www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Bonjour.

Les Partisans de Marine Le Pen sont heureux de vous accueillir parmi eux sur leur forum.

Fraternité, respect, cordialité, défense des idées de Marine Le Pen, de son programme et soutien inconditionnel sont nos maîtres-mots.


Soyez le(la) bienvenu(e) parmi nous et vive Marine !

Jupiter.



www.partisansmarine.com | Le Forum des Partisans de Marine Le Pen

Marine Le Pen est en train d'écrire l'Histoire. Et nous, Peuple de France, nous l'écrivons avec Elle.


Merkel ne lâchera rien sur l'UE à 27

Partagez
avatar
Froan Vamed

Age : 20
Date de naissance : 28/03/1997
Localisation : Ile de France
Bélier Date d'inscription : 08/03/2013
Passion : Un fondu d'Histoire

Merkel ne lâchera rien sur l'UE à 27

Message par Froan Vamed le Mer 24 Aoû 2016 - 14:25

Rien d'étonnant là-dedans : l'UE est un immense réservoir de capitaux et de travailleurs corvéables pour une Allemagne vieillissante. D'où son soutien à une entrée de l'Ukraine (où le salaire minimum est l'équivalent de 200 euros). D'où son soutien à Juppé l'européïste.

L’Europe va rétrécir avec le départ du Royaume-Uni  ; il faut stopper net l’hémorragie. La vision d’Angela Merkel pour construire l’Europe post-Brexit, c’est l’Europe à 27, pas la petite Europe. La chancelière allemande entend préserver l’Union européenne, la rapiécer, la rapetasser, revenir à la politique des petits pas. Renforcer ses capacités dans les domaines où ses manques sont criants, notamment la sécurité et la défense. Mais surtout pas se lancer dans l’aventure d’un changement de traité, encore moins refonder l’Europe du sol au plafond, ni même la recentrer sur une « petite » Europe, celle des États fondateurs (à six) ou même celle de l’euro (à 19).
L’important à ses yeux est de renforcer ce qui existe, avec pragmatisme et réalisme. Le décalage avec les propositions françaises, qu’elles émanent du camp hollandais au pouvoir ou des candidats à la primaire de la droite, ne pourrait guère être plus grand.
La chancelière allemande est à la manœuvre. Malgré ses multiples problèmes de politique intérieure, elle consacre son temps cette semaine à la préparation du sommet informel de Bratislava. Le 16 septembre dans la capitale slovaque, l’Europe à 27 doit préciser ce que sera son avenir sans la Grande-Bretagne. La rencontre d’Angela Merkel avec François Hollande et Matteo Renzi, lundi au large de Naples, ne fut qu’un apéritif en petit comité. D’ici samedi, elle doit rencontrer 13 autres dirigeants de l’Union. Un périple marathon hautement inhabituel pour la dirigeante allemande. Elle veut rassurer ses homologues d’Europe du Nord et d’Europe de l’Est, qui craignent d’être les laissés pour compte d’une relance de l’UE après le référendum britannique en faveur du Brexit. Le moteur franco-allemand n’existant (provisoirement  ?) plus, faute de carburant côté français, pas question de donner l’impression qu’il est remplacé par un triumvirat franco-germano-italien.
« Nous voulons dire clairement que les 27 qui restent (après le départ du Royaume-Uni) œuvrent à une Europe prospère et sûre, a-t-elle déclaré sur le pont du porte-avions Garibaldi, où elle a rencontré Renzi et Hollande lundi. Nous avons besoin de résultats ». Rien de concret pourtant n’est sorti de la réunion, à part quelques vagues assurances sur la nécessité d’une Europe plus sûre, protégeant ses frontières, mieux défendue, en bonne santé économique. Hollande et Renzi n’ont pu être que déçus.
Angela Merkel ne peut pas s’appuyer sur le Français et l’Italien. Vu de Berlin, ce sont des planches pourries.


http://www.lopinion.fr/edition/international/angela-merkel-refuse-l-europe-a-francaise-108496
avatar
kabout

Age : 54
Date de naissance : 14/09/1963
Localisation : picardie
Vierge Date d'inscription : 20/02/2015
Passion : tir, armes.

Re: Merkel ne lâchera rien sur l'UE à 27

Message par kabout le Mer 24 Aoû 2016 - 22:33

vu aussi dans FDESOUCHE

Allemagne : 100.000 emplois a 80 cents/heure pour les migrants
le 23/08/2016  

C’est une proposition qui choque. L’Allemagne veut créer 100 000 emplois pour les migrants sur son sol d’ici trois ans, payés 80 centimes d’euro l’heure. L’objectif est de faciliter leur intégration et leur permettre d’apprendre l’allemand à travers le monde de l’entreprise, relate France Bleu ce mardi. De tels mini-emplois existent déjà pour les chômeurs longue durée dans le pays, mais ils sont rémunérés 1,05 euro de l’heure, ce qui est déjà minime. Les recrutements ont déjà débuté.

« Ces activités ont été conçues pour des chômeurs de longue durée qui ont besoin d’une structure d’accueil où on les prend en charge au quotidien. Cela concerne des personnes qui n’ont pas travaillé depuis longtemps, ce qui n’est pas le cas des réfugiés, qui, eux, insistent pour trouver un emploi« , conteste une députée des Verts, Brigitte Pothmer, auprès de France Bleu.

Les réfugiés qui n’ont pas de permis de séjour définitif ne peuvent pas trouver de véritable emploi. Mais ils perçoivent une aide financière, comme en France.  En 2011, 20% des salariés allemands étaient payés à un niveau inférieur au Smic horaire français et 40% avaient un salaire mensuel net inférieur à 1000 euros. En 2012, l’Agence allemande pour l’emploi (BA) a chiffré à 7,4 millions le nombre de « mini-jobs », des contrats à temps partiel rémunérés 450 euros par mois maximum, dont plus d’un tiers concernaient des salariés ayant plusieurs emplois. Selon le BA, ils pénaliseraient parfois la création de vrais emplois.

l'EXPRESS

Merci à Olifaxe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


***************************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La date/heure actuelle est Dim 22 Oct 2017 - 1:18