www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Partagez
avatar
sakura FN

Age : 17
Date de naissance : 01/01/2000
Localisation : A COTE DE YAH...
Capricorne Date d'inscription : 14/12/2012
Passion : YAH...
Humeur : TOUJOURS AVEC DIEU YAH ...

Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par sakura FN le Mer 6 Avr 2016 - 20:27

Le jour où les Néerlandais sont appelés aux urnes pour se prononcer par référendum sur l'accord d'association UE-Ukraine, un homme s'est modestement installé au piano, couvert des drapeaux de l'Ukraine et de l'Union européenne, à la gare d'Amsterdam. Et non, il n'y a pas de remue-ménage!

Les électeurs néerlandais décident aujourd'hui s'ils accepteront ou rejetteront l'accord d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine, avec un niveau zéro d'émotions au cours du référendum.

L'excitation est modeste et humble aux Pays-Bas. Regardez cet homme à la gare d'Amsterdam: il y est venu simplement jouer du piano, où "partager son talent" comme annonce la plate-forme sur laquelle il s'est installé. Seule précision: son talent ne serait plutôt pas musical, mais politique…

https://fr.sputniknews.com/international/201604061023993154-agitation-amsterdam-referendum/

Pays-Bas : référendum à haut risque sur l’Union européenne

Cela ressemblait un peu à une farce, c’est devenu un problème pour l’Union européenne (UE), voire « un risque à l’échelle continentale », à en croire Jean-Claude Juncker, le président de la Commission de Bruxelles. Le référendum auquel sont conviés les Néerlandais, mercredi 6 avril, vise, pour ses initiateurs, à rejeter le projet de traité d’association entre l’UE et l’Ukraine. Mais il prend de plus en plus la forme d’une consultation sur le bilan du gouvernement du premier ministre libéral Mark Rutte et sur la légitimité de l’UE, avec le soutien de l’extrême droite et de la gauche radicale.

Pays-Bas : flop du référendum anti- européen
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021822872486-pays-bas-flop-du-referendum-anti-europeen-1212065.php?k8POyAsFDfMxciwg.99

http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/04/05/pays-bas-referendum-a-haut-risque-sur-l-union-europeenne_4896023_3214.html


avatar
hedo

Age : 39
Date de naissance : 12/02/1978
Verseau Date d'inscription : 21/03/2012
Passion : peinture

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par hedo le Jeu 7 Avr 2016 - 22:48

J'ai lu plusieurs articles sur le sujet et j'ai pas trop compris à l’enjeu (accord Ukraine-UE, ça veut dire quoi au juste ?) de la chose, et encore moins si le NON était bon ou mauvais pour nous (les frontistes) ?
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par kabout le Ven 22 Avr 2016 - 18:46


:aplaudissement:felicitations:aplaudissement:


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par l'Apôtre le Ven 22 Avr 2016 - 21:12

hedo a écrit:J'ai lu plusieurs articles sur le sujet et j'ai pas trop compris à l’enjeu (accord Ukraine-UE, ça veut dire quoi au juste ?) de la chose, et encore moins si le NON était bon ou mauvais pour nous (les frontistes) ?

Very Happy le NON ,c'est bon pour nous ,en clair ça veut dire que les Néerlandais sont contre l'UE

on va détailler tout ceci ;
au pays -bas , chaque électeur peut depuis le 1er Juillet, soumettre une demande à la commission électorale centrale (le Conseil électoral) sur une loi déjà adopté (donc déja voté par le parlement Néerlandais )
mais pas encore entré en vigueur.(c'est le cas sur l'accord Ukraine-UE )
Il ne peut être tenu des référendums sur les lois qui traitent de la Constitution, le budget ou la famille royale.
Pour organiser un référendum consultatif sur un site, nécessite au moins 300.000 demandes valides.
c'est le cas ,car il y a eu plus de 451666 signatures ,donc référendum
il faut plus de 30% de votant ,c'est le cas ,car il y a eu 35% de votant,pour que le référendum soit valide
sur les 35%de votant,il y a eu 60% pour le Non
donc le Non à été reconnue par le parlement Néerlandais ,c'est le seul pays sur les 28 pays de l'UE,
qui est contre l'accord Ukraine-UE

accord Ukraine-UE, ça veut dire quoi au juste ?

en clair ,c'est pour aider les Américain à mettre des missiles en Ukraine et emmerder poutine (mon point vue )
sinon, Les deux parties au traité se sont engagées à coopérer et à faire converger leur politique économique, leur législation et leurs règles communes, incluant des droits pour les travailleurs, des étapes vers la suppression des visas, l'accès à la Banque européenne d'investissement. Les deux parties se sont mises d'accord pour des réunions régulières entre leurs dirigeants ,pour que Ukraine rentre dans l'UE

voilà Very Happy

avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par kabout le Jeu 26 Mai 2016 - 18:38

Pays-Bas : un parti 100 % migrants
 
Il y a maintenant aux Pays-Bas un parti pour immigrés et personnes issues de l’immigration : Denk. Ce « mouvement », comme il se nomme lui-même, fait de plus en plus parler de lui, et pas seulement dans les médias. Denk a été fondé fin 2014 par deux députés d’origine turque, Tunahan Kuzu et Selcuk Öztürk, qui avaient quitté le groupe social-démocrate après un différend sur la politique d’intégration du gouvernement.
Ce qui ressemblait au début à une guerre intestine de deux pieux musulmans contre une social-démocratie néerlandaise critique vis-à-vis de la Turquie, a pris ces jours-ci parmi les jeunes néo-Néerlandais la dimension d’un phénomène de mode.
[...] Ce qui était considéré comme un groupuscule a obtenu définitivement il y a une semaine une publicité à l’échelle nationale, lorsque Sylvana Simons, animatrice connue de la télévision dont la famille est originaire de l’ancienne colonie du Surinam, a annoncé sa candidature pour les élections nationales de l’année prochaine.

Öztürk et Kuzu s’opposent à une discrimination qu’ils assurent grandissante de la part de la société néerlandaise, où l’on refuse à des gens emplois ou promotions à cause de la couleur de la peau ou d’un prénom islamique.[...]
Pour eux, on ne peut absolument pas qualifier les massacres d’Arméniens par les Turcs pendant la Première guerre mondiale de génocide. Critiquer Erdogan est complètement tabou.[...]
En une année, le parti a obtenu l’adhésion de plus de 2000 membres, et des sociologues parlent d’un potentiel électoral allant jusqu’à un million de Néerlandais. Lors de leur première participation à des élections l’an prochain, ils espèrent[...] au moins cinq sièges à La Haye.
Pour la base du parti, ce qui importe, ce sont des choses bien profanes, comme le transfert légal des retraites en Afrique du Nord, les allocations familiales jusque dans les pays d’origine, mais aussi un « registre du racisme » avec les noms des fonctionnaires néerlandais qui ne se conduisent pas avec assez de respect envers les immigrés. Cet agenda rend le président du parti Öztürk optimiste, et il compte bien prendre beaucoup de voix aux prochaines élections, particulièrement aux sociaux-démocrates.
(Traduction Fdesouche)
DIE WELT
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par kabout le Ven 8 Juil 2016 - 16:20

Après le "brexit" ,l'extreme droite néerlandaise pousse pour un Nexit

Le "Brexit" donne des idées au parti des libertés de Geert Wilders, qui veut qu'un référendum de même nature soit proposé aux citoyens néerlandais.

Le député néerlandais d'extrême-droite Geert Wilders a promis jeudi de tout faire pour que soit tenu aux Pays-Bas un référendum sur une éventuelle sortie de l'Union européenne malgré les bouleversements provoqués par le Brexit et de fermer les frontières aux immigrés musulmans.

Malgré une première tentative ratée avec une motion au parlement, rejetée par une écrasante majorité, Geert Wilders a promis de faire d'un référendum sur un "Nexit" le pivot de la campagne de son parti pour la liberté (PVV) aux prochaines élections législatives, prévues en mars.

Il a balayé d'un revers de main les conséquences du vote du 23 juin, qui a vu la livre britannique plonger au plus bas depuis une trentaine d'années, des mouvements de panique dans l'immobilier et des avertissements pour la stabilité financière de la Grande-Bretagne.

"C'est une victoire immense, la Grande-Bretagne a regagné sa souveraineté et est redevenue un pays libre et indépendant", a-t-il affirmé lors d'un entretien avec l'AFP.
Le réajustement britannique ne sera que temporaire, a insisté le député, connu notamment pour sa tignasse peroxydée.
"Sur le long-terme, au niveau politique mais aussi économique, la preuve sera faite que la Grande-Bretagne a effectué le bon choix et s'est débarrassée de tous ces politiciens de Bruxelles qui n'ont pas été élus mais qui ont quand même décidé de leurs politiques monétaire, budgétaire et migratoire", a-t-il assuré.

Cinquième économie de la zone euro, les Pays-Bas seraient dans une meilleure position s'ils quittaient l'Union européenne, insiste le député, ajoutant qu'il serait même bénéfique de retourner au florin.
La semaine dernière, sa motion pour la tenue d'un référendum a été rejetée par 124 voix contre 14 et les analystes estiment qu'il n'y a que peu d'envie, parmi les autres partis politiques, pour travailler avec le PVV.

"Bien qu'on ne puisse la comparer à l'Union soviétique, Bruxelles est une institution totalitaire, de type soviétique", a également ajouté son chef de file.
Interrogé sur la possibilité de changer l'UE de l'intérieur, le député a répondu : "c'est plus facile de changer la Corée du Nord que l'Union européenne".

Député controversé
Surfant sur la pire crise migratoire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, les sondages ont donné le PVV en tête ces derniers mois, en avance sur les partis de la coalition gouvernementale, les travaillistes du PvdA et les libéraux du VVD, menés par le Premier ministre Mark Rutte.

L'année dernière, les sondages lui prédisaient jusqu'à 38 sièges sur les 150 que comptent la chambre basse du Parlement mais la tendance s'est ralentie. Jeudi, un sondage Ipsos lui allouait 28 sièges, seize de plus que ses douze sièges actuels.
La question des réfugiés polarise un pays qui se targue pourtant de tolérance multiculturelle : les débats locaux et nationaux ont été marqués par des échanges d'insultes, des lettres de menaces, voire des violences physiques.

Geert Wilders, dont le procès pour incitation à la haine et à la discrimination doit s'ouvrir en octobre, a assuré qu'il mettrait un terme aux arrivées de réfugiés et "fermerait les frontières aux personnes arrivant de pays musulmans".
"Nous ne sommes pas xénophobes mais nous sommes contre l'afflux d'une culture qui est opposée à tout ce que nous croyons", a-t-il ajouté, affirmant que la culture judéo-chrétienne était "supérieure".

Politicien le mieux protégé des Pays-Bas depuis l'assassinat en 2004 du réalisateur controversé et virulent critique de l'Islam Théo van Gogh, Geert Wilders serait sur la liste noire d'Al-Qaïda.
Le chef du PVV dit être opposé à toute violence, ce qui inclut les celles contre les musulmans, bien que ses commentaires sur le Coran et l'Islam soient perçus comme très insultants par de nombreux musulmans modérés.

Il affirme également soutenir le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump et assure avoir été invité à la convention du parti républicain en juillet à Cleveland, dans l'Ohio.

CHALLANGES

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
felicitations


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par kabout le Dim 28 Aoû 2016 - 22:23

Pays-Bas : en tete des sondages,le PVV veut "fermer toutes les mosquées" et "interdire le coran"

Le parti néerlandais d’extrême droite PVV, en tête des sondages pour les législatives de mars 2017, veut « fermer toutes les mosquées » et « interdire le Coran », selon son programme électoral publié jeudi par son président, le député Geert Wilders.

« Toutes les mosquées et écoles musulmanes fermées, interdiction du Coran », indique, sans plus de détails, le document d’une page intitulé « Projet – Programme électoral PVV 2017-2021″ publié sur le compte Twitter du député qui écrit: « les Pays-Bas à nouveau à nous ».
Le parti pour la liberté (PVV) souhaite « désislamiser » le pays, annonce-t-il, notamment en fermant les frontières et centres de demandeurs d’asile ainsi qu’en interdisant l’arrivée de migrants originaires de pays musulmans, le port du foulard dans la fonction publique et le retour aux Pays-Bas de personnes parties en Syrie. [...]

7 SUR 7

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
calimero

Age : 76
Date de naissance : 07/09/1941
Localisation : entre Cognac et Pineau
Vierge Date d'inscription : 16/10/2013
Passion : aviation

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par calimero le Lun 29 Aoû 2016 - 9:01

Comme quoi, tous les européens ne sont pas aussi cons que les Fraançais...


***************************************************************************************
C'est vraiment pas juste...
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par kabout le Lun 29 Aoû 2016 - 10:07

Bruxelle doit mettre une pression enorme sur tout ces pays qui veulent sortir un peu de tout leur bazard,il y aussi bientôt l'election de l'Autriche,celle qui ont voulue volée ! il est vrai qu'il faudrait un peu plus de pays qui se rebelle malgrés les sanctions de Bruxelle,mais je pense que cela va finir par craquée.


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
CoqGaulois

Age : 61
Date de naissance : 10/09/1956
Localisation : Val d'Oise
Vierge Date d'inscription : 13/01/2012
Passion : sport, moto, science, nature, jardinage, bateau
Humeur : La vie est trop courte pour avoir le temps de faire la tête

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par CoqGaulois le Lun 29 Aoû 2016 - 10:43

kabout a écrit:Après le "brexit" ,l'extreme droite néerlandaise pousse pour un Nexit

Le "Brexit" donne des idées au parti des libertés de Geert Wilders, qui veut qu'un référendum de même nature soit proposé aux citoyens néerlandais.

Le député néerlandais d'extrême-droite Geert Wilders a promis jeudi de tout faire pour que soit tenu aux Pays-Bas un référendum sur une éventuelle sortie de l'Union européenne malgré les bouleversements provoqués par le Brexit et de fermer les frontières aux immigrés musulmans.

Malgré une première tentative ratée avec une motion au parlement, rejetée par une écrasante majorité, Geert Wilders a promis de faire d'un référendum sur un "Nexit" le pivot de la campagne de son parti pour la liberté (PVV) aux prochaines élections législatives, prévues en mars.

Il a balayé d'un revers de main les conséquences du vote du 23 juin, qui a vu la livre britannique plonger au plus bas depuis une trentaine d'années, des mouvements de panique dans l'immobilier et des avertissements pour la stabilité financière de la Grande-Bretagne.

"C'est une victoire immense, la Grande-Bretagne a regagné sa souveraineté et est redevenue un pays libre et indépendant", a-t-il affirmé lors d'un entretien avec l'AFP.
Le réajustement britannique ne sera que temporaire, a insisté le député, connu notamment pour sa tignasse peroxydée.
"Sur le long-terme, au niveau politique mais aussi économique, la preuve sera faite que la Grande-Bretagne a effectué le bon choix et s'est débarrassée de tous ces politiciens de Bruxelles qui n'ont pas été élus mais qui ont quand même décidé de leurs politiques monétaire, budgétaire et migratoire", a-t-il assuré.

Cinquième économie de la zone euro, les Pays-Bas seraient dans une meilleure position s'ils quittaient l'Union européenne, insiste le député, ajoutant qu'il serait même bénéfique de retourner au florin.
La semaine dernière, sa motion pour la tenue d'un référendum a été rejetée par 124 voix contre 14 et les analystes estiment qu'il n'y a que peu d'envie, parmi les autres partis politiques, pour travailler avec le PVV.

"Bien qu'on ne puisse la comparer à l'Union soviétique, Bruxelles est une institution totalitaire, de type soviétique", a également ajouté son chef de file.
Interrogé sur la possibilité de changer l'UE de l'intérieur, le député a répondu : "c'est plus facile de changer la Corée du Nord que l'Union européenne".

Député controversé
Surfant sur la pire crise migratoire en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale, les sondages ont donné le PVV en tête ces derniers mois, en avance sur les partis de la coalition gouvernementale, les travaillistes du PvdA et les libéraux du VVD, menés par le Premier ministre Mark Rutte.

L'année dernière, les sondages lui prédisaient jusqu'à 38 sièges sur les 150 que comptent la chambre basse du Parlement mais la tendance s'est ralentie. Jeudi, un sondage Ipsos lui allouait 28 sièges, seize de plus que ses douze sièges actuels.
La question des réfugiés polarise un pays qui se targue pourtant de tolérance multiculturelle : les débats locaux et nationaux ont été marqués par des échanges d'insultes, des lettres de menaces, voire des violences physiques.

Geert Wilders, dont le procès pour incitation à la haine et à la discrimination doit s'ouvrir en octobre, a assuré qu'il mettrait un terme aux arrivées de réfugiés et "fermerait les frontières aux personnes arrivant de pays musulmans".
"Nous ne sommes pas xénophobes mais nous sommes contre l'afflux d'une culture qui est opposée à tout ce que nous croyons", a-t-il ajouté, affirmant que la culture judéo-chrétienne était "supérieure".

Politicien le mieux protégé des Pays-Bas depuis l'assassinat en 2004 du réalisateur controversé et virulent critique de l'Islam Théo van Gogh, Geert Wilders serait sur la liste noire d'Al-Qaïda.
Le chef du PVV dit être opposé à toute violence, ce qui inclut les celles contre les musulmans, bien que ses commentaires sur le Coran et l'Islam soient perçus comme très insultants par de nombreux musulmans modérés.

Il affirme également soutenir le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump et assure avoir été invité à la convention du parti républicain en juillet à Cleveland, dans l'Ohio.

CHALLANGES

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
felicitations

Il faut dire qu'il n'y a pas plus d'humanité dans le Coran que dans mein Kampf...


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

" Je préfère échouer pour une cause qui finira par triompher que de triompher pour une cause qui finira par échouer ! "
"Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu." (Bertolt Brecht)
 


PIRE QUE
LA DEFAITE L'ABANDON!


________________________________________________________________________________________________________
avatar
l'Apôtre

Age : 53
Date de naissance : 25/07/1964
Localisation : PICARDIE
Lion Date d'inscription : 24/01/2015
Passion : l'amour

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par l'Apôtre le Lun 29 Aoû 2016 - 11:31

calimero a écrit:Comme quoi, tous les européens ne sont pas aussi cons que les Fraançais...

Laughing au pays bas ,ça fait deux fois qui rejette un référendum,nous une fois
au dernier référendum 60% pour le Non sur l'accord Ukraine-UE
a été rejeter , 75 députés sur les 150 que compte la chambre basse du parlement néerlandais
Les députés néerlandais ont rejeté mardi une motion demandant le retrait "aussi vite que possible"
des Pays-Bas d'un accord entre l'UE et l'Ukraine, après un référendum début avril sur le sujet.
conclusion ,l'accord est accepter contre l'avis du peuple

source

en résumé :
en 15 ans ,c'est 6 référendums et 2 votes de parlements
nationaux qui on été bafoué par l' union européenne dans l’Europe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Contenu sponsorisé

Re: Référendum AU PAYS-BAS SUR l'UE...

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct 2017 - 7:40