www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Suivez le XVIème Congrès du Front National à Lille : flechegauche ICI flechedroite

SCANDALE..1 de plus... nos 2 députés au parlement peuvent-ils le faire savoir ??

Partagez

navarre

Age : 78
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

SCANDALE..1 de plus... nos 2 députés au parlement peuvent-ils le faire savoir ??

Message par navarre le Jeu 7 Jan 2016 - 17:09


Ce qui se passe en France...

J'ai le plaisir (disons la HONTE) de partager avec vous l'information du "POINT", du 16 janvier 2015 :
>>>> c'est l'histoire d'un homme Mohamed el-AYOUMI, qui est allé faire le djihad en Irak.
>>>> blessé au combat, il est amputé du bras gauche et perd un oeil.
>>>> notre apprenti terroriste décide alors de rentrer en France.
>>>> une fois de retour, il fait la demande d'une allocation adulte-handicapé.
et vous savez quoi ??? ...............il l'obtient.

>>>> jusqu'à la fin de ses jours, la nation française versera tous les mois 800,45 E.
>>>> LES BRAS M'EN TOMBENT !! (me voilà doublement handicapée moi aussi)

>>>> Si la loi ne nous permet pas de lui ôter ce droit, eh bien l'on doit changer la loi...qu'attendez-vous
Mrs les députés pour faire des propositions...
La REPUBLIQUE en tolérant de telles situations.........

Vérifiable page 44 du point du 16 Janvier 2015..aucun média n'a eu la précaution de s'informer assurément...

avatar
dysneylandresort

Age : 29
Date de naissance : 06/06/1988
Gémeaux Date d'inscription : 15/12/2011
Passion : La fiscalité belge!
Humeur : LA FRANCE?...LE SEUL PAYS OU LE COMMUNISME A REUSSI!

Châtiement pour crime contre la France

Message par dysneylandresort le Jeu 7 Jan 2016 - 17:17

On aurait du continuer l' opération et lui couper la tête!

hello hello hello hello
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: SCANDALE..1 de plus... nos 2 députés au parlement peuvent-ils le faire savoir ??

Message par l'Apôtre le Jeu 7 Jan 2016 - 19:01

Sad c'est un peu plus complexe que ça cette histoire,si je peux dire

la MDPH =Maison Départementale Personnes Handicapées (ex:C.O.T.O.R.E.P).
ces organismes déterminent le % d'invalidité ,
mais ne financent en rien le Handicap ,c'est la sécurité sociale qui paie .
Plus précisément la branche familiale de la sécu: La CAF.

Dans l'édition du « Point » du 16 janvier, un article intitulé « L'histoire funeste des trois tueurs » (pp. 43-47)
brossait le portrait du « réseau des Buttes-Chaumont » dont faisaient partie les frères Kouachi et Amedy Coulibaly,
les auteurs des récents attentats meurtriers de « Charlie Hebdo », de Montrouge et
du supermarché casher de la Porte de Vincennes à Paris.
L'article mentionne le cas d'un comparse, Mohamed el-Ayouni, qui s'était rendu en Irak en juillet 2004.
Dans les combats de Falloujah, il avait perdu son bras et son œil gauches.
De retour en France, il avait demandé une allocation handicapé... et l'avait obtenue des services sociaux.

pourquoi !!!

on n'a pas besoin de voir une assistante sociale pour demander une reconnaissance de handicap,
il suffit de téléphoner à la MDPH de son département et de demander à recevoir un dossier.
Dans ce dossier, il figure un relevé médical (8 pages) qui est à faire remplir par le médecin traitant...
Il n'y a pas de "case" à remplir permettant d'indiquer les causes du handicap.
Le médecin "coche" des cases dans des colonnes en fonction du degré de handicap.
Il peut juste dire s'il pense que l'état est évolutif ou non ; et s'il peut y avoir amélioration.
Le demandeur retourne le dossier rempli accompagné de ce certificat médical (avec quelques justificatifs,
notamment d'identité et de logement) et une commission de la MDPH détermine quel taux de handicap est applicable.
Si le pourcentage de handicap est supérieur à 80 %, il y a contre-visite par le médecin expert de la MDPH... lequel confirme ou non le pourcentage (on ne peut avoir une allocation qu'à partir de plus de 80 % de handicap, très rarement en dessous).
Cet expert n'est habilité qu'à juger du handicap et de l'état présent du demandeur,
pas de noter le pourquoi du handicap.
Les dossiers MDPH ne sont d'ailleurs pas assez précis pour cela et les causes n'entrent pas dans les critères.
Même si le demandeur dit au médecin qu'il a été blessé au jihad, le médecin ne peut pas le noter et,
de toute façon, ça ne servirait à rien...
S'il y a handicap, il y a reconnaissance et évaluation du taux...
S'il n'y a pas handicap, il n'y a pas reconnaissance. Point.
Ensuite, pour le paiement d'une éventuelle allocation,
ce n'est pas la MDPH qui est concernée... mais la Sécurité Sociale (Branche Famille : CAF).
Si le taux de handicap détermine l'allocation de base, de nombreux critères entrent en compte, comme les autres ressources, si le demandeur vit seul ou en famille, s'il peut travailler, etc.
Chaque administration est cloisonnée et ce n'est pas la MDPH qui décidera du versement ou non d'une allocation.
La MDPH ne convoque pas forcément l'intéressé.
Elle ne le fait que s'il y a suspicion de fraude ou si les termes indiqués par le médecin
ne sont pas assez précis, ou pour préciser un taux de handicap
si celui-ci est proche de 80 % (plus ou moins de 80 % change beaucoup de choses) et/ou s'il y a contestation.
Dans certaines rubriques du dossier médical,
il y a 3 colonnes (A-B-C) avec des cases à cocher.
Si le médecin coche un certain nombre de cases dans la colonne C, le handicap est reconnu.
De toute manière, les médecins sont tenus au secret médical
et n'ont pas le droit d'indiquer les raisons du handicap.
Ce qui regarde la MDPH, c'est le handicap lui-même, pas la cause...
Un handicap peut provenir de la prise volontaire de drogue, de tabagisme,
d'alcoolisme, de la pratique d'un sport à risque... ou de tentative de suicide.
Doit-on, pour cela, refuser une reconnaissance de handicap alors que la personne l'a "sciemment" provoqué ???...
De toute façon, le dossier en question est adressé sous pli fermé au médecin-expert de la MDPH,
lequel ne fait ensuite que communiquer son avis à la Commission.
Il ne fait pas état des détails, il n'en a pas le droit.

un toubib peux poser la question comment est ce arriver !!!
La question n'est pas forcément posée par le médecin...
Et, quand il pose cette question et obtient une réponse,
celle-ci ne figure pas dans l'avis médical qu'il remplit.
Les seules rubriques renseignées par le médecin sont d'ordre médical ;
le "pourquoi" ou le "comment" ne sont pas abordés.

Quand une personne n'a qu'une jambe,
le médecin note "le demandeur n'a qu'une jambe"...
qu'il ait sauté sur une mine, qu'il ait été victime d'un accident ou
qu'il se soit coupé lui-même la jambe à la tronçonneuse n'est pas indiqué.
Car ça n'entre pas en compte dans le calcul du taux d'invalidité.
Par contre, si l'amputation découle d'une pathologie évolutive (diabète, fibrome...)
et qu'il peut y avoir une aggravation, le médecin peut le noter pour justifier de cette aggravation probable.

Mais ce n'est pas le rôle de la MDPH de chercher les raisons
(et éventuellement de sanctionner en refusant la reconnaissance de handicap).
Si handicap il y a... reconnaissance il y a.
C'est tout...


De toute façon, le cas dont il est question est ancien (plus de 10 ans)
quand il est allé faire le jihad, il est allé en Irak
et n'a jamais rien fait de répréhensible contre la France.
Il ne s'est pas battu contre des français puisque la France n'est pas allée se battre là-bas.
Le Gouvernement "puni" ACTUELLEMENT,pas il y a 10 ans
les personnes qui reviennent de l'étranger après avoir été faire le jihad.
A l’époque, le Ministère concerné était tenu par l’UMP Philippe Douste-Blazy.

voilà pourquoi ,il y a temps d'étranger qui touche une allocation adulte-handicapé.
vite vite Marine

curieux

Age : 76
Date de naissance : 13/03/1942
Poissons Date d'inscription : 13/10/2014
Passion : La France d' avant

Re: SCANDALE..1 de plus... nos 2 députés au parlement peuvent-ils le faire savoir ??

Message par curieux le Jeu 7 Jan 2016 - 19:33

quand il est allé faire le jihad, il est allé en Irak
et n'a jamais rien fait de répréhensible contre la France.
Il ne s' est pas battu contre la France qu ' importe ; la France n' a pas à s' occuper même des français qui vont spécialement , volontairement faire des missions risquées qui ne concernent pas la France . Qu ' il aille pleurer auprès des autorités pour lesquelles il a combattues .
C' est là qu ' il faut changer la loi .
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: SCANDALE..1 de plus... nos 2 députés au parlement peuvent-ils le faire savoir ??

Message par kabout le Jeu 7 Jan 2016 - 20:04

moi j'ai bossé pendant 25 années en interim comme cariste en 3x8 dans divers usines....resultat une hernie discale operée donc plus un tassement des vertebres (discopathie) et la sécu mon reconnu que 5 % d'invalidité et ne touche rien,et comme j'ai 53 balais avec un dos en sale etat niveau boulot nada ! c'est toujours les memes qui s'en sortent et ils connaissent les lois francaises mieux que nous !!
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: SCANDALE..1 de plus... nos 2 députés au parlement peuvent-ils le faire savoir ??

Message par l'Apôtre le Jeu 7 Jan 2016 - 20:59

se sont les proposition du Front National
http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/avenir-de-la-nation/sante/

-Restaurer l’équilibre des comptes sociaux en donnant la priorité aux Français…

-Instaurer un délai de carence d’un an de résidence continue en France et de cotisation avant de bénéficier de tous les avantages de la Sécurité sociale.
-Supprimer l’AME (aide médicale d’Etat) réservée aux migrants clandestins.
-Créer un observatoire des droits sociaux des étrangers et de l’usage des conventions bilatérales de soins.

…et en luttant contre la fraude et les abus

Création d’un secrétariat d’Etat à la lutte contre la fraude, chargé de piloter un vaste plan interministériel anti-fraude

Contenu sponsorisé

Re: SCANDALE..1 de plus... nos 2 députés au parlement peuvent-ils le faire savoir ??

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 26 Avr 2018 - 6:00