www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Partagez
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Mar 15 Mar 2016 - 8:10


Réforme de la procédure pénale : des peines de prison « convertibles » en contrainte pénale

figaro, le 15 mars 2016
(Source)


Deux dispositions du nouveau texte de loi permettent de «convertir» des peines de prison en sursis avec mise à l'épreuve et en contrainte pénale. Une disposition contestée par l'Union syndicale des Magistrats, premier syndicat de la profession.

La mesure est passée inaperçue mais Christiane Taubira n'aurait pas eu à en rougir. En bon connaisseur du travail parlementaire, le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas, a réussi à aller plus loin que son prédécesseur lors du vote de la loi réformant la procédure pénale. Parmi la soixantaine d'amendements gouvernementaux déposés, l'un d'eux introduit la possibilité de «convertir» une peine de prison ferme en «contrainte pénale» ou en «sursis avec mise à l'épreuve».

De quoi susciter le mécontentement de l'Union syndicale des magistrats, première organisation syndicale de la profession, qui s'inquiète qu'une décision de justice prise par un tribunal correctionnel puisse être biffée d'un trait de plume par un juge de l'application des peines seul à seul avec le condamné.

Empêcher l'incarcération...

La conversion des peines de prison ferme existe déjà mais dans des cas extrêmement précis: en l'absence du prévenu, une courte détention est ainsi privilégiée dans l'attente d'une éventuelle condamnation à des jours amendes ou à un sursis avec travaux d'intérêt général. «En l'espèce, souligne Olivier Janson de l'USM, même en l'absence du prévenu, le juge peut tout à fait décider d'un sursis avec mise à l'épreuve ou d'une contrainte pénale. S'il décide d'infliger une peine de prison ferme, c'est une décision qui ne doit pas être contestée.»

La loi dispose par ailleurs que ces conversions de peines ne sont possibles que pour celles ne dépassant pas six mois. Or un autre amendement gouvernemental, défendu dans la foulée, a prévu que «si le condamné doit exécuter plusieurs peines d'emprisonnement, le présent article peut s'appliquer à chacune des peines prononcées, même si la durée totale de l'emprisonnement à exécuter excède six mois».

Ces dispositions seraient dans le collimateur du Sénat à qui elles n'ont pas échappé. Dans les jours prochains, la Commission des lois de la Haute Assemblée devrait se pencher sur la question. Pour certains, les amendements adoptés ont surtout pour objectif de promouvoir la contrainte pénale et de lutter contre l'incarcération...

**

L'incompétence accusatrice !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La justice est le droit du plus faible !
(Joseph Joubert)





avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par kabout le Mer 16 Mar 2016 - 22:04

Délinquance : Des procédures coûteuses, des peines peu appliquées
 

Incroyable: plus de 60% des prévenus condamnés à être incarcérés ne se retrouvent jamais derrière les barreaux. La faute à des procédures lourdes, sans fin… et très onéreuses.
Le voyou qui a attaqué une sexagénaire pour lui voler son sac à main, dans le centre d’Agde, le 21 février 2014, n’y est pas allé de main morte. Le visage de la victime était tellement tuméfié qu’elle en était méconnaissable. Choqué, le tribunal de Béziers a condamné l’agresseur, dont les coups auraient pu tuer, à 18 mois de prison ferme. Mais comme il n’a pas délivré de mandat de dépôt, le coupable a pu rentrer tranquillement chez lui. Et éventuellement croiser sa victime la semaine suivante…
A peine croyable ? C’est pourtant ce qui se passe tous les jours dans les prétoires de la République. On estime que 80.000 à 100.000 délinquants condamnés à la prison ferme sont en liberté. Certes, cette clémence s’explique pour partie par la volonté des magistrats de donner une chance à ceux qui le méritent. Mais elle tient aussi à des raisons moins avouables, surpopulation carcérale, manque d’effectifs dans les tribunaux ou aléas de la procédure. En voici la démonstration.[...]
Cela peut paraître étrange, mais lorsqu’un magistrat condamne un prévenu à la prison ferme, il n’est nullement obligé de délivrer un mandat de dépôt et donc de demander l’incarcération immédiate. Dans les faits, seuls 30% des délinquants concernés -ceux qui étaient déjà en préventive, qui ont commis un crime, ou qui sont considérés comme dangereux pour la société – sont placés directement sous les verrous. Les autres quittent le tribunal libres, ce qui provoque souvent l’incompréhension des victimes présentes à l’audience. Ils sont alors dirigés vers le juge d’application des peines (JAP), qui décidera de leur sort. [...]
Capital
Merci à Bobbynette
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Ven 20 Mai 2016 - 6:27


L'Assemblée nationale adopte le divorce sans juge

figaro, reuters, le 19 mai 2016
(Source)


L'amendement du gouvernement, examiné dans le cadre du projet de loi sur la modernisation de la justice, vise à désengorger les tribunaux qui doivent traiter chaque année près de 60.000 divorces par consentement mutuel.

C'est la mesure la plus médiatique du projet de loi sur la modernisation de la justice. Jeudi, les députés français ont adopté une disposition qui prévoit le divorce par consentement mutuel sans passage devant le juge des affaires familiales. L'Assemblée a ainsi entériné cet amendement du gouvernement dont l'objectif est de désengorger les tribunaux. Ces derniers doivent chaque année traiter près de 60.000 divorces par consentement mutuel. Les époux accompagnés chacun de leur avocat (actuellement, un seul suffit pour le couple) pourraient à l'avenir négocier leur divorce. La convention de divorce sera ensuite enregistrée devant un notaire. Le divorce sera effectif passé un délai de 15 jours de rétractation.

Cette réforme du divorce est critiquée par des collectifs, des associations de protection de l'enfant, les évêques de France ou bien encore le Défenseur des droits. Elle vient modifier la loi de 1975 qui a mis en place le divorce par consentement mutuel et celle de 2004 qui avait allégé la procédure. En 2015, 56.000 divorces par consentement mutuel ont été prononcés, soit 54% des procédures, le divorce par acceptation du principe de la rupture de mariage totalisant 25% des procédures, le divorce pour altération définitive du lien conjugal 11% et le divorce pour faute 10%.

Les députés se prononceront mardi par un vote solennel sur l'ensemble du projet de loi. Le gouvernement ayant décidé d'appliquer la procédure dite «accélérée», qui réduit le nombre de navettes entre les deux assemblées, une commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat sera ensuite convoquée afin d'aboutir à un texte commun aux deux assemblées. Faute d'accord, l'Assemblée, qui a constitutionnellement le dernier mot, se prononcera définitivement sur cette réforme en juillet lors de la session extraordinaire du Parlement.

***

PS : l'incompétence en actions !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand on abandonne sa souveraineté, on abandonne la liberté...
Quand on abandonne la Liberté, on trahit la 1ère des valeurs de la République !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Ven 3 Juin 2016 - 17:52


Communiqué du CAP justice

3 juin 2016
(Source)


Le projet de loi de modernisation de la justice du XXI ème siècle, titre un peu pompeux pour un vaste catalogue « fourre-tout », sera définitivement adopté après la réunion de la commission mixte paritaire.

Alors que le gouvernement peine à convaincre sur la surveillance des individus radicalisés et apprentis terroristes, le projet de loi sur la modernisation de la justice permet le contrôle des moindres faits et gestes des automobilistes. Ils sont en effets plus faciles à surveiller et c’est surtout beaucoup plus rentable financièrement, les amendes routières ayant permis à l’Etat de récupérer plus de 1,6 milliards € en 2015.

L’article 15 bis B de ce projet prévoit que les forces de l’ordre auront accès aux informations et données physiques et numériques embarquées des véhicules automobiles afin de vérifier le respect du Code de la Route.

La formulation très vague de cet amendement permet de s’interroger : quelles données pourront être interceptées et selon quelles modalités ? A distance ? Par l’intermédiaire d’un
ordinateur branché sur l’ordinateur de bord ?

Enfin, les informations collectées par le système embarqué de ces véhicules, non vérifié par un organisme habilité et indépendant, seront elles suffisamment fiables pour constituer un élément de preuve quant à la commission d’infractions routières et quant à l’identité de leurs auteurs?

Sans remettre en cause une nécessaire politique de prévention des risques routiers, Maître Agnès LAFITTE, expert du cap Justice, en association avec D. DAMELINCOURT directeur d’auto école et expert du Cap transport routier, condamnent vigoureusement cette traque des automobilistes, présumés délinquants, espionnés par les boites noires embarquées.

**
Le social-fédéralisme est le fascisme du XXIème siècle !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La 1ère des Valeurs de la République, c'est de ne pas trahir la République !

avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Ven 3 Juin 2016 - 20:48


Urvoas reconnaît l'échec de la contrainte pénale

figaro, le 3 juin 2016
(Source)


Un constat d'échec cuisant de la seule réforme qu'aura portée Christiane Taubira lors de son passage à la Chancellerie. Dans la circulaire de politique pénale que Jean-Jacques Urvoas a adressée jeudi à tous les parquets de France, le garde des Sceaux, qui a pris soin de la rédiger à la première personne du singulier, avoue l'inutilité de la contrainte pénale : «Cet outil est aujourd'hui peu utilisé par les juridictions, sans que les motifs de cette désaffection soient clairement identifiés et sans qu'il soit possible en conséquence d'en établir l'évaluation et le bilan».

Habile politique, le ministre de la Justice tente de se démarquer et de tirer un trait sur cette mesure qui aura été une faute de communication autant vis-à-vis du grand public que des magistrats: «Nous avons un rapport à rendre au mois d'août prochain sur l'usage de la contrainte pénale. Je demande aux procureurs de l'appliquer. C'est l'épreuve de cet usage qui permettra de juger si ce dispositif mérite d'être ajusté. Nous jugerons à l'issue de ce rapport de son utilité et de l'évolution qui convient de lui donner», affirme-t-il en marge de la publication de sa circulaire pénale. Une phrase qui en dit long sur la fronde des procureurs en la matière et sur l'avenir qui risque d'être réservé à la contrainte pénale. Son usage devrait être étendu à tous les délits (peine encourue jusqu'à 10 ans) au 1er janvier 2017, soit en pleine campagne présidentielle.

**

PS : l'incompétence en actions !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand on abandonne sa souveraineté, on abandonne la liberté...
Quand on abandonne la Liberté, on trahit la 1ère des valeurs de la République !

avatar
Chevalier du Temple

Age : 72
Date de naissance : 13/11/1945
Localisation : New York USA
Scorpion Date d'inscription : 20/08/2013
Passion : Histoire & littérature
Humeur : Patriotique

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par Chevalier du Temple le Jeu 21 Juil 2016 - 1:51

Aucun gouvernement ne peut prétendre au plein exercice de la démocratie et de la défense de ses citoyens, sans vraie Justice, c'est-à-dire, une justice JUSTE. Malheureusement, aujourd'hui dans NOTRE pays sous pouvoir socialiste, la justice semble plus fascinée par les idées de gauche que la stricte application de nos lois. Comment expliquer que dans NOTRE pays on puisse jeter en prison un jeune étudiant, manifestant de la Manif pour Tous, pour ses idées contestaires alors que les casseurs antifa et casseurs musulmans ne le sont pratiquement jamais ? Cette "justice" aux deux visages est absolument répugnante ! Vous souvenez-vous de cette patriote FN qui a pris six mois de prison pour avoir fait une caricature de la Taubira alors que Charlie Hebdo produit des caricatures mille fois pire ? Tout comme au temps de l'URSS, aujourd'hui en France, les dissidents sont jugés à l'avance par des juges gauchistes. Pendant ce temps, on rabroue les violeurs et les antisémites musulmans et l'on réprimande "sévèrement" ces agresseurs lorsqu'ils sont armés de couteaux. Quant aux imams qui dans les mosquées appellent au meurtre des Juifs . . . on les ignore tout simplement ! Bel exemple de justice répressive, immorale et en état de décomposition morale.
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Mer 24 Aoû 2016 - 19:42


Les jeunes avocats en voie de paupérisation : le gouvernement doit assumer !


Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye
Directeur national du Front National de la Jeunesse
Membre du Bureau Politique du FN
24 août 2016
(Source)


En dix ans, le nombre d’avocats a augmenté de 40%, plus particulièrement dans le droit des affaires, le droit pénal et le droit de la propriété intellectuelle.
Conséquences : des salaires à peine plus hauts que le SMIC, malgré plus de cinquante heures de travail hebdomadaire, une concurrence exacerbée, et des difficultés à trouver une collaboration.

Le Front National de la Jeunesse apporte son total soutien à chacun de ces jeunes travailleurs et dénonce l’amateurisme du gouvernement à prévoir l’orientation raisonnable et censée de toute une génération. A défaut de créer une offre supplémentaire suffisante, celui-ci doit avoir le courage d’assumer en face des étudiants son incapacité à fournir un travail décent à tous.

Ainsi, nous invitons le gouvernement à renforcer les critères de sélection au mérite, et à encourager le débat autour du numerus clausus pour les avocats.
Sans cela, des centaines et des milliers de jeunes Français continueront à suivre des voies sans issues, si ce n’est la précarité pour tous.


**

Le Socialisme construit l'état d'urgence pour tous !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il n'y a pas d'ordre véritable sans la justice !
(Roger Martin du Gard)




avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Ven 9 Sep 2016 - 20:22


Le Dr Lecoquierre ose faire appel


Communiqué de presse du Docteur Joëlle Mélin
Député européen
Conseillère politique de Marine Le Pen en matière de Santé
9 septembre 2016
(Source)


Durant l’été, le Dr LECOQUIERRE, ce « médecin » havrais qui avait commis le 08/12/15 dans l’Obs plus, cette immonde tribune traitant les femmes du Front National de « femelles à engrosser » avec moultes détails tous plus vulgaires et violents les uns que les autres, a été condamné par l’Ordre Départemental des Médecins à une suspension d’activité d’un an dont 6 mois fermes.

Il a le culot de faire appel : c’est une nouvelle et grave injure faite aux femmes du Front National, mais aussi à toutes les femmes !!! Mais il faut comprendre, il paraît qu’il est, lui, « choqué par la décision ».

Trois secondes, imaginez un cadre ou un militant du FN écrire l’équivalent de « maîtrisons sexuellement les petites frontistes décérébrées, engrossons-les sans hésiter…..haut les queues….! Mettons nos consciences sous l’oreiller et haro sur la croupe offerte… (ici appel lancé à de multiples minorités désignées en des termes que je ne peux même pas reproduire,) pour une vaste copulation altruiste. Assurons une multicolore descendance à ce pays qui sombre »

Il est clair que ces propos écœurants s’apparentent plus à un appel au viol collectif qu’à une invitation à prendre le thé…

Cette démarche en appel est d’autant plus indécente, que ce « confrère » a déjà bénéficié d’une très étonnante bienveillance du système : un simple rappel à la loi de la part du Procureur du Havre suite à l’infraction retenue de « incitation au crime et au délit »! Et que, toutes proportions gardées, la décision de l’Ordre local est modérée.

Le Dr Joëlle MELIN, en tant que médecin, femme et responsable des affaires de santé auprès de Marine LE PEN, s’indigne avec force de cette dérive qui déshonore notre profession médicale, mais aussi toutes les femmes de notre pays. Elle exhorte l’Ordre Régional des Médecins, décisionnaire, à bien mesurer la responsabilité qui lui échoie et qui aura valeur de référence.

**

Des solutions pondérées et une France apaisée, rejoignez le FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a des indulgences qui sont un déni de justice !
(Joseph Joubert)



avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par kabout le Mar 20 Sep 2016 - 17:50

Les gardiens de prison chaque jour agressés, le gouvernement va donc investir 1 milliard d'euros pour le confort des détenus

Marseille, Fresnes, Osny ou la Santé. Les prisons françaises sont des camps de vacances pour voyous ayant besoins de quelques mois de congés bien mérités après avoir durement gagné leurs argent sale venant de la drogue et de la mort.

Salle de détente, sport collectif, télévision, grasse matinée c’est le quotidien de nos chères têtes blondes de la détention, sans oublier la petite ratonnade contre les gardiens de prison qui sont aujourd’hui à bout face à de telles conditions de travail. Ces derniers malgré les grèves et leurs cris d’alerte vers leur ministre de tutelle, M. Urvoas, remplaçant de Mme Taubira, sur une situation insoutenable, ne verront pas leurs légitimes revendications appliquées, le ministre n’a d’ailleurs pas eu un mot de soutien à ces valeurs employés d’Osny tabassés par des prisonniers dits radicalisés. Pire le sinistre ministre appelle à un plan d’urgence en faveur du confort des détenus. On aura tout vu.

On a donc des fonctionnaires honnêtes, ayant choisi de servir l’intérêt général dont on se fout de la tronche et de l’autre des violeurs, des assassins, des meurtriers, des escrocs, des voleurs, des djihadistes à qui l’on va construire pour 1 milliard d’euros d’équipements et de cellules individualisées. Le monde à l’envers d’un naturel pour une élite cosmopolite mais totalement folle pour tout être normal. Tous ces gens il faut le dire ont une pathologie mentale que dire de plus. Car comment arriver à une telle solution lorsque des gardiens de prison hurlent leur souffrance ? D’ailleurs 1 gardien de prison sur 8 est en arrêt maladie.

Voilà le cadre idyllique de nos centres pénitentiaires. Tous ces prisonniers narguent notre pays et ses lois en s’affichant ostensiblement avec drogue, alcool, ou argent. Ces caïds tels des seigneurs féodaux du moyen-âge se sentent plus forts que nos lois ou nos institutions. Ils jouent au rapport de force avec le législateur, car ils savent que notre état est faible et qu’il ne réagira pas. Parce que les idéologues de notre gouvernement et M Urvoas en tête en font des victimes d’une société qui briderai nos dealers éclairés.

Le pouvoir actuel seul dans sa folie, inverse tous les rôles de notre société. Les bandits devenant des victimes et les victimes des bourreaux à châtier au plus vite. Du coup on relâche les contrevenants, et les rares qui restent derrière des barreaux ont la belle vie, comme ils peuvent le démontrer à travers toutes ces photos. Surtout ne les bridons pas, laissons-les vaquer à leurs occupations de violence, leur liberté doit être totale. Au détriment bien entendu du citoyen qui doit payer pour ses garnements.

Est-ce un rêve ? Un cauchemar ? Non c’est la France voulue par nos élites, et ce n’est qu’un début. L’avenir qui s’annonce est bien pire et personne pour arrêter cette dérive.

Le FIGARO

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Mar 4 Oct 2016 - 15:11


Condamnation de Philippe Vardon :

Selon que vous serez délinquant multirécidiviste ou militant politique du Front National, les jugements de Cour vous rendront blanc ou noir


Communiqué de presse de Steeve Briois
Maire d’Hénin Beaumont
Député européen
Vice-président du Front National en charge des exécutifs locaux
4 octobre 2016
(Source)


Philippe Vardon, conseiller régional FN de PACA a été condamné par le tribunal correctionnel de Draguignan à 6 mois de prison ferme pour avoir défendu sa femme et ses jeunes enfants : tel est le constat effrayant que l’on peut tirer de cette décision de justice aussi inique qu’incompréhensible au regard des faits qui, dans ce dossier, accablent les agresseurs.

Philippe Vardon s’était simplement déplacé en famille à Fréjus pour assister aux résultats de l’élection municipale et féliciter le nouveau maire David Rachline, quand il a été pris à parti par trois individus venus manifester contre le verdict des urnes. L’ayant reconnu, ces derniers sont descendus de leur véhicule et l’ont pourchassé dans les ruelles de Port Fréjus. C’est au moment où l’un des plus virulents a tenté de porter un coup à Philippe Vardon en présence de son fils de trois ans, que ce dernier a simplement fait usage du lacrymogène de sa femme pour éloigner les agresseurs. Pour rappel, l’un des trois agresseurs, présent au tribunal le jour du verdict, affiche à son casier judiciaire, pas moins de douze condamnations, notamment pour vols et violences.

Si l’on en croit les juges, pour être innocenté, Philippe Vardon aurait été plus inspiré de courber l’échine au risque de laisser sa femme et ses enfants sans défense face à des individus ultraviolents et armés de manivelles et de démonte pneus. Il ne fait plus aucun doute que l’on assiste aujourd’hui à une justice à deux vitesses : laxiste avec des délinquants multirécidivistes dont tout le monde sait qu’ils constituent une menace grave pour la sécurité des personnes et l’ordre public, et impitoyable avec d’honnêtes citoyens qui ne font qu’exercer leur droit à la légitime défense. En fin de compte, Philippe Vardon avait le choix entre 6 mois de prison ferme et 6 mois d’immobilisation à l’hôpital.

Steeve Briois apporte tout son soutien à Philippe Vardon ainsi qu’à tous les honnêtes citoyens assimilés à des délinquants potentiels pour s’être simplement défendus face à la racaille. Une réforme profonde de la justice s’impose pour que le droit à la légitime défense soit vraiment reconnu et que les délinquants soient condamnés et effectuent des peines de prison exemplaires.

**

La Justice politisée pervertie la République !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La justice consiste à mesurer la peine et la faute, et l'extrême justice est une injure !
(Montesquieu)


avatar
gemini
Modérateurs
Modérateurs

Age : 70
Date de naissance : 07/06/1947
Localisation : Gers
Gémeaux Date d'inscription : 07/12/2011
Passion : La France, Le drapeau, Dieu et ensuite : bricolage, jeux video,informatique, politique, jardin. aviation, tir.
Humeur : En général assez bonne. Elle suit le cours de la vie.

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par gemini le Mar 4 Oct 2016 - 16:14

Cette condamnation est la preuve s'il en fallait une que la justice est rendue par le syndicat de la magistrature. Il suffit de voir les condamnation des CPF et autres petits protégés de la gauche pour voir l'ampleur du problème. Certains peuvent tout faire sans risquer la moindre punition. Le citoyen normal à tout à craindre de cette justice qui n'en est pas une.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par kabout le Dim 16 Oct 2016 - 16:40

Marine Le Pen: "Les propos de Hollande sur la justice sont une grave erreur"

Sur BFMTV, la présidente du FN fustige les propos du chef de l'Etat sur les juges, et déplore "un affaissement de la fonction présidentielle".
Le livre de confidences de François Hollande aux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, recueillies dans le livre Un président ne devrait pas dire ça, ont choqué, notamment ses propos sur les juges.

Des propos que Marine Le Pen désapprouve: "Je n'aurais pas dit cela. Le président de la République est le garant de la justice", rappelle la présidente du FN sur BFMTV. "J'ai trouvé cette formule violente et brutale. Il sort de son rôle. Bien sûr, il y a sûrement des magistrats qui ne respectent pas la fonction, qui ne sont pas neutres. Mais jeter ainsi l'ensemble de l'institution judiciaire m'apparaît être une faute et une grave erreur."
"Les Français attendent un Président extraordinaire"

François Hollande s'est depuis excusé, et a rendu un hommage appuyé aux magistrats samedi lors de l'hommage aux victimes de l'attentat de Nice. Mais pour Marine Le Pen, le mal est fait. Elle voit d'ailleurs dans la parution du livre de confidences "un affaissement de la fonction présidentielle, mais c'était déjà vrai sous Nicolas Sarkozy (...) Cela nous oblige à un surcroît de dignité". Puis, plus tard: "Quand on est Président, on ne fait pas de confidences. Oui, on connaît la solitude du pouvoir, c'est triste mais c'est comme ça."

Quant au "président normal", souvent revendiqué par François Hollande dans le passé et fustigé par Emmanuel Macron, Marine Le Pen s'y oppose aussi. "Les Français attendent au contraire un Président extraordinaire. Cette course à la normalité donne un livre dans lequel François Hollande se confie, fait des analyses sur le divan de journalistes, pour parler de tout sauf de sa vision."

BFMTV



***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
solimp

Age : 65
Date de naissance : 27/09/1952
Localisation : Val d'Oise
Balance Date d'inscription : 01/09/2013
Passion : science et technique

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par solimp le Dim 16 Oct 2016 - 22:31

Ne crains pas la justice, mais crains le juge


***************************************************************************************
Les mensonges et les erreurs d’hier nourrissent la vérité et la réalité de demain.
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par kabout le Jeu 20 Oct 2016 - 9:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sad


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
ano

Age : 49
Date de naissance : 05/08/1968
Lion Date d'inscription : 22/05/2015
Passion : poli(tique, tesse, ...)

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par ano le Ven 9 Déc 2016 - 20:19


Communiqué de presse de Marine Le Pen

9 décembre 2016
(Source)


Le décret portant création de l’inspection générale de la justice prévoit qu’à partir du 1er janvier 2017, cette inspection générale, soumise à l’autorité du garde des Sceaux, pourra désormais contrôler la Cour de cassation ce qui ne s’était jamais fait dans l’histoire de la république.

Il s’agit d’une tentative étonnante du garde des sceaux pour contrôler la Cour de Cassation.
Cette tentative est certainement vouée à l’échec, étant donné la tradition d’indépendance de cette juridiction.

Marine Le Pen rappelle qu’elle a l’intention de rétablir une véritable indépendance de la magistrature, ainsi que de doter les magistrats des moyens d’exercer ses missions. Certes les juges doivent répondre de leurs responsabilités professionnelles, et les juridictions doivent être soumises à un contrôle de bonne gestion, comme toute institution qui emploie de l’argent public. Mais ce contrôle de bonne gestion est d’ores et déjà assuré par la Cour des Comptes, qui constitue une juridiction indépendante du gouvernement. C’est le seul contrôle que l’on puisse admettre sur la Cour de cassation. Marine Le Pen abrogera cette disposition inadmissible.

**

Impartialité, Justice & Liberté, Votez FN !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations !
(Emile Zola)


Contenu sponsorisé

Re: L'incompatibilité durable entre la Justice et la gauche !

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 21 Fév 2018 - 11:54