www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.

Scandale ! L'immunité parlementaire de Marine Le Pen levée parce qu'elle a osé montrer la vérité sur les atrocités commises par Daech flechegauche LA flechedroite

Dépenses prefet

Partagez
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Dépenses prefet

Message par kabout le Jeu 7 Juil 2016 - 12:14

EXCLUSIF : le luxe presque ordinaire du sous-prefet Vacher

Vaisselle et draps de prix, mobilier à volonté : le carrosse de l'Etat roule sur l'or
Le luxe presque ordinaire du sous-préfet Vacher

De la vaisselle comme s'il en pleuvait, des achats à volonté chez Darty, une parure de draps à prix d'or : dans la préfectorale, on continue de mener grand train, même si les temps sont durs. Le sous-préfet Jean-René Vacher, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité Sud, 64 ans, ancien élève de l'ENA, promotion "Liberté Égalité Fraternité" (1 987), enseignant de formation, ne recule devant rien. Ses frais d'installation à Marseille, à son retour de la Martinique, ont en tout cas été fort coûteux pour le contribuable français, a-t-on appris de source confidentielle.

Pour se meubler, il n'a pas hésité, le 15 novembre 2012, à acheter pour 10 396 euros de vaisselle Villeroy et Boch. Un vase à 199 euros, 315 euros de couteaux à poisson, dix assiettes dites "d'accueil" moyennant 690 euros, 18 assiettes plates à 684 euros, des tasses à moka, un set antipasti, des gobelets à whisky pour 106 euros, un plateau à 238 euros... La liste est longue -- plus de 80 articles différents achetés-- et même très longue. Pas question de passer chez Ikea, ce n'est pas le style de la maison...

Quelques jours plus tard, le 4 décembre, le sous-préfet fait un détour par Darty où il passe commande de 8 503 euros d'électroménager et hi-fi pour meubler son logement intermittent du Vieux-Port: TV LCD, balance de ménage, hachoir, pèse-personne, robot multifonctions, générateur vapeur, sèche-linge... Le trousseau de la famille Vacher est presque complet... Entre-temps, le 27 novembre, le sous-préfet a fait un petit détour par la fameuse maison Descamps, où il a acheté une seule parure de draps avec nappes et serviettes. Une seule, mais de qualité, pour la modique somme de 4 244 euros.

"Je suis resté dans l'enveloppe"

Interrogé hier par La Provence, Jean-René Vacher, qui gère aujourd'hui près de 40 000 policiers et gendarmes, ne nie pas ces achats. "C'est tout à fait vrai, nous a-t-il même confié. Dans le corps préfectoral, vous êtes logé et meublé".

Seulement voilà, nous explique-t-il, quand il est arrivé en 2012, "la préfectoraleétait en pleine restructuration". Un préfet de police s'en allait, un autre, de plein exercice, arrivait, deux autres étaient nommés. "Il n'y avait pas de logement, pas de mobilier. Il n'y avait rien du tout", assure Jean-René Vacher.

23 000 € de dépenses

Pourquoi le sous-préfet ne s'est-il pas installé dans les locaux de l'administration de la police, chemin de Sainte-Marthe (14e) ? "Le préfet de région de l'époque Hugues Parant ne l'a pas souhaité. C'eût été complètement invivable, glisse-t-il. La sécurité aurait été assurée par des chiens. Et en dehors des heures de service, on était obligé d'appeler le gardien". Pour un peu, l'État était obligé de loger M. Vacher à l'accueil de nuit du chemin de la Madrague-Ville...

"On a reçu de Paris une dotation", précise-t-il. Le Secrétariat général pour l'administration de la police (Sgap) aurait selon lui, "avancé l'argent" --15 à 20 000 euros--, puis "cela a été remboursé par le ministère", assure-t-il. En l'occurrence, on estime à plus de 23 000 euros le total des frais engagés. "Je suis resté dans l'enveloppe qui m'avait été donnée", fait observer Jean-René Vachet, avant de préciser : "Ce sont des achats, mais ce ne sont pas des dépenses personnelles ! Il n'y a pas eu d'abus. Je suis dans le cas de tout le monde". Tout le monde ? Tout le monde qui sort de l'ENA, promotion "Liberté, Égalité, Fraternité", la bien nommée...

Ma PROVENCE Denis Trossero

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
sedna

Age : 58
Date de naissance : 13/12/1959
Sagittaire Date d'inscription : 23/12/2012
Passion : la liberté
Humeur : Ras le bol !

Re: Dépenses prefet

Message par sedna le Jeu 7 Juil 2016 - 23:08

J'ai appris un truc. Je ne savais pas que Villeroy et Boch fabriquaient de la vaisselle, uniquement des sanitaires. Du coup, je me suis renseignée. Porcelaine de grande qualité. Certaines assiettes coûtent 30 brouzoufs à l'unité. Ça me ferait sacrément suer d'en casser une. Mouais, plus que l'assiette, c'est ce qui se trouve dedans qui m'intéresse. Enfin, chacun ses goûts.

En fait, ce n'est pas tant le contenant qui m'interpelle, l'enveloppe budgétaire, mais le contenu. Une parure de draps à 4000 balles ? Une seule ? Il n'en a pas d'autres ? C'est chaud quand même. A moins qu'elle ne soit réservée aux invités de marque. Allez, mieux vaut en rire.



avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Dépenses prefet

Message par kabout le Ven 8 Juil 2016 - 2:06

moi ce qui m'inquiéte c'est le cadre en haut de ce forum.....le compteur de la dette publique,qui ne fait que défiler ! avec toutes ces mauvaises personnes placées par Hollande la ou il faut ....ca y va.Cela me fait penser a tout ce gouvernement se sachant deja perdant pour 2017 profitent et vide les caisses comme des pillards,la personne qui va récupérer les manettes en 2017 aura du travail pour appliquer son programme avec une dette pareil !


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

itsmeagain

Age : 69
Date de naissance : 22/10/1948
Balance Date d'inscription : 01/07/2016
Passion : lecture, animaux, internet

Re: Dépenses prefet

Message par itsmeagain le Ven 8 Juil 2016 - 5:03

@sedna a écrit:J'ai appris un truc. Je ne savais pas que Villeroy et Boch fabriquaient de la vaisselle, uniquement des sanitaires. Du coup, je me suis renseignée. Porcelaine de grande qualité. Certaines assiettes coûtent 30 brouzoufs à l'unité. Ça me ferait sacrément suer d'en casser une. Mouais, plus que l'assiette, c'est ce qui se trouve dedans qui m'intéresse. Enfin, chacun ses goûts.

En fait, ce n'est pas tant le contenant qui m'interpelle, l'enveloppe budgétaire, mais le contenu. Une parure de draps à 4000 balles ? Une seule ? Il n'en a pas d'autres ? C'est chaud quand même. A moins qu'elle ne soit réservée aux invités de marque. Allez, mieux vaut en rire.




c est pas un probleme pour hollande , "c est l etat qui paie" !!

il a oublié un detail : l etat c est nous !
avatar
QUIBERON

Age : 58
Date de naissance : 20/01/1960
Localisation : Souverainiste
Capricorne Date d'inscription : 19/05/2014
Passion : Natation Marche Mer politique et surtout Notre Présidente Marine
Humeur : joviale, sympathique

Re: Dépenses prefet

Message par QUIBERON le Ven 8 Juil 2016 - 5:38

Si il le sait mais il s'en fou de nous !

itsmeagain

Age : 69
Date de naissance : 22/10/1948
Balance Date d'inscription : 01/07/2016
Passion : lecture, animaux, internet

Re: Dépenses prefet

Message par itsmeagain le Ven 8 Juil 2016 - 7:07

@QUIBERON a écrit:Si il le sait mais il s'en fou de nous !

c est le moins que l on puisse dire ! entre les préfets qui jettent notre fric par les fenetres et ceux qui n en glandent pas une ..... tout va bien !
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Dépenses prefet

Message par kabout le Sam 9 Juil 2016 - 7:19

Un préfet multipropriétaire logé en HLM a Puteaux


L’enquête sur Alain Gardère, mis en examen, en janvier, notamment pour « corruption passive », a révélé qu’il bénéficiait d’un logement malgré des revenus confortables.
«Comment expliquer qu’un haut fonctionnaire, propriétaire de dix appartements et déclarant plus de 190.000 euros de revenus annuels, ait obtenu un logement social de trois pièces appartenant à l’Office public de l’habitat [OPH] de Puteaux?» Christophe Greber, l’infatigable opposant (Modem) à la maire (Les Républicains) de la cité des Hauts-de-Seine, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, également présidente de l’office public HLM de la ville, a posé franchement la question, mardi 5 juillet, en conseil municipal.

Le haut fonctionnaire en question est le préfet Alain Gardère, 59 ans, proche de l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, ex-directeur de cabinet adjoint de Claude Guéant au ministère de l’intérieur, directeur du Conseil national des activités privées de sécurité (Cnaps), organisme de contrôle de ces entreprises, jusqu’à sa mise en examen, en janvier, pour «corruption passive», «prise illégale d’intérêts», «recel d’abus de biens sociaux» et «détournement de fonds publics».

Selonun article publié, le 30 juin, par Mediapart, M. Gardère jouirait d’un salaire net mensuel de 9.800 euros, d’une prime annuelle de 18.000 euros et de 55.000 euros de revenus fonciers, qui le placent largement au-dessus des plafonds de ressources ouvrant droit à un logement social.

L’appartement en cause, de 75m², avec un loyer de 2.000 euros, est l’un des treize logements sociaux sur 65 au total d’un ensemble flambant neuf, aux allures un peu kitsch, style Disney, du tout nouveau quartier du Théâtre, à Puteaux.

«Aucun avantage économique»

Selon le cabinet du maire, il s’agit d’une construction financée par un prêt locatif social (PLS), de gamme plutôt haute dans la complexe hiérarchie des logements sociaux, auquel a été appliqué le surloyer maximal. Mais le plafond de ressources exigé en PLS, dans ce secteur géographique, ne dépasse pas 45.000 euros par an pour un couple, et il doit être respecté à l’entrée dans les lieux, le surloyer ne pouvant s’appliquer qu’à un locataire déjà en place, dont les ressources ont progressé au fil des ans et outrepassent les plafonds.

Le code de la construction stipule, en outre, que l’attribution d’un HLM ne peut se faire à une personne déjà propriétaire d’un logement correspondant à ses besoins. «Mon client, M. Gardère, a perdu son logement de fonction et, avec ce nouveau logement, ne bénéficie d’aucun avantage économique, puisque son loyer est même légèrement au-dessus de celui du marché privé dans cette ville», précise son avocat, Me Jean Veil.

«De nombreux candidats ont refusé cet appartement, précise le cabinet du maire. Il a été finalement attribué par une commission où siègent des représentants de la préfecture des Hauts-de-Seine, et sur le contingent préfectoral.» Dans un communiqué, la préfecture des Hauts-de-Seine a répondu, vendredi 8 juillet, que « M. Gardère n’a jamais figuré sur les listes d’allocataires proposés par les services de l’Etat, qu’il s’agisse des publics prioritaires ou des fonctionnaires, sur le contingent préfectoral relevant de l’OPH de Puteaux».

«Totalement inacceptable»

Mardi, en conseil municipal, Mme Ceccaldi-Raynaud – elle aussi fidèle de Nicolas Sarkozy – s’est retranchée derrière le récent rapport, de mars, de l’Agence nationale de contrôle du logement social (Ancols), qui critique plusieurs attributions irrégulières de logements sociaux, mais, a-t-elle plaidé, pas celle-ci. Or, l’Ancols a examiné les attributions de 2009 à 2013, pas de 2014, année qui a vu exaucée la demande de M. Gardère.

La ministre du logement et de l’habitat durable, Emmanuelle Cosse, a vivement réagi: «Cette situation, qui déroge aux principes et aux règles d’attribution des logements sociaux, est totalement inacceptable. Toute la lumière devra être faite sur les conditions dans lesquelles elle est intervenue et les responsabilités en cause. J’y veillerai personnellement.»

Depuis sa création, le 1er janvier 2015, l’Ancols – aux pouvoirs renforcés par rapport à l’ancienne Miilos (Mission interministérielle d’inspection du logement social) – peut suggérer au ministre diverses sanctions. Vendredi, le préfet des Hauts-de-Seine a demandé «à la maire de Puteaux, en qualité de présidente de l’OPH, de prendre les dispositions nécessaires pour mettre fin à cette situation».

MSN Finance

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contenu sponsorisé

Re: Dépenses prefet

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Dim 25 Fév 2018 - 4:54