www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Brexit et ENL

Partagez

CoqGaulois

Date d'inscription : 13/01/2012

Re: Brexit et ENL

Message par CoqGaulois le Lun 18 Avr 2016 - 21:56

Je pense que les Anglais vont rejeter la dictature de l'UE mais comme je le souhaite c'est entre la prédiction et le vœu! Wink
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Mar 19 Avr 2016 - 17:19

Le Brexit coûterait 5.400 euros à chaque famille britannique, affirme le ministre des Finances

BREXIT Une sortie de l’Union européenne appauvrirait le Royaume-Uni et les familles britanniques, a prévenu George Osborne…
Une sortie du Royaume-Uni de l’ Union européenne pourrait coûter cher aux contribuables et « appauvrir le pays pour toujours ». Le Trésor britannique a alerté ce lundi contre les conséquences économiques néfastes d’un possible « Brexit » (contraction de british et exit) dans un rapport qui, avant même sa publication officielle, suscitait un torrent de critiques chez les eurosceptiques dénonçant une « conspiration ».
A un peu plus de deux mois du référendum sur le maintien ou non du pays dans l’UE, le ministre des Finances, George Osborne, devait présenter en fin de matinée une analyse détaillée réalisée par le Trésor sur les coûts et avantages de l’adhésion au bloc européen.

Le Royaume-Uni « appauvri pour toujours »

Outre-Manche, la presse a déjà fait ses gros titres sur les conclusions des experts du Trésor et leur ministre George Osborne, farouche partisan du maintien britannique au sein des 28, a tranché dans une tribune au Times : « La conclusion est claire : pour l’économie britannique et les familles, quitter l’UE équivaudrait à s’automutiler. »
« Il y aurait moins de commerce, moins d’investissement et moins d’affaires. Quittons l’UE, et le Royaume-Uni serait appauvri pour toujours. Les familles britanniques seraient plus pauvres de façon permanente aussi », a prévenu le chancelier de l’Echiquier.
Si les Britanniques décidaient de quitter l’UE le 23 juin, s’ouvrirait une période d’intenses négociations entre Londres et Bruxelles pour définir les contours des nouvelles relations entre le Royaume-Uni et l’UE en termes économique, commercial et de circulation des personnes, entre autres.

Un scénario à la « canadienne »

Les experts du Trésor ont étudié plusieurs pistes possibles de renégociation, parmi lesquelles George Osborne a distingué le scénario à la « canadienne », dans lequel son pays négocierait avec l’UE un accord de libre-échange similaire à celui liant le Canada au bloc européen, qualifié de scénario le plus plausible par le ministre.
Dans ce cas-là, chaque foyer britannique perdrait environ 4 300 livres de revenus par an (5 400 euros), a avancé le ministre en s’appuyant sur les conclusions de l’étude, ajoutant que le produit intérieur brut (PIB) du pays serait d’ici à 2030 inférieur de 6 % à ce qu’il aurait été en cas de poursuite de l’aventure européenne.
En cas de sortie de l’Union européenne, un accord commercial favorable pour le Royaume-Uni relève du « pur fantasme », a souligné ce lundi le ministre britannique des Finances.
Détaillant les différents scénarios possibles en cas de Brexit à l’issue du référendum du 23 juin, le chancelier de l’Echiquier a insisté, lors d’un discours à Bristol (ouest), sur le fait qu’il serait « illusoire » de penser que le Royaume-Uni puisse obtenir un accord avantageux.

20 MINUTES.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

ca y est ! le rouleau compresseur est de sorti,tremblé anglais Sad Sad  


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Brexit et ENL

Message par CoqGaulois le Mer 20 Avr 2016 - 13:07

La machine de propagande de la mafia européenne est en route mais l'UE n'a pas fini de se prendre des coups de pieds dans le c*l.
Il faut dire qu'avec l'UE c'est la prospérité garantie regardez la Grèce, l'Italie, l'Espagne, la France, etc...


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
Invité
Invité

Re: Brexit et ENL

Message par Invité le Mer 20 Avr 2016 - 18:44


Ce n'est pas le peuple qui aurait plus à perdre, on sait se débrouiller nous.

Mais les banquiers et autre mangeurs à tous les râteliers verraient leurs millions d'euros s'envoler.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Dim 24 Avr 2016 - 16:44

A Bradford, le Brexit pour "reprendre le contrôle sur l’immigration"


REPORTAGE - La campagne pour le référendum sur le Brexit a officiellement commencé cette semaine au Royaume-Uni. La ville pauvre de Bradford, au centre de l’Angleterre, est parmi les plus eurosceptiques du pays. L’immigration et le manque de contrôles aux frontières figurent en haut des inquiétudes des tenants du "out".

La ville pauvre de Bradford, au centre de l’Angleterre, est parmi les plus eurosceptiques du pays.
Agglomération de 500.000 habitants située à quelques centaines de kilomètres au nord de Londres, Bradford a entamé cette semaine sa campagne officielle autour du Brexit, en vue du référendum du 23 juin sur la sortie - ou non - du Royaume-Uni de l’Union européenne. Avec une thématique récurrente dans les débats : celle de l’immigration et du contrôle des frontières, dans une ville ou près de 30% de la population est d’origine étrangère.






David Green, leader Labour du conseil municipal, pro-européen, explique au JDD comment la ville s’est bâtie sur l’immigration depuis des décennies, d’abord pakistanaise, indienne et bangladaise, puis d’Europe de l’Est. "Il n’y a pas beaucoup de débats sur le référendum, note-t-il. Les gens ont des positions très arrêtées."
Face à lui, Jason Smith, représentant du parti europhobe et xénophobe Ukip, qui a emporté 24% des suffrages aux dernières législatives, bat le pavé pour vanter le Brexit. "Un moyen de reprendre le contrôle sur l’immigration, qui crée des problèmes dans les écoles et encombre les hôpitaux", défend-il.


Lionel Derimais et Camille Neveux, envoyés spéciaux à Bradford (Royaume-Uni) - Le Journal du Dimanche



avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Dim 1 Mai 2016 - 9:57

L'immigration au coeur des débats sur le brexit
 

À moins de deux mois du référendum sur la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, la question de l’immigration est au cœur des débats, si bien que les observateurs considèrent que le vote sur le “Brexit” sera en réalité un vote pour ou contre l’immigration.

La Grande-Bretagne accueille aujourd’hui trois millions d’immigrés européens, c’est deux fois plus qu’il y a dix ans. Et malgré le durcissement de sa politique migratoire et le renforcement des contrôles à la frontière avec la France, elle reste perçue comme un eldorado pour les réfugiés et les migrants économiques originaires du Moyen-Orient et d’Afrique. Les partisans du “Brexit” y voient une menace pour la Grande-Bretagne.
“Ceci est un passeport britannique. Et quels sont les deux premiers mots dessus ? Union européenne, a expliqué vendredi Nigel Farage, le leader europhobe du parti UKIP, lors d’un meeting à Londres. Depuis le Traité de Maastricht, nous sommes citoyens de l’Union européenne. Il faut que les gens comprennent pendant cette campagne que l’appartenance à l’UE est synonyme d’immigration incontrôlée. Il faut que les gens comprennent qu’avec ce référendum, il s’agit de reprendre le contrôle de nos vies, de nos lois, de nos frontières. “ [...]
EuroNews
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Jeu 26 Mai 2016 - 18:10

Brexit : une campagne de pub pour mobiliser les minorités fait polémique
          
Une affiche provocatrice visant à encourager les personnes issues des minorités ethniques à voter sera affichée sur les panneaux d’ affichage à Londres et à Manchester durant la période précédant le référendum sur l’ UE .
Cependant, certains étaient prompts à critiquer l’affiche, comme le leader UKIP Nigel Farage qui a déclaré la BBC qu’elle était « dégoûtante » et que ses auteurs voulaient «essayer de diviser la société ».
(…) Independent
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Lun 6 Juin 2016 - 17:29

La dictature européenne veut empécher le vote des Britanniques sur la sortie de l'union

Bruxelles exprime sa frayeur de la possible sortie de l’Angleterre de la liberticide Europe, et de la plus vilaine manière puisque cela passe par les insultes et les menaces d’un Jean Claude Juncker qui annonce la couleur en cas de retrait ! Seul l’article 50 est la porte de sortie d’un pays de l’Union. Mais tout de suite après il énumère deux ans de négociations diverses et variées pour, dit-il, défaire les liens politiques et financiers un à un. Menace encore en affirmant que ce serait le départ de milliers (?) de fonctionnaires  britanniques. (Si chaque pays en a des milliers, imaginez un peu la facture pour les contribuables)

Il va plus loin en annonçant LA « catastrophe » de deux millions de britanniques sans statut (?) (On se demande pourquoi il n’aurait pas le même statut que les américains, les chinois, les japonais, etc.). La City, une des capitales de la finance dans son scénario, se retrouverait coupée d’une grande partie de sa clientèle (?).(L’argent n’ayant jamais eu d’odeur et encore moins de Patrie ou de sentiment nationaux, il y a tout lieu de penser que la City restera et saura utiliser cette situation.)

Ces différentes déclarations cherchent à faire peur.

Elles disent que l’UE fera payer cher son départ de Bruxelles. En clair, nous sommes des amoureux de la démocratie, nous respectons le résultat issu du peuple, la volonté des urnes, mais si, et seulement lorsque tout cela va dans le sens de l’Europe et de Bruxelles, celui des banques et de la finance. Sans compter l’intérêt des multinationales. Démocrate oui, mais faudrait tout de même pas exagérer, depuis quand la populace, les gens d’en bas, les sans dent, les caves, les pue la sueur, la valetaille devraient nous mettre en difficulté ? Nous retirer les « petits fours » de la bouche ? Ah mais, sortez les, ces crasseux !  Allez-vous laver les mains paysans et salariés, allez bouffer vos Mac-Do avec vos sales gosses, manants de l’usine, crados des comptoirs, stop à l’ivraie, allez vomir vos haines patriotiques, allez vous terrer dans vos clapiers, et cessez d’ennuyer les bons grains, ceux qui mangent et en profitent en se rinçant l’œil, en claquant un string de ci de là, en palpant une fesse écologique, et qui en plus, vous jettent, soyez au moins reconnaissant, quelques pièces, quelques miettes. Non mais… Il ne manquerait plus que les caves se rebiffent !

Le pitoyable Junker a même dit que les Britanniques seraient des « déserteurs ». Faut-il penser que les Britanniques pourront traverser la Manche et être accueillis dans les différents foyers des pays de l’Union au même titre que les Syriens qui ont choisi de fuir plutôt que de combattre l’ennemi aux côtés des forces nationales syriennes?  Verrons-nous des Britanniques venir à Paris occuper les écoles, les centres d’hébergement de la maire Hidalgo ? Voire, remplacer les  » profiteurs » de Calais ?  Verra-t-on des Anglais dans des barques, tenter la traverser de la Manche ? Ce serait l’occasion de les donner aux déserteurs et clandestins pour qu’ils fassent le chemin inverse ! On serait gagnant au fond. Nous reverrions les Anglais à Calais, et pas besoin de les virer comme Jeanne savait le faire, puisqu’ils viendraient en réfugiés avec des Église Gallicane à la clef.

Pour ma part, si j’étais un Britannique, je voterai pour sortir de l’Union Européenne. Pourquoi? Basique mon cher Watson:

Quand j’entends Christine Lagarde patronne de l’humaniste FMI, « préteur sur gages » des peuples affamés, dire et affirmer qu’elle a « beaucoup travaillé » et qu’elle n’a rien vu de positif dans la sortie des Anglais, je peux déjà me dire qu’il y a un indice fort qu’il faut se tirer rapidement. Si elle n’a rien vue de positif c’est que c’est bon pour l’Angleterre.

Quand j’entends François Hollande (qui fût prié par Merkel de la mettre en veilleuse) « Nous sommes unis comme nous ne l’avons jamais été » et qu’il « espère que les Britannique s’en souviendront », je me dis que décidément cela sent le roussi pour l’Angleterre.

Quand j’entends le pitoyable, et triste Barak Hussein Obama, celui qui rend hommage au Roi d’Arabie Saoudite, dire sans honte « être amis, c’est être honnête ». (Souvenons-nous de l’honnêteté des amis américains entraînant les anglais dans une guerre en Irak sous la foi de mensonges) et qui poursuit « Honnêtement, le résultat de cette décision importe beaucoup aux États-Unis. Le Royaume Unis est à la meilleure tête d’une Europe forte » (tête de pont américain?) .

Juncker, Lagarde, Hollande, Obama, cela fait beaucoup d’indices qui signalent que le départ éventuel de l’Angleterre fiche une panique intégrale à Bruxelles. Rien que pour cela, en tant que Britannique, je voterai pour le départ.

Mais voilà, je suis Français et je vis des référendums par pays interposé puisque nous n’aurons pas, et plus sans doute, ce type de référendum en France. Le seul que nous avions eu, celui qui avait donné une réponse claire des Français à 56%, c’est le bonimenteur en chef Nicolas Sarkozy, celui qui ment plus vite que sa langue, qui nous l’a bien mis gentiment, en utilisant de l’huile d’olive Portugaise, pour nous glisser ensuite le traité de Lisbonne. Celui-ci est passé tout seul au Congrès d’ailleurs. Merci encore Monsieur Sarkozy, vous qui osez prétendre être le meilleur des candidats ! Moi je ne suis pas prêt d’oublier votre trahison et celle de vos supplétifs du congrès.

Alors les sondages Britanniques nous disent que les pour et les contre sont au coude à coude. Cela ressemble au fumé avarié Autrichien. Je sens que les derniers instants vont nous surprendre. Il va y avoir là aussi, des votes par correspondance, salutaires. Des trouvailles tout à fait démocratiquement européennes qui vont faire mal aux « urnes » de beaucoup de patriotes.

De plus en plus d’Européens, de Français vont finir par se poser des questions? Certains me disent non. Le pouls des Français bat au ralenti. L’asphyxie menace les électeurs, les esprits sont dans la brume, les citoyens subissent chaque jour, le discours médiatiquement correct.
•L’immigration est une richesse.(Nous, on n’a rien vu arriver, mais il paraît que l’Europe a vu son nombre de millionnaires s’élever. Le loto sans doute…)
•L’Europe c’est la paix. (Même si on a bombardé la Serbie et monté des coups en Ukraine à travers l’OTAN)
•L’Europe c’est l’avenir. (Vu l’état de l’Europe économique dans le monde, la misère des citoyens en France, c’est une pitié que de l’affirmer.)
•L’Europe c’est la liberté. (Moins de liberté d’expression, plus de surveillance du net, refus des dissidents sur les radios-télévisions, poursuite des sites « résistants », confiscation de pages sur les réseaux sociaux, retrait des vidéo sur YouTube et Dailymotion, agression commise impunément par les antifas et autres amis du pouvoir, agression juridique par des hyènes de la pensée correcte, etc. (hors site et réseaux terroristes bien sûr)
•L’Europe c’est la fin des guerres civiles européennes. (Voir l’Ukraine et la Russie)
•L’Europe c’est la démocratie. (Voir les dernières élections et les pressions faites par les tenants de Bruxelles)
•L’Europe c’est la bonté accueillant humainement les déshérités (surtout et en particulier ceux d’ailleurs aimablement remis à la générosité des contribuables. Sans compter la rapide islamisation des pays qui auront à subir l’islam venu des pays les plus rétrogrades, etc.)

Ce message vous le retrouvez en boucle sur toutes les chaînes de radios et de télévisions. Vous le retrouvez dans les commentaires des sociologues et autres philosophes, dans toutes les émissions politiques et autres débats dits sérieux. Vous l’avez dans les téléfilms, les films, les traductions des films et téléfilms made in USA, les émissions pour les « ménagères de 50 ans » l’après-midi. Aux différents 20h. Nous sommes sous perfusions 24h sur 24h ! Débranchez et allez sur les réseaux alternatifs.

Si j’étais Britannique, Anglais, Irlandais, Écossais, Gallois, je passerai mon temps dans toutes les Églises du Royaume, de toutes les variantes existantes du christianisme, je demanderai l’aide de Jéhovah, de Bouddha, de Vishnou, d’Ahura Mazda, pour demander que la lumière soit et éclaire les peuples du Royaume Unis dans l’espoir qu’elle sera là le 28 juin.

Pour nous aussi les Français il y aura des conséquences. Ce sera sans doute l’effondrement de cette Europe liberticide et l’émergence d’une autre Europe, celle des Nations, respectueuse des peuples. Viendra ensuite le temps du jugement des traîtres aux peuples européens.

Gerard Brazon
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Mar 7 Juin 2016 - 8:02

Grande -Bretagne : le brexit en téte dans les sondage,la livre chahutée

Selon une moyenne des sondages établie par le site WhatUKThinks, à moins de trois semaines du référendum, le camp du Brexit (British Exit) l’emporterait avec 51 % des voix. C’est la première fois depuis près d’un mois que les partisans d’une sortie du giron européen passent en tête dans les intentions de vote calculées par cette organisation, qui ne prend pas en compte les indécis.

Conséquence du revirement : vers 16 h 00 GMT, la livre britannique baissait face à la monnaie européenne, à 78,54 pence pour un euro – atteignant même en début d’échanges asiatiques 79,05 pence, son niveau le plus faible en trois semaines et demie. [...]

Face à ce basculement, la présidente de la banque centrale américaine, Janet Yellen, a réitéré la position anti-Brexit de la Fed et mis en garde contre les « importantes répercussions économiques » d’un Brexit, comme l’avait fait le président américain Barack Obama fin avril en affirmant que le Royaume-Uni « perdrait de son influence mondiale ».

Pour John Curtice, professeur à l’université de Strathclyde en Écosse et spécialiste de l’étude des sondages, ces derniers sondages s’expliquent par le fait que « le gouvernement est incapable de dominer les unes des médias en utilisant la machine publique ».

Depuis le 27 mai, les ministères ne sont plus autorisés à faire campagne en faveur du maintien dans l’UE. « Nous devons aussi nous souvenir que tous les sondages que nous venons d’avoir sont des sondages effectués sur internet et ces sondages ont tendance à favoriser le camp de la sortie » de l’UE, a-t-il également dit. [...]

Le renversement de tendance arrive aussi quelques jours après la présentation du projet des partisans du Brexit d’une immigration à l’australienne, avec un système de points.

« Ceux qui affirment que l’immigration n’est pas centrale dans le vote anti-UE ne comprennent pas le vote anti-UE », a écrit sur Twitter Matthew Goodwin, professeur de sciences politiques à l’université du Kent.

Pour tenter de reprendre l’avantage, le Premier ministre conservateur David Cameron, chef de file du camp du maintien, a tenu lundi à Londres un meeting aux côtés de responsables du Labour, le principal parti d’opposition, des Verts et du parti Libéral démocrate (centre). [...]

Un Brexit, a-t-il argumenté, aurait l’effet d’une « bombe » sur l’économie britannique et la condamnerait à une « décennie d’incertitude » en raison des nouveaux accords commerciaux que le pays devrait négocier sitôt sorti du bloc des 28, a argumenté David Cameron, qui joue son avenir politique et sa place dans l’histoire dans ce référendum. [...]

Lundi également, dix syndicats britanniques ont publié une lettre dans le quotidien The Guardian appelant leurs millions d’adhérents à voter pour le maintien.

« Après de nombreux débats et délibérations, nous pensons que les avantages sociaux et culturels d’un maintien dans l’UE l’emportent largement sur les avantages d’une sortie », expliquent-ils.

En attendant le référendum du 23 juin, le pays se préparait petit à petit à l’une ou l’autre des possibilités, et le Financial Times rapportait que les banques britanniques dispensent des instructions à leurs employés pour conseiller leurs clients en cas de Brexit. Avec un mot d’ordre, selon le quotidien financier : les empêcher de « paniquer ».

Ouest France

Merci à YOYOFAAA
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Sam 11 Juin 2016 - 20:20

Brexit : l'immigration au cœur de la campagne

Stupeur début juin dans les rangs des pro-européens: pour la première fois, plusieurs sondages donnent le camp du Brexit vainqueur. Comment expliquer ce revirement à quelques semaines du vote, alors que le maintien tenait la corde depuis plusieurs mois? Pour beaucoup, ce changement d’attitude est à mettre en lien avec la publication des derniers chiffres de l’immigration.

Non pas que ces chiffres soient exceptionnels, ils correspondent globalement à la tendance des dernières années. C’est surtout qu’ils arrivent à un moment où le thème de l’immigration est devenu central, si ce n’est omniprésent, dans la campagne du Brexit. Les questions économiques ou politiques sont désormais reléguées au second plan. L’un des derniers sujets en vogue: l’adhésion de la Turquie, qui aurait, selon la droite de la droite, pour conséquences de nouvelles vagues massives d’immigration. Ce mythe turc est particulièrement utilisé par les partisans du départ de l’Europe, quitte à déformer légèrement la réalité ou assimiler la population entière de la Turquie à de potentiels immigrants. La question d’une éventuelle adhésion ne se posera de toute façon pas avant de nombreuses années, tant les démarches sont longues et complexes.

La façon même d’évoquer le sujet est révélatrice: si certaines voix s’élèvent pour montrer les bienfaits de l’immigration (au premier rang desquelles Sadiq Khan, le nouveau maire travailliste de Londres), d’autres comme celle de David Cameron ne traitent de l’immigration qu’en montrant que malgré leur appartenance à l’Europe, la Grande-Bretagne peut encore s’en protéger.

Qu’un parti comme UKIP, dirigé par Nigel Farage, centre son discours sur l’immigration, ce n’est pas très étonnant. C’est le lot commun de beaucoup de partis de droite populiste – et souvent eurosceptiques – à travers l’Europe. Ce qui peut paraître plus surprenant, c’est la façon dont ce thème est devenu incontournable pour tous les autres acteurs politiques. Tous sont appelés à s’exprimer sur le sujet, quitte à en délaisser d’autres qui apporteraient plus de fraîcheur aux débats.  Ainsi, le camp favorable au Brexit met en avant le coût de l’immigration, non seulement en prestations sociales, mais aussi en termes de capitaux dépensés par l’Etat, dans les routes ou les écoles. Et d’estimer qu’une sortie de l’Europe permettrait de mettre un terme à cet afflux en reprenant le contrôle de ses frontières.

Mais même le camp pro-maintien s’est engagé sur ce terrain glissant, et de manière assez ambigüe. [...]

Le Nouvel Obs

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Dim 12 Juin 2016 - 13:00

Pour Cambadélis,les violences a Marseille (euro 2016) sont le resultat du nationalisme

Jean-Christophe Cambadélis en vient à dresser un parallèle avec le Brexit. Pour lui, si le Royaume-Uni quitte l’Union européenne, c’est tout le projet européen qui sera affecté. Et, d’après lui, cela favorisera la montée des nationalismes dans toute l’Europe, ce qui a terme pourrait entraîner la « désintégration » de l’Europe. Il ajoute :

La désintégration de l’Europe, au bout, on en parle d’une certaine manière quand on évoque les matchs de football, c’est le nationalisme. Et je le dis à tous les Français : ‘Regardez bien, le nationalisme, c’est ce que vous voyez à Marseille. Le nationalisme, c’est des hommes et des femmes qui, parce que vous êtes d’un autre pays, vous agressent.

Europe 1
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

a mon avis Cambadélis doit confondre "trou du cul et alentour" il n'a rien compris,il mélange tout.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Dim 12 Juin 2016 - 22:37

Pour Cambadélis,les violences a Marseille sont le resultat du nationalisme (SUITE) Marine Le Pen lui repond....

Le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, voit un rapport entre les violences survenues à Marseille et la résurgence du sentiment nationaliste en Europe. Marine Le Pen refuse de faire le lien entre hooligans et nationalistes

«Ils sont incroyables, ces responsables politiques. Ils ne peuvent pas s’empêcher, en toutes circonstances, de faire de la politique politicienne», s’est agacée la patronne du FN sur France 3.

«À Marseille, il y avait des affrontements en 2009. Il y en avait eu aussi en 2011. C’était l’Egypte contre l’Algérie. Est-ce que monsieur Cambadélis s’était précipité à la télévision pour expliquer que c’était le fait du nationalisme ?» «Ces propos n’ont aucun sens. On sait pertinemment que le football souffre de l’existence de ces ultras», a assuré la présidente du FN, qui pointe également la présence de «racailles» dans les affrontements.

Autre point de divergence entre les deux responsables politiques: alors que Jean-Christophe Cambadélis assure, comme les autorités, que «les forces de sécurité étaient en nombre suffisant» à Marseille, Marine Le Pen pointe le «laxisme» du dispositif: «À Marseille, comme ailleurs, les forces de l’ordre n’ont pas d’ordres. Leurs ordres, c’est ‘surtout pas de vagues, restez statiques, inertes, laissez faire, on verra plus tard’».

Le Figaro


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Lun 13 Juin 2016 - 18:05

Grande-Bretagne : Brexit,"les anglais craignent le phénomene migratoire"

Les électeurs britanniques sont appelés aux urnes le 23 juin afin de se prononcer pour ou contre le maintien de leur pays dans l’Union européenne. “Économiquement la preuve a été faite que le Brexit serait une très mauvaise chose pour l’activité économique, pour le développement du commerce, pour le statut de Londres comme place financière, pointe Élie Cohen, économiste et directeur de recherche au CNRS.

Mais quand on regarde les sondages de près, on constate que l’Angleterre est à 70% favorable au Brexit surtout dans les campagnes. Ils disent vouloir retrouver leur souveraineté. C’est une peur des effets de la globalisation et surtout du phénomène migratoire.”



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Lun 13 Juin 2016 - 23:19

Tusk craint qu'un brexit puisse mener "a la destruction de l'UE"

Donald Tusk, le président du Conseil européen, a exprimé la crainte qu’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne lors du référendum du 23 juin puisse mener à la « destruction » de la civilisation occidentale, dans un entretien publié lundi en Allemagne.

« Ce serait économiquement, mais aussi du point de vue géopolitique, un revers pour la Grande-Bretagne. Pourquoi est-ce si dangereux ? [...] En tant qu’historien, je crains qu’un Brexit puisse marquer non seulement le début de la destruction de l’UE mais aussi de la civilisation occidentale », a-t-il expliqué au quotidien allemand Bild. [...]

Le Point

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

plus on approche du 23 juin,plus ca panique  sec !!


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

navarre

Age : 78
Date de naissance : 08/09/1939
Vierge Date d'inscription : 18/07/2015
Passion : bridge

Re: Brexit et ENL

Message par navarre le Mar 14 Juin 2016 - 10:22

...c'est l'hôpital qui se fout de la charité...

La civilisation occidentale était là, bien avant l'Union Européenne actuelle, point n'est besoin d'en fournir les preuves...

De toutes les guerres que nous avons subies dans l'histoire de ce vieux continent, nous avons eu la sagesse
de ne mettre en valeur que le positif...L'union européenne actuelle, elle, n'a pas su éviter les guerres car
n'a aucune fibre patriotique en elle, elle ne convoite que l'argent....elle n'a su que nous imposer la misère, la pauvreté
et cette immigration qui a importé cet islamisme Radical dont la fibre est la négation même....

Vivement le FREXIT...retrouvons notre douceur de vivre et quittons ce monde de brutes....


avatar
Clavier56

Localisation : Vannes Morbihan
Date d'inscription : 06/05/2011
Passion : simulation de vol
Humeur : gaie ..mais pas gay ....!

Re: Brexit et ENL

Message par Clavier56 le Mar 14 Juin 2016 - 11:40

L'Union européenne favorise plutôt ( choix délibéré de ses "élites" ) une sérieuse avancée dans la destruction de notre civilisation occidentale....!


***************************************************************************************
Seule la victoire est jolie ......!
avatar
Martor

Age : 40
Date de naissance : 05/02/1977
Verseau Date d'inscription : 19/02/2015
Passion : musique

Re: Brexit et ENL

Message par Martor le Mar 14 Juin 2016 - 13:05

kabout a écrit:Tusk craint qu'un brexit puisse mener "a la destruction de l'UE"

En tant qu’historien, je crains qu’un Brexit puisse marquer non seulement le début de la destruction de l’UE mais aussi de la civilisation occidentale

Laughing
La fin du monde, l'apocalypse, Satan sortira des enfers pour nous manger et la Terre va se rapprocher du Soleil jusqu'à ce qu'on brûle tous si la Grande-Bretagne sort de l'UE. Alors que si elle reste, tout le monde sera riche, beau, intelligent et heureux dans un monde plein de fleurs et de petits anges. :aplaudissement:


***************************************************************************************
Le droit du sol est l'absurdité qui consiste à dire qu'un cheval est une vache parce qu'il est né dans une étable
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Brexit et ENL

Message par CoqGaulois le Mar 14 Juin 2016 - 14:08

Martor a écrit:
kabout a écrit:Tusk craint qu'un brexit puisse mener "a la destruction de l'UE"

En tant qu’historien, je crains qu’un Brexit puisse marquer non seulement le début de la destruction de l’UE mais aussi de la civilisation occidentale

Laughing
La fin du monde, l'apocalypse, Satan sortira des enfers pour nous manger et la Terre va se rapprocher du Soleil jusqu'à ce qu'on brûle tous si la Grande-Bretagne sort de l'UE. Alors que si elle reste, tout le monde sera riche, beau, intelligent et heureux dans un monde plein de fleurs et de petits anges. :aplaudissement:

D'ailleurs depuis l'UE c'est la paix, la prospérité, il fait plus beau, les gens sont plus heureux, les migrants apportent paix, amour et richesse... moi j'ai plutôt vu arriver la délinquance, le terrorisme, le dumping social, le mépris de nos valeurs et de nos traditions, la montée du chômage mais sûrement que vu mes idées politiques je n'étais pas objectif et n'ai pas perçu tout le bon côté des choses...


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Mar 14 Juin 2016 - 22:16

Grande-Bretagne : soutenu par The Sun le brexit creuse l'ecart

Alors que The Sun a appelé mardi ses lecteurs à voter pour le Brexit lors du référendum du 23 juin, de nouveaux sondages donnaient jusqu’à 7 POINTS d’avance aux partisans d’un divorce entre le Royaume-Uni et l’UE.

« BeLEAVE in Britain », peut-on lire en toutes lettres en une du tabloïd aux 4,5 millions de lecteurs. Un jeu de mots qui phonétiquement signifie « croire en la Grande-Bretagne » tout en comprenant le terme « sortie (de l’UE) ».

Ce ralliement est un nouveau coup dur pour le camp du maintien mené par le Premier ministre tory David Cameron, qui doit composer avec une succession de sondages donnant depuis quelques jours le Brexit en tête.

Mardi encore, les troupes du « Leave » comptaient six points d’avance (53%) dans les intentions de vote, selon une enquête d’opinion ICM publiée par le Guardian, et sept (46%) dans un sondage YouGov pour le Times.

RTS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Brexit et ENL

Message par Napoléon I le Mer 15 Juin 2016 - 23:06

Très bonne nouvelle. C'est pas avec nos merdias collabos qu'on verrait ça. Ici, à part relayer la propagande du politiquement correct et profiter des subventions de l'Etat...

Néanmoins, j'ai de gros doutes à propos de la réussite du referendum. Non pas que je ne vois pas les électeurs voter en faveur du Brexit... Mais disons que je vois bien mal les zélites mondialisées accepter le verdict des urnes et remettre en cause l'infecte modèle qu'ils bâtissent depuis des décennies.
Si il y a une fraude massive en faveur du politiquement correct, de l'UE, je ne serais pas étonné. Un peu comme il s'est passé en Autriche il y a peu.
D'ailleurs, la victoire du FPÖ aurait mis un peu plus à genou les européistes. Et pour eux, c'était inacceptable. Surtout quelques semaines avant le référendum britannique.

D'ailleurs, si le Brexit réussit, vous imaginez l'effet de boost monstrueux en faveur du Fn et de son programme à 6 mois du début de la campagne présidentielle ? Trop risqué pour le Système. Il faut faire taire le peuple, tout est bon, le mensonge, la peur, la menace... et même l'illégalité.
avatar
QUIBERON

Age : 57
Date de naissance : 20/01/1960
Localisation : Souverainiste
Capricorne Date d'inscription : 19/05/2014
Passion : Natation Marche Mer politique et surtout Notre Présidente Marine
Humeur : joviale, sympathique

Re: Brexit et ENL

Message par QUIBERON le Jeu 16 Juin 2016 - 13:29

Je n'y crois pas, malheureusement, ils n'en sortiront pas ! Ils ont la chance d'avoir un référendum mais ils ne seront pas s'en servir !
avatar
calimero

Age : 76
Date de naissance : 07/09/1941
Localisation : entre Cognac et Pineau
Vierge Date d'inscription : 16/10/2013
Passion : aviation

Re: Brexit et ENL

Message par calimero le Jeu 16 Juin 2016 - 13:45

Nous allons avoir un" remake" des régionales Françaises avec le Brexit anglais


***************************************************************************************
C'est vraiment pas juste...
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Brexit et ENL

Message par kabout le Jeu 16 Juin 2016 - 17:22

franchement la pour le coup je pense que pour le brexit le NON va l'emporter,les anglais vont voter pour la sortie,le retrait.A moins qu'"ils" nous refont le coup comme en Autriche Siffle


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Napoléon I

Age : 30
Date de naissance : 12/03/1987
Localisation : Morbihan
Poissons Date d'inscription : 23/04/2012
Passion : politique
Humeur : Déçu mais plus pour longtemps

Re: Brexit et ENL

Message par Napoléon I le Jeu 16 Juin 2016 - 20:55

Et voilà, le Système se défend. il fallait s'en douter. La mort de Jo Cox permet une énorme manipulation ou l'on va jouer sur la diabolisation et l'émotion. Comme pour les attentats avant les régionales.

"Ils" vont se servir de ça pour repousser un referendum dont le résultat risquait de ne pas aller dans leur sens. Ils n'ont plus d'arguments, la peur et les menaces ne fonctionnaient plus. Voila donc la dernière carte: émotion et sidération.

La question que je me pose: le Système s'est il juste servi de la mort de la députée pour manipuler ? Ou a t-il décidé de sacrifier un de ses pions ?
avatar
Froan Vamed

Age : 20
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Re: Brexit et ENL

Message par Froan Vamed le Jeu 16 Juin 2016 - 21:02

Tiens, y'a comme un un goût de déjà vu... vous vous souvenez du cas suédois ?
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Brexit et ENL

Message par CoqGaulois le Jeu 16 Juin 2016 - 21:09

Napoléon I a écrit:Et voilà, le Système se défend. il fallait s'en douter. La mort de Jo Cox permet une énorme manipulation ou l'on va jouer sur la diabolisation et l'émotion. Comme pour les attentats avant les régionales.

"Ils" vont se servir de ça pour repousser un referendum dont le résultat risquait de ne pas aller dans leur sens. Ils n'ont plus d'arguments, la peur et les menaces ne fonctionnaient plus. Voila donc la dernière carte: émotion et sidération.

La question que je me pose: le Système s'est il juste servi de la mort de la députée pour manipuler ? Ou a t-il décidé de sacrifier un de ses pions ?

Ce meurtre me parait être une monstrueuse manipulation, j'entends dire que l'assassin aurait prononcé avant de la tuer "Britain first!" après "Allahou Akbar" on a "Britain first" qui est, comme par le plus grand des hasards, le slogan des anti UE.
On nage en plein délire une inconnue qui plaide pour le maintien de la GB dans l'UE se fait assassiner par un soit disant anti UE.
Si près des élections alors que le brexit est donné gagnant c'est du pur délire, plus gros que ça, ça n'est pas possible.

J'y vois le scandale avant élection comme ceux que nous avons connu pendant de nombreuses années, c'est clair "ils" sont prêts à tout et même au pire tuer pour sauver l'UE!


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________

Contenu sponsorisé

Re: Brexit et ENL

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 4:33