www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

anipassion.com

Vive le Québec !

Partagez
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 4 Fév 2016 - 18:22

Il ressort des conversations que j'ai eu avec les canadiens-français, qu'ils vénèrent la nation française qui leur a donné la vie. Un jeune étudiant de Montréal m'a dit qu'ils étaient loyaux à la couronne britannique pour la liberté, du moment que cette liberté est entière. C'est en voyageant au Québec et en rencontrant une multitude de Québécois, que j'ai eu le sentiment que ce beau pays séparé de la France pour toujours, est pour le Canada tout entier, par sa formation française, sa culture, sa langue et sa religion, probablement le plus puissant rempart contre l'américanisme menaçant. Je suis personnellement convaincu que, plus le Québec accentuera sa formation française, plus ce rempart se consolidera. Aujourd'hui, le Québec a une chance inouïe de renforcer sa culture française, grâce à l'arrivée exceptionnelle de milliers d'immigrants en provenance de la France. Je pense aussi que le Canada anglais ferait mieux de s'inspirer de la culture britannique et non de la culture américaine. Mais cela est une autre histoire. Les États-Unis sont un pays qui représente un constant danger culturel pour le Canada. Si le Canada veut vraiment leur résister, il n'a pas trop de toutes des forces et ne peut pas se couper en deux. La lutte du Canada français pour ses libertés n'est pas encore achevée.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 4 Fév 2016 - 21:13

Quand j'ai fait la merveilleuse découverte de la Nouvelle France, il y a bien longtemps, de l'autre côté de l'Océan, Trois-Rivières, Québec et Montréal ont reconnu en moi un ami qui venait de très loin. J'ai tout de suite aimé ce beau pays avec ses grands lacs et ses forêts immenses. A chaque instant, je me rappelais les temps héroïques où la colonie était française et je marchais dans le temps présent comme sur une route de chez nous. C'est curieux, mais je n'avais pas l'impression d'avoir passé la mer. Je songeais que cette mer, les Canadiens l'avaient traversée en sens inverse pour venir se battre sur notre sol ou beaucoup d'entre eux étaient restés sur le sol de France, dans des circonstances tragiques. Canada d'autrefois, Canada d'aujourd'hui, comme les liens qui nous unissent à lui sont restés forts malgré la séparation! En étant sur cette terre grandiose, j'ai connu mieux que par des manuels de collège, les héroïques efforts du Canada, presque abandonné par la métropole, pour demeurer à la France. 

Un détail humain sur Montcalm m'a attaché tout spécialement à lui. Il avait envoyé en France un messager pour implorer du roi un secours. Ce messager revint sans l'avoir obtenu et il dut informer son chef de la mort d'une fille. << Laquelle? >> demanda Montcalm dans sa douleur paternelle. << Je ne savais pas, répondit l'autre, que vous en aviez plusieurs. >> Et Montcalm fut tué avant d'avoir connu le nom de celle qu'il avait perdue. L'une d'elles était sa préférée. Était-ce celle-ci? Il les pleura toutes au lieu d'une et se battit mieux encore. 

Au Canada j'ai revécu le passé, comme si les images en défilaient devant mes yeux : la hardiesse des compagnons de Champlain, les durs temps du défrichement et de l'installation, les terribles luttes avec l'Angleterre, le drame de la séparation, la vie du Canada dans sa volonté de garder intactes sa foi, ses traditions, sa langue, les prodiges de son développement familial et économique, la conquête de ses libertés sous la domination de la libérale Angleterre. Le Canada s'est toujours souvenu de la France, et quand les Canadiens sont venus à son secours, nulle intervention ne leur parut plus naturelle. Oui, n'oublions jamais les sacrifices de nos frères canadiens qui ont traversé l'Océan pour venir nous aider au prix de leurs vies, à faire cette chose importante qui n'était pas moins que le salut de la France et la liberté du monde.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Vive le Québec !

Message par kabout le Ven 5 Fév 2016 - 7:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Razz
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Ven 5 Fév 2016 - 14:37

kabout a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Razz
Kabout, merci, c'est absolument magnifique de pouvoir contempler cette belle région dans le détail.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Ven 5 Fév 2016 - 14:45

C'est la grande idée d'Henry IV, de Champlain et de Richelieu, qui voulurent faire de la colonie une nouvelle France. 

Les hommes et les femmes de France ont toujours fourni les pionniers de telles aventures. L'Amérique du Nord est notre découverte : elle est l'oeuvre de nos gens comme on dit au Canada. La découverte et l'exploration des territoires fut l'oeuvre des meilleurs parmi les pionniers des origines. Ceux de France se sont jetés à l'aventure dans la brousse ou dans les immenses forêts, allonmgeant indéfiniment le ruban des itinéraires, ajoutant de nouveaux noms sur les cartes, et se sacrifiant au besoin dans des entreprises téméraires. Un double idéal attirait, vers l'inconnu nord-américain, les explorateurs et les missionnaires venus de France : les uns cherchaient cette fameuse voie vers l'Asie par les mers ou les terres septentrionales qui ne fut découverte que de nos jours, les autres se donnaient pour tâche de gagner des fidèles à la religion. Après la dàcouverte, la conquête. Nous sûmes nous attirer l'amitié des indigènes du fait de notre traitement à leur égard. A l'explorateur et au conquérant succèda le défricheur et le cultivateur. Nos paysans étaient dans leur élément, car nul ne s'entendait mieux que lui à retourner la terre et à soigner le bétail. Dès le début du XVIIe siècle, il fit merveille au Canada. la colonie, d'abord agglomérée autour des centres comme Québec, les Trois-Rivières et Montréal, s'enfonce bientôt dans les bois, tout en gardant les bords du fleuve qui lui apporte ses marchandises et lui exporte ses produits. A la fin du XVIIe siècle, presque tous les rivages du fleuve abritaient de nouvelles colonies et de nouvelles bourgades qui facilitent la navigation. Le commerce des bois et des fourrures prospère. Les paysans canadiens étaient solides et braves et dans les dernières luttes contre l'Angleterre, ils se montrèrent à la hauteur de la tâche. Et ils ont duré tels quels, avec leur foi, leurs traditions, leurs coutumes, leurs chansons, leur parler intact et pur. Tel est le miracle canadien.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Ven 5 Fév 2016 - 18:50

Champlain le fondateur, Henri IV et Richelieu avaient deviné l'importance de la force marine et du domaine d'outre-mer. Ils auraient certainement été indignés devant l'abandon consommé sous Louis XV. Un abandon où le gouvernement eut la nation pour complice. L'opinion publique, menée par un Voltaire, un Montesquieu, un Raynal, était tout entière hostile à la colonisation au XVIIIe siècle. Ni le gouvernement, ni la nation n'eurent jamais, à fond et à plein, le sentiment de la grandeur de l'oeuvre que quelques pionniers avaient commencée sur l'autre rivage atlantique et que des héros y avaient défendue : on lui marchanda toujours l'existence ; on n'eut jamais confiance en son avenir. Or, quand on considère le chemin parcouru, quand on réfléchit à l'étonnante multiplication des soixante mille de nos compatriotes laissés par le XVIIIe siècle sur les arpents de neige, quand on sait, de science trop certaine, ce qu'est le Canada d'aujourd'hui, ce que sera le Canada demain, on porte le deuil inconsolable d'une telle perte, le regret le dispute aux remords. Il y a dans l'histoire du Canada de quoi nous émerveiller et nous endormir ensemble.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Sam 6 Fév 2016 - 12:27

C'est à Gaspé d'abord que Jacques Cartier a planté la croix en signe de possession au nom de Dieu et du Roi de France. Québec, qui fut la première ville française. Le célèbre marin de Saint-Malo où il naquit, fit le voyage par l'île du Prince-Édouard, qui s'appelait autrefois l'île Saint-Jean, la baie de Gaspé et l'entrée dans le Saint-Laurent. Il faillit compromettre sa gloire en rapportant du Canada de l'or et des diamants qui furent reconnus faux. Il avait commencé par planter la croix de Gaspé et il risquait de finir en aventurier. Or il avait été la victime d'un nommé Pierre Ronsard, rien du génial poète de la Renaissance, sinon cette fâcheuse similitude de nom, qui avait été condamné comme faux monnayeur et exilé, qui avait rejoint l'expédition et qui, pour se venger de François 1er, avait ainsi mystifié , en se servant de ses anciennes pratiques, le trop crédule navigateur. 

Je pourrais vous parler des survivances françaises au Canada dans le détail pendant des heures, mais ce que je veux dire, c'est que ce qui m'a tout de suite frappé durant mon voyage au Québec, c'est quel point notre langue a su garder outre-Océan sa grâce et sa clarté. Non moins étonnant, est comment la colonie abandonnée par la France a pourvoyé elle-même à ses destinées. Quel fabuleux travail tout au long des siècles de ces braves et rudes canadiens français. La France avait envoyé au Canada dix mille colons, et pas davantage. Ils étaient soixante mille à l'heure de notre défection. Ces colons étaient des agriculteurs, des paysans conduits au XVII siècle par Gifford de Mortagne dans le Perche. il fut le héros de la terre, comme Jacques Cartier fut le héros de la mer. Ces paysans abandonnés par la mère patrie, se groupèrent autour de leurs prêtres. Le clergé fut l'âme de la résistance au Canada. Il défendit la foi catholique par le moyen de la langue, des moeurs, des traditions qui demeurèrent celles de la vieille France.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Sam 6 Fév 2016 - 16:11

C'est donc le 30 juin 1534 que Jacques Cartier aborda l'île Saint-Louis, au cap qu'il a nommé le cap d'Orléans. Il l'appelle sans hésiter :...<< la plus belle qui soit possible de voir et pleine de beaux arbres et prairies. >> Elle est difficile d'accoster parce qu'elle est basse et rongée de sables. Tout de suite, il énumère les des cèdres, ds ifs, des pins, des ormes blancs, des frênes, et note d'autres essences inconnues de lui. Ces arbres sont plein d'oiseaux de toutes sortes. Les groseilliers blancs et rouges, les fraises, les framboises et le blé sauvage abondent. Voila pour l'ancienne géographie. 

Aujourd'hui, ses habitants sont des Colons écossais ou anglais qui se sont accaparés l'île après la conquête anglaise. Mais il y a aussi des colons acadiens. Quand le traité d'Utrecht nous fit perdre l'Acadie, un certain nombre de ses habitants se réfugièrent dans l'île Royale, qui est aujourd'hui l'île du Cap-Breton, et dans l'île Saint-Jean. A Cap-Breton ils fondèrent Louisbourg, et à Saint-Jean Port Lajoie qui est devenu Charlottetown. En 1755, c'est la cruelle déportation des Acadiens de la Nouvelle-Ecosse, ce qu'on a appelé, par euphémisme, le << grand dérangement >> qui fit de l'ancienne Acadie un désert et qui inspira à Longfellow son pathétique poème d'Evangeline. Leurs frères du Cap-Breton et de l'île Saint-Jean, protégés contre les surprises par le grand fossé d'eau, se croient à l'abri. Mais Louisbourg capitule en 1758 et l'île Saint-Jean est englobée dans la capitulation. Là aussi les Acadiens sont déportés. Quelques-uns se cachent dans les bois, réussissent à rester. Découverts, ils subissent à leur tour la déportation après l'incendie de leurs villages. L'île Saint-Jean redevient elle aussi un désert, comme au temps où Jacques Cartier la découvrit. Moins de dix ans plus tard, une mission chargée d'arpenter l'île y découvre trente familles acadiennes. Dix ans plus tard encore on en retrouve trois cents. Dès lors ils resteront, ils s'accroîtront, gardant leur langue, leur foi, s'agglomérant, se défendant et participant aux héroïques efforts du Canada français pour la conquête de ses libertés. Le sort des Acadiens était désormais respecté légalement. Ils avaient gagné la partie par leur courage dans le malheur, par leur obstination, par leur attachement au sol, par leur travail, par leur foi et par la fécondité de leurs familles.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Fév 2016 - 0:30

Au seizième siècle, la France déchirée par les luttes religieuses, avait suivi passionnément les deux voyages de Jacques Cartier au Nouveau Monde en 1534 et en 1535. La première expédition avait conduit en dix-neuf jours le marin malouin à Gaspé où il avait planté la croix. Mais, au cours de la seconde, avec ses trois bateaux, la Grande Hermine, la Petite Hermine et l'Emerillon, il avait remonté le Saint-Laurent et découvert l'ile d'Orléans, et Stadaconé qui serait un jour Québec. Sur l'Emerillon seul, il avait gagné Hochelaga, le futur Montréal. Dès lors on parlait dans les provinces de la nouvelle colonie où le roi François 1er voulait envoyer du monde. 

Le Roi confia à Jean-François de La Rocque, seigneur de Roberval, un grand départ pour la nouvelle colonie, en 1542. L'expédition de Roberval échoua lamentablement. Personne ne voulut rester au Canada, le climat étant trop rude. Il faut dire que le Canada l'avait actuellement échappé belle, car le sieur Roberval était protestant et il emmenait avec lui un lot de repris de justice sortis des prisons pour gonfler son personnel. Comme il n'est pas demeuré un seul de ces misérables personnages sur la terre canadienne, les Canadiens n'ont pas eu le désagrément d'en descendre. Les colons français, dont descendent les Canadiens d'aujourd'hui, envoyés plus tard, aux dix-septième et dix-huitième siècles, par les Compagnies de commerce, par Richelieu, Colbert et Seignelay, étaient d'honnêtes gens triés sur le volet et choisis pour leur honorabilité et leur bonne conduite reconnues. Roberval, si son affreux convoi était resté, l'aurait très certainement jeté dans le protestantisme dont il était un ferveur adepte et pour qui d'ailleurs, il devait mourir plus tard. L'avenir du Canada s'est donc joué le jour ou Roberval perdit la partie et dut se rembarquer. Roberval après son échec au Canada, tomba dans la piraterie, essayant en vain de refaire sa fortune en pillant aussi bien les bateaux anglais que français. En 1560, à la sortie d'une réunion protestante à Paris, il fut tué au cours d'une bagarre entre protestants et catholiques. Quelle chance eut le Canada d'échapper à l'entreprise de cet infâme Roberval ! Heureusement, le Canada, un peu plus tard, allait être construit et animé avec la chair et le sang de héros et de saints.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Fév 2016 - 13:35

Donc, Jacques Cartier notre marin malouin, découvrit la baie de Gaspé, cette petite anse profonde et abritée qui actuellement ressemble à un gand lac bleu et qui paraît fermée. Là, il prit possession de la terre nouvelle sans même soupçonner qu'elle representait le Nouveau Monde. Il y planta une Croix de trente pieds de haut, geste symbolique et bien français. Cet explorateur des mers apportait avec lui une civilisation chrétienne spiritalisée par des siècles d'intelligence et de grandeur morale. C'étaient de rudes hommes qui savaient peiner, servir et commander et qui avait surtout une foi. C'est encore un paysage de chez nous. La côte se relève en collines boisées couvertes de forêts un peu comme la côte basque. Gaspé est une petite ville de pêcheurs. On vient de tout le Canada pour voir la Croix de Jacques Cartier. Il a suffi du geste de l'un d'entre nous, il y a bien longtemps, pour féconder cette terre nouvelle. La grande Croix est placée sur une éminence et s'aperçoit de loin. Elle est le signe sacré, le signe de ralliement de tout le Canada français. Quelle force a pu animer les dix mille colons laissés au Canada par la France, quand elle dut se séparer de sa chère colonie ? comment ont-ils pu résister au froid terrible, à la faim, à la maladie, aux combats contre les sauvages, dans un pays aussi immense ? On ne peut que leur rendre hommage devant un tel accomplissement surhumain.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Dim 7 Fév 2016 - 19:17

Very Happy  Notre destin s'accroît par notre descendance. L'homme ne se mesure pas à lui-même, mais à ce qu'il laisse après lui, oeuvre ou race. N'est-ce pas la grande leçon que nous donne le Canada Français ou la force de la famille a fait la nation ? Quelle admirable leçon du passé . . .

Aujourd'hui, le Québec est lui aussi atteint par le politiquement correct, et l'immigration en provenance des pays musulmans semble être un problème, avec tout comme en France des revendications insoutenables. Nos cultures sont tellement différentes quelles suscitent beaucoup d'incompréhension et de sentiment de frustration. Toutefois, je ne pense pas me tromper en affirmant que malgré tout, le Québec est un pays où il fait bon vivre pour un Français.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Lun 8 Fév 2016 - 12:09

Le peuple canadien n'a pas échappé aux dangers du matérialisme américain qui a répandu un peu partout ses moeurs, son esprit, sa doctrine. Heureusement que dans la province française du Québec, on est resté fidèle à la croix, vivant plus près du Christ et de son Evangile, constituant de ce fait une immence réserve de forces spirituelles qui en fait une citadelle de l'ordre, un rempart assuré contre les forces contraires du désordre. Ainsi le Canada français est-il mis à part, îlot de spiritualité dans l'immense américanisme menaçant.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Lun 8 Fév 2016 - 20:02

Québec est dressé sur sa haute falaise au confluent du Saint-Laurent et de la rivière Saint-Charles, couronné par sa vieille citadelle, ceinturé de ses remparts, un peu gâté par la tour haute de l'hôtel-château Frontenac. Cette arrivée à Québec est si émouvante ! J'ai visité bien des villes anciennes et chargées d''histoire, à travers l'Europe. Québec ne saurait leur être comparée. Chargée d'ans pour le Nouveau Monde américain, elle paraît presque neuve avec ses maison du dix-septième et du dix-huitième siècles déja clairsemées. Jacques Cartier la découvrit et Samuel Champlain la bâtit. Elle nous est ainsi reliée par un passé commun. C'est une ville qui n'est pas seulement construite avec des pierres et du bois, mais avec de la chair et du sang français. On se promène dans Québec comme on se promène dans sa ville natale ou dans la ville d'ancêtres qui l'auraient quittée.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Mer 10 Fév 2016 - 18:07

Le Québec est conscient du danger que représente le Canada anglais pour sa précieuse culture. C'est pourquoi il a gardé le contact avec la France, à cause de sa force et de son rayonnement. Il ne veut pas tourner dans l'orbite des États-Unis et se laisser entraîner dans la ronde formidable menée par une population de 300 millions d'habitants, à côté de ses 8 millions de québecois d'expression française. 

Une population répartie sur d'immenses territoires, trois fois la taille de la France métropolitaine. Berceau de la patrie canadienne et école de d'éloquence française, la ville de Québec est perchée sur un rocher témoin des premiers espoirs, des rudes combats, puis des déceptions et des victoires. Aujourd'hui, les québecois vivent des jours sereins. Au pied de ce promontoire coule silencieusement le grand fleuve que sillonnent les géants modernes, tandis qu'au loin s'étendent des campagnes fertiles avec leurs petites maisons grises, qui abritent une population heureuse. 

Savez-vous que tout ce qui encercle Québec porte un nom français ? . . . Levis, Montmorency, Saint-Malo, Laval, Orléans, Beauce, Lorette, Port-neuf etc. Leur devise est << Je me souviens. >> Les noms de famille . . . Lajoie, Jolicoeur, Leblanc, Lenoir etc., sont innombrables. Il faut entendre les québecois chanter les chansons de l'ancienne France . . . A la claire fontaine, Joli tambour, Mariez-moi, Petite maman, Dans Paris y a-t'une brune et beaucoup d'autres. Quelle vision que celle du Saint-Laurent dans le silence de la nuit d'étoiles. Là, Samuel de Champlain, a bâti cette imposante forteresse, alors qu'il rêvait à cette ville Nouvelle qu'il créait. 

Je me suis promené à pied, lentement, tranquillement, dans cette belle ville de Québec. J'ai visité la modeste maison qu'habita Montcalm et sur le port, j'ai vu l'emplacement de la maison, aujourd'hui détruite, de Champlain. Cette petite église, peinte en brun, toute simple et sans prétention, notre-Dame-des-Victoires avec ses inscriptions qui rappellent tout un passé d'honneur français. Montcalm est enterré dans l'église des Ursulines. c'est dans une petite chapelle extérieure, hors de la clôture, que reposent les restes du marquis de Montcalm. La méditation devant le tombeau de ce grand homme, fut mon dernier contact avec Québec.
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Vive le Québec !

Message par l'Apôtre le Mer 10 Fév 2016 - 20:50

avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 11 Fév 2016 - 1:55

l'Apôtre a écrit:
l'Apôtre, merci pour cette belle documentation d'une époque où un peuple d'expression française, prenait conscience de son être et s'élevait contre les conditions incompatibles avec sa dignité et dangereuses pour sa perrénité, qui lui étaient faites. Le général de Gaulle utilisait une bien belle phrase pour décrire les Québécois, il disait :...<< Notre peuple installé au Canada. >>

C'est une époque où les Québécois aspiraient à être maîtres chez eux, dans un Québec indépendant. Cette province était dominée par les canadiens-anglais qui avaient la charge de la technologie et des affaires, et demandaient aux Québécois de la fermer et de rester à leur place. Nos gens vivaient dans le silence depuis 1759 abandonnés par la métropole, et afin que le monde s'intéresse à leurs problèmes, il était nécessaire de le briser.

Le général de Gaulle qui prêchait la décolonisation, avait beaucoup de sympathie pour les Québécois dont le traitement lui semblait scandaleux. Depuis des années, les Québécois lançaient des appels à la France, pour développer des relations dans tous les domaines. C'est alors que le général décida de s'y rendre à l'occasion de l'Exposition universelle à Montréal, en 1967. 

Tout comme Jacques Cartier et Champlain, le général remonta le Saint-Laurent, à bord du croiseur Colbert. A l'entrée de chaque village, on pouvait voir un écusson de la province française d'où étaient originaires les habitants. Des foules immenses, des centaines de milliers de descendants des colons, brandissaient des drapeaux Québecois et Français. Quelle fierté pour tous ces braves gens d'entendre le général leur dire qu'ils étaient un morceau du peuple français. Surtout pour un peuple qui était dominé chez lui, par une minorité anglaise.

Je me rappelle comme si c'était hier, le discours que fit le général sur le balcon de l'Hotel de Ville de Montréal. Les gens n'en croyaient pas leurs oreilles lorsqu'il s'exclama :... << Vive le Québec libre ! >> Je me rappelle de ce moment de silence suivit d'une immense clameur, véritable explosion de joie. Ce slogan fut perçu comme un soutien à la cause indépendantiste qui fonda l'année suivante le Parti Québécois de René Lévesque.

Il n'était plus question de camoufler la vérité sur le sort de ce peuple courageux, aux prises avec tant de luttes pour faire valoir ses droits. Le monde allait découvrir la résistance de deux siècles des Canadiens-français, contre les tentatives d'assimilation anglaise.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 11 Fév 2016 - 10:48

Au sortir de la ville de Québec, c'est la campagne où tout est propre, bien construit et simple. Des maisons sur le même modèle, avec une galerie de bois devant la façade et un escalier pour y accèder. Sur cette galerie de bois, les familles se réunissent. Il y a toujours quelqu'un qui se balance dans un bon fauteuil. Des enfants, beaucoup d'enfants, gaies, polis et bien élevés. Des fleurs aussi, partout beaucoup de fleurs dans les villages canadiens que je traverse. Paraît-il que c'est chose fréquente parmi ceux qui sortent des longs hivers de neige et qui ont besoin de se remplir les yeux de couleurs. Dans chaque village, des menues églises qui ont l'air d'être neuves. Une multitude de petites propriétés bien tenues. On a une impression de calme, de paix et d'aisance, mais nullement de richesse. Ce sont de braves paysans qui, de génération en génération ont fait la colonie, et ce sont leurs familles nombreuses qui ont travaillé et divisé la terre. Je quitte la grande route et décide de m'engager à pied dans un petit chemin qui aboutit à une maison modeste qui arbore deux ou trois drapeaux français. 

Au pied des Laurentines, qui sont une petite chaîne de montagnes ressemblant à celles du Jura, je m'arrête dans un village huron du nom de Nouvelle Lorette. Mais ces Hurons d'autrefois se sont bien civilisés. Il n'y a guère de différence entre ce village et les autres fondés et habités par des paysans français. Plus loin, la campagne devient plus sauvage. Les fermes sont plus espacées. Bientôt, on ne rencontre plus que des bûcherons dans ces bois de sapins, de hêtres et d'érables. Il faut voir ces immenses bois canadiens en automne, qui prennent des couleurs violentes qui en font un immense bouquet de fleurs rouges dont la beauté est incomparable. De retour vers le Saint-Laurent, je m'arrête aux chutes de Montmorency dont les eaux retombent dans une cuve où la terre a coulé et semblent sortir de la forêt verte qui les surplombe. La vue est belle sur Québec, sur le fleuve, sur l'île d'Orléans. On arrive vite à aimer cette terre qui fut nôtre. Partout on me reçoit comme si j'étais du pays. Dans toutes ces campagnes du Québec, vers les Laurentines qui rapellent les paysages du Jura, vers le Saint-Laurent, une Loire élargie avec ses rivages de douceur, on respire un air de France. Quant aux villes, elles sont menacées par le voisinage américain, mais elles se défendent avec acharnement pour la francophonie. Je pense qu'il faut les aider à se défendre, car l'esprit de chez nous y est encore. Vraiment, les campagnes autour de Québec enchantent les yeux.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 11 Fév 2016 - 18:26

Comment ne pas rendre hommage à ce peuple canadien français qui, pendant trois cents années de langue et de culture françaises, ont maintenu notre merveilleuse langue et culture dans le Nouveau Monde au prix de quelles difficultés et de quelle volonté ? 

On ne peut parler comme les Québecois de la survivance de la langue française sur cet immense Continent, qu'avec un amour qui s'appuie sur la raison. Nos premiers colons, venus de différentes provinces de France, Normandie, Bretagne, Poitou, Anjou, etc., qui sont venus avec leur patois, se rallièrent au seul français afin de mieux se comprendre. Se sont les prêtres qui leur enseignaient la langue. Ils mirent donc en commun le patrimoine unique de notre langue, et ils mirent aussi en commun les chansons que chacun apportait. Ces chansons ont joué leur rôle dans l'histoire canadienne. Là-bas elles sont demeurées intactes. Les hivers dans cet immense pays y sont si longs qu'il faut bien se distraire. On avait pour habitude de se distraire en chantant aux veillées des interminables hivers. 

Il faut se rappeler que pendant près d'un siècle nos livres ne parvenaient pas au Canada. Actuellement, une seule grammaire était restée, dont on faisait dans les écoles des copies manuscrites. Au Québec, le français y est bon. Le Canada français a bien certains << canadianismes essentiels >>, mais il n'a pas plusieurs langues comme l'ancienne patrie : le provençal, le basque, le breton et le flamand ; et il n'y a pas de patois. Quand les colons arrivèrent des différentes provinces de France, il leur fallut sacrifier leurs particularités linguistiques, se rallier autour de ce qui était fondamental. Leurs chefs et leurs administrateurs étaient des gens instruits et cultivés. 

Les bûcherons qui travaillent dans les forêts du Québec, parlent un français aussi bon que les bûcherons de France. La classe moyenne dont le langage s'est fort amélioré avec l'éducation nouvelle, se sert d'un aussi bon français que les mêmes gens qui vivent dans des agglomérations rurales également éloignées des grands centres de France. Dans la province du Québec, cette classe n'est pas une classe restreinte comme en France, mais elle prédomine.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Ven 12 Fév 2016 - 13:33

Au cours de mes séjours au Québec, j'ai eu la chance de pouvoir m'échapper des grandes villes et de me retrouver dans le Canada profond où j'ai établi de nombreux contacts avec les gens du peuple, ceux des campagnes et des petits villages. Dans cet environnement l'esprit y est plus familier et plus démocratique. Dans les villages du Québec et dans les fermes isolées, on parle un excellent français. Parfois même un français très savoureux et pittoresque. Dans ce pays tellement attaché à la culture française, le danger véritable, c'est le mélange de l'anglais, et l'on peut relever en effet bien des anglicismes. Pas facile de se défendre contre cet envahisseur quand on est en contact journalier, pour les relations et surtout pour les affaires, avec les Canadiens anglais et avec les États-Unis. 

Heureusement, le Canada français, en deux siècles, a appris à se garder. Il a su conserver le génie de la langue française. Pour se défendre, il y a l'école qui est une arme suprême, avec le développement de son instruction. Il y a aussi le contact direct et fréquent avec la France. Si le Québec avait négligé le français, il serait aujourd'hui perdu. Notre belle langue française n'a pu être maintenue dans la Nouvelle France, que parce qu'on l'apprenait et parce qu'on l'apprenait bien. 

A Trois-Rivières qui était constamment menacée par les Iroquois, une petite école existe dès 1651. Car dès le commencement de la colonie apparaît ce souci d'instruction. Au Québec, le français doit être la langue unique d'abord, la langue principale toujours. Il serait catastrophique pour ce magnifique pays francophone, de tomber dans l'idéal Anglais et Américain qui ont pour habitude de nous mépriser. Soyons nous-mêmes. La dualité éthique et languistique fait l'originalité du Canada. Elle l'oppose à l'uniformité américaine. Il est très important à mon avis, qu'entre le Canada et les États-Unis la frontière soit autre chose qu'une simple ligne géométrique. Ainsi la culture française fait-elle partie du trésor collectif de la nation canadienne, et ce trésor, non seulement l'État n'a pas le droit de le diminuer ni de le dilapider, mais, bien plus, il a l'obligation stricte de le protéger et de l'accroître pour le bien de ses nationaux.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Ven 12 Fév 2016 - 20:52

Cher Canada français, petite colonie d'hier, nation d'aujourd'hui, espoir de demain.

Le Québec a gardé la plénitude de notre vie ancienne. Terre de fécondité, fertile en blé, fertile en hommes éparpillés dans les solitudes immenses, fertile en avenir. Terre de constance et de foi. Terre que j'aime, que j'admire et que je salue avec amour et affection à chaque fois que j'y pense.

Près de cinq cent mille Canadiens sont venus en France pour la Grande Guerre afin de se battre avec nous pour la même oeuvre de la liberté contre la tyrannie. Devançant l'embarquement de leurs troupes, les canadiens français avaient envoyés des colis à nos soldats, et de préférence aux femmes et aux enfants des régions envahies de France. Dans chaque colis se trouvait une lettre de réconfort. Chaque famille canadienne française nous souhaitait toute sorte de bonheur. 

Ce que furent les Canadiens dans la guerre est digne de respect et d'admiration. Ces héros du 9 avril 1917 conquirent dans une offensive foudroyante les crêtes de Vimy, ceux du 15 août de cette même dure année prirent et reprirent Lens, ceux du 26 octobre au 6 novembre suivants, s'emparèrent des hauteurs de Passchendaele pendant la troisième bataille d'Ypres. Le 21 avril 1915, les Allemands employèrent les gaz asphyxiants à Langemarck, près d'Ypres, et ouvraient dans les rangs français empoisonnés une large brêche. Une division canadienne fut jetée là et chassa l'ennemi des positions ainsi traîtreusement conquises. La brêche était fermée. Calais menacé était sauvé. Il y a des milliers de tombes canadiennes françaises sur le sol de France. La France entière acclamera ces magnifiques héros et n'oubliera jamais leur sacrifice pour que Vive la France.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Sam 13 Fév 2016 - 15:16

Les Canadiens français ont donc sauvé la langue française dans le Nouveau Monde, et avec elle, notre foi et nos traditions. Quel accomplissement colossade. 

François 1er encouragea et aida Jacques Cartier dans ses prodigieux voyages en Amérique. Henri IV soutint Samuel de Champlain en l'investissant du pouvoir. Richelieu, au nom de Louis XIII, renvoya encore Champlain pour bâtir Notre-Dame de Recouvrance et pour construire des forts. Louis XIV par Colbert, développa la colonie, y envoya l'intendant Talon, qui voulut grouper les villages pour mieux défendre la petite colonie trop exposée. Telle fut la suite royale qui comprit sans retard ce que représentait et valait la Nouvelle-France. Le grand cardinal, surtout, avait eu l'intuition de la puissance française répandue hors de France.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Dim 14 Fév 2016 - 20:22

Comme il est beau le Québec avec ses forêts sous la gelée qui transforme les arbres en chandeliers de cristal. Et ses magnifiques lacs, ses plaines et ses montagnes sous la lumière d'hiver. Comme j'aime vos coutumes et vos moeurs, celles de la vieille France. J'admire votre longue lutte héroïque soutenue par la Nouvelle France pour demeurer attachée à la métropole. Un jour, en flânant sur les rives du Saint-Laurent, je repassais dans ma mémoire ces différentes phases de votre magnifique passé. Une question se posait à mon esprit :...<< Quelle est donc la cause de ce véritable miracle que fut votre vie sur cette immense Continent ? >> 

Pour avoir ma réponse, il m'a suffit de remonter jusqu'à vos origines. J'y suis remonté et j'ai trouvé la source pure d'où le grand fleuve a découlé. La France avait créé la Nouvelle France au delà des mers avec ce qu'elle avait de meilleur. Elle a fondé sa colonie avec des éléments solides et intacts. Elle n'y a pas envoyé de ces gens tarés ou compromis dont un pays se débarrasse volontiers au profit ou aux dépens de ses établissements éloignés. Elle a choisi la fleur de son courage et de sa vertu. Le Québec a été créé par la bravoure, par le martyre et aussi par le dévouement des femmes. Que de héros ont versé leur sang pour ce magnifique pays. Pas seulement un grand homme comme Montcalm, mais aussi des gens simples comme par exemple ce Dollart des Ormeaux et ses seize compagnons marchant à la rencontre des Iroquois innombrables, se faisant tuer au Long-Sault comme Léonidas aux Thermopyles, mais barrant la route aux sauvages, et sauvant ainsi la colonie en danger. Ou ce Pierre Le Moyne d'Iberville qui mérita d'être surnommé le Cid canadien pour ses exploits contre les anglais dans la baie d'Hudson. Tant de héros obscurs dont nul ne sait plus les noms, des octogénaires et des enfants de douze ans qui se battaient dans l'armée de Montcalm. Quant aux martyrs, il suffit d'ouvrir les Annales des Jésuites pour en connaître l'interminable liste. Que dire aussi du dévouement des femmes qui se battaient commes leurs hommes. Je me rappelle d'un épisode, du temps des attaques des Iroquois, près du manoir de l'Ile aux prunes, où un gentilhomme dauphinois, un certain Janet de Verchères, élevait douze enfants. Ce jour là, il n'y avait à la garde du manoir qu'une fillette de quatorze ans, Marie-Madeleine de Verchères, deux enfants, un vieillard et deux soldats. Marie-Madeleine qui vient de perdre ses deux frères sous les coups des iroquois, va les venger. Mousquet au poing, la petite anime la défense et contient les sauvages. La lutte dure depuis huit jours quant une conmpagnie de soldats arrive à marche forcée. Soyez le bienvenu dit-elle à l'officier, je vous rends les armes. Dans cette immensité belliqueuse, les héroïnes n'attendaient pas le nombre des années. D'autres femmes vont fonder des hôpitaux, des écoles et des communautés. Tels furent les envois français au Québec.

Il existait en ce temps-là, une police sévère qui empêchait les départs suspects pour la colonie. On s'opposait à la venue de colons moins sûrs. La Nouvelle France se montrait en effet plus sévère dans ses moeurs que la métropole. Moins intellectuelle à cause des combats quotidiens contre les mille obstacles de la nature et des indigènes, elle attachait plus d'importance à la moralité. Donc le miracle, c'est le choix des éléments qui ont formé la Nouvelle-France. Le meilleur de la France avait passé les mers. Rien ne pourra dès lors, avoir raison d'un tel peuple dressé par des héros et des saints.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Lun 15 Fév 2016 - 14:21

Durant un séjour au Québec, un résident sympathique m'avait recommandé de rendre visite à l'Ile d'Orléans. Là me dit-il, sont conservées le mieux nos traditions et nos coutumes. Je pris donc le bateau pour traverser le Saint-Laurent. C'est jacques Cartier qui découvrit cette île lors de son second voyage, en 1635. Cette île était couverte de beaux arbres, des chênes, des ormes, des pins et des cedres. On y trouva même des vignes, ce qui est êtonnant car la rigueur de l'hiver n'en permet pas normalement la culture. Les pommes y abondent. Les Hurons l'appelaient Minigo. Ils y étaient nombreux avec leurs barques pour éhapper aux tribus guerrières des Iroquois. L'île est charmante, elle ressemble à un grand parc. Les bois y alternent avec les vergers et les prairies. Les champs s'y étalent au soleil tandis que les troupeaux s'y vautrent dans l'herbe comme dans les pacages de ma chère Normandie. Les villages blancs s'égrènent au bord des rives. Ce pays détaché du continent semble respirer le calme et le bonheur. J'apprends d'un commerçant que le petit port de Pétronille d'où je viens de débarquer, était là où le général anglais Wolfe, le futur vainqueur de Montcalm, étudiait la position du Québec dont il voulait s'emparer et dont il cherchait le point faible qu'il finit par découvrir à l'anse du Foulon. Cependant ce n'est pas à Sainte-Pétronille que le souvenir de ce Wolfe est demeuré le plus vif, mais à Saint-Laurent qui est à une quinzaine de kilomètres sur la rive sud. Là il débarqua et abrita sa flotte dans une anse naturelle. Le blocus par cette flotte formidable, du fleuve Saint-Laurent, rendait impossible tout espoir de délivrance. La visite des petits villages de cette île donnent une image de la vie d'autrefois.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Mar 16 Fév 2016 - 10:23

Souvenir mémorable d'une bonne journée passée à Trois-Rivières.

La visite à Trois-Rivières fut la plus belle de mon voyage au Canada. Certainement la plus vibrante à coup sûr et la plus gracieuse à cause de tant de charmes réunis.

Après un paysage un peu plat à la sortie de Québec, le décor qui se déroule rappelle les rives de la Loire. Ce qui est plus émouvant que le paysage, ce sont ces jolis villages aux galeries de boi . Ils me rappellent ces villages de Belgique ou d'Alsace. Nous passons a côté du fort de Verchères qui n'est plus aujourd'hui qu'une petite maison carrée au bout d'une allée au-dessus de la rivière. Le célèbre fort de Verchères est l'endroit où la petite Madelon de quatorze ans tint contre les Iroquois. 

Trois-Rivières est une grande ville industrielle, poussée très vite à cause de l'indutrie électrique, metallurgique, alimentaire, textile, minerai de fer, et de celle de la pâte à papier. C'est un port sur le Saint-Laurent. Au confluent du Saint-Laurent et du Saint-Maurice, elle reçoit par la voie fluviale les bois des hautes forêts canadiennes. J'ai appris sur place que cette ville fut fondee par un terrible gaillard du nom de La Violette dont le visage reproduit dans le bronze et le marbre par cette ville qui l'honore a de quoi faire trembler. Dans cette ville, rien que des traits de gens aimables et plaisants, un spectacle qui augmente la douceur de vivre. On ne se lasse pas de les voir sourire et de les entendre. Un vieil homme avec qui j'ai entamé la conversation me dit fièrement :...<< Nous sommes Français dans ce que nous avons de meilleur en nous. Nous gardons dans nos coeurs la beauté et le riche héritage des traditions léguées par nos peres qui étaient des enfants de France. Nous savons aussi vivre en Français...>> Immense émotion d'un instant inoubliable. Comment ne pas être émus devant tant de sagesse ?

Le plus illustre des enfants de Trois-Rivières, fut un certain Pierre Gantier de Varennes, sieur de La Vérendrye, qui, le pemier avec ses quatre fils, au prix de sacrifices sans nom, de détresse indicibles et d'une tenacité mystique, traversa le Canada dans toute son étendue pour aller graver de ses mains dans le granit des Montagnes Rocheuses le nom désormais ineffaçable de la France. Que de souvenirs sur cette terre sacrée ou reposent les ossements de tant de Français qui ont besogné et sont morts à la tâche de vouloir agrandir le royaume de France en créant une France nouvelle, et un entêtement de à demeurer Français. J'ai bien vite compris qu'au Canada français on y trouve le plus fort groupement Français au monde, en dehors du territoire de la France. 

La France n'a jamais vraiment oublié sa fille la Nouvelle-France et la fille n'a pas non plus oublié sa mère. Sa devise n'est-elle pas << Je me souviens >>. Pourtant de 1760 à 1855, la France n'a pas donné de signe de vie au Canada. Cependant, de nombreux Francais comme moi, non pas oubliés la fabuleuse histoire de ces hommes et de ces femmes de France qui, sous le drapeau fleurdelysé, se battaient avec un tel courage à la bataille des Plaines d'Abraham et à la bataille de Sainte-Foix avec le chevalier de Lévis, victorieux au siège de Québec avec Frontenac, à la Monongaéla avec le marquis de Beaujeux et à Carillon avec le marquis de Montcalm. Comment ne pas être bouleversé par tant de courage et d'amour.
avatar
Chevalier du Temple

Age : 71
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: Vive le Québec !

Message par Chevalier du Temple le Mar 16 Fév 2016 - 18:18

La beauté de Montréal a été cent fois décrite. Elle ne sera jamais trop célébrée. La ville s'étage au-dessus du fleuve pareil à un grand lac, sur les pentes de ce Mont-Royal qui lui a donné son nom après qu'elle fut Ville-Marie, ainsi que l'avait baptisée M. de Maisonneuve en 1638. Elle a de la place pour s'étaler et elle en a profité, car elle couvre de vastes espaces. Ses maisons sont entourées de jardins ou de pelouses sans clôture. C'est une grande ville dans les bois et les fleurs, bien que les gratte-ciel la déparent. Cette première vision heureuse ne fera que se compléter avec les promenades aux environs, jusqu'à ce lac Saint Louis, à peine plus large que le Saint-Laurent, et tout bordé de charmantes stations dont les maisons se reflètent dans l'eau. A Montréal on ressent des impressions rafraîchissantes.

Contenu sponsorisé

Re: Vive le Québec !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 24 Sep 2017 - 21:09