ils n’ont jamais vraiment disparu ou plutôt ont été transférés vers d’autres.
Ce sont les élites qui se congratulent et se tiennent les coudes, quelque soit le bord. Puisqu’en vérité elles ne sont aucunement en opposition. Par conséquent elles se gavent, même repues, jusqu’au vomissement sans laisser une quelconque miette à un peuple à bout.

Pourtant on devrait rentrer dans cette fonction publique si magnifiée par la république comme on rentre dans les ordres, sacrifiant son existence personnelle au bénéfice du national. C’était peut-être le cas dans un passé très lointain, et encore j’en doute fort. Vous avez donc des tripotés d’Agnès Saal ou de Béatrice de Négrier semblables à des Nabilla, voulant faire du fric facile sans trop se fatiguer. Mais je ne veux pas trop les blâmer n’étant pas la seule à payer pour un système vicié dont tous en haut lieu profitent. Puisqu’il faut se le dire combien de cas comme le sien et dont on n’entend rien ?
Un jour nous aurons obligation, nous peuple de France d’effectuer ce ménage dans ces écuries d’Augias, auquel cas si nous ne faisons rien d’autres venant de l’étranger et possédant notre dette s’en chargeront pour nous. Ce sera forcément à notre détriment.

Les républicains ces adorateurs du régime de l’anti-France aiment tant leurs symboles qu’on utilisera leur propre guillotine pour se débarrasser d’eux.

SOURCE FRANCE SOIR

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: moralité au PS

Message par kabout le Dim 19 Mar 2017 - 17:08

SenateurGate : la réserve parlementaire (130000€) destinée aux associations finissait dans la poche des sénateurs

Chaque sénateur et député reçoit ce que l’on appelle une «réserve parlementaire» de 130 000 € destinée entre autres à des associations– pas à retourner dans la poche des sénateurs.
Cette réserve parlementaire est destinée à aider des associations mais sert aussi au but politique de récupérer quelques voix au passage, l’un ne va pas sans l’autre.

Le collaborateur Étienne Chéron du député socialiste Patrick Lebreton a créé une société pour aider les députés ou sénateurs à profiter de la réserve à d’autres fins que celles prévues : à aider des associations probablement fictives qui appartiennent probablement aussi aux députés ou sénateurs en question.

La question est maintenant de savoir s’il s’agit d’un cas isolé ou d’une épidémie généralisée.

Deux d’entre eux, dont le sénateur socialiste de la Réunion Michel Vergoz ont été démasqués et l’on ne peut que se poser la question.
Un grand merci à contribuables–mobilisation.org pour cette enquête qui je l’espère fera du bruit et intéressera la justice. La corruption détruit à la fois la confiance dans les institutions et les piliers de la démocratie. Les personnes fautives doivent être sanctionnées.
L’argent des contribuables durement gagné, donc le vôtre comme le mien, ne doit pas s’envoler avec légèreté vers des destinations illégales. La justice doit faire son travail jusqu’au bout et avec rapidité, pour faire la preuve qu’elle ne couvre pas elle aussi la corruption.

Dreuz Blog d'opinion dreuz.info

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: moralité au PS

Message par solimp le Dim 19 Mar 2017 - 20:07

@kabout a écrit:SenateurGate : la réserve parlementaire (130000€) destinée aux associations finissait dans la poche des sénateurs

Chaque sénateur et député reçoit ce que l’on appelle une «réserve parlementaire» de 130 000 € destinée entre autres à des associations– pas à retourner dans la poche des sénateurs.
Cette réserve parlementaire est destinée à aider des associations mais sert aussi au but politique de récupérer quelques voix au passage, l’un ne va pas sans l’autre.

Le collaborateur Étienne Chéron du député socialiste Patrick Lebreton a créé une société pour aider les députés ou sénateurs à profiter de la réserve à d’autres fins que celles prévues : à aider des associations probablement fictives qui appartiennent probablement aussi aux députés ou sénateurs en question.

La question est maintenant de savoir s’il s’agit d’un cas isolé ou d’une épidémie généralisée.

Deux d’entre eux, dont le sénateur socialiste de la Réunion Michel Vergoz ont été démasqués et l’on ne peut que se poser la question.
Un grand merci à contribuables–mobilisation.org pour cette enquête qui je l’espère fera du bruit et intéressera la justice. La corruption détruit à la fois la confiance dans les institutions et les piliers de la démocratie. Les personnes fautives doivent être sanctionnées.
L’argent des contribuables durement gagné, donc le vôtre comme le mien, ne doit pas s’envoler avec légèreté vers des destinations illégales. La justice doit faire son travail jusqu’au bout et avec rapidité, pour faire la preuve qu’elle ne couvre pas elle aussi la corruption.

Dreuz Blog d'opinion dreuz.info

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour en savoir davantage sur ces subventions, on crois rêver.
http://www.contribuables.org/2017/03/enquete-un-collaborateur-de-depute-fait-son-business-sur-la-reserve-parlementaire/:

Avec le nom des associations bénéficiaire (dernière page en bas):
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/03/02/comment-vos-deputes-ont-ils-utilise-la-reserve-parlementaire-en-2015_4875145_4355770.html


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: moralité au PS

Message par kabout le Lun 20 Mar 2017 - 23:15

Politique : les 24 contrats des filles de Bruno Le Roux à l’Assemblée

Quotidien révèle que le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, lorsqu’il était député, a employé ses deux filles comme collaboratrices parlementaires, alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes.
Peut-on être collaborateur parlementaire à 16 ans, quand on est au lycée ? Selon le ministre de l’Intérieur, oui. Bruno Le Roux a employé ses deux filles en CDD à l’Assemblée nationale lorsqu’il était député, selon des informations obtenues par Quotidien et confirmées par le cabinet du ministre.

« Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence », a répondu Bruno Le Roux à Quotidien en marge d’un déplacement dans le Gard le 10 mars. Alors que la question des emplois familiaux à l’Assemblée nationale et au Sénat est au cœur de l’actualité depuis l’affaire Fillon, Bruno Le Roux rejette tout procès en népotisme. « Moi je me souviens avoir pris aussi des gens qui m’étaient recommandés sur l’été, et donc je crois que c’est quelque chose qui se fait assez régulièrement, d’essayer de faire découvrir des choses, d’essayer de faire découvrir un travail », répond encore le ministre de l’Intérieur à Quotidien. (…)

Elles ont cumulé chacune 14 et 10 CDD, effectués pendant les vacances scolaires, entre 2009 et 2016 Toutes les dates de contrat dont nous disposons ont été confirmées par le cabinet du ministre. Chacune des filles commence à travailler à l’Assemblée nationale pendant ses années lycées, à l’âge de 16 ans. L’aînée effectue même son premier contrat à l’âge de 15 ans, un contrat de 12 jours à la fin de l’année scolaire de seconde. Le cabinet du ministre nous fait savoir que « tous les contrats ont bien évidemment été établis en respectant les âges permettant de travailler, en lien avec les services de l’Assemblée nationale (possibilité de travailler dès 14 ans pendant les congés scolaires). »
L’âge minimum légal pour travailler en France étant de 16 ans, la fille de Bruno Le Roux a donc bénéficié d’une exception : elle a pu travailler uniquement parce qu’elle était embauchée par un parent, son père. (…)

MY TF1



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: moralité au PS

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 21 Avr 2018 - 5:38